Marine Le Pen invitee TF1 120913

Marine Le Pen sur Sud Radio : « Cette politique d’austérité est en même temps injuste et stupide ! »

Marine Le Pen, présidente du Front national, députée française au Parlement européen, était l’invitée de Louis Morin dans le « Brunch Politique » sur Sud Radio où elle a commenté l’actualité du moment. Et notamment les pressions de l’Union européenne contre la France dans le cadre de la politique euromondialiste Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - LCI - Le-Oui-Non

Louis Aliot sur Radio Classique : « Il ne tient qu’au Sénat de réveiller les institutions et de jouer son rôle »

Louis Aliot, vice-président du Front National, était l’invité de Patrick Poivre d’Arvor sur Radio Classique. Il a commenté l’actualité du moment et notamment les élections sénatoriales de dimanche qui ont permis au FN d’avoir deux sénateurs. La présidentielle de 2017 a aussi été évoquée. A l’heure actuelle, Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Marine Le Pen face aux défis de l’Etat islamique et des jihadistes « français »

Marine Le Pen, présidente du Front National et députée française au Parlement européen, s’en prend aux mesures liberticides contre Internet récemment votées dans l’indifférence générale par le Parlement sous prétexte de répression antiterroriste. Elle dénonce la politique de François Hollande qui a consisté à armer les jihadistes qu’il prétend combattre Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen RTL LCI Le Figaro 1

Marine Le Pen : « Nicolas Sarkozy ne peut pas avoir changé ! »

Marine Le Pen, présidente du Front National, était l’invitée du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro le 21 septembre 2014. Elle a commenté l’actualité du moment et, notamment, le retour médiatique de Nicolas Sarkozy, ex-président de la République battu en 2012 par François Hollande. Pour Marine Le Pen, il n’a pas changé Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Marine Le Pen : « La France [de Hollande] a une part de responsabilité dans le développement du califat à Bagdad »

Marine Le Pen, la présidente du Front National, s’est exprimée, aujourd’hui sur Europe 1, sur la décision de François Hollande de soutenir la coalition anti-État islamique, alors qu’il a tout fait, avec Barack Obama, pour contribuer au développement de cette gangrène. Elle a demandé de rompre les relations diplomatiques et Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot : en cas de victoire du FN, « l’Etat se mettrait au service de la nouvelle majorité »

Louis Aliot, vice-président du Front National, était l’invité de LCI ce matin. Il a affirmé que son parti était prêt à gouverner et a demandé un changement de mode de scrutin pour les législatives. Louis Alliot dit le FN « prêt » à gouverner sur WAT.tv Partager la publication "Louis Aliot : Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen

Marine Le Pen : « On ne peut pas trouver de solution en Ukraine sans la Russie »

La présidente du Front National, Marine Le Pen, est revenue sur la situation en Ukraine. Elle est pour que la Russie soit autour de la table des négociations, sans quoi, aucune solution ne sera envisageable. Elle accuse le gouvernement de Kiev de tuer des centaines de civils dans l’est de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - La Preuve par 3

Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je gouvernerai et François Hollande commémorera »

Marine Le Pen, Présidente du Front National, était l’invitée de France Info hier. Elle a appelé à changer radicalement la politique en France et à mettre en œuvre celle que les Français attendent. Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je… par FranceInfo Partager la publication "Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Explosion de l’immigration clandestine : l’impératif retour aux frontières nationales

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’explosion de l’immigration clandestine en France depuis le début de l’année, pointée dernièrement par un rapport de police particulièrement alarmant, confirme plus que jamais la nécessité vitale de rétablir de manière permanente nos frontières nationales, notamment par la sortie de la Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

2017 : un sondage place Marine Le Pen en tête du premier tour

François Hollande comme Manuel Valls seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour… Si la présidentielle avait lieu dimanche prochain Marine Le Pen (26%) et Nicolas Sarkozy (25%) seraient au second tour, que ce soit face à François Hollande ou Manuel Valls, lesquels seraient tous les Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 2014

Désastre en Libye : les graves erreurs de Nicolas Sarkozy et du PS

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’appel en catastrophe lancé par les capitales européennes, enjoignant les ressortissants occidentaux à quitter de toute urgence la Libye, en proie à une nouvelle guerre civile, illustre l’échec total de la politique étrangère de la France dans cette région, et en Lire l'intégralité de l'article

24 deptutes FN Front national au Parlement europeen - Elections Europeennes 25 mai 2014

Le Front National se donne plus de temps pour constituer un groupe au Parlement européen

Communiqué du Front National Fidèles à nos valeurs et nos engagements politiques, et en accord avec nos alliés politiques des partis de la Liberté en Autriche et aux Pays-Bas, du Vlaams Belang flamand et de la Ligue du Nord en Italie, nous avons fait le choix de privilégier la qualité Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

Mon adversaire c’est la finance mais ma conseillère économique est une banquière de Wall Street…

Communiqué du Front National François Hollande, au meeting du Bourget trois mois avant l’élection présidentielle, avait annoncé aux Français que la finance était son ennemi : « Mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : FN – Front National

Marion Maréchal – Le Pen (FN) alerte le gouvernement sur les départs de Français à l’étranger

Question écrite de Marion Maréchal-Le Pen, députée du Front National élue dans le Vaucluse, sur l’émigration

Mme Marion Maréchal-Le Pen attire l’attention de M. le ministre des Affaires étrangères et du développement international sur le phénomène de l’émigration des Français.

La France a une spécificité mondiale en comparaison des autres nations : rares ont été les vagues de départ de ses habitants au cours de son histoire. Or, depuis les deux dernières décennies, cette tendance est démentie.

Officiellement 1, 642 millions de Français au 31 décembre 2013 vivaient à l’étranger, soit une augmentation de 2%. Selon des estimations, 2 millions de Français vivraient à l’étranger. Cette émigration revêt des caractéristiques préoccupantes. En effet, les départs concerneraient essentiellement des jeunes (en 2011, 37% avaient moins de 30 ans) et des diplômés (40% des meilleurs chercheurs français en économie officient aux USA). L’émigration représente le visage de la compétence technique et académique : ces départs renforcent nos concurrents, particulièrement la zone anglo-saxonne (Royaume-Uni et États-Unis dans le trio de tête) laissant la France déficitaire dans la compétition internationale de l’innovation et de la création de richesses. Malheureusement, ce phénomène n’est pas près de s’inverser : 27% des jeunes diplômés cherchant un emploi envisageaient l’émigration en 2013 et 79% des diplômés de grandes écoles souhaitaient s’exercer sous d’autres cieux.

En outre l’émigration représente un coût considérable : une étude l’évalue à 9,6 milliards d’euros parmi lesquels 7,7 milliards d’absence de retour sur investissement des Français expatriés dont le pays a financé la formation, la santé…. Sans compter les pertes fiscales ou la création d’emplois à l’étranger qui ne bénéficient pas à l’économie française.

A l’instar de l’immigration, l’émigration est à la fois cause et conséquence du déclin de notre nation.

Néanmoins l’État ne bénéficie pas d’outils pouvant précisément recenser et classifier ces départs.

Seul un registre, dont l’inscription est facultative, est mis à disposition des expatriés. C’est pourquoi elle demande si une politique d’émigration ne devrait pas être spécifiquement consacrée à l’encadrement et à la régulation de ce phénomène. Par ailleurs, elle suggère le développement d’un programme qui permettrait à la France de préserver et développer son influence grâce à ses expatriés.

Bernard Monot (FN) fait le point sur la situation économique en Europe et en France

Aux premières loges en tant que député français au Parlement européen, stratégiste économique du Front national et membre de la Commission des affaires économiques et financières, Bernard Monot fait le point sur la situation économique en Europe et en France.

Marion Maréchal – Le Pen (FN) invitée sur France Inter

Marion Maréchal – Le Pen, députée du Front National élue dans le Vaucluse, était l’invitée sur France Inter. Ont été notamment abordés : le changement possible du nom du Front National, le rôle de Jean-Marie Le Pen au sein de la mouvance nationale et dans la politique française, la loi sur le mariage homosexuel, la complicité des organisateurs de la Manif pour tous à l’égard de l’UMP.


Marion Marechal-Le Pen : « On a gagné la… par franceinter

Budget : la lettre de Bruxelles à la France doit être publiée immédiatement !

flamme-FNCommuniqué de Florian Philippot, vice-président du Front National

Puisqu’il la juge « très banale », le gouvernement français n’a aucune raison de refuser la publication de la lettre que lui a adressée la Commission européenne au sujet du budget pour 2015. L’Italie, elle, a publié cette lettre.

Les Français doivent être informés des exigences d’austérité de Bruxelles et le gouvernement doit assumer les conséquences de ses choix passés et de sa soumission, à savoir la mise sous tutelle budgétaire de la France.

Nous demandons en conséquence la publication immédiate de cette lettre.

Le PS comme l’UMP doivent cesser de se dérober dès qu’il est question de l’Union européenne et des transferts de souveraineté qu’ils consentent dans le dos des Français !

Sa publication devra être l’occasion d’un grand débat national sur la politique économique et la liberté de la France face à l’UE.

La police française défend la frontière anglaise, pas la frontière française

JMLP-BBRCommuniqué de Jean-Marie Le Pen, président d’honneur du Front national, député français au Parlement européen

Jean-Marie le Pen, président d’honneur du Front national et député français au Parlement européen s’étonne des ordres de fermeté donnés aux forces de l’ordre pour défendre à Calais la frontière anglaise alors qu’il est avoué que 100.000 clandestins sont passés l’an dernier par Menton.

La France doit sortir de Schengen et retrouver, avec sa souveraineté, ses frontières et assurer leur défense.

Gilles Lebreton à Nantes, un brillant succès

DSC_0995 La permanence nantaise du Front national, située sur les quais de l’Erdre, un des plus beaux et pittoresque quartiers de la ville, était trop petite le 18 octobre dernier pour accueillir tous les militants et sympathisants qui se pressaient pour rencontrer Gilles Lebreton, « leur » député au Parlement européen.

Au final, la salle fut si comble qu’il fallut en laisser les portes ouvertes et qu’une partie de l’assistance suivit la conférence massée sur le trottoir…

Le FN 44 dévoile sa stratégie pour les élections départementales

039Le quotidien nantais Presse-Océan a rendu compte dans son édition du 15 octobre de la conférence de presse donnée la veille par la direction de la fédération de Loire-Atlantique du Front national avec un chapeau optimiste : « Le parti de Marine Le Pen s’est fixé pour objectif l’entrée d’élus frontistes sur les bancs du conseil général. »

Parlement européen : Dominique Martin (FN) intervient pour défendre l’emploi

Séance plénière du Parlement européen du 21 octobre 2014 : intervention de Dominique Martin, député français (Front National) concernant le sommet de l’emploi à Milan en Italie.

Lire l’ensemble de l’intervention ici

Oise : les employés d’Office Dépôt de Senlis victimes de la crise mais aussi de la politique

Communiqué de Mylène Troszczynski, députée au Parlement européen, conseillère régionale FN de Picardie

L’entreprise états-unienne Office Dépôt employant 500 personnes sur le site de Senlis a annoncé vendredi à ses salariés que la moitié d’entre eux seront victimes d’un plan de restructuration et perdront leur emploi.

Comment ne pas réagir et manifester notre soutien à tous ces salariés senlisiens qui subissent de plein fouet une crise à laquelle nos dirigeants semblent bien incapables de remédier ?

Si les difficultés d’Office Dépôt sont réelles, elles sont le lot quotidien de beaucoup d’autres en France parfois bien plus fragiles et vulnérables qui menacent elles aussi de mettre la clef sous la porte si elles ne l’ont pas déjà fait.

Le licenciement de 250 salariés supplémentaires met en lumière l’inefficacité de la politique d’austérité menée par notre gouvernement aux ordres de Bruxelles.

Ne rêvons pas, les orientations que prennent les autorités de Bruxelles ne vont pas dans le sens de la protection des petites et moyennes entreprises locales pourtant seule politique raisonnable garantissant les meilleures chances pour les chômeurs de retrouver un emploi.

La seule politique défendue aujourd’hui dans le parlement national et celui de Bruxelles est celle du marché unique, de la mobilité des travailleurs et des capitaux, d’une concurrence débridée et sauvage, d’une protection intelligente inexistante, d’une immigration de masse, de la signature du traité transatlantique (marché unique transatlantique)…

Espérons que les Français ouvrent désormais les yeux sur les réalités et les conséquences de ces politiques désuètes, démodées, inefficaces et antisociales ; et qu’ils porteront au pouvoir Marine Le Pen et le Front National afin de changer radicalement de politique.

Le FN de Loire-Atlantique est optimiste

036Le responsable du FN 44 Christian Bouchet se montre confiant dans l’avenir électoral de son mouvement. Motif de son optimisme ? La triple crise, économique, sociale et politique que connait le pays mais aussi le département, qui devrait profiter, selon lui, au Front national.

Lors de la conférence de presse tenue le 14 octobre, Christian Bouchet a dénoncé l’immobilisme du maire de Nantes Joanna Rolland face à la fermeture de la SEITA (320 licenciements) – résultat de « l’abandon d’une entreprise à la finance internationale » – et l’alignement du maire de Saint-Nazaire David Samzun sur les positions du président de la République en ce qui concerne le refus éventuel de livraison à la Russie des navires construits par STX où « 800 à 1000 emplois sont en jeu ».

Christophe de Margerie : la France perd un grand patron de l’énergie

Communiqué d’Aymeric Chauprade, député français au Parlement européen, conseiller de Marine Le Pen pour les affaires internationales

Nonobstant ses critiques de la politique fiscale du groupe Total, si injuste au regard de la situation des PME/PME françaises, le Front National tient à présenter ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de M. Christophe de Margerie, P-DG de Total tragiquement décédé dans un accident d’avion survenu à l’aéroport Vnoukovo de Moscou. Son soutien se porte également vers tous les salariés de Total affligés par la perte d’un patron respecté.

Christophe de Margerie faisait, en effet, partie de ces grands patrons français, ayant à cœur la défense de nos intérêts nationaux au-delà de ceux de son seul groupe, notamment face aux multinationales américaines. C’est d’ailleurs cette résistance aux pressions extérieures qui l’avait conduit à s’opposer aux sanctions imposées par l’UE et les États-Unis à l’encontre de la Russie dans le cadre de la crise ukrainienne. Il tentait, ces derniers mois, de faire de la Russie l’un des réservoirs pétroliers et gaziers les plus importants pour l’avenir de Total, et ceci afin de préserver au mieux notre indépendance énergétique.

Homme pragmatique dévoué au secteur pétrolier et à son entreprise depuis près de 40 ans, par opposition aux technocrates parachutés qui ne connaissent pas leur domaine, cette forte personnalité a confirmé depuis 2010 la place du groupe Total comme fleuron de l’économie française.

Au moment où nos gouvernants apparaissent totalement soumis aux États-Unis par l’entremise de l’Union européenne, il est à espérer que le successeur de M. de Margerie soit également un homme décidé à défendre les positions mondiales de Total, en Russie comme au Moyen-Orient.

Nous le répétons, le Front National critique régulièrement l’inégalité de traitement, en France, entre les grands groupes mondialisés et les entreprises restées 100% françaises sur notre territoire national, mais il a parfaitement conscience de l’importance de ces grands groupes qui restent les locomotives puissantes de nos PME/PMI.

L’Union européenne veut-elle tuer la chasse ?

Front National flammeCommuniqué de Philippe Loiseau député français au Parlement européen

La réglementation de la chasse a interdit l’utilisation des cartouches de plomb dans les zones humides pour éviter le développement du saturnisme sur le gibier, suivant ainsi l’exemple de la réglementation des États-Unis.

Alors que justement certains États des USA sont revenus sur cette réglementation, suite aux conclusions de certains scientifiques, l’Union européenne veut, quant à elle, étendre l’interdiction du plomb dans les zones sèches.

Pour quelles conséquences ? Les finances des chasseurs seront directement touchées puisque l’équipement avec des billes d’acier ou bismuth, etc. coûte beaucoup plus cher. Avec le risque de dissuader ainsi de nombreux chasseurs de continuer ou de s’engager dans la chasse. Mais n’est-ce pas là le véritable objectif de l’Union européenne et de son lobby « écolo » qui a pour but d’interdire la pratique de la chasse comme d’ailleurs toutes les traditions qui font l’identité des peuples d’Europe ?

Ces bobos verdâtres, souvent citadins, oublient que les chasseurs, comme les agriculteurs, sont les premiers défenseurs de l’environnement.

Gilbert Collard (RBM) défend la retraite des travailleurs handicapés

Gilbert CollardQuestion au gouvernement de Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine élu dans le Gard

M. Gilbert Collard attire l’attention de M. le ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du dialogue social sur la retraite des travailleurs handicapés qui ont accompli leur carrière dans le secteur privé. Leur retraite est calculée sur le salaire moyen de leurs vingt cinq meilleures années d’activité. Or, leur invalidité partielle a souvent contraint ces actifs à des périodes d’arrêts de travail durables et fréquentes; ce qui diminue alors cette moyenne de référence généralement calculée sur des carrières courtes.

M. Collard souhaiterait savoir si votre ministère envisage alors de recalculer le revenu des années incomplètes par un salaire de référence calculé au vu des trimestres complets.

Bourses au mérite : le désaveu infligé au gouvernement Valls

flamme-FNCommuniqué de Gilles Lebreton, député français au Parlement européen, conseiller enseignement supérieur de Marine Le Pen

Le Conseil d’État vient de suspendre, par une ordonnance rendue le 17 octobre, la disposition de la circulaire du 2 juillet 2014 par laquelle le ministre de l’Éducation nationale avait supprimé les bourses au mérite. Ces bourses, d’un montant de 1 800 euros par an, étaient auparavant versées pendant trois ans aux étudiants ayant obtenu le baccalauréat avec la mention « très bien ». L’ordonnance en rétablit provisoirement le versement en attendant le jugement définitif de l’affaire.

La motivation retenue par le Conseil d’État pour justifier sa décision est très dure pour le ministre, qui a fait preuve en la circonstance d’un grand amateurisme. Sa circulaire est en effet coupable d’avoir plongé les étudiants concernés dans une situation d’urgence en leur interdisant pratiquement, compte tenu de sa date tardive de publication, de « trouver d’autres moyens de financement de leurs études ». Elle suscite en outre un « doute sérieux » sur sa légalité en semblant violer ouvertement la hiérarchie des normes, car elle va à l’encontre du décret du 18 septembre 2008, qui avait créé les bourses au mérite et dont les dispositions « ne lui permettent pas d’en décider la suppression ».

Les milliers d’étudiants qui pouvaient prétendre à ces bourses au mérite vont donc les percevoir. La motivation de l’ordonnance est par ailleurs si accablante qu’elle annonce de façon quasi certaine à nos yeux l’annulation prochaine de la disposition suspendue. C’est une excellente nouvelle pour la méritocratie républicaine, concept dont les socialistes ne semblent plus comprendre la signification.

Augmentation des taxes sur le gazole : l’austérité étendue aux poids lourds

Marine Le PenCommuniqué de Marine Le Pen, présidente du Front National

Après les automobilistes, vaches à lait de tous les gouvernements UMPS, ce sont les poids lourds qui font une nouvelle fois l’objet d’une attaque fiscale du gouvernement. Ceux-ci devront en effet s’acquitter, comme les automobilistes, dès le 1er janvier 2015, d’une augmentation des taxes sur le gazole à hauteur de 4 centimes par litre.

Cette nouvelle augmentation démontre que l’abandon de l’écotaxe n’était en rien une victoire pour les professionnels de la route, et que le gouvernement, soumis à la politique bruxelloise d’austérité, était résolu à les frapper fiscalement.

Le durcissement des taxes sur le gazole représente une difficulté supplémentaire scandaleuse, pour un secteur déjà très sévèrement affaibli par les règles déloyales de la libre concurrence européenne.

Le Front National demande la suppression immédiate de cette augmentation des taxes sur le gazole, et sa compensation par une taxe spécifique sur les poids lourds étrangers roulant en France, ce qui suppose, une fois encore, de sortir des règles absurdes de l’Union européenne.