Banque : Le Brexit pourrait créer 3000 nouveaux emplois à Paris

Banque, Brexit, Frédéric Oudéa
Banque, Brexit, Frédéric Oudéa

Si les effets du Brexit ont inquiété de nombreux prestataires et particuliers, c’est finalement une bonne nouvelle pour la France, notamment pour la capitale. En effet, selon la Fédération bancaire française, la fédération qui réunit les plus grandes banques de l’Hexagone, a indiqué que ces banques pouvaient avoir la possibilité de créer plus d’un millier d’emplois.

Quand Paris se démarque après le Brexit

A l’heure où les différentes capitales européennes se battent pour conquérir les « cœurs brisés » par la Brexit, Paris se démarque et profite du côté positif de la situation. En effet, vendredi dernier a eu lieu une rencontre entre le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, et la Fédération bancaire française (FBF). Une rencontre durant laquelle cette dernière a affirme que ses banques membres pouvaient désormais accueillir plus d’un millier de postes dans la capitale. Toujours selon la FBF, cela pourrait créer plus ou moins près de 3000 nouveaux emplois.

Pour l’instant, Frédéric Oudéa, le directeur général de la Société générale a indiqué deux semaines auparavant que la banque aurait la capacité d’accueillir 300 à 400 postes de Londres à Paris. Pour crédit Agricole, les chiffres seront moins élevés. Quant à BNP Paribas, la banque n’a pas encore donné son avis.

Paris deviendra la base européenne de HSBC

Ce qui est sûr pour le moment, ce que HSBC fera de Paris sa base européenne. Près de 1000 employés victimes du Brexit y seront transférés. Mais les autres grandes banques s’apprêtent également à suivre ce même chemin. Actuellement, les grands groupes de banque en France investissent déjà un part important dans les activités de banque de financement et d’investissement dans la Capitale et en région parisienne. On y compte à peu près de 41 000 employés. Quant à leur filiale, on dénombre jusqu’ici plus de 16 000 salariés.

Sophie Delcourt

Sophie Delcourt

Voilà je me présente, Sophie Delcourt, après avoir hésité longtemps entre le monde de la finance et de l'Immobilier j'ai repris des études de journalisme pour me consacrer à ces deux sujets, je pratique donc la rédaction d'articles sur notre média presse.
Sophie Delcourt
PARTAGER