Marine Le Pen - europeennes 2014

Marine Le Pen : « Il faut couper les financements au fondamentalisme islamiste! »

Marine Le Pen, présidente du Front national, était l’invitée de Francis Letellier dans le « 12/13 Dimanche », le magazine politique de France 3. La question du jour portait sur la progression du FN en vue des élections départementales. L’actualité du moment a aussi été évoquée : la réaction du Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Louis Aliot : « En France, la Charia ne s’applique pas !

Louis Aliot, vice président du Front national, était L’invité politique de LCI Matin week-end. Il a commenté l’actualité du moment, dont les réseaux islamistes en France qui envoient des volontaires en Irak et en Syrie, la question des musulmans en France face au phénomène, le démantèlement du service public à Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Louis Aliot : « Cazeneuve cherche à redorer le blason du gouvernement socialiste auprès des musulmans »

Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front national, commente la « réforme du culte musulman » annoncée par le ministre de l’Intérieur, le socialiste Bernard Cazeneuve. Au micro de Frédéric Rivière, il s’exprime également sur les élections départementales de mars prochain. « Ce qu’il faut surtout c’est couper l’islam Lire l'intégralité de l'article

Louis-Aliot-France Culture europeennes-2014

La victoire de SYRIZA en Grèce : la politique du moindre mal

Par Louis Aliot, vice-président du Front national, député français au Parlement européen, pour Boulevard Voltaire Le Front national s’est félicité de la victoire du parti SYRIZA lors des élections législatives du 25 janvier. Ce soutien a suscité de nombreuses analyses malveillantes dans les grands médias. Les adversaires du FN en Lire l'intégralité de l'article

l-apartheid selon valls - tu mets quelques blancs white blancos

L’ « Apartheid » selon Manuel Valls

Selon Manuel Valls, le Première ministre socialiste de Normal 1er, il y aurait un « apartheid » en France… Un « Apartheid » que semble avoir expérimenté dans sa bonne ville d’Evry, l’inénarrable chef du gouvernement pour qui la Valls de l’insécurité et du grand n’importe quoi n’a plus de secret. « Belle image Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - Vice-President du FN - Front National - France NationsPresse Info

Louis Aliot : « Il y a un jeu entre le grand banditisme et l’islam radical »

Louis Aliot, vice-président du Front national, était de l’invité de LCI. Il a commenté l’actualité du moment, dont les conséquences de la vague d’attentats islamistes qui vient de frapper notre pays, les problèmes liés à l’immigration, à l’islamisme, au communautarisme. « Il y a une faille de l’Europe telle que nous Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Sondages

Départementales : le FN largement en tête, à 33% d’intentions de vote

FN départementales 2015

Le parti de Marine Le Pen devance ses concurrents, selon notre sondage Odoxa… mais c’est l’UMP qui devrait remporter la mise.

C’est le paradoxe. Les élections départementales intéressent peu, et pourtant leurs conséquences politiques risquent d’être majeures. A trois semaines du scrutin, la dynamique semble bien du côté du FN.

Selon le sondage Odoxa que nous publions en exclusivité, il arrive largement en tête des intentions de vote (33 %) pour le premier tour du 22 mars.

Lire la suite sur leparisien.fr

Départementales : un sondage place le FN en tête à 30%

FN-1er-parti

Le Front national, à 30% d’intentions de vote, sortirait en tête du 1er tour des élections départementales de fin mars, avec deux points d’avance sur l’UMP-UDI (28%) et dix sur le PS (20%), selon un sondage Ifop.

Les élections départementales ont lieu dans moins d’un mois, et pourraient constituer un triomphe pour le Front national (FN).

FN, UMP-UDI et PS sont les seuls partis à passer « la barre des 10% » note l’Ifop qui donne 7% aux écologistes d’EELV, alors que le Front de gauche serait à 6 %, et l’extrême gauche à 2%. Ce sondage regroupe les intentions de vote au niveau national et ne tient pas compte des particularismes locaux.

Lire la suite sur lexpress.fr

Cote de popularité: François Hollande et Manuel Valls chutent dans les sondages

Hollande singe

La cote de popularité du couple exécutif a enregistré une chute après l’embellie du mois de janvier. François Hollande perd 5 points de popularité et Manuel Valls 7 points.

L’embellie semble bel et bien passée pour le président de la République et le Premier ministre. La cote de popularité de François Hollande et de Manuel Valls a en effet rechuté au mois de février, à en croire un sondage Ifop pour Le Journal du Dimanche et Hémisphère Public. Le chef de l’Etat perd 5 points de popularité, pour recueillir 24% de satisfaits, tandis que le chef du gouvernement recule de 7 points pour atteindre 46% d’opinions favorables.

Lire la suite sur francesoir.fr

42% des électeurs de Nicolas Sarkozy prêts à voter FN pour les prochaines élections locales

Marine-Le-Pen le vote utile c'est le Front National Rassemblement Bleu Marine

Selon un sondage Odoxa pour Le Parisien, près d’un tiers des Français (32%) ont une bonne opinion du Front national. C’est 20 points de plus par rapport à 2011.

Le Front national n’en finit pas de faire des émules. Alors qu’un sondage Ifop pour le JDD, publié dimanche 15 février, montre que 29% des Français « souhaitent » la victoire du Front national devant l’UMP et le PS, cette nouvelle étude d’Odoxa pour Le Parisien enfonce le clou. 42% des électeurs de Nicolas Sarkozy seraient prêts à voter FN pour les prochaines élections locales. Ils sont même 31 % à se dire prêts à voter pour Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle.

Il faut dire que la politique de dédiabolisation a fonctionné. Près d’un tiers des Français (32%) ont une bonne opinion du Front national.

Lire la suite

Doubs (4e cric.)/estimation : Montel (FN) 50.3% Barbier (PS) 49.7%

sophie-montel

Ce soir, juste après la fermeture des bureaux de vote dans la 4e circonscription du Doubs, les estimations « sorties des urnes » donnerait la candidat du Front national, Sophie Montel, gagnante face au socialiste de l’UMPS. La mobilisation semble avoir été plus forte et les soutiens nombreux.

Sous toutes réserves et avec la plus grande prudence, le FN arriverait en tête à Bourguignon et Fesches et les villages alentours voteraient plus pour Sophie Montel.

Estimation à 19h00 : Montel (FN) 50.3% Barbier (PS) 49.7%

A suivre…

Le FN est un parti comme les autres pour plus de la moitié des Français

FN-1er-parti

Plus de la moitié des Français (56%) estiment que le Front national devrait être considéré comme un parti comme les autres, mais seulement 28% le croient capable de gouverner la France, selon un sondage Odoxa réalisé pour CQFD et I-Télé.

Dans cette enquête, 56% des Français (78% chez les sympathisants de droite, 28% chez ceux de gauche) jugent que le parti de Marine Le Pen « devrait être à présent considéré comme un parti comme les autres », 41% pensent l’inverse et 3% ne se prononcent pas.

Lire la suite

Présidentielle 2017 : Marine Le Pen nettement en tête au premier tour

Oui la France MLP

Marine Le Pen sortirait nettement en tête si le premier tour de la présidentielle avait lieu dimanche, avec 29 à 31 %, aucun rival ne dépassant 23 % – Nicolas Sarkozy, Manuel Valls, ou Alain Juppé, chacun autour de 23 %, ou François Hollande, à 21 % -, selon un sondage Ifop pour Marianne publié jeudi.

Très élevé, le score de Mme Le Pen évolue peu selon l’identité de ses rivaux, mais elle ferait mieux face à Alain Juppé que face à Nicolas Sarkozy : 29 % en cas de confrontation avec François Hollande et Nicolas Sarkozy, 30 % face à Manuel Valls et Nicolas Sarkozy, 31 % face à Hollande/Juppé ou face à Valls/Juppé.

Lire l’article en entier

Consommation : le panier moyen de nouveau en baisse en 2014

consommation

Le coût du panier moyen des consommateurs français a connu pour la deuxième année consécutive une baisse en 2014, reculant de 0,13% par rapport à 2013 et de 0,59% entre janvier et novembre, selon l’étude annuelle diffusée jeudi par Familles rurales et La Croix.

L’association de consommateurs étudie depuis 2006 l’évolution des prix de 35 produits de consommation courante, comme l’eau, les biscuits, les jus de fruits, les desserts, les produits laitiers, la lessive, etc.

Lire la suite sur leparisien.fr

Marine Le Pen, personnalité politique de 2014 pour les Français

Marine Le Pen - La Preuve par 3

La présidente du Front national est la personnalité qui a le plus marqué l’année politique 2014, selon notre sondage OpinionWay. Marine Le Pen remporte également la palme de la meilleure opposante à François Hollande.

Marine Le Pen termine l’année sur une énième bonne nouvelle. Après sa série de succès électoraux (municipales, européennes, sénatoriales), 42% des Français estiment que la présidente du Front national est la personnalité qui a le plus marqué l’actualité politique en 2014, selon notre sondage metronews-CLAI-LCI réalisé par OpinionWay.

Lire la suite sur metronews.fr

71% des Français favorables aux crèches de Noël dans les bâtiments publics

Noel Jesus

Les Français sont majoritairement « plutôt favorables » (71%) à la présence de crèches de Noël dans les administrations et les bâtiments publics, selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest France.

Interrogés sur ce sujet, 71% se disent « plutôt favorables, car cela constitue plus un élément de tradition culturelle qu’un symbole chrétien ».

Lire la suite sur lenouvelobs.com

60% des Français sont opposés au droit de vote des étrangers

affiche_vote_etrangers

La bascule s’est faite en trois ans. Selon un sondage Odoxa pour l’émission d’i-Télé CQFD et Le Parisien – Aujourd’hui en France, 60% des Français sont opposés à l’extension du droit de vote aux élections municipales pour les étrangers non membres de l’Union européenne. Or, relève Gaël Sliman, président d’Odoxa, en novembre 2011, un sondage BVA pour le quotidien francilien indiquait que «61% des Français y étaient favorables».

«Ce sondage confirme les enquêtes réalisées par de nombreux confrères depuis la fin 2012 montrant déjà un basculement d’une majorité de Français dans l’hostilité au droit de vote des étrangers, moins de six mois après l’élection de François Hollande, celui-ci ayant, dès l’automne 2012, donné le sentiment qu’il n’irait pas au bout de sa promesse de campagne», analyse Gaël Sliman.

Dans le détail, 38% des Français y sont «très opposés» et 22% «plutôt opposés». 71% des sympathisants de gauche y sont toujours favorables (contre 75% en novembre 2011) et seulement 16% des sympathisants de droite (contre 43% en novembre 2011).

Autre enseignement de l’enquête Odoxa, 72% des Français jugent que «l’intégration des étrangers dans la société française» fonctionne mal, dont 47% «plutôt mal» et 25% «très mal».

Par ailleurs, la lutte contre l’immigration clandestine apparaît en troisième position des dossiers prioritaires aux yeux des sondés, 24% d’entre eux la citant comme préoccupation prioritaire. Mais, sans surprise, «LA priorité absolue et écrasante pour les Français» reste la lutte contre le chômage, avec 51% de citations.

Source : leparisien.fr

66 % des Français ne veulent pas que Sarkozy soit candidat à la présidentielle

Sarkozy-affiche-concordiaAu premier regard, le sondage exclusif Odoxa pour Le Parisien-Aujourd’hui en France se révèle plutôt abrasif pour Nicolas Sarkozy.

Une semaine après son élection à la tête de l’UMP, 58 % des Français ont une mauvaise opinion de Nicolas Sarkozy, 79 % pensent qu’il n’a pas la capacité à rassembler le pays, 60 % qu’il a fait son temps, et 61 % que son retour est une mauvaise chose.
L’homme aussi est jugé sévèrement. Si les Français saluent son dynamisme (83 %) et son courage (64 %), ils ne sont que 45 % à le trouver rassembleur (- 3 points depuis fin septembre, date de son come-back), 36 % à le juger sympathique (- 4 points), et 21 % seulement honnête (- 5 points). Résultat : deux sur trois (66 %) ne veulent pas qu’il soit de nouveau candidat à la présidentielle. « La bataille pour la présidence de l’UMP a laissé des traces », analyse Gaël Sliman, patron de l’institut Odoxa, pour qui « le nouveau président de l’UMP aura du pain sur la planche pour recouvrer sa légitimité pleine et entière ».

Lire la suite surleparisien.fr

Le Mistral passe sous pavillon russe

Énorme surprise pour les tenants de la rupture du contrat sur les BPC Mistral : bien qu’il n’y ait eu ce matin aucune cérémonie officielle à Saint-Nazaire où la délégation russe ne s’est pas rendue, depuis 14 heures le BPC Vladivostok est sous pavillon russe et a troqué son MMSI français pour un numéro russe. Un état de fait que DCNS a démenti, affirmant de façon peu convaincante qu’il ne s’agissait que d’un « test ».

Le MMSI est un numéro international régulé par l’autorité des communications basée à Genève et qui sert à déterminer l’appel sélectif des navires. Celui du BPC Vladivostok est en effet passé de 227022600 – enregistré sous pavillon français, à 273549920, sous pavillon russe depuis cet après-midi. L’ancien était encore valable hier 13 novembre et semble l’être à nouveau aujourd’hui 15 novembre depuis 11 heures, heure de Paris.

Ce matin, la Russie avait annoncé qu’elle ne laissait que quinze jours à la France pour se décider, faute de quoi elle estimerait que le contrat était rompu et s’apprêtait à demander des indemnités qui se chiffrent d’ores et déjà entre 3 et 10 milliards d’euros.

DCNS a déjà démenti la transmission effective du navire, plaidant d’abord une erreur humaine du cabinet Veritas chargé du changement de pavillon, et qui l’aurait fait de façon prématurée, puis un test. Cependant, ce démenti semble très peu convaincant car il est impensable que la décision de changer le MMSI ait été prise sans l’accord de l’Élysée. Il semble donc que la France s’achemine, dans une étrange Valls-hésitation qui risque de la fâcher tant avec la Russie qu’avec ses alliés occidentaux, vers le respect de ses engagements.

Source : politicvisio.com

Sondage en ligne Le Figaro : « La France doit-elle livrer le Mistral à la Russie « 

Présidentielle 2017 : un sondage éjecte la gauche et conforte Marine le Pen

2017 est encore loin, mais si l’élection se tenait dimanche, la gauche n’accéderait pas au second tour de la présidentielle selon un sondage

La gauche – d’abord François Hollande – serait éjectée du duel présidentiel final si le premier tour de l’élection avait lieu dimanche et Marine Le Pen, « candidate attrape-tout », arriverait en tête dans presque toutes les hypothèses, selon un sondage Ifop-Fiducial publié mardi.

Dans cette enquête réalisée pour I>Télé et Sud Radio, l’institut a testé diverses hypothèses de candidatures à droite – Juppé, Sarkozy, Fillon, avec ou sans Bayrou – et à gauche : Hollande, Valls, Aubry, avec ou sans Duflot. La gauche n’est jamais qualifiée pour le tour décisif, rassemblant au mieux 15% d’intentions de vote, devancée de plus de dix points par les finalistes virtuels, FN et UMP.

Source : sudouest.fr

Les Français ont de plus en plus de mal à boucler leurs fins de mois

Alors que le gouvernement planche actuellement sur le projet de loi « croissance et pouvoir d’achat », les Français déclarent manquer en moyenne de 464 euros par mois pour vivre confortablement, selon les résultats de la troisième édition du baromètre CSA-Cofidis.

Plus alarmant encore : près d’un Français sur cinq (18%) déclare être à découvert tous les mois alors qu’une personne sur deux dit l’avoir été au moins une fois dans l’année (47%). Un chiffre en hausse de 8% par rapport à l’an dernier.
Le sondage montre également que 63% des personnes interrogées estiment que leur pouvoir d’achat a reculé au cours de l’année écoulée – contre 52% qui le disent « correct » – poursuivant le mouvement déjà observé en 2012 et 2013. Une tendance appelée à se pérenniser puisque 58% des Français pensent que leur pouvoir d’achat sera de nouveau en baisse cette année.
Dans ce contexte, les Français s’organisent, expliquent les auteurs de l’étude. Ils sont 36% à « consommer autrement » alors que certains se trouvent obligés de sacrifier certaines dépenses de base comme l’alimentation (21%) ou l’énergie (17%).

Source : boursier.com