Marine Le Pen lance un appel solennel aux francais contre le traite transatlantique

Traité transatlantique : Marine Le Pen lance un appel solennel aux Français

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et Présidente du FN et du Rassemblement Bleu Marine (RBM), lance un appel solennel à tous les Français contre le Traité transatlantique, symbole du libre échange intégral défendu par l’UMPS : « Mobilisez-vous en masse, dès aujourd’hui pour diffuser cette vidéo ! » Mes chers compatriotes, Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Christophe Barbier Europeennes 2014

Taxi / VTC – Marine Le Pen : « Je ne voudrais pas que l’on crée les conditions d’une concurrence déloyale ! »

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National (FN-RBM), était l’invitée de Bruce Toussaint et de Christophe Barbier sur I-Télé. Marine Le Pen réagit au sujet de la dérégulation des professions réglementées. « Nous n’avons plus le droit, comme pays libre, de nous organiser et de Lire l'intégralité de l'article

Restons Français - Nouvelle Calédonie 2014

Provinciales 2014 – « Restons Français » en Nouvelle-Calédonie !

Le 11 mai 2014 auront lieu les élections provinciales 2014 pour décider de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie face à la pression des indépendantistes UMPS ! Le Front National sera bien présent avec la liste « Restons Français, le Sud fait Front ! » Ce scrutin se déroulera dans les trois provinces de Nouvelle-Calédonie : province Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Elections Europeennes 2014 - NationsPresse

Marine Le Pen lance la campagne : « Oui à la France, non à Bruxelles ! »

A Paris, à la Maison des Centraliens, Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National et du RBM, a lancé la campagne pour les élections européennes du 25 mai 2014. Elle était accompagnée des 8 candidats têtes de liste : Pour la région Nord-Ouest avec Marine Lire l'intégralité de l'article

Hors zone euro, la Grande Bretagne se redresse plus vite

Hors zone euro, la Grande-Bretagne se redresse plus vite que la France !

Revue de presse. Hors de la zone euro et parfaitement souveraine, la Grande-Bretagne se redresse après la crise financière. Grâce à la mise en place d’une politique monétaire très accommodante, le gouvernement favorise en priorité le retour de la croissance économique, l’emploi des Anglais, le développement et l’activité des entreprises, Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

A Laguiole, c’est un morceau de notre patrimoine national que brade le gouvernement !

Communiqué du Front National Au prétexte que la loi censée protéger les artisans titulaires d’une indication géographique protégée n’est pas encore appliquée, le gouvernement abandonne le village de Laguiole, fleuron de la coutellerie française, à une succession de décisions ubuesques. Après avoir été dépossédé de son nom par une première Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - France 3

Européennes / FN / BNP – Droit de réponse de Marine Le Pen au Figaro

Mise en cause dans un article titré « Rencontre avec Nigel Farage, le Britannique qui veut faire sauter l’Europe » publié en page X de votre édition du 15 avril 2014 et dans sa version numérique http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/14/31001-20140414ARTFIG00287-rencontre-avec-nigel-farage-le-britannique-qui-veut-faire-sauter-l-europe.php, je vous prie et au besoin … en vertu des dispositions prévues par l’article 13 Lire l'intégralité de l'article

Humiliation de la France su la scene europeenne - deficit public 2014

Objectif 3 % de déficits publics : Valls contredit Hollande !

Dans la revue de presse de ce matin diffusée sur la chaîne de l’économie, BFM Business, Laurent Mimouni relate le contorsionnisme adopté par le Premier ministre, Manuel Valls, pour essayer de s’en sortir vis-à-vis de l’Europe de Bruxelles : « Hier à Berlin raconte Le Figaro, Manuel Valls a été très clair, Lire l'intégralité de l'article

vacances - le budget des francais chute de 25 pourcent

Vacances : le budget des Français s’effondre de 25 % !

En plein marasme social dû à la politique d’austérité européenne mise en œuvre par le tandem socialiste Valls-Hollande, les Français sont obligés de réduire considérablement depuis plus de 3 ans leur budget alloué pour partir en vacances. Ils se serrent la ceinture et économisent. C’est Mondial Assistance, un assureur de Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Lobbies

Local de la Ligue des droits de l’Homme : la mairie d’Hénin-Beaumont respecte la loi !

Encart Front National - Flamme - logo

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

Depuis des années, la Ligue des droits de l’Homme bénéficiait de subventions municipales et d’un local municipal  en toute illégalité. Non seulement, aucun bail n’a été signé entre l’association d’extrême gauche et la mairie faisant de la LDH, un occupant sans titre mais plus grave, ces subventions sont totalement illégales.

Une pseudo-journaliste de France Info dénommée Lemaire, à la recherche du buzz, fait la une de l’édition matinale en reprochant à la municipalité de respecter la loi !

En effet, les communes ne peuvent pas subventionner une association politisée et partisane. Le Conseil d’État indique  qu’il n’est pas possible de subventionner une association qui  combat une formation politique dont l’existence est légalement reconnue, et, d’autre part, que cette association de nature politique et partisane ne remplit pas les conditions de légalité de l’attribution d’une subvention.

Que les médias puissent reprocher à la nouvelle équipe municipale de respecter la loi est un comble. Que la bien-pensance s’y fasse : désormais la loi sera respectée à Hénin-Beaumont !


Arrêt du Conseil d’État, 28/10/2002, commune de Draguignan
Vu la requête sommaire et le mémoire complémentaire, enregistrés les 25 janvier et 18 avril 2000 au secrétariat du contentieux du Conseil d’État, présentés pour la COMMUNE DE DRAGUIGNAN ; la COMMUNE DE DRAGUIGNAN demande au Conseil d’État :

1°) d’annuler l’arrêt du 9 novembre 1999, en tant que, par cet arrêt, la cour administrative d’appel de Marseille, saisie par M. X… d’un appel du jugement par lequel le tribunal administratif de Nice avait rejeté ses conclusions tendant à l’annulation de la délibération du 30 mars 1993 du conseil municipal de Draguignan allouant une subvention de 1 000 F à la section de Draguignan de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), a annulé cette délibération ;

2°) de condamner M. Robert X… à lui payer la somme de 15 000 F au titre des frais exposés par elle et non compris dans les dépens ; Lire la suite

Quand la police demandait à une jeune Russe d’espionner la Manif pour tous

Big_brother_manuel_vallsBrillante étudiante, Anna, 18 ans, a fait l’objet d’un chantage édifiant de la part de la police : elle devait renseigner les fonctionnaires sur les activités de la Manif pour tous ou craindre un «  avis défavorable  » à sa demande de naturalisation.

Lire l’intégralité de l’article dans l’édition abonnés du Figaro et mercredi dans le quotidien

Et ici aussi

BHL à Kiev

bhl1Par Xavier Moreau, analyste géopolitique spécialiste de l’Europe centrale et de l’Est

L’histrion vedette et idole des médias français est à Kiev. La présence dans la capitale ukrainienne de celui que Jean-Pierre Chevènement avait qualifié avec justesse de petit télégraphiste de l’empire, confirme, s’il le fallait encore, la détermination des États-Unis à s’appuyer sur les milices néonazies en Ukraine et à faire valider cette opération par la presse française.

Il ne faut pas s’y tromper, les États-Unis ne veulent pas d’élections en Ukraine. Le risque de les perdre est bien trop important avec l’alliance improbable d’un fasciste (Tiagnibok), d’un idiot (Klitschko) et d’un arriviste sans envergure (Iatseniouk).

À l’heure actuelle, Ianoukovitch est finalement le meilleur atout de Victoria Nuland. Préoccupé uniquement à sauver le magot de son fils, le président ukrainien a abandonné la rue à quelques centaines de miliciens.

Lire la suite sur realpolitik.tv

Les joyeux amis de Bernard-Henry Lévy…

Manuel Valls doit cesser de protéger les voyous « antifas »

Front National flammeCommuniqué du Front National

La violence inouïe des voyous « antifas » qui s’est déchaînée hier soir dans les rues de Rennes contre passants, commerçants et forces de l’ordre au motif que le Front National tenait meeting démontre le caractère extrêmement dangereux et antirépublicain de ces groupuscules extrémistes.

Manuel Valls est largement responsable de ces violences en lançant systématiquement des messages de compréhension ou de soutien à ces voyous, qu’il utilise comme de véritables milices du pouvoir.

Son refus tout aussi obstiné qu’irresponsable de dissoudre ces groupuscules violents est perçu par les voyous antifas comme un permis de taper, un permis de casser.

La dissolution des groupuscules violents dits « antifas » n’est pourtant plus maintenant une nécessité, mais une urgence pour la tranquillité publique, la démocratie et la République.

Projet de loi sur l’égalité femme-homme : une vision biaisée

Marion Marechal Le Pen FN et Gilbert Collard RBMCommuniqué de Marion Maréchal – Le Pen, députée du FN élue dans le Vaucluse, et Gilbert Collard, député du RBM élu dans le Gard

Nous avons voté contre le projet de loi sur l’égalité femme-homme, texte fourre-tout qui fait avec des objectifs tout à fait consensuels un catalogue de mesures souvent contestables.

Fidèle à l’idéologie égalitaire de la gauche, Mme Vallaud-Belkacem impose autoritairement l’égalité des résultats et non l’égalité des chances. Les différences de situation entre hommes et femmes sont présentées comme de nature exclusivement sociale, qui doivent donc être corrigées par des actions de discrimination positive.

On sait que cela peut être une source d’injustice et d’inégalités.

Nous déplorons au passage la banalisation de l’IVG qui, si elle reste un droit pour les femmes, ne doit pas être assimilé à un acte anodin, les concessions faites à la théorie du genre et la complexité de mise en œuvre de certaines mesures.

Le dispositif des Zones à régime restrictif va mettre en péril l’excellence de la recherche scientifique française

Marine Le PenCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Par délégation du Premier ministre, le secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale a rédigé la circulaire 3415/SGDSN/AIST/PST qui place la totalité des disciplines scientifiques (à l’exception des sciences humaines et sociales) dans la liste des « secteurs scientifiques et techniques protégés ». Cette circulaire stipule notamment que : « L’objectif est d’empêcher que les personnes ayant accès à des unités de recherche et de production ou qui se trouvent en contact avec les chercheurs ou les industriels qui y travaillent, acquièrent la connaissance de savoirs ou savoir-faire à l’insu du chef de service ou du responsable de ces unités ».

Ceci va obliger les laboratoires de la recherche publique à devenir des Zones à régime restrictif (ZRR) et donc à adopter des règlements intérieurs extrêmement contraignants. Les directeurs et gestionnaires des laboratoires ne pourront pas faire face à la charge de travail supplémentaire imposée par cette nouvelle bureaucratie, il faudra donc en recruter de nouveaux…

Les collaborateurs extérieurs et les étudiants seront découragés par les conditions restrictives imposées à l’accès des laboratoires placés en ZRR. Les personnels chercheurs et ITA seront soumis à des contraintes très fortes limitant leur liberté d’action, de mouvement, de création et de diffusion des savoirs et savoir-faire.

Le gouvernement cherche-t-il à imposer aux laboratoires de la recherche publique des règles de management comparables à celles en vigueur chez France Telecom ?

Grenoble (Isère) : voeux de Jean-Marie Le Pen perturbés par ceux qui méprisent la démocratie

bp-jmlpCommuniqué de Jean-Marie Le Pen, député français au Parlement européen

L’annonce d’une manifestation destinée à troubler le bon déroulement des vœux que j’organise aujourd’hui à Grenoble témoigne, une fois de plus, du mépris de la démocratie manifesté par ceux qui prétendent justement en défendre les valeurs.

Je considère en effet que, député français au Parlement européen élu dans le Sud-Est, il est de mon devoir de venir vers les électeurs afin de rendre compte de l’exercice de mon mandat et de les informer des raisons de ma candidature en mai prochain.

Je m’insurge tout particulièrement contre l’attitude de SOS Racisme Isère. Je rappelle que cette association, véritable garde prétorienne du régime socialiste, bénéficie, outre les subventions d’État, de 65.000 euros de la région Rhône-Alpes (PS), de 24.000 euros du Conseil général de l’Isère (PS) et de 9.000 euros de la ville de Grenoble (PS).

Louis Aliot (FN) : « Valls est le plus bel imprésario de Dieudonné ! »

Louis Aliot - Affaire Dieudonne

Louis Aliot, vice-président du Front National chargé de la formation et des manifestations, participait hier à un débat dans l’émission « Ça vous regarde » sur le plateau de la chaîne LCP. Il faisait notamment face au représentant de l’UMPS : David Assouline, ancien cadre de la LCR.

Le thème du débat portait sur  « Dieudonné : faut-il le faire taire ? »


Ça Vous Regarde : le débat : Dieudonné : faut… par LCP

Quenelle islamiste devant le monument de PoitiersQuenelle islamiste devant le monument de la bataille de Poitiers

Immigration : mobilisation des Turcs en France pour les prochaines municipales

Mobilisation générale du lobby turc en France. A l’approche des prochaines municipales, la « communauté » turque de France appelle à s’inscrire sur les listes électorales. Les Turcs ne sont pas (encore) dans l’Union européenne, ceux qui ne sont pas de nationalité française ne peuvent pas (encore) voter, mais déjà Ankara prépare le terrain. « Ne laissez pas les autres choisir pour vous », nous dit cette campagne d’inscription en langues turque et française. « Les autres », ce sont bien évidemment les Français de souche… Et devinez pour qui ces descendants de l’Empire ottoman vont voter ?

Turcs France élections municipales

Gilbert Collard (RBM) dans « Debout les mots » : spécial rapport sur l’intégration

Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine élu dans le Gard, dans « Debout les mots » du 15 décembre 2013, critique le rapport délirant sur l’intégration qui vient d’être remis au Premier ministre socialiste Jean-Marc Ayrault, et qui est une remise en cause de notre modèle laïc et républicain.

« Pour retenir les termes qu’ils emploient, il faut avoir un litron dans le pif ! [...] C’est un rapport de racolage actif… »

Détournement d’argent public : soupçons sur France Terre d’asile

Selon nos informations, le parquet de Paris a ouvert une enquête sur des suspicions de détournement d’argent public. Son directeur général, Pierre Henry, s’en défend et justifie ses pratiques.

Le malaise est palpable à France Terre d’asile, association qui gère pour l’État l’accueil des réfugiés en France. Selon nos informations, le parquet de Paris vient d’ouvrir une enquête préliminaire, confiée à la brigade de répression de la délinquance économique (BRDE). Fin août, une longue lettre dactylographiée signée « du collectif et amis de France Terre d’asile », adressée à l’ensemble des salariés et des financeurs de l’association, avait évoqué le « climat généralisé de suspicion » qui règne au sein de cet organisme.

Lire la suite sur leparisien.fr

Manifestations contre le racisme : « La lutte antiraciste est un peu en panne »

SOS-Racisme-Touche-pas-à-mon-fricRéponses aux attaques subies par Christiane Taubira ces dernières semaines, les manifestations contre le racisme n’ont pas rassemblé les foules, ce samedi en France, malgré l’unité affichée par les organisateurs, associatifs et syndicaux.

A Paris, le principal cortège a rassemblé 25.000 personnes selon les coordinateurs, mais moins de 4.000 pour la police. Ils étaient 1.700 à Nantes, 1.100 à Bordeaux, 600 à Toulouse, Lille et Marseille. « Je suis déçu et n’arrive pas à comprendre pourquoi nous sommes si peu », a commenté Steevy Gustave en marchant dans la capitale, où les manifestants ont défilé dans le calme sans bannière ni pancarte, sauf celles de leurs organisations respectives.

Cet Antillais, élu à Brétigny-sur-Orge (Essonne), est à l’origine d’une pétition « France ressaisis-toi », publiée après les insultes contre Christiane Taubira, qui a recueilli 120.000 signatures. « La participation ne pouvait de toute façon qu’être insuffisante face à la gravité de la situation », a nuancé le président de la Ligue des droits de l’Homme (LDH), Pierre Tartakowsky. Selon lui, « le poison raciste a pénétré la société » et la lutte antiraciste n’est plus à la mode.

Lire la suite sur rtl.fr

Pierre-André Taguieff : « L’antiracisme en échec »

 Les insultes proférées contre Christiane Taubira signifient-elles un « retour de la France raciste » ? L’historien des idées  fustige cette idée reçue.
_________

Le Point : Dans une tribune au Monde, le journaliste Harry Roselmack a dénoncé « le retour de la France raciste ». « Ce qui me chagrine, écrit-il, c’est le fond de racisme qui résiste au temps et aux mots d’ordre, pas seulement au sein du FN, mais au plus profond de la société française. C’est un héritage des temps anciens, une justification pour une domination suprême et criminelle : l’esclavage et la colonisation (…). Si on était capable de lire l’inconscient des Français, on y découvrirait bien souvent un Noir naïf, s’exprimant dans un français approximatif, et dépourvu d’histoire ou, tout du moins, d’oeuvre civilisatrice. » Qu’inspire ce diagnostic à l’auteur du Dictionnaire historique et critique du racisme ?

Pierre-André Taguieff : Il s’agit là de déclarations si générales qu’elles auraient pu être publiées telles quelles il y a dix, vingt ou trente ans. L’annonce du « retour de la France raciste » est régulièrement faite depuis l’épisode poujadiste, en référence à Vichy ou aux années trente. Dans ces diagnostics fabriqués sur le modèle du « retour du racisme » ou de sa « résurgence », on reconnaît aussi la thèse, très répandue dans les milieux antiracistes organisés, du « racisme institutionnel », postulant que la société tout entière est intrinsèquement raciste, en raison de sinistres héritages dont la persistance serait irrémédiable. On n’a donc pas à s’étonner de tels « retours ». Aussi sincère soit-il dans l’expression de son émotion, ce journaliste croit pouvoir dénoncer une nouvelle poussée de racisme anti-Noirs en s’appuyant sur une base factuelle plus qu’insuffisante. Ces propos relèvent d’un genre de discours impressionniste très répandu, qui consiste à dénoncer un « climat » ou une « atmosphère » idéologique. Ceux qui dénoncent une nouvelle poussée de racisme anti-Noirs ne font que réagir avec émotion à l’actualité. Aucune étude fondée sur des enquêtes récentes ne permet de conclure dans ce sens.

Il n’y a pas, aujourd’hui en France, une vague de racisme anti-Noirs.

Lire la suite sur lepoint.fr

Institut des cultures d’islam : une atteinte multiculturelle à la laïcité

Logo Rassemblement Bleu Marine - Front National - FN - RBM 2013Communiqué de Wallerand de Saint-Just (candidat FN-RBM à la mairie de Paris) et de Bertrand Dutheil de La Rochère (conseiller République et laïcité de Marine Le Pen)

Demain, jeudi 28 novembre 2013, Bertrand Delanoë, maire de Paris, avec Dalil Boubakeur, recteur de la Grande Mosquée de Paris et président du Conseil français du culte musulman, inaugurera l’Institut des cultures d’islam, dans le 18e arrondissement. C’est un chef-d’œuvre de confusion pour mieux bafouer la loi du 9 décembre 1905. Le culturel et le cultuel y sont intimement combinés malgré les efforts de ses promoteurs pour dissimuler ce mélange des genres. Et le culturel y est une promotion du multiculturel.

Leclerc accuse l’Etat d’« attiser les conflits »

Assigné devant le tribunal de commerce pour «  déséquilibre significatif » dans ses relations commerciales avec ses fournisseurs, Leclerc dénonce une «  stratégie médiatique  » propice à «  attiser les conflits  ».

Assigné en justice par l’État, Leclerc réagit. Les ministres de l’Économie, Pierre Moscovici, et de la Consommation, Benoît Hamon, avaient annoncé mercredi avoir décidé d’appeler à comparaître le géant de la distribution devant le tribunal de commerce de Paris affirmant constater un « déséquilibre significatif » dans ses relations commerciales avec ses fournisseurs. Une action menée, expliquaient-ils, «  dans le cadre de la mission de protection de l’ordre public économique visant à garantir la préservation de relations commerciales transparentes et loyales entre professionnels  ».