Marine Le Pen invitee TF1 120913

Marine Le Pen : « Il faut tourner le dos à la politique d’austérité qui va s’accélérer ! »

Marine Le Pen, présidente du Front national, était l’invitée de la « La Preuve par 3 » sur Public Sénat, après les élections départementales qui traduisent un bouleversement politique avec la très forte poussée du FN et la confirmation de son enracinement local. Elle a aussi commenté l’inaction gouvernementale et Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - bleu marine

Marine Le Pen : « La fracture ne fait que s’élargir entre la classe politique et le peuple »

Marine Le Pen, présidente du Front national, était l’invitée, ce matin, d’I-Télé et de RTL où elle a commenté les résultats du second tour des élections départementales qui ont confirmé l’ancrage local de la principale formation politique de l’opposition qu’elle dirige. Elle a notamment dénoncé le mode de scrutin inique Lire l'intégralité de l'article

Le seul vote utile c'est Marine Le Pen

Marine Le Pen : « Nous faisons 360.000 voix de plus qu’aux européennes ! »

Marine Le Pen, présidente du Front national, était ce matin l’invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM-TV et RMC. Elle a commenté les excellents scores du FN sur l’ensemble du territoire national à l’occasion du 1er tour des élections départementales ce dimanche. Elle a souligné que le « Front national est le Lire l'intégralité de l'article

Louis-Aliot-France Culture europeennes-2014

Louis Aliot : « Le parti socialiste est en échec grave »

Louis Aliot, vice-président du Front national et député français au Parlement européen, commentait hier soir les très bons résultats du premier tour des élections départementales. « Je constate que le PS est en échec grave et que Monsieur Valls devrait en tirer les conséquences, car il a mené une campagne absolument Lire l'intégralité de l'article

Le seul vote utile c'est Marine Le Pen

Marine Le Pen : «Si le PS prend une déculottée, il faut que Valls… valse !»

A une semaine du premier tour des élections départementales, la présidente du Front national accorde un entretien au Parisien Aujourd’hui en France. Dérapages de certains candidats, mesures appliquées en cas de victoire dans un département, négociations au 3e tour, les attaques du Premier ministre Valls, mais aussi les assistants parlementaires Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Tous politique

Marine Le Pen dénonce une «caricature grotesque» du Front national par François Hollande

La présidente du Front national Marine Le Pen répond au président socialiste de la République, François Hollande qui a estimé devant les lecteurs du Parisien – Aujourd’hui en France qu’il fallait «arracher les électeurs au FN». Marine Le Pen a visiblement très peu goûté les propos de François Hollande sur Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Sports et jeux

Tennis / Coupe Davis : les vraies raisons de l’exil des Français en Suisse

Fric argent euros billetsTous les joueurs français disputant la finale de la Coupe Davis ce week-end résident en Suisse, échappant à la pression fiscale.

La question leur revient à la face tel un boomerang. Initiée dans les années 1980-90 par Yannick Noah, Henri Leconte, Guy Forget et autre Cédric Pioline, la tradition est aujourd’hui perpétuée par Jo-Wilfried Tsonga, Gaël Monfils, Richard Gasquet, Julien Benneteau et Gilles Simon qui ont choisi la Suisse pour vivre et payer moins d’impôt. Ce dernier, jugeant la taxe à 75% «confiscatoire» ne s’en cache pas : «Oui, je suis en Suisse pour des raisons fiscales», a-t-il répondu franchement à Bercy.

Lire la suite sur lefigaro.fr

Le perchiste français Renaud Lavillenie élu athlète de l’année 2014

Sans aucune surprise, le perchiste français Renaud Lavillenie a été élu athlète masculin de l’année par l’IAAF, trophée qu’il a reçu lors d’une cérémonie organisée à Monaco.

Cette distinction sonne comme une évidence. Après son record du monde en salle, détrônant le mythe absolu Sergey Bubka avec un saut à 6,16m à Donetsk, Renaud Lavillenie ne pouvait pas manquer la distinction d’athlète masculin de l’année, remise vendredi à Monaco par l’IAAF (Association internationale des fédérations d’athlétisme).

Mais le Français a aussi dominé sa discipline du saut à la perche toute la saison avec 21 victoires en 22 compétitions durant l’année 2014, ce qui lui a permis de remporter sans réelle compétition le titre de champion d’Europe à Zurich puis la Ligue de Diamant.

Source : franceinfo.fr

Football : les affaires reprennent !

foot argentDeux affaires distinctes secouent depuis mardi le football français. Pour des transferts présumés litigieux, des dirigeants de l’Olympique de Marseille sont en garde à vue. Et des soupçons de matchs truqués se concentrent sur le patron financier du Nîmes Olympique.

C’est un mardi noir qu’a vécu le football français. Alors que l’équipe de France s’apprêtait à disputer un match de préparation pour l’Euro 2016 à Marseille, l’actualité sportive a été éclipsée par un sombre nuage judiciaire au-dessus du stade Vélodrome. Les principaux dirigeants du club marseillais n’ont pas assisté à la victoire des Bleus sur la Suède. Placés en garde à vue, ils doivent s’expliquer sur les rouages litigieux de plusieurs transferts de joueurs. Le calendrier judiciaire s’est aussi arrêté sur un autre dossier portant cette fois sur des matchs présumés arrangés, du côté du Nîmes Olympique. Deux affaires qui ont déclenché une sévère mise au point au plus haut niveau de la Ligue de football professionnel.

Lire la suite sur franceinfo.fr

Football : victorieuse de la Suède, la France (mais pas Benzema !) termine bien l’année

Bouton NP INFO SPORTSAprès un décevant match nul face à l’Albanie, l’équipe de France a renoué avec la victoire mardi soir à Marseille aux dépens de la Suède (1-0).

Dix victoires en quinze matchs, le bilan de l’équipe de France en 2014 est on ne peut plus positif. Elle restait cependant sur un décevant nul contre l’Albanie vendredi dernier à Rennes, le talentueux Antoine Griezmann ayant même sauvé les Bleus en égalisant dans les derniers instants du match.
Mardi soir dans le magnifique nouveau Stade Vélodrome de Marseille, les Français n’ont pas été menés par des Suédois privés de Zlatan Ibrahimovic, la star du PSG, mais ils durent encore attendre les ultimes minutes de la rencontre pour enfin concrétiser leur écrasante supériorité. Certes ils multiplièrent les tirs, mais la plupart n’étaient pas cadrés, ou ils étaient repoussés par le brillant gardien suédois.
C’est une nouvelle fois Griezmann qui se montra décisif en tirant parfaitement un corner que le jeune capitaine français Raphaël Varane détourna d’une superbe tête décroisée dans les filets adverses. Une minute plus tard (85e), la France bénéficiait d’un penalty pour une faute de main d’un défenseur suédois. Benzema, remplaçant mardi soir, prouva alors une fois de plus que sa motivation sous le maillot bleu n’était pas à la hauteur de son talent démontré sous la tunique du Real Madrid. Il tira en effet ce penalty sans conviction, comme s’il s’agissait pour lui d’une corvée. Résultat le ballon fila au-dessus de la cage. André-Pierre Gignac ne possède peut-être pas le talent de Benzema, mais le Marseillais, lui, se bat et fait ainsi honneur au maillot de l’équipe de France. Le sélectionneur Didier Deschamps, ferait bien d’en tenir compte à l’avenir.

Rugby : la France prend une belle revanche sur l’Australie

Bouton NP INFO SPORTSSamedi soir au Stade de France, l’équipe de France est sortie victorieuse de son affrontement avec les Wallabies (29-26) à l’issue d’un superbe match.

Battue trois fois, humiliée même pourrait-on dire (95 points encaissés), par l’Australie en juin dernier, l’équipe de France voulait absolument prendre sa revanche. Mission accomplie et de belle manière, samedi soir à Saint-Denis à l’occasion de ce dernier match contre une sélection de l’hémisphère Sud avant la Coupe du monde.
Après avoir vaincu largement les Fidji la semaine précédente, les Français, sixièmes au classement mondial, ont donc confirmé leur renouveau en s’imposant face à l’Australie, troisième nation mondiale.
Les deux équipes ont inscrit chacune deux essais, dont l’un magnifique de Teddy Thomas, l’ailier du Racing-Métro qui avait déjà aplati trois fois face aux Fidji.
Le scénario des deux périodes fut quasi identique. La France s’octroya un avantage de onze points (17-6) à la demi-heure de jeu, puis concéda un « 10-0 » en trois minutes qui permit aux Wallabies de revenir à une longueur à la mi-temps.
Après le repos ce fut un « concours » de pénalités qui donna aux Bleus une avance de dix points (29-19), mais encore une fois les Australiens eurent une terrible réaction, profitant en outre de leur avantage numérique consécutif au carton jaune de Tallès. Ils inscrivirent ainsi le dernier essai de la rencontre à quatre minutes de la fin, mais les Français parvinrent à conserver leur avantage, mérité, de trois points (29-26).
Le troisième et dernier test de novembre verra les hommes de Philippe Saint-André affronter les Pumas argentins.

Football : la Coupe du monde 2022 aura-t-elle bien lieu au Qatar ?

qatar-2022Selon l’hebdomadaire allemand Der Spiegel, Sepp Blatter aurait déclaré devant des responsables de la fédération norvégienne, que la Coupe du monde 2022 n’aurait pas lieu au Qatar. Le président de la Fifa aurait dénoncé les rapports entre le Qatar et l’organisation terroriste État islamique.

« La Coupe du monde 2022 n’aura pas lieu au Qatar. » Ce sont les propos qui sont prêtés à Sepp Blatter, selon l’édition de lundi de l’hebdomadaire allemand Der Spiegel. Le président de la Fifa aurait prononcé cette phrase il y a un mois, devant des responsables de la fédération norvégienne.
La raison du courroux de Sepp Blatter ? Les liens supposés entre le pays du golfe Persique et l’organisation terroriste Daech (État islamique). En outre, Sepp Blatter aurait qualifié les Arabes d’ »arrogants » : « Ils pensent pouvoir tout acheter avec leur argent », aurait déclaré le président de la Fifa.
La Fifa, de son côté, a évidemment démenti. Un porte-parole a déclaré que Sepp Blatter n’avait jamais établi de lien entre le Qatar et Daech. « La Coupe du monde aura bien lieu au Qatar », a-t-il ajouté.

Source

_________

La Confédératiion africaine de football (CAF) a annoncé ce mardi sa décision de ne pas organiser la CAN (Coupe d’Afrique des nations) 2015 au Maroc, qui avait demandé à deux reprises le report de la compétition en raison de l’épidémie d’Ebola. La sélection marocaine est en outre disqualifiée du tournoi. (ici)

Voile / Route du Rhum : énorme performance de Loïck Peyron

Loïck Peyron a remporté lundi la 10e édition de la Route du Rhum, en 7j 15h 08′, battant par la même occasion le record de l’épreuve établi en 2006 par Lionel Lemonchois (7j 17h 19′).

Loïck Peyron a gagné lundi à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) la Route du Rhum avec le maxitrimaran Banque Populaire VII, améliorant du même coup le record de l’épreuve, longue de quelque 3 542 milles (environ 6 560 km). Parti de Saint-Malo le 2 novembre, le Baulois a largement dominé ce dixième Rhum, établissant un nouveau temps de référence en 7j 15h 08′ Le précédent record appartenait à Lionel Lemonchois (7j 17h 19′) et datait de 2006.

Peyron, 54 ans, avait déjà disputé cette course à six reprises, sans jamais la remporter. A 20 heures le 2 novembre, soit seulement six heures après le départ, il avait déjà pris la tête de la flotte de 91 concurrents pour ne plus la lâcher ! Même s’il a évidemment profité de l’abandon prématuré de Thomas Coville, victime d’une collision avec un cargo dans la nuit du 2 au 3, la performance de Peyron laisse pantois. Et ce d’autant plus qu’il avait pris en mains son bateau seulement deux mois et demi avant le départ, le skipper désigné – Armel Le Cléac’h – ayant été obligé de renoncer en raison d’une blessure au poignet droit.

Pour battre le record de Lemonchois, Peyron devait franchir la ligne avant lundi à 2 h 19 heure de Pointe-à-Pitre (7 h 19 heure de Paris). Mission accomplie !

Source : lequipe.fr

Rugby / test : la France renoue enfin avec la victoire

Bouton NP INFO SPORTSL’équipe de France a écrasé les Fidji (40-15), samedi soir à Marseille, en inscrivant cinq essais, dont trois du Racingman Teddy Thomas.

Samedi soir au Stade Vélodrome, l’antre de l’OM, on jouait depuis quarante-trois secondes exactement et l’ailier gauche du Racing-Métro, Teddy Thomas, reprenait de volée une passe au pied remarquablement délivrée par l’ouvreur Camille Lopez. Auteur d’un triplé (1re, 53e, 56e) pour sa première sélection, Thomas a confirmé qu’il était bien un des hommes en forme du moment.

Après une première période poussive (14-0 à la pause), mis à part l’entame, les Bleus ont su, dans la seconde partie du match, construire leur succès en trois minutes grâce au duo Spedding-Thomas.

En début de seconde période, les Fidjiens parvinrent à réduire l’écart, par un essai signé Ratini (46e, 14-8), le meilleur marqueur du Top 14. Les Français, vexés, réagirent, et furent récompensés par deux essais de Teddy Thomas (53e, 56e), celui de Pascal Papé, en force (68e, 33-8), et de Fofana (72e, 40-8), en finesse. Les Fidjiens ont réduit le score en fin de partie sur une remontée de 80 mètres (40-15, 80e).

Après une série de quatre défaites depuis le mois de mars, les Tricolores ont donc enfin obtenu un succès, avec la manière, à l’occasion de ce premier test de la tournée d’automne. Cinq essais, c’est de bon augure avant d’affronter l’Australie samedi prochain.

Source : lequipe.fr

Handball / Euro 2016 : la France assure

Bouton NP INFO SPORTSFace à des Suisses courageux mais limités, l’équipe de France a remporté un deuxième net succès (33-24), dimanche à Bâle, dans les qualifications à l’Euro 2016.

Après un début de match heurté face à des Suisses sans complexes, l’équipe de France, dans une configuration assez classique a décollé au milieu de la première période (8-5, 16e), grâce à une grande solidité défensive et la présence de Thierry Omeyer dans le but. Titularisé dimanche, le jour de ses 38 ans, tout près de son Alsace natale, le gardien du PSG a joliment fêté l’événement en réalisant un festival d’arrêts dans la première demi-heure (12, pour un total de 19) avant d’expédier, au cœur de la seconde période, un ballon en cloche depuis sa surface dans la cage suisse désertée par son vis-à-vis. Le tout premier but de sa carrière internationale pour sa 304e sélection, quinze ans après la première !
Les penalties de Michaël Guigou et l’impact habituel de Nikola Karabatic ont par ailleurs permis de faire gonfler l’écart en seconde période (21-13, 42e), puis de faire tourner l’effectif, comme jeudi à Chambéry contre la République tchèque (41-25). Avec cette deuxième nette victoire (33-24) en quatre jours, les Bleus entament idéalement les qualifications de l’Euro 2016 et font le plein de confiance en vue du Mondial qui aura lieu au Qatar du 15 janvier au 1er février 2015.

Source : lequipe.fr
______

Moto : Sylvain Guintoli a décroché le titre mondial du SuperBike aux dépens du Britannique Tom Sykes, tenant du titre, en remportant les deux courses disputées au Qatar, dimanche. Il est le deuxième Français a réussir cette performance, 24 ans après Raymond Roche. (ici)

Football : la Coupe du monde féminine en France en 2019 ?

Bouton NP INFO SPORTSNoël Le Graët, le président de la FFF, a remis jeudi à la FIFA la candidature de la France pour l’organisation de la Coupe du monde féminine 2019.

Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football, et Brigitte Henriques, sa secrétaire générale, n’ont pas cessé de le répéter : «La France est prête à organiser le Mondial 2019.» Mercredi, accompagnés de Philippe Bergeroo, le sélectionneur de l’équipe de France féminine, et de Wendie Renard, la capitaine des Bleues, ils ont remis à Sepp Blatter, le président de la FIFA, le dossier de candidature de la France.

«Notre équipe de France est tellement qualitative, a argumenté ce jeudi après-midi Le Graët au siège de la FFF. Nos jeunes femmes nous ont aidés à développer le football féminin. La France du foot commence à se passionner pour cette discipline.» Brigitte Henriques poursuit : «On sait qu’on va remplir les stades. Organiser des compétitions, nous savons le faire. Et puis il y a la place de l’équipe de France qui commence à gagner contre de grosses équipes (victoire en Allemagne 2-0 samedi dernier), ça joue aussi.»

Lire la suite sur lequipe.fr

Handball : jeudi soir à Chambéry, l’équipe de France a écrasé la République tchèque (41-25) à l’occasion du premier match des éliminatoires de l’Euro masculin 2016. (ici)

Football féminin : la France donne la leçon à l’Allemagne

Bouton NP INFO SPORTSSamedi après-midi à Offenbach, l’équipe de France féminine s’est imposée 2-0 aux dépens de son homologue allemande, ce qui constitue un véritable exploit.

L’équipe de France féminine participera à la Coupe du monde en juin prochain au Canada. Dans cette optique, ses dirigeants ont conclu une série de matchs amicaux face à de grandes nations du foot féminin. Ainsi, avant d’affronter la Nouvelle-Zélande et le Brésil (1er au classement mondial), les Françaises (4es de ce même classement) avaient rendez-vous samedi à Offenbach avec l’Allemagne, 2e et championne d’Europe en titre. Le bilan entre les deux sélections était très nettement en faveur des Allemandes (7 victoires et 2 nuls). C’est dire que les joueuses de Philippe Bergeroo passaient un test de grande valeur qu’elles ont pourtant réussi au-delà de toute espérance.

Grâce à une grande maîtrise collective, les Bleues se sont en effet imposées sur le score de 2 à 0, score acquis à la mi-temps. Les premiers instants de la rencontre virent les Allemandes envahir le camp français, mais très vite les Tricolores, sous l’impulsion de leur meneuse de jeu Louisa Necib, qui multiplia les frappes, montrèrent à leurs adversaires qu’elles avaient du répondant et firent la décision en à peine cinq minutes, à la suite d’un corner tout d’abord, une défenseure allemande, gênée par Wendy Renard, trompant son propre gardien, puis Elodie Thomis exploita avec beaucoup de sang-froid, un « caviar » d’Eugénie Le Sommer. L’Allemagne était KO après seulement vingt minutes de jeu. Par la suite, les Bleues s’efforcèrent de gérer leur avantage, tout en lançant quelques contres qui auraient pu faire mouche.

Marcelo Bielsa pour le ballon rond et le pape pour la foi

Par Philippe Bilger

Il n’y a pas que ces deux-là. Mais si seulement ils pouvaient être encore plus contagieux !

Je sais bien qu’il existe une multitude de niveaux et d’étapes entre l’être et le néant, entre certains êtres d’exception et le néant d’autres. La médiocrité, l’excellence, le convenable ou l’insuffisance trouvent de quoi se loger dans cet immense contraste.
[..]
J’ai choisi à dessein deux exemples contrastés, l’un dans le profane, l’autre dans le sacré.
Depuis que Marcelo Bielsa est l’entraîneur de l’équipe de football de Marseille, quasiment avec les mêmes joueurs, son groupe, avec un grand gardien comme capitaine, en est à sa huitième victoire d’affilée et aujourd’hui il n’est pas inconcevable de supputer une lutte dans le championnat de France dont le PSG ne sortira pas forcément vainqueur.
Il est incontestable que tout ce qui a permis à cette équipe de se montrer sous un autre visage que l’an passé est dû aux principes, à la rigueur et à la personnalité atypique et très compétente de cet entraîneur argentin qui ne passe jamais quelque part en laissant les choses en l’état. Il y a des êtres qui commentent et parasitent le réel et d’autres qui le transforment de fond en comble.

Lire la suite sur bvoltaire.fr

Des provocateurs panalbanais font annuler le match de foot Serbie-Albanie

Avec Roland Machefer

Un drone transportant un drapeau de la « Grande Albanie » a provoqué un déchaînement de violences durant le match Serbie – Albanie mardi. Une énième provocation des extrémistes panalbanais au moment où Belgrade s’apprêtait à recevoir en grandes pompes le président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, afin de commémorer les 70 ans de la libération de la capitale serbe par l’armée rouge, le 20 octobre 1944.

Les vidéos du grave incident survenu mardi durant la rencontre Serbie – Albanie comptant pour les éliminatoires de l’Euro 2016 ont déjà fait le tour du monde. Vers la 40e minute de jeu, un drone transportant un drapeau de la « Grande Albanie »  survole la pelouse. Un joueur serbe l’arrache et se retrouve aussitôt encerclé par des joueurs albanais, avant que des supporters serbes descendent des tribunes pour défendre leurs joueurs. Ce drapeau de la Grande Albanie ethniquement pure, à la veille des commémorations de la libération de Belgrade le 20 octobre 1944, n’est pas anodin.

La Grande Albanie faisait partie du projet hitlérien de remodelage du continent européen. Il y a 70 ans, nombreux avaient été les Albanais du Kosovo et du nord de l’Albanie (pays gheg) à rejoindre les volontaires de la Waffen-SS au sein de la 21e division de montagne « Skanderbeg » (9.000 hommes) de sinistre mémoire. Dans les Balkans, les Albanais représentaient après les musulmans de Bosnie, le contingent le plus nombreux dans les rangs de la Waffen-SS. La Grande Albanie, ethniquement purifiée, était alors sur le point d’être réalisée par le feu et le sang, avec l’assentiment de Mussolini, tout d’abord, puis du Reich hitlérien à partir de septembre 1943, et au moyen d’un nettoyage ethnique de la presque totalité des Serbes et des chrétiens orthodoxes de souche vivant sur le territoire du Kosovo, la province historique serbe annexée par Tirana.

Cyclisme sur piste : le Français Baugé champion d’Europe

Bouton NP INFO SPORTSGrégory Baugé (or en vitesse) et Quentin Lafargue (bronze sur le kilomètre) ont offert deux médailles de plus à l’équipe de France samedi, ce qui permet de dépasser le total de 2013.

Ancien champion d’Europe de la vitesse en juniors (2003) et en espoirs (2007), Grégory Baugé a remporté son premier titre continental en seniors samedi à Baie-Mahault, en Guadeloupe. Vainqueur du Tchèque Pavel Kelemen en quart de finale vendredi (2-1), il s’est offert une petite revanche le lendemain en demi-finale en écartant Robert Förstemann, membre de l’équipe d’Allemagne victorieuse de Baugé et des Français en finale de la vitesse par équipes jeudi. En finale, le triple champion du monde de la discipline, qui n’avait plus remporté de titre depuis sa médaille d’or aux Mondiaux 2012 à Melbourne, a dominé le Polonais Damian Zielinski en deux manches. Le Guadeloupéen est le neuvième Français à remporter ce titre, le premier depuis Kévin Sireau en 2011.
Un peu plus tôt, Quentin Lafargue avait obtenu la médaille de bronze du kilomètre – une discipline dans laquelle il avait été triple champion d’Europe espoirs et champion de France seniors – en réalisant le troisième temps (1’02″734) derrière le Britannique Callum Skinner (1’02″399) et l’Allemand Joachim Eilers (1’02″474). L’équipe de France totalise cinq médailles (deux en or, deux en argent, une en bronze) avant la dernière journée (poursuite féminine, Américaine, keirin masculin et féminin), soit une de plus que l’an dernier.

Source : lequipe.fr

Football / équipes de France : les « A » enchantent, les Espoirs déchantent !

Bouton NP INFO SPORTSSi l’équipe de France A a remporté une nouvelle et brillante victoire en Arménie (3-0), l’équipe de France Espoirs a été ridiculisée en Suède (1-4) et ne participera pas à l’Euro 2015.

Malgré huit changements par rapport au match gagné contre le Portugal, l’équipe de France s’est de nouveau imposée avec la manière, mardi soir à Erevan aux dépens d’une équipe d’Arménie qui avait tenu la Serbie en échec. Du reste, les Arméniens, entraînés par… un Suisse, causèrent quelques problèmes aux Bleus au début de chaque période. Si face au Portugal, Benzema avait été décisif, mardi soir au Stade de la République, c’est son remplaçant, André-Pierre Gignac, qui a placé les Français sur la voie d’un succès aisé, en signant un but (54e sur penalty) et en offrant les deux autres à Rémy, sur la première attaque tricolore dès la 8e minute, et à l’excellent Griezmann, entré en jeu en seconde période, à six minutes de la fin.
Ce match aura permis à Didier Deschamps de constater, ou plutôt d’avoir la confirmation, qu’il disposait d’un effectif de qualité, puisque les huit nouveaux joueurs qu’il a alignés face aux Arméniens, ont été très satisfaisants.
La soirée aurait pu, et dû, être un triomphe pour le football français, si les Espoirs de Pierre Mankowski avaient obtenu leur qualification pour l’Euro 2015. Victorieux au Mans 2-0 du barrage aller, on les pensait capables de résister sans trop de difficultés au retour en Suède. Hélas, encaissant un but dès la 2e minute, ils subirent la loi de Suédois plus motivés. Les jeunes Bleus étaient pourtant qualifiés à la 86e minute, quand le Monégasque Kurzawa ramena le score à 3-1, mais deux minutes plus tard, la Suède ajouta un quatrième but synonyme d’élimination pour des Français arrogants et donc logiquement punis. Non seulement ils n’iront pas en République tchèque en juin 2015, mais ils ne participeront pas non plus aux JO de Rio l’année suivante.