Le Front National de l’Essonne apporte son soutien aux surveillants pénitentiaires de Fleury-Mérogis agressés ce weekend

Communiqué d’Audrey Guibert, chargée de mission du Front National de l’Essonne

Le Front National de l’Essonne apporte son soutien aux surveillants pénitentiaires de Fleury-Mérogis agressés ce weekend

Si, les surveillants pénitentiaires de Fleury-Mérogis devaient déjà s’accommoder des conditions de travail insupportables qui sont les leurs : agressions physiques, insultes, crachats, surpopulations carcérales, revendications communautaires, etc., désormais ceux-ci doivent faire face aux agressions physiques et verbales en dehors de la prison. En effet, ce weekend à Fleury-Mérogis, des surveillants dont les logements de fonction sont mitoyens de logements sociaux gérés par la ville et la préfecture, ont été violemment agressés dans leur immeuble par des délinquants et insultés de « sales matons ».

Le Front National de l’Essonne dénonce ce nouvel acte de violence exercé à l’encontre de surveillants pénitentiaires et la passivité du pouvoir Sarkozy, qui depuis près de 5 ans n’a fait qu’aggraver les conditions de travail des surveillants pénitentiaires.

Pour mettre fin à ces dérives intolérables, Marine Le Pen propose :

De sanctionner durement tout acte de violence physique et verbale des détenus.
De stopper l’hémorragie des effectifs de surveillants et de recruter dans les plus brefs délais du nouveau personnel.
La construction de nouveaux centres de détentions pour faire face à la surpopulation carcérale.
D’interdire toutes formes de revendications communautaristes.
D’expulser les très nombreux détenus étrangers vers leur pays d’origine.

 

5 réponses à Le Front National de l’Essonne apporte son soutien aux surveillants pénitentiaires de Fleury-Mérogis agressés ce weekend

  1. nicolas dit :

    c’etait pire qu’une agresssion mais un lynchage 15 contre 2. surveillant pénitentiaire depuis 4 ans il est de plus en plus dur de faire son travail, esperons que ca change un jour….

    Signaler un problème avec ce commentaire

  2. Jean-Marie dit :

    Le laisser-aller est le cancer de ce pays.
    Mais, pas de panique, le retour de « S » est programmé !
    A moins que ce soit de « H », le système a plusieurs cordes a son arc.
    Le bas-peuple se laissera-t-il faire : toute la question est là. Et la réponse est NON.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  3. almath47 dit :

    Ce métier dangereux est constament dénigré,rabaissé,déconsidéré et même sous payé. Mais pas au FN. Marine ferait sans le moindre dote tout ce que les autres dirigeants n’ont jamais fait dans ce domaine.Il n’y a plus qu’à espèrer qu’elle puisse avoir ses 500 signatures.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  4. Bourne dit :

    Il y a eu aussi cette agression dont a été victime un professeur :
    http://www.leparisien.fr/melun-77000/prof-poignarde-au-lycee-un-ado-de-16-ans-arrete-28-01-2012-1833448.php
    Les médias en ont très peu parlé : pour quelles raisons ?

    Signaler un problème avec ce commentaire

  5. Bubzi dit :

    Une majorité des profs sont de gauche, écolo !
    Quand-est-il des surveillants penitentiaires ?
    Et que fera la gauche face a ces situations ?
    Bah rien !! Comme sarko d ‘ ailleurs !!
    Alors Mmes et Mrs les profs, les matons,
    changez de position et venez vers marine

    Signaler un problème avec ce commentaire

Laisser un commentaire