Marine Le Pen invitee TF1 120913

Marine Le Pen sur Sud Radio : « Cette politique d’austérité est en même temps injuste et stupide ! »

Marine Le Pen, présidente du Front national, députée française au Parlement européen, était l’invitée de Louis Morin dans le « Brunch Politique » sur Sud Radio où elle a commenté l’actualité du moment. Et notamment les pressions de l’Union européenne contre la France dans le cadre de la politique euromondialiste Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - LCI - Le-Oui-Non

Louis Aliot sur Radio Classique : « Il ne tient qu’au Sénat de réveiller les institutions et de jouer son rôle »

Louis Aliot, vice-président du Front National, était l’invité de Patrick Poivre d’Arvor sur Radio Classique. Il a commenté l’actualité du moment et notamment les élections sénatoriales de dimanche qui ont permis au FN d’avoir deux sénateurs. La présidentielle de 2017 a aussi été évoquée. A l’heure actuelle, Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Marine Le Pen face aux défis de l’Etat islamique et des jihadistes « français »

Marine Le Pen, présidente du Front National et députée française au Parlement européen, s’en prend aux mesures liberticides contre Internet récemment votées dans l’indifférence générale par le Parlement sous prétexte de répression antiterroriste. Elle dénonce la politique de François Hollande qui a consisté à armer les jihadistes qu’il prétend combattre Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen RTL LCI Le Figaro 1

Marine Le Pen : « Nicolas Sarkozy ne peut pas avoir changé ! »

Marine Le Pen, présidente du Front National, était l’invitée du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro le 21 septembre 2014. Elle a commenté l’actualité du moment et, notamment, le retour médiatique de Nicolas Sarkozy, ex-président de la République battu en 2012 par François Hollande. Pour Marine Le Pen, il n’a pas changé Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Marine Le Pen : « La France [de Hollande] a une part de responsabilité dans le développement du califat à Bagdad »

Marine Le Pen, la présidente du Front National, s’est exprimée, aujourd’hui sur Europe 1, sur la décision de François Hollande de soutenir la coalition anti-État islamique, alors qu’il a tout fait, avec Barack Obama, pour contribuer au développement de cette gangrène. Elle a demandé de rompre les relations diplomatiques et Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot : en cas de victoire du FN, « l’Etat se mettrait au service de la nouvelle majorité »

Louis Aliot, vice-président du Front National, était l’invité de LCI ce matin. Il a affirmé que son parti était prêt à gouverner et a demandé un changement de mode de scrutin pour les législatives. Louis Alliot dit le FN « prêt » à gouverner sur WAT.tv Partager la publication "Louis Aliot : Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen

Marine Le Pen : « On ne peut pas trouver de solution en Ukraine sans la Russie »

La présidente du Front National, Marine Le Pen, est revenue sur la situation en Ukraine. Elle est pour que la Russie soit autour de la table des négociations, sans quoi, aucune solution ne sera envisageable. Elle accuse le gouvernement de Kiev de tuer des centaines de civils dans l’est de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - La Preuve par 3

Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je gouvernerai et François Hollande commémorera »

Marine Le Pen, Présidente du Front National, était l’invitée de France Info hier. Elle a appelé à changer radicalement la politique en France et à mettre en œuvre celle que les Français attendent. Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je… par FranceInfo Partager la publication "Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Explosion de l’immigration clandestine : l’impératif retour aux frontières nationales

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’explosion de l’immigration clandestine en France depuis le début de l’année, pointée dernièrement par un rapport de police particulièrement alarmant, confirme plus que jamais la nécessité vitale de rétablir de manière permanente nos frontières nationales, notamment par la sortie de la Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

2017 : un sondage place Marine Le Pen en tête du premier tour

François Hollande comme Manuel Valls seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour… Si la présidentielle avait lieu dimanche prochain Marine Le Pen (26%) et Nicolas Sarkozy (25%) seraient au second tour, que ce soit face à François Hollande ou Manuel Valls, lesquels seraient tous les Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 2014

Désastre en Libye : les graves erreurs de Nicolas Sarkozy et du PS

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’appel en catastrophe lancé par les capitales européennes, enjoignant les ressortissants occidentaux à quitter de toute urgence la Libye, en proie à une nouvelle guerre civile, illustre l’échec total de la politique étrangère de la France dans cette région, et en Lire l'intégralité de l'article

24 deptutes FN Front national au Parlement europeen - Elections Europeennes 25 mai 2014

Le Front National se donne plus de temps pour constituer un groupe au Parlement européen

Communiqué du Front National Fidèles à nos valeurs et nos engagements politiques, et en accord avec nos alliés politiques des partis de la Liberté en Autriche et aux Pays-Bas, du Vlaams Belang flamand et de la Ligue du Nord en Italie, nous avons fait le choix de privilégier la qualité Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

Mon adversaire c’est la finance mais ma conseillère économique est une banquière de Wall Street…

Communiqué du Front National François Hollande, au meeting du Bourget trois mois avant l’élection présidentielle, avait annoncé aux Français que la finance était son ennemi : « Mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Désinformation / Médiamensonges

Reportage barbouzard de D8 : Guy Lagache doit démissionner, une plainte au pénal sera déposée

steeve_briois_1-295x300Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National, maire d’Henin-Beaumont, député français au Parlement européen

En toute illégalité, Guy Lagache a fait filmer des conversations de cadres frontistes à leur insu. Il en a ensuite fait un reportage honteux de malhonnêteté, alors même que nous avions refusé d’être suivi par son équipe dans laquelle ne figurait aucun titulaire de la carte de presse et dont les méthodes de travail nous semblaient déjà très louches.

Loin de l’enquête journalistique, ce reportage de Guy Lagache et D8 n’est guère qu’une pompe à fric aux prétentions intellectuelles usurpées. Son seul intérêt réel est de montrer une fois encore la vraie face du groupe Canal+, une chaîne au service du pouvoir et en charge des sales besognes dans un but militant et partisan.

Guy Lagache est totalement discrédité comme journaliste et à défaut de le mettre au défi d’appliquer les mêmes méthodes de barbouzes à d’autres formations politiques, nous l’invitons à démissionner. En attendant, nous le poursuivons bien évidemment en justice pour avoir fait enregistrer des conversations privées par un de ses employés sous une fausse identité et une fausse fonction.

République bananière d’Ukraine, épisode 12 : splendeur et misère du journalisme français

donbass koPar Xavier Moreau, analyste géopolitique, spécialiste de L’Europe centrale et de la Russie

Depuis 25 ans, la pensée atlantiste repose sur une vision moralisatrice et, disons-le, puritaine des relations internationales. Cette vision simpliste destinée à l’origine au grand public a fini par triompher au sein des instituts et des administrations françaises. Cette « féminisation » de la pensée politico-stratégique, parfaitement incarnée par le psychologisme employé par Thomas Gomart pour expliquer les choix de Vladimir Poutine, est cependant battue en brèche par l’avènement de l’école de politique réaliste, sous l’égide d’Aymeric Chauprade. Le retour de l’explication rationnelle des événements ne pouvait que séduire le pays de Descartes. Les médias français s’efforcent désormais, sans conviction, de nous tirer des larmes de crocodile en invitant des pseudo-dissidents comme Galina Ackerman ou une jolie Ukrainienne larmoyante qui s’efforce de nous attendrir sur « les nazis de centre-droit » de Maïdan.

[...]

C’est à Piotr Smolar, sans doute un des moins mauvais idéologues français sur l’Europe de l’Est, que nous devons cette reconnaissance. Le mur de mensonges sur lequel s’appuyait la presse française depuis 25 ans s’est écroulé en Ukraine. Les citoyens français sont comme les Polonais à la fin des années 80, lorsque ces derniers posaient leur poste de télévision allumé, sur le rebord de leur fenêtre, tourné vers la rue, pour signifier leur rejet de la propagande communiste. Le constat du fanzine ultrasubventionné est vrai, mais l’argumentation comme toujours est défaillante et malhonnête. Nous ne reprendrons pas tout, car tout a été déjà dit, mais nous soulignerons cinq points importants, pour mettre en exergue l’erreur totale de la presse subventionnée sur la crise ukrainienne :

L’étrange Monsieur Daudin de l’AFP

Logo Elections europeennes 2014Communiqué d’Aymeric Chauprade, tête de liste FN/RBM, Ile-de-France et Français de l’étranger aux élections européennes

Dans un récent article, Monsieur Guillaume Daudin, journaliste de l’AFP (Agence France Presse), s’attache à semer le doute sur la véracité de mes titres et de mon parcours académique.
Ce n’est malheureusement pas la première fois que je suis la cible de ce journaliste, qui ne cesse les attaques personnelles faute de pouvoir ouvertement exposer le fond de sa pensée politique.
Ces « révélations » sur un « mystérieux géopolitologue » sont ridicules pour la bonne et simple raison que tout est consultable et vérifiable.
Étant candidat Front National, je ne peux être, dans l’esprit de Monsieur Daudin, un auteur et professeur respectable… Je suis donc forcément un affabulateur.
L’objectif est confondant de médiocrité et révélateur du mépris et d’une forme de haine de tout ce qui touche au parti de Marine Le Pen.

Réponses du FN – RBM à la propagande du Figaro Magazine

Front National  Flamme FNDans son dernier numéro, Le Figaro Magazine, fleuron d’un groupe de presse notoirement proche de l’UMP, consacre pas moins de 6 pages à ce que son journaliste appelle « l’argent secret du Front national » !

Le vent de panique qui gagne l’UMP à l’approche des élections européennes et les profondes divisions internes de ce parti sur l’Europe et sur le reste semblent être les raisons profondes de cette subite crise de vertu et d’ésotérisme.

Plusieurs remarques.

  1. Les différentes structures politiques évoquées dans ce dossier, Le Front national, les associations Jeanne, Cotelec et Promelec, sont toutes soumises au contrôle annuel de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP), chargée de viser directement ou indirectement leur comptabilité et d’assurer le respect des règles fixées par la loi du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique. Ces comptes sont tellement secrets qu’ils sont publiés tous les ans au Journal officiel (édition des documents administratifs) et ont pu être consultés sans problème à la CNCCFP par le zélé rédacteur du dossier …
  2. Contrairement à ce qu’affirme le même rédacteur, la Commission des financements politiques dispose de pouvoirs d’investigations étendus puisque, depuis 2003, elle a la possibilité de demander à des officiers de police judiciaire de procéder à toute investigation qu’elle juge nécessaire pour l’exercice de sa mission, en dehors de toute enquête préliminaire et de toute information judiciaire (art. L 52-14 du Code électoral) … Lire la suite

Les approximations du Figaro Magazine

Encart Front National - Flamme - logo

Communiqué du Front National

L’hebdomadaire Figaro Magazine publie ce samedi une page de couverture avec ce titre « L’argent secret du Front National », puis un article de plusieurs pages. La lecture de l’article montre que celui-ci est truffé d’approximations, d’à-peu-près, de contrevérités flagrantes, etc.

Surtout cette lecture prouve que le titre de « une » est tout à fait mensonger : il n’y a aucun « argent secret » au Front national, l’affirmer est une tromperie.

Pas plus d’ailleurs, n’y a-t-il, dans cet article de « révélations sur les circuits de financement » : les circuits de financement du Front National sont clairs, connus de tous et parfaitement légaux.

Le Front National a demandé à son avocat de mettre au point la riposte juridique à ce qui est, en vérité, en pleine campagne des élections européennes, une méchante action politicienne de la part d’une publication qui a toujours été la collaboratrice de l’UMP.

Procédure de Marion Maréchal – Le Pen en violation de l’intimité de la vie privée à l’encontre d’un hebdomadaire

Marion Marechal Le Pen - FNCommuniqué de Marion Marechal-Le Pen, députée du Front National élue dans le Vaucluse

Marion Marechal – Le Pen a chargé son avocat d’introduire une procédure en violation de l’intimité de la vie privée à l’encontre d’un hebdomadaire qui, la semaine dernière, a, de façon inacceptable, publié à son sujet des informations strictement confidentielles.

Comme toujours, beaucoup de bruit pour rien

flamme_fn_04-150x1503Communiqué du Front National

Un journal du soir, informé grâce à l’infraction de viol du secret de l’instruction, croit pouvoir impressionner en révélant qu’une information judiciaire a été ouverte contre X et croit pouvoir écrire que cette information concernerait le micro parti « Jeanne ».

Selon ce quotidien, le dossier a été initié par la Commission des comptes de campagne et porterait sur des prêts consentis à des candidats lors des dernières élections cantonales et législatives : on saura que tous les comptes de campagne de ces élections ont été approuvés par ladite commission qui n’a jamais posé la moindre question à propos de ces prêts.

Les dirigeants du Front National sont tout à fait sereins, ils savent qu’aucune irrégularité n’a été commise et que tout cela ne donnera rien.

Ils constatent simplement la persécution policière et judiciaire de ce pouvoir socialiste aux abois et cela à la veille d’élections qui marqueront sa défaite. Les Français ne seront pas dupes de ces méthodes indignes d’une véritable démocratie.

Européennes / FN / BNP – Droit de réponse de Marine Le Pen au Figaro

Marine Le Pen - France 3

Mise en cause dans un article titré «Rencontre avec Nigel Farage, le Britannique qui veut faire sauter l’Europe» publié en page X de votre édition du 15 avril 2014 et dans sa version numérique http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/14/31001-20140414ARTFIG00287-rencontre-avec-nigel-farage-le-britannique-qui-veut-faire-sauter-l-europe.php, je vous prie et au besoin … en vertu des dispositions prévues par l’article 13 de la loi sur la liberté de la presse du 29 juillet 1881 de bien vouloir faire paraître en même page et dans les mêmes caractères le droit de réponse suivant :

Nigel Farage, président du UKIP britannique, affirme que «le British National Party a décidé de s’associer au Front National, c’est très bien, car ils appartiennent à la même famille politique, celle de l’extrême droite».

Outre le qualificatif insultant «d’extrême droite» envers la formation politique que je dirige et que je réfute totalement, je tiens à affirmer que je n’envisage aucune alliance avec le British National Party (BNP) du Royaume-Uni après les élections européennes.

Il était utile d’apporter ces renseignements à vos lecteurs afin que ceux-ci puissent juger des propos erronés et diffamatoires en provenance d’outre-Manche.

Municipales à Nantes (44) – Une fois de plus « A la nantaise » ment !

BOUCHET-ChristianNote à la presse de Christian Bouchet, tête de liste de Nantes Bleu Marine

Dans un communiqué de presse diffusé très récemment, l’association A la nantaise indique qu’elle m’aurait fait la demande d’une entrevue et que je n’aurais pas donné de suite favorable à cette requête.

Ceci est totalement faux.

J’ai pour politique de rencontrer tous ceux qui le souhaitent et qui m’en font la demande. J’aurais bien volontiers rencontré le bureau d’A la nantaise s’il me l’avait demandé. Je présume qu’il a « oublié » de concrétiser son souhait.

De manière étrange, A la nantaise avait déjà « oublié » de m’inviter à la rencontre qu’elle avait organisée le 21 septembre dernier avec les candidats aux municipales et avait alors tenté de le nier.

Pour moi ces « oublis » sont signifiants d’une chose : la très étrange conception de la démocratie qui semble être partagée par le bureau de l’association A la nantaise.

A lire sur le sujet les communiqués suivants datant de septembre 2013 : ici

Paris : plus ils sont mauvais, plus ils trichent

Wallerand de Saint JustCommuniqué de Wallerand de Saint-Just, candidat du Front National-RBM à la mairie de Paris

Un rapport de l’Inspection générale de l’administration (IGA) révèle que les statistiques de la délinquance dans la capitale ont été truquées depuis une quinzaine d’années. Est mis en cause le mandat Sarkozy, qui n’a été qu’un début dans cette falsification des chiffres (disparition entre 2007 et 2012 de près de 130.000 faits de délinquance sur le territoire).

Ces « anomalies » dans les statistiques de la délinquance perdurent, ce qui prouve bien que le gouvernement, qu’il soit de droite ou de gauche, a bien peu de scrupules à trafiquer les chiffres et à mentir aux Parisiens pour cacher l’explosion de la délinquance.

Pour mieux lutter contre la délinquance, celle de la rue et celle des politiciens, Wallerand de Saint-Just, candidat FN-RBM à la mairie de Paris propose la création d’une instance paritaire extérieure au ministère de l’Intérieur, composée de députés et d’experts indépendants chargée de vérifier les chiffres de la délinquance.

Eric Zemmour sur l’Ukraine

Eric Zemmour donne son opinion sur la crise ukrainienne à contre-courant de la désinformation des gros médias qui défendent la thèse de la prédation mondialiste russophobe. Une analyse décapante comme toujours.

Il y a un truc qui me fait marrer quand même, c’est de voir Bernard-Henry Lévy soutenir des manifestants qui sont encadrés par des néonazis [...] et armés par des néonazis !

Attaque chimique en Syrie : le rapport qui dérange

Toxic ChemicalsUne étude du prestigieux MIT affirme que le massacre chimique d’août 2013 a été perpétré depuis une zone rebelle, contredisant les affirmations occidentales.

 L’incident est passé relativement inaperçu. Le 4 février dernier, le chef de la diplomatie française Laurent Fabius est invité par l’école de commerce Essec à s’exprimer sur le dossier syrien. Lors de la séance de questions, un jeune homme se présentant comme journaliste indépendant pour l’Agence Info libre interroge le ministre sur un rapport du Massachusetts Institute of Technology (MIT) selon lequel, affirme le journaliste, « Bachar el-Assad ne serait pas à l’origine de l’attaque chimique de la Ghouta », survenue le 21 août dernier dans cette banlieue de Damas, faisant des centaines de morts, dont de nombreux civils.

Lire la suite sur lepoint.fr

Libé coule, Demorand quitte le rafiot

C’est avec un courage sans pareil que le très arrogant directeur du journal préféré des bobos germanopratins, Libération, a décidé de démissionner de son poste. Il s’agit d’un énième épisode de la lente agonie d’un quotidien qui fut créé en 1973 par des gauchistes déjantés devenus depuis de bons bourgeois bien-pensants et donneurs de leçons.

Selon Médiamass, Nicolas Demorand, 42 ans, dominerait largement le classement des « journalistes les mieux payés en 2014 » avec des revenus estimés à près de 82 millions d’euros. En tout état de cause, il n’était pas rémunéré en fonction de ses résultats…

Mais qu’on se rassure : celui qui a toujours affiché un mépris pour les petits, les sans-grade, les électeurs du mouvement national, contre ceux qui ne vivent que du fruit de leur labeur, envers ceux qui sont rejetés par la caste dont il fait partie, part avec un chèque très confortable. Heureux homme !

Source

Meeting contre le FN : les bureaucrates de la CGT à la manœuvre contre les intérêts des travailleurs français

Fabien Engelmann/FN-MoselleCommuniqué de Fabien Engelmann, conseiller politique de Marine Le Pen au dialogue social et candidat FN à Hayange

Vendredi 29 janvier 2014, les bureaucrates syndicaux CGT, FSU, Solidaires ainsi que l’Unef, l’Unl et la Fidl, lancent une grande campagne commune contre les idées patriotes avec notamment un meeting en fin de journée au siège de la CGT à Montreuil.

Comme souvent, ces organisations ultraminoritaires utilisent l’argent des cotisations syndicales pour faire de la politique.

En tant qu’ancien syndiqué de la CGT et honteusement exclu en 2011 lors de mon adhésion au Front National, je me demande quel mandat ont ces bureaucrates dirigeants pour organiser de telles campagnes ? Et de quel côté se trouvent les démocrates !

Les groupuscules totalitaires de la Ligue des droits de l’homme, du MRAP et de VISA participeront également à cette mascarade.

Les travailleurs français se détournent massivement du monde syndical, pour preuve il y a seulement 7% d’adhérents en France, un des chiffres les plus bas en Europe et l’on comprend pourquoi.

La seule et unique préoccupation des organisations syndicales doit être de lutter contre le chômage et les licenciements, la concurrence déloyale, les patrons voyous du CAC 40 et la mondialisation et non d’agiter le chiffon rouge contre le seul parti qui propose honnêtement et sincèrement des solutions aux préoccupations des travailleurs français.

Pour relancer la dynamique syndicale, il faudra l’émergence de nouveaux syndicats libres, autonomes et non politisés.

Les travailleurs français peuvent faire confiance au Front National, unique parti à défendre leurs intérêts face à cette bureaucratie totalitaire au service d’un système en place corrompu.

Ukraine : l’Occident et ses doubles standards

« Pro-européens » et « démocrates » autoproclamés chargeant les unités Berkut de la police place Maïdan à Kiev. On remarquera sur le bouclier improvisé la croix cerclée noire et les chiffres en rouge « 14″ et « 88″, symboles néonazis bien connus… Rares sont les médias qui ont signalé la présence importante de ces extrémistes (on évoque le chiffre de 2 à 3.000 activistes d’extrême droite bien équipés pour la guérilla urbaine et, surtout, bien entraînés) dans les émeutes organisées présentées comme des « manifestations spontanées ». Un oubli, sans doute…

Par Alexandre Latsa, géopolitologue

Cinq morts, 300 blessés et encore une fois le mainstream médiatique joue parfaitement son rôle en instaurant un double standard pour le moins dégoûtant.

Le pouvoir ukrainien, légitimement élu que l’on pense à l’exécutif ou au législatif, a pris la décision légitime et souveraine de cesser (repousser ?) des discussions d’association avec l’UE tout en signant un accord bilatéral fort avec la Russie. Sans revenir sur les raisons économiques et culturelles qui pourraient pousser à choisir un destin avec la Russie plutôt qu’un destin avec Bruxelles (je l’ai fait ici), il convient de se demander pourquoi la communauté européenne et occidentale appuie tant les manifestants qui pourtant font preuve ces derniers jours d’une violence hors du commun.

(…)

Il est curieux de voir à quel point un double standard fonctionne sur ce sujet au cœur du dispositif médiatique et moral occidental.

Lorsqu’en 1993, des policiers en Russie ouvraient le feu pour empêcher des protestataires de prendre d’assaut le parlement russe, l’Occident a quasiment vénéré leur geste au nom de la défense de la démocratie et ce malgré les centaines, voir les milliers de morts selon les sources.

On pourrait aussi se demander pourquoi Bruxelles ne s’indigne pas autant des événements en Turquie, puisque ce sont 13 manifestants qui sont morts durant les manifestations de 2013.

On pourrait aussi rappeler que 32 manifestants sont morts durant les manifestations OccupyWallStreet aux États-Unis d’Amérique et la liste pourrait être plus longue.

A-t-on le droit de brûler des policiers ukrainiens, même si l’on est un casseur ou membre d’un mouvement néonazi ukrainien qui vénère le IIIe Reich, à condition d’être « pour l’Europe », entendez « contre la Russie de Poutine » ? (…)

Lire la suite sur realpolitik.tv