Archives par auteur : NationsPresse Provence-Alpes-Côte d'Azur

Nice – Après l’UOIF, Lou Queernaval : la valse des communautarismes de Christian Estrosi

mc_arnautu_europeennes_2014

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, député français au Parlement européen, vice-présidente du Front national, conseiller municipal et communautaire de Nice

Alors que le traditionnel carnaval de Nice bat son plein, une parade pour le moins surprenante se tiendra demain vendredi 27 février : Lou Queernaval. Ce sera une première, comme l’annonce fièrement le député-maire Christian Estrosi. Il avoue lui-même, dans le dossier de presse, être à l’origine de « l’intégration des associations LGBT dans le carnaval de Nice ».
Le maire de Nice, qui n’a pas hésité en décembre à accorder une subvention à l’association Jeunes Musulmans de France, clairement liée à l’UOIF (Union des organisations islamiques de France), s’y connaît donc en matière de communautarisme. Qu’importe si les revendications des uns et des autres sont totalement opposées, l’essentiel est de satisfaire ses clientèles !

Plus étonnante est l’invitation du député-maire faite aux Niçois, en page 4 du dossier de presse, « à venir nombreux et en famille », à cet « évènement festif et populaire, ouvert à toutes et tous ». En page 2 se trouve en effet une réclame très suggestive pour un sauna libertin réservé aux hommes alors, qu’en page 6, les Niçois sont invités à se divertir dans un « cruising-bar », lieux bien peu familiaux et surement pas ouverts à tous, en tous cas pas aux femmes et aux mineurs, pas plus que la soirée « Fétish spéciale cuirnaval » proposée en page 13.

Au-delà de ce décalage entre le discours mièvre du maire et les annonces suggestives du dossier de presse, les élus Front National de Nice dénoncent l’utilisation des deniers publics pour relayer la propagande LGBT, notamment avec le lancement d’un plan de formation pour les agents municipaux pour s’adapter aux situations LGBT (sic) ou la promotion à grands frais du label LGBT « Nice Irisée Naturellement ». Les contribuables niçois n’ont pas à financer le quasi-harcèlement dont sont victimes les commerçants niçois en vue de les inciter à adopter ce label communautariste.

Avec le Front National, il est temps de mettre un terme aux dérives clientélistes de l’équipe Estrosi , si peu soucieuse des deniers et des intérêts des Niçoises et des Niçois..

Réforme territoriale : Valérie Laupies (FN) face à l’UMPS

Valérie Laupies

Thierry Bezer recevait samedi Valérie Laupies, membre fondateur du Collectif Racine, conseillère régionale Front national de PACA, sur France 3 pour un débat sur la nouvelle réforme territoriale dans l’émission « La Voix est Libre » sur France 3 Provence.


la voix est libre – Provence – Valérie LAUPIES… par bucch

Marseille : tirs à la kalach le jour de la venue de Valls : deux personnes en garde à vue, deux autres écrouées

Valls taubira

L’enquête de la police judiciaire de Marseille sur les tirs du 9 février à la Castellane progresse… Après les rafales de kalachnikovs tirées dans la matinée du 9 février à la cité de la Castellane (16e arrondissement de Marseille), sans faire de blessé, deux nouvelles personnes ont été interpellées à Marseille cette fois et placées en garde à vue. Elles sont actuellement entendues par la police judiciaire, chargée de l’enquête.

Dimanche, deux hommes ont déjà été arrêtés en Seine-Saint-Denis et transférés à Marseille lundi. Ils ont été écroués et mis en examen pour «tentatives d’homicide sur des agents des forces de l’ordre en bande organisée» et également pour «infraction à la législation sur les armes en bande organisée, trafic de stupéfiants en bande organisée et association de malfaiteurs en vue de commettre des tentatives d’homicide volontaire».

Les nouvelles auditions vont permettre aux policiers de continuer à reconstituer cette matinée mouvementée. Le 9 février, quelques heures avant la visite de Manuel Valls, le Premier ministre, venu vanter le recul de la délinquance dans la cité phocéenne, des tirs ont été entendus vers 9h30 par des habitants de la Castellane.

Lire la suite sur 20minutes.fr

Marseille / Stéphane Ravier : « Il y a dans cette ville et ce pays un processus de grand remplacement »

Stéphane Ravier

A l’occasion du conseil d’arrondissements des 13-14 qui s’est tenu ce jeudi dernier à Marseille, Stéphane Ravier, sénateur-maire de secteur (Front national) a affirmé à propos de l’immigration :  » Il y a dans cette ville et ce pays un processus de remplacement, de grand remplacement [de population ndlr.] « .

Stéphane Ravier a répété son opposition, exprimée lors du précédent conseil d’arrondissements, aux logements sociaux tant qu’ils ne sont pas soumis à la préférence nationale.

Source : La Marseillaise (journal communiste)

Marseille : deux conseillers municipaux UMP rallient le FN

Stéphane Ravier

Karim Herzallah et Caroline Gallo sont conseillers municipaux à la mairie des 13e et 14e arrondissements de Marseille. Ils ont été élus sous l’étiquette UMP. Ils viennent de rendre leur carte pour rallier le FN. Tous deux expliquent qu’ils se sentent plus proche du parti de Marine Le Pen.

Il dit qu’il en avait « ras-le-bol d’être l’arabe de service ». Karim Herzallah justifie ce lundi matin son départ de l’UMP, un parti qu’il qualifie de raciste. Le conseiller municipal de la mairie du 13-14 à Marseille vient de rallier le Front National. Comme sa collègue Caroline Gallo, elle aussi conseillère municipale dans la mairie de secteur détenue par le FN Stéphane Ravier (photo), qui vient de rendre sa carte de l’UMP pour prendre celle du FN.

Lire la suite sur France 3 PACA

Nice : l’islamiste agresseur des militaires devant un centre juif était connu de l’antiterrorisme

BOSSUET

Trois militaires en faction devant un centre communautaire juif à Nice (Alpes Maritimes) ont été agressés au couteau mardi par un islamiste, immédiatement interpellé, qui avait été refoulé la semaine dernière de Turquie et entendu par la DGSI.

L’homme interpellé s’appelle Moussa Coulibaly mais n’aurait « a priori » aucun lien avec Amédy Coulibaly, l’un des auteurs des attentats de Paris en début d’année, selon plusieurs sources proches de l’enquête.

Agé de 30 ans et originaire de Mantes-la-Ville (Yvelines), il avait été refoulé la semaine dernière par les autorités turques et entendu à son retour par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), selon une source proche de l’enquête.

Lire l’article en entier

Terrorisme : trois militaires agressés à l’arme blanche devant le Consistoire israélite de Nice

vigipirate

Les militaires assuraient ce mardi la sécurité dans le cadre du plan Vigipirate devant le Consistoire israélite de Nice, Radio Shalom et une association israélite. Le parquet antiterroriste s’est saisi de l’affaire, l’individu suspecté est entendu par les policiers de la DGSI.

Trois militaires ont été agressés à l’arme blanche et blessés légèrement mardi dans le centre de Nice, alors qu’ils étaient en faction devant un centre communautaire juif dans le cadre du plan Vigipirate. L’homme a été interpellé. Le parquet antiterroriste s’est saisi de l’enquête.

Un soldat a été blessé à une joue, une « blessure apparemment profonde mais sans gravité », et un autre militaire a été atteint au bras en maîtrisant l’individu, connu des services de police pour des faits assez anciens. Leur pronostic vital n’est pas engagé. Le troisième soldat n’a pas été blessé. Les militaires ont été pris en charge par les services de secours sur le lieu de l’agression, avenue Jean Médecin, à côté de la place Masséna.

Lire la suite sur lexpress.fr

Nice : Marie-Christine Arnautu (FN) dénonce le discours contradictoire du député-maire UMP Estrosi

mc_arnautu_europeennes_2014

Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front national et député français au Parlement européen, conseillère municipale de Nice, était l’invitée d’Azur TV et France 3 Côte d’Azur. Elle a rappelé que seul le Front national incarne la véritable opposition au système UMPS.

Nice : à 8 ans, Ahmed convoqué au commissariat pour « apologie du terrorisme »

BOSSUET

L’écolier niçois avait dit « Je suis avec les terroristes ». Il a été entendu par un officier de police judiciaire en présence de son avocat.

Révélée par son avocat sur Twitter, l’histoire fait déjà polémique. Ahmed, un écolier niçois âgé de 8 ans, a été entendu ce mercredi après-midi dans un commissariat de la ville pour « apologie de terrorisme ». « Le 9 janvier à l’école, on lui a demandé ‘Est-ce que tu es Charlie ?’ Il a répondu ‘Non, je suis avec les terroristes !’ Le directeur de l’établissement l’a convoqué » confie son avocat, joint par metronews à l’issue de l’audition.

Lire la suite sur metronews.fr

Fin de la grève des éboueurs à Marseille

Stephane Ravier - Marseille Bleu Marine - Elections Municipales 2014

Communiqué de Stephane Ravier, sénateur – maire front national de Marseille

Le cauchemar de Marseille ensevelie sous les décombres a pris fin.

Je ne peux que saluer la fin de cet épisode déplorable, qui entache le service public dû aux Marseillais – des Marseillais qui se sentent agressés mais aussi humiliés par ce que quelques centaines de personnes peuvent infliger à près de 900.000 autres en quelques jours. Le pire Marseille-bashing, c’est celui qui découle de la « gréviculture intensive » d’une infime minorité.

A présent, l’on est en droit de se demander pourquoi il a fallu en arriver à ces extrémités pour simplement titulariser ou réaffecter quelques personnes…

Je forme le vœu que l’abandon du GPS qui permettait de vérifier le passage effectif des bennes, ne permette pas l’abandon du fini-parti au profit du pas vu-pas pris.

Les juges niçois en pointe dans le laxisme face au fondamentalisme islamiste

mc_arnautu_europeennes_2014

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, député français au Parlement européen, vice-présidente du Front National, conseiller municipal et métropolitain de Nice

Mardi 13 janvier, quelques jours après les terribles attentats islamistes qui ont endeuillé la France, une patrouille de police de Nice contrôle Halima, une femme portant un voile intégral,tenue interdite sur la voie publique depuis 2010.

La réponse de Halima au policier est très claire : « Tu ne vaux pas mieux que la semelle de ma chaussure, sans ton arme tu n’es rien. Je ne reconnais aucune loi. La loi c’est moi. Je ne reconnais que la loi universelle, celle d’Allah. »

Alors que le procureur avait requis quatre mois de prison dont un ferme, le tribunal, n’a prononcé qu’une peine de prison avec sursis, assorti d’un « stage de citoyenneté ». Pourtant, sept procédures avaient déjà été engagées à l’encontre de cette personne, et pour la même raison.

L’UMP et le PS, par leur politique migratoire, ont laissé entrer en France des millions d’immigrés extra-européens qui, pour certains , n’ont aucune volonté ni désir de devenir Français, bien au contraire. Les résultats de cette politique suicidaire apparaissent aujourd’hui au grand jour. Le Front National réclame depuis des années, notamment, la remise en cause des accords de Schengen, la suppression du droit du sol ,la refonte du Code de la nationalité et le rétablissement de la double peine, supprimée par Nicolas Sarkozy. Pendant ce temps, le système UMPS propose des « stages de citoyenneté » .

Marseille : le député PS Henri Jibrayel mis en examen pour abus de confiance

parti-socialiste-rose-logo

Le député socialiste des quartiers nord de Marseille, Henri Jibrayel, a été mis en examen, vendredi 19 décembre, pour abus de confiance et prise illégale d’intérêts. Le juge d’instruction marseillais Valéry Muller n’a pas sollicité de levée d’immunité parlementaire, aucune mesure coercitive n’étant envisagée.

L’enquête a débuté en 2011 sur la base de lettres anonymes adressées au procureur de la République dénonçant les pratiques clientélistes du député de la 7e circonscription, également conseiller général des Bouches-du-Rhône. Plusieurs associations étaient décrites dans ces missives comme « le poumon des détournements ».

Lire la suite sur lemonde.fr

Privatisation de l’aéroport : Christian Estrosi se moque des Niçois

Marie Christine Arnautu - Nice Bleu Marine - Municipales 2014

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, député français au Parlement européen, vice-présidente du Front National, conseiller municipal et métropolitain de Nice

Alors que le gouvernement libéral-socialiste de Manuel Valls veut privatiser l’aéroport de Nice, Christian Estrosi a entamé depuis quelques semaines une étrange danse du ventre. Répétant à qui veut l’entendre qu’il s’oppose à la vente de l’aéroport, il propose désormais d’organiser un référendum local sur ce sujet.

Le Front National est favorable depuis toujours à la consultation des Français et se réjouit donc que Christian Estrosi se montre tant à l’écoute des Niçois. Cependant, cela ne doit pas faire oublier qu’il fut ministre des gouvernements UMP de Jacques Chirac puis de Nicolas Sarkozy de 2005 à 2010. Ces gouvernements ont mené, avec une grande constance, une politique néo-libérale au service des intérêts de la haute-finance apatride et au détriment des intérêts de la France et des Français. Christian Estrosi a également cautionné la félonie du Traité de Lisbonne commise par Nicolas Sarkozy qui l’avait fait adopter en douce par le parlement, piétinant le rejet massif exprimé par les Français lors du référendum de 2005.

A Nice, Marie-Christine Arnautu demande depuis des mois à Christian Estrosi d’organiser un référendum local sur la réalisation de la ligne 2 du tramway enterré au coût exorbitant. Il refuse systématiquement, au motif que sa réélection le 30 mars dernier lui donnerait les pleins pouvoirs et ferait office de référendum pour 6 ans. Christian Estrosi semble oublier que, si les Niçois ont effectivement placé sa liste en tête, une majorité d’entre eux a voté pour l’opposition puisqu’il n’a réuni au second tour que 48 % des suffrages exprimés, les listes d’opposition 52%, avec un taux de participation de 53%, ce qui est loin d’être un plébiscite en sa faveur.

Une fois de plus, Christian Estrosi incarne le double discours de l’UMPS sur le thème « Faites ce que je dis, pas ce que je fais ».

Seul le Front National combat vraiment pour protéger l’économie française des vautours mondialisés, et s’est solennellement engagé à consulter les Français par référendum, local et/ou national, sur tous les grands projets.

Tuerie antisémite de Bruxelles : cinq islamistes interpellés à Marseille

Nemmouche

Il s’agit de trois hommes et deux femmes. L’enquête française sur le tueur présumé du Musée juif de Bruxelles, Mehdi Nemmouche, suit donc son cours.

Les enquêteurs cherchent à déterminer pourquoi Mehdi Nemmouche s’est rendu à Marseille. Cet islamiste à la carte d’identité française de 29 ans, après avoir mené le jihad en Syrie dans les rangs d’une branche d’al-Qaïda, avait été interpellé par les douaniers (alors que la DGSI l’avait laissé entrer sur le territoire national) le 30 mai à Marseille, à la descente d’un bus en provenance de la capitale belge, en possession d’une arme de poing, d’une kalachnikov et de munitions. Il avait ensuite été remis fin juillet à la justice belge pour répondre de la tuerie de Bruxelles qui avait fait quatre morts le 24 mai.

Source : lepoint.fr

Inondations : le sud-est de la France a besoin d’aides !

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, députée française au Parlement européen, vice-présidente du Front National, conseillère municipale et métropolitaine de Nice

Élue du Sud-Est au Parlement européen, je suis particulièrement sensible aux inondations dramatiques qui frappent les départements des Alpes-Maritimes et du Var. Le bilan est lourd puisque pour l’instant quatre personnes sont décédées à Cogolin, à Hyères et à La-Londe-les-Maures et qu’une fillette est toujours portée disparue. Je présente mes condoléances aux familles des personnes décédées et assure de mon soutien les centaines de familles dont le logement est actuellement inondé. La nuit dernière, un immeuble entier a dû être évacué dans le quartier Magnan à Nice en raison de la menace d’effondrement d’une falaise.

Le Var devrait être placé rapidement en état de catastrophe naturelle et je souhaite qu’il en soit de même pour les Alpes-Maritimes. Les dégâts matériels dans les deux départements sont dès à présent estimés à plusieurs millions d’euros. Je m’associe donc à mon collègue au Parlement européen Louis Aliot pour demander l’intervention du Fonds de solidarité de l’Union européenne et saisirai le commissaire européen chargé du développement régional. L’Union européenne coûte suffisamment cher aux contribuables français pour qu’elle réagisse rapidement lorsque les Français en ont besoin !