Marine Le Pen - europeennes 2014

Marine Le Pen : « Il faut couper les financements au fondamentalisme islamiste! »

Marine Le Pen, présidente du Front national, était l’invitée de Francis Letellier dans le « 12/13 Dimanche », le magazine politique de France 3. La question du jour portait sur la progression du FN en vue des élections départementales. L’actualité du moment a aussi été évoquée : la réaction du Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Louis Aliot : « En France, la Charia ne s’applique pas !

Louis Aliot, vice président du Front national, était L’invité politique de LCI Matin week-end. Il a commenté l’actualité du moment, dont les réseaux islamistes en France qui envoient des volontaires en Irak et en Syrie, la question des musulmans en France face au phénomène, le démantèlement du service public à Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Louis Aliot : « Cazeneuve cherche à redorer le blason du gouvernement socialiste auprès des musulmans »

Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front national, commente la « réforme du culte musulman » annoncée par le ministre de l’Intérieur, le socialiste Bernard Cazeneuve. Au micro de Frédéric Rivière, il s’exprime également sur les élections départementales de mars prochain. « Ce qu’il faut surtout c’est couper l’islam Lire l'intégralité de l'article

Louis-Aliot-France Culture europeennes-2014

La victoire de SYRIZA en Grèce : la politique du moindre mal

Par Louis Aliot, vice-président du Front national, député français au Parlement européen, pour Boulevard Voltaire Le Front national s’est félicité de la victoire du parti SYRIZA lors des élections législatives du 25 janvier. Ce soutien a suscité de nombreuses analyses malveillantes dans les grands médias. Les adversaires du FN en Lire l'intégralité de l'article

l-apartheid selon valls - tu mets quelques blancs white blancos

L’ « Apartheid » selon Manuel Valls

Selon Manuel Valls, le Première ministre socialiste de Normal 1er, il y aurait un « apartheid » en France… Un « Apartheid » que semble avoir expérimenté dans sa bonne ville d’Evry, l’inénarrable chef du gouvernement pour qui la Valls de l’insécurité et du grand n’importe quoi n’a plus de secret. « Belle image Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - Vice-President du FN - Front National - France NationsPresse Info

Louis Aliot : « Il y a un jeu entre le grand banditisme et l’islam radical »

Louis Aliot, vice-président du Front national, était de l’invité de LCI. Il a commenté l’actualité du moment, dont les conséquences de la vague d’attentats islamistes qui vient de frapper notre pays, les problèmes liés à l’immigration, à l’islamisme, au communautarisme. « Il y a une faille de l’Europe telle que nous Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : FN – Front National

Marine Le Pen : « Il faut couper les financements au fondamentalisme islamiste! »

Marine Le Pen - europeennes 2014

Marine Le Pen, présidente du Front national, était l’invitée de Francis Letellier dans le « 12/13 Dimanche », le magazine politique de France 3. La question du jour portait sur la progression du FN en vue des élections départementales. L’actualité du moment a aussi été évoquée : la réaction du CRIF envers l’antisémitisme lié au développement en France de l’islam radical, le manque de réaction du gouvernement face au danger islamiste, face à l’immigration et concernant la maîtrise des frontières, les rapports de l’UMPS avec le Qatar qui soutient le jihadisme, etc.


Marine Le Pen – 1er mars 2015 par hurraken75

Marie-Christine Arnautu : « Si vous voulez que le département perdure, votez Front national ! »

mc_arnautu_europeennes_2014

Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front national, députée française au Parlement européen, conseillère municipale de Nice, participait au Face à Face de France 3 Côte d’Azur animé par Henri Migout. L’essentiel de l’émission a tourné autour des prochaines élections départementales où le FN est donné en tête des sondages depuis plusieurs semaines.

Louis Aliot : « En France, la Charia ne s’applique pas !

Louis Aliot

Louis Aliot, vice président du Front national, était L’invité politique de LCI Matin week-end. Il a commenté l’actualité du moment, dont les réseaux islamistes en France qui envoient des volontaires en Irak et en Syrie, la question des musulmans en France face au phénomène, le démantèlement du service public à la française.

Départementales : le FN largement en tête, à 33% d’intentions de vote

FN départementales 2015

Le parti de Marine Le Pen devance ses concurrents, selon notre sondage Odoxa… mais c’est l’UMP qui devrait remporter la mise.

C’est le paradoxe. Les élections départementales intéressent peu, et pourtant leurs conséquences politiques risquent d’être majeures. A trois semaines du scrutin, la dynamique semble bien du côté du FN.

Selon le sondage Odoxa que nous publions en exclusivité, il arrive largement en tête des intentions de vote (33 %) pour le premier tour du 22 mars.

Lire la suite sur leparisien.fr

Assassinat de Nemtsov : Marine Le Pen fait confiance à la justice russe

Marine Le Pen Moscou 20 juin 2013

La présidente du Front national, Marine Le Pen, fait confiance à la justice russe pour enquêter sur le meurtre de Boris Nemtsov.

« J’ai confiance en la justice russe, il n’y a pas de raison de ne pas le faire. Il est évident que tout le monde souhaite de retrouver, d’arrêter et de condamner ces assassins lâches qui ont tiré dans le dos. J’attends que la justice s’acquitte de son devoir. Il faut être prudent et permettre aux juges et aux policiers de faire leur travail », a indiqué Marine Le Pen dans une interview accordée à France 3.

Auparavant, le porte-parole du président russe Dmitri Peskov a annoncé que le chef de l’Etat russe qui avait été immédiatement informé de l’assassinat de Boris Nemtsov a exprimé ses condoléances aux parents et proches du défunt et a chargé le Comité d’enquête, le ministère de l’Intérieur et le FSB du pays à créer un groupe d’instruction spécial.

Source : sputniknews.com

Départementales : le Front national affiche ses ambitions

FN départementales 2015

A l’approche des départementales, le Front National a tenu samedi une convention à Paris. Marine Le Pen a fixé un objectif : dépasser les 20%.

La présidente du FN, Marine Le Pen, a dit samedi son espoir que ses troupes soient « maîtres » des élections départementales des 22 et 29 mars. Devant une salle de plus de 1.500 candidats et supporters [chiffre a minima, ndlr], Marine Le Pen a exhorté ses partisans à choisir « le bulletin de vote FN-RBM ».

Dépasser les 20%

« Ce dimanche 22 mars, si nous arrivons à dépasser la barre des 20%, alors nous atteindrons un seuil fracassant, celui qui permettra la qualification de nombre de nos candidats au second tour et alors nous serons maîtres de l’élection. Nous pourrons peser dans la balance et influencer la politique menée dans les départements », a souhaité Marine Le Pen.

Prudent sur sa capacité à gagner des départements, le FN espère surtout gêner au maximum le PS et l’UMP, en arrachant de nombreux cantons. « 7.648 candidats patriotes se présenteront devant les électeurs dans 1.912 cantons. 98% des Français auront la possibilité de glisser dans l’urne des bulletins Bleu marine », s’est félicitée Marine Le Pen.

Lire la suite sur europe1.fr

Agir pour la France soutient Marine Le Pen pour 2017

marine-le-pen-BBR

Conférence de presse qui a été tenue le 24 février à Paris par Claude de Rabard, Georges Martin, Daniel Fédou et Henri Afonso (de gauche à droite à la tribune), en présence de Marine le Pen, présidente du Front national, et de Louis Aliot, vice-président du FN. Cette conférence de presse a pour but de clarifier et d’informer sur les perspectives d’une alliance Front national / Agir Pour la France en vue des élections 2017 dans le cadre d’une stratégie impulsée par le Front national.

Oise : l’ancrage du vote Front national

FN départementales 2015

Le Front National est implanté dans le nord-ouest de l’Oise. Un des départements que le FN espère remporter lors des prochaines élections départementales de mars. Quelles sont les raisons de ce vote qui semble se banaliser ? Des éléments de réponse dans ce reportage de France 3 à Grandvilliers.

Ils étaient plus de 47 % à avoir voté pour la liste de Marine Le Pen aux élections européennes, 58% dans le canton à choisir la candidate du Front national lors de la législative partielle de 2013. Une France péri-urbaine qui donne sa voix au Front national, une France sans histoire et qui se sent de plus en plus éloignée des partis traditionnels. A Grandvilliers, pas d’immigrés, ni de problèmes graves, mais on s’est habitué au vote Front national. Et pourtant les résultats du FN reste ici un mystère.

Nice – Après l’UOIF, Lou Queernaval : la valse des communautarismes de Christian Estrosi

mc_arnautu_europeennes_2014

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, député français au Parlement européen, vice-présidente du Front national, conseiller municipal et communautaire de Nice

Alors que le traditionnel carnaval de Nice bat son plein, une parade pour le moins surprenante se tiendra demain vendredi 27 février : Lou Queernaval. Ce sera une première, comme l’annonce fièrement le député-maire Christian Estrosi. Il avoue lui-même, dans le dossier de presse, être à l’origine de « l’intégration des associations LGBT dans le carnaval de Nice ».
Le maire de Nice, qui n’a pas hésité en décembre à accorder une subvention à l’association Jeunes Musulmans de France, clairement liée à l’UOIF (Union des organisations islamiques de France), s’y connaît donc en matière de communautarisme. Qu’importe si les revendications des uns et des autres sont totalement opposées, l’essentiel est de satisfaire ses clientèles !

Plus étonnante est l’invitation du député-maire faite aux Niçois, en page 4 du dossier de presse, « à venir nombreux et en famille », à cet « évènement festif et populaire, ouvert à toutes et tous ». En page 2 se trouve en effet une réclame très suggestive pour un sauna libertin réservé aux hommes alors, qu’en page 6, les Niçois sont invités à se divertir dans un « cruising-bar », lieux bien peu familiaux et surement pas ouverts à tous, en tous cas pas aux femmes et aux mineurs, pas plus que la soirée « Fétish spéciale cuirnaval » proposée en page 13.

Au-delà de ce décalage entre le discours mièvre du maire et les annonces suggestives du dossier de presse, les élus Front National de Nice dénoncent l’utilisation des deniers publics pour relayer la propagande LGBT, notamment avec le lancement d’un plan de formation pour les agents municipaux pour s’adapter aux situations LGBT (sic) ou la promotion à grands frais du label LGBT « Nice Irisée Naturellement ». Les contribuables niçois n’ont pas à financer le quasi-harcèlement dont sont victimes les commerçants niçois en vue de les inciter à adopter ce label communautariste.

Avec le Front National, il est temps de mettre un terme aux dérives clientélistes de l’équipe Estrosi , si peu soucieuse des deniers et des intérêts des Niçoises et des Niçois..

Marine Le Pen en confiance au Salon de l’agriculture 2015

Marine Patriotes1

En visite au Salon de l’agriculture ce jeudi, Marine Le Pen a entonné son refrain préféré du moment. La présidente du Front national a ironisé sur la «panique» des adversaires politiques du FN, à l’approche des départementales des 22 et 29 mars prochains.

Depuis l’inauguration de samedi par le président de la République, les élus qui se succèdent au SIA prennent toutes le temps de mettre en garde contre la tentation frontiste.


Marine Le Pen au Salon de l’Agriculture par leparisienAFP

«Oui, il y a une forme de panique, c’est la révélation qu’ils ne pensent qu’à eux-mêmes, a raillé Marine Le Pen. En réalité, quels que soient leurs déplacements, leur seul élément de considération, c’est combien je vais faire aux futures élections, quelle place, quel poste, quel département je vais sauver», a commenté la présidente du Front national, particulièrement à son aise sur ce terrain populiste.

Lire l’article sur leparisien.fr

Commission spéciale « LuxLeaks » : un prétexte pour imposer l’union fiscale ?

Bernard Monot

Communiqué de Bernard Monot, député français au Parlement européen, stratégiste économique du Front National

La Commission spéciale du Parlement européen sur les rescrits fiscaux, autrement appelée commission sur l’affaire des « LuxLeaks », a tenu sa première réunion constitutive aujourd’hui.
Le Front national a réclamé cette initiative et participera attentivement aux travaux, qui seront présidés par le très européiste Alain Lamassoure (UMP).

Les députés FN seront très vigilants sur cette subite et opportune volonté de moralisation politique de la part de ceux qui ont justement organisé et profité d’une optimisation fiscale agressive dans leurs paradis fiscaux, au détriment des nations et des contribuables européens.

Pour mémoire, c’est bien le Premier ministre luxembourgeois qui a organisé pendant près de 20 ans chez lui des pratiques fiscales répréhensibles et qui préside aujourd’hui la Commission européenne. Loin de démissionner, comme son honneur devrait lui dicter, M. Jean-Claude Juncker voudrait nous faire passer un vice pour une vertu. Et de là à en profiter pour justifier plus d’intégration fiscale dans l’union, il n’y a qu’un pas pour ces gens-là.

L’occasion pour dépouiller les Etats membres d’un des derniers domaines de souveraineté – la fiscalité – se ressent déjà dans un certain nombre de propositions et d’amendements qui circulent. Au nom d’une prétendue lutte contre la concurrence fiscale déloyale entre pays de l’Union, la caste européiste, dont l’UMPS, va tenter d’imposer une harmonisation fiscale pour toute l’Europe.

Les conséquences pour les citoyens sont prévisibles: nouvelle perte de souveraineté avec une hausse des taxes et prélèvements, voici ce qui ressortira de la Commission spéciale sur les LuxLeaks.

Pour la France, le FN informera ses compatriotes de ce risque et ne laissera pas ces pyromanes-pompiers s’en sortir encore une fois, sans aucune sanction politique.

Marine Le Pen veut soustraire la France à l’euro-dictature

Marine patriotes2

Intervention de Marine Le Pen, présidente du Front national, en séance plénière à Bruxelles le 25 février, au sujet des résultats des négociations de l’eurogroupe.

« La capitulation [du gouvernement grec] face au chantage de l’Union européenne et de l’Allemagne est totale et on peut faire le pari que très rapidement, hélas !, ce gouvernement tombera dans les abimes de l’impopularité »

Louis Aliot : « Cazeneuve cherche à redorer le blason du gouvernement socialiste auprès des musulmans »

Louis Aliot

Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front national, commente la « réforme du culte musulman » annoncée par le ministre de l’Intérieur, le socialiste Bernard Cazeneuve. Au micro de Frédéric Rivière, il s’exprime également sur les élections départementales de mars prochain.

« Ce qu’il faut surtout c’est couper l’islam de ses racines étrangères ! [...] Le CFCM représente l’islam de différentes nationalités. »


Louis Aliot: «Il n’y a plus de spécificité de… par rfi

Tchao l’artiste ! Pour saluer Stéphane Le Tirant…

01 NPI STEPHANE Le TIRANT

Par Nicolas Gauthier

Avec ses mots à elle, Yann Le Pen a écrit tout le bien qu’il fallait penser de notre défunt ami, Stéphane Le Tirant, directeur artistique du Front national. Devant tant de grâce d’écriture, j’estimais ne pouvoir rivaliser. Elle m’a convaincu du contraire. Essayons donc de ne pas démériter.

Septembre 1979, premier jour de rentrée au Lycée d’arts graphiques Corvisart. J’ai seize ans et il en a quinze. Sa bouille de ronchon me fait déjà marrer. Ma frime d’ahuri semble le faire rire. Il n’a qu’une sœur et pas de frère. Je n’ai ni l’un ni l’autre. Nous devenons donc frères, faute de mieux. Chez moi, il est accueilli comme tel. Et moi tout pareil chez lui. Et chez lui, ses parents, Louis et Jeannine possèdent un cœur façon king-size.

Avant d’intégrer ce prestigieux collège, Stéphane, persistant à estimer qu’aller en classe équivaut à faire la sieste, est un cauchemar pour ses professeurs et parents. Les premiers le promettent au gibet ; les seconds se demandent s’il finira un jour bagnard. Son père est ancien sous-officier de marine et sa mère cousette. Pour tout arranger, ils sont Bretons. Le caractère rugueux, donc. Et là, miracle, il trouve sa voie dans le dessin. Sachant que les branlotins de catégorie olympique, dès lors qu’ils se mettent au boulot se transforment en chars blindés, plus rien n’arrêtera jamais celui qu’on appelait déjà “Stef”, hormis cette maudite faucheuse.

Au début des années 80, il est tout comme celui que nous venons d’emmener en sa dernière demeure. Un rire à déposer à l’INPI. Un sourire en coin qu’on aurait dû classer au patrimoine national. À Corvisart, mon passe-temps de prédilection consiste à le faire s’écrouler de sa chaise, au bord de l’apoplexie, tellement il se poile de mes blagues d’humour drôle pas toujours très fines. Et là, toujours le même scénario. La prof : « Le Tirant, dehors et allez vous calmer ! » Lui : « Mais c’est pas moi, c’est lui… » Moi, en l’occurrence. Et la prof : « Et en plus, vous accusez vos camarades ! » Puis, lui, revenant de sa brève pénitence : « Mon con ! En tous cas, on s’est bien marrés tous les deux. » Nous sommes bien les seuls : l’époque est aux profs et aux curés de gauche, sandales et chaussettes, pulls en polyester, bréviaire rocardien sous le bras, alors que tout le monde écoute Téléphone ou Trust, groupes à la sémantique autrement plus bandulatoire.

Nos compatriotes d’outre-mer : une fois de plus les oubliés du gouvernement

Front National flamme

Communiqué de Jean-Michel Dubois, secrétaire national du FN pour les départements français d’outre-mer

Le gouvernement trompe une fois de plus les Français en annonçant une baisse du chômage de l’ordre de 19.000. Toutefois ce chiffre ne correspond qu’a la catégorie A et ne tient pas compte, une fois de plus, de nos compatriotes Français des départements d’outre-mer.

Le chiffre total annoncé des demandeurs d’emploi (catégorie A-B-C) pour la France est de 5.232.100 alors que si nous y incluons les demandeurs d’emploi des Dom-Com nous arrivons à un chiffre réel jamais atteint de 5.530.600 demandeurs d’emploi

Près de 300.000 demandeurs d’emploi pour les Dom-Com cela représente un taux de l’ordre de 30% de chômeurs pour les département d’outre-mer.

Nos compatriotes d’outre mer sanctionneront aux prochaines élections départementales de mars prochain, sans nul doute, les candidats UMPS en accordant leur confiance aux candidats FN-RBM qui sont les seuls à vous redonner espoir et à redresser la France.