Marine Le Pen

Marine Le Pen : « On a laissé sur notre territoire un fondamentalisme qui s’est organisé et qui s’est appuyé sur la complicité de nos dirigeants successifs »

Marine Le Pen, présidente du Front national et députée française au Parlement européen, était l’invitée politique de Sud Radio, ce mercredi 19 novembre. Elle est revenue sur l’identification d’un Français parmi les bourreaux possibles de Peter Kassig en Syrie, de même que sur ces filières « françaises » qui partent faire le Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot FN - Le Grand Journal Canal Plus 14 octobre 2013

Louis Aliot (FN) sur les révélations Fillon-Jouyet : « Cette affaire met en scène l’UMPS »

Tous les lundis à 8 h 30, metronews s’associe à France Bleu 107.1 pour interviewer un invité politique. Cette semaine, Louis Aliot, vice-président du Front national et député français au Parlement européen, a répondu aux questions de Sylvain Tronchet et de Vincent Michelon. « L’affaire Jouyet-Fillon rejaillit sur l’image… par francebleu1071 Lire l'intégralité de l'article

Marion Marechal Le Pen - Bourdin direct mai 2014

Marion Maréchal Le Pen (FN) veut la dissolution des groupes d’extrême gauche

Invitée à débattre sur France Info dans l’émission « L’interview politique » de Jean-François Achilli, Marion Maréchal – Le Pen, députée du Front National élue dans le Vaucluse, a critiqué sans détours la politique du ministre socialiste de l’Intérieur, après le drame de Sivens et a demandé à ce que les groupes Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen invitee TF1 120913

Une politique de l’emploi radicalement différente est une obligation économique et financière mais également morale

Ce texte de Marine Le Pen a été proposé au Figaro, au Monde, au Parisien et à La Tribune. Aucun de ces journaux n’a voulu le publier. Le chômage de masse coûte 100 milliards d’euros par an à l’État : plus que le déficit public ! Année après année, mois Lire l'intégralité de l'article

25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Marine Le Pen à Calais contre le « désespoir » de la population concernant l’immigration clandestine

Marine le Pen, la présidente du Front national, députée française au Parlement européen, était à Calais où elle est allée à la rencontre des populations françaises qui sont dans une situation de désespoir face à une immigration clandestine en pleine expansion alors que l’UMPS a toujours joué la politique de Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - depute FN Europeennes 2014 - Europe-1

Louis Aliot : « Le FN s’adresse aux Français, y compris ceux de confession musulmane »

Louis Aliot, vice-président du Front National, député français au Parlement européen, était l’invité de L’interview politique du week-end sur Europe 1. Il était interrogé par Maxime Switek sur l’actualité du moment et, notamment, sur le cas Maxence Buttey, cet élu FN converti à l’islam qui s’est vu suspendre de ses Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Sondages

Le Mistral passe sous pavillon russe

Énorme surprise pour les tenants de la rupture du contrat sur les BPC Mistral : bien qu’il n’y ait eu ce matin aucune cérémonie officielle à Saint-Nazaire où la délégation russe ne s’est pas rendue, depuis 14 heures le BPC Vladivostok est sous pavillon russe et a troqué son MMSI français pour un numéro russe. Un état de fait que DCNS a démenti, affirmant de façon peu convaincante qu’il ne s’agissait que d’un « test ».

Le MMSI est un numéro international régulé par l’autorité des communications basée à Genève et qui sert à déterminer l’appel sélectif des navires. Celui du BPC Vladivostok est en effet passé de 227022600 – enregistré sous pavillon français, à 273549920, sous pavillon russe depuis cet après-midi. L’ancien était encore valable hier 13 novembre et semble l’être à nouveau aujourd’hui 15 novembre depuis 11 heures, heure de Paris.

Ce matin, la Russie avait annoncé qu’elle ne laissait que quinze jours à la France pour se décider, faute de quoi elle estimerait que le contrat était rompu et s’apprêtait à demander des indemnités qui se chiffrent d’ores et déjà entre 3 et 10 milliards d’euros.

DCNS a déjà démenti la transmission effective du navire, plaidant d’abord une erreur humaine du cabinet Veritas chargé du changement de pavillon, et qui l’aurait fait de façon prématurée, puis un test. Cependant, ce démenti semble très peu convaincant car il est impensable que la décision de changer le MMSI ait été prise sans l’accord de l’Élysée. Il semble donc que la France s’achemine, dans une étrange Valls-hésitation qui risque de la fâcher tant avec la Russie qu’avec ses alliés occidentaux, vers le respect de ses engagements.

Source : politicvisio.com

Sondage en ligne Le Figaro : « La France doit-elle livrer le Mistral à la Russie « 

Présidentielle 2017 : un sondage éjecte la gauche et conforte Marine le Pen

2017 est encore loin, mais si l’élection se tenait dimanche, la gauche n’accéderait pas au second tour de la présidentielle selon un sondage

La gauche – d’abord François Hollande – serait éjectée du duel présidentiel final si le premier tour de l’élection avait lieu dimanche et Marine Le Pen, « candidate attrape-tout », arriverait en tête dans presque toutes les hypothèses, selon un sondage Ifop-Fiducial publié mardi.

Dans cette enquête réalisée pour I>Télé et Sud Radio, l’institut a testé diverses hypothèses de candidatures à droite – Juppé, Sarkozy, Fillon, avec ou sans Bayrou – et à gauche : Hollande, Valls, Aubry, avec ou sans Duflot. La gauche n’est jamais qualifiée pour le tour décisif, rassemblant au mieux 15% d’intentions de vote, devancée de plus de dix points par les finalistes virtuels, FN et UMP.

Source : sudouest.fr

Les Français ont de plus en plus de mal à boucler leurs fins de mois

Alors que le gouvernement planche actuellement sur le projet de loi « croissance et pouvoir d’achat », les Français déclarent manquer en moyenne de 464 euros par mois pour vivre confortablement, selon les résultats de la troisième édition du baromètre CSA-Cofidis.

Plus alarmant encore : près d’un Français sur cinq (18%) déclare être à découvert tous les mois alors qu’une personne sur deux dit l’avoir été au moins une fois dans l’année (47%). Un chiffre en hausse de 8% par rapport à l’an dernier.
Le sondage montre également que 63% des personnes interrogées estiment que leur pouvoir d’achat a reculé au cours de l’année écoulée – contre 52% qui le disent « correct » – poursuivant le mouvement déjà observé en 2012 et 2013. Une tendance appelée à se pérenniser puisque 58% des Français pensent que leur pouvoir d’achat sera de nouveau en baisse cette année.
Dans ce contexte, les Français s’organisent, expliquent les auteurs de l’étude. Ils sont 36% à « consommer autrement » alors que certains se trouvent obligés de sacrifier certaines dépenses de base comme l’alimentation (21%) ou l’énergie (17%).

Source : boursier.com

62% des Français souhaitent que François Hollande démissionne

Les Français sont des ingrats : François Le Normal, il s’est pourtant mouillé…

De plus en plus impopulaire, le président de la République se voit désormais contester sa légitimité même, en tant que chef de l’Etat… Selon un sondage Ifop publié ce vendredi par Le Figaro Magazine, une large majorité des Français (62%) souhaite ainsi que François Hollande quitte ses fonctions avant la fin de son mandat.

Ils sont aussi majoritaires à souhaiter une dissolution de l’Assemblée nationale (54%). Le Premier ministre Manuel Valls s’en tire un peu mieux : « seuls » 41% des personnes interrogées se prononcent pour son départ.

Lire la suite

Présidentielle 2017 : Marine Le Pen en tête dès le 1er tour !

Un sondage Ifop pour Le Figaro place la présidente du Front National en tête au premier tour de la présidentielle quel que soit son adversaire à gauche comme à droite. Au second tour, Alain Juppé est le plus à même de rassembler face à elle.

C’est une première. Marine Le Pen est donnée première au premier tour mais surtout vainqueur au second tour de l’élection présidentielle 2017 face à François Hollande (54% contre 46%), selon un sondage Ifop publié vendredi par Le Figaro.

Dans le détail, la présidente du Front National obtiendrait 28% face à Nicolas Sarkozy (25%), 30% si c’était Alain Juppé (24%) qui représentait l’UMP et 32 si François Fillon (17%) était le candidat de l’UMP.

Lire la suite sur BFM-TV

Hollande au plus bas à 13% de confiance, Valls chute de 14 points

La cote de confiance de François Hollande est tombée à 13%, soit une chute de 5 points en deux mois, le niveau le plus bas jamais atteint par un président dans ce « baromètre politique » de TNS Sofres pour Le Figaro Magazine, publié jeudi.

Son Premier ministre, Manuel Valls, dévisse de 14 points à 30% de cote de confiance, selon ce sondage effectué du 28 août au 1er septembre, soit après le remaniement du gouvernement mais avant la parution du livre de l’ex-première dame Valérie Trierweiler.

Lire la suite sur Le Nouvel Obs

2017 : un sondage place Marine Le Pen en tête du premier tour

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

François Hollande comme Manuel Valls seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour…

Si la présidentielle avait lieu dimanche prochain Marine Le Pen (26%) et Nicolas Sarkozy (25%) seraient au second tour, que ce soit face à François Hollande ou Manuel Valls, lesquels seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour, selon un sondage Ifop pour Marianne.

Lire la suite

Cote de popularité : Valls plonge, faute de résultats !

Selon la dernière enquête Ifop-JDD, le Premier ministre, Manuel Valls, accuse une chute de six points et passe sous la barre des 50%. Le Président reste stable à… 18%.

Manuel Valls chute de six points dans le baromètre Ifop-JDD de juillet. Le Premier ministre passe de 51% à 45% de Français satisfaits, tombant donc sous la barre des 50%. Trois mois et demi après son installation à Matignon, le responsable politique préféré de la gauche reste certes crédité d’un capital important, 27 points au-dessus du président de la République. Mais l’impression positive donnée à son arrivée à Matignon (il culminait à 58% de satisfaits) s’est érodée.
« Il a connu un état de grâce, les Français estimant qu’il avait le bon profil pour ce poste. Ils apprécient son volontarisme et le gouvernement ne souffre plus de couacs. Mais ils attendent toujours des résultats et aucune éclaircie ne se dessine à l’horizon », commente Jérôme Fourquet, directeur du département Opinions à l’Ifop. La baisse du Premier ministre se constate dans toutes les catégories de la population, ce qui traduit de l’ »impatience », selon le sondeur.
Pour sa part, François Hollande reste stable à son niveau le plus faible, avec 18% de satisfaits. Son intervention télévisée du 14 juillet a donc été sans effet sur l’opinion. Le chef de l’État ne bais seplus depuis quatre mois et connaît même un regain de popularité chez les sympathisants socialistes (56% de satisfaits en juillet contre 46% en juin), mais c’est la seule catégorie de l’électorat où il dépasse les 50%.

Source : lejdd.fr

Obama, pire président des Etats-Unis

Obama-Bush-WarBarack Obama est jugé comme le pire président des États-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale, juste avant George W. Bush, selon un sondage publié mercredi 2 juillet. Toujours d’après cette étude de l’université Quinnipiac, le chef d’État américain le plus populaire est Ronald Reagan, suivi par Bill Clinton.

L’université de Quinnipiac effectue régulièrement ce type d’étude, et on peut voir évoluer la popularité des locataires de la Maison Blanche en fonction, puis lorsqu’ils se retirent de la vie politique. On observe que peu de présidents américains échappent à un jugement extrêmement sévère pendant leur mandat.
George W. Bush, par exemple, qui battait des record d’impopularité en 2006, a vu sa cote lentement mais surement se rétablir depuis qu’il fait de la peinture. Il en est de même pour Richard Nixon, les personnes interrogées semblant avoir oublié l’opprobre qui a conduit à sa démission.
Aujourd’hui, Barack Obama est en cohabitation avec une Chambre des représentants hostile. Une Chambre qui bloque tous les textes de loi, de l’immigration à la régulation du port d’arme ; les démocrates sont démotivés et les républicains offensifs. Si les sondages ne sont pas bons, c’est logique, estiment les observateurs de la vie politique américaine.
A noter dans cette étude, l’exception Bill Clinton. La popularité exceptionnelle du 42e président des États-Unis ne s’est jamais démentie. Une empathie avec les Américains qui sera bien utile si son épouse brigue la Maison Blanche…

Source : rfi.fr

Européennes 2014 — Le Front National, parti le plus cité sur Twitter

Selon une étude, le parti de Marine Le Pen arrive en tête des partis les plus cités sur le réseau social pendant la campagne.

Quels ont été les partis et les candidats les plus influents sur Twitter pendant la campagne des européennes ? Du 19 avril au 19 mai, l’agence image&dialogue, en partenariat avec le site d’information Contexte et le think-tank Renaissance numérique, a analysé quelque 400.000 tweets concernant les partis et têtes de liste en lice pour le scrutin de dimanche.

Principal enseignement de cette étude : le Front National est le parti le plus visible sur le réseau social, concentrant à lui seul 22% des citations.

Suivent l’UMP, avec 15%, le Front de gauche, avec 13%, l’UDI et le MoDem, avec 12%, puis le PS et EELV, avec respectivement 11 et 10%.

Lire la suite sur Le Figaro

Hollande est le moins bon des présidents de la Ve République

Moins d’1% des Français jugent que François Hollande est le meilleur des présidents de la Ve République, selon une enquête BVA pour Le Parisien – Aujourd’hui en France publié ce dimanche.

Un sondage catastrophique de plus pour François Hollande. L’actuel locataire de l’Élysée est en effet considéré comme le moins bon des présidents de la Ve République selon un palmarès BVA réalisé pour Le Parisien dimanche – Aujourd’hui en France. Sans surprise, en tête du classement, les Français plébiscitent le Général de Gaulle.

A la question, «qui est ou a été le meilleur président de la Ve République ?», plus d’un tiers des personnes interrogées (36%), répondent le Général de Gaulle, qui a dirigé le pays de 1959 à 1969. Arrive ensuite François Mitterrand (27%), premier président socialiste de la Ve (1981-1995).

Nicolas Sarkozy, président de 2007 à 2012, occupe la troisième place de ce classement (10%). Puis Valéry Giscard d’Estaing (1974-1981) arrive ex-æquo avec Jacques Chirac (1995-2007) à 8%. Ils sont talonnés de près par Georges Pompidou (1969-1974) plébiscité par 7% des sondés. François Hollande, actuellement en fonctions, ferme la marche, loin derrière : seuls 0,5% des sondés le considèrent comme le meilleur chef d’État. 4% des personnes interrogées ne se prononcent pas.

Parmi les sympathisants de gauche, Hollande n’est pas beaucoup mieux classé. Il arrive à l’avant-dernier rang (1%), juste devant Nicolas Sarkozy (<0,5%). C’est François Mitterrand qui est de loin considéré comme le meilleur président de la Ve République (62%). Il est suivi par le Général de Gaulle (21%), Jacques Chirac (7%), Georges Pompidou (3%) et Valéry Giscard d’Estaing (3%). 3% ne se prononcent pas.

Source : leparisien.fr

Européennes 2014 : les listes FN toujours en tête des intentions de vote

 

A dix jours des élections européennes, le FN conforte sa place en tête des intentions de vote. La droite se maintient, la gauche recule légèrement. Avec 25% des intentions de vote selon un sondage CSA pour les titres du groupe Nice-Matin et BFMTV, le Front National est bien parti pour être le parti le mieux représenté au Parlement européen.

Attention : il ne s’agit que d’un sondage. La mobilisation sur le terrain ne doit surtout pas faiblir. Haut les cœurs !

Affiche-votez-patriote

Il reste trois ans à Hollande pour finir de ruiner la France !

hollande titanicPar Maximilien Richonet

Son plaidoyer sur BFMTV/RMC n’y changera rien : lui, son gouvernement et leurs alliés vont continuer de molester la France et les Français. Et il leur reste encore 3 ans !
Nous avons eu droit, jusqu’ici, aux hors-d’œuvre ; la suite du festin empoisonné suivra, sitôt passé le scrutin européen. Et le programme s’annonce haut en couleur : PMA, loi pour les transsexuels, droit de vote des étrangers, réforme territoriale bidouillée…
Lors de son allocution chez Jean-Jacques Bourdin, Hollande nous a rappelé qu’une loi autorisant le droit de vote des étrangers aux élections locales sera bien proposée au Parlement, malgré l’obligation pour la majorité de réunir une majorité des 3/5. C’est loin d’être acquis pour le moment, mais connaissant la versatilité de nos politiques (il fut un temps où Sarkozy y était favorable…), tout reste possible.

Lire la suite sur bvoltaire.fr

_______________________

François Hollande perd cinq points de popularité en mai et tombe à seulement 18% de satisfaits. Jamais le chef de l’État n’était passé sous la barre des 22% dans le baromètre metronews-CLAI-LCI réalisé par OpinionWay. De son côté, Manuel Valls ne fait plus que 43% de satisfaits (- 4). (ici)

L’Europe inquiète les Français

Affiche-votez-patrioteUne courte majorité de Français est toujours favorable à l’appartenance à l’Union européenne, selon un sondage CSA /BFMTV/Nice-Matin. Mais près de la moitié d’entre eux se disent « inquiets », notamment des risques pour l’emploi et la protection sociale. Une proportion en nette hausse depuis 10 ans.

Si François Hollande tente de plaider pour une Europe du « progrès » et de la « paix », les Français doutent. Seuls 51 % estiment en effet que l’appartenance de la France à l’Union européenne est une bonne chose, selon un sondage CSA /BFMTV/Nice-Matin publié vendredi. Et le détail de l’étude en dit long sur la chute de confiance envers l’Europe des 27, à quelques semaines des élections européennes.
Signe révélateur de cette crise, le sentiment que suscite de prime abord l’Union européenne est l’ »inquiétude », pour 48% des Français. C’est 9 points de plus qu’en 2004. Seules 18% des personnes interrogées se disent d’abord « confiantes », et 2% « enthousiastes ».
C’est d’abord de conséquences négatives sur les plans économique et social que les Français ont peur. En premier lieu pour l’emploi : 70 % des sondés disent craindre que la construction européenne cause une hausse du chômage en France. En 2e position des motifs d’inquiétude, la possible perte de protection sociale (63%).
Viennent ensuite la peur d’une montée de l’immigration (60%, +12 par rapport à 2007) et d’une perte de « notre identité nationale et notre culture » (52%, +2).
Cette défiance pourrait se traduire bientôt dans les urnes et profiter aux listes eurosceptiques, comme le laissent déjà présager plusieurs sondages.

Source : metronews.fr

Sud-Ouest — Louis Aliot en campagne dans le Lot et en Dordogne

Site officiel de Louis Aliot candidat du Sud-Ouest pour les elections europeennes 2014

Louis Aliot, candidat tête de liste Bleu Marine dans le Sud-Ouest pour les européennes, était en déplacement lundi dans le Lot à Cahors. Il s’est ensuite rendu dans l’après-midi en Dordogne à Bergerac où il a été interviewé par France Bleu.

Louis Aliot : «Parce que l’Europe a échoué sur tout. C’est une Europe de l’échec.»

et d’ajouter concernant l’Union européenne actuelle et l’euro, monnaie unique, qu’il fallait «revenir à une Europe des nations, une confédération d’États, une Europe des projets, choisir plutôt Airbus que la PAC.»

«Les Français se rendent compte de cette anomalie financière… Je pense que l’on peut revenir à une monnaie commune, mais qu’il faut sortir de cette monnaie unique»


 

Lire aussi :