25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Marine Le Pen face aux défis de l’Etat islamique et des jihadistes « français »

Marine Le Pen, présidente du Front National et députée française au Parlement européen, s’en prend aux mesures liberticides contre Internet récemment votées dans l’indifférence générale par le Parlement sous prétexte de répression antiterroriste. Elle dénonce la politique de François Hollande qui a consisté à armer les jihadistes qu’il prétend combattre Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen RTL LCI Le Figaro 1

Marine Le Pen : « Nicolas Sarkozy ne peut pas avoir changé ! »

Marine Le Pen, présidente du Front National, était l’invitée du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro le 21 septembre 2014. Elle a commenté l’actualité du moment et, notamment, le retour médiatique de Nicolas Sarkozy, ex-président de la République battu en 2012 par François Hollande. Pour Marine Le Pen, il n’a pas changé Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Marine Le Pen : « La France [de Hollande] a une part de responsabilité dans le développement du califat à Bagdad »

Marine Le Pen, la présidente du Front National, s’est exprimée, aujourd’hui sur Europe 1, sur la décision de François Hollande de soutenir la coalition anti-État islamique, alors qu’il a tout fait, avec Barack Obama, pour contribuer au développement de cette gangrène. Elle a demandé de rompre les relations diplomatiques et Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot : en cas de victoire du FN, « l’Etat se mettrait au service de la nouvelle majorité »

Louis Aliot, vice-président du Front National, était l’invité de LCI ce matin. Il a affirmé que son parti était prêt à gouverner et a demandé un changement de mode de scrutin pour les législatives. Louis Alliot dit le FN « prêt » à gouverner sur WAT.tv Partager la publication "Louis Aliot : Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen

Marine Le Pen : « On ne peut pas trouver de solution en Ukraine sans la Russie »

La présidente du Front National, Marine Le Pen, est revenue sur la situation en Ukraine. Elle est pour que la Russie soit autour de la table des négociations, sans quoi, aucune solution ne sera envisageable. Elle accuse le gouvernement de Kiev de tuer des centaines de civils dans l’est de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - La Preuve par 3

Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je gouvernerai et François Hollande commémorera »

Marine Le Pen, Présidente du Front National, était l’invitée de France Info hier. Elle a appelé à changer radicalement la politique en France et à mettre en œuvre celle que les Français attendent. Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je… par FranceInfo Partager la publication "Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Explosion de l’immigration clandestine : l’impératif retour aux frontières nationales

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’explosion de l’immigration clandestine en France depuis le début de l’année, pointée dernièrement par un rapport de police particulièrement alarmant, confirme plus que jamais la nécessité vitale de rétablir de manière permanente nos frontières nationales, notamment par la sortie de la Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

2017 : un sondage place Marine Le Pen en tête du premier tour

François Hollande comme Manuel Valls seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour… Si la présidentielle avait lieu dimanche prochain Marine Le Pen (26%) et Nicolas Sarkozy (25%) seraient au second tour, que ce soit face à François Hollande ou Manuel Valls, lesquels seraient tous les Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 2014

Désastre en Libye : les graves erreurs de Nicolas Sarkozy et du PS

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’appel en catastrophe lancé par les capitales européennes, enjoignant les ressortissants occidentaux à quitter de toute urgence la Libye, en proie à une nouvelle guerre civile, illustre l’échec total de la politique étrangère de la France dans cette région, et en Lire l'intégralité de l'article

24 deptutes FN Front national au Parlement europeen - Elections Europeennes 25 mai 2014

Le Front National se donne plus de temps pour constituer un groupe au Parlement européen

Communiqué du Front National Fidèles à nos valeurs et nos engagements politiques, et en accord avec nos alliés politiques des partis de la Liberté en Autriche et aux Pays-Bas, du Vlaams Belang flamand et de la Ligue du Nord en Italie, nous avons fait le choix de privilégier la qualité Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

Mon adversaire c’est la finance mais ma conseillère économique est une banquière de Wall Street…

Communiqué du Front National François Hollande, au meeting du Bourget trois mois avant l’élection présidentielle, avait annoncé aux Français que la finance était son ennemi : « Mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - FN 2014

Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé

Louis Aliot, vice-président du Front National et député français au Parlement européen est l’invité de Tirs croisés sur I-Télé, émission présentée par Laurence Ferrari. Partager la publication "Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé" FacebookTwitterGoogle+PinterestViadeoLinkedInDiggE-mail Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Bruxelles 2014

Conférence de presse de Marine Le Pen à Bruxelles sur les alliances du FN au Parlement européen

Lors d’une conférence de presse à Bruxelles, la présidente du Front National et députée française au Parlement européen, Marine Le Pen s’exprime sur son projet de constituer prochainement un groupe. D’ici à juillet, Marine Le Pen espère annoncer la naissance d’un groupe d’eurodéputés qui défendent une autre Europe afin de Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Lobbies

Femen relaxées : quand la Justice méprise les catholiques

Marion Marechal Le PenCommuniqué de Marion Maréchal Le Pen, députée du Front National

Les Femen, ces agitatrices aux seins nus, qui avaient dégradé une cloche dans la cathédrale Notre-Dame de Paris début 2013 et brandi des slogans tels que « J’encule Dieu » viennent d’être relaxées. Les membres du service d’ordre qui les avaient expulsées ont quant à eux été condamnés à des amendes avec sursis.

Les Femen pourront donc revenir à loisir saccager ce lieu de culte, bâtiment, qui plus est, classé historique. Courir nu sur un court à Roland-Garros, comme s’y prêta un Homen l’année dernière, est passible de 6 mois d’emprisonnement, mais exhiber ses seins dans un lieu de culte et y scander l’obscénité, ce n’est pas bien grave au demeurant…

Avec un ministre de la Justice qui a juré de détruire la France dans ses fondements et dans son âme, épaulé en son œuvre par un syndicat de la magistrature militant, tout devient donc possible dès qu’il s’agit d’insulter la religion catholique, de profaner ses lieux de culte, de dégrader le patrimoine national. Même l’atteinte à la pudeur, pourtant pénalement répréhensible, n’est pas retenue contre ces exhibitionnistes. En France, toutes les religions sont protégées excepté, semble-t-il, la religion historique des Français. Dans cette affaire, on ne parle pas d’ailleurs de profanation mais juste de dégradation…

Je partage l’écœurement de ces millions de fidèles, de ces millions de Français attachés à leur patrimoine qu’une justice à géométrie variable laisse de façon scandaleuse salir, dégrader, piétiner.

Dégradation à Notre-Dame de Paris : les Femen relaxées, les surveillants condamnés !

Neuf membres du groupe extrémiste Femen [1], qui étaient poursuivis pour avoir dégradé une cloche de Notre-Dame de Paris, ont été relaxés mercredi par le tribunal correctionnel de Paris.

Trois surveillants de la cathédrale ont quant à eux été condamnés à des amendes de 300 euros, 500 euros et 1.000 euros avec sursis pour des violences commises sur trois activistes lors de leur expulsion de l’édifice.

Le parquet a, dans l’après midi, fait appel. Il avait requis une amende de 1.500 euros contre chacune des neuf jeunes excitées, et contre les trois membres du service d’ordre des amendes contraventionnelles de 250, 300 et 500 euros avec sursis. La Justice de Taubira a estimé qu’il n’y avait pas suffisamment d’éléments pour imputer les dégradations sur la cloche aux Femen.

Source : leparisien.fr

_____________

[1] Note NPinfo : proches de l’extrême droite néobandériste en Ukraine (Svoboda, Praviy Sektor…).

Louis Aliot (FN) : «Nous n’avons pas à subir les haines héritées du conflit israélo-palestinien»

Louis AliotLouis Aliot répond au chercheur Jean-Yves Camus, qui voyait dans le silence de Marine Le Pen sur les émeutes de Barbès le signe d’un malaise au FN sur la question israélo-palestinienne. Pour le vice-président du parti, la position du FN est claire.

Dans un entretien au Figaro du 22 juillet 2014 le chercheur Jean-Yves Camus s’étonne du silence du Front National sur les événements de Sarcelles et Barbès avec une analyse qui me paraît totalement erronée.

Non, le Front National n’est pas resté silencieux sur ces événements puisque le 19 juillet Wallerand de Saint-Just leader de notre mouvement en Ile-de-France communiquait sur les émeutes et que Florian Philippot évoquait largement le sujet à la télévision le 21 juillet.

Remarquons d’abord que ces événements se multiplient puisque désormais la moindre manifestation en France se termine par des heurts comme pour le PSG ou la Coupe du monde récemment et très souvent dans nos quartiers après des interventions policières. Tout devient prétexte à défier l’ordre républicain français et à semer la perturbation.

Ensuite et en ce qui concerne les attaques de synagogues, afin de bien prendre la mesure du problème posé, dois-je rappeler que nous vivons dans le pays du gang des barbares, de Mérah, et que le tueur du musée juif de Bruxelles était aussi un Français dans une actualité marquée par l’embrigadement de centaines d’individus à la carte d’identité bien française qui quittent nos quartiers pour aller faire le jihad. La faute à qui?

Lire la suite sur lefigaro.fr

La haine manifeste !

CollardBillet d’humeur de Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine, élu dans le Gard

Tout citoyen a le droit d’exprimer son opinion par la liberté de manifester.

Encore faut-il que l’exercice de cette liberté ne serve pas de prétexte à la violence, au pillage et à la haine de l’autre, particulièrement au ressentiment contre le peuple juif. Ce qui se perpètre, sous nos yeux aveugles, à Barbès, Sarcelles, la Goutte-d’Or et ailleurs, violences, dégradations, incendies, attaques de véhicules de police, menaces sur des synagogues, antisémitisme, slogans haineux, commis sur le territoire français contre des Français juifs, est abject.

Le conflit israélo-palestinien est un drame des deux côtés. Chacun a le droit de choisir son camp, sous cette réserve absolue que le peuple juif est intangible en Israël, que l’antisionisme ne soit pas un dégueuloir antisémite, un motif d’agression contre le sol de la République, une rupture de ce que les langues de guimauve de la gauche salivaire nomment « le bien-vivre-ensemble » !

Vouloir s’en prendre à des synagogues, imposer la fermeture des commerces juifs, brûler des drapeaux, n’exprime pas une opinion sur le conflit (que je me dois de respecter), mais seulement la recherche d’un exutoire à un déferlement de haine générale contre des compatriotes et notre pays saccagé sous l’impuissance martiale d’un mou Premier ministre ! Qui est coupable du sentiment d’impunité ? Qui ? Ce sont les minables, incapables d’appeler depuis des années un chat un chat, de voir la réalité d’un communautarisme tout puissant renforcé par la prise de conscience du marchandage électoral.

Football / Coupe du monde 2022 : Qatar, les preuves de la corruption ?

qatar-2022La FIFA doit faire face ce dimanche à de nouvelles accusations de corruption autour de l’attribution du Mondial 2022. Le Sunday Times affirme en effet que de fortes sommes d’argent ont circulé pour peser sur le vote du Comité exécutif de l’organisation, il y a trois ans et demi.

Des milliers de documents à l’appui (mails, lettres, virement bancaires), le Sunday Times affirme que quelque 5 millions de dollars ont été versés à l’initiative de l’ancien vice-président qatarien de la FIFA, Mohamed Bin Hammam, afin d’obtenir un vote du Comité exécutif favorable au Qatar, le 2 décembre 2010. Ces éléments vont dans le sens du dossier publié en janvier 2013 par France Football dans lequel un ancien dirigeant de la FIFA, Guido Tognoni, comparait l’organisation à «une petite mafia».

Les responsables de Qatar 2022 et M. Bin Hamman, banni à vie en 2011 pour avoir tenté d’acheter des voix alors qu’il était candidat contre Sepp Blatter pour prendre la tête de la FIFA, ont toujours vigoureusement démenti les accusations de corruption. Mais les documents du quotidien britannique semblent établir clairement que l’ancien vice-président a mené un intense lobbying au service de son pays, au moins un an avant la décision, en usant d’arguments sonnant et trébuchant auprès de hauts officiels de la FIFA.

Journée de la jupe, une opération risible et méprisable

flamme-FNCommuniqué du FN de Loire-Atlantique

Vendredi passé, le conseil académique de la vie lycéenne, en lançant l’opération « Ce que soulève la jupe », a proposé d’ »inviter filles et garçons, élèves et adultes, le temps d’une « journée événement », à porter une jupe ou un autocollant ‘je lutte contre le sexisme’ ».

Alors qu’une telle initiative n’aurait dû être que l’occasion d’un sourire, elle a été cautionnée par le rectorat de Nantes et il s’est trouvé 27 lycées pour décider de relayer cette action.

Alors que les droits des femmes reculent dangereusement en France devant la montée d’un islam radical étroitement corrélé à une immigration incontrôlée, et que de véritables crimes contre les femmes tels que l’obligation du port du voile, les mariages arrangés et obligés, les crimes d’honneur ou les tournantes, se déroulent dans les quartiers périphériques de nos villes, il est risible et méprisable que la caste qui nous gouverne et ses relais dans l’Éducation nationale ne trouvent rien de mieux comme solution que de conseiller à de jeunes lycéens de sexe masculin de porter des vêtements féminins.

Pour le FN 44, ceci est symptomatique de l’idéologie de la société boboïsée que promeut le parti socialiste et ses courroies de transmission, idéologie à mille lieux des attentes véritables du peuple français.

François Hollande : « Si l’on croit dans la République, il faut passer par la franc-maçonnerie ! »

Hollande cigarettesLes choses ont le mérite d’être limpides : François Le Normal, dit François Hollande, à l’occasion de son audition devant le Grand Orient de France (GODF) en janvier 2012, déclarait sans ambages : « Mais si l’on croît, comme c’est mon cas, dans (sic) la République, à un moment il faut passer par la franc-maçonnerie ! »

Zemmour, le CRAN veut sont scalp !

Gilbert CollardLibres propos de Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine, élu dans le Gard

Polémistes : vos papiers ! Contrôle d’identité des idées, des opinions, des phrases, des rires, fouille dans la soute des arrière-pensées, arrestation des verbes, menottes aux mots, perquisition de la parole, plainte, procès, procureur, bûcher ! On étouffe !

Une fois de plus, Éric Zemmour, pour son franc-parler, qui est un parler Franc, se trouve pourchassé, cette fois par le CRAN, joli nom en forme de tête de mort pour une douce association qui lutte contre le racisme, le colonialisme, les discriminations, l’esclavage…

Qui ne serait d’accord avec elle ?

En quoi Eric Zemmour mérite-t-il, une fois encore, d’avoir à ses trousses la meute mimétique et morale ? Dans une chronique sur RTL, il a évoqué : « Les bandes d’étrangers qui dévalisent, violentent, ou dépouillent la France. » Il fustige « l’immigration de masse » et glorifie les « sociétés homogènes. » Ses propos expliqués historiquement et qui s’inscrivent dans une chronique plus générale ont fait sonner l’alarme des communicants du CRAN ; au saut du poste, ils ont hurlé à la « Purification ethnique » ! Oui, rien que cela, Zemmour purificateur ethnique et le CRAN purificateur médiatique, puisqu’il exige son licenciement de RTL : du mac–cranetisme !

Lire la suite

Soupçonnée de conflit d’intérêts, l’ex-maire de Chilly-Mazarin (91) démissionne de son poste de porte-parole du PS

Ce lundi matin, le parti socialiste a annoncé la démission de Rafika Rezgui de son poste de porte-parole national du parti. L’ancienne maire de Chilly-Mazarin (Essonne), battue aux dernières municipales, était soupçonnée de conflit d’intérêts après la parution d’un article dans Le Point évoquant ses fonctions chez l’opérateur Bouygues Télécom.

« Rafika Rezgui est directrice des services extérieurs de Bouygues Télécom », affirmait le site de l’hebdomadaire, évoquant son rôle de « lobbyiste pour la branche téléphonie du groupe de BTP ».

« Rafika Rezgui assure avoir pris une décision responsable qui lui permettra de répondre en toute liberté aux accusations de conflit d’intérêts dont elle fait l’objet et dont elle récuse entièrement la teneur », peut-on lire par ailleurs sur le communiqué du PS ce lundi.

En interne, au sein du PS, certains s’interrogeaient pourtant sur la compatibilité de ces deux casquettes. « Entre les intérêts privés et la parole publique, elle aurait dû choisir. Accepter d’être porte-parole du PS dans ces conditions, en pleine affaire Morelle, c’est de la folie. Ça va nous retomber dessus », craignait un responsable socialiste en fin de semaine dernière.

Source : leparisien.fr

Local de la Ligue des droits de l’Homme : la mairie d’Hénin-Beaumont respecte la loi !

Encart Front National - Flamme - logo

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

Depuis des années, la Ligue des droits de l’Homme bénéficiait de subventions municipales et d’un local municipal  en toute illégalité. Non seulement, aucun bail n’a été signé entre l’association d’extrême gauche et la mairie faisant de la LDH, un occupant sans titre mais plus grave, ces subventions sont totalement illégales.

Une pseudo-journaliste de France Info dénommée Lemaire, à la recherche du buzz, fait la une de l’édition matinale en reprochant à la municipalité de respecter la loi !

En effet, les communes ne peuvent pas subventionner une association politisée et partisane. Le Conseil d’État indique  qu’il n’est pas possible de subventionner une association qui  combat une formation politique dont l’existence est légalement reconnue, et, d’autre part, que cette association de nature politique et partisane ne remplit pas les conditions de légalité de l’attribution d’une subvention.

Que les médias puissent reprocher à la nouvelle équipe municipale de respecter la loi est un comble. Que la bien-pensance s’y fasse : désormais la loi sera respectée à Hénin-Beaumont !


Arrêt du Conseil d’État, 28/10/2002, commune de Draguignan
Vu la requête sommaire et le mémoire complémentaire, enregistrés les 25 janvier et 18 avril 2000 au secrétariat du contentieux du Conseil d’État, présentés pour la COMMUNE DE DRAGUIGNAN ; la COMMUNE DE DRAGUIGNAN demande au Conseil d’État :

1°) d’annuler l’arrêt du 9 novembre 1999, en tant que, par cet arrêt, la cour administrative d’appel de Marseille, saisie par M. X… d’un appel du jugement par lequel le tribunal administratif de Nice avait rejeté ses conclusions tendant à l’annulation de la délibération du 30 mars 1993 du conseil municipal de Draguignan allouant une subvention de 1 000 F à la section de Draguignan de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), a annulé cette délibération ;

2°) de condamner M. Robert X… à lui payer la somme de 15 000 F au titre des frais exposés par elle et non compris dans les dépens ; Lire la suite

Quand la police demandait à une jeune Russe d’espionner la Manif pour tous

Big_brother_manuel_vallsBrillante étudiante, Anna, 18 ans, a fait l’objet d’un chantage édifiant de la part de la police : elle devait renseigner les fonctionnaires sur les activités de la Manif pour tous ou craindre un « avis défavorable » à sa demande de naturalisation.

Lire l’intégralité de l’article dans l’édition abonnés du Figaro et mercredi dans le quotidien

Et ici aussi

BHL à Kiev

bhl1Par Xavier Moreau, analyste géopolitique spécialiste de l’Europe centrale et de l’Est

L’histrion vedette et idole des médias français est à Kiev. La présence dans la capitale ukrainienne de celui que Jean-Pierre Chevènement avait qualifié avec justesse de petit télégraphiste de l’empire, confirme, s’il le fallait encore, la détermination des États-Unis à s’appuyer sur les milices néonazies en Ukraine et à faire valider cette opération par la presse française.

Il ne faut pas s’y tromper, les États-Unis ne veulent pas d’élections en Ukraine. Le risque de les perdre est bien trop important avec l’alliance improbable d’un fasciste (Tiagnibok), d’un idiot (Klitschko) et d’un arriviste sans envergure (Iatseniouk).

À l’heure actuelle, Ianoukovitch est finalement le meilleur atout de Victoria Nuland. Préoccupé uniquement à sauver le magot de son fils, le président ukrainien a abandonné la rue à quelques centaines de miliciens.

Lire la suite sur realpolitik.tv

Les joyeux amis de Bernard-Henry Lévy…

Manuel Valls doit cesser de protéger les voyous « antifas »

Front National flammeCommuniqué du Front National

La violence inouïe des voyous « antifas » qui s’est déchaînée hier soir dans les rues de Rennes contre passants, commerçants et forces de l’ordre au motif que le Front National tenait meeting démontre le caractère extrêmement dangereux et antirépublicain de ces groupuscules extrémistes.

Manuel Valls est largement responsable de ces violences en lançant systématiquement des messages de compréhension ou de soutien à ces voyous, qu’il utilise comme de véritables milices du pouvoir.

Son refus tout aussi obstiné qu’irresponsable de dissoudre ces groupuscules violents est perçu par les voyous antifas comme un permis de taper, un permis de casser.

La dissolution des groupuscules violents dits « antifas » n’est pourtant plus maintenant une nécessité, mais une urgence pour la tranquillité publique, la démocratie et la République.

Projet de loi sur l’égalité femme-homme : une vision biaisée

Marion Marechal Le Pen FN et Gilbert Collard RBMCommuniqué de Marion Maréchal – Le Pen, députée du FN élue dans le Vaucluse, et Gilbert Collard, député du RBM élu dans le Gard

Nous avons voté contre le projet de loi sur l’égalité femme-homme, texte fourre-tout qui fait avec des objectifs tout à fait consensuels un catalogue de mesures souvent contestables.

Fidèle à l’idéologie égalitaire de la gauche, Mme Vallaud-Belkacem impose autoritairement l’égalité des résultats et non l’égalité des chances. Les différences de situation entre hommes et femmes sont présentées comme de nature exclusivement sociale, qui doivent donc être corrigées par des actions de discrimination positive.

On sait que cela peut être une source d’injustice et d’inégalités.

Nous déplorons au passage la banalisation de l’IVG qui, si elle reste un droit pour les femmes, ne doit pas être assimilé à un acte anodin, les concessions faites à la théorie du genre et la complexité de mise en œuvre de certaines mesures.

Le dispositif des Zones à régime restrictif va mettre en péril l’excellence de la recherche scientifique française

Marine Le PenCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Par délégation du Premier ministre, le secrétaire général de la défense et de la sécurité nationale a rédigé la circulaire 3415/SGDSN/AIST/PST qui place la totalité des disciplines scientifiques (à l’exception des sciences humaines et sociales) dans la liste des « secteurs scientifiques et techniques protégés ». Cette circulaire stipule notamment que : « L’objectif est d’empêcher que les personnes ayant accès à des unités de recherche et de production ou qui se trouvent en contact avec les chercheurs ou les industriels qui y travaillent, acquièrent la connaissance de savoirs ou savoir-faire à l’insu du chef de service ou du responsable de ces unités ».

Ceci va obliger les laboratoires de la recherche publique à devenir des Zones à régime restrictif (ZRR) et donc à adopter des règlements intérieurs extrêmement contraignants. Les directeurs et gestionnaires des laboratoires ne pourront pas faire face à la charge de travail supplémentaire imposée par cette nouvelle bureaucratie, il faudra donc en recruter de nouveaux…

Les collaborateurs extérieurs et les étudiants seront découragés par les conditions restrictives imposées à l’accès des laboratoires placés en ZRR. Les personnels chercheurs et ITA seront soumis à des contraintes très fortes limitant leur liberté d’action, de mouvement, de création et de diffusion des savoirs et savoir-faire.

Le gouvernement cherche-t-il à imposer aux laboratoires de la recherche publique des règles de management comparables à celles en vigueur chez France Telecom ?