Ses parents lui demandent de conduire car ils ont trop bu, il heurte une voiture de plein fouet

Un jeune de 14 ans commet un accident mortel à cause de ses parents qu’ils lui demandent de conduire la voiture familiale pour rentrer à leur domicile car ils ont trop bu.

Alors qu’ils rentrent d’une soirée arrosée vers Chateaurenard (Bouches-du-Rhône), les parents jugent ne pas être prêt à conduire et demandent à leur fils de 14 ans de conduire à leur place. Après avoir roulé quelques mètres, il percute une autre voiture venant du sens inverse de plein fouet.

L’accident s’est produit aux alentours de 4 heures du matin sur une route départementale près de Chateaurenard dans les Bouches-du-Rhône. Un couple espagnol venu dans la région pour un travail saisonnier rentre à leur domicile après une soirée chez des amis. Ils étaient 4 dans la voiture dont un nourrisson. Le beau-père et la mère ont demandé à l’adolescent de 14 ans de prendre le volant car ils étaient trop ivres pour conduire.

Le nourrisson est entre la vie et la mort

D’après les premières informations de l’enquête, le beau-père se trouvait sur le siège passager, la mère était derrière avec son nourrisson. Dans l’autre véhicule se trouvait une femme de 59 ans qui est morte sur le coup. Le bébé gravement blessé a été emmené à l’hôpital Timone à Marseille, il se trouverait entre la vie et la mort. Les parents et l’adolescent seraient quant à eux légèrement blessés.
Le procureur de Tarascon, Patrick Desjardins a demandé leur mise en examen. Les parents sont accusés d' »homicide involontaire par manquement délibéré à une obligation de sécurité ». Le fils pour « homicide involontaire par imprudence et sans permis de conduire ». Le procureur a également demandé à ce que le jeune garçon soit placé en foyer sous contrôle judiciaire.

Antoine Delagrange

Antoine Delagrange

Passionné par le journalisme et tout ce qui touche au secteur immobilier, j'ai décidé de recentrer ma carrière sur le Web pour vous informer via ce média.
Antoine Delagrange

Les derniers articles par Antoine Delagrange (tout voir)

PARTAGER