Louis Aliot FN - Le Grand Journal Canal Plus 14 octobre 2013

Louis Aliot : « Zemmour a toute ma sympathie face à la meute ! »

Dans un entretien au quotidien italien Corriere della Sera, Eric Zemmour a tenu, fin novembre, des propos sur les musulmans qui ont fait une nouvelle fois polémique. Scandale dans le scandale, le terme « déportation » retranscrit dans l’article mais non employé par l’essayiste, cristallise aujourd’hui les critiques. Les réactions du socialiste Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - La Preuve par 3

Marine Le Pen, personnalité politique de 2014 pour les Français

La présidente du Front national est la personnalité qui a le plus marqué l’année politique 2014, selon notre sondage OpinionWay. Marine Le Pen remporte également la palme de la meilleure opposante à François Hollande. Marine Le Pen termine l’année sur une énième bonne nouvelle. Après sa série de succès électoraux Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - europeennes 2014

Marine Le Pen : « Il faut sortir de l’OTAN ! »

Marine Le Pen, présidente du Front National, était l’invitée de Guillaume Durand sur Radio Classique et LCI. Il a été question de la triche de Nicolas Sarkozy lors de la dernière présidentielle, de l’affaire Bygmalion, du financement des partis politiques, du mode de scrutin antidémocratique, de l’OTAN (et des pays Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot :  » Le parti socialiste est à côté de la plaque, ils sont dans le déni de réalité »

Louis Aliot, vice-président du Front national, est l’Invité matin de RFI. Il commente au micro de Frédéric Rivière, l’actualité politique nationale marquée entre autres, par le meeting le mercredi 27 novembre, du parti socialiste contre la montée du racisme en France. «Les actes de racisme en France c’est 0,04% de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen sur NC 1ere 15032013

Marine Le Pen sur euronews : « Je prépare le grand basculement démocratique qui interviendra à la prochaine élection présidentielle »

Elle est présidente du Front National depuis 2011 et vient d’être réélue triomphalement avec 100% des suffrages exprimés lors du dernier congrès du FN à Lyon. Le Front National a obtenu le plus de sièges en France lors des dernières élections européennes et plus que jamais, 2017, Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen 12-13 Dimanche - NationsPresse

Marine Le Pen : « Nous nous battons pour gagner ! »

En direct de Lyon et à l’issue du discours de clôture du XVe Congrès du Front National, la présidente Marine Le Pen était l’invitée du 20H de France 2 présenté par Laurent Delahousse. Elle a notamment commenté le « bilan très lourd et très mauvais » de Nicolas Sarkozy et de François Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : FN – Front National

Louis Aliot : « Zemmour a toute ma sympathie face à la meute ! »

Louis Aliot FN - Le Grand Journal Canal Plus 14 octobre 2013

Dans un entretien au quotidien italien Corriere della Sera, Eric Zemmour a tenu, fin novembre, des propos sur les musulmans qui ont fait une nouvelle fois polémique. Scandale dans le scandale, le terme « déportation » retranscrit dans l’article mais non employé par l’essayiste, cristallise aujourd’hui les critiques. Les réactions du socialiste hollandien Bernard Cazeneuve, de l’ultra-mondialiste Jacques Attali ou encore de Louis Aliot, vice-président du Front National et député français au Parlement européen.

La chasse au Zemmour est ouverte… Son livre fait mal au système. Tant mieux ! Il a toute ma sympathie face à la meute ! (Louis Aliot)


#tweetclash : #Zemmour : entre indignation et… par Lopinionfr

Trou de 11 milliards en 2018 : les déficits des régimes de retraite se résorberont quand le nombre d’emplois augmentera

Front National flamme

Communiqué du Front National

Le Figaro a obtenu deux jours avant sa sortie un rapport de la Cour des Comptes annonçant un trou de 11 Milliards d’euros des régimes de retraite, malgré la hausse de la durée de cotisation. Dans la logique statique et simpliste de l’UMPS, cela signifie donc qu’il faudra une fois encore reporter l’âge de départ à la retraite, faire cotiser un peu plus patrons ou salariés, baisser le niveau des retraites.

Cependant, ces mesures douloureuses pourraient être évitées. L’équilibre d’un système de retraite nécessite d’avoir un nombre de cotisants suffisants pour payer les retraites des plus âgés. Or, le nombre de personne en emplois et donc le nombre de cotisants est aujourd’hui le même qu’en 2008, six ans plus tôt. Les « baby-boomers » partant en retraite et l’espérance de vie s’allongeant, le système de retraite se déséquilibre chaque année d’avantage.

Notre système de retraite pourra s’équilibrer quand le modèle économique permettra de créer de nouveau de l’emploi (et donc des cotisations sociales) pour les 6 millions de chômeurs ou quasi chômeurs inscrits à Pole Emploi.

En cela, la solution d’attendre depuis 2008 que la croissance revienne comme par miracle n’a aucun sens. Il est nécessaire d’être courageux et de retrouver nos moyens de relance de l’économie que sont la monnaie nationale, un Etat stratège, un patriotisme économique et un protectionnisme intelligent. Sans cela, l’âge de départ à la retraite ne cessera d’être augmenté et les retraites seront sans cesse rognées.

Élection présidentielle grecque : le totalitarisme européen montre son vrai visage !

Marine patriotes2

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front National

A l’occasion de l’élection présidentielle grecque, dont le premier tour se déroule aujourd’hui, l’Union Européenne franchit une nouvelle étape dans sa dérive totalitaire, en donnant pour la première fois de son histoire une consigne de vote.

Sans surprise, la Commission européenne soutient Stavros Dimas, ancien commissaire et candidat officiel du gouvernement grec et des marchés financiers. L’objectif est de verrouiller toute possibilité de changement ou même de débat de fond sur le bien-fondé des politiques européennes d’austérité.

Marine Le Pen condamne fermement cette ingérence de la Commission européenne dans des élections nationales. Elle incite le peuple grec et ses représentants à chasser des urnes les candidats de l’Union européenne et des marchés, dont les résultats sont exécrables en tout domaine : chute du revenu moyen de 35% depuis 2009, explosion du chômage à 26%, précarisation du système de soins, aggravation continue de la dette publique à 174% du PIB.

Les Grecs et leurs représentants élus, ainsi que l’ensemble des peuples de l’Union européenne, ont intérêt à nourrir chaque jour davantage le débat sur l’austérité et l’euro et à défendre comme un trésor menacé leur démocratie nationale.

Assemblée nationale – Marion Maréchal – Le Pen défend la proportionnelle

Marion Marechal Le Pen - FN

Marion Maréchal – Le Pen, députée du Front National élue dans le Vaucluse, a défendu, devant le Premier ministre socialiste Manuel Valls, le principe démocratique et équitable de scrutin électoral à la proportionnelle. Avec un courage inégalé, Valls a refusé de lui répondre, préférant envoyer Cazeneuve en première ligne…

Fusion Lafarge/Holcim : le silence coupable du gouvernement français

FN-1er-parti

Communiqué du Front National

Après Alstom passé sous contrôle américain, c’est un autre grand fleuron industriel que notre pays est en passe de perdre, et ce dans l’indifférence totale du gouvernement français.

Dans cette fusion présentée par la presse comme « d’égal à égal », Lafarge fait en réalité l’objet d’une OPE du groupe suisse Holcim, dont la conséquence inévitable sera la fin de l’indépendance du groupe français et le redécoupage dangereux de ses activités.

En effet, la Commission européenne a conditionné son accord à la cession d’un nombre important d’actifs des deux groupes à travers toute l’Europe, et particulièrement en France où près de 200 sites sont concernés. Les menaces sur l’emploi sont donc réelles, surtout lorsque l’on sait que ces cessions sont souvent l’occasion de « dégraissages » importants voire de fermetures programmées. Au reste, comme pour bien marquer la fin de la domination française, c’est un patron allemand qui sera à la tête de la nouvelle entité.

Il est en outre piquant de constater que c’est un groupe hors Union européenne qui se retrouve une fois de plus en position de prédateur, signe de la faiblesse de notre espace économique.

Après le drame d’Arcelor et les déchirements consécutifs à la perte d’Alstom, le Front National exige une intervention de l’Etat pour bloquer cette fusion-absorption d’un des plus grands groupes industriels français, dont les activités représentent des centaines de milliers d’emplois.

Plus que jamais s’impose la nécessité d’un Etat-stratège, seul à même d’assurer l’indépendance des acteurs industriels français œuvrant dans les secteurs les plus stratégiques de l’économie.

Réforme de l’asile : les euro-socialistes ont encore frappé

Marion Marechal Le Pen FN et Gilbert Collard RBM

Communiqué de Marion Maréchal – Le Pen, député du Front National, et de Gilbert Collard, député du RBM

Mardi 16 décembre, Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont voté contre la réforme de l’asile.

Ce projet de loi est le pur produit de trois directives européennes transposées en droit français. Les socialistes ont pu défendre avec zèle une réforme qui passe à côté du problème majeur.

Aujourd’hui l’asile n’est plus le régime d’exception permettant aux persécutés de ce monde d’être accueillis chez nous mais une véritable filière d’immigration bis.

En effet, cette filière qui coute près d’un milliard d’euros par an aux contribuables, est totalement saturée. Les demandes ont crû de 86,5% en 6 ans pour atteindre le nombre de 66.000 demandeurs en 2013. 30.000 dossiers sont en attente et l’examen de la demande devant l’OFRPA et la CNDA dure deux ans en moyenne. Pire encore, bien que 80% des demandeurs soient déboutés, moins de 5% d’entre eux quittent effectivement le territoire. Autrement dit, l’immense majorité des recalés au droit d’asile reste en France.

L’objectif affiché de la réforme était de diminuer la durée de procédure. Pour autant, les socialistes ont multiplié les droits et alourdi la procédure laissant à craindre que l’effet produit soit exactement inverse. Ainsi le délai légal de dépôt d’une demande, une fois entré sur le territoire, est passé de 90 à 120 jours, le recours suspensif a été systématisé et l’aide juridictionnelle généralisée.

De plus, le gouvernement envoie un nouveau signal d’appel en élargissant le droit au regroupement familial.

Dans ces conditions, l’augmentation dérisoire des centres d’hébergement d’urgence sera immédiatement insuffisante.

Cette réforme idéologique, déconnectée des réalités d’un monde gangréné par la guerre et la faim, aura pour effet de fabriquer des clandestins, de décrédibiliser les décisions administratives et de saturer les structures consacrées à l’accueil des migrants. Le budget du programme « Asile », comprenant l’hébergement d’urgence, les CADA et l’allocation pour demandeurs va exploser si les déboutés et les fraudeurs ne sont pas expulsés sans délais après le rejet de leur demande.

Il est urgent de sortir du carcan européen pour retrouver la maitrise de notre politique migratoire et d’asile afin de la réserver aux véritables nécessiteux sous peine de voir notre système d’asile imploser.

Gard – Après la mosquée à Milhaud, le carré musulman… la braderie du village a commencé !

FN Marianne

Communiqué d’Isabel Durand-Martin, chef de file des élus FN au conseil municipal de Milhaud

Lors du dernier conseil municipal du 11 décembre 2014, le nouveau maire de Milhaud nous a démontré son manque total d’abnégation et l’appui au multiculturalisme qui gangrène la France.

Le maire a fait voter en conseil municipal la création d’un carré musulman dans le cimetière de la commune. Seuls les 3 élus du FN s’y sont fortement opposés, après une lecture pourtant claire sur le principe de neutralité des cimetières communaux.

Après la mosquée à Milhaud, le carré musulman… la braderie du village a commencé !

Illustration flagrante que la France courbe l’échine sous couvert d’une laïcité dont le nom est cuisiné à tous les modes et surtout à toutes les sauces des diverses étiquettes politiques de droite comme de gauche.

Seul le Front National peut encore quelque chose contre ce démembrement communal.

Marine Le Pen débat face à l’UMPS sur France 3 Nord Pas-de-Calais

Marine Le Pen, présidente du Front national et députée française au Parlement européen, débattait sur France 3 Nord Pas-de-Calais dans l’émission « La voix est libre ».


Marine Le Pen – 13 décembre 2014 par hurraken75

Discours de François Hollande sur l’immigration : encore les niaiseries immigrationnistes de l’UMPS

Marine Patriotes1

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front National

Mis en place par l’UMP, inauguré par le PS, le musée de l’immigration est le symbole par excellence de la politique de l’UMPS en matière d’immigration, conduite en France depuis 30 ans.

Il rappelle toutes les niaiseries immigrationnistes qui ont dominé l’UMPS dans les discours comme dans les politiques très concrètement menées. En un mandat, Nicolas Sarkozy s’est ainsi illustré par l’entrée légale d’un million d’étrangers supplémentaires, donnant à l’immigration un caractère plus massif que jamais. Un rythme bien évidemment suivi par François Hollande depuis deux ans et demi.

Ce sont donc les mêmes poncifs habituels que l’on a entendus dans la bouche du Président de la République, la même logorrhée ultra-immigrationniste, au mépris de la réalité quotidienne que vivent les Français, et des drames multiples liés à l’immigration massive.

Les Français ne demandent pas un musée de l’immigration à la gloire d’un phénomène qui, entre autres maux, est responsable d’un mal-vivre ambiant, d’un appauvrissement et d’une insécurité grandissante ; ils souhaitent au contraire que l’immigration soit mise au musée, comme une politique du passé et non une sombre perspective d’avenir.

Comme l’immense majorité des Français, le Front National demande la fin de l’immigration massive dans notre pays. Il convient pour cela de retrouver des frontières nationales et de sortir de l’espace Schengen, qui n’a fait qu’amplifier les flux migratoires (en particulier l’immigration clandestine) ; il convient également de réformer le code de la nationalité et d’abolir le droit du sol. Une telle politique suppose, notamment, de mettre fin au regroupement familial, ainsi qu’à toutes les incitations sociales à l’immigration massive, par l’instauration de la priorité nationale.

Marine Le Pen, personnalité politique de 2014 pour les Français

Marine Le Pen - La Preuve par 3

La présidente du Front national est la personnalité qui a le plus marqué l’année politique 2014, selon notre sondage OpinionWay. Marine Le Pen remporte également la palme de la meilleure opposante à François Hollande.

Marine Le Pen termine l’année sur une énième bonne nouvelle. Après sa série de succès électoraux (municipales, européennes, sénatoriales), 42% des Français estiment que la présidente du Front national est la personnalité qui a le plus marqué l’actualité politique en 2014, selon notre sondage metronews-CLAI-LCI réalisé par OpinionWay.

Lire la suite sur metronews.fr

Les diffamations de L’Obs

flamme_fn_04-150x1503

Communiqué du Front National

Dans le dernier numéro de cet hebdomadaire, est publié un article relatif aux finances du Front national. Cet article est largement bidonné et particulièrement mensonger.

Surtout, au milieu de falsifications innombrables, il impute directement à la présidente du Front national d’être la bénéficiaire de détournements d’argent public, à hauteur de 6 millions d’euros.

Cette accusation est très grave, elle n’est aucunement étayée et sera donc poursuivie en justice. On peut enquêter sur les finances du Front national, toutefois, des journalistes dignes de ce nom devraient s’interdire de porter ainsi de telles dénonciations autant dépourvues de tout fondement.

Marine Le Pen : « Il faut sortir de l’OTAN ! »

Marine Le Pen - europeennes 2014

Marine Le Pen, présidente du Front National, était l’invitée de Guillaume Durand sur Radio Classique et LCI. Il a été question de la triche de Nicolas Sarkozy lors de la dernière présidentielle, de l’affaire Bygmalion, du financement des partis politiques, du mode de scrutin antidémocratique, de l’OTAN (et des pays occidentaux qui utilisent la torture de manière industrielle), de la situation de la France sous le régime hollandien, la torture sous le régime socialiste de la IVe République pendant la guerre d’Algérie, etc.

« Peut-on rester dans l’OTAN, alors qu’il a été révélé que les Etats-Unis ont utilisé récemment et de manière industrielle la torture ? »


Marine Le Pen, invitée de Guillaume Durand avec… par radioclassique

Privatisation de l’aéroport : Christian Estrosi se moque des Niçois

Marie Christine Arnautu - Nice Bleu Marine - Municipales 2014

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, député français au Parlement européen, vice-présidente du Front National, conseiller municipal et métropolitain de Nice

Alors que le gouvernement libéral-socialiste de Manuel Valls veut privatiser l’aéroport de Nice, Christian Estrosi a entamé depuis quelques semaines une étrange danse du ventre. Répétant à qui veut l’entendre qu’il s’oppose à la vente de l’aéroport, il propose désormais d’organiser un référendum local sur ce sujet.

Le Front National est favorable depuis toujours à la consultation des Français et se réjouit donc que Christian Estrosi se montre tant à l’écoute des Niçois. Cependant, cela ne doit pas faire oublier qu’il fut ministre des gouvernements UMP de Jacques Chirac puis de Nicolas Sarkozy de 2005 à 2010. Ces gouvernements ont mené, avec une grande constance, une politique néo-libérale au service des intérêts de la haute-finance apatride et au détriment des intérêts de la France et des Français. Christian Estrosi a également cautionné la félonie du Traité de Lisbonne commise par Nicolas Sarkozy qui l’avait fait adopter en douce par le parlement, piétinant le rejet massif exprimé par les Français lors du référendum de 2005.

A Nice, Marie-Christine Arnautu demande depuis des mois à Christian Estrosi d’organiser un référendum local sur la réalisation de la ligne 2 du tramway enterré au coût exorbitant. Il refuse systématiquement, au motif que sa réélection le 30 mars dernier lui donnerait les pleins pouvoirs et ferait office de référendum pour 6 ans. Christian Estrosi semble oublier que, si les Niçois ont effectivement placé sa liste en tête, une majorité d’entre eux a voté pour l’opposition puisqu’il n’a réuni au second tour que 48 % des suffrages exprimés, les listes d’opposition 52%, avec un taux de participation de 53%, ce qui est loin d’être un plébiscite en sa faveur.

Une fois de plus, Christian Estrosi incarne le double discours de l’UMPS sur le thème « Faites ce que je dis, pas ce que je fais ».

Seul le Front National combat vraiment pour protéger l’économie française des vautours mondialisés, et s’est solennellement engagé à consulter les Français par référendum, local et/ou national, sur tous les grands projets.

Louis Aliot : «M. Chenu rejoint le FN sur des positions souverainistes»

Louis Aliot - Vice-President du FN - Front National - France NationsPresse Info

Louis Aliot, vice-président du Front National, était l’invité de La Matinale sur RFI. Il a clarifié la position du FN envers l’arrivée de Sébastien Chenu, ancien cadre de l’UMP. Il a aussi été question des méthodes d’une certaines presse envers la vie privée et des réflexions du Front national sur l’écologie, de même que la conférence de Nicolas Sarkozy au Qatar, pays qui soutient le terrorisme international.

Louis Aliot :  » Le parti socialiste est à côté de la plaque, ils sont dans le déni de réalité »

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot, vice-président du Front national, est l’Invité matin de RFI. Il commente au micro de Frédéric Rivière, l’actualité politique nationale marquée entre autres, par le meeting le mercredi 27 novembre, du parti socialiste contre la montée du racisme en France.

«Les actes de racisme en France c’est 0,04% de l’ensemble des crimes et délits. En revanche, le chômage augmente, les délocalisations se poursuivent, le parti socialiste est à côté de la plaque, ils sont dans le déni de réalité.»


Louis Aliot: «Le PS est à côté de la plaque… par rfi