Présidentielle 2012 – Christine Kelly : «Il faut absolument jongler entre la liberté de communication et le pluralisme»

Interrogée par Pascale Clark sur France Inter au sujet de l’application des règles d’égalité du temps de parole en période électorale dans les différents médias, Christine Kelly, présidente du groupe de travail sur le pluralisme au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), déclare que «comme la Commission nationale des campagnes, on a constaté qu’il faut absolument jongler et cela c’est notre devoir de jongler régulièrement entre la liberté de communication des radios et télévisions et entre le pluralisme. On a constaté que 5 semaines d’égalité avaient comme conséquence de limiter les débats entre les candidats, de faire supprimer certaines émissions, nous avons été très clair et très ferme en demande la suppression de cette longue période d’égalité et on n’a pas été entendu.»

A la question de savoir s’il vaudrait pas mieux de lancer un véritable débat national sur ce sujet, Christine Kelly dit que «Ce n’est pas ma responsabilité d’appeler à un débat national, ma responsabilité c’est de défendre les chaînes auprès du Conseil Constitutionnel, croyez-moi je l’ai fait avec virulence, je n’ai pas été entendu, j’encaisse !»

Rappel du 20 décembre 2011 : Christine Kelly (CSA) appelle au respect de l’égalité du temps de paroles dans les médias

Rappel du 20 octobre 2011 : CSA : « Des partis comme le Front National ont été rayés des antennes » 

Une réponse à Présidentielle 2012 – Christine Kelly : «Il faut absolument jongler entre la liberté de communication et le pluralisme»

  1. almath47 dit :

    Christine Kelly se heurte aux limites du CSA politisé. Moi je la trouve absolument superbe.Une vraie beauté des îles.Mais est-ce qu’elle sera entendue ? j’en doute…

    Signaler un problème avec ce commentaire

Laisser un commentaire