Marine Le Pen - Tous politique

Marine Le Pen dénonce une «caricature grotesque» du Front national par François Hollande

La présidente du Front national Marine Le Pen répond au président socialiste de la République, François Hollande qui a estimé devant les lecteurs du Parisien – Aujourd’hui en France qu’il fallait «arracher les électeurs au FN». Marine Le Pen a visiblement très peu goûté les propos de François Hollande sur Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - europeennes 2014

Marine Le Pen : « Il faut couper les financements au fondamentalisme islamiste! »

Marine Le Pen, présidente du Front national, était l’invitée de Francis Letellier dans le « 12/13 Dimanche », le magazine politique de France 3. La question du jour portait sur la progression du FN en vue des élections départementales. L’actualité du moment a aussi été évoquée : la réaction du Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Louis Aliot : « En France, la Charia ne s’applique pas !

Louis Aliot, vice président du Front national, était L’invité politique de LCI Matin week-end. Il a commenté l’actualité du moment, dont les réseaux islamistes en France qui envoient des volontaires en Irak et en Syrie, la question des musulmans en France face au phénomène, le démantèlement du service public à Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Louis Aliot : « Cazeneuve cherche à redorer le blason du gouvernement socialiste auprès des musulmans »

Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front national, commente la « réforme du culte musulman » annoncée par le ministre de l’Intérieur, le socialiste Bernard Cazeneuve. Au micro de Frédéric Rivière, il s’exprime également sur les élections départementales de mars prochain. « Ce qu’il faut surtout c’est couper l’islam Lire l'intégralité de l'article

Louis-Aliot-France Culture europeennes-2014

La victoire de SYRIZA en Grèce : la politique du moindre mal

Par Louis Aliot, vice-président du Front national, député français au Parlement européen, pour Boulevard Voltaire Le Front national s’est félicité de la victoire du parti SYRIZA lors des élections législatives du 25 janvier. Ce soutien a suscité de nombreuses analyses malveillantes dans les grands médias. Les adversaires du FN en Lire l'intégralité de l'article

l-apartheid selon valls - tu mets quelques blancs white blancos

L’ « Apartheid » selon Manuel Valls

Selon Manuel Valls, le Première ministre socialiste de Normal 1er, il y aurait un « apartheid » en France… Un « Apartheid » que semble avoir expérimenté dans sa bonne ville d’Evry, l’inénarrable chef du gouvernement pour qui la Valls de l’insécurité et du grand n’importe quoi n’a plus de secret. « Belle image Lire l'intégralité de l'article

Départementales des 22 & 19 mars / Marine Le Pen : « Ces élections sont essentielles pour notre pays ! »

Marine patriotes3

Marine Le Pen, présidente du Front national, s’est livrée le 4 mars à un exercice de liberté, que seul Internet permet, pour échanger avec des Français, internautes et cybermilitants, sur les élections départementales des 22 et 29 mars prochains.

Loire : armé d’une kalachnikov, il menace de « tuer tout le monde » dans le commissariat de Firminy

kalach

Il y a eu comme un vent de panique mardi soir au commissariat de Firminy. Peu après 19 heures, un homme de 18 ans, a fait irruption dans les locaux de la police.

La situation s’est envenimée et l’adolescent a insulté les fonctionnaires avant de menacer de revenir équipé d’une kalachnikov pour «tuer tout le monde». Interpellé, il a été placé en garde à vue.

Source : leprogres.fr

Livre numérique : l’Union européenne renchérit l’accès à la culture

FN Marianne

Communiqué du Front national

La Cour de justice de l’Union européenne vient une nouvelle fois d’attenter à notre souveraineté nationale en cassant une décision de la France instaurant une TVA réduite sur le livre numérique, comme cela existe déjà pour le livre papier.

La France est ainsi condamnée à faire passer la TVA sur ce produit culturel de 5,5 à 20% !

Cette décision scandaleuse démontre tous les méfaits de l’Union européenne, jusque dans les plus petites choses de la vie quotidienne. La France n’est même plus libre de fixer comme elle l’entend la TVA applicable à la lecture payante d’une œuvre littéraire.

Au nom de quel principe stupide, mis en œuvre par des technocrates non-élus, en est-on arrivé là ? Cette décision, très symbolique sur les limites de notre liberté collective, doit faire réfléchir les derniers réticents au bienfondé du retour à la souveraineté nationale.

La France, pays de Lettres, encore dernièrement récompensée par le Prix Nobel de littérature, doit sans attendre se libérer des entraves à la culture imposées par l’Union européenne. En ce domaine, comme dans tous les autres, la France doit donc retrouver la jouissance de sa souveraineté.

L’ONU déplore la légalisation progressive du cannabis et s’inquiète des «nouvelles drogues»

cecile duflot cannabis fake sblesniper 600

Dans son rapport annuel, l’Organe international de contrôle des stupéfiants s’inquiète des nouvelles substances arrivées sur le marché, et note le recul de la consommation de cocaïne.

L’Organe international de contrôle des stupéfiants, rattaché à l’ONU, s’alarme de la multiplication des nouvelles drogues élaborées pour contourner les interdictions, pointant un «problème de plus en plus grave» de santé publique dans le monde.

Lire la suite sur liberation.fr

Ukraine / Donbass : vers un printemps de guerre

USA - NATO

La ligne de front s’est momentanément apaisée, même si de vives tensions sectorisées restent très présentes. Kiev et Washington se préparent pour le printemps. Pour l’heure, la junte cherche toujours à esquiver ses obligations liées à la signature des accords de Minsk, en refusant de retirer ses armements lourds de la proximité de la ligne de contact notamment. A certains endroits, ses moyens militaires ont même été renforcés. A Moscou, Boris Nemtsov a été enterré en présence de seulement quelques milliers de Russes, et surtout d’une cohorte de pleureuses occidentales à en faire pâlir d’envie Eschyle. Et à Washington, on évoque de plus en plus la possibilité de remplacer le potentat de Kiev, Porochenko, par un tyran atlantiste encore plus assujetti aux exigences de l’hyperpuissance US et encore plus cruel.

L’opposant russe Boris Nemtsov, assassiné vendredi 28 février à Moscou de quatre balles dans le dos alors qu’il rentrait chez lui, a été enterré aujourd’hui en présence de nombreuses personnalités politiques et internationales dont l’omniprésent John Tefft (photo), ambassadeur US à Moscou et spécialiste des coups d’Etat pro-occidentaux. Des officiels polonais et lettons ont affirmé s’être vu refuser l’entrée en Russie. « Plusieurs milliers » de Russes auraient assisté à ces obsèques. Au regard des 143,5 millions de citoyens que comprend la Fédération de Russie et des quelque 12 millions de moscovites, cela ne représente absolument rien. D’ailleurs, politiquement Nemtsov ce n’était rien ou presque. Mais sur l’échiquier qui oppose un Occident de plus en plus agressif face à la Russie et ses alliés, Nemtsov n’était malheureusement pour lui qu’un simple petit pion sacrifiable. Le dissident américain Edward J. Snowden a même dernièrement fait remarquer à juste titre : «’Ils’ ont commencé à éliminer ceux qu’ils ont subventionné pendant de longues années. Ceux qui n’ont pas su remplir leurs plans et connaissent leurs secrets ne leur sont d’aucune utilité. Le Département d’État ne s’arrêtera pas à Nemtsov, ce n’est qu’un début.»

On lira avec profit l’analyse de Philippe Grasset de dedefensa concernant l’affaire Nemtsov et surtout son opération de manipulation et de désinformation.

Et le metteur en scène de cette manifestation est… John Tefft, ambassador US à Moscou !

Des volontaires français et serbes dans le Donbass

Nous avons évoqué à plusieurs reprises la présence de volontaires français, de plus en plus nombreux, dans le Donbass, aux côtés des forces de la liberté et de la démocratie en Nouvelle Russie. Russia Today a rencontré deux de ces volontaires français qui ont rejoint les forces indépendantistes de Donetsk et de Lugansk : Yannick Lozach et Guillaume. Ils témoignent de leur engagement aux côtés des FAN.

Ukraine Donbass Debaltsevo SerbesGroupe de combattants serbes à Debaltsevo. Selon Yves Bataille, géopolitologue et observateur de la vie politique en Serbie, un nouveau groupe de serbes de Serbie et de la Republika Srpska serait en partance pour le Donbass, malgré les menaces inquiétantes du gouvernement atlantiste de Belgrade contre ces volontaires.

Préparation de la suite du conflit

Les États-Unis, l’Allemagne et la France n’excluent pas une « forte réaction » contre la Russie et la Nouvelle Russie en cas d’échec des accords signés à Minsk. Voilà ce qui ressort d’une énième conversation téléphonique entre Barack Obama, François Hollande et Angela Merkel. Kiev a donc tout intérêt à ne pas respecter la trêve et encore moins ses obligations de retrait des armements lourds.

Austérité : Bruxelles veut, Hollande s’exécute

FN 22 29 mars 2015

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front National

La démocratie française n’existe plus. Depuis des années le Front National dénonce la perte de note souveraineté, transférée par l’UMPS à Bruxelles.

C’est donc désormais la Commission européenne qui donne le La de l’action gouvernementale. Le président de la République, réduit au rang de simple sous-préfet européen, prend ses consignes et s’exécute.

C’est ainsi qu’il vient d’annoncer dans les colonnes du Parisien 4 milliards d’euros d’austérité supplémentaire, au motif d’une réduction illusoire des déficits publics, simplement parce que Bruxelles le lui a « demandé ».

Aucune leçon n’est jamais tiré par le pouvoir des échecs de sa politique économique. Le Président ignore volontairement les effets récessifs de la politique d’austérité, en particulier ses conséquences délétères pour nos finances publiques, et la poursuit donc au rythme voulu et ordonné par l’Union européenne.

La grande question est maintenant de savoir comment ces « efforts » seront financés : qui paiera ? Quels impôts seront augmentés en douce ? Qui supportera cette austérité supplémentaire, les jeunes ? Les retraités ? Les familles ? La santé ? L’armée ?…

Le mépris pour la démocratie apparaît plus flagrant que jamais. Nos dirigeants ne rendent plus compte au peuple mais à Bruxelles ; il ne prennent plus leurs ordres du peuple mais de Bruxelles. Il y a maintenant urgence à les remplacer, au risque de voir la France disparaître sous le coup de politiques en échec constant.

Dans cette perspective, une première occasion décisive se présentera à nos concitoyens avec les élections départementales des 22 et 29 mars prochains.

Immigration invasion : +153% d’entrées clandestines en Europe

FN 22 29 mars 2015

 La dernière publication trimestrielle de l’agence européenne de contrôle des frontières décrit une situation catastrophique.

Les conséquences de la déstabilisation de l’Afrique du Nord (Libye) et du Proche-Orient (Syrie-Irak) se font sentir sur l’Europe. Les entrées clandestines en Europe ont augmenté de 153%, soit plus de 230 000 illégaux en un an. Le Figaro a décortiqué le dernier rapport de l’agence Frontex.

De juillet à septembre 2014, avec plus de 110 000 passages, par terre et surtout par mer, recensés en trois mois, il est entré en Europe quasiment trois fois plus de clandestins que durant le pire trimestre du printemps arabe de 2011.

Les États de l’Union ont signifié 112 362 refus d’entrée aux migrants (-13 %) en 2014. Ils ont également procédé à 157 324 renvois de clandestins (-2 %). Le nombre de séjours illégaux vient de passer la barre historique des 400 000 détectés en douze mois (+21 %). Les demandes d’asile ont dépassé les 470 000 (+38 %), dont près de 70 000 en France.

Et ce n’est pas fini : l’agence Frontex évoque un réservoir de 140 000 migrants syriens en Égypte, qui commencent à affluer.

Source : lefigaro.fr

Marine Le Pen dénonce une «caricature grotesque» du Front national par François Hollande

Marine Le Pen - Tous politique

La présidente du Front national Marine Le Pen répond au président socialiste de la République, François Hollande qui a estimé devant les lecteurs du Parisien – Aujourd’hui en France qu’il fallait «arracher les électeurs au FN».

Marine Le Pen a visiblement très peu goûté les propos de François Hollande sur le Front national, tenus face aux lecteurs du Parisien – Aujourd’hui en France.

Au président de la République qui estime qu’«il faut arracher les électeurs au FN», la présidente frontiste lui répond qu’il ferait mieux «d’arracher les Français de la misère». Selon elle, la critique de son parti est devenu «le trouble obsessionnel compulsif (Toc) de la classe politique française (…) le programme commun de l’UMPS !»

Devant huit lecteurs du Parisien – Aujourd’hui en France reçus à l’Elysée, le chef de l’Etat affirme que «les propositions du FN sont autant de reculs pour notre pays» et qu’il faut les combattre, notamment lors des toutes proches élections départementales. Et le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, d’insister ce mercredi matin sur France Info : «Le 22 mars, c’est le premier tour. L’enjeu c’est de se mobiliser, d’aller voter. C’est une bataille contre le FN !»

Lire la suite sur leparisien.fr

Marion Maréchal – Le Pen dénonce la multiplication des dérives communautaristes dans les universités

Marion Marechal Le Pen - FN

Marion Maréchal Le Pen, députée du Front national élue dans le Vaucluse, interroge le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sur la question de la laïcité dans les universités

La loi n° 2004-228 du 15 mars 2004 interdit «le port de signes ou tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse» dans «les écoles, les collèges et lycées publics.» L’université n’a pas été intégrée au dispositif législatif au motif que les étudiants sont des individus majeurs libres de leurs choix: ils peuvent arborer des signes religieux tant que le visage n’est pas dissimulé eu égard à la loi n°2010-1192 du 11 octobre 2010.

Néanmoins, le monde de l’Enseignement est régi par une laïcité à géométrie variable qui n’est pas sans engendrer des contradictions : les étudiants des classes préparatoires et des BTS, pourtant majeurs, sont soumis à la loi de 2004. Par ailleurs, depuis la loi n° 2007-1199 du 10 août 2007 relative à l’autonomie des universités, il revient à chacune d’elle d’adopter un règlement intérieur et une charte d’établissement précisant sa position sur les signes religieux ostensibles.

L’absence d’universalité de la laïcité provoque des confusions, sources d’une multiplication des dérives communautaristes: port du voile, remise en cause du contenu de l’enseignement, demandes d’aménagements des sessions d’examens en fonction du calendrier religieux, exploitation de locaux universitaires par des associations communautaires. Les directions universitaires font face à un flou juridique qui peut les pousser aux compromis en cédant à des attitudes velléitaires qui cherchent à déstabiliser un modèle respectueux de la liberté de conscience.

Pourtant, l’exhibition d’insignes religieux ostensibles constitue un véritable trouble de l’ordre dans l’établissement et le fonctionnement du service public qui devrait conduire les autorités à intégrer de telles manifestations visuelles dans les interdictions tracées par le Conseil d’Etat.

Le Haut Conseil à l’intégration avait proposé en août 2013 d’élargir la loi de 2004 aux établissements universitaires. C’est pourquoi elle demande si les pouvoirs publics n’envisagent pas d’étendre la loi de 2004 aux établissements de l’enseignement supérieur afin d’apaiser les tensions communautaires au sein de nos universités tout en assurant l’équité recherchée par la laïcité.

Stéphane Ravier (FN) : « Il faut mettre en place une politique de retour de l’immigration »

Stéphane Ravier

Stéphane Ravier, sénateur-maire Front national du VIIe secteur de Marseille (Bouches-du-Rhône), intervenait avec d’autres à l’occasion de la convention du Front national pour les départementales de mars 2015 qui s’est tenue le week-end dernier à Paris. Il a souligné la question de notre identité nationale qui doit être préservée et a notamment dénoncé les méfaits de l’immigrationnisme sur notre société et du communautarisme islamique qui en découle.

« Nous avons une identité, il faut la défendre [...] Je ne suis pas amnésique, ce pays plonge ses racines dans 16 siècles de chrétienté, ça ne s’oublie pas. 16 siècles de chrétienté ne se mettent pas sur le même pied d’égalité que 30 ans d’immigration. [...] La seule politique qui soit efficace pour réduire ce danger de l’islamisme, c’est non seulement de stopper mais d’inverser les flux migratoires, il faut mettre en place une politique de retour de l’immigration. »

Des jihadistes en Ukraine

Ukraine Donbass Ichkérie islamistes Tchétchènes

Parmi les multiples pistes suivies par les enquêteurs russes pour retrouver les assassins et les commanditaires du meurtre de Boris Nemtsov, il y a celle de la filière islamisme tchétchène, très soutenue par Kiev et surtout par les extrémistes néobandéristes et néonazis. Le nom de l’islamiste tchétchène Adam Osmaev, actuel chef du « bataillon Djokhar Dudaev », est largement cité dans la procédure. Un individu protégé par le régime ukrainien qui a également été cité dans l’affaire de la tentative d’assassinat contre Vladimir Poutine. Plusieurs sources (ici, ici et ici), dernièrement, en ont profité pour revenir sur ces « volontaires » de la « République » autoproclamée d’Ichkérie, engagés par centaines du côté des forces de la junte contre le peuple du Donbass. Ces éléments devraient faire partie du programme de renforcement et de réarmement envisagé par Kiev et Washington dans les semaines et les mois à venir.

Vidéos de propagande en faveur des islamistes tchétchènes engagés du côté des forces de Kiev

Règlement de comptes à Creil (60) : Saber Ounough abattu en pleine rue

kalach1

Hier soir, vers 18 h 30, une fusillade à la kalachnikov a fait une victime à Creil, dans le quartier de la Cavée de Paris, devant la poste du quartier de la Cavée de Paris. Quelques heures plus tard, son beau-père se serait accusé du meurtre. La victime, Saber Ounough, était connue de tous dans le quartier.

Non loin du collège Jean-Jacques Rousseau, un homme est descendu d’une Renault pour abattre d’une rafale d’arme automatique le conducteur d’une Peugeot 206 qui s’apprêtait à quitter le parking de La Poste. Ce dernier serait connu des services de police. Depuis les faits, la tension est grande dans le quartier où étaient déployées les forces de l’ordre. Plusieurs dizaines de personnes se sont réunies sur le lieu du drame.

Un homme serait sorti d’une Renault 19 à visage découvert avant de tirer à l’arme automatique sur la 206 qui se garait devant la poste. A l’intérieur, Saber Ounough, une trentaine d’années, un « enfant du Plateau ». Il habitait dans le quartier de la Guynemer avec sa famille. Son frère est connu pour avoir présidé l’association culturelle et cultuelle des musulmans du Plateau-Rouher.

Lire l’enquête sur leparisien.fr

Marine Le Pen : « Il faut couper les financements au fondamentalisme islamiste! »

Marine Le Pen - europeennes 2014

Marine Le Pen, présidente du Front national, était l’invitée de Francis Letellier dans le « 12/13 Dimanche », le magazine politique de France 3. La question du jour portait sur la progression du FN en vue des élections départementales. L’actualité du moment a aussi été évoquée : la réaction du CRIF envers l’antisémitisme lié au développement en France de l’islam radical, le manque de réaction du gouvernement face au danger islamiste, face à l’immigration et concernant la maîtrise des frontières, les rapports de l’UMPS avec le Qatar qui soutient le jihadisme, etc.


Marine Le Pen – 1er mars 2015 par hurraken75

Ukraine / Donbass : la guerre américaine continue

obama poutine preuves

Boris Nemtsov ne détenait aucune « preuve » de l’implication militaire de la Russie dans le conflit du Donbass. D’ailleurs, s’il y en avait, elles auraient depuis bien longtemps été mises en ligne sur Internet. La CIA et le petit monde du renseignement US n’en n’ont pas non plus, parce qu’il ne peut y en avoir : la Russie est militairement absente de ce conflit. En revanche, chaque jour ou presque, nous et quelques autres sur la toile apportons des preuves accablantes de l’implication américaine dans cette guerre meurtrière faite au petit peuple du Donbass. Et nous sommes en mesure d’affirmer que ce n’est, hélas !, pas fini.

Kiev cherche à dénaturer la mission de l’OSCE, mais aussi à imposer des casques bleus de l’ONU dans le conflit du Donbass afin de lui permettre de souffler quelques mois pour se reconstituer une force de frappe et attaquer de nouveau. L’introduction de « soldats de la paix » dans les conflits balkaniques des années 1990 avait permis à Zagreb de se former une véritable armée qui fut utilisée, lors des offensives du printemps et surtout de l’été 1995, pour chasser plus de 300.000 Serbes de la Krajina, leur terre ancestrale. Il s’agit donc bien d’un piège que cherche à mettre en place le régime « proeuropéen », sachant d’autant plus que l’ONU obéira au doigt et à l’œil de l’hyperpuissance US dans ce conflit.

Propagande de guerre

Alors qu’on attend toujours les enregistrements satellites US concernant le crash du Boeing de la Malaisia Airlines au dessus de l’Ukraine, l’Australie a confirmé, en janvier, qu’il existe un accord secret de confidentialité sur le rapport d’enquête. Comprendre : les conclusions ne mettent pas en cause, ni le Kremlin, ni les séparatistes, elles doivent donc rester dans un placard.
C’est pourquoi, nos médias aux ordres préfèrent maintenant miser sur l’assassinat de Boris Nemtsov pour développer leur propagande noire contre la Fédération de Russie.

Les orange-brun, alliés de la subversion en Russie, étaient présents dans le cortège de dimanche : un des manifestants portait l’insigne des SS-Totenkopf (SS de camps de concentration). Certains de ces individus ont participé au coup d’Etat du Maïdan (Wotan Jugend) et sont désormais enrôlés dans l’unité néonazie « Azov ».

Un activiste orange-brun à genoux devant le mémorial improvisé de Nemtsov...

Un activiste orange-brun à genoux devant le mémorial improvisé de Nemtsov…

Si les provocations lors de la manifestation de dimanche à Moscou en hommage à Nemtsov ont pu être évitées par des arrestations préventives, en revanche le déferlement de haine contre le pouvoir russe, et contre le peuple russe en général puisqu’il le soutient à 85%, n’en est qu’à son commencement en Occident. En février 2012, Vladimir Poutine avait mis en garde ses compatriotes d’une possible opération sous faux drapeau destinée à déstabiliser la Russie : « ‘Ils’ cibleront une personne bien connue et chercheront à en faire un martyr. Veillez donc à ne pas tomber dans un tel piège ! » (source)

Il est quand même curieux de constater que cet assassinat a eu lieu quelques mois après la nomination d’un nouvel ambassadeur US à Moscou, John Thefft, auparavant en poste… à Kiev, au moment où éclatait le coup d’Etat du Maïdan, financé et soutenu par les USA. Il est tout aussi curieux de constater que, partout où Thefft a été en poste, des révolutions « fleuries » ou de « couleurs » se sont imposées.

De même, il tout aussi étrange de s’apercevoir que cet assassinat a eu lieu pratiquement au lendemain de l’annonce, par Washington, du licenciement du personnel russe travaillant à l’ambassade US à Moscou, qui sera remplacé «par des personnels US ayant un niveau de sécurité élevé.»

Il est intéressant aussi de savoir qu’Аnna Duritskaya, la jeune femme de 23 ans qui accompagnait Boris Nemtsov sur le pont aux pieds du Kremlin quand il fut assassiné (sous une pluie battante en plein hiver !), a étrangement perdu la mémoire. Elle était, il n’y a pas si longtemps, liée au commandant du « bataillon » répressif ukrainien «Dnepr-1» Yuri Bereza (photo), une unité paramilitaire financée par Ihor Kolomoïsky, un oligarque véreux ennemi juré de Vladimir Poutine (source).

Comme lors des affaires mafieuses, les assassins sont souvent aux obsèques, et il n’y aura qu’à observer qui va venir jouer les pleureuses avec plus d’intensité que les autres pour avoir une petite idée du commanditaire. Nous y reviendrons à ce moment-là.…

Marie-Christine Arnautu : « Si vous voulez que le département perdure, votez Front national ! »

mc_arnautu_europeennes_2014

Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front national, députée française au Parlement européen, conseillère municipale de Nice, participait au Face à Face de France 3 Côte d’Azur animé par Henri Migout. L’essentiel de l’émission a tourné autour des prochaines élections départementales où le FN est donné en tête des sondages depuis plusieurs semaines.