Présidentielle 2012 – Marine Le Pen : « Les Français vont-ils accepter d’être menés comme des moutons à l’abattoir ? »

Marine Le Pen, candidate pour la défense de la France et de tous les Français à l’élection présidentielle de 2012, est l’invitée d’« Europe 1 matin » animée par Bruce Toussaint sur Europe 1.

Interrogée au sujet de Nicolas Sarkozy qui fait semblant de faire croire que la crise financière et économique est passée, Marine Le Pen rétorque : « Incontestablement, il nous ment en nous expliquant depuis des mois que la crise est derrière nous. La crise, elle est devant nous ! Et je vais vous dire très franchement, les Français d’ailleurs le savent parce qu’ils ont une intelligence collective pourquoi le taux d’épargne n’a jamais été aussi fort ? Parce que les Français ont bien pris conscience que la crise n’est pas réglée et qu’elle est devant nous. La vrai question et ça c’est la question de la présidentielle : les Français vont-ils accepter d’être menés comme des moutons à l’abattoir ou vont-ils se rendre compte que le système qui a été monté par l’UMP et le PS depuis 30 ans, est un système qui va nous emmener à la Grèce ! »

  


Le Pen : « la crise est devant nous » par Europe1fr

 

2 réponses à Présidentielle 2012 – Marine Le Pen : « Les Français vont-ils accepter d’être menés comme des moutons à l’abattoir ? »

  1. GERMAINE dit :

    05 avr
    Euro : un prochain épisode se prépare…

    Lors d’une interview sur BFM TV, l’économiste Jacques Sapir indique que la Grèce aura besoin d’un nouveau plan de sauvetage dès cet été… et que l’idée de finalement lâcher la Grèce fait son chemin, surtout en Allemagne (plus à gagner qu’à y perdre).

    Nous le pensons et l’avons écrit depuis plusieurs mois dans la lettre LIES

    I. L’évolution prochaine de l’actualité financière poussera de plus en plus certains courants d’affaires allemands à faire de plus en plus pression pour dégager de l’euro. Les banquiers s’y préparent depuis plusieurs mois. [Voir la déclaration du patron de la Commerzbank, cité à la fin de l’analyse de Trader Noé de ce matin.] : Martin Blessing, chef de la Commerzbank, a dit devant les actionnaires qu’ils prennent le problème à bras le corps et que sa banque est même préparée à un effondrement de l’euro.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  2. sam dit :

    « Je refuse d’entrer dans ce débat » alors qu’il vient de l’accuser d’être responsable de la mauvaise qualité de la campagne…cherchez l’erreur…En plus, il prend un air offensé, comme un petit garçon blessé dans son orgueil. J’espère que les gens voient cela, qu’ils voient la médiocrité et l’infantilisme des médias.

    La mauvaise qualité de la campagne présidentielle est liée à deux « gros » candidats qui ne veulent pas débattre, aux invectives et aux médias qui se délectent des petites phrases, des polémiques et des sondages au détriment du fond. Il faut être aveugle et sourd pour ne pas s’en rendre compte.

    Signaler un problème avec ce commentaire

Laisser un commentaire