Changer de banque reste toujours une procédure complexe

Banque, mobilité bancaire, changer de banque
Banque, mobilité bancaire, changer de banque

Conscient que les clients ont du mal lorsqu’ils souhaitent changer de banque, la loi Macron a mis en place un système visant à simplifier les procédures. Et pourtant, malgré l’existence de cette nouvelle loi, la mobilité bancaire semble encore être plus complexe. Certaines banques refusent la résiliation du contrat actuel, d’autres font des erreurs dans le transfert des domiciliations, et il faut parfois attendre une longue période pour que son nouveau compte soit opérationnel.

Des conditions complexes pour la mobilité bancaire

Le nombre de consommateurs qui souhaitent vouloir changer de banque dans les 12 mois à venir est non négligeable.

Une étude a été menée sur 4 900 clients des banques physiques et en ligne confondus, dont 24% souhaiteraient bénéficier de la prestation d’un autre établissement bancaire. Et pourtant, peu d’entre eux se sont lancés dans les procédures, car ces dernières sont jugées trop complexes. En effet, les conditions pour la mobilité bancaire actuelles n’encouragent pas les consommateurs à franchir le pas. Les banques demandent souvent des commissions importantes, des frais d’épargne trop élevés, des clauses démesurées pour la domiciliation du nouveau revenu. Autant de raisons poussent les clients à rester dans leur banque actuelle, même si les offres de cette dernière ne les intéressent pas forcément.

Qu’en est-il de la loi sur la mobilité bancaire dans ce cas ?

Depuis le mois de février 2017, la loi Macron se portant sur la mobilité bancaire a été mise en vigueur. Elle a justement pour but de facilité le changement de banque aux particuliers qui souhaitent entamer la procédure. Cette loi impose la gratuité du transfert automatique des domiciliations des virements et des prélèvements. En général, les consommateurs n’auront qu’à faire part de leur intention au banquier, et ce dernier s’occupera du transfert et entrera en contact avec la nouvelle banque pour régler les différents dossiers. Mais cette règle n’est pas encore respectée par certaines banques, et d’autres profitent sur des points non mentionnés. Afin de remédier à cela, une nouvelle règlementation plus stricte va être mise en place à partir début 2018.

Sophie Delcourt

Sophie Delcourt

Voilà je me présente, Sophie Delcourt, après avoir hésité longtemps entre le monde de la finance et de l'Immobilier j'ai repris des études de journalisme pour me consacrer à ces deux sujets, je pratique donc la rédaction d'articles sur notre média presse.
Sophie Delcourt

Les derniers articles par Sophie Delcourt (tout voir)

NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER