Marine Le Pen

Marine Le Pen : « On a laissé sur notre territoire un fondamentalisme qui s’est organisé et qui s’est appuyé sur la complicité de nos dirigeants successifs »

Marine Le Pen, présidente du Front national et députée française au Parlement européen, était l’invitée politique de Sud Radio, ce mercredi 19 novembre. Elle est revenue sur l’identification d’un Français parmi les bourreaux possibles de Peter Kassig en Syrie, de même que sur ces filières « françaises » qui partent faire le Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot FN - Le Grand Journal Canal Plus 14 octobre 2013

Louis Aliot (FN) sur les révélations Fillon-Jouyet : « Cette affaire met en scène l’UMPS »

Tous les lundis à 8 h 30, metronews s’associe à France Bleu 107.1 pour interviewer un invité politique. Cette semaine, Louis Aliot, vice-président du Front national et député français au Parlement européen, a répondu aux questions de Sylvain Tronchet et de Vincent Michelon. « L’affaire Jouyet-Fillon rejaillit sur l’image… par francebleu1071 Lire l'intégralité de l'article

Marion Marechal Le Pen - Bourdin direct mai 2014

Marion Maréchal Le Pen (FN) veut la dissolution des groupes d’extrême gauche

Invitée à débattre sur France Info dans l’émission « L’interview politique » de Jean-François Achilli, Marion Maréchal – Le Pen, députée du Front National élue dans le Vaucluse, a critiqué sans détours la politique du ministre socialiste de l’Intérieur, après le drame de Sivens et a demandé à ce que les groupes Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen invitee TF1 120913

Une politique de l’emploi radicalement différente est une obligation économique et financière mais également morale

Ce texte de Marine Le Pen a été proposé au Figaro, au Monde, au Parisien et à La Tribune. Aucun de ces journaux n’a voulu le publier. Le chômage de masse coûte 100 milliards d’euros par an à l’État : plus que le déficit public ! Année après année, mois Lire l'intégralité de l'article

25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Marine Le Pen à Calais contre le « désespoir » de la population concernant l’immigration clandestine

Marine le Pen, la présidente du Front national, députée française au Parlement européen, était à Calais où elle est allée à la rencontre des populations françaises qui sont dans une situation de désespoir face à une immigration clandestine en pleine expansion alors que l’UMPS a toujours joué la politique de Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - depute FN Europeennes 2014 - Europe-1

Louis Aliot : « Le FN s’adresse aux Français, y compris ceux de confession musulmane »

Louis Aliot, vice-président du Front National, député français au Parlement européen, était l’invité de L’interview politique du week-end sur Europe 1. Il était interrogé par Maxime Switek sur l’actualité du moment et, notamment, sur le cas Maxence Buttey, cet élu FN converti à l’islam qui s’est vu suspendre de ses Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Sports

Subventions publiques au sport professionnel : pour une approche pragmatique et constructive

Front National flammeCommuniqué d’Eric Domard, conseiller aux sports de Marine Le Pen

Dans le cadre de la mission d’information « sport professionnel et collectivités territoriales », des sénateurs UMP soutiennent une proposition de loi visant à supprimer les subventions aux clubs recevant plus de 10 millions d’euros par an de droits de retransmission télévisée, soit tous les clubs de Ligue 1.

Type même de la fausse bonne idée, cette proposition ne tient pas compte de la réalité et des disparités économiques entre les différents clubs de Ligue 1.

Appliquée uniformément, cette mesure viendrait à pénaliser des petits clubs au budget limité comme Evian (28 millions d’euros) Guingamp (25 millions), Bastia (22 millions) en les mettant sur le même pied que les clubs aux capacités financières colossales PSG (490 millions d’euros), Monaco  (165) ou encore Marseille (105).

De même, justifier cette proposition par la nécessaire réduction des dépenses des collectivités locales, c’est oublier que le financement public des clubs professionnels est déjà limité par la loi (2,3 millions d’euros au maximum de subventions) et que celui-ci a été considérablement abaissé dans le contexte de crise économique.

Enfin, cette mesure fragilisera un peu plus la situation économique des petits clubs qui vont devoir faire face au diktat de la Commission européenne, qui a sommé la France de généraliser la TVA sur les billets d’entrée pour les réunions sportives dont la conséquence sera une augmentation du prix du billet et une probable chute des recettes guichets.

Soucieux de préserver l’équilibre des finances publiques et l’équité des compétitions sportives, le Front National propose une approche pragmatique et évolutive des subventions au sport professionnel s’articulant autour de trois grands principes :

- Suppression des subventions publiques aux clubs professionnels détenus majoritairement par un actionnaire étranger.
- L’octroi des subventions sera conditionné à la présence sur la feuille de match de plusieurs joueurs issus des centres de formation ou originaires de la région afin de renforcer l’identité et l’enracinement local des clubs.
- Le concours financier des collectivités locales doit assurer et renforcer les mécanismes de solidarité entre les clubs professionnels et amateurs.

Football / Equipe de France : la dynamique de la victoire

Bouton NP INFO SPORTSSur la longue route menant à l’Euro 2016, l’équipe de France a fait une nouvelle victime : le Portugal, battu 2-1 samedi soir au Stade de France.

Le Ballon d’or portugais Cristiano Ronaldo, qui enfile les buts comme des perles avec son club du Real Madrid, n’a rien pu faire samedi soir à Saint-Denis. Orchestrée par son coéquipier madrilène Varane, la défense tricolore lui a interdit le chemin des buts gardés par le Marseillais Mandanda. Celui-ci ne s’est d’ailleurs incliné que sur un penalty à un quart d’heure de la fin du match.
Un autre joueur du Real s’est illustré : Benzema, auteur de l’ouverture du score dès la troisième minute, et de la passe décisive au jeune milieu de terrain de la Juventus de Turin Pogba pour le second but des Bleus.
Les joueurs de Didier Deschamps ont réalisé une excellente première période. Ils ont eu plus de mal après la pause face à des Portugais désireux de refaire leur handicap, mais qui ne purent que réduire l’écart.
Le sélectionneur et entraîneur français, logiquement satisfait du résultat acquis face au Portugal, procédera sans doute à de nombreux changements pour le nouveau match amical de mardi contre l’Arménie. Il est ainsi probable qu’il titularisera le Marseillais Gignac, meilleur buteur français du moment, à la pointe de l’attaque.

________

Renaud Lavillenie athlète européen de l’année : après Christine Arron en 1998 et Christophe Lemaitre en 2010, Renaud Lavillenie est devenu samedi le troisième Français à être élu athlète européen de l’année. Le perchiste clermontois a réalisé une saison hivernale exceptionnelle, avec le record du monde (6,16 m), et un troisième titre européen en août.

Il n’est pas question d’intégrer le FC Barcelone à la Ligue 1 de football

Front National flammeCommuniqué d’Eric Domard, conseiller aux sports de Marine Le Pen

Xavier Trias, maire indépendantiste de Barcelone évoque la possibilité de voir le FC Barcelone intégrer le Championnat de France de Ligue 1 en cas d’indépendance de la Catalogne.

Des propos pour le moins étonnants qui soulèvent 3 questions :

Comment M. Trias peut-il envisager une telle hypothèse sans avoir obtenu un accord de principe des autorités sportives et politiques françaises ?

M. Trias, compterait-il sur la bienveillance et l’appui de Manuel Valls qui n’a jamais caché sa sympathie pour le FC Barcelone (on se souvient de son soutien affiché lors du match de Ligue des champions en avril 2013 opposant le PSG à Barcelone) pour appuyer sa demande ?

Enfin, M. Trias, entend-il profiter de la récente nomination du président du PSG et ministre sans portefeuille du Qatar, Nasser al-Khelaïfi, au Conseil d’administration de la Ligue pour soutenir cette demande, sachant que les 2 clubs sont aujourd’hui financés par cette dictature islamiste ?

Quoi qu’il en soit, le Front National s’oppose catégoriquement à la participation du FC Barcelone comme de tout autre club étranger au Championnat de France de football professionnel. Monaco devant rester l’exception qui confirme la règle.

Que M. Trias le sache, la Ligue 1 française n’est pas la tour de Babel du football européen.

Cyclisme / La Française Ferrand-Prévot championne du monde

Victorieuse samedi à Ponferrada (Espagne), la jeune Rémoise Pauline Ferrand-Prévot a offert à la France le record de succès dans la course en ligne féminine des Championnats du monde avec un 10e titre.

Depuis une chute dimanche dernier lors du chrono par équipes, Pauline Ferrand-Prévot avait mal aux côtes. Mais c’est bien elle qui a passé la ligne la première après avoir fait le sprint en tête d’un groupe d’une quinzaine de coureuses. La Rémoise a devancé d’un quart de roue l’Allemande Lisa Brennauer – championne du monde du contre-la-montre -, la Suédoise Emma Johansson et l’Italienne Giorgia Bronzini, double championne du monde en 2010 et 2011, après 127 km et 3h29’21 de course.
Cela faisait dix-neuf ans qu’une Française n’avait plus été sacrée championne du monde, depuis le doublé réalisé par Jeannie Longo et Catherine Marsal à Duitama, en Colombie, en 1995. Ce succès fait de la France le pays le plus titré dans la course en ligne féminine avec dix victoires depuis la première édition en 1958, une de plus que les Pays-Bas. Pauline Ferrand-Prévot succède à Geneviève Gambillon (1972, 1973), Josiane Bost (1977), la recordwoman Jeannie Longo (1985, 1987, 1989, 1995) et Catherine Marsal (1990).

A 22 ans seulement, la coureuse de l’équipe Rabowomen retrouve le maillot arc-en-ciel quatre ans après avoir été sacrée en juniors. «Évidemment c’est fantastique. J’ai eu une équipe formidable», confiait cette cycliste d’une polyvalence extrême puisqu’elle est championne de France en titre sur route – en ligne et du chrono -, en VTT et en cyclo-cross !

Source : lequipe.fr

Football : Ben Yedder choisit la France

Bouton NP INFO SPORTSA 24 ans, le Franco-Tunisien Wissam Ben Yedder fait partie des joueurs que Didier Deschamps pourrait appeler pour le prochain match amical de l’équipe de France face au Portugal, en octobre, et cette idée trotte clairement dans la tête du Toulousain, qui ne souhaite pas considérer la sélection tunisienne comme une option.

Parmi les buteurs en forme du championnat de France, on parle beaucoup du Marseillais André-Pierre Gignac. Mais dans son sillage, le Toulousain Wissam Ben Yedder, qui joue contre le PSG ce samedi, répond également présent, lui qui a déjà inscrit quatre buts cette saison, dans une formation tout de même moins offensive, moins dominatrice et moins ambitieuse que l’OM.

«Oui, je pense pouvoir jouer en équipe de France. Ce sera l’équipe de France et rien d’autre. Même si je venais à ne pas être appelé, je continuerais à travailler comme je le fais aujourd’hui, et j’espère qu’un jour ce sera mon moment. J’attendrai que ce soit mon moment », a déclaré dans L’Équipe un Wissam Ben Yedder qui, comme Gignac, mise sur l’absence du « Gunner » Olivier Giroud pour avoir sa chance chez les Bleus en vue de l’Euro 2016 qui, rappelons-le, se déroulera en France.

Source

Port du voile dans le sport : il est temps d’exclure le Qatar des compétitions sportives

flamme_fn_04-150x1503Communiqué d’Eric Domard, conseiller aux sports de Marine le Pen

​Le Qatar a décidé de retirer son équipe féminine de basket des Jeux asiatiques au motif que ses joueuses ne pouvaient disputer les rencontres avec un voile islamique.

Déjà à la manœuvre pour imposer le port du voile dans les compétitions de football féminin, d’aviron, de badminton et du short dans les épreuves de beach-volley, le Qatar, dictature islamiste et soutien financier du jihadisme international accentue son entrisme religieux dans le sport.

Cette offensive politico-religieuse vise clairement à remettre en cause la charte olympique qui stipule qu’« aucune sorte de démonstration ou de propagande politique, religieuse ou raciale n’est autorisée dans un lieu, site ou autre emplacement sportif ».

Le Front National s’alarme de cette intrusion du religieux dans les enceintes sportives et de la complaisance de certaines fédérations internationales tout comme du Comité international olympique, qui tentent de contourner leur propre règlement en assimilant le voile islamique à un symbole culturel et non plus religieux.

Il s’inquiète de la décision de la Fédération internationale de basket, d’autoriser « pour une période d’essai » de deux ans le port du voile dans les compétitions nationales.

Face aux menées subversives de ce micro-Etat islamiste, il faut rappeler avec force le principe inconditionnel et non négociable de neutralité religieuse et politique du sport.

Si le Qatar veut imposer la religion dans le sport, il faut exclure le Qatar de toute participation aux compétitions sportives internationales.

Basket / Tournoi de Paris : les Françaises se payent les USA !

Bouton NP INFO SPORTSL’équipe de France féminine de basket a réalisé un véritable exploit pour son dernier match de préparation avant le Mondial en battant les USA (76-72).

Céline Dumerc et ses complices de l’équipe de France ont vaincu les Américaines, championnes du monde et olympiques en titre, lors de la dernière journée du Tournoi de Paris, à Coubertin. Un exploit que la France n’avait plus réalisé depuis 1983. Malgré un départ catastrophique, les Bleues se sont imposées au terme d’un finish haletant (76-72). De bon augure à six jours du début du Mondial en Turquie, contre l’équipe locale.

Le talent des Américaines n’expliquait pas à lui seul ce départ manqué. 24% de réussite en première mi-temps et un terrible 6/20 dans le premier quart-temps faisaient craindre un mauvais moment à passer pour les Françaises. Mais les « Braqueuses » ont finalement décidé de sortir les « armes » pour prendre la revanche d’une finale olympique écrasée par les Américaines. Et surtout, leur adresse monta jusqu’à 57%. Emilie Gomis, notamment, enclenchait la machine à trois points au meilleur moment du dernier quart-temps et la France passait devant (63-62).
Si les répliques américaines ne se faisaient pas attendre, Céline Dumerc lâchait le shoot parfait pour reprendre l’avantage (71-67) et le confirmer grâce à deux derniers lancer-francs (73-70). Les dernières secondes, interminables, tournaient à l’avantage total des Françaises (76-72) qui pouvaient laisser éclater leur joie.

Source : lequipe.fr

________

Triathlon : Bertrand Billard, Sylvain Sudrie et Cyril Viennot ont réalisé un triplé historique, ce dimanche en Chine, en prenant les trois premières places du Championnat du monde longue distance.  (ici)

Sports : la France gagne sur tous les fronts

Bouton NP INFO SPORTSCette fin de semaine aura été marquée par les exploits de nombreux sportifs et sportives françaises, que ce soit sur le plan individuel ou collectif. Petit tour d’horizon.

Vendredi à Tachkent (Ouzbékistan), Mélonin Noumonvi a remporté la médaille d’or aux Championnats du monde de lutte en 85kg. Le Français de trente-deux ans a battu en finale l’Azerbaïdjanais d’origine iranienne Saman Tahmasebi, vice-champion du monde 2013. La France n’avait plus gagné en lutte gréco-romaine depuis l’Alsacien Yvon Riemer en 1995.
L’équipe de France de tennis s’est qualifiée samedi, à Roland-Garros, pour la finale de la Coupe Davis grâce au succès du double Richard Gasquet/Jo-Wilfried Tsonga sur la paire tchèque Tomas Berdych/Radek Stepanek (6-7 [4], 6-4, 7-6 [5], 6-1). Score final : 3-0. Ils ont donc apporté le point décisif après leur victoire en simple.
Pour la première fois de son histoire, l’équipe de France masculine de basket a remporté une médaille en Coupe du monde. Sa meilleure performance avait été une 4e place en… 1954. Samedi à Madrid, les hommes de Vincent Collet ont battu la Lituanie (95-93) et se sont donc adjugé une médaille de bronze amplement méritée.
L’équipe de France de volley s’est qualifiée pour le Top 6 du Championnat du monde grâce à sa victoire (3-1) samedi contre la Serbie lors de la deuxième phase de poules (25-27, 25-23, 25-23, 25-20) et à celle de la Pologne sur l’Iran.
Enfin l’équipe de France féminine de football a gagné son ticket pour la Coupe du monde 2015 en battant (2-0) en Finlande son adversaire le plus dangereux, grâce à deux buts de Necib et Thiney. C’est le 9e succès des Bleues en 9 matchs éliminatoires (51 buts marqués pour seulement 2 encaissés !). Les filles de Philippe Bergeroo seront au Canada l’été prochain. Elles espèrent bien y décrocher enfin une médaille.

Basket / Coupe du monde : la France humilie l’Espagne et se rapproche d’une médaille

Bouton NP INFO SPORTSL’équipe de France disputera les demi-finales grâce à une formidable victoire (65-52) acquise mercredi à Madrid aux dépens de l’Espagne pourtant grande favorite.

Voilà soixante ans que la France n’avait plus fait partie du dernier carré d’une Coupe du monde. C’est dire l’exploit qu’ont réalisé Vincent Collet et ses joueurs mercredi soir devant les 13 000 supporters madrilènes. Malgré l’absence de leur méga star Tony Parker, les Français se sont hissés au niveau des meilleurs. On leur accordait pourtant peu de chances face à des Espagnols archifavoris qui les avait battus de 24 points en match de poules et qui se voyaient déjà, logiquement, en finale face aux USA.
Mais comme le disait à l’issue de la rencontre Boris Diaw : « On y croyait et on a tous fait les efforts ». Et les Bleus ont eu raison d’y croire. Dès le coup d’envoi, ils se ruèrent à l’attaque et menèrent rapidement 8-0. Certes les Ibériques parvinrent à recoller (15-15 à l’issue du premier quart-temps). Mais c’est pourtant la France qui menait à la mi-temps (35-28).
Grâce notamment à une défense héroïque, la France réussit à maintenir les Espagnols à distance au cours de la seconde période pour finalement s’imposer de 13 points (65-52), remportant une de ses plus belles victoires. Mais comme le soulignaient plusieurs joueurs tricolores, ce n’était qu’un quart de finale. Ils ont bien l’intention de se hisser en finale. Il leur faudra pour cela vaincre la Serbie ce vendredi. Une médaille n’a en tout cas jamais été aussi proche de l’escarcelle française.

______

Volley : l’équipe de France a débuté le deuxième tour du Championnat du monde par une victoire face à l’Argentine (21-25, 25-17, 29-27, 25-18) mercredi à Bydgoszcz en Pologne. Prochain rendez-vous pour les Bleus : l’Australie dès ce jeudi.

Volley / Mondial : le deuxième tour s’annonce bien pour la France

Bouton NP INFO SPORTSLe premier tour désormais terminé, l’équipe de France connaît ses adversaires pour le deuxième tour du Mondial, et les points qu’elle va garder au compteur en vue d’une qualification pour le troisième tour du tournoi.

Le scénario le plus probable avant le début de l’ultime journée du premier tour s’est produit : déjà qualifiée avant son match contre la Belgique (qu’elle a remporté au tie-break), l’équipe de France sera accompagnée au deuxième tour par l’Iran, les États-Unis et l’Italie, les autres qualifiés de ce groupe D.
En privant les Belges d’un billet pour la suite de ce Mondial, les Bleus ont évité le scénario le plus défavorable : la possibilité de démarrer le deuxième tour avec seulement 4 points ; les Tricolores en compteront finalement 7, soit ceux acquis lors des victoires sur les États-Unis (3-1) et l’Iran (3-1), et de la défaite au tie-break contre l’Italie (2-3). Cela va permettre à la France d’aborder le groupe E, qui « fusionne » au deuxième tour les qualifiés des groupes A et D, avec la position de deuxième du classement, derrière le pays hôte, la Pologne, qui a fait carton plein au premier tour avec cinq victoires et conserve 9 points en poche. La Serbie, elle aussi issue du groupe A, se présente avec 6 points.
En plus de la Pologne, qu’elle affrontera dimanche prochain (14 septembre) pour son dernier match du deuxième tour, l’équipe de France sera auparavant opposée à l’Argentine (mercredi 16h40), l’Australie (jeudi, 20h25) et la Serbie (samedi 20h25).
Les trois premiers des groupes E et F seront qualifiés pour le troisième tour du Mondial, qui se présentera, comme lors de la précédente édition en 2010, sous forme d’une phase de groupes (deux poules de trois équipes). Les deux meilleures équipes de ces deux ultimes groupes disputeront les demi-finales du tournoi.

Source : lequipe.fr

________

Football : après sa méritoire victoire contre l’Espagne jeudi, l’équipe de France a été tenue en échec (1-1) par la Serbie, dimanche soir sur le terrain (médiocre) du Partizan de Belgrade. Didier Deschamps avait effectué sept changements par rapport au match contre les Espagnols, sans que cela diminue la qualité de la sélection française qui ouvrit rapidement le score par Pogba, les Serbes égalisant à dix minutes de la fin sur coup franc.

L’équipe de France espoirs, qui restait sur sept victoires en sept matchs, n’a pu réaliser le grand chelem. Lundi soir à Auxerre, les jeunes Français de Pierre Mankowski ont en effet été tenus en échec (1-1) par leurs homologues islandais, deuxièmes du groupe. Ce demi-échec n’a cependant aucune conséquence, puisque la France était déjà qualifiée pour les barrages d’accession à l’Euro 2015 qui débuteront début octobre.

La France accueillera l’Euro 2015 de basket

Le championnat d’Europe 2015 a été attribué lundi après-midi à Madrid à l’Allemagne, la Croatie, la Lettonie et surtout la France, où aura lieu le tableau final.

L’année prochaine, l’équipe de France masculine aura du soutien pour essayer de conserver son titre de champion d’Europe. Lundi après-midi depuis Madrid, la FIBA Europe a en effet attribué la 39e édition de l’EuroBasket à l’Allemagne, à la Croatie, à la Lettonie et surtout à la France, où aura notamment lieu le tableau final de la compétition, dont les deux finalistes seront qualifiés pour les Jeux olympiques d’été de 2016.
C’est le président de la Fédération française de basket-ball (FFBB), Jean-Pierre Siutat, qui l’a annoncé en grande pompe sur Twitter : « C’est un grand moment d’émotion, s’est-il félicité par la suite dans un communiqué. Le rêve devient réalité. (…) L’Euro 2015 sera une occasion fantastique d’honorer la grande carrière de nos cadres Tony Parker, Boris Diaw, Florent Piétrus et Mickaël Gelabale, et leur apport considérable au basket français. » C’est Diaw, en tant que capitaine de la sélection de Vincent Collet durant la Coupe du monde espagnole et champion NBA avec les San Antonio Spurs, qui a présenté le dossier de candidature de la FFBB devant le Bureau central de l’instance internationale.
La FIBA Europe a retenu deux sites pour la France : la Park&Suites Arena de Montpellier (10 700 places), pour le premier tour, et le stade Pierre-Mauroy de Villeneuve-d’Ascq (27 000 places), pour le tour final.

Source : sports.fr

Basket / Coupe du monde : la France franchit l’obstacle croate

Bouton NP INFO SPORTSL’équipe de France s’est qualifiée pour les quarts de finale de la Coupe du monde en venant à bout de la Croatie (69-64) et retrouvera l’Espagne mercredi.

Les basketteurs français aiment à se faire peur et à ménager le suspense. Ce fut le cas contre l’Iran lors du dernier match de poules. Ce le fut encore samedi à Madrid face à la Croatie. Vincent Collet, l’entraîneur des Bleus, déclarait avant la rencontre : « C’est du 50-50 ». Il avait raison. Mais ce qu’il n’avait sans doute pas prévu, c’est un premier quart-temps catastrophique de ses joueurs menés de huit points (7-15) au bout de ces dix premières minutes, la faute à une extrême maladresse dans les shoots. Heureusement une excellente défense permit à la France de rester dans le match et même de prendre le commandement (23-22 à la mi-temps).
Le troisième quart-temps vit une équipe de France quasi irrésistible face à des Croates qui ne savaient plus où ils étaient. Quand les Français menèrent de 16 points à la fin de cette avant-dernière période, on se dit que le ticket pour les quarts était dans leur poche. Mais c’est peut-être aussi ce que pensèrent Boris Diaw et ses copains, car ils laissèrent petit à petit leurs adversaires revenir à leur contact. Mais grâce à une grosse force mentale, à leur solidarité, et à une intensité défensive primordiale au plus haut niveau, ils parvinrent à conserver leur avance, qui se chiffrait à cinq longueurs au coup de buzzer final (69-64).
Si les Bleus veulent avoir une chance de battre les Espagnols mercredi, ils devront ajouter à leur efficacité défensive, l’efficacité offensive. Bref réaliser le match parfait pour se retrouver en demi-finale.

_______

Volley : l’équipe de France est qualifiée pour le deuxième tour du Championnat du monde après avoir remporté un troisième succès en quatre matchs, samedi face aux États-Unis (3-1).

Football : la France bat (enfin) l’Espagne

Bouton NP INFO SPORTSPour le premier de la série de matchs amicaux qui déboucheront sur l’Euro 2016 pour lequel elle est qualifiée d’office, l’équipe de France a mis fin à une longue série d’échecs face à l’Espagne (1-0).

Huit ans, il y avait huit ans que l’équipe de France n’avait plus battu l’Espagne. Jeudi soir au Stade de France, devant 75 000 spectateurs en bleu, blanc, rouge, les joueurs de Didier Deschamps ont mis un terme à cette série noire face, il est vrai, à une pâle équipe espagnole en reconstruction après sa Coupe du monde complètement ratée.
Après un joli but de Benzema, refusé pour un hors-jeu pas évident (49e), c’est le lutin du Dynamo Moscou Valbuena qui fut une nouvelle fois décisif en adressant un superbe centre en retrait pour Rémy (74e). Ce but du nouveau joueur de Chelsea réveilla les Espagnols qui ne purent cependant tromper la vigilance de la défense française bien articulée autour de la jeune charnière Varane-Sakho.
Les Bleus ont donc réussi une bonne rentrée, dans la continuité de ce qu’ils ont (bien) fait au Brésil où ils ont été quarts de finalistes du Mondial. Prochaine étape, dès dimanche en Serbie.

_____

Basket : le dernier match du premier tour de la Coupe du monde a finalement été loin d’être une formalité pour l’équipe de France qui a été bousculée par l’Iran, mais a finalement réussi à s’imposer (81-76). Les Bleus affronteront la Croatie en huitièmes de finale, samedi à Madrid.

_____

Volley (Championnat du monde) : l’équipe de France affrontait également l’Iran. Après leur défaite sur le fil face à l’Italie, les Français ont dominé les Iraniens, jeudi (25-18, 14-25, 25-19, 29-27), et se replacent en tête de leur groupe.

Basket / Coupe du monde : l’Espagne a pris sa revanche sur la France

Bouton NP INFO SPORTSMercredi soir à Grenade, l’équipe de France a subi une deuxième défaite dans ce Mondial face à une impressionnante Espagne, soutenue par un très bouillant public (64-88). La qualification pour les huitièmes de finale se jouera ce jeudi contre l’Iran.

Les Espagnols étaient avides de revanche après leur élimination en demi-finale du Championnat d’Europe l’année dernière par la faute des futurs champions français. Mercredi soir à Grenade dans une ambiance très chaude, les Ibériques faisaient donc figure de grands favoris pour cet avant-dernier match du premier tour.
Cependant, s’ils se sont montrés supérieurs aux Français, ils ont été loin de leur « mettre une trempe », comme c’était leur intention. Les joueurs de Vincent Collet, s’ils furent toujours menés à la marque, réalisèrent en effet une première période de qualité. Ils égalisèrent même à 19-19, avant que l’Espagne n’inscrive un panier à trois points à la dernière seconde du premier quart-temps. Et rien n’était joué à la mi-temps puisque dix points seulement séparaient les deux équipes (34-44). Mais en seconde période, les Français, de surcroît en déficit d’adresse, ne purent résister à la puissance de l’Espagne qui s’imposa au final de 24 points (88-64).
Cette nette défaite ne doit pas instiller le doute dans les esprits, car l’équipe tricolore a démontré qu’elle disposait d’une grande marge de progression. Ce jeudi, elle affrontera l’Iran, équipe la plus faible du groupe avec l’Égypte, pour assurer sa qualification pour les huitièmes de finale, ce qui ne devrait être qu’une formalité.

« Sarkozy président du PSG ? Il n’a pas le niveau ! »

Fan du PSG depuis toujours, Nicolas Sarkozy est un habitué du Parc des Princes. Proche du Qatar, il l’est également de Nasser Al-Khalaifi, l’actuel président du club parisien. Au point de lui succéder ?

L’ancien président de la République serait-il un candidat idéal pour succéder un jour au patron qatarien du PSG ? C’est en tout cas une rumeur qui revient régulièrement.
Interrogé sur la question, mercredi, sur Europe 1, Nasser Al-Khelaifi ne voit pas son ami lui reprendre le poste. « Je pense qu’il a beaucoup de travail ! Je pense que le président Sarkozy n’a pas le niveau pour ça », a lancé le Qatarien, avant de se reprendre après une relance de Thomas Sotto, le présentateur de la matinale de la station de la rue François-1er. « Il a trop de niveau ! C’est une petite position pour lui ! »
Nasser Al-Khelaifi n’a en revanche pas voulu se lancer sur le terrain de la politique, et sur l’idée d’un retour de Nicolas Sarkozy sur le devant de la scène. « Je ne parle pas de la politique, je n’y comprends rien. Moi je parle de sport, de foot, et c’est tout », a-t-il conclu.

Source : football.fr