Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Explosion de l’immigration clandestine : l’impératif retour aux frontières nationales

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’explosion de l’immigration clandestine en France depuis le début de l’année, pointée dernièrement par un rapport de police particulièrement alarmant, confirme plus que jamais la nécessité vitale de rétablir de manière permanente nos frontières nationales, notamment par la sortie de la Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

2017 : un sondage place Marine Le Pen en tête du premier tour

François Hollande comme Manuel Valls seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour… Si la présidentielle avait lieu dimanche prochain Marine Le Pen (26%) et Nicolas Sarkozy (25%) seraient au second tour, que ce soit face à François Hollande ou Manuel Valls, lesquels seraient tous les Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 2014

Désastre en Libye : les graves erreurs de Nicolas Sarkozy et du PS

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’appel en catastrophe lancé par les capitales européennes, enjoignant les ressortissants occidentaux à quitter de toute urgence la Libye, en proie à une nouvelle guerre civile, illustre l’échec total de la politique étrangère de la France dans cette région, et en Lire l'intégralité de l'article

24 deptutes FN Front national au Parlement europeen - Elections Europeennes 25 mai 2014

Le Front National se donne plus de temps pour constituer un groupe au Parlement européen

Communiqué du Front National Fidèles à nos valeurs et nos engagements politiques, et en accord avec nos alliés politiques des partis de la Liberté en Autriche et aux Pays-Bas, du Vlaams Belang flamand et de la Ligue du Nord en Italie, nous avons fait le choix de privilégier la qualité Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

Mon adversaire c’est la finance mais ma conseillère économique est une banquière de Wall Street…

Communiqué du Front National François Hollande, au meeting du Bourget trois mois avant l’élection présidentielle, avait annoncé aux Français que la finance était son ennemi : « Mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - FN 2014

Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé

Louis Aliot, vice-président du Front National et député français au Parlement européen est l’invité de Tirs croisés sur I-Télé, émission présentée par Laurence Ferrari. Partager la publication "Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé" FacebookTwitterGoogle+PinterestViadeoLinkedInDiggE-mail Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Bruxelles 2014

Conférence de presse de Marine Le Pen à Bruxelles sur les alliances du FN au Parlement européen

Lors d’une conférence de presse à Bruxelles, la présidente du Front National et députée française au Parlement européen, Marine Le Pen s’exprime sur son projet de constituer prochainement un groupe. D’ici à juillet, Marine Le Pen espère annoncer la naissance d’un groupe d’eurodéputés qui défendent une autre Europe afin de Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Européennes / Intervention de François Hollande — Louis Aliot : «Je l’ai trouvé nul !»

Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front National, était l’invité de Guillaume Durand sur Radio Classique, en partenariat avec LCI. Après l’intervention du président de la République qui a commenté les résultats des élections européennes en France, Louis Aliot a réagi  : «Je l’ai trouvé nul, Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen BFM politique 241113

Européennes 2014 : Marine Le Pen invitée de «Bourdin direct» sur BFM-TV

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National, était l’invitée de Jean-Jacques Bourdin dans «Bourdin direct» sur BFM-TV. Elle a fait part de sa réaction au lendemain de l’intervention enregistrée, diffusée en différé aux Français par François Hollande qui a commenté les résultats des élections Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen

Marine Le Pen réagit vivement à «l’erreur grossière» de l’agence Reuters !

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National A la suite d’une lourde erreur, l’agence Reuters a cru pouvoir indiquer que j’avais déclaré sur BFM-TV, envisager des alliances avec le Jobbik et l’Aube Dorée, j’ai déclaré exactement l’inverse, à la question posée par Jean-Jacques Bourdin : « Avec qui Lire l'intégralité de l'article

louis-aliot-sud-ouest-la-voix-est-libre-france3-lr-26-avril-2014

Européennes : réaction de Louis Aliot (FN) après l’intervention de François Hollande

Réaction de Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front National, après l’intervention du président de la République, François Hollande, qui a diffusé un message enregistré depuis l’Élysée à 20 heures hier soir pour commenter les résultats des élections européennes. Louis Aliot : «On l’a vu pendant Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Résultats des européennes : réaction de Louis Aliot (FN)

25 mai 2014 – Réaction de Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front National au soir des résultats des européennes en France sur le plateau de France 2 dédié à l’événement. Partager la publication "Résultats des européennes : réaction de Louis Aliot (FN)" FacebookTwitterGoogle+PinterestViadeoLinkedInDiggE-mail Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - depute FN Europeennes 2014 - Europe-1

Européennes / Louis Aliot (FN) : «Nous allons continuer à dialoguer avec les Français et nous implanter sur le territoire»

Interview de Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front National, dans «Europe 1 matin», une émission animée par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1. «Tout est encore à faire (…) Nous allons continuer à faire ce que nous faisons : dialoguer avec les Français et nous implanter Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Sports

Football : la France dans le Top 10

footÉliminée en quarts de finale de la Coupe du monde par l’Allemagne, le futur vainqueur, l’équipe de France fait un bond de sept places au classement FIFA. Les Bleus occupent désormais la dixième position.

La Coupe du monde a eu du bon pour la France. Tout particulièrement au classement FIFA. Publiée mercredi, la nouvelle hiérarchie montre en effet une équipe de France désormais dixième. Juste derrière la Suisse, étrillée au premier tour du Mondial par Hugo Lloris et ses coéquipiers (5-2). Un bond de sept places pour les Français, 17es lors du dernier classement publié début juin et qui n’avaient plus fait partie du Top 10 depuis de longues années. La France est ainsi récompensée de son bon parcours au Brésil, Didier Deschamps et ses hommes n’ayant vu leur aventure se terminer qu’en quarts de finale après une courte défaite 1-0 face à l’Allemagne, futur Weltmeister. Un quatrième titre mondial qui permet aux Allemands de détrôner l’Espagne. Longtemps leader (elle l’était encore avant le début de la Coupe du monde), la Roja chute à la septième place. Conséquence de l’élimination des champions du monde et d’Europe dès le premier tour.
L’Argentine, finaliste dimanche dernier au Maracaña où l’Albiceleste n’a cédé qu’en prolongation face à la Nationalmannschaft, et les Pays-Bas, troisièmes du tournoi, complètent le nouveau podium. Quant au Brésil, après son fiasco, il recule logiquement de cinq places pour maintenant occuper la huitième position.
Classement FIFA (juillet 2014) : 1- Allemagne (+1 place) ; 2- Argentine (+3 places) ; 3- Pays-Bas (+12 places) ; 4- Colombie (+4 places) ; 5- Belgique (+6 places) ; 6- Uruguay (+1 place) ; 7- Espagne (-6 places) ; 8- Brésil (-5 places) ; 9- Suisse (-3 places) ; 10- France (+7 places).

Source : franceinfo.fr

Tour de France : après le maillot jaune, une étape pour le Français Gallopin

Tony Gallopin, leader éphémère du Tour de France, s’est adjugé ce mercredi la 11e étape courue entre Besançon et Oyonnax. Le Français, à l’attaque dans le final, a résisté jusqu’au bout au retour du peloton, offrant ainsi à la France une deuxième victoire d’étape, après celle du Bordelais Blel Kadri samedi à Gérardmer.

On l’avait quitté déçu, lundi, au sommet de la Planche des Belles Filles. Déçu parce que Tony Gallopin, en jaune depuis une bonne échappée prise la veille sur la route de Mulhouse, n’avait pas réussi à défendre sa tunique plus de vingt-quatre heures, incapable, sans surprise, de suivre les meilleurs grimpeurs de ce Tour de France à l’occasion de la première véritable étape de montagne. L’Essonnien, encore cinquième du classement général ce mercredi matin au départ de Besançon, voulait refaire parler de lui d’ici l’arrivée à Paris.
Après une bonne journée de repos qui lui a été bénéfique, Gallopin a merveilleusement bien manœuvré dans le final tortueux de cette 11e étape. Sous une chaleur accablante – une première pour les coureurs depuis le départ de Leeds ! -, le coureur d’Angerville a franchi les quatre difficultés regroupées dans le final au sein du groupe des favoris avant de tenter sa chance dans une petite côte non répertoriée coupant la descente de la côte d’Echallon en deux. Il lui restait alors une grosse dizaine de kilomètres à avaler et la tâche s’annonçait délicate, chassé qu’il était par les coéquipiers du Slovaque Peter Sagan, favori sur ce genre d’arrivée.
Certain de ne pas pouvoir s’imposer dans une arrivée groupée, Gallopin décida de tenter sa chance seul, à deux kilomètres et demi du but.  Restait au Français à résister au retour du premier peloton, ce qu’il fit avec maestria, conservant une dizaine de mètres à peine sur les coureurs les plus rapides.

Source : sports.fr

Tour de France : le Français Gallopin en jaune pour le 14 juillet !

Dans le sillage de l’Allemand Tony Martin, irrésistible ce dimanche entre Gérardmer et Mulhouse, le Français Tony Gallopin s’est emparé du maillot jaune, reléguant le précédent leader, l’Italien Vincenzo Nibali, à 1’34. Un coup de maître pour le coureur essonnien de 26 ans. C’était la « saint Tony » aujourd’hui !

Tony Martin s’est adjugé la neuvième étape du Tour de France courue ce dimanche entre Gérardmer et Mulhouse. Très vite échappé avec l’Italien Alessandro De Marchi, le coureur allemand a passé les six difficultés du jour en costaud, s’imposant au final en solitaire avec 2’45 d’avance sur ses premiers poursuivants.
Mais l’événement, c’est la prise de pouvoir d’un Français dans ce Tour 2014, à savoir Tony Gallopin qui portera donc la tunique jaune le 14 juillet !. Le natif de Dourdan dans l’Essonne, fils de Joël Gallopin, et neveu d’Alain Gallopin, qui l’ont précédé dans la Grande Boucle, compte ce dimanche soir 1’34 d’avance sur le leader déchu, l’Italien Vincenzo Nibali.
Un autre Français, Pierre Rolland réalise lui aussi une belle opération au classement général, puisqu’il occupe désormais la huitième place à 4’07 du nouveau leader. Trois Français figurent ainsi parmi les 10 premiers du général, avec Romain Bardet 10e.

Source : sports.fr

Tour de France : Blel Kadri premier (brillant) vainqueur français

Première victoire française sur le Tour de France 2014 ! Elle est signée Blel Kadri qui, à 27 ans, enlève la plus belle course de sa carrière. Le Bordelais s’est imposé en solitaire, samedi, au terme des 161 km entre Tomblaine et Gérardmer, dans le brouillard vosgien.

Blel Kadri, habituel animateur de course et régulièrement à l’avant, tient enfin sa grande victoire sur le Tour. Les 3 côtes situées dans les 20 derniers kilomètres promettaient de belles opportunités pour les attaquants. Kadri s’est rapidement échappé en compagnie de deux autres Français, Sylvain Chavanel et Adrien Petit, ainsi que l’Anglais Simon Yates et le Hollandais Niki Terpstra. Les 5 hommes ont compté plus de 10 minutes d’avance sur le peloton. Leurs chances d’aller au bout étaient alors sérieuses. Mais avec l’arrivée de la pluie à environ 50 km de Gérardmer, les échappés ont minimisé les risques et vu le peloton revenir à toute vitesse en réduisant l’écart de moitié.

Chavanel a placé une attaque au pied du Col de la Croix des Moinats. Seul Blel Kadri a suivi… avant de contre-attaquer. Le Bordelais s’est alors lancé dans un long raid solitaire, en prouvant vite qu’il avait les jambes. Ne lui restait qu’à garder sa lucidité, éviter les plaques d’égout et se méfier des lignes blanches glissantes. Kadri a montré beaucoup de caractère et fait coup double puisqu’il endosse le maillot à pois de meilleur grimpeur.
Chez les autres Français, les meilleurs espoirs pour terminer dans les dix premiers ont fait excellente figure. Thibaut Pinot (5e), Jean-Christophe Péraud (6e) et Romain Bardet (9e) ont en effet bien suivi le train des favoris, ne concédant qu’une poignée de secondes.

Source : lequipe.fr

Ce Tour de France que Blondin et « Hassen » nous ont fait aimer !

tour-de-france-20121Par José Meidinger

« Le Tour, c’est la fête et les jambes ! » avait coutume de dire Antoine Blondin qui en a « couvert » une trentaine pour l’Équipe. La fête, c’était hier soir, sobre et efficace, pour l’Allemand Marcel Kittel (décidément…) qui signait à Lille sa 3e victoire d’étape ! La fête, c’était encore l’autre jour, entre Cambridge et Buckingham Palace, où le Tour s’est mis dans la tête cette fois, de redorer son blason quelque peu terni ces dernières années par les Lance Armstrong ou autres forçats tristounets du chronomètre à tout prix…
Ces tricheurs souvent dopés aux amphétamines ou aux stéroïdes n’ont pas réussi pour autant à tuer la Grande Boucle, qui se revisite chaque année dans la ferveur chaleureuse des bords de route du mois de juillet. Monument séculaire mais en péril, le Tour vacille mais demeure une grand-messe populaire dont Antoine Blondin avait écrit la légende.

Lire la suite sur bvoltaire.fr

Du rififi chez les judokates françaises !

Clarisse Agbegnenou, double championne d’Europe et vice-championne du monde en titre en – 63 kg, a été condamnée ce mardi à 70 heures de travaux d’intérêt général et devra verser des dommages et intérêts à Anne-Fatoumata M’Bairo dans l’affaire qui opposait les deux judokates françaises.

Les faits remontent au 12 avril 2013. Ce jour-là, une bagarre, dans laquelle est principalement impliquée Agbegnenou, éclate à l’Insep (Institut national du sport, de l’expertise et de la performance) dans la chambre de M’Bairo. A l’origine : des insultes qu’auraient proférées M’Bairo à l’encontre d’Agbegnenou et ses amies. Des coups sont portés. M’Bairo, qui a toujours dit avoir souffert dans sa chair, est blanchie par la Fédération française qui inflige en revanche un an de suspension de compétition avec sursis à Agbegnenou et trois mois à ses amies. Des sanctions insuffisantes pour le clan M’Bairo qui avait donc décidé de maintenir sa plainte devant la justice.

Clarisse Agbegnenou ne fera pas appel de la décision de justice la condamnant ce mardi à 70 heures de travaux d’intérêt général et à verser 2 780 euros à Anne-Fatoumata M’Bairo. Impliquées aussi dans la bagarre avec cette dernière, quatre autres judokates, Priscilla Gneto (3e aux derniers JO en – 52 kg), Madeleine Malonga, Fanny Posvite et Linsay Tsang Sam Moi, ont, elles, été relaxées par le tribunal correctionnel de Paris.
Comme Agbegnenou, nouvelle coqueluche du judo français féminin, elles étaient poursuivies pour violence commise en réunion suivie d’incapacité supérieure à huit jours.

Source : leparisien.fr

Football / Mondial : « Benzema, corps baraqué et mine sombre… »

karim-benzemaPar José Meidinger

Du Brésil, ils sont repartis comme des voleurs mais les fans, qui les attendaient à l’aéroport du Bourget, leur ont fait un triomphe hier après-midi, à leur retour en France. Quelques autographes et poignées de mains, puis sacs Vuitton en bandoulière, les vedettes telles des « rocks stars », sont reparties dans leur Porsche ou le jet privé qui les attendaient, d’autres plus simplement en taxi, n’oubliant pas au passage de remercier leurs supporters sur Twitter pour leur soutien, même si les « stars », comme Karim Benzema ou Yohan Cabaye, sont restées muettes. Sur la toile, nos nouveaux « Dieux du stade » continuent de faire le buzz, malgré leur sortie sans gloire d’une Coupe du monde qu’ils croyaient pourtant être faite rien que pour eux…

Lire la suite sur bvoltaire.fr

Hallucinant ! Selon un indice mis en place par la Fifa, Benzema est le leader provisoire du classement du meilleur joueur de ce Mondial. (ici)

Football / Mondial : l’Allemagne brise une nouvelle fois le rêve français

Foot mondial 2014La Coupe du monde 2014 s’est arrêtée en quart de finale pour l’équipe de France, logiquement, mais honorablement vaincue (0-1), vendredi au Maracaña de Rio de Janeiro par une puissante Nationalmannschaft qui affrontera le Brésil en demi-finale.

L’Allemagne participera à sa treizième demi-finale de Coupe du monde sur dix-huit participations. La France est très loin d’afficher un tel ratio et une fois de plus elle a subi la loi de son voisin germanique dans un Mondial. Elle n’a cependant jamais été surclassée par ces Allemands qui ont eu la chance d’ouvrir le score rapidement (13e minute) par le défenseur central Hummels qui, sur un coup franc savamment tiré par Kroos, domina son homologue français Varane pour loger de la tête le ballon au fond des filets de Lloris.
Jusqu’au bout les hommes de Didier Deschamps eurent la possibilité d’égaliser pour, au moins, arracher une prolongation. Ils se créèrent plusieurs occasions très nettes (les Allemands aussi !), mais, incapables de hausser le rythme, en raison probablement de la grosse chaleur qui régnait vendredi à Rio, ils se montrèrent également trop imprécis dans le dernier geste (passes et tirs), pour pouvoir prendre en défaut la solide, mais pas infaillible, défense allemande.
C’est donc l’Allemagne qui affrontera le Brésil (vainqueur de la Colombie) en demi-finale. Le handicap de jouer sur le terrain de son adversaire sera compensé par l’absence de Neymar, le jeune phénomène brésilien, sérieusement blessé vendredi, et de son capitaine Thiago Silva, suspendu. Les Allemands ont donc des chances sérieuses de parvenir une fois de plus en finale. Frau Merkel peut se réjouir.
Quant aux Bleus, on ne leur tiendra pas rigueur de cet échec. (sauf peut-être Monsieur Hollande qui comptait sur eux pour regagner quelques points de popularité !). Quatre ans après la « honte » de la grève en Afrique du Sud, ils se sont qualifiés au Brésil pour les quarts de finale, ce qui était presque inespéré. Avec les jeunes joueurs qu’il a su fédérer, Deschamps va pouvoir préparer l’Euro qui aura lieu, rappelons-le, sur le sol français en 2016.

Football / Mondial : Éric Zemmour raconte ses France – Allemagne

zemmourÉric Zemmour évoque ses France – Allemagne pour FigaroVox et donne son point de vue sur la Coupe du monde au Brésil. La leçon d’histoire d’un passionné de football.

Alors que la France affrontera l’Allemagne en quarts de finale de la Coupe du monde ce vendredi, le souvenir de la défaite de l’équipe de France à Séville face à la RFA en 1982 est encore dans la mémoire de beaucoup de supporters. Quels sont vos souvenirs de cette rencontre?
Eric Zemmour : Je m’en souviens comme si c’était hier. Je pourrais passer des heures à la raconter. Il faut d’abord se remettre dans le contexte. Avant ce match, l’équipe de France était appelée «championne du monde des matchs amicaux». Dans les années 60, elle se faisait battre par la Norvège et écrabouiller par l’Angleterre cinq buts à zéro. La génération Platini est arrivée. Elle était exceptionnelle. L’équipe de France de 1982 est la plus grande équipe de France du XXe siècle, très loin devant celle de 1998. Pas forcément, par sa volonté de gagner ou par son sens tactique, mais par les qualités esthétiques de son jeu. Elle se situe au niveau des quatre plus grandes équipes de tous les temps avec la Hongrie de 1954, le Brésil de Pelé de 1970 et la Hollande de 1974. A l’époque on a tout de suite compris que ce match allait rester dans l’histoire. Qu’il allait entrer dans la légende. Je l’ai revu en boucle. Je l’ai acheté en vidéo, puis en DVD et je l’ai montré à mes enfants quand ils ont été assez grands pour le voir. Aujourd’hui encore, lorsque je vois Giresse marquer le troisième but, je crois qu’on va gagner. D’ailleurs, on n’aurait jamais dû perdre. Je ne parle pas seulement de l’agression de Schumacher sur Battiston et du penalty non sifflé qui aurait changé l’histoire. Lorsque les Allemands reviennent à trois buts à deux, il y a deux fautes sur Platini et Rocheteau. Les Français jouent à neuf et l’arbitre n’arrête pas les actions. Ce but est inique à l’image du match tout entier. Les Allemands n’ont pas arrêté de frapper les Français. Aujourd’hui Schumacher serait expulsé et l’Allemagne finirait à neuf.

Lire la suite sur lefigaro.fr

Voile : Jérémie Beyou remporte avec panache une nouvelle Solitaire

Bouton NP INFO SPORTSEn s’adjugeant la quatrième et ultime étape, mercredi à Cherbourg, Jérémie Beyou a parachevé sa victoire sur la Solitaire du Figaro, la troisième de sa carrière. Il rejoint ainsi Poupon, Le Cam et Desjoyeaux.

Jérémie Beyou a franchi le premier la ligne d’arrivée, mercredi en fin de matinée à Cherbourg, point final de la 45e édition de la Solitaire du Figaro. Avec seulement 54 secondes d’avance sur Adrien Hardy qui s’est battu jusqu’au bout pour tenter de le priver d’un succès d’étape. Leader avant l’ultime effort, le Breton de 38 ans a résisté à la pression de ses poursuivants directs au général, Corentin Horeau et Charlie Dalin, arrivés respectivement 2’53″ et 6’50″ après lui.

En glanant le quatrième tronçon, parti dimanche dernier des Sables d’Olonne (490 milles rapportés à 400 mardi pour cause de météo), le skipper de Maître-Coq a ajouté le panache à son succès.
Beyou rejoint ainsi Poupon (1982-1985-1995), Le Cam (1994-1996-1999) et Desjoyeaux (1992-1998-2007) dans ce club très fermé. «Si on m’avait dit qu’un jour je remporterais cette épreuve trois fois… Je suis extrêmement fier de côtoyer des marins de légende comme Philippe Poupon, Michel Desjoyeaux, Jean Le Cam. Je ne réalise pas complètement en fait», disait-il ému.
Le voilà donc contraint de revenir l’an prochain pour prétendre à être le seul à quatre victoires !

Source : lequipe.fr

Football / Mondial : la France en quart avec l’Allemagne

Bouton NP INFO SPORTSL’équipe de France a obtenu son billet pour les quarts de finale lundi à Brasilia, en venant difficilement à bout du Nigeria (2-0). Elle affrontera, vendredi à Rio de Janeiro, l’Allemagne qui a eu encore plus de mal à éliminer l’Algérie (2-1 après prolongation).

L’essentiel était d’éviter un fâcheux France – Algérie en quarts de finale, qui aurait sans nul doute suscité de nombreux incidents, même si un tel match était souhaité par quelques irresponsables, tels que Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, ou Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture et de la Communication.
Il s’en est pourtant fallu de peu, car le Nigeria a longtemps inquiété les Français, de même que l’Algérie a menacé les Allemands à plusieurs reprises.

Les champions d’Afrique ont très souvent maîtrisé le match face à une équipe de France incapable d’accélérer le jeu. Et c’est presque logiquement que les « Super Eagles » trouvèrent la faille au sein de la défense tricolore à la 18e minute, mais le but fut refusé pour un hors-jeu pas très évident.
La rentrée de Griezmann à la 69e minute, à la place d’un médiocre Giroud, allait faire pencher la balance en faveur de la France qui dut cependant patienter encore dix minutes avant d’ouvrir le score grâce à Pogba qui reprit de la tête un ballon manqué par le gardien de Lille Enyeama à la suite d’un corner de Valbuena. Ce dernier offrit encore une passe décisive dans le temps additionnel, son centre étant détourné dans ses propres filets par le défenseur nigérian Yobo, gêné par l’impeccable Griezmann qui, on l’espère sera aligné dès le coup d’envoi du quart de finale vendredi au Maracaña face aux Allemands. Des Allemands, maladroits, qui ont été contraints à disputer une prolongation par des Algériens qui ont joué crânement leur chance. Ces 120 minutes pourraient peser lourd dans les jambes allemandes. Un petit avantage donc pour les Bleus qui, eux, n’ont eu à en jouer qu’un peu plus de  90.

Entre l’Algérie et la France, il faut choisir

france algériePar Paul-Marie Andreani

Beaucoup de Français – sans doute même la majorité – se sentent dépossédés de leur pays et assistent impuissants à sa déconstruction.
Quelle équipe souhaitez-vous voir perdre ? Telle était la question posée aux habitants de plusieurs pays qualifiés pour la Coupe du monde, dans un sondage publié par le New York Times avant le début de la compétition. A ce petit jeu, les Français ont placé l’Algérie en tête des sélections dont ils espèrent la défaite. Aussi est-il manifeste que le résultat de ce sondage est largement confirmé par l’animosité que suscite l’équipe d’Algérie depuis son entrée en lice. Même si ce n’est pas relayé par les grands médias, il suffit de parcourir les réseaux sociaux ou les commentaires des articles traitant du sujet, pour constater la forte antipathie que voue la majorité des internautes à l’équipe nationale algérienne.

Lire la suite sur bvoltaire.fr

France, ton drapeau fout le camp !

Gilbert CollardLibres propos de Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine élu dans le Gard

Va-t-on voir, enfin, la réalité explosive amorcée derrière des événements que les mythomanes médiatiques et politiques s’égosillent à minimiser, faute de pouvoir les empêcher ?

Le pouvoir, matamore moribond, s’agite dans le vide abyssal de son insignifiance. Déjà, un match contre la Corée du Sud a provoqué des exactions : des drapeaux français ont été décrochés au profit des drapeaux algériens, exhibés partout. Jeudi soir, après un match entre l’Algérie et la Russie, quoi de plus anodin, de nouveaux troubles. En France, fait unique dans le monde, la qualification algérienne déclenche ce que, « motus et bouche cousue », notre ministre de l’Intérieur nomme discrètement des « incidents insupportables ». En réalité des violences, des dégradations, des crachats pour la Patrie, sous le déploiement, dans plusieurs villes, du drapeau algérien ! À Roubaix, des commerces ont été vandalisés, des vitrines défoncées, des voitures brûlées. Cependant, La Voix du Nord aphone de vérités dites, conclut : « Non, décidément, les casseurs ne sont pas des supporteurs comme les autres », et de citer des supporteurs d’origine algérienne qui ont sagement regardé le match chez eux. Comme si c’était extraordinaire ! Évidemment, il faut s’interdire l’injuste amalgame. Et le journal d’ajouter que ces « incidents » font « le jeu de l’extrême droite. » L’ extrême droite, objet d’opprobre non identifié, doit toujours, en fin de compte des décombres, y être pour quelque chose.

Lire la suite

Tennis / Wimbledon : la Française Alizé Cornet sort la n°1 mondiale !

Bouton NP INFO SPORTSAlizé Cornet a réalisé l’exploit de la journée, samedi, à Wimbledon. La Française a en effet éliminé la n°1 mondiale, l’Américaine Serena Williams au troisième tour (1-6, 6-3, 6-4). Elle jouera une place en quarts face à la Canadienne Eugénie Bouchard.

Alizé Cornet a infligé à Serena Williams, quintuple championne de Wimbledon, une défaite (1-6, 6-3, 6-4) au troisième tour. La Française a ainsi fait sauter un énorme verrou en entrant dans la deuxième semaine en Grand Chelem pour la première fois depuis Melbourne 2009.
Revenues sur le court 1 à 1-1 dans le premier set après 4 heures d’interruption en raison de la pluie, Williams et Cornet ont livré un duel haletant. Et pourtant après le cavalier seul de l’Américaine dans le premier set (6-1), rien ne laissait présager la tornade à venir. Surtout pas les 38% de premières balles de la 24e joueuse mondiale, totalement débordée en puissance et en vitesse. Mais Cornet a retrouvé son service (67%) et débuté un vrai mano a mano.
Serena Williams n’a donné l’impression de vouloir se révolter que l’espace de trois jeux (3-5, 3-6). Cornet, elle, a su neutraliser la puissance adverse en prenant la balle tôt et en cherchant à déplacer le plus possible son adversaire. Et que dire de son mental ? De 5-2 à 5-4, elle n’a jamais paniqué. Effondrée l’an dernier après une défaite au 3e tour contre Flavia Pennetta, la n°1 française récolte un an plus tard les fruits du travail accompli.

Source : lequipe.fr

Football / Mondial : nouveaux incidents en France après la qualification algérienne

La qualification de l’Algérie en huitièmes de finale de la Coupe du monde a déclenché de nombreuses scènes de joie dans les villes françaises dans la nuit de jeudi à vendredi mais aussi, comme prévu, des incidents (voitures brûlées et violence envers la police).

C’est le scénario classique : une énorme célébration collective dans les rues qui laisse place au fil de la nuit à des dérapages plus violents. Dès la fin du match Algérie – Russie (1-1) qui a envoyé leurs favoris en huitièmes de finale de la Coupe du monde, les « supporters » algériens ont exprimé par milliers leur « joie » dans les rues des grandes villes françaises. A Paris, ils ont choisi deux lieux principaux de rassemblement : à Barbès, des centaines de personnes ont fêté le moment, au milieu des feux d’artifice et accompagnés par les sons des sifflets. «Comme une deuxième indépendance », a expliqué à l’AFP un des « supporters ». Sur les Champs-Élysées, la fête battait encore son plein à 2 h 30, avec un concert de klaxons, de chants et d’instruments de musique. Dans ce grand mouvement de foule, des dizaines d’individus en ont profité pour s’attaquer aux CRS installés sur la place de l’Étoile, avec des jets de projectiles auxquels ont répondu du gaz lacrymogène.

A Lyon, les « supporters » s’étaient rassemblés pendant le match sur une place du quartier populaire de la Guillotière. Après un feu d’artifice improvisé, ils se sont déplacés vers la place Bellecour où ils étaient encadrés par de nombreux gendarmes et policiers (450 mobilisés à Lyon). Les forces de l’ordre ont utilisé gaz lacrymogène et lance à eau pour contenir la foule et l’empêcher d’aller vers les rues commerçantes. Des incidents entre « supporters » et policiers ont été signalés dans la banlieue lyonnaise, à Vaulx-en-Velin et Saint-Priest, avec une trentaine de véhicules incendiés, ainsi que plusieurs dizaines de poubelles. Trois ou quatre personnes auraient été arrêtées.
La fête a dégénéré après 1 heure à Marseille, autour du Vieux-Port. A ce moment, deux motards de la police auraient été pris à partie et caillassés par des « supporters ». Même scénario dans le Nord, avec une ambiance festive à la fin du match qui a laissé place à des « supporters » plus agressifs et plus de 15 véhicules incendiés, notamment à Roubaix.

Source : lequipe.fr

Note NPI : si, en huitièmes de finale, l’Algérie élimine l’Allemagne (improbable, mais pas impossible), et si, de son côté, la France se débarrasse (logiquement)  du Nigéria, on aura en quart de finale un France – Algérie. On n’ose en imaginer les conséquences diverses !