Marine Le Pen lance un appel solennel aux francais contre le traite transatlantique

La France ne peut pas abandonner ses éleveurs

Déclaration de Marine Le Pen sur la crise agricole Je comprends la colère des éleveurs. Depuis des années, je les rencontre le plus fréquemment possible, dans leurs exploitations et lors des événements professionnels qu’ils organisent. Depuis des années, sous la droite comme sous la gauche, leur situation qui était déjà Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Mobilisons-nous contre la nouvelle loi criminelle du gouvernement sur l’immigration !

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national Après la loi sur l’asile la semaine dernière, le gouvernement veut faire adopter une nouvelle loi, cette fois sur le « droit des étrangers », qui confirme la folle dérive immigrationniste dans laquelle la France est en train de sombrer. Sur le volet Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - La Preuve par 3

Marine Le Pen : « Il n’y a rien à attendre de François Hollande, toujours embourbé dans la continuité d’une politique UMPS totalement impuissante »

Réaction de Marine Le Pen à l’entretien accordé par le président de la République François Hollande a continué en ce 14 Juillet de mentir aux Français, en niant le caractère souvent gravissime de la situation dans plusieurs domaines. En cela, il s’est de nouveau montré totalement absent, laissant cette impression Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Les 4 verites 2013

Marine Le Pen : « L’hyper-austérité qui est imposée par l’Union européenne est dévastatrice ! »

Marine Le Pen, la présidente du Front national, est intervenue sur France 2 le 25 juin dans l’émission Télé Matin. Elle a commenté la hausse énorme du chômage dont les politiques de droite comme de gauche sont responsables et a demandé à ce que nos compatriotes des DOM-TOM soient inclus Lire l'intégralité de l'article

25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Espionnage américain : les autorités françaises se désintéressent de la France

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national La mollesse des réactions officielles françaises aux révélations de Wikileaks sur les écoutes des chefs d’Etat français est aussi navrante qu’inadmissible. Les autorités françaises, ainsi que l’ancien président Nicolas Sarkozy, ne semblent pas embarrassés par le fond de l’affaire mais par Lire l'intégralité de l'article

25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Réforme du collège : Marine Le Pen maintient la pression sur le couple Valls-Vallaud Belkacem

Dans cette vidéo, Marine Le Pen, la présidente du Front national, dénonce la réforme du collège portée par le ministre socialiste de l’Education nationale, dont le but est de «préparer l’école à la médiocrité pour tous». Marine Le Pen fustige à juste titre «la réforme portée par le couple Manuel Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Asie

Sur le front syrien, des volontaires français partis combattre l’Etat islamique

Fabius Jihad bon boulot

Alors que le gouvernement socialiste de François Hollande persiste à soutenir, toute honte bue, certaines branches de Daech engagées contre les forces du régime de Bachar al-Assad, des volontaires français sont présents dans les rangs des opposants à l’Etat islamique.

_____________

Sur le front syrien, des volontaires français sont partis combattre l’Etat islamique. William et Damien ont quitté la France pour la Syrie. Ils combattent aux côtés des milices kurdes. France 2 les a rencontrés.

William et Damien sont français. Tous deux font partie des nombreux volontaires étrangers, de diverses nationalités, partis rejoindre les rangs des milices kurdes en Syrie afin de combattre les jihadistes de l’Etat islamique. France 2 les a rencontrés près de Tal Abyad, une ville syrienne où les jihadistes sont entrés, et diffuse un document exclusif, dimanche 19 juillet.

Lire l’article sur francetvinfo.fr

Mobilisons-nous contre la nouvelle loi criminelle du gouvernement sur l’immigration !

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national

Après la loi sur l’asile la semaine dernière, le gouvernement veut faire adopter une nouvelle loi, cette fois sur le « droit des étrangers », qui confirme la folle dérive immigrationniste dans laquelle la France est en train de sombrer. Sur le volet immigration légale, d’une manière tout à fait absurde et criminelle, tout est fait pour inciter les étrangers à rester durablement et à s’installer en France, notamment par une nouvelle carte de séjour pluriannuelle.

Le Front national, lui, veut faire tendre vers zéro le nombre d’entrées légales chaque année en France, alors qu’il se maintient à 200 000 depuis les années Sarkozy. Sur le volet de l’immigration clandestine, l’angélisme prévaut, qui aura pour conséquences d’un côté la multiplication des drames en Méditerranée et de l’autre, la saturation de notre système d’accueil et tous ses problèmes en matière de sécurité et de santé.

Nous demandons de notre côté le rétablissement de nos frontières nationales, la reconduite systématique des clandestins chez eux et la suppression de toutes les incitations sociales à l’immigration illégale. Transposition pour partie d’une directive européenne, cette loi est une nouvelle étape dans l’entreprise délétère de destruction de notre identité nationale et de notre système social.

En suivant aveuglément les injonctions de Bruxelles, le PS de François Hollande tout comme l’UMP de Nicolas Sarkozy méprisent les droits des Français et ne pensent qu’à ceux des étrangers. Ces deux partis, inféodés à Bruxelles, obéissent en réalité à des puissances économiques qui veulent toujours plus d’immigration, de main d’œuvre exploitable à peu de frais, et toujours moins de cohésion nationale, moins d’emploi pour les Français. Leur action coupable mérite la plus grande sanction par les Français.

Affaire de l’aéroport de Toulouse : Manuel Valls coupable d’une négligence d’Etat

NiDroiteNiGauche_BAT

Communiqué du Front national

La désinvolture ahurissante du Premier ministre Manuel Valls, au sujet de la disparition du PD-G du consortium chinois qui a récemment racheté l’aéroport de Toulouse-Blagnac, témoigne d’un manque de sérieux d’une particulière gravité.

Pour lui il n’y a pas lieu d’être inquiet, alors que se dessine derrière cette troublante disparition de sombres affaires de corruption.

De l’Etat stratège, nécessaire et même indispensable, que le Front national projette de rebâtir, nous passons à l’Etat négligent, peu soucieux des intérêts économiques de la France et bradant ses infrastructures stratégiques au plus offrant, sans regarder la qualité des acquéreurs.

Entre les Américains qui nous espionnent, les Qataris qui nous infiltrent, et les Chinois qui prennent maintenant le contrôle d’un aéroport ô combien stratégique -puisqu’il touche les usines d’Airbus- il apparaît clairement que les gouvernements successifs nuisent aux intérêts fondamentaux de la France.

Face au grand n’importe quoi qui entoure la vente de l’aéroport de Toulouse-Blagnac, en l’espèce orchestrée par la loi Bruxelles-Macron, le Front national demande l’annulation de cette cession et le retour dans le giron exclusif de l’Etat, ou au moins d’entreprises françaises, de cet aéroport de premier ordre.

De manière générale, les grandes infrastructures stratégiques doivent appartenir au peuple français, et il revient par conséquent à la puissance publique d’en assurer la rentabilité et le développement.

Immigration clandestine : l’ONU sonne l’alerte rouge

FN_explosion-immigration

Communiqué du Front national

Un rapport de l’ONU confirme ce matin l’explosion de l’immigration clandestine vers l’Europe, à hauteur de +83% au premier semestre 2015 par rapport au même semestre en 2014. Cela correspond à 137 000 traversées de la Méditerranée.

Pire, l’ONU prévoit une nouvelle augmentation cet été, saison favorable au funeste commerce des passeurs de clandestins.

Ces données, qualifiées « d’historiques » par l’ONU elle-même, doivent alerter.
Il est maintenant urgent de mettre en place un véritable bouclier contre l’immigration clandestine, sur le modèle australien.
Ce bouclier passe par le rétablissement sans plus tarder de nos frontières nationales, l’expulsion des clandestins présents en France, la dénonciation des accords de Schengen, la reconduite systématique des bateaux de migrants vers les ports d’origine, la suppression des incitations à l’immigration telle que l’Aide médicale d’Etat.

Dans le même temps, libérons-nous des règles dramatiques de l’asile telles que nous les impose l’Union européenne avec la complicité de l’UMP et du PS. L’asile ne doit plus donner avant le traitement du dossier à un logement gratuit car il attire l’immigration clandestine. Il doit être recentré sur quelques cas gravissimes, vraiment politiques, et rares.

Enfin, coopérons avec l’Egypte, notamment, pour aider à la reconstruction et la stabilisation d’un État libyen, après que l’intervention voulue par Nicolas Sarkozy et BHL en 2011 a créé un chaos indescriptible au bénéfice des islamistes et des passeurs de l’immigration clandestine massive.

Affaire Kouachi/Coulibaly – Attentat de l’Hyper Casher : deux hommes en garde à vue

_kouachi-koulibaly_

Deux hommes susceptibles d’avoir été en contact avec Amédy Coulibaly, sont en garde à vue après leur interpellation cette semaine dans l’enquête sur les attentats de Paris début janvier, a-t-on appris jeudi de sources policière et judiciaire.

Amédy Coulibaly a assassiné quatre personnes le 9 janvier lors de la prise d’otages du magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes, avant d’être lui-même tué pendant l’assaut. La veille, il avait tué une policière municipale à Montrouge (Hauts-de-Seine).

Le premier suspect a pu avoir été en contact avec Coulibaly, selon une source policière. Le deuxième, interpellé mercredi, est « une connaissance de l’homme interpellé mardi », a ajouté cette source.

Source

Anouar Kbibech, prochain président du CFCM : « Il faudrait doubler le nombre de mosquées en France »

FN péril islamiste

Début du ramadan, image de l’islam, constructions de mosquées, taxe sur le commerce halal… Anouar Kbibech, qui remplacera le 30 juin prochain Dalil Boubakeur à la tête du Conseil français du culte musulman (CFCM), répond aux questions de metronews.

[…]

La nouvelle « instance de dialogue » entre la République et les représentants de l’Islam s’est pour la première fois réunie lundi. Quel bilan faites-vous de cette première rencontre ?
Très positif globalement. En réunissant un panel d’acteurs de l’islam de France, représentant toutes les différentes sensibilités, le gouvernement a envoyé un message très fort à l’ensemble des musulmans de France.

[…]

Nous souhaiterions également que les actes islamophobes ou anti-musulmans soient caractérisés en tant que tels, pour qu’ils soient pénalisables devant la justice, ce qui permettrait de poursuivre tous ceux qui se livreraient à ce petit jeu de déclarations à l’emporte-pièces, qui ternissent l’image de l’islam et des musulmans.

[note NPInfo : cela signifie que les terroristes islamistes ne devraient plus être dénoncés en tant que tels et que l’islam radical doit être banalisé !]

[…]

Calais : des CRS en moto pris à partie par des immigrés clandestins

police-nationale

Alors que le ministre socialiste de l’Interieur, Bernard Cazeneuve, vient serrer la main des immigrés clandestins qui devraient normalement être expulsés, des CRS ont filmé certaines de leurs interventions auprès de délinquants immigrés clandestins sur la rocade de Calais, afin de dénoncer la situation devenue intenable.

« Je me suis fait prendre à parti, ma moto est à terre »

Immigration et ruralité : Les Républicains ex-UMP veulent déverser l’immigration dans les campagnes

FN_explosion-immigration

Communiqué du Front national

Jean-Pierre Raffarin, très proche de Nicolas Sarkozy, a émis hier soir sur Public Sénat l’idée complètement folle de « résoudre le déficit démographique » dans les « zones de désertification rurale » en y installant des « migrants ». En cela il rejoint et approuve la politique déjà mise en œuvre par le gouvernement de Manuel Valls.

Au-delà des discours et de l’enfumage habituels de Nicolas Sarkozy, Les Républicains ex-UMP montrent là leur vrai visage : celui du parti de l’immigration massive, voulue et organisée. Pour eux, les hommes ne sont que des objets ou des marchandises interchangeables, sans identité ni culture ; ils ne se soucient donc pas des conséquences de l’immigration massive auprès de ceux qui la vivent au quotidien, et qui ne la désirent pas.

La désertification des campagnes n’est pas le fait des Français mais de l’Etat, qui en a notamment retiré les services publics de proximité. Il faut donc mettre un terme à l’austérité imposée par Bruxelles qui s’est traduite, dans les politiques de l’RPS, par la fermeture de bureaux de poste, d’hôpitaux ou de casernes militaires. Il fallait aussi et surtout ne pas soutenir la dernière réforme territoriale, qui s’apprête à éloigner toujours plus les centres de décision des citoyens, et à faire des habitants de nos campagnes les grands oubliés de demain.

Ce n’est pas en forçant des mouvements de populations dont personne ne veut que l’on résoudra le problème démographique de la ruralité, mais en y réinvestissant les forces de la Nation, au bénéfice d’une nouvelle agriculture et d’une organisation territoriale tournant le dos à la métropolisation à marche forcée.

L’immigration massive, par les problèmes économiques, sociaux, sécuritaires et identitaires qu’elle entraîne, n’a sa place ni dans les campagnes ni dans les villes : il faut tout bonnement l’arrêter.

La Turquie dans l’instabilité après l’échec du parti islamiste d’Erdogan aux législatives

turquie-drapeau

La Turquie est entrée lundi en période de turbulences au lendemain du cuisant revers essuyé aux élections législatives par le parti du président islamiste, Recep Tayyip Erdogan, qui a provoqué la chute de la devise et de la Bourse turques.

Au terme d’un scrutin transformé en plébiscite autour de son fondateur, le parti de la justice et du développement (AKP) de Recep Tayyip Erdogan a perdu dimanche la majorité absolue qu’il détenait depuis 13 ans au Parlement, le contraignant pour la première fois à former un gouvernement de coalition ou minoritaire.

Dès lundi matin, les marchés ont sanctionné l’entrée de la Turquie dans une phase d’instabilité politique, inédite depuis 2002. Le principal indice de la bourse d’Istanbul a chute de 8% à l’ouverture et cédait encore 6% en début d’après-midi.

Lire la suite sur lepoint.fr

La mère d’un jeune islamiste parti en Syrie attaque l’Etat français en justice

Fabius Jihad bon boulot

Une mère, dont le fils est parti en 2013 faire le jihad en Syrie alors qu’il était mineur, va demander mardi au tribunal administratif de condamner l’Etat à lui verser des indemnités pour ne pas l’avoir empêché de quitter le territoire.

Il venait de fêter Noël avec sa mère et ses trois frères et sœurs à Nice, quand deux jours plus tard, le 27 décembre 2013, B. alors âgé de 16 ans, décide sans prévenir de partir combattre en Syrie avec trois autres Niçois.

Récemment converti à l’islam, le jeune homme, qui ne montrait aucun signe de radicalisation selon sa mère (sic), embarque à bord d’un avion en direction d’Istanbul pour rejoindre la Syrie où il se trouverait toujours, selon cette dernière qui l’a eu récemment au téléphone.

Contrôlé à l’aéroport de Nice avec sa pièce d’identité par la police de l’air et des frontières, l’adolescent, «mineur, a quitté le territoire français pour la Turquie notoirement connue pour être la porte d’entrée vers la Syrie, sans que la police s’en inquiète», déplore Me Samia Maktouf, avocate de la mère.

Cette dernière, qui assure n’avoir appris les intentions de son fils «que quelques jours avant son départ» par des jeunes de la cité, avait signalé sa disparition au commissariat dans la nuit du 27 au 28 décembre, alors qu’elle était sans nouvelles de lui depuis 24h00.

Lire la suite sur ledauphine.com

Hérault : nouveaux soupçons de départs en Syrie d’islamistes de Lunel

_djihad-cazeneuve

Lunel, petite ville de l’Hérault qui a déjà vu une vingtaine de ses jeunes céder à la tentation jihadiste, vit à nouveau dans l’inquiétude après la disparition de deux jeunes femmes et un enfant.

La piste d’un départ en Syrie est redoutée, selon les informations du quotidien régional Midi Libre.

Lire l’article sur midilibre.fr

« Islam en France » : l’ex-UMP face à son bilan désastreux

Marine Le Pen

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national

Sans doute honteuse du bilan de Nicolas Sarkozy en la matière, l’ex-UMP organise ce jour une réunion à huis-clos sur « l’islam en France ».

Il est vrai que la politique de Nicolas Sarkozy a été un échec complet, dont nous payons aujourd’hui chèrement les conséquences. La question est maintenant de savoir si son parti va s’excuser pour :

– l’immigration massive qui a abondamment nourri le fléau du communautarisme, et qui met aujourd’hui en péril l’unité de la nation ;

– l’inepte tentative d’organisation de «l’Islam de France », gangrenée par les fondamentalistes de l’UOIF, excroissance des Frères musulmans considérés comme terroristes par certains États étrangers ;

– l’invitation acceptée au congrès de L’UOIF le 6 avril 2012 de Yussuf Al-Qadarawi et Mahmoud al-Masri, fondamentalistes ayant appelé à l’extermination des juifs. La mobilisation du FN avait forcé Claude Guéant à la dernière minute à leur refuser un visa ;

– le chaos qui prévaut depuis plus de trois ans en Libye et en Syrie, consécutif aux choix stratégiques désastreux de Nicolas Sarkozy, poursuivis par François Hollande. Chaos international dont on rappelle les conséquences tragiques : massacre des minorités, déplacement massif des populations, explosion de l’immigration en Europe et des morts en Méditerranée.

On le voit, si l’ex-UMP s’enferme au sens propre dans un débat sur « l’islam en France » c’est que son bilan est accablant, et qu’il va bien lui falloir trouver une parade pour combler le fossé abyssal qui sépare sa parole des actes. D’énièmes promesses déjà faites dix fois et toujours trahies ne tromperont plus les Français.

Le Front national pose lui comme principe essentiel le respect strict de la loi et de la laïcité, pour l’islam comme pour toutes les religions. Dès lors il n’y aucune raison de composer avec les fondamentalistes qui doivent être combattus, pas plus qu’il ne faut se mêler de l’organisation interne d’un culte, quel qu’il soit. Il est enfin évident qu’aucune solution ne sera trouvée aux problèmes de l’islamisme et du communautarisme sans un arrêt immédiat de l’immigration massive.

La Réunion : 5 personnes interpellées à Saint-Denis dans les réseaux islamistes

FN péril islamiste

A Saint-Denis de La Réunion, 5 personnes ont été interpellées ce mardi matin dans le centre-ville. Elles sont actuellement à Malartic.

Les policiers de la Direction départementale de la sécurité intérieure (DGSI) ont procédé à cinq interpellations tôt ce mardi 2 juin dans le centre-ville de Saint-Denis. Des enquêteurs de la cellule anti-terroriste sont venus de Paris dans le cadre d’enquêtes sur les réseaux islamistes à La Réunion.

Depuis plusieurs semaines, le niveau de vigilance est au plus haut dans les commissariats et les compagnies de gendarmerie afin de lutter contre la propagande djihadiste. Au début de l’année, Dominique Sorain, le préfet de La Réunion avait fait état d’une demi-douzaine de cas de départs de jeunes Réunionnais vers la Syrie ou vers l’Irak.

Source : reunion.la1ere.fr

Plan de répartition des migrants : la France écrasée

Marine Le Pen

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national

La Commission européenne vient de rendre public son plan scandaleux de répartition des migrants arrivés ces dernières semaines en Europe, dans lequel la France est, juste après l’Allemagne, le pays le lourdement affecté.

En plus des tous ceux qui arrivent par milliers sur son territoire, notre pays devra ainsi prendre à sa charge plus de 9000 migrants supplémentaires en deux ans, actuellement hébergés pour l’essentiel en Grèce et en Italie.

L’Union européenne condamne notre pays à subir ce que le peuple français ne veut plus, et le gouvernement s’exécute. Son refus prétendu des quotas n’était qu’une gesticulation médiatique pour masquer la réalité de sa soumission.

Le Front national exige le rejet immédiat de ce plan et le renvoi systématique des clandestins, sans quoi les flux ingérables de migrants en provenance d’Afrique et du Moyen-Orient ne cesseront de grossir, aggravant un problème déjà énorme.

La politique de l’Union européenne, mise en œuvre par l’UMP et le PS, est suicidaire et criminelle. Les tensions dans les territoires concernés par cet afflux de clandestins sont de plus en plus vives ; les morts en Méditerranée de plus en plus nombreux.

Seule une politique dissuasive en matière d’immigration (légale comme illégale), et la sécurisation des zones de passage permettront d’endiguer un phénomène mortel, pour les migrants eux-mêmes comme pour l’équilibre et la cohésion de nos sociétés.

Université de printemps de Fils de France : l’UMP Hervé Mariton invité au côté d’un imam prônant le jihad

ump islam

Comme en 2013 et en 2014, cette année encore se tiendra l’Université de Printemps de Fils de France, les 13 et 14 juin. Sont entre autres invités des personnalités engagées au sein de La manif pour tous (LMPT) et Hervé Mariton, le très sarkozyste député de la Drôme, chargé de rédiger le programme de sa formation politique, et géopolitiquement proche des néocons US (qui soutiennent le jihad américano-compatible en Syrie).

Fils de France recevra, le député UMP Hervé Mariton aux cotés d’Hassan Iquioussen, un imam fondateur des Jeunes musulmans de France (JMF). Il y avait autrefois des « Jeunes musulmans » en Bosnie, liés à la confrérie d’Hassan al-Bana (Frères musulmans), les Mladi muslimani (Jeunes musulmans) de Bosnie dirigés par l’islamiste Alija Izetbegovic sous l’occupation allemande et qui avaient largement contribué au recrutement pour la division musulmane de la Waffen-SS « Handschar » (1943-1944). D’ailleurs Fils de France est très proche de l’imam Tareq Oubrou qui participa au soutien « humanitaire » des islamistes en Bosnie dans les années 1990. Mais on n’ose croire que les JMF aient un quelconque lien avec les Mladi muslimani…

« Nous ne sommes ni marocains ni algériens, nous sommes des musulmans […] C’est ça notre identité, c’est ça notre nationalité, c’est ça notre être, c’est ça le plus important. Tout le reste est secondaire ». Conférence de Hassan Iquioussen sur l’engagement en islam, à Saint-Louis de La Réunion le 14 janvier 2013.