François Hollande, le « coach » de Emmanuel Macron

Tandis qu’Emmanuel Macron prendra les rênes de la France ce dimanche 14 mai, son fidèle associé François Hollande continue à jouer le rôle du coach du nouveau président.

L’ex-président doit céder les pouvoirs et son bureau au nouvel élu Emmanuel Macron ce dimanche 14 mai. François Hollande fait connaître sa fierté sur la position qu’a réussi à atteindre son ancien conseiller et successeur, qu’il s’est chargé de former entre 2012 et 2016 à l’Elysée et au gouvernement.

Depuis la victoire du jeune président le 7 mai, le chef de l’Etat ne cesse de montrer intelligemment qu’il est fier de son jeune successeur par des gestes d’amitiés et d’attention comme de bons vieux copains. François Hollande qui n’a cessé de le soutenir durant toute sa campagne semble trop en faire, car Emmanuel Macron lui demande le 26 avril dernier durant un meeting en direct, de continuer à « s’occuper de son rôle de chef d’Etat ».

Ce 8 mai, lors des commémorations à la place Charles de Gaulle à Paris, François Hollande a montré une attention toute particulière à son successeur en le prenant par le bras, en mettant son bras au tour de son épaule. Emmanuel Macron joue le jeu, sachant que ces gestes calculés sont l’expression de la réussite et la fierté de l’ex-président qui souhaite continuer à se montrer « son coach ». F. Hollande déclarait ce même jour devant la télévision « si le nouveau président « avait besoin de conseils », il sera « toujours à côté de lui ». Il ajoute ces paroles signe d’un champion qui se retire de la compétition : « c’est à lui maintenant, fort de l’expérience qu’il a pu acquérir auprès de moi, de continuer sa marche ».

Antoine Delagrange

Antoine Delagrange

Passionné par le journalisme et tout ce qui touche au secteur immobilier, j'ai décidé de recentrer ma carrière sur le Web pour vous informer via ce média.
Antoine Delagrange

Les derniers articles par Antoine Delagrange (tout voir)

PARTAGER