Archives par auteur : NationsPresse Provence-Alpes-Côte d'Azur

Régionales en PACA – Marion Maréchal – Le Pen : « Nous sommes les seuls à continuer à faire de la politique dans cette campagne »

Marion Marechal Le Pen 9

Marion Maréchal-Le Pen, députée du Vaucluse, chef de file des listes FN-RBM en région PACA, était l’invitée d’I-Télé, Europe1 et La Provence mardi 8 décembre. Dans cet entre-deux-tours des élections régionales, elle a défendu son programme et a réagi aux polémiques la concernant, notamment celle sur le planning familial.


Marion M. Le Pen: « Nous sommes les seuls à… par ITELE

Sondage régionales : Marion Maréchal-Le Pen bien partie pour gagner la région PACA

Marion Marechal Le Pen

Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, la candidate du Front national arriverait très largement en tête, au premier tour comme au second.

A deux semaines des élections régionales, l’écart entre Marion Maréchal-Le Pen et ses poursuivants est de plus en plus important. Selon un sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, publié dimanche 22 novembre, la candidate du Front national arriverait largement en tête à l’issue du premier tour comme au soir du second.

Le score du FN en hausse après les attentats

D’après cette enquête réalisée après les attaques du 13 novembre, la liste conduite par Marion Maréchal-Le Pen obtiendrait 40% dès le premier tour, alors qu’elle ne recueillait 37% des intentions de vote juste avant les attentats. Elle devancerait nettement la liste LR-UDI-MoDem de Christian Estrosi, désormais créditée de 30% des voix (32% avant les attentats).

Lire la suite sur francetvinfos.fr

Un attentat islamiste contre des militaires déjoué à Toulon

FN péril islamiste

Hakim, 25 ans, a été interpellé fin octobre alors qu’il s’armait pour assassiner des soldats de la base navale.

Un attentat visant une fois encore des soldats français a été déjoué à Toulon. Le 29 octobre, la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) a interpellé Hakim, un « Français » de 25 ans, alors qu’il venait de tenter de se procurer des armes pour attaquer la base navale de la ville afin d’assassiner des militaires de la marine nationale.

«Des morts ont été évités grâce à l’intervention des services spécialisés», considère un membre de l’entourage de Bernard Cazeneuve, qui insiste sur le «profil particulièrement déterminé et les connexions à l’étranger» du jihadiste. Selon l’enquête, Hakim, natif de Toulon, était dans les radars de la DGSI depuis l’été 2014, lorsqu’il a commencé à poster sur Facebook de véhéments messages de soutien aux combattants volontaires engagés dans les zones de combat syro-irakiennes sous la bannière de Daech. «Il s’est radicalisé de manière fulgurante, confie au Figaro une source informée. Après avoir rompu de manière progressive avec sa famille et son entourage proche, il s’est muré dans une attitude silencieuse, puis de repli identitaire.» Au gré des surveillances, les policiers ont intercepté des messages électroniques qu’il échangeait avec des jihadistes « français » actuellement en Syrie.

Appréhendé à son domicile, Hakim a indiqué après son interpellation que son souhait premier était de partir faire le jihad en Syrie, ce dont il a été empêché par la confiscation de son passeport. Il aurait donc décidé «par défaut» d’agir sur le sol français, reconnaissant avoir voulu frapper «un ou plusieurs marins de la base de Toulon».

Lire l’article sur lefigaro.fr

Marseille – Stéphane Ravier (FN) dénonce un échec collectif de l’UMPS en matière de sécurité

Stéphane Ravier

Stéphane Ravier, sénateur-maire Front national du 7e secteur de Marseille, était l’invité de France Bleu Provence, pour évoquer notamment la fusillade qui s’est produite dans sa ville, dans le 13e arrondissement, et ses solutions face au fléau de l’insécurité et notamment contre le trafic de drogue.

Marseille : 3 morts dont 2 adolescents dans une nouvelle fusillade

Taubira té moi

Selon La Provence, le drame s’est produit vers 2 h à la cité des Lauriers, à Marseille, où des rafales de 9 mm ont atteint trois jeunes, dont deux de 15 ans au pied du bâtiment B. Sur place les marins-pompiers ont tenté en vain de réanimer les victimes. D’importants moyens de police ont été déployés.

 Les victimes sont âgées de 14, 15 et 23 ans. La cité des Lauriers est réputée pour son important réseau de trafic de drogue.

Régionales 2015 – PACA : Marion Maréchal – Le Pen donnée gagnante

marion maréchal le pen

Selon Odoxa, la liste FN de la députée arrive en tête des intentions de vote au second tour avec 37%, devant la liste conduite par Christian Estrosi (34%).

La liste FN de Marion Maréchal-Le Pen pour les régionales en PACA arrive en tête des intentions de vote au second tour avec 37%, devant la liste LR/UDI/MoDem conduite par Christian Estrosi (34%) et celle de gauche de Christophe Castaner (29%), selon un sondage. Au premier tour, le FN récolterait 35% des voix, celle de de Christian Estrosi 30%. La liste socialiste de Christophe Castaner, qui part sans les écologistes et le Front de gauche au premier tour, obtiendrait 18% selon le sondage Odoxa pour Le Parisien/BFM-TV publié dimanche.

Lire la suite sur lepoint.fr

Régionales PACA – Marion Maréchal – Le Pen : « Lorsque nous allons arriver aux affaires, nous ne devrons rien à personne »

Marion Marechal Le Pen

Marion Maréchal-Le Pen, députée du Vaucluse et tête de liste du Front national en Provence-Alpes-Côtes d’Azur, était l’invitée de France Bleu Azur. Elle confirme que son programme est pragmatique et de bon sens et qu’il n’est pas si différent de celui des Républicains. C’est dans la pratique que la différence se fera.

Si au niveau national nous avons de fortes divergences, en région nos programmes sont proches. C’est dans la pratique que nous sommes très différents.[…] La différence se fera dans la pratique.

Intempéries dans les Alpes-Maritimes : soutien, solidarité mais aussi responsabilités

mc_arnautu_europeennes_2014

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front national, député français au Parlement européen, conseiller municipal et métropolitain de Nice

Marie-Christine Arnautu apporte tout son soutien et sa solidarité aux familles des nombreuses victimes de ces intempéries. Il semble pourtant que d’autres catastrophes aient été évitées de justesse.

Bien que dès 13h15 hier, le site de la préfecture des Alpes-Maritimes indiquait que le département passait en vigilance orange et que l’alerte officielle fût donnée à 17h30, Christian Estrosi n’a pas jugé bon de faire annuler le concert de Johnny Halliday à Nikaia, bâtiment pourtant concédé par la ville de Nice, pas plus que le match de foot à l’Allianz Riviera, tous deux situés en zone inondable, dans la plaine du Var.

Des scènes de fin du monde ont été décrites par des familles livrées à elles mêmes : plus de 30.000 personnes se sont alors trouvées dans une situation cauchemardesque et de panique totale.

Leur colère est aujourd’hui tout à fait légitime car le bon sens des autorités aurait commandé, dès l’alerte orange, d’annuler le match et le concert afin d’éviter à des milliers de personnes de se retrouver piégées dans un secteur dont tout le monde sait que c’est un secteur inondable à risque.

Oui, il y a bien des questions désormais à poser sur l’efficacité de la gestion de crise par la préfecture, la mairie de Nice et la Métropole.

Régionales/PACA : l’ex-pilote de F1 Jean-Pierre Jarier rejoint Marion Maréchal-Le Pen

Marion Marechal Le Pen

Selon RTL, qui a révélé ce ralliement, l’ancien coureur automobile, qui a disputé 134 Grands Prix de F1 entre 1971 et 1983, occupera des fonctions de conseiller en matière de sécurité routière auprès de Marion Maréchal-Le Pen.

Surnommé « Godasse de plomb », Jean-Pierre Jarier a fini trois fois sur le podium et réalisé trois pôle positions au cours de sa carrière en F1.

Il doit officiellement annoncer son arrivée dans l’équipe de la tête de liste FN pour les régionales en Paca lors d’une conférence de presse organisée vendredi après-midi au Castellet (Var), où sera donné samedi le départ du 79e Bol d’Or, une course moto de 24 heures.

Source et ici

La sécurité, première des libertés

Marion Marechal Le Pen 4

Communiqué de Marion Maréchal – Le Pen, députée du Vaucluse, secrétaire départementale du FN dans le Vaucluse, tête de liste pour les élections régionales en PACA

J’apporte tout mon soutien et toute ma compassion à ce couple d’octogénaires qui a vu débarquer dimanche soir, à son domicile carpentrassien, 3 individus cagoulés, gantés et armés, qui leur ont dérobé argent, bijoux et véhicule. Pour ces pauvres gens, comme un malheur n’arrive jamais seul, l’état de choc consécutif à cette insupportable agression a provoqué chez l’époux une succession de malaises cardiaques. Selon la Police, il s’agit du deuxième cambriolage de ce type qui s’est produit à Carpentras en l’espace de 3 semaines.

Le socialisme, c’est donc ça. C’est la perniciosité d’un ministre de la Justice qui préfère cajoler l’agresseur au détriment des victimes, d’où ce sentiment d’impunité chez les fautifs et d’où l’explosion des actes criminels et délictueux. Le socialisme, c’est aussi ça : c’est l’incurie d’un ministre de l’intérieur affairé à accueillir des clandestins plutôt que de se soucier du quotidien et des difficultés des Français. Le socialisme, c’est encore ça : c’est l’inconséquence d’un maire qui refuse de prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir la sécurité de ses administrés. Le socialisme, c’est tout simplement l’abandon des Français à leur triste sort.

L’UMP/LR a également sa lourde part de responsabilité dans cette situation où l’insécurité prévaut. La suppression de plus de 12 000 postes de policiers, la réforme de la garde à vue, la reconnaissance de droits supplémentaires à la défense, la refonte de la carte judiciaire avec la suppression de plus de 400 tribunaux sont bel et bien des initiatives de « droite » ayant conduit à des situations telles que celle que ce couple carpentrassien subit dans sa chair aujourd’hui.

La politique sécuritaire française doit être intégralement revue de manière à protéger les Français, à punir les fautifs et à réparer les dommages causés aux victimes. A ce jour, force est de constater que seul le Front National apporte des solutions concrètes allant dans ce sens. De surcroît, il les met en oeuvre là où il est en situation de responsabilité comme au Pontet, à Beaucaire ou encore à Fréjus. La sécurité est la première des libertés, et la liberté est le premier pilier de notre devise nationale. A bon entendeur…

Marseille : un mort et cinq blessés dans une fusillade en centre-ville

Valls taubira

Une fusillade ce dimanche matin à Marseille a fait un mort et cinq blessés. Le pronostic vital de trois d’entre eux est engagé. Selon le journal La Provence, vers 6 heures du matin, un véhicule s’est arrêté devant le bar O’Stop, en face de l’Opéra dans le 1er arrondissement, rue Saint-Saëns.

Plusieurs tirs ont visé un groupe de personnes se trouvant devant l’établissement.

D’après les premiers éléments de l’enquête, il s’agirait d’une vengeance après une dispute de clients avec un vigile, a précisé à l’AFP le procureur de Marseille Brice Robin.

L’une des victimes a été tuée à l’extérieur du bar, tandis que d’autres personnes se trouvant à l’intérieur ont été blessées par balle ou par des éclats de verre.

Lire la suite sur leparisien.fr

J’ai rencontré ce matin, devant la haie de mon champ…

Marion MLP

Communiqué de Marion Maréchal-Le Pen, député du Vaucluse, secrétaire départemental du FN 84

En Vaucluse aussi, nos agriculteurs grondent et leur colère est parfaitement légitime : ils ne peuvent plus exercer leur métier correctement et pire, ils parviennent de moins en moins à en vivre décemment. Leur sort dépend en effet d’une intelligentsia de technocrates, bien au chaud dans leurs ministères, de fonctionnaires européens, tous déconnectés du terrain, adeptes du libre-échange, de la concurrence déloyale et du dumping social, inventant des normes dont l’absurdité le dispute à l’insanité, et de gouvernants sans vision dont les décisions irresponsables pénalisent de nombreux producteurs, telle que celle ayant entraîné l’embargo russe.

Nos agriculteurs gronderont encore plus si la situation perdure, voire se détériore, ce qui ne manquera pas d’arriver sans l’arrêt immédiat des négociations de traités de libre échange, en particulier le TAFTA, sans l’abrogation de la directive détachement, sans la création d’une loi « achetons français » pour « manger français » dans les établissements de l’Etat, les collectivités et les entreprises publiques. Oui, nos agriculteurs risquent bien de semer quelque vent de révolte si une lutte contre les ententes sur les prix entre la grande distribution et les centrales d’achat n’est pas rapidement engagée, si la PAC (qui fait perdre annuellement à la France 8 Mds d’euros) n’est pas nationalisée, si les sanctions de l’UE contre la Russie ne sont pas levées et s’il n’est pas établi de traçabilité de la viande et des productions agricoles.

Les grondements des agriculteurs sont à la hauteur de l’impuissance et de l’hypocrisie des gouvernements successifs qui les ont méprisés et qui continuent sournoisement de les trahir. La défense de l’agriculture, la sauvegarde et la mise en valeur des savoir-faire, la préservation des paysages et la sanctuarisation des emplois n’iront de pair qu’avec une France souveraine maîtrisant son destin, en d’autres termes une France Bleu Marine.

Vallauris : quand l’UMPS confond « vivre-ensemble » et « vivre comme eux »

Marine Le Pen - 2014

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national

La France n’est pas (encore) une République islamique et les revendications du roi d’Arabie Saoudite, en séjour à Vallauris sur la côte d’Azur, commencent à dépasser les limites de ce qui peut être toléré pour raison diplomatique.

Après la privatisation scandaleuse d’une plage publique et les travaux entamés sans permission pour la construction d’un ascenseur reliant cette plage à la résidence du monarque -qui étaient déjà des caprices consternants- l’on apprend maintenant qu’une femme CRS aurait été déplacée de la plage, où elle assurait sa mission de sécurité, à un point plus élevé du site pour ne plus être en contact visuel avec les hommes au moment de leur bain de mer.

Cette revendication scandaleuse, devant laquelle les autorités politiques françaises ont accepté de se coucher, est parfaitement intolérable. C’est une atteinte à l’honneur et à la dignité du corps des CRS, et une atteinte grave à nos principes fondamentaux de laïcité et d’égalité entre les hommes et les femmes.

Si le roi d’Arabie Saoudite voulait une plage privée pour son plaisir exclusif, il pouvait en louer une dans un coin du monde où ces privatisations se font, plutôt que de privatiser la toute petite plage publique de Vallauris. Si le roi d’Arabie Saoudite ne voulait pas de femmes affectées à sa sécurité, il pouvait plus encore rester chez lui.

La France doit désormais cesser de s’aplatir devant des revendications illégitimes et déshonorantes.

Deux nouveaux chefs de file pour un Front national rassembleur et dynamique !

Marion Marechal Le Pen 9

Communiqué de Marion Maréchal-Le Pen, tête de liste Front national dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur

C’est sous les meilleurs auspices que démarre la campagne des régionales dans le 06. Aujourd’hui le bureau politique et la CNI ont désigné le nouveau secrétaire départemental Front national ainsi que celui qui conduira la liste des régionales dans les Alpes-Maritimes. Il s’agit respectivement de Marc-André Domergue et d’Olivier Bettati.

Ces choix sont fidèles à l’ambition que j’ai affichée dés l’origine : incarner une nouvelle génération patriote rassemblée et volontaire pour sortir la région du marasme socialiste. Ces candidats promettent de nous offrir une campagne de terrain et de propositions.

Forte des talents qui ont émergé durant les départementales, notre équipe incarnera le renouvellement tant attendu pour proposer un nouveau destin pour la PACA.

Budget primitif du Pontet : l’Etat prêt à tout pour briser la confiance entre les élus FN et leurs administrés

Marion Marechal Le Pen

Communiqué de Marion Maréchal – Le Pen, députée du Front national

Durant la période où la ville du Pontet fut gérée par trois administrateurs dans l’attente de nouvelles élections municipales, il revenait à la Chambre régionale des comptes (CRC) d’élaborer le projet de budget primitif que seul le préfet est habilité à valider. Ce dernier aurait pu recueillir l’avis du maire Front national et l’informer des orientations budgétaires avant de prendre son arrêté. Las, il n’en fut rien et la nouvelle équipe de Joris Hébrard, brillamment réélue, s’est vu imposer des choix qu’elle n’aurait jamais retenus. Contrairement à ce qui se fait dans les autres villes gérées par le Front national, les impôts des Pontétiens seront donc augmentés… Par le préfet !

La CRC a également décidé de supprimer la prime de fin d’année réservée aux agents municipaux, pourtant en vigueur depuis 1987, au motif qu’elle serait tout d’un coup devenue irrégulière…

Enfin, c’est une première sous la Ve République : l’équipe municipale exercera désormais son activité bénévolement suite à la suppression des indemnités des élus actée par la CRC. L’attitude du préfet, qui a entériné le budget primitif avant d’avoir rencontré le maire, marque un profond irrespect envers l’autorité municipale Front national et constitue un déni de démocratie.

J’apporte tout mon soutien à l’équipe municipale de Joris Hébrard dans les suites juridiques qu’elle entend donner à cette affaire afin de pouvoir administrer sa commune avec les moyens nécessaires, en respectant la confiance des habitants du Pontet.