Insécurité à Sens : le retour des vieux démons

Communiqué d’Édouard Ferrand, président du groupe FN au Conseil régional de Bourgogne

Les naïfs se sont imaginés que l’insécurité à Sens est éradiquée… Malheureusement, l’actualité récente nous démontre le contraire. Au mois d’octobre, ce sont plus de 15 voitures qui ont brûlé dans le quartier des Champs-Plaisants. Il y a quelques jours, une opération coup de poing conjointe entre la police locale et le RAID a démantelé un gros réseau de trafic de cocaïne et d’héroïne dans ce même quartier…

Je demande fermement une reprise en main de toute la politique de lutte contre l’insécurité à Sens : halte à la communication, place à l’action, aux décisions ! C’est maintenant qu’il faut agir, la situation a déjà trop dégénéré.

Il faut augmenter les effectifs de police, expulser les délinquants étrangers et donner à la Justice les moyens d’agir. Les Sénonais ne pourront compter que sur Marine Le Pen pour arrêter cambriolages, agressions physiques, braquages, assassinats, trafics de drogue…

One Response to Insécurité à Sens : le retour des vieux démons

  1. SOPHRON dit :

    Si les Français savaient tout ce qui se passe et tout ce que l’on nous cache dans ce pays, Marine passerait au la main au 1er tour.

Laisser un commentaire