Fiscalité : le régime fiscal réservé aux impatriés comme Neymar Jr

fiscalité, régime fiscal de faveur aux impatriés, Neymar Jr
fiscalité, régime fiscal de faveur aux impatriés, Neymar Jr

Très attractif, le régime fiscal afférent aux impatriés offre de plus en plus d’avantages aux étrangers ou même aux français qui vont s’installer sur l’Hexagone pour travailler. Une seule condition suffit afin de bénéficier de ce régime. C’est de ne pas être fiscalement domicilié en France pour cinq ans précédant l’impatriation d’un étranger ou même d’un français. Cela concerne le cas du transfert de Neymar au Paris Saint-Germain. En effet, la personne en question sera exonérée d’impôts sur le revenu ainsi que de l’Impôt de Solidarité sur la Fortune ou ISF.

Régime fiscal de faveur des impatriés, c’est quoi exactement ?

Dans le cadre de la fiscalité en France, les impatriés seront exonérés aussi bien de l’impôt sur le revenu que de l’ISF. Est qualifiée d’impatrié toute personne étrangère ou de nationalité française qui n’a pas exercé ou nullement une activité moyennant rémunération sur le territoire français pendant cinq ans précédant son retour. En effet, cette personne pourrait bénéficier de ce régime sur l’hexagone. Il en va de même pour les transferts des sportifs de haut niveau comme Neymar Jr. Désormais, la star brésilienne peut se réjouir d’une fiscalité très avantageuse avec le club de la capitale, le PSG.

Le cas de Neymar Jr vis-à-vis de ce régime fiscal réservé aux impatriés

Toujours dans le but d’attirer des travailleurs venus d’ailleurs, le régime fiscal de faveur aux impatriés est lié à une politique d’incitation de l’Etat français. Les clubs français peuvent bénéficier de ce régime pour recruter de grands joueurs sans se priver de proposer un énorme salaire.

Le cas  de Neymar ! Transféré du FC Barcelone contre une somme colossale, le joueur brésilien va devenir un salarié en France par l’intermédiaire du PSG. En effet, il sera exonéré jusqu’à 50% de l’impôt sur le revenu d’activité. Lors des matchs extérieurs, il bénéficie d’une exonération de l’IR en France. Par ailleurs, il sera également exonéré de l’ISF outre les biens français du footballeur.

Sophie Delcourt

Sophie Delcourt

Voilà je me présente, Sophie Delcourt, après avoir hésité longtemps entre le monde de la finance et de l'Immobilier j'ai repris des études de journalisme pour me consacrer à ces deux sujets, je pratique donc la rédaction d'articles sur notre média presse.
Sophie Delcourt
NOS NOTES ...
Notes
PARTAGER