Rama Yade : « L’homme africain est le premier à être rentré dans l’histoire »

rama_yade_et_sarkozy_referenceRama Yade a-t-elle décidé de choisir sa sortie du gouvernement? En tout cas, les propos tenus par la secrétaire d’Etat aux Sports dans l’émission En sol majeur, sur RFI, diffusée lundi ne vont pas plaider pour son maintien. Rama Yade attaque frontalement Nicolas Sarkozy, sur un sujet sensible, le discours de Dakar, prononcé en 2007. Contrairement à ce qu’avait déclaré le chef de l’Etat, elle pense que «l’homme africain» est «le premier à être entré dans l’histoire».

«Sarkozy n’est pas un Africain. Moi je pense que non seulement l’homme africain est entré dans l’histoire mais qu’il a même été le premier à y entrer. Parce que j’en connais la culture», assure-t-elle. Elle explique n’avoir rien dit à Nicolas Sarkozy, en raison de la situation. «Je suis pas son professeur. Qu’est-ce-que vous voulez que je fasse? que je saute sur la tribune et que je gifle le président de la République. J’y peux rien. C’est le président de la République, c’est le Président de tous les Français, c’est eux qui l’ont élu», explique-t-elle.

Forcer la main à Sarkozy ?

Ce discours aurait-il pu pousser la secrétaire aux Droits de l’Homme qu’elle était alors à démissionner ? «A chaque fois que j’ai eu envie de dire quelque chose je l’ai dit, à ce moment-là, les fois précédentes, les fois d’après. J’ai plusieurs fois exprimé ce que je voulais dire sans que cela plaise à tout le monde. Alors pourquoi voulez-vous que je démissionne», a-t-elle répondu. Et à chaque fois, Rama Yade s’en était sortie.

Sauf que ce contre-pied, qui intervient trois ans après le discours et à quelque jours du remaniement, pourrait exclure de l’équipe gouvernementale celle qui n’a de cesse d’agacer l’Elysée depuis les européennes 2009 et son refus de prendre la tête de liste en Ile-de-France. Peut-être d’ailleurs souhaite-t-elle forcer la main à Nicolas Sarkozy?

Elle s’était faite beaucoup plus discrète depuis sa dernière sortie au mois de juin dernier sur le coût de l’hôtel choisi par les Bleus en Afrique du Sud, quelques jours avant de se faire épingler par Le Canard Enchaîné pour le coût de sa propre chambre, choisi pour accompagné les Français à la Coupe du monde. «Elle a perdu l’occasion de se taire. Ce n’est pas un propos politique et ce n’est même pas un propos de simple citoyen. C’est une gaminerie. Rama est intelligente mais elle a petit problème de maturité», note un ministre interrogé par Le Figaro.

Source

  

  

_________

Note NPInfo : «Je suis pas son professeur. Qu’est-ce-que vous voulez que je fasse? que je saute sur la tribune et que je gifle le président de la République. J’y peux rien. C’est le président de la République, c’est le Président de tous les Français, c’est eux qui l’ont élu», explique-t-elle.

Pourquoi, elle n’est pas française ?
On ne peut pas dire que cette « clodette » de Sarko se considère comme une française à part entière. Plus elle avance vers la sortie, et plus elle privilégie ses origines. Jusqu’à gifler Sarko ? Apparemment oui tellement le discours lui avait déplu ! La pauvre… Quelle honte pour Sarko d’avoir procédé à des nominations de ministres hostiles à la France, à son peuple et à son histoire. Que faisait donc dame Rama dans un gouvernement français sinon toucher la solde et cracher dans la soupe… ? Même le Président Wade n’en voudrait pas au Sénégal…