Loi Pinel : les constructions des logements dans le neuf connaissent un ralentissement, mais rien d’inquiétant

Investir en loi Pinel dans le neuf est toujours profitable

Après un bon départ en début d’année, les constructions de logements neufs connaissent un léger ralentissement pour ce second trimestre. Par rapport aux premiers mois de l’année 2017, les chantiers des biens immobiliers dans le neuf, diminuent deux fois plus. Mais pas de quoi s’alarmer.

Après un début d’année sur les chapeaux de roues, les logements neufs en constructions ralentissent

C’est en effet ce que disent les chiffres publiés vendredi par la Cohésion des territoires. Pour la période d’avril à juin, les constructions dans le neuf ont augmenté de plus de 8%, par rapport à la même période de l’année précédente.
Cependant, en début d’année et plus précisément de janvier à mars, cette hausse était de 10% plus que par rapport à la période avril-juin. En effet, c’était alors plus de 18% d’augmentation pour les constructions de logements neufs.

Concernant les permis de construire, ils sont aussi à la hausse (10,4%) pour la même période, avec un total de plus de 118 800 sur l’année 2017. Néanmoins, une légère baisse a été constatée pour les logements en résidence (étudiants et seniors) avec une diminution de 2%, ce qui représente 6 400 unités pour la même période.

Quant aux professionnels de la Loi Pinel, ils ont été rassurés

Ce fut inévitable pour éviter une terrible chute des ventes dans l’immobilier neuf. En effet, la présidente des promoteurs immobiliers de France (FPI) a annoncé récemment vouloir faire « des annonces rapides sur ce sujet pour pérenniser et renforcer l’activité ». Elle a également assuré que la dynamique des ventes des logements dans le neuf était toujours bien présente. Elle confia même : « il faut remonter 5 ans en arrière pour retrouver un tel niveau d’activité ». De plus, les conditions pour les Français dans l’achat de logements neufs restent encore très favorables avec des taux de crédit toujours aussi bas et la souplesse que leur offre la loi Pinel.
Les principaux acteurs du secteur concernés, espèrent fortement que ces mesures visant à rassurer et soutenir, seront réitérées pour l’année 2018.

Pour Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires, l’arrêt brutal du dispositif Pinel, ne ferait que chuter le nombre de chantiers des logements neufs. Il conseille d’ailleurs une  « solution équilibrée, sachant que le dispositif Pinel génère aussi des recettes fiscales ».

Adrien Drocourt

Adrien Drocourt

Passionné par l'actualité du monde de la Finance et de l'Immobilier, j'adore prendre la plume ou le clavier pour traiter des dernières News de ces thématiques.
Adrien Drocourt
PARTAGER