Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Faux tract Mélenchon : Marine Le Pen relaxée en appel

La cour d’appel de Douai a relaxé Marine Le Pen ce mardi après-midi dans l’affaire du faux-tract attribué à Jean-Luc Mélenchon et diffusé lors de la campagne des élections législatives 2012 à Hénin-Beaumont et Montigny-en-Gohelle. La cour considère que la présidente du Front national n’est pas responsable ni de la Lire l'intégralité de l'article

l-apartheid selon valls - tu mets quelques blancs white blancos

Fichage à Béziers : quand Manuel Valls soutenait les statistiques ethniques

La gauche n’a pas de leçon à donner sur les statistiques ethniques, a lancé en substance Robert Ménard. En effet, Manuel Valls y était favorable, lorsqu’il était député. « Il y a 64,6% d’élèves de confession musulmane dans les écoles publiques de Béziers. » Avec cette phrase prononcée lors de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen 12-13 Dimanche - NationsPresse

Marine Le Pen : « Le Front national se présente devant ces élections régionales dans une position extrêmement positive »

Le 3 mai, Marine Le Pen, la présidente du Front national, était l’invitée de l’émission d’I-Télé « Le grande rendez-vous » où elle a commenté l’actualité du moment. Ont notamment été abordés : les perspectives électorales pour les régionales, la crédibilité renforcée du Front national au sein de l’opinion publique, les provocations Lire l'intégralité de l'article

Le Front National en Nouvelle Caledonie manifeste pour rester dans la France contre les independantistes 24 avril 2015

Nouméa : plus de 10.000 patriotes manifestent pour la Calédonie française

Entre 8.000 et 10.000 personnes ont manifesté vendredi à Nouméa, pour le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France. Elles répondaient à l’appel lancé par plusieurs partis patriotes et anti-indépendantistes. 8.200 personnes selon les estimations du Haut-Commissariat – plus de 10.000 pour les organisateurs -, avaient répondu présentes à la Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot : « Sans Marine Le Pen, le Front national n’existerait plus »

Dans cette seconde partie de « Politique », Louis Aliot, député européen et vice-président du Front national, revient sur la crise qu’a traversée le FN. Selon lui : « Sans Jean-Marie Le Pen, le Front national n’existerait pas. Mais sans Marine Le Pen, le Front national n’existerait plus ». Partager la publication "Louis Aliot Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen invitee TF1 120913

Marine Le Pen : « Il faut tourner le dos à la politique d’austérité qui va s’accélérer ! »

Marine Le Pen, présidente du Front national, était l’invitée de la « La Preuve par 3 » sur Public Sénat, après les élections départementales qui traduisent un bouleversement politique avec la très forte poussée du FN et la confirmation de son enracinement local. Elle a aussi commenté l’inaction gouvernementale et Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : FN – Front National

Languedoc-Roussillon – Quand les politiques « Valls », la démocratie prend une danse !

FranceJamet-

Communiqué de France Jamet, membre du bureau politique du Front national, présidente du groupe FN au conseil régional de Languedoc-Roussillon

Avant d’’aborder l’’ordre du jour de la séance plénière du conseil régional du 22 mai 2015, Damien Alary a profité de sa fonction pour faire sa propre campagne électorale. Au mépris de la démocratie la plus élémentaire, la majorité a tout simplement refusé le débat que demandait le Front national, premier groupe d’opposition au conseil régional.

Il faut dire que la veille, lors de la conférence des présidents, c’’est le communiste Garino, un esthète du monde totalitaire, qui expliquait à la présidente du groupe FN qu’il n’’y avait pas lieu à débattre sur le Contrat de Plan Etat Région 2015-2020 soumis au vote de l’’assemblée régionale puisque « cela ne changerait rien ».

Ces méthodes sectaires et antidémocratiques ne sont hélas pas circonscrites au seul conseil régional.

Ainsi, lors de l’’entrevue en 2014 des présidents de groupe consultés sur la fusion à l’’Assemblée nationale, le rapporteur de la loi NOTRE, le député PS Da Silva, déclare qu’il n’’est pas question de donner la parole au peuple par voie de referendum. Motif du suppléant de Valls : « Le peuple refuserait la réforme territoriale ».

De même, le lendemain de la manifestation contre la réforme des collèges, le gouvernement passe en force en publiant le décret de Najat Vallaud-Belkacem méprisant la concertation avec les enseignants et les attentes des parents.

Les agissements de « cette nouvelle gauche » illustrent à la perfection les procédés d’’un Système qui accapare tous les pouvoirs et rejette toute forme d’’expression et d’’opposition.

Marion Maréchal – Le Pen dénonce la réforme du collège

Marion Marechal Le Pen - Assemblee nationale

Question de Marion Maréchal-Le-Pen, députée du Front national élue dans le Vaucluse, à l’Assemblée nationale qui alerte Mme la ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche sur la réforme du collège.

Le gouvernement, ayant acté hâtivement la réforme du collège via un décret d’application et un arrêté publiés au Journal Officiel, fait fi d’une contestation de grande ampleur. En effet, l’autonomie des établissements du collège, la restructuration de l’enseignement des langues et l’interdisciplinarité constituent une remise en cause fondamentale des valeurs de l’école républicaine de même qu’un grand danger pour notre culture nationale.

Ainsi, en permettant aux établissements de fixer 20% de leur emploi du temps, la réforme du collège provoque une rupture d’égalité d’enseignement entre les élèves et risque de sonner le glas de matières moins sollicitées par les collégiens à l’instar du latin, néanmoins reconnu pour sa richesse culturelle et son apport linguistique dans la maitrise du français.

La refonte de l’enseignement des langues, par l’instauration d’une LV2 dès la classe de cinquième, entraine la suppression des classes bilangues et des options latin et grec. La survie des langues anciennes, à l’intérieur des EPI, place leur apprentissage sous l’égide d’enseignants n’ayant pas nécessairement reçu de formation aux Lettres classiques et les noient dans un enseignement sans continuité en concurrence avec sept autres modules. Une telle fragilisation de savoirs, garants de la maitrise de notre langue nationale et symboles de l’excellence, s’apparente à un inquiétant nivellement par le bas alors que deux élèves sur huit ne maitrisent pas le français à leur sortie du collège.

Traité transatlantique – Lancement de la campagne : « Non au TAFTA »

Logo Rassemblement Bleu Marine - Front National - FN - RBM 2013

A Paris, le 18 mai 2015, s’est tenue une conférence de presse pour le lancement de la campagne « Non au TAFTA ».

Intervenants :
Philippe Murer, président du Collectif nouvelle écologie et conseiller économique de Marine Le Pen
Eric Richermoz, secrétaire général du Collectif nouvelle écologie
Gaëtan Dussausaye, président du Front national de la jeunesse
Marine Le Pen, présidente du Front national, député français au Parlement européen

Négocié depuis le mois de juillet 2013, TAFTA, l’accord commercial trans-atlantique ou Trans-Atlantic Free Trade Agreement (aussi connu sous le nom de TTIP, Transatlantic Trade and Investment Partnership ou Partenariat Transatlantique de Commerce et d’Investissement) est un projet d’accord commercial entre l’Union européenne et les États-Unis. Il concerne des domaines aussi variés que l’accès aux médicaments, la sécurité alimentaire ou le règlement des différents privés-publics. Les négociations sont menées par un petit groupe de fonctionnaires non élus (source).

Scandale des réfugiés de Calais : le gouvernement plus actif pour les clandestins que pour les Français

FN_explosion-immigration

Communiqué du Front national

L’octroi du statut de réfugié à 120 migrants, essentiellement érythréens, dans le cadre d’une procédure hyper-accélérée au cours de laquelle des agents de l’OFPRA (Office français de protection des réfugiés et des apatrides) sont allés à Calais pour inciter ces migrants à demander l’asile, et in fine à l’obtenir, est un scandale sans précédent sur lequel le gouvernement doit immédiatement s’expliquer.

Cette action des pouvoirs publics, qui enfreint l’esprit même du droit d’asile qui veut que la demande émane des individus et ne soit pas le résultat d’une incitation extérieure, voire de pressions, constitue un véritable signal d’accueil pour tous les clandestins qui affluent actuellement vers l’Europe, et qui savent désormais que la France est volontaire à les recevoir durablement.

En outre, quand on sait que le délai moyen pour obtenir l’asile en France est de presque 2 ans (avec prise en charge totale des individus pendant cette période), il est légitime de s’interroger sur la régularité de cette procédure éclair encore jamais vue.

Ce scandale met au jour toute l’hypocrisie du gouvernement, qui d’un côté fait mine de s’opposer verbalement aux quotas de migrants proposés par Bruxelles, et de l’autre, dans le plus grand secret, fait tout pour sédentariser en France des migrants qui aspirent à s’installer dans d’autres pays.

Le Front national alerte les Français sur la politique totalement irresponsable du gouvernement en matière migratoire, de très loin la plus incitative d’Europe, dans la continuité de celle déjà mise en œuvre par l’UMP. Le niveau de saturation de notre pays est tel qu’il est désormais criminel de poursuivre dans cette voie. La France ne doit plus accepter aucun clandestin sur son territoire et prononcer d’urgence un moratoire sur le droit d’asile, devenu une véritable filière à part entière de l’immigration massive.

Manuel Valls veut faire interdire le Front national

Valls

Marine Le Pen a annoncé lors d’un bureau politique que le Premier ministre socialiste aurait commandé une note juridique visant à savoir s’il pouvait faire interdire le seul parti d’opposition qui existe en France, le Front national.

La présidente du FN, lors d’un bureau politique, a annoncé aux cadres du parti que le Premier ministre aurait commandé une note juridique à ses services pour savoir si une interdiction du FN est juridiquement possible.

Marine le Pen : « J’ai appris que Manuel Valls étudie la question de l’interdiction du Front national »

Cliquez sur l’icône pour accéder à l’émission de radio

 

Les salariés niçois d’Air France victimes de la politique de François Hollande

Marie-Christine Arnautu FN Nice Municipales 2014

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, député français au Parlement européen, vice-présidente du Front national, conseiller municipal et métropolitain de Nice

Marie-Christine Arnautu regrette la décision d’Air France de fermer ses bases de province, et notamment celle de Nice. Elle assure les salariés et leurs familles de son soutien face à « drame humain », selon leurs propres termes.

Cette fermeture est une conséquence directe de la politique du gouvernement socialiste, poursuivant sur ce point celle de Nicolas Sarkozy et de l’UMP. La soumission aux diktats de Bruxelles empêche la France de soutenir sa compagnie nationale afin de lui permettre de lutter à armes égales contre ses concurrents étrangers, notamment les compagnies aériennes du Golfe, subventionnées à coups de dizaines de milliards d’euros par les pétromonarchies. Dans le même temps, les compagnies à bas coût bénéficient à la fois des règles de rémunération transfrontalières imposées par Bruxelles à l’intérieur de l’Union et de larges subventions des chambres de commerce puisque, par exemple, Ryanair percevrait plus de 800 millions d’euros annuellement.

Quant à François Hollande, pour conclure la vente des vingt-quatre avions de guerre Rafale au Qatar, il n’a pas hésité à sacrifier les intérêts d’Air France. La concession de droits de trafic supplémentaires à Qatar Airways menace les positions d’Air France au départ de Nice et de Lyon. Le Front national demande que la France défende enfin les intérêts d’Air France, compagnie nationale historique, non seulement car elle représente l’excellence française dans le monde entier, mais aussi car elle emploie des milliers de salariés de plus en plus inquiets pour leur avenir.

Le double jeu de l’UMP en matière d’immigration

Gilles Lebreton candidat euro circonscription Ouest election europeennes 2014

Communiqué de Gilles Lebreton, député français au Parlement européen (Front national)

Le débat sur l’immigration qui a eu lieu mercredi 20 mai au Parlement de Strasbourg s’est révélé riche d’enseignements. L’UMP y a en effet défendu des points de vue très différents de la posture martiale affichée en France par Nicolas Sarkozy.

Brice Hortefeux a avoué que la France accueille 300.000 migrants par an. N’était-il pas ministre de l’Intérieur ? Qu’a-t-il fait pour l’empêcher ? Arnaud Danjean, de l’UMP lui aussi, a avoué pour sa part qu’il ne croyait pas dans la solution (pourtant envisageable) qui consisterait à détruire les bateaux des passeurs avant qu’ils prennent la mer. Il a déclaré avec défaitisme que « quand on s’attaque au problème sur les rives de la Méditerranée, c’est qu’il est déjà trop tard ».

Mme Corazza Bildt, du PPE (auquel appartient l’UMP), a carrément tiré les conséquences de ce défaitisme en soutenant la proposition de Jean-Claude Juncker de répartir entre les pays de l’UE les migrants qui arrivent en Italie et en Grèce.

L’UMP n’a donc pas réellement l’intention de lutter efficacement contre l’immigration. Là comme dans beaucoup d’autres domaines, elle ne peut plus rien faire parce qu’elle a vendu son âme gaulliste à sa chère UE. Son changement de nom n’y changera rien, mais il aura au moins le mérite de clarifier les choses en renonçant à toute référence au peuple ou à un rassemblement national.

Réforme du collège : le gouvernement méprise les Français par ce passage en force

Marine Le Pen - 2014

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national

Le passage en force du gouvernement, qui vient de publier le décret et l’arrêté organisant la réforme du collège pour la rentrée 2016, témoigne de son mépris total pour la France et les Français.

C’est un mépris pour la France, par le contenu de cette réforme qui détruit notre histoire nationale, affaiblit notre langue et menace la transmission des savoirs fondamentaux ; c’est un mépris pour le peuple français dont les aspirations, une fois de plus, sont magistralement ignorées.

Cet épisode aura aussi permis de démasquer l’hypocrisie de l’UMP qui feint de s’opposer à la réforme Vallaud-Belkacem alors que toute son action éducative est allée dans le même sens : moins d’heures de cours, destruction des méthodes classiques d’enseignement, affaiblissement de l’enseignement de l’histoire, refus de l’autorité du maître.

Le Front national appelle les enseignants et tous ceux qui s’opposent très justement à cette réforme à ne pas plier devant le coup de force du gouvernement.

C’est très précisément le sens de la lettre de Marine Le Pen envoyée à tous les collèges de France, pour encourager le monde de l’éducation à poursuivre la mobilisation, dans l’intérêt supérieur de l’école de la République et de nos enfants.

Mantes-la-Ville (78) : Cyril Nauth, le maire Front national, tente d’empêcher la création d’une nouvelle mosquée

fn-mantes cyril nauth

Alors que la Communauté d’agglomération de Mantes-en-Yvelines doit voter ce mardi soir la vente d’un bâtiment dont elle est propriétaire à l’Association des musulmans de Mantes-Sud, Cyril Nauth, le maire Front national de Mantes-la-Ville, s’oppose fermement à l’islamisation de sa commune. D’ailleurs, la création d’une nouvelle mosquée ne répond pas à un quelconque besoin de ses concitoyens.

En effet, il annonce qu’il usera “du droit de préemption de la commune pour empêcher” que la prolifération du prosélytisme islamique dans sa ville, comme la majorité de ses administrés le souhaitent et comme la loi le lui autorise.

Au départ, il était prévu que ce soit la Ville qui achète les locaux afin de les céder à l’association musulmane, mais depuis l’arrivée du nouveau maire du FN, les démarches administratives ont été mises en attente.

C’est la raison pour laquelle le préfet des Yvelines a décidé de demander la vente de ce lieu.

Cyril Nauth est prêt à utiliser une disposition légale qui permet à toute commune de se substituer à un acheteur pour acquérir un bien au moment d’une transaction entre deux parties.

Cyril Nauth agit en toute légalité afin d’empêcher le communautarisme islamique de progresser.

Faux tract Mélenchon : Marine Le Pen relaxée en appel

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

La cour d’appel de Douai a relaxé Marine Le Pen ce mardi après-midi dans l’affaire du faux-tract attribué à Jean-Luc Mélenchon et diffusé lors de la campagne des élections législatives 2012 à Hénin-Beaumont et Montigny-en-Gohelle.

La cour considère que la présidente du Front national n’est pas responsable ni de la réalisation ni de la diffusion du tract. En première instance, Marine Le Pen avait été condamnée à 10.000 euros d’amende par le tribunal correctionnel de Béthune le 3 avril 2014. Elle était citée à comparaître pour « manœuvre frauduleuse » et publication d’un montage sans le consentement de l’intéressé.

Le tract en question représentait, sur fond vert, couleur de l’islam, une photo du candidat du Front de gauche et une phrase qu’il avait prononcée lors d’un meeting à Marseille en avril 2012 : « Il n’y a pas d’avenir pour la France sans les Arabes et les Berbères du Maghreb. »

Source : La Voix du Nord

Pour le PS, mieux vaut un député véreux, plutôt qu’un député Front national

PS_epines

Le parti socialiste ne souhaite pas la démission de la députée socialiste Sylvie Andrieux, poursuivie pour détournements de fonds publics, condamnée à 4 ans de la prison dont 1 ferme et 5 ans d’inéligibilité. Elle est actuellement en procédure d’appel.

Le reportage ci-dessous montre que le le parti de la majorité présidentielle à l’Assemblée nationale préfère maintenir Sylvie Andrieux à son poste de députée des quartiers nord de Marseille… pour ne pas avoir une législative partielle qui entrainerait une victoire du candidat du Front national.

Affaire Zyed et Bouna : Marion Maréchal – Le Pen traite de racailles les émeutiers de 2005

marion maréchal le pen

Marion Maréchal Le Pen, députée du Front national élue dans le Vaucluse, a déclenché l’ire de toute la bienpensance germanopratine lundi après-midi suite à un tweet. La députée FN du Vaucluse a réagi sur le réseau social à la relaxe des deux policiers, poursuivis pour non-assistance à personne en danger après la mort accidentelle de Zyed Benna et Bouna Traoré dans un transformateur électrique d’EDF à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

A l’époque la gauche nécrophage avait instrumentalisé la mort des deux adolescents. Aujourd’hui, la bienpensance s’en prend une fois de plus à la liberté d’expression pour justifier l’injustifiable.

Ce verdict prouve que la racaille avait bien mis la banlieue à feu et à sang par plaisir et non à cause d’une bavure policière. #ZyedetBouna

Mistral perdant !

Gilles Lebreton candidat euro circonscription Ouest election europeennes 2014

Communiqué de Gilles Lebreton, député français au Parlement européen (Front national)

Je dénonce l’attitude de François Hollande qui refuse de livrer les deux navires Mistral à la Russie.

Cela va nous coûter 1,2 milliard d’euros d’indemnités à verser à la Russie, et non 785 millions comme le gouvernement voudrait le faire croire.

Sans compter les frais énormes de gardiennage et d’entretien des deux navires.

Et sans compter, et c’est encore plus grave, la dégradation dans le monde de l’image de la France et de celle de son industrie d’armement.

Que penser d’un pays qui ne respecte pas sa parole et n’honore pas ses contrats ?

 

Commission d’enquête parlementaire du PS contre le FN : le parti pro-gouvernemental passe aux aveux !

FN Marianne

Communiqué du Front national

« Marquer négativement l’entrée en campagne présidentielle de Marine Le Pen », voilà l’objectif confié à Europe 1 par des responsables du parti socialiste qui désirent lancer à l’automne prochain une commission d’enquête parlementaire visant le Front national.
Merci au PS pour ce double aveu !

Aveu d’abord, et devant les Français pris à témoins, que ce gouvernement et son parti majoritaire le PS détournent les institutions de la République, de la Justice au Parlement, contre son opposition politique principale, l’opposition patriote, au mépris des règles les plus élémentaires de la démocratie et de notre Constitution. Un tribunal parlementaire socialiste veut donc se constituer pour forcer un parti d’opposition au gouvernement, celui que ce dernier craint par dessus tout, à dévoiler son fonctionnement et sa stratégie. Le parti pro-gouvernemental qui se fait procureur du parti d’opposition : un procédé classique dans les dictatures, mais inédit dans ce qui reste de notre démocratie et de notre République française. Peut-être qu’à Cuba ou en Arabie saoudite François Hollande a pu s’inspirer des méthodes efficaces de ses meilleurs amis ?

Second aveu : le PS démontre, dit même, que derrière la persécution judiciaire visant le FN il y a une motivation exclusivement politique et électoraliste. Que c’est donc bien Madame Taubira, qui n’en finit plus jour après jour de cracher sa haine des électeurs patriotes, qui est à la manœuvre derrière les procédures judiciaires. Les Français là aussi sont témoins d’un détournement arbitraire de la Justice de la République au bénéfice du parti politique pro-gouvernemental contre un parti d’opposition.

Pour l’anecdote enfin, quoi de plus risible que de confier une commission parlementaire sur le financement d’un parti au PS, parti politique ravagé par la corruption, le clientélisme et l’immoralité depuis des décennies ? Si elles ont lieu, ces séances publiques et filmées seront pour le Front national un meeting permanent pour défendre le peuple face à une Caste cynique, méprisante et corrompue.

Des militants du FN déposent plainte contre les Femen

psychiatre

Certains militants ont décidé de réagir, s’estimant victimes d’une exhibition sexuelle au sens de l’article 222-32 du Code pénal.

Excédés par les provocations et le traitement médiatique de l’action des Femen lors de la manifestation organisée par le Front national le 1er mai 2015 à Paris, des militants ont décidé de déposer plainte auprès du procureur de la République par courrier.

Rappel des faits : alors qu’un premier incident avait émaillé le cortège du Front national, au moment où sa présidente Marine Le Pen s’apprêtait à déposer une gerbe au pied de la statue de Jeanne d’Arc, ce sont trois autres représentantes de ce mouvement se revendiquant du « féminisme » qui ont surgi sur un balcon de l’hôtel InterContinental donnant sur la place de l’Opéra à Paris 9e, devant des citoyens médusés. Les trois femmes, seins à l’air comme à leur habitude, ont exécuté des saluts nazis et utilisé un porte-voix, allumant par ailleurs un fumigène afin d’attirer l’attention et de perturber la manifestation. La scène s’est prolongée durant plusieurs minutes.

Lire la suite sur Boulevard Voltaire