Un groupe d’experts décrypte La face cachée des révolutions arabes

La face cachée des révolutions arabes, qui vient de sortir aux éditions Ellipses, révèle les manipulations médiatiques et politiques qui sont les ingrédients principaux d’une révolution préméditée… Ce gros ouvrage qui regroupe des contributions d’experts internationaux sous la direction d’Eric Denécé du Centre français de recherches sur le renseignement (CF2R), est incontournable pour qui refuse le médiatiquement correct qui fut imposé lors de ces événements historiques afin de cacher les véritables tenants et aboutissants de ce « printemps ».

Nous reproduisons ci-dessous le compte rendu fait par le journal L’Expression

__________

Montrer le vrai visage des révolutions arabes. tel est l’objectif d’un livre qui a été présenté jeudi à Paris. Intitulé La face cachée des Révolutions arabes, cet ouvrage dévoile « les manipulations et traitements politiques et médiatiques abusifs des mouvements sociaux qui ont secoué les régions du Maghreb et Proche-Orient durant l’année 2011, ainsi que leurs retombées négatives », ont expliqué les co-auteurs de ce livre qui sont un groupe de 23 politiques et experts internationaux de nationalités différentes dont deux Algériens, Mme Saïda Benhabyles et Ahmed Bensaâda. Dirigé par le Centre français de recherche sur le renseignement, sous la direction d’Eric Denécé, l’ouvrage en question a pour volonté de mettre la lumière sur les évènements qui ont touché le monde arabe. Son écriture est le résultat de deux missions d’évaluations, au cours de la même année, des conflits qui se sont produits dans le cadre du Printemps arabe en Libye et en Syrie. Suite à ces deux travaux d’évaluations, les auteurs ont ensuite jugé important d’élargir leur prospection par des témoignages et des analyses sur ce qu’a été le Printemps arabe dans d’autres pays (Egypte et Tunisie). Ce qui ressort de ces évaluations sont des positions claires qui dénoncent « la pensée dominante qui tend à faire de ces mouvements sociaux un événement spontané et positif pour les pays d’Afrique du Nord et du Proche-Orient », ont-il expliqué. Ce travail leur a ainsi permis d’aller à l’origine de ces « mouvements sociaux et de décrypter le jeu des acteurs nationaux qui ont participé à ces événements ». Il s’agit aussi selon les auteurs, de décoder le jeu des acteurs internationaux qui ont contribué à faire éclore ces Printemps arabes tout en s’intéressant aux conséquences prévisibles à venir.

Lire la suite sur lexpressiondz.com 

Laisser un commentaire