Marine Le Pen - France 3

Européennes / FN / BNP – Droit de réponse de Marine Le Pen au Figaro

Mise en cause dans un article titré « Rencontre avec Nigel Farage, le Britannique qui veut faire sauter l’Europe » publié en page X de votre édition du 15 avril 2014 et dans sa version numérique http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/14/31001-20140414ARTFIG00287-rencontre-avec-nigel-farage-le-britannique-qui-veut-faire-sauter-l-europe.php, je vous prie et au besoin … en vertu des dispositions prévues par l’article 13 Lire l'intégralité de l'article

Humiliation de la France su la scene europeenne - deficit public 2014

Objectif 3 % de déficits publics : Valls contredit Hollande !

Dans la revue de presse de ce matin diffusée sur la chaîne de l’économie, BFM Business, Laurent Mimouni relate le contorsionnisme adopté par le Premier ministre, Manuel Valls, pour essayer de s’en sortir vis-à-vis de l’Europe de Bruxelles : « Hier à Berlin raconte Le Figaro, Manuel Valls a été très clair, Lire l'intégralité de l'article

vacances - le budget des francais chute de 25 pourcent

Vacances : le budget des Français s’effondre de 25 % !

En plein marasme social dû à la politique d’austérité européenne mise en œuvre par le tandem socialiste Valls-Hollande, les Français sont obligés de réduire considérablement depuis plus de 3 ans leur budget alloué pour partir en vacances. Ils se serrent la ceinture et économisent. C’est Mondial Assistance, un assureur de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Europeennes 2014 - 25 mai 2014

Européennes 2014 – Marine Le Pen : « J’en appelle à la lucidité des Français ! »

Ce matin, Marine Le Pen, présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, était l’invitée de Guillaume Durand sur Radio Classique et LCI. Marine Le Pen a réagi en marge des élections européennes qui se dérouleront le 25 mai 2014 en France. « J’en appelle à la lucidité des Français !  Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Salut les terriens : Louis Aliot invité de Thierry Ardisson

Louis Aliot, vice-président du Front National chargé des manifestations et de la formation, est l’invité de Thierry Ardisson dans l’émission « Salut les terriens » sur Canal Plus. Salut les Terriens du 12/04/14 – Part. 2 Louis Aliot à partir de 7mn Partager la publication "Salut les terriens : Louis Aliot invité de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen a la Douma - crise en Ukraine

Russie : visite privée de Marine Le Pen à la Douma

En visite privée à Moscou en Fédération de Russie, Marine Le Pen, présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, en a profité pour rencontrer et dialoguer avec le président de la Douma, Sergueï Narychkine, concernant la crise en Ukraine provoquée par les euromondialistes. Partager la publication "Russie : visite Lire l'intégralité de l'article

Le seul vote utile c'est Marine Le Pen

Comme prévu, un remaniement pour rien !

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National On nous annonçait un « gouvernement de combat » renouvelé et resserré, les Français découvrent au final un gouvernement bien trop fourni, composé de 30 ministres et secrétaires d’État, et très peu modifié, via un simple jeu de chaises musicales. La promotion-sanction de Lire l'intégralité de l'article

Hollande chomage pour tous gouvernement valls 2014

Chômage : c’est la priorité des Français

Dans une enquête réalisée en mars 2014 par l’institut de sondage Ifop, on apprend que la priorité pour 72 % des Français pour les prochains mois de l’année porte essentiellement  sur la lutte contre le chômage ! Parmi les 12 priorités qui ressortent de cette observation, trois sont en forte progression. La Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

Local de la Ligue des droits de l’Homme : la mairie d’Hénin-Beaumont respecte la loi !

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National Depuis des années, la Ligue des droits de l’Homme bénéficiait de subventions municipales et d’un local municipal  en toute illégalité. Non seulement, aucun bail n’a été signé entre l’association d’extrême gauche et la mairie faisant de la LDH, un occupant sans Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Sondages

Hollande bat tous les records d’impopularité

Et un petit parachutage dans l'Est de l'Ukraine pour faire remonter la popularité, ça le ferait ?

Et un petit parachutage dans l’est de l’Ukraine pour faire remonter la popularité, ça le ferait ?

C’est un record absolu dans l’histoire de la Ve République. Selon le baromètre Ifop/JDD, seul outil mesurant l’opinion des Français sur le président de la République et le Premier ministre depuis 1958, quarante points séparent François Hollande (qui chute à 18 %) de son nouveau chef de gouvernement (qui démarre à 58 %).

A quelques semaines du deuxième anniversaire de l’élection de François Hollande à l’Élysée, jamais un Président n’a connu en terme d’opinion une situation si compliquée, si difficile voire si catastrophique. François Hollande paie cash la claque des élections municipales avec la perte de 155 villes détenues jusqu’à présent par le PS.

Sans surprise, il bat tous les records d’impopularité et s’enfonce davantage vers des profondeurs jamais atteintes par ses prédécesseurs : le plus petit nombre de Français « très satisfaits » (2 %), le plus grand nombre de mécontents (82 %), l’écart le plus important jamais enregistré entre un chef de l’État et son Premier ministre (40 points). Le précédent record datait de mars 2008 (déjà après des municipales largement perdues) avec 21 points entre Nicolas Sarkozy et François Fillon.

Source : lejdd.fr

La réforme territoriale oui, mais pas touche à ma région !

Selon une enquête réalisée par l’institut de sondage LH2 pour la presse régionale et France Bleu, les Français sont 54 % à refuser l’agrandissement de leur région et  74 % à rejeter son rétrécissement.

Extraits. 68 % des Français se déclarent favorables à la réduction des échelons locaux, une mesure annoncée par le Premier ministre, Manuel Valls, mardi lors de sa déclaration de politique générale.

Mais lorsque le scénario de redécoupage se précise, ils sont :

  • 54 % à refuser l’agrandissement de leur région par le rattachement à la région voisine
  • 51 % contre le rattachement de nouveaux départements.
  • 74 % des sondés sont défavorables au rétrécissement de leur région
  • 77 % refusent sa disparition pure et simple, 56 % y étant même « très défavorables ».

Lire l’intégralité de l’article sur FranceTVinfo

Lire aussi notre revue de presse du 9 avril 2014

Chômage : c’est la priorité des Français

Hollande chomage pour tous gouvernement valls 2014

Dans une enquête réalisée en mars 2014 par l’institut de sondage Ifop, on apprend que la priorité pour 72 % des Français pour les prochains mois de l’année porte essentiellement  sur la lutte contre le chômage !

Parmi les 12 priorités qui ressortent de cette observation, trois sont en forte progression.

  1. La lutte contre la délinquance qui croît de 13 % en un an !
  2. Il faut aussi souligner que les Français (+14 %) souhaitent que le gouvernement lutte plus efficacement contre l’immigration clandestine !
  3. Avec un sursaut de plus de 16 % en un an, la maitrise du niveau des impôts devient pressante.

Les 12 priorités relevées dans ce sondage :

  • La lutte contre le chômage à 72 %
  • La santé à 62 % (+7 %)
  • La lutte contre la délinquance à 56 %
  • L’éducation à 54 %
  • Le relèvement des salaires et du pouvoir d’achat à 53 %
  • La maîtrise du niveau des impôts et la réduction de la dette publique arrivent toutes deux à 51 %
  • La lutte contre l’immigration clandestine à 50 %
  • La lutte contre la précarité à 47 %
  • La sauvegarde des services publics à 34 %
  • L’amélioration de la situation dans les banlieues et la protection de l’environnement à 33 % (+6 %)

On notera que seuls (66 %) les électeurs du Front National réclament avec vigueur un relèvement des salaires et du pouvoir d’achat et à 78 % une lutte contre la délinquance ; puis à 81 % une lutte contre l’immigration clandestine !

Source : Ifop

Pour 7 Français sur 10, il ne s’agit pas d’un « gouvernement de combat »

sondage_1Selon notre enquête exclusive BVA pour l’émission « CQFD » diffusée sur I-Télé et Le Parisien-Aujourd’hui en France, 69 % des Français pensent que le nouveau gouvernement Valls mènera la même politique que le précédent dirigé par Jean-Marc Ayrault. ils ne sont que 26 % a estimer le contraire.

Enfin, ils ne sont que 19 % à penser que ce gouvernement est « renouvelé ». Pas question de lui signer un chèque en blanc. Certes, 72 % se rendent à l’évidence : c’est bien un gouvernement « resserré », les Français ne voient à 77 % que les mêmes têtes.

Lire le sondage sur Le Parisien

Humour : Patrick Sébastien et Yves Lecoq se payent la tête du gouvernement


Yves Lecoq et Patrick Sébastien se payent la… par leparisien

Pas d’état de grâce pour Manuel Valls

Selon le baromètre CSA pour Les Échos et Radio Classique, 41 % seulement des Français font « confiance » à Manuel Valls pour «  résoudre les problèmes  ». Un niveau très bas. 47 % ne lui font pas confiance.

Si Manuel Valls espérait bénéficier d’un petit état de grâce, c’est raté. Le baromètre CSA pour Les Échos et Radio Classique a plutôt, pour lui, des allures de douche froide. Alors que le nouveau Premier ministre vient à peine de prendre ses fonctions, seuls 41 % des Français disent lui faire « confiance » pour « affronter les principaux problèmes qui se posent au pays ». Ils sont plus nombreux, 47 %, à ne pas lui faire confiance, tandis que 12 % sont sans opinion. Ce sondage a été effectué mardi, au lendemain de sa nomination par François Hollande et le jour de sa prise de fonction, et mercredi, le jour de l’annonce du gouvernement.

Lire la suite sur lesechos.fr

Pour 66 % des Français, le Front National propose des solutions réalistes

pour 66 pourcent des francais, le FN propose des solutions realistes - janvier 2014

Dans un sondage paru en janvier 2014 et réalisé par Ipsos / Stéria, on apprend que les Français sont de plus en plus intéressés par les solutions proposées par le seul mouvement politique qui défend le rôle de la nation, le Front National.

  • Pour 53 % des Français, le Front National est un parti utile
  • Pour 66 %, le Front National incarne une alternative politique crédible au niveau national et propose des solutions réalistes !
  • C’est un parti proche des préoccupations pour 68 % des Français
  • Pour 49 % des Français, le FN est un parti démocratique

Source : Ipsos – Janvier 2014

Européennes 2014 : les Français contestent de plus en plus l’Europe de Bruxelles !

Europeennes 2014 - il faut renforcer les pouvoirs de decision de notre pays meme si cela doit conduire a limiter ceux de l Europe pour 70 pourcent des Francais

Les Français sont désormais de plus en plus nombreux à vouloir tourner le dos à l’Union européenne, celle que défendent la bouche en cœur et la main dans la main la gauche socialiste hollandaise et la droite UMPiste sarkozyste.

Le repli et la défiance de l’opinion des Français exacerbent les crispations à l’égard de l’Union européenne à 4 mois des prochaines élections européennes qui se dérouleront à la proportionnelle le 25 mai 2014.

Pour faire face aux grands problèmes des années à venir, une large majorité de Français (70 %, +5) plaide :

  • Pour un renforcement des pouvoirs nationaux au détriment de ceux de l’UE (67 %).
  • La contestation de la monnaie unique est également en nette progression.
  • 33 % (+5) des Français souhaitent que la France sorte de la zone euro et repasse au franc (contre 67 %, -5 qu’elle reste dans l’euro). Cette idée est désormais majoritaire chez les ouvriers (à 52 %, +8 soit l’une des plus fortes progressions).
  • En outre, seuls 45 % des Français (34 % des ouvriers) estiment que l’appartenance de la France à l’Union européenne (UE) est une bonne chose, contre 40 % pour qui c’est une mauvaise chose.

Les Français font aussi part des valeurs du passé :

  • Pour 74 % des Français, la France, c’était mieux avant
  • Pour 78 % des Français : dans ma vie, je m’inspire de plus en plus des valeurs du passé
  • Rien n’est plus beau que la période de mon enfance pour 70 % des Français

Voir aussi : sondage / la société française se fracture, les Français se tournent vers le Front National

Source : Ipsos – janvier 2014

Sondage : la société française se fracture, les Français se tournent vers le Front National

La France en declin 2014

Dans une récente enquête réalisée par l’institut de sondage Ipsos / Steria pour Le Monde / France Inter / Cevipof / Fondation Jean-Jaurès, on observe de nouvelles fractures au sein de la société française, une aggravation des jugements dans certains domaines et un renforcement du clivage social qui traverse la société française.

Extrait. Les Français exigent très exactement :

  • Une forte demande (84 %) d’autorité de la part d’un vrai Chef d’État pour remettre de l’ordre en France !
  • L’armée et la police font partie des rares institutions auxquelles une majorité de Français accordent encore leur confiance
  • Pour 58 %, la France doit se protéger davantage du monde d’aujourd’hui
  • Une vraie maitrise des flux migratoires sur l’ensemble du territoire national, 66 % des Français sont d’accord avec l’idée selon laquelle il y a trop d’étrangers en France et 47 % pensent que pour réduire le nombre de chômeurs en France, il faut réduire le nombre d’immigrés.
  • Islam : 63 % (-11) des Français considèrent que cette religion n’est pas compatible avec les valeurs de la société française
  • 72 % des Français n’ont pas confiance dans l’Assemblée nationale, 73 % dans le Sénat.
  • Pour 88 % des personnes interrogées, les hommes et les femmes politiques ne s’occupent pas de ce que pensent les gens.
  • Pour 74 % des Français, les journalistes ne parlent pas des vrais problèmes des Français.
  • Près d’un Français sur deux (45 %) se montre favorable au retour de la peine de mort

Le constat de cette enquête est sans appel !

Dans ce contexte, le Front National séduit, au-delà de ses sympathisants, une partie significative de la population.

  • 32 % des Français disent que ce parti est proche de leurs préoccupations (38 % des employés et 41 % des ouvriers).
  • Ses propositions sont perçues comme réalistes par 34 % des Français (42 % à l’UMP).
  • Il incarne une alternative politique crédible pour 34 % des sondés (40 % à l’UMP).

Découvrir l’intégralité du sondage – cliquez-ici

Sondage commenté par Brice Teinturier, directeur général délégué, Ipsos France

Paris – NKM en tête… sur Internet

nkmPour la deuxième édition du Baromètre sur l’influence digitale des maires des trente plus grandes villes de France, l’agence de communication Augure s’est concentrée sur la réputation digitale des candidats aux municipales dans neuf villes françaises. C’est Nathalie Kosciusko-Morizet qui remporte la palme.

La campagne des municipales passe forcément par les réseaux sociaux : selon une étude de l’éditeur de logiciels de gestion de réputation Augure publiée mercredi, 78,6 % des candidats sont sur Twitter, 71,4 % ont un blog et 53,3 % sont sur Facebook. Un nouveau terrain pour la politique locale donc, les duels se font aussi là.

Lire la suite sur lejdd.fr

Voir aussi ici et ici

Réaction de Steeve Briois au sondage Ipsos/France 3/France Bleu

municipales-2014-fn-rbmCommuniqué de Steeve Briois

Les résultats du sondage Ipsos pour France 3/France Bleu annonçant la victoire de notre liste à Hénin-Beaumont, quelle que soit la configuration du second tour, sont à accueillir avec la sérénité et la distance qui s’imposent.

Ils vont cependant dans le sens des résultats des dernières élections sur notre ville et de ce que nous ressentons sur le terrain : les Héninois et les Beaumontois manifestent chaque jour une volonté de changement après des dizaines d’années de gestion catastrophique et d’opprobre. Les habitants nous témoignent une confiance réelle, fruit d’années d’opposition à un système socialiste qui a détruit notre ville.

Leur désir de changement, qui s’est nettement amplifié ces dernières semaines, et de rupture avec plus d’un demi-siècle de monopole socialiste, nous l’entendons. Qu’ils soient assurés que nous répondrons à leur appel pour tourner définitivement la page de l’archaïsme et de l’immobilisme.

Pour 81 % des Français, l’image des politiques est ternie

UMPS bateau couleSelon l’enquête exclusive BVA pour i>télé « CQFD » et Le Parisien, le climat des affaires pèse lourdement sur l’image des politiques. 81 % des personnes interrogées estiment en effet qu’elle est affectée par la multiplication des scandales.

Ces derniers jours, les Français ont découvert, successivement : que Jean-François Copé (UMP) était soupçonné de surfacturation au profit d’une société « amie » ; que Patrick Buisson enregistrait des réunions avec Nicolas Sarkozy ; que l’ancien président chercherait à s’immiscer dans le travail des juges enquêtant sur lui ; et, enfin, que Christiane Taubira n’était pas informée de la mise sur écoute de Nicolas Sarkozy… tout en admettant l’inverse quelques jours plus tard.
Au final, tout le monde est renvoyé dos à dos. « C’est l’image de l’ensemble de la classe politique qui s’abîme un peu plus », estime Céline Bracq, directrice de BVA Opinion. Et pour les 19 % de Français qui font la différence, 12 % pensent que la droite en sort affaiblie contre 7 % pour la gauche. Pour une écrasante majorité (69 % contre 54 % il y a trois ans), cette multiplication des affaires est le signe d’un mal profond : celui de la corruption.
Hier encore, un juge a demandé la levée de l’immunité parlementaire de Bernard Brochand, le député-maire (UMP) de Cannes, dans le cadre d’une affaire de… corruption. Ce désaveu s’enracine dans la population puisque, selon BVA, « les catégories sociales supérieures, les cadres et les personnes les plus diplômées partagent majoritairement ce jugement sans appel ».

Source : leparisien.fr

Russie : Poutine de plus en plus populaire

La cote de popularité du président russe Vladimir Poutine a atteint son plus haut niveau depuis trois ans, s’établissant à 71,6 %, phénomène lié au succès des JO de Sotchi et aux troubles en Ukraine. C’est ce que révèle ce jeudi le Centre russe d’étude de l’opinion publique (VTsIOM).

« Ces dernières années, plus de 60 % des Russes approuvaient le travail du président. Le record de popularité précédent [de M.Poutine] a été enregistré en mai 2012 (68,8 %), juste après son investiture à la tête de l’État russe », indiquent les sociologues. Les experts ajoutent que ces dernières semaines, la cote de popularité du président russe a augmenté de 9,7 %.
Les données du VTsIOM corroborent les résultats de l’enquête récemment réalisée par la Fondation opinion publique (FOM) révélant une hausse considérable de la cote de popularité du président Poutine.
Le sondage du VTsIOM a été mené les 8 et 9 mars 2014 auprès de 1.600 personnes vivant dans 130 agglomérations de la Fédération de Russie, la marge d’erreur statistique ne dépassant pas 3,4 %.

Source : RIA Novosti

Les Français de plus en plus sceptiques à l’égard de l’Union européenne

Europe-a-la-schlague-a-qui-le-tour-Alors que les Français se rendront aux urnes, en juin, pour désigner leurs députés européens, ils sont de plus en plus nombreux à afficher leur scepticisme vis-à-vis de tout ce qui s’apparente de près ou de loin aux institutions de Bruxelles.

Dans le baromètre annuel réalisé par l’institut BVA pour Le Parisien – Aujourd’hui en France et l’Iris (Institut de relations internationales et stratégiques) à l’occasion des Entretiens européens d’Enghien, l’Europe est désormais majoritairement vécue comme une source de crainte (40 % contre 37 % en 2013) plutôt qu’une source d’espoir (31 % contre 38 % en 2013). La chute est considérable puisqu’en 2003 la cote de confiance s’établissait à 61 %… soit 30 points de perdus en dix ans !  Autre indicateur de la défiance généralisée : 83 % des Français jugent l’action de l’Union européenne inefficace, contre 75 % en 2013.

La crise économique et les plans sociaux qui se sont multipliés dans la zone euro ont évidemment accru le sentiment de rejet, alors que la reprise se confirme aux États-Unis. De même, l’Europe paraît absente politiquement et militairement dès lors qu’une crise surgit à ses portes. C’est vrai pour la guerre au Mali et en Centrafrique. C’est également vrai au sujet des événements en Ukraine, où l’Europe des 28 peine à s’affirmer d’une même voix.

Source : leparisien.fr

Nice : les seuls véritables sondages seront ceux des 23 et 30 mars

Collage Marie-Christine Arnautu FN - Nice 2014Communiqué de Marie-Christine Arnautu, candidate tête de liste Nice Bleu Marine

14 % (BVA), 12 % (CSA) : tels sont, ce matin, les deux estimations attribuées à notre liste Nice Bleu Marine.

Les deux s’accordent à remettre Christian Estrosi sur son trône sans aucune hésitation. Ceci voudrait donc dire :

1/ Que le maire sortant serait réélu.

2/ Que le candidat du gouvernement socialiste, après six ans au conseil municipal ne parviendrait pas à convaincre un électeur sur cinq, preuve que son « opposition complice » est désormais connue de tous.

3/ Que la liste Front National que je mène serait la seule à pouvoir se qualifier pour le second tour afin d’y incarner une opposition véritable au maire sortant pour les six années à venir.

A ce stade de la campagne, et confrontée de la part du maire à un déni de démocratie et à un refus systématique de débattre, je veux m’adresser solennellement aux électrices et aux électeurs niçois afin que chacun prenne bien conscience de ce qui est en train de se jouer ici.

La réélection de Christian Estrosi serait un drame pour Nice. Pire, elle se transformerait en désastre si d’aventure, une majorité de Niçois votait, dès le premier tour, un quitus à la gestion calamiteuse du maire. Or, je n’en crois rien.

Face à une dette multipliée par 2,7 à la Métropole, face à un projet de tramway enterré qui ruinerait les caisses de la ville et menacerait le centre de Nice, face aux augmentations d’impôts déjà votées et celles en préparation, quel serait, en effet, le sens d’un tel vote ? Niçoises, Niçois, ce qui a été fait depuis 2008 l’a été contre vous, contre Nice.

Au soir du 23 mars, dites stop à la poursuite de la mauvaise gestion, stop aux compromissions, stop au clientélisme, stop aux mensonges, stop au double langage à Paris et à Nice, stop enfin à cette démocratie locale bafouée.

Plus que jamais, le vote Nice Bleu Marine s’impose car nous sommes la seule force politique à pouvoir incarner la force du bon sens, incarner une nouvelle voie pour Nice.

Etats-Unis : Barack Obama en chute libre

ObamaLa cote de popularité du président américain est au plus mal. Près de six sondés sur dix se disent aujourd’hui déçus par Barack Obama, qui est aujourd’hui bien loin de l’image du « superman » qu’on lui prêtait il y a cinq ans.

Barack Obama est en chute libre. Selon un sondage publié jeudi, près de six Américains sur dix (57 %) se disent mécontents de la politique du président. Sa cote de confiance s’établit aujourd’hui à 41 %. A titre de comparaison, en octobre 2013, 49 % des Américains se disaient défavorables à la politique du démocrate. La confiance a basculé : pourtant nettement réélu en novembre 2012, Obama compte aujourd’hui plus de détracteurs que de supporters. Parmi les personnes interrogées, 59 % d’entre elles se disent en effet « déçues » par sa politique.
Comme c’est souvent le cas aux États-Unis, Barack Obama souffre d’une mauvaise cote de popularité pendant son second mandat (Bill Clinton étant l’exception). Mais pour celui qui fut présenté comme un véritable héros sur lequel reposaient d’immenses espoirs voilà cinq ans, la chute n’en est que plus grande.