Le président du Parlement européen se déclare favorable à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne

Communiqué de Ludovic de Danne, conseiller politique aux Affaires européennes de la campagne de Marine Le Pen

Alors que la crise économique, sociale et monétaire de l’Europe s’aggrave, le président du Parlement européen, Jerzy Buzek (membre du PPE centre droit européiste), n’a rien trouvé de mieux à faire que de se rendre en Turquie pour une visite officielle.

Avant même de s’y rendre, Jerzy Buzek avait déclaré : « La Turquie et l’Union européenne partagent la même histoire et le même destin, l’Europe a besoin de la Turquie, la Turquie a besoin de l’Europe, je tiens à réaffirmer lors de ma visite le fort soutien du Parlement européen en faveur des négociations d’adhésion de la Turquie avec l’UE » (source)

Cette déclaration politique unilatérale, ne se basant sur aucune preuve contemporaine tant historique que culturelle ou politique, est une manœuvre scandaleuse qui démontre une fois de plus à quel niveau se situe le jusqu’auboutisme européiste et antidémocratique des dirigeants de l’actuelle Union européenne.

Marine Le Pen, élue, aura à cœur de rendre aux Français leur souveraineté et de proposer, en partenariat avec ses alliés européens, une autre Europe, une Europe des Nations et des peuples libres fondée sur la coopération afin que les besoins et aspirations du peuple français et des peuples européens soient enfin respectés. Elle réitère son refus d’une adhésion de la Turquie en Europe.

 

16 réponses à Le président du Parlement européen se déclare favorable à l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne

  1. Gemini dit :

    La Turquie n’est pas européenne.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  2. patriote dit :

    non mais ils sont complètement dingue,mais ils comptent aller jusqu’où comme ca?!!!

    Signaler un problème avec ce commentaire

  3. merlot dit :

    Comme le j l ai dit que la Turquie commence à balayer devant sa porte…

    Signaler un problème avec ce commentaire

  4. jpdajou dit :

    Je l’attendais celle-là !! La Turquie qui n’a jamais fait partie en aucune manière de l’Europe, que ce soit du point de vue géographique, culturel,ou religieux et qui est même dirigé par un gouvernement à la main de fer (euphémisme pour ne pas dire dictature), on veut à tout prix nous l’imposer. Par contre la Russie qui elle, est totalement Européenne sur tous les plans depuis toujours, elle en est totalement exclue… De qui se moque t-on une fois de plus ? On voit bien que l’argument avancé ne tient pas du tout la route… Ne serait-ce pas plutôt à cause du nombre considérable de Turcs habitant l’Europe ? Habitants qui sont musulmans faut-il le rappeler ? D’autre part l’avantage commercial si le peuple Turc était intégré, pour cette Europe mercantile, ne serait pas négligeable en profits. Sans compter la puissance militaire Turque, qui du point de vue géo-stratégique ne serait pas négligeable non plus pour l’Europe fédérale et les USA en cas de conflit (Iran?)… Mais les intérêts supérieurs de la France et du peuple dans tout cela ? absolument aucun comme d’habitude… Seuls les intérêts des Etats-unis de la trés prochaine Europe fédérale sont considérés..

    Signaler un problème avec ce commentaire

  5. Robert dit :

    Bien sûr, je ne suis pas favorable à l’entrée de la Turquie dans l’Europe, il n’ya que des extrêmistes mondialisants qui peuvent défendre de telles idées .
    La Turquie est un beau pays que j’ai déjà visité plusieurs fois, avec un train de vie bien à elle, des coutumes religieuses qui rythment sa vie, mais tellement différentes des nôtres, où la religion est imbriquée dans le quotidien, comme en France nous suivons les fêtes religieuses, il n’y a qu’à voir les difficultés avec le lundi de Pentecôte .
    Le niveau de vie est bien bas(salaires) au point que bien des entreprises Françaises y délocalisent au détriment de nos emplois, mais pour obtenir des profits toujours plus grands, et des prix plus bas pour les Français qui de toute façon ne peuvent plus payer .
    Laisser lUnion Européenne décider à notre place, revient à se défaire de notre Patrie sans résister, le Général De Gaulle doit de retourner dans sa tombe !

    Signaler un problème avec ce commentaire

  6. Jérémi dit :

    L’europe est comme un homme qui s’enlise dans les sables mouvants. Elle essaie de s’accroche à tout pour essayer d’exister, même quitte à nous entrainer dans sa folle entreprise. Peut-être même meurtrière.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  7. marais dit :

    Bonsoir à tous,

    Il faudrait que Mr Buzek arrête son délire, et pourquoi pas les Etats-Unis aussi dans l’Europe !!!

    Signaler un problème avec ce commentaire

  8. Eretz dit :

    Là encore, combien cela va t il nous couter?
    Comme disait Louis Aliot, le PS (et aussi l’UMP)
    est généreux avec l’argent des autres…
    Mais quand on demande un effort de 10 pour cent
    aux députés UMPS il n’y a pratiquement plus personne…

    Signaler un problème avec ce commentaire

  9. Nikel62 dit :

    Les choses ou l’homme a d’énorme difficultés a luter sont le feu, l’eau, le fric , et la connerie humaine lorsque les deux dernières s’associe alors là c’est le summum et l’ Europe n’en manque pas une , et cette histoire de Turquie est le dernier exemple . Chômeurs soyez courageux et votez pour Marine c’est ce qu’il y a de plus sur en ce moment il ne faut plus rien a attendre des promesses de nos adorateurs de L’Europe .

    Signaler un problème avec ce commentaire

  10. papitruc dit :

    la turquie fait partie de l’asie mineur, et dans la conjoncture actuele le casse figure de la zone euro on est pas dans le kaka si par malheur les mondialistes arrivaient a leurs fin ça serait une catastrophe de plus pour nous.
    Les dirigeants européens ont vendus leurs ames au diable.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  11. titus dit :

    il est payé combien le sieur Jerzy Burzk pour dire de telles « Conn….. ».

    Signaler un problème avec ce commentaire

  12. ml dit :

    europe: libre circulation des personne , mis pariso doit etre daccord avec sa. de la main d ouevre en masse pour baisser sur les salaires on pourra plus dire des imigrés vue qu’il seront dans l europe et de la notre petit sarko dira qu il a fais baisser l emigration
    vivement que marine passe, stops a l europe des magouilles.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  13. jpdajou dit :

    Bonjour à tous.
    L’Europe en réalité pour les politiciens Français et les autres de Bruxelles, n’a toujours été qu’un leurre, un miroir aux alouettes destiné à tromper les peuples..Jamais à aucun moment il n’a été question d’assurer la prospérité de ces peuples encore moins d’éviter des guerres…La seule finalité envisagée, était d’assurer le pouvoir suprême du continent par la finance cosmopolite et la ruse… D’aprés ce je crois deviner, c’est tout le bloc de la civilisation occidentale qui en fait serait visé par ces banquiers et multinationales. L’Europe fédérale n’étant qu’un amuse-bouche , viendront ensuite d’autres pays (si ce n’est pas déjà fait) comme l’Australie, la Nouvelle Zelande ou l’ Afrique du sud, la Russie etc.. Puis leur conquête achevée, ils s’attaqueront probablement ensuite aux pays Asiatiques…

    Signaler un problème avec ce commentaire

  14. Deloin Robert dit :

    Ce qui se passe donc en coulisses est proprement scandaleux.
    De plus, n’oublions pas que derrière l’idée d’intégrer la Turquie à l’UE, il y a toujours eu celle (bien cachée) d’intégrer in fine Israël à l’UE. Certains vont hausser les épaules en entendant cette idée. Mais à ceux-ci je leur poserai alors la question suivante : Pourquoi, alors que l’entrée de la Turquie a été ouvertement contestée à un moment donné, l’UMP a proposé de créer l’UPM ? ( l’Union Pour la Méditerranée ). Eh bien, pour ma part, c’était dans le même but: on ne peut pas y arriver par la terre, alors passons par la mer !

    Signaler un problème avec ce commentaire

  15. jpdajou dit :

    Etant donné la formidable puissance économique, militaire et démographique de la Chine..C’est évident qu’elle représente un obstacle, un danger sans précédent pour la finance cosmopolite…Est-ce-que les Américains et leurs banquiers ? (ce qui pour moi est pratiquement la même chose) n’envisageraient pas dans un futur proche, une sorte de nouveau YALTA ? le partage avec d’un côté toute l’Asie au profit des Chinois, et le reste du monde pour l’empire US ? En ce qui concerne Israël, je crois que les Américains ont toujours assuré sa protection, même si à certains moments , les dirigeants Américains ont semblé officiellement s’en détacher (uniquement pour des raisons de stratégie politique) Il est possible que les grandes banques US protègent Israël par tous les moyens, y compris en influençant la politique Européenne… En ce qui concerne les intérêts de la France, (comme l’a si bien expliqué Marine) je crois que le plus urgent : est de sauver notre propre Nation qui, (contrairement à ce que beaucoup de gens croient) n’a été jamais été autant en péril de toute son histoire..

    Signaler un problème avec ce commentaire

Laisser un commentaire