PEL : tout savoir sur le plan épargne logement en 2017

Plan épargne logement

Le PEL (plan épargne logement) est un compte bloqué, c’est-à-dire qu’une fois les virements effectués vers votre compte PEL, il sera alors impossible d’y toucher. L’objectif est donc d’épargner pour pouvoir acquérir un prêt logement, le tout à un taux déjà défini et avantageux, que ce soit pour la construction, l’acquisition, ou mêmes pour faire des travaux pour un bien immobilier déjà acquis. Voyons cela en détail.

Avoir des taux avantageux et une prime d’État lors d’un prêt immobilier, c’est ce que permet le plan épargne logement (PEL). Lorsque vous ouvrez un compte PEL, il reste bloqué pour une durée minimum de 4 ans. Cependant, savez vous qu’il est possible aussi de le poursuivre pour une durée plus longue, ou même, de carrément le supprimer.

Le PEL fonctionne sur le principe des intérêts, il permet ainsi de se constituer une épargne sur la durée, du fait qu’il soit bloqué et que l’on n’y a pas accès. Le PEL ne sert qu’a l’immobilier, c’est-à-dire que, qu’il ne sert juste à acheter un bien immobilier mais également pour la construction où tout simplement pour faire des travaux sur sa maison.

Le compte PEL est ouvert à tous, aux mineurs comme aux majeures. Le montant maximum peut s’élever jusqu’à 92.000 euros sur une période allant de 4 à 15 ans. Pour pouvoir prétendre au PEL, il suffit de demander à son établissement bancaire et de signer le contrat.

À savoir également que pour l’ouverture du PEL, une somme minimum de 225 euros sera nécessaire pour pouvoir ouvrir le compte. Il est également bon de savoir que, les titulaires d’un CEL (compte épargne logement) peuvent également prétendre à un PEL, à condition qu’il ouvre le compte dans le même établissement bancaire. Enfin, vous ne pouvez pas cumuler plusieurs plans épargnes logements.

Quel est le plafond du PEL ?

Le PEL dispose d’un plafond à 61.200 euros sans les intérêts.

Quels sont les taux en 2017 du PEL ?

Au premier aout 2016, le PEL disposait d’une rémunération d’1% sans les primes. En 2017, la rémunération s’élève à 2% avec les primes de l’État. Pour les comptes PEL ouverts du 1er Aout 2003 au 31 janvier 2015, ils disposent de taux supérieur à 2,5%. Pour ceux qui ont ouvert un compte au 1er février 2015 jusqu’au 31 janvier 2016, ils bénéficient d’un taux à 2%. Enfin, un taux de 1,5% pour ceux qui ont ouvert un PEL entre le 1er février 2016 au 31 juillet 2016.

Comment calcule-t-on les intérêts conférés par le PEL ?

Chaque année, c’est-à-dire jusqu’au 31 décembre, des intérêts s’accumulent à votre capital. Pour pouvoir les calculer, il suffit de connaître votre taux d’intérêt.

Des primes d’État ?

5.000 euros de prime sont offert pour tout compte PEL ouvert avant le 1er mars 2011. La prime d’État varie selon les intérêts acquis depuis l’ouverture du PEL. Si vous souhaitez savoir de quelle prime vous bénéficiez, il suffit de le calculer ou de demander à votre conseiller bancaire.

Qu’en est-il de la fiscalité du PEL ?

Avec un PEL, la fiscalité ne peut être qu’avantageuse. Vous êtes exonérés d’impôts pour tout compte ne dépassant pas une durée de 12 ans. Passé cette durée, la fiscalité ne s’applique que sur les intérêts générés. Quant à la prime d’État, elle est exonérée, mais peut être confrontée à des prélèvements sociaux.

Clôturer un PEL ?

Un plan épargne logement possède une durée minimum de 4 ans et maximum de 10 ans. Si vous retirez de l’argent avant les 4 ans minimum, cela entraîne la fermeture du compte. De plus, cela peut entraîner des pénalités. Là aussi, pour de plus amples informations, demandez conseils à votre conseiller bancaire.

À savoir : une fois la durée maximum du PEL atteint, il n’est plus possible de faire des transferts. Cependant, le PEL continuera à produire des intérêts pour une durée de 5 ans supplémentaire, alors pour ne pas en profiter ?

Adrien Drocourt

Adrien Drocourt

Passionné par l'actualité du monde de la Finance et de l'Immobilier, j'adore prendre la plume ou le clavier pour traiter des dernières News de ces thématiques.
Adrien Drocourt

Les derniers articles par Adrien Drocourt (tout voir)

PARTAGER