Archives par auteur : Willy Legrand

Tu gagneras ton pain à la sueur de ton front

RBMLibres propos de Jean Goychman

Bien qu’il soit de mauvais goût d’évoquer nos racines culturelles, qui sont vues comme un frein à la mondialisation galopante, nous n’hésitons pas à transgresser ce qu’on voudrait nous interdire.
Qu’on le veuille ou non, notre civilisation s’est bâtie sur un socle judéo-chrétien qui nous incite à trouver en nous-même nos moyens de subsistance. Dans la Genèse (chapitre 3, verset 19), on peut lire : « Tu mangeras ton pain à la sueur de ton visage »

Dans notre société, cela se traduit par la nécessité de « gagner sa vie » c’est-à-dire d’avoir le moyen de se procurer à la fois la jouissance de certains biens et de disposer de certaines denrées. En un mot, pouvoir se loger et se nourrir. Pour y arriver, il faut donc disposer de la contrepartie en quantité suffisante qu’on appelle l’argent, sauf si on a la possibilité de cultiver sa propre terre d’une façon « autarcique », ce qui n’est pas le cas le plus répandu.

Le salaire que nous percevons en échange du travail que nous fournissons est donc devenu, au-delà de la dignité sociale, un moyen indispensable à notre survie. C’est pour ces raisons qu’a été votée, le 11 février 1950, la loi instituant le SMIG. Ce Salaire  minimum interprofessionnel garanti était fixé par décret pris en Conseil des ministres et était calculé sur la base  d’une « personne célibataire vivant en région parisienne et accomplissant la durée normale du travail »

SMIC au rabais : la prochaine étape de l’austérité qu’on impose à la France

Marine Le Pen - NationsPresse MagazineCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

L’offensive actuellement menée contre le SMIC, déjà relayée par le socialiste Pascal Lamy et le président du Medef Pierre Gattaz, s’inscrit dans le projet de l’Union européenne de libéraliser intégralement le marché du travail, quitte à précariser comme jamais les salariés.

A quelques semaines des élections européennes, le gouvernement dit s’y opposer mais les Français doivent savoir que ce projet scandaleux, et d’autres, ressurgira inévitablement après les élections si un signal très fort n’est pas envoyé dans les urnes. Baisser aujourd’hui le SMIC horaire pour les jeunes, c’est par exemple préparer le terrain pour faire demain la même chose chez les seniors, qui sont de plus en plus frappés par le chômage.

La lutte contre le chômage ne se fera pas en tirant tout le monde vers le bas, en détruisant notre modèle social, en cassant les ressorts de l’économie. Elle se gagnera en créant les conditions de la création de richesses en France, par une politique économique de réarmement de notre pays face à la mondialisation sauvage, et donc par un vrai changement de cap sur l’euro, le protectionnisme et le patriotisme économique.

Marine Le Pen s’opposera avec vigueur à tout projet de salaire inférieur au SMIC horaire. Elle appelle les Français à tourner la page de cette austérité insensée qui imprègne toute la politique de l’Union européenne, et donc du PS et de l’UMP.

Explosion du coût de l’asile : stop aux règles laxistes de l’UE et de l’UMPS !

Front National flammeCommuniqué du Front National

Les conclusions du comité d’évaluation et de contrôle des politiques publiques révélées ce jour par Le Figaro confirment les dérives inadmissibles et scandaleusement coûteuses de l’asile en France.

Chaque année depuis près de dix ans en France, le nombre de demandeurs d’asile augmente. La hausse avait déjà atteint 75 % sous le mandat de Nicolas Sarkozy, et cette tendance se poursuit sous François Hollande. Le document dévoilé par Le Figaro évalue les dépenses liées à l’asile à 666 millions d’euros cette année, ce qui est probablement une évaluation minimale et pourtant déjà insoutenable en pleine crise économique et sociale.

De surcroît, les déboutés du droit d’asile viennent la plupart du temps gonfler les rangs de l’immigration clandestine, ce qui constitue une double peine pour notre pays.

La France doit retrouver la pleine maîtrise de sa politique de l’asile, aujourd’hui cadenassée par des règles européennes laxistes sottement acceptées par l’UMP et le PS.

L’asile doit être considérablement réduit, et concentré sur les seuls persécutés politiques issus d’un nombre restreint de pays, conformément à l’esprit de cette procédure exceptionnelle. Les politiques d’hébergement obligatoire et de délivrance de l’aide temporaire d’attente doivent être supprimées.

Européennes / FN / BNP – Droit de réponse de Marine Le Pen au Figaro

Marine Le Pen - France 3

Mise en cause dans un article titré « Rencontre avec Nigel Farage, le Britannique qui veut faire sauter l’Europe » publié en page X de votre édition du 15 avril 2014 et dans sa version numérique http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/14/31001-20140414ARTFIG00287-rencontre-avec-nigel-farage-le-britannique-qui-veut-faire-sauter-l-europe.php, je vous prie et au besoin … en vertu des dispositions prévues par l’article 13 de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 de bien vouloir faire paraître en même page et dans les mêmes caractères le droit de réponse suivant :

Nigel Farage, président du UKIP britannique, affirme que « le British National Party a décidé de s’associer au Front National, c’est très bien, car ils appartiennent à la même famille politique, celle de l’extrême droite ».

Outre le qualificatif insultant « d’extrême droite » envers la formation politique que je dirige et que je réfute totalement, je tiens à affirmer que je n’envisage aucune alliance avec le British National Party (BNP) du Royaume-Uni après les élections européennes.

Il était utile d’apporter ces renseignements à vos lecteurs afin que ceux-ci puissent juger des propos erronés et diffamatoires en provenance d’outre-Manche.

Objectif 3 % de déficits publics : Valls contredit Hollande !

Humiliation de la France su la scene europeenne - deficit public 2014

Dans la revue de presse de ce matin diffusée sur la chaîne de l’économie, BFM Business, Laurent Mimouni relate le contorsionnisme adopté par le Premier ministre, Manuel Valls, pour essayer de s’en sortir vis-à-vis de l’Europe de Bruxelles :

« Hier à Berlin raconte Le Figaro, Manuel Valls a été très clair, la France est un pays qui tient ses engagements, on peut donc se demander ce qui s’est passé pour qu’on en arrive à une telle volte-face alors qu’il y a deux semaines, le président (de la République) parlait clairement d’une demande de délais supplémentaires.

En fait tout s’est joué jeudi dernier. Deux proches conseillers du chef de l’État se sont rendus à Bruxelles pour rencontrer les équipes de la Commission et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont été mal reçus, raconte le journal ; quelques heures plus tard c’est une autre scène quasi identique qui se joue de l’autre côté de l’Atlantique. Michel Sapin est aux réunions de printemps du FMI (Fonds monétaire international) à Washington où il rencontre d’autres représentants de la Commission qui lui tiennent le même discours de fermeté qu’à Bruxelles !

C’est donc jeudi dernier que les coups de fil se sont multipliés entre les équipes de Bercy et de l’Élysée, très vite tout le monde tombe d’accord : une humiliation de la France sur la scène européenne est à proscrire, il faut donc changer de discours et ne plus donner le sentiment d’imposer notre calendrier à la Commission, on ressuscite donc l’engagement des 3 % (de déficits publics) et plus tard dans les bureaux feutrés de Bruxelles, on jouera sur la notion floue de déficits structurels, puisque concrètement l’équation est aujourd’hui impossible à tenir ! »

On notera que la fonction du chef de l’État est une nouvelle fois contredite et entachée, que le président de la République et son gouvernement mentent aux Français ouvertement par des promesses qu’ils ne pourront pas tenir et qu’au final encore une fois, ils sont à genoux la bouche en cœur devant l’Europe de l’austérité qu’ils ont contribué à construire en partenariat avec leurs alliés de l’UMP !

Vacances : le budget des Français s’effondre de 25 % !

vacances - le budget des francais chute de 25 pourcent

En plein marasme social dû à la politique d’austérité européenne mise en œuvre par le tandem socialiste Valls-Hollande, les Français sont obligés de réduire considérablement depuis plus de 3 ans leur budget alloué pour partir en vacances. Ils se serrent la ceinture et économisent.

C’est Mondial Assistance, un assureur de voyage, loisirs et vacances, qui révèle les résultats de la douzième édition du baromètre « Les Français et les vacances », réalisé en partenariat avec l’institut de sondage Ifop.

Extraits. Coupe nette dans le budget des Français de près de 25 % ! Pour les vacances de Pâques, le budget moyen, estimé à 600 euros, n’a pas été aussi faible depuis trois ans. Pour les vacances de Pâques qui approchent, la baisse du budget vacances des Français est de l’ordre de 25 % (soit environ 200 € en un an)

  • Des congés plus courts, de sept jours en moyenne
  • 37 % des Français se tournent principalement sur les sites Internet de voyage,
  • L’hébergement en hôtel, privilégié par 21 % des vacanciers, affiche un retrait de 4 points par rapport à 2013, tout comme les clubs de vacances, choisis seulement par 1 % des vacanciers.

Lire l’intégralité de l’article sur FranceTransactions (le guide indépendant de l’épargne)

Les gouvernements UMP puis PS, de Sarkozy à Hollande ne savent faire que des dépenses, des hausses d’impôts impactant de facto le pouvoir d’achat des Français. Décidément, le changement n’est pas signe d’exemplarité mais d’amateurisme prédominant.

Gilbert Collard plaide en faveur des artisans et des PME du bâtiment

Communiqué de Gilbert Collard, député RBM du Gard

M. Gilbert Collard attire l’attention de Mme la secrétaire d’État, auprès du ministre de l’Économie, du Redressement productif et du Numérique, chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Économie sociale et solidaire, sur la situation des artisans et des PME du bâtiment.

En effet, la loi du 9 novembre 2010 a instauré des fiches individuelles de prévention de la pénibilité. Or dans la dernière réforme des retraites, la loi fait de ces fiches la base d’un dispositif ouvrant droit à un départ en retraite anticipé. Ces fiches, à remplir poste par poste et par chantier, constituent un véritable casse-tête dans le secteur du BTP.

M. Gilbert Collard souhaiterait donc savoir s’il ne serait pas possible de simplifier le modèle de fiche prévu par l’arrêté du 30 janvier 2012

Source : GilbertCollard.fr

Le gouvernement Ayrault verse 12 millions d’euros de primes !

En pleine crise économique et sociale, les 449 membres des équipes ministérielles socialistes, les privilégiés, se sont offert la liberté de se répartir la modique somme de 12.000.000 d’euros de façon très inégale. 12 ministères « dont ceux de Filippetti ou Lebranchu étaient mieux traités que la garde rapprochée du Premier ministre ».

Qu’ont en commun Aurélie Filippetti, Manuel Valls, Cécile Duflot, Marylise Lebranchu, Bernard ­Cazeneuve, Vincent Peillon ou Fleur ­Pellerin ? Ils ont alloué l’an dernier à leurs équipes des primes plus élevées que celles accordées par Jean-Marc Ayrault à sa propre garde rapprochée à Matignon.

Parmi les 565 membres des cabinets du gouvernement Ayrault déclarés au 1er août 2013, 449 très précisément se sont répartis l’an dernier plus de 12 millions d’euros de « primes de cabinet », des rémunérations aujourd’hui officialisées, mais sur lesquelles continue de régner une certaine opacité. Les ministres les plus généreux ont distribué par collaborateur plus de 3.500 euros mensuels (soit 42.000 euros par an) de revenus bruts complémentaires. Plus de deux Smic par mois, en somme. En plus du salaire donc. Et il ne s’agit là que d’une moyenne.

Lire l’intégralité de l’article sur Le Figaro

La Ferté-Alais : ils crèvent les pneus des gendarmes et passent à l’action !

Vendredi soir, un commando de plusieurs hommes ont percé les pneus de toutes les voitures situées dans la cour de la gendarmerie de la Ferté-Alais (Essonne).

Des hommes cagoulés et armés ont crevé, dans la nuit de vendredi à samedi, les pneus de toutes les voitures de la gendarmerie de La Ferté-Alais (Essonne) avant de commettre une série de vols, rapporte RTL, samedi 12 avril.

Pour être certains de piéger les gendarmes, ils ont également placé une voiture devant la grille du bâtiment pour les empêcher de sortir, et ont aussi fermé le portail avec du fil de fer, précise la radio.

Lire l’article sur FranceTVInfo

Salut les terriens : Louis Aliot invité de Thierry Ardisson

Louis Aliot

Louis Aliot, vice-président du Front National chargé des manifestations et de la formation, est l’invité de Thierry Ardisson dans l’émission « Salut les terriens » sur Canal Plus.

Russie : visite privée de Marine Le Pen à la Douma

Marine Le Pen a la Douma - crise en Ukraine

En visite privée à Moscou en Fédération de Russie, Marine Le Pen, présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, en a profité pour rencontrer et dialoguer avec le président de la Douma, Sergueï Narychkine, concernant la crise en Ukraine provoquée par les euromondialistes.

Non-paiement des dettes ukrainiennes : la Russie menace de couper le gaz à l’Union européenne

Donetsk (Ukraine) – Le président russe Vladimir Poutine a mis en demeure jeudi les pays de l’Union européenne d’assurer le paiement des milliards de dettes de l’Ukraine faute de quoi leur approvisionnement en gaz serait menacé, un développement qui fait suite au coup d’État de février dernier qui a relancé la pire crise Est-Ouest depuis la fin de la guerre froide.

Extraits. Pendant ce temps, le face-à-face tendu entre séparatistes prorusses et loyalistes se poursuivait dans l’est de l’Ukraine, malgré une offre d’amnistie du pouvoir pro-occidental de Kiev.

Dans une lettre à 18 dirigeants de l’UE, M. Poutine déclare que la Russie a subventionné l’économie de l’Ukraine à hauteur de plus de 35 milliards de dollars depuis quatre ans et exige que ce soutien se fasse désormais sur un pied d’égalité. Kiev a en particulier accumulé 2,2 milliards de dollars en factures de gaz russe impayées, et refuse l’augmentation de 80 % du tarif décidée la semaine dernière par Moscou.

M. Poutine a prévenu qu’en cas de non-paiement persistant le robinet serait coupé, faisant surgir le spectre des guerres du gaz qui avaient réduit les livraisons vers l’ouest du continent en 2006 et 2009.

L’Union européenne importe le quart de son gaz de Russie, dont près de la moitié transite par l’Ukraine.

Lire l’article sur Romandie

A Montreuil (93), on fond de l’or clandestinement !

Une fonderie clandestine en parfait état de marche. C’est la surprenante découverte faite mercredi 9 avril par la police judiciaire dans un foyer de travailleurs de Montreuil (Seine-Saint-Denis), raconte Le Figaro.

L’atelier transformait des bijoux volés depuis au moins un an.

Tout commence en avril 2013. Un employé d’une chaîne de bijouteries reconnaît avoir volé près de 4 kilos d’or tout au long de l’année 2012 pour les revendre à des Africains de Montreuil.

La police remonte cette piste jusqu’au foyer de travailleurs.

Lire l’article : FranceTVinfo

En Martinique, le service militaire c’est Pôle emploi !

Le Régiment du service militaire adapté de Martinique, était à l’initiative, jeudi, de l’opération « Courir pour un emploi ». L’un des objectifs est de faciliter l’insertion des jeunes demandeurs d’emplois avec un suivi individualisé complet !

Première réaction d’une jeune Martiniquaise à cette initiative qui vise avant tout à trouver un premier emploi : « C’est bien, parce qu’il y a la possibilité de passer le permis » de conduire ! »

Présentation des actions du RSMA à la Martinique http://rsma-martinique.org/#

Lire l’article sur Martinique 1ère


Emploi-RSMA par martinique1ere

Trophées 17 d’or : de l’UMP au PS, on méprise avec force la police !

Dans un article paru ce vendredi sur Le Point, un syndicat de police a publié  un hit-parade des commissariats de police les plus vétustes de France et d’outre-mer, leur décernant des « 17 d’or » par catégorie de dégradations. Dix commissariats sont ainsi épinglés par le premier syndicat de gardiens de la paix, Unité police SGP-FO, dont il publie la liste, photos à l’appui, dans son magazine interne.

Dans la catégorie « trou à rats », un « 17 (le numéro de téléphone de police secours) d’or » est décerné à celui situé dans le 1er arrondissement de Paris où la rouille est présente partout, y compris dans l’espace d’accueil du public. Dans la catégorie « vaste fumisterie », celui de Verdun est distingué pour la toiture qui menace de s’effondrer.

Celui de Pau se fait remarquer par son urinoir « artisanal » : une bassine en plastique !

Lire l’intégralité de l’article sur Le Point