Louis Aliot FN - Le Grand Journal Canal Plus 14 octobre 2013

Louis Aliot : « Zemmour a toute ma sympathie face à la meute ! »

Dans un entretien au quotidien italien Corriere della Sera, Eric Zemmour a tenu, fin novembre, des propos sur les musulmans qui ont fait une nouvelle fois polémique. Scandale dans le scandale, le terme « déportation » retranscrit dans l’article mais non employé par l’essayiste, cristallise aujourd’hui les critiques. Les réactions du socialiste Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - La Preuve par 3

Marine Le Pen, personnalité politique de 2014 pour les Français

La présidente du Front national est la personnalité qui a le plus marqué l’année politique 2014, selon notre sondage OpinionWay. Marine Le Pen remporte également la palme de la meilleure opposante à François Hollande. Marine Le Pen termine l’année sur une énième bonne nouvelle. Après sa série de succès électoraux Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - europeennes 2014

Marine Le Pen : « Il faut sortir de l’OTAN ! »

Marine Le Pen, présidente du Front National, était l’invitée de Guillaume Durand sur Radio Classique et LCI. Il a été question de la triche de Nicolas Sarkozy lors de la dernière présidentielle, de l’affaire Bygmalion, du financement des partis politiques, du mode de scrutin antidémocratique, de l’OTAN (et des pays Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot :  » Le parti socialiste est à côté de la plaque, ils sont dans le déni de réalité »

Louis Aliot, vice-président du Front national, est l’Invité matin de RFI. Il commente au micro de Frédéric Rivière, l’actualité politique nationale marquée entre autres, par le meeting le mercredi 27 novembre, du parti socialiste contre la montée du racisme en France. «Les actes de racisme en France c’est 0,04% de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen sur NC 1ere 15032013

Marine Le Pen sur euronews : « Je prépare le grand basculement démocratique qui interviendra à la prochaine élection présidentielle »

Elle est présidente du Front National depuis 2011 et vient d’être réélue triomphalement avec 100% des suffrages exprimés lors du dernier congrès du FN à Lyon. Le Front National a obtenu le plus de sièges en France lors des dernières élections européennes et plus que jamais, 2017, Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen 12-13 Dimanche - NationsPresse

Marine Le Pen : « Nous nous battons pour gagner ! »

En direct de Lyon et à l’issue du discours de clôture du XVe Congrès du Front National, la présidente Marine Le Pen était l’invitée du 20H de France 2 présenté par Laurent Delahousse. Elle a notamment commenté le « bilan très lourd et très mauvais » de Nicolas Sarkozy et de François Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Sondages

Marine Le Pen, personnalité politique de 2014 pour les Français

Marine Le Pen - La Preuve par 3

La présidente du Front national est la personnalité qui a le plus marqué l’année politique 2014, selon notre sondage OpinionWay. Marine Le Pen remporte également la palme de la meilleure opposante à François Hollande.

Marine Le Pen termine l’année sur une énième bonne nouvelle. Après sa série de succès électoraux (municipales, européennes, sénatoriales), 42% des Français estiment que la présidente du Front national est la personnalité qui a le plus marqué l’actualité politique en 2014, selon notre sondage metronews-CLAI-LCI réalisé par OpinionWay.

Lire la suite sur metronews.fr

71% des Français favorables aux crèches de Noël dans les bâtiments publics

Noel Jesus

Les Français sont majoritairement « plutôt favorables » (71%) à la présence de crèches de Noël dans les administrations et les bâtiments publics, selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest France.

Interrogés sur ce sujet, 71% se disent « plutôt favorables, car cela constitue plus un élément de tradition culturelle qu’un symbole chrétien ».

Lire la suite sur lenouvelobs.com

60% des Français sont opposés au droit de vote des étrangers

affiche_vote_etrangers

La bascule s’est faite en trois ans. Selon un sondage Odoxa pour l’émission d’i-Télé CQFD et Le Parisien – Aujourd’hui en France, 60% des Français sont opposés à l’extension du droit de vote aux élections municipales pour les étrangers non membres de l’Union européenne. Or, relève Gaël Sliman, président d’Odoxa, en novembre 2011, un sondage BVA pour le quotidien francilien indiquait que «61% des Français y étaient favorables».

«Ce sondage confirme les enquêtes réalisées par de nombreux confrères depuis la fin 2012 montrant déjà un basculement d’une majorité de Français dans l’hostilité au droit de vote des étrangers, moins de six mois après l’élection de François Hollande, celui-ci ayant, dès l’automne 2012, donné le sentiment qu’il n’irait pas au bout de sa promesse de campagne», analyse Gaël Sliman.

Dans le détail, 38% des Français y sont «très opposés» et 22% «plutôt opposés». 71% des sympathisants de gauche y sont toujours favorables (contre 75% en novembre 2011) et seulement 16% des sympathisants de droite (contre 43% en novembre 2011).

Autre enseignement de l’enquête Odoxa, 72% des Français jugent que «l’intégration des étrangers dans la société française» fonctionne mal, dont 47% «plutôt mal» et 25% «très mal».

Par ailleurs, la lutte contre l’immigration clandestine apparaît en troisième position des dossiers prioritaires aux yeux des sondés, 24% d’entre eux la citant comme préoccupation prioritaire. Mais, sans surprise, «LA priorité absolue et écrasante pour les Français» reste la lutte contre le chômage, avec 51% de citations.

Source : leparisien.fr

66 % des Français ne veulent pas que Sarkozy soit candidat à la présidentielle

Sarkozy-affiche-concordiaAu premier regard, le sondage exclusif Odoxa pour Le Parisien-Aujourd’hui en France se révèle plutôt abrasif pour Nicolas Sarkozy.

Une semaine après son élection à la tête de l’UMP, 58 % des Français ont une mauvaise opinion de Nicolas Sarkozy, 79 % pensent qu’il n’a pas la capacité à rassembler le pays, 60 % qu’il a fait son temps, et 61 % que son retour est une mauvaise chose.
L’homme aussi est jugé sévèrement. Si les Français saluent son dynamisme (83 %) et son courage (64 %), ils ne sont que 45 % à le trouver rassembleur (- 3 points depuis fin septembre, date de son come-back), 36 % à le juger sympathique (- 4 points), et 21 % seulement honnête (- 5 points). Résultat : deux sur trois (66 %) ne veulent pas qu’il soit de nouveau candidat à la présidentielle. « La bataille pour la présidence de l’UMP a laissé des traces », analyse Gaël Sliman, patron de l’institut Odoxa, pour qui « le nouveau président de l’UMP aura du pain sur la planche pour recouvrer sa légitimité pleine et entière ».

Lire la suite surleparisien.fr

Le Mistral passe sous pavillon russe

Énorme surprise pour les tenants de la rupture du contrat sur les BPC Mistral : bien qu’il n’y ait eu ce matin aucune cérémonie officielle à Saint-Nazaire où la délégation russe ne s’est pas rendue, depuis 14 heures le BPC Vladivostok est sous pavillon russe et a troqué son MMSI français pour un numéro russe. Un état de fait que DCNS a démenti, affirmant de façon peu convaincante qu’il ne s’agissait que d’un « test ».

Le MMSI est un numéro international régulé par l’autorité des communications basée à Genève et qui sert à déterminer l’appel sélectif des navires. Celui du BPC Vladivostok est en effet passé de 227022600 – enregistré sous pavillon français, à 273549920, sous pavillon russe depuis cet après-midi. L’ancien était encore valable hier 13 novembre et semble l’être à nouveau aujourd’hui 15 novembre depuis 11 heures, heure de Paris.

Ce matin, la Russie avait annoncé qu’elle ne laissait que quinze jours à la France pour se décider, faute de quoi elle estimerait que le contrat était rompu et s’apprêtait à demander des indemnités qui se chiffrent d’ores et déjà entre 3 et 10 milliards d’euros.

DCNS a déjà démenti la transmission effective du navire, plaidant d’abord une erreur humaine du cabinet Veritas chargé du changement de pavillon, et qui l’aurait fait de façon prématurée, puis un test. Cependant, ce démenti semble très peu convaincant car il est impensable que la décision de changer le MMSI ait été prise sans l’accord de l’Élysée. Il semble donc que la France s’achemine, dans une étrange Valls-hésitation qui risque de la fâcher tant avec la Russie qu’avec ses alliés occidentaux, vers le respect de ses engagements.

Source : politicvisio.com

Sondage en ligne Le Figaro : « La France doit-elle livrer le Mistral à la Russie « 

Présidentielle 2017 : un sondage éjecte la gauche et conforte Marine le Pen

2017 est encore loin, mais si l’élection se tenait dimanche, la gauche n’accéderait pas au second tour de la présidentielle selon un sondage

La gauche – d’abord François Hollande – serait éjectée du duel présidentiel final si le premier tour de l’élection avait lieu dimanche et Marine Le Pen, « candidate attrape-tout », arriverait en tête dans presque toutes les hypothèses, selon un sondage Ifop-Fiducial publié mardi.

Dans cette enquête réalisée pour I>Télé et Sud Radio, l’institut a testé diverses hypothèses de candidatures à droite – Juppé, Sarkozy, Fillon, avec ou sans Bayrou – et à gauche : Hollande, Valls, Aubry, avec ou sans Duflot. La gauche n’est jamais qualifiée pour le tour décisif, rassemblant au mieux 15% d’intentions de vote, devancée de plus de dix points par les finalistes virtuels, FN et UMP.

Source : sudouest.fr

Les Français ont de plus en plus de mal à boucler leurs fins de mois

Alors que le gouvernement planche actuellement sur le projet de loi « croissance et pouvoir d’achat », les Français déclarent manquer en moyenne de 464 euros par mois pour vivre confortablement, selon les résultats de la troisième édition du baromètre CSA-Cofidis.

Plus alarmant encore : près d’un Français sur cinq (18%) déclare être à découvert tous les mois alors qu’une personne sur deux dit l’avoir été au moins une fois dans l’année (47%). Un chiffre en hausse de 8% par rapport à l’an dernier.
Le sondage montre également que 63% des personnes interrogées estiment que leur pouvoir d’achat a reculé au cours de l’année écoulée – contre 52% qui le disent « correct » – poursuivant le mouvement déjà observé en 2012 et 2013. Une tendance appelée à se pérenniser puisque 58% des Français pensent que leur pouvoir d’achat sera de nouveau en baisse cette année.
Dans ce contexte, les Français s’organisent, expliquent les auteurs de l’étude. Ils sont 36% à « consommer autrement » alors que certains se trouvent obligés de sacrifier certaines dépenses de base comme l’alimentation (21%) ou l’énergie (17%).

Source : boursier.com

62% des Français souhaitent que François Hollande démissionne

Les Français sont des ingrats : François Le Normal, il s’est pourtant mouillé…

De plus en plus impopulaire, le président de la République se voit désormais contester sa légitimité même, en tant que chef de l’Etat… Selon un sondage Ifop publié ce vendredi par Le Figaro Magazine, une large majorité des Français (62%) souhaite ainsi que François Hollande quitte ses fonctions avant la fin de son mandat.

Ils sont aussi majoritaires à souhaiter une dissolution de l’Assemblée nationale (54%). Le Premier ministre Manuel Valls s’en tire un peu mieux : « seuls » 41% des personnes interrogées se prononcent pour son départ.

Lire la suite

Présidentielle 2017 : Marine Le Pen en tête dès le 1er tour !

Un sondage Ifop pour Le Figaro place la présidente du Front National en tête au premier tour de la présidentielle quel que soit son adversaire à gauche comme à droite. Au second tour, Alain Juppé est le plus à même de rassembler face à elle.

C’est une première. Marine Le Pen est donnée première au premier tour mais surtout vainqueur au second tour de l’élection présidentielle 2017 face à François Hollande (54% contre 46%), selon un sondage Ifop publié vendredi par Le Figaro.

Dans le détail, la présidente du Front National obtiendrait 28% face à Nicolas Sarkozy (25%), 30% si c’était Alain Juppé (24%) qui représentait l’UMP et 32 si François Fillon (17%) était le candidat de l’UMP.

Lire la suite sur BFM-TV

Hollande au plus bas à 13% de confiance, Valls chute de 14 points

La cote de confiance de François Hollande est tombée à 13%, soit une chute de 5 points en deux mois, le niveau le plus bas jamais atteint par un président dans ce « baromètre politique » de TNS Sofres pour Le Figaro Magazine, publié jeudi.

Son Premier ministre, Manuel Valls, dévisse de 14 points à 30% de cote de confiance, selon ce sondage effectué du 28 août au 1er septembre, soit après le remaniement du gouvernement mais avant la parution du livre de l’ex-première dame Valérie Trierweiler.

Lire la suite sur Le Nouvel Obs

2017 : un sondage place Marine Le Pen en tête du premier tour

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

François Hollande comme Manuel Valls seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour…

Si la présidentielle avait lieu dimanche prochain Marine Le Pen (26%) et Nicolas Sarkozy (25%) seraient au second tour, que ce soit face à François Hollande ou Manuel Valls, lesquels seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour, selon un sondage Ifop pour Marianne.

Lire la suite

Cote de popularité : Valls plonge, faute de résultats !

Selon la dernière enquête Ifop-JDD, le Premier ministre, Manuel Valls, accuse une chute de six points et passe sous la barre des 50%. Le Président reste stable à… 18%.

Manuel Valls chute de six points dans le baromètre Ifop-JDD de juillet. Le Premier ministre passe de 51% à 45% de Français satisfaits, tombant donc sous la barre des 50%. Trois mois et demi après son installation à Matignon, le responsable politique préféré de la gauche reste certes crédité d’un capital important, 27 points au-dessus du président de la République. Mais l’impression positive donnée à son arrivée à Matignon (il culminait à 58% de satisfaits) s’est érodée.
« Il a connu un état de grâce, les Français estimant qu’il avait le bon profil pour ce poste. Ils apprécient son volontarisme et le gouvernement ne souffre plus de couacs. Mais ils attendent toujours des résultats et aucune éclaircie ne se dessine à l’horizon », commente Jérôme Fourquet, directeur du département Opinions à l’Ifop. La baisse du Premier ministre se constate dans toutes les catégories de la population, ce qui traduit de l’ »impatience », selon le sondeur.
Pour sa part, François Hollande reste stable à son niveau le plus faible, avec 18% de satisfaits. Son intervention télévisée du 14 juillet a donc été sans effet sur l’opinion. Le chef de l’État ne bais seplus depuis quatre mois et connaît même un regain de popularité chez les sympathisants socialistes (56% de satisfaits en juillet contre 46% en juin), mais c’est la seule catégorie de l’électorat où il dépasse les 50%.

Source : lejdd.fr

Obama, pire président des Etats-Unis

Obama-Bush-WarBarack Obama est jugé comme le pire président des États-Unis depuis la Seconde Guerre mondiale, juste avant George W. Bush, selon un sondage publié mercredi 2 juillet. Toujours d’après cette étude de l’université Quinnipiac, le chef d’État américain le plus populaire est Ronald Reagan, suivi par Bill Clinton.

L’université de Quinnipiac effectue régulièrement ce type d’étude, et on peut voir évoluer la popularité des locataires de la Maison Blanche en fonction, puis lorsqu’ils se retirent de la vie politique. On observe que peu de présidents américains échappent à un jugement extrêmement sévère pendant leur mandat.
George W. Bush, par exemple, qui battait des record d’impopularité en 2006, a vu sa cote lentement mais surement se rétablir depuis qu’il fait de la peinture. Il en est de même pour Richard Nixon, les personnes interrogées semblant avoir oublié l’opprobre qui a conduit à sa démission.
Aujourd’hui, Barack Obama est en cohabitation avec une Chambre des représentants hostile. Une Chambre qui bloque tous les textes de loi, de l’immigration à la régulation du port d’arme ; les démocrates sont démotivés et les républicains offensifs. Si les sondages ne sont pas bons, c’est logique, estiment les observateurs de la vie politique américaine.
A noter dans cette étude, l’exception Bill Clinton. La popularité exceptionnelle du 42e président des États-Unis ne s’est jamais démentie. Une empathie avec les Américains qui sera bien utile si son épouse brigue la Maison Blanche…

Source : rfi.fr

Européennes 2014 — Le Front National, parti le plus cité sur Twitter

Selon une étude, le parti de Marine Le Pen arrive en tête des partis les plus cités sur le réseau social pendant la campagne.

Quels ont été les partis et les candidats les plus influents sur Twitter pendant la campagne des européennes ? Du 19 avril au 19 mai, l’agence image&dialogue, en partenariat avec le site d’information Contexte et le think-tank Renaissance numérique, a analysé quelque 400.000 tweets concernant les partis et têtes de liste en lice pour le scrutin de dimanche.

Principal enseignement de cette étude : le Front National est le parti le plus visible sur le réseau social, concentrant à lui seul 22% des citations.

Suivent l’UMP, avec 15%, le Front de gauche, avec 13%, l’UDI et le MoDem, avec 12%, puis le PS et EELV, avec respectivement 11 et 10%.

Lire la suite sur Le Figaro

Hollande est le moins bon des présidents de la Ve République

Moins d’1% des Français jugent que François Hollande est le meilleur des présidents de la Ve République, selon une enquête BVA pour Le Parisien – Aujourd’hui en France publié ce dimanche.

Un sondage catastrophique de plus pour François Hollande. L’actuel locataire de l’Élysée est en effet considéré comme le moins bon des présidents de la Ve République selon un palmarès BVA réalisé pour Le Parisien dimanche – Aujourd’hui en France. Sans surprise, en tête du classement, les Français plébiscitent le Général de Gaulle.

A la question, «qui est ou a été le meilleur président de la Ve République ?», plus d’un tiers des personnes interrogées (36%), répondent le Général de Gaulle, qui a dirigé le pays de 1959 à 1969. Arrive ensuite François Mitterrand (27%), premier président socialiste de la Ve (1981-1995).

Nicolas Sarkozy, président de 2007 à 2012, occupe la troisième place de ce classement (10%). Puis Valéry Giscard d’Estaing (1974-1981) arrive ex-æquo avec Jacques Chirac (1995-2007) à 8%. Ils sont talonnés de près par Georges Pompidou (1969-1974) plébiscité par 7% des sondés. François Hollande, actuellement en fonctions, ferme la marche, loin derrière : seuls 0,5% des sondés le considèrent comme le meilleur chef d’État. 4% des personnes interrogées ne se prononcent pas.

Parmi les sympathisants de gauche, Hollande n’est pas beaucoup mieux classé. Il arrive à l’avant-dernier rang (1%), juste devant Nicolas Sarkozy (<0,5%). C’est François Mitterrand qui est de loin considéré comme le meilleur président de la Ve République (62%). Il est suivi par le Général de Gaulle (21%), Jacques Chirac (7%), Georges Pompidou (3%) et Valéry Giscard d’Estaing (3%). 3% ne se prononcent pas.

Source : leparisien.fr