Hors zone euro, la Grande Bretagne se redresse plus vite

Hors zone euro, la Grande-Bretagne se redresse plus vite que la France !

Revue de presse. Hors de la zone euro et parfaitement souveraine, la Grande-Bretagne se redresse après la crise financière. Grâce à la mise en place d’une politique monétaire très accommodante, le gouvernement favorise en priorité le retour de la croissance économique, l’emploi des Anglais, le développement et l’activité des entreprises, Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

A Laguiole, c’est un morceau de notre patrimoine national que brade le gouvernement !

Communiqué du Front National Au prétexte que la loi censée protéger les artisans titulaires d’une indication géographique protégée n’est pas encore appliquée, le gouvernement abandonne le village de Laguiole, fleuron de la coutellerie française, à une succession de décisions ubuesques. Après avoir été dépossédé de son nom par une première Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - France 3

Européennes / FN / BNP – Droit de réponse de Marine Le Pen au Figaro

Mise en cause dans un article titré « Rencontre avec Nigel Farage, le Britannique qui veut faire sauter l’Europe » publié en page X de votre édition du 15 avril 2014 et dans sa version numérique http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/14/31001-20140414ARTFIG00287-rencontre-avec-nigel-farage-le-britannique-qui-veut-faire-sauter-l-europe.php, je vous prie et au besoin … en vertu des dispositions prévues par l’article 13 Lire l'intégralité de l'article

Humiliation de la France su la scene europeenne - deficit public 2014

Objectif 3 % de déficits publics : Valls contredit Hollande !

Dans la revue de presse de ce matin diffusée sur la chaîne de l’économie, BFM Business, Laurent Mimouni relate le contorsionnisme adopté par le Premier ministre, Manuel Valls, pour essayer de s’en sortir vis-à-vis de l’Europe de Bruxelles : « Hier à Berlin raconte Le Figaro, Manuel Valls a été très clair, Lire l'intégralité de l'article

vacances - le budget des francais chute de 25 pourcent

Vacances : le budget des Français s’effondre de 25 % !

En plein marasme social dû à la politique d’austérité européenne mise en œuvre par le tandem socialiste Valls-Hollande, les Français sont obligés de réduire considérablement depuis plus de 3 ans leur budget alloué pour partir en vacances. Ils se serrent la ceinture et économisent. C’est Mondial Assistance, un assureur de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Europeennes 2014 - 25 mai 2014

Européennes 2014 – Marine Le Pen : « J’en appelle à la lucidité des Français ! »

Ce matin, Marine Le Pen, présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, était l’invitée de Guillaume Durand sur Radio Classique et LCI. Marine Le Pen a réagi en marge des élections européennes qui se dérouleront le 25 mai 2014 en France. « J’en appelle à la lucidité des Français !  Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Salut les terriens : Louis Aliot invité de Thierry Ardisson

Louis Aliot, vice-président du Front National chargé des manifestations et de la formation, est l’invité de Thierry Ardisson dans l’émission « Salut les terriens » sur Canal Plus. Salut les Terriens du 12/04/14 – Part. 2 Louis Aliot à partir de 7mn Partager la publication "Salut les terriens : Louis Aliot invité de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen a la Douma - crise en Ukraine

Russie : visite privée de Marine Le Pen à la Douma

En visite privée à Moscou en Fédération de Russie, Marine Le Pen, présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, en a profité pour rencontrer et dialoguer avec le président de la Douma, Sergueï Narychkine, concernant la crise en Ukraine provoquée par les euromondialistes. Partager la publication "Russie : visite Lire l'intégralité de l'article

Le seul vote utile c'est Marine Le Pen

Comme prévu, un remaniement pour rien !

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National On nous annonçait un « gouvernement de combat » renouvelé et resserré, les Français découvrent au final un gouvernement bien trop fourni, composé de 30 ministres et secrétaires d’État, et très peu modifié, via un simple jeu de chaises musicales. La promotion-sanction de Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Handicap

Autisme : la France dans le mur

Le Conseil de l’Europe va condamner ce mercredi pour la cinquième fois la France pour sa mauvaise prise en charge des personnes autistes. L’association Vaincre l’autisme tire la sonnette d’alarme et dresse un constat accablant de la situation de l’autisme en France, qui touche aujourd’hui près de 650.000 personnes.

Dépistage, diagnostic, prise en charge, traitement… Sur l’autisme, la France a faux sur toute la ligne et accuse un retard de 40 ans sur ses voisins européens et dans le monde. Ce terrible constat n’est pas seulement dressé par les associations, il l’est aussi par Bruxelles : selon les informations de Metronews, le Conseil de l’Europe devrait en effet condamner la France, ce mercredi, pour manquement à son devoir de prise en charge des personnes autistes. Un état d’urgence pour une « maladie » qui ne concerne pas moins d’un enfant sur cent à la naissance, soit environ 650.000 personnes en France.
« Face à un État aveugle, le recours juridique était la seule solution », explique le président de la fondation Vaincre l’autisme, M’Hammed Sajidi, à l’origine de la démarche. « Aujourd’hui, les autistes sont encore traités comme des malades mentaux et 80 % des enfants ne sont pas du tout scolarisés ». Un véritable paradoxe : l’Organisation mondiale de la santé considère en effet que l’autisme ne relève plus de la « psychiatrie » mais d’un « trouble du développement ». Il ne se guérit donc ni à l’hôpital, ni avec des médicaments. Mais par la voie éducative.

Lire la suite sur metronews.fr

Certains frais d’ambulance pourraient ne plus être remboursés

blog PS_socialisme genereux avec argent autresLes parents d’enfants handicapés réclament l’abandon d’une circulaire, qui prévoit le déremboursement de frais de transports sanitaires.

Une circulaire ministérielle datée du 27 juin 2013 prévoit le déremboursement de certains transports en ambulance pour les personnes handicapées. La Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) a fait suspendre cette circulaire. Le dossier a été transmis à Marisol Touraine, la ministre de la Santé. Les familles attendent une annulation définitive.
A Wasquehal près de Lille, les parents de Vincent, âgé de 17 ans et souffrant de leucodystrophie, sont en colère, après le courrier de la Sécurité sociale qu’ils viennent de recevoir et qui leur annonce la mauvaise nouvelle : les frais d’ambulance pour leur fils pourraient ne plus être remboursés si la circulaire, pour l’instant suspendue et en attente d’une décision ministérielle, était validée.
« On se bat pour nos enfants à longueur de temps, pour que leur vie se passe bien, explique le père du jeune homme, au micro de RTL vendredi. Et là on nous rajoute une couche [d'ennuis] supplémentaire », dénonce-t-il.
Cet adolescent est placé dans un établissement spécialisé la semaine, et rentre chez ses parents chaque week-end en ambulance, pour un coût de 1.500 euros par mois.
« L’État demande aux parents d’enfants handicapés de les abandonner dans des centres », s’indigne le père de Vincent, qui estime que « le lien familial ne doit pas représenter des économies à faire ».

La Sécu pourrait ne plus rembourser (du tout) les lunettes

C’est l’une des pistes présentées par la Cour des comptes dans son dernier rapport. L’idée est de transférer les remboursements de tout ce qui concerne l’optique correctrice aux complémentaires santé quand elles seront généralisées (d’ici à 2017). L’objectif étant de limiter le déficit de la Sécurité sociale.

« Dès lors que l’assurance maladie complémentaire serait généralisée, pourrait se poser, s’agissant de l’optique correctrice, la question d’un réexamen de son articulation avec l’assurance maladie obligatoire englobant une réflexion sur un éventuel retrait de cette dernière du champ », suggère, d’une manière alambiquée, la Cour des comptes.
Une suggestion qui pourrait faire du bruit mais qu’il faut relativiser : sur les quelque 4 milliards que représentent ces dépenses d’optique correctrice, seulement 200 millions sont en effet pris en charge par l’assurance maladie, les 3,7 milliards restant étant du ressort des complémentaires.

Cette perspective inquiète néanmoins des professionnels de l’optique comme Jean-Pierre Champion, P.-D.G. de Krys group, numéro un du marché français : « Ce serait une erreur majeure, même si le remboursement de l’assurance maladie est symbolique ». Et il évoque le risque de « perdre le caractère santé de l’équipement optique ».

Source : franceinfo.fr

Gilbert Collard (RBM) dans « Debout les mots » n°31 du 30 juin 2013

CollardGilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine élu dans le Gard, commente l’actualité du moment dans « Debout les mots », émission n°31 du 30 juin 2013. Il est interrogé par Nicolas Meizonnet, son attaché parlementaire.

Ici Gilbert Collard plaide en faveur des handicapés moteurs souhaitant poursuivre leurs études au lycée ou dans l’enseignement supérieur

Et ici, vous pouvez accéder aux textes des deux amendements déposés par Gilbert Collard en faveur du non-cumul des mandats

Tennis / Roland-Garros : le Français Houdet remporte le tournoi handi

Si Jo-Wilfrid Tsonga, dominé en demi-finale par l’Espagnol David Ferrer, ne remportera donc pas Roland-Garros trente ans après Noah, un autre Français a, lui, gagné le tournoi 2013. Stéphane Houdet (numéro 2) a en effet triomphé vendredi du numéro 1, le Japonais Shingo Kunieda dans la compétition en fauteuil.

Le Français Stéphane Houdet et le Japonais Shingo Kunieda se sont livré un superbe combat pour le titre du tournoi fauteuil et c’est finalement Houdet qui s’est imposé en trois sets (7-5, 5-7, 7-6), au terme de trois heures de match sous le chaud soleil de la Porte d’Auteuil. Il a ainsi remporté son deuxième titre en Grand Chelem, et par la même occasion son deuxième Roland-Garros de suite, en allant jusqu’au bout de lui-même pour vaincre son adversaire.

Quand la désespérance pousse à l’infanticide

Marie Christine Arnautu 2010Communiqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National chargée des Affaires sociales

L’assassinat de son fils par un père qui a ensuite tenté de se suicider montre toute la désespérance et l’abandon des familles d’enfants et d’adultes handicapés. Les pouvoirs publics sont coupables, et responsables. Dans la pure continuité de Nicolas Sarkozy, François Hollande avait réduit le volet handicap au strict minimum dans son projet présidentiel : voilà au moins un engament tenu !

Aucune revalorisation de l’allocation d’adulte handicapé, plus d’un million d’handicapés vivant en dessous du seuil de pauvreté, une inégalité territoriale flagrante dans le traitement des dossiers, un vide total pour les handicapés vieillissants, aucune prise en charge de l’autisme, 20.000 enfants handicapés non-scolarisés : tel est le bilan non-exhaustif de gouvernements successifs beaucoup plus préoccupés par leur allégeance à la finance et à l’Europe de Bruxelles qu’à la mission essentielle de solidarité nationale.

Marie-Christine Arnautu demande à Madame Carlotti d’examiner de toute urgence la situation de nos compatriotes handicapés et de leur familles, invisibles, victimes encore plus que d’autres de ce modèle de société égoïste, et d’enfin prendre en considération les impasses morales et financières dans lesquelles elles doivent se débattre.

Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme : encore un pavé lancé dans la mare de la désespérance des familles

Marie Christine Arnautu 2013Communiqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National

Après l’échec du plan autisme lancé en 2008 et son triste bilan évoqué en 2012, cette journée mondiale de sensibilisation à l’autisme ne fera qu’ajouter encore davantage au sentiment justifié d’abandon des familles concernées.

Pourtant le nombre de cas va en augmentant chaque année sans qu’une réelle volonté politique ne se dégage, tant au plan du diagnostic que de la prise en charge. Pour les quelque 600.000 personnes atteintes de ce trouble, les gouvernements successifs n’ont eu d’autre solution à proposer qu’un traitement psychiatrique, parfois inadapté, souvent indigne.

Cette accablante inertie relève de l’absence totale de solidarité nationale face à ce syndrome qui entraîne ce résultat honteux : en France 80 % des enfants autistes ne sont pas scolarisés, et environ 1.500 places ont été créées dans des instituts spécialisés sur les 600.000 requises !

Marie-Christine Arnautu rappelle les engagements pris par Marine Le Pen et le Front National sur ce douloureux problème de l’autisme :

  • Une prise en charge à part entière de l’autisme, socio-éducative, assortie d’un diagnostic précoce au lieu d’une approche psychanalytique, très néfaste.
  • La prise en charge, si besoin, d’une auxiliaire de vie sociale et scolaire (AVS) dont le statut devra être pérennisé et la formation assurée.
  • Le développement et la mise à disposition de toute méthode informatique et « e-learning »
  • Une formation sérieuse et dédiée tant pour le personnel éducatif que pour les AVS.
  • Une inclusion scolaire adaptée dans des classes à effectifs réduits.
  • Une réflexion devant mener à la reconnaissance du parent ou de la personne ayant abandonné son travail du fait d’un proche atteint d’autisme. Ceci aboutirait à la prise en charge de points de retraite et au cumul de trimestres.

Enfin, le handicap, quel qu’il soit, doit relever de la mission de l’État et non délégué aux départements, source de trop d’inégalités territoriales.

Sorti de l’hôpital, un SDF de 72 ans est remis à la rue presque nu à Toulon

Déplorable ! C’est un ancien combattant et c’est ainsi que la France le remercie ? Certains ont eu la Légion d’honneur pour moins que cela, lui, ne demande qu’un toit !

Cette scène incroyable s’est déroulée le 31 décembre devant les portes closes, à ce moment-là, du SAMU social à Toulon.

Pris en charge à l’hôpital Sainte-Anne, puis à La Seyne pour une infection pulmonaire et une plaie à la jambe, un marginal impotent, ancien combattant, a été déposé à l’issue de ses soins par les ambulanciers dans une simple chemise hospitalière et sans son fauteuil roulant.

Informé par les membres du SAMU social, Gilles Rebèche, délégué épiscopal de la solidarité du diocèse Fréjus/Toulon a pris les choses en main et finalement trouvé, jeudi, une solution d’hébergement pour le vieil homme.

Source : Var Matin (voir la photo)

Marie-Christine Arnautu (FN) prend la défense des « Invisibles » de la République

Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National chargée des Affaires sociales, est l’invitée de l’émission « PolitiqueS » sur La Chaîne Parlementaire (LCP). elle participe au débat « ConfrontationS » dont le thème porte sur « Comment lutter contre la pauvreté » qui prospère en France tout comme le chômage depuis ces 30 dernières années.

Marie-Christine Arnautu débat face à Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte ouvrière, Benoist Apparu, député UMP de la Marne, ancien ministre et Emmanuel Maurel, secrétaire national du parti socialiste.

Elle réagit au sujet des millions de Français pauvres concernés par le énième plan contre la pauvreté de la politique du gouvernement HollAyrault : « Dans ces mesures rien n’est budgété. Franchement, je n’ai pas besoin de sortir de l’ENA pour savoir que ça va être encore à coups d’impôt : si c’est finalisé un jour, parce que ce plan aujourd’hui n’est pas finalisé, donc quand je vous dis que j’en ai marre c’est la réalité ! C’est pour cela qu’hier, à l’issue de toutes ces mesures, j’ai créé un nom de domaine sur Internet qui s’appelle www.Invisibles.fr parce que tous ces gens-là sont des invisibles. C’est cette classe moyenne si vous voulez qui est en train de disparaitre ! »

Débat à partir de 15mn50

Une affaire de garde d’enfants jugée sur le trottoir !

Une femme en fauteuil roulant n’a pas pu entrer, hier, au tribunal de grande instance de Briey (Meurthe-et-Moselle). L’audience s’est déroulée… à l’extérieur.

Jeanine Mujic, une maman de 39 ans clouée depuis cinq ans sur un fauteuil roulant, était à mille lieues d’imaginer, hier, qu’elle n’entrerait jamais au tribunal de Briey et que son affaire allait être jugée… sur le parvis du TGI !

Ce jeudi à 14 heures, Jeanine arrive en fauteuil au tribunal de grande instance, place Poincaré. Problème : il n’y a pas de rampe d’accès. « Je le savais. Il y a deux ans, j’étais déjà venue et on m’avait portée », narre la Briotine qui se bat depuis plusieurs années pour avoir la garde de ses trois enfants.

Mais ce coup-ci, personne pour l’aider. « Tout le monde a été très gentil : les vigiles, la greffière, le juge. Mais ils m’ont dit qu’ils n’avaient pas le droit de porter mon fauteuil car en cas d’accident, ils seraient responsables. » Coup de fil est passé aux pompiers mais ils ne se déplacent pas. Motif invoqué : la personne n’est pas en danger. On essaye alors de faire passer Jeanine par le garage souterrain du bâtiment. Pas de chance : il y a aussi des escaliers pour accéder au rez-de-chaussée. Aux grands maux, les grands remèdes : le juge décide d’examiner cette affaire de garde d’enfants devant les escaliers du TGI ! « Il était sincèrement désolé ». L’audience durera dix petites minutes, en présence de la greffière, de l’avocat de la maman et de son ex-mari, le tout à la plus grande surprise du quidam. « D’autant que les affaires familiales sont jugées à huis clos », souffle une robe noire. « Heureusement qu’il n’a pas plu. C’est un scandale ! », maugrée Jeanine, davantage gagnée par la colère que par un sentiment de honte. « Je ne suis pas un animal. » Son amie venue la soutenir fulmine : « C’est un bâtiment où l’on rend la justice qui est hors-la-loi ! Le pire, c’est qu’il y a des places de stationnement pour les personnes handicapées mais à quoi ça sert s’il n’y a pas de rampe ? » On a conseillé à Jeanine et à son amie d’écrire à la cour d’appel de Nancy. C’est cette juridiction qui gère apparemment les questions immobilières (mais personne au standard hier après-midi…). Jeanine rit jaune : « On nous a dit qu’il fallait que je prévienne la prochaine fois, pour que l’audience se fasse en mairie. » Heureusement, elle n’aura pas à revenir au TGI : le jugement de son affaire ayant été mis en délibéré au 11 octobre, elle sera informée de la décision par son avocat.

Article du Républicain Lorrain

Assemblée Nationale – Question au gouvernement de Gilbert Collard en faveur des agents publics handicapés

Question au gouvernement de Gilbert Collard

M. Gilbert Collard attire l’attention de M. le Premier ministre sur les modifications apportées à l’article L. 24 du Code des pensions civiles et militaires de retraite. En effet, cet article a été modifié par l’article 126 de la loi n° 2012-347 du 12 mars 2012. Cependant, l’applicabilité de ces textes aux titulaires de la RQTH (Reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé) est conditionnée par la publication d’un décret à venir. Il souhaiterait savoir quand ce décret sera publié et s’il prévoie ou non une bonification rétroactive pour les fonctionnaires mis en retraite anticipée pour handicap depuis la promulgation de la loi susvisée.

Visualisez la question sur le site de l’AN

Recherche / Handicap – Faut-il faire une guerre des nerfs ?

Une équipe de scientifiques suisses a réussi à faire fonctionner le train moteur d’un rat paralysé grâce à l’injection d’un médicament dans la moelle épinière associée à des simulations électriques. Il est indiqué dans le reportage ci-dessous que le mammifère retrouve de l’« aisance » avec ce traitement et que son système nerveux s’est reconstitué depuis le cerveau jusqu’à la moelle épinière.

Une découverte qui pourrait à terme intéresser le 1,4 million de personnes en France atteintes d’un handicap moteur, dont 60.000 paraplégiques et tétraplégiques.

Reportage France 3 National – Juin 2012

Lettre ouverte de Marie-Christine Arnautu aux « Invisibles »

Lettre ouverte de Marie-Christine Arnautu, conseiller aux Affaires sociales et porte-parole de la campagne de Marine Le Pen

A vous tous, mes compatriotes oubliés, invisibles, ignorés et délaissés,

A quelques heures du premier tour de l’élection présidentielle, je m’adresse à vous, Françaises et Français anonymes, qui avez lancé tant de cris d’espoir vers Marine Le Pen. Je vous ai lus, écoutés, je n’ai sans doute pas pu vous répondre à tous, tant vous avez été nombreux à nous dire votre détresse et vos désillusions.

Océane, 21 ans, ainée de 5 enfants, au chômage malgré son BTS et dont la Maman n’arrive plus à nourrir seule ses 6 enfants ; Michèle, 55 ans, qui parle « d’incitation au suicide de la part de l’UMP et du PS », handicapée, surendettée et qui a entamé une grève de la faim dans l’indifférence la plus totale ; Anne, 53 ans, qui fait tous les sacrifices possibles avec son mari pour payer des études à ses enfants et qui parle de « survie » ; Michel, 30 ans, qui a la garde de ses deux enfants de 6 et 7 ans, et qui ne peut s’offrir d’avocat pour dénoncer les tentatives de viol exercés sur ses petits, Emilienne, 72 ans, atteinte d’un cancer, hébergée chez des amis car sans logement, faisant des ménages,hantée par la peur « de finir dans un mouroir », Régine, 62 ans, travaillant depuis l’âge de 14 ans, veuve, avec une pension de 700€ par mois et qui dit avoir « été jetée dans une poubelle avec le couvercle sur la tête », Laurette dont le fils de 7ans a été placé à tort dans une famille d’accueil dans laquelle il est maltraité, à Maud, qui se « bat comme une enragée » pour sa fille de 4 ans, autiste, évoquant un « meurtre psychologique » sur les familles au plan du traitement de cette maladie…

Présidentielle 2012 – Oui, Marine Le Pen a pris des engagements clairs et précis en faveur des handicapés !

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, conseiller politique de Marine Le Pen aux Affaires Sociales, à la Famille et au Handicap

Dans une lettre envoyée à ses adhérents et arrivée hier à leurs domiciles, M. Jean-Louis Garcia, président de la Fédération des associations pour adultes et jeunes handicapés (APAJH), prétend avoir envoyé « aux principaux candidats à la présidentielle » son pacte Handicap.

De nombreux adhérents de l’APAJH s’étonnent auprès de nous de ne pas avoir lu dans cette lettre les engagements de Marine Le Pen à leur égard.

Nous les informons donc qu’à plusieurs reprises, et dès le mois de janvier, j’ai sollicité M. Garcia, par courriel et par téléphone, afin que Marine Le Pen puisse faire part de  son projet présidentiel en faveur du handicap.

Sans doute n’a-t-il pas jugé que  Marine Le Pen, dont les intentions de vote se situent autour de 20 %, faisait partie des « principaux  candidats à la présidentielle ». Sans doute son sens de la démocratie n’a-t-il pas franchi les barrières de l’opinion personnelle partisane ?

Nous rassurons donc tous les adhérents de l’APAJH en leur rappelant  que Marine Le Pen a réservé tout un pan de son projet présidentiel  au handicap.

Nous reprendrons à notre compte la phrase de conclusion du Pacte Handicap 2012 de l’APAHJ :
« Une société progresse à mesure qu’elle laisse sa place à chacun .Refuser l’accès aux droits à certains, c’est l’interdire à tous ». Nous ajouterons que « refuser l’accès au droit à l’information démocratique à certains, c’est l’interdire à tous : nos compatriotes handicapés apprécieront.

Présidentielle 2012 – Marie-Christine Arnautu invitée de Sud Radio

Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National, porte-parole et conseiller politique de Marine Le Pen chargée des Affaires sociales, de la Famille et du Handicap, est l’invitée de l’émission du « 9/10h » présentée par Pascal Bataille sur Sud Radio.

 

  

Voir la vidéo de Marine Le Pen destinée aux personnes handicapées mentales sur le site de l’UNAPEI – L’Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis