Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Marine Le Pen : « La France [de Hollande] a une part de responsabilité dans le développement du califat à Bagdad »

Marine Le Pen, la présidente du Front National, s’est exprimée, aujourd’hui sur Europe 1, sur la décision de François Hollande de soutenir la coalition anti-État islamique, alors qu’il a tout fait, avec Barack Obama, pour contribuer au développement de cette gangrène. Elle a demandé de rompre les relations diplomatiques et Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot : en cas de victoire du FN, « l’Etat se mettrait au service de la nouvelle majorité »

Louis Aliot, vice-président du Front National, était l’invité de LCI ce matin. Il a affirmé que son parti était prêt à gouverner et a demandé un changement de mode de scrutin pour les législatives. Louis Alliot dit le FN « prêt » à gouverner sur WAT.tv Partager la publication "Louis Aliot : Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen

Marine Le Pen : « On ne peut pas trouver de solution en Ukraine sans la Russie »

La présidente du Front National, Marine Le Pen, est revenue sur la situation en Ukraine. Elle est pour que la Russie soit autour de la table des négociations, sans quoi, aucune solution ne sera envisageable. Elle accuse le gouvernement de Kiev de tuer des centaines de civils dans l’est de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - La Preuve par 3

Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je gouvernerai et François Hollande commémorera »

Marine Le Pen, Présidente du Front National, était l’invitée de France Info hier. Elle a appelé à changer radicalement la politique en France et à mettre en œuvre celle que les Français attendent. Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je… par FranceInfo Partager la publication "Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Explosion de l’immigration clandestine : l’impératif retour aux frontières nationales

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’explosion de l’immigration clandestine en France depuis le début de l’année, pointée dernièrement par un rapport de police particulièrement alarmant, confirme plus que jamais la nécessité vitale de rétablir de manière permanente nos frontières nationales, notamment par la sortie de la Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

2017 : un sondage place Marine Le Pen en tête du premier tour

François Hollande comme Manuel Valls seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour… Si la présidentielle avait lieu dimanche prochain Marine Le Pen (26%) et Nicolas Sarkozy (25%) seraient au second tour, que ce soit face à François Hollande ou Manuel Valls, lesquels seraient tous les Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 2014

Désastre en Libye : les graves erreurs de Nicolas Sarkozy et du PS

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’appel en catastrophe lancé par les capitales européennes, enjoignant les ressortissants occidentaux à quitter de toute urgence la Libye, en proie à une nouvelle guerre civile, illustre l’échec total de la politique étrangère de la France dans cette région, et en Lire l'intégralité de l'article

24 deptutes FN Front national au Parlement europeen - Elections Europeennes 25 mai 2014

Le Front National se donne plus de temps pour constituer un groupe au Parlement européen

Communiqué du Front National Fidèles à nos valeurs et nos engagements politiques, et en accord avec nos alliés politiques des partis de la Liberté en Autriche et aux Pays-Bas, du Vlaams Belang flamand et de la Ligue du Nord en Italie, nous avons fait le choix de privilégier la qualité Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

Mon adversaire c’est la finance mais ma conseillère économique est une banquière de Wall Street…

Communiqué du Front National François Hollande, au meeting du Bourget trois mois avant l’élection présidentielle, avait annoncé aux Français que la finance était son ennemi : « Mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - FN 2014

Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé

Louis Aliot, vice-président du Front National et député français au Parlement européen est l’invité de Tirs croisés sur I-Télé, émission présentée par Laurence Ferrari. Partager la publication "Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé" FacebookTwitterGoogle+PinterestViadeoLinkedInDiggE-mail Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Bruxelles 2014

Conférence de presse de Marine Le Pen à Bruxelles sur les alliances du FN au Parlement européen

Lors d’une conférence de presse à Bruxelles, la présidente du Front National et députée française au Parlement européen, Marine Le Pen s’exprime sur son projet de constituer prochainement un groupe. D’ici à juillet, Marine Le Pen espère annoncer la naissance d’un groupe d’eurodéputés qui défendent une autre Europe afin de Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Européennes / Intervention de François Hollande — Louis Aliot : «Je l’ai trouvé nul !»

Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front National, était l’invité de Guillaume Durand sur Radio Classique, en partenariat avec LCI. Après l’intervention du président de la République qui a commenté les résultats des élections européennes en France, Louis Aliot a réagi  : «Je l’ai trouvé nul, Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen BFM politique 241113

Européennes 2014 : Marine Le Pen invitée de «Bourdin direct» sur BFM-TV

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National, était l’invitée de Jean-Jacques Bourdin dans «Bourdin direct» sur BFM-TV. Elle a fait part de sa réaction au lendemain de l’intervention enregistrée, diffusée en différé aux Français par François Hollande qui a commenté les résultats des élections Lire l'intégralité de l'article

Archives mots-clefs : Criminalité

Marseille : face à ses braqueurs, un buraliste se défend avec une arme à balles en caoutchouc

Marseille-PROVENCE 2013 - CAPITALE EUROPEENNE DE LA CRIMINALITE

Ce lundi 30 septembre 2013, un nouvel acte d’autodéfense à Marseille dans les Bouches-du-Rhône a eu lieu dans les quartiers sud de la ville. Un buraliste s’est défendu en tirant  avec un gomme-cogne sur trois malfaiteurs cagoulés, qui tentaient de le braquer.

L’un d’eux a été blessé légèrement à la cuisse par cette arme tirant des balles en caoutchouc. Le commerçant a été placé en garde à vue ! Les deux autres braqueurs sont en fuite. L’enquête a été confiée à la police judiciaire.

Lire l’intégralité de l’article sur France TV info

Une page Facebook vient d’être créée pour soutenir ce commerçant sur l’exemple même du bijoutier de Nice.

NationsPresse.Info – Les titres du jour

Criminalité : l’immigration clandestine en cause à Moscou

FMS russie immmigrationVadim Iakovenko, chef des autorités d’instruction de la capitale russe, a annoncé jeudi, lors d’une réunion des responsables du Comité d’enquête de Russie, qu’un meurtre sur huit et un viol sur trois sont commis à Moscou par des immigrés clandestins.

« L’immigration clandestine demeure malheureusement un grave problème pour la ville. En 2012, un meurtre sur huit et un viol sur trois ont été commis par des étrangers », a déclaré M. Iakovenko. Selon le chef des autorités d’instruction de Moscou, ces crimes et d’autres encore sont perpétrés par des migrants les uns contre les autres, ainsi que contre des Moscovites.

« Les forces de l’ordre n’arrivent pas à maîtriser la situation résultant d’un flux énorme d’immigrés clandestins », a par ailleurs souligné le responsable du Comité d’enquête pour Moscou.

Selon le concept de politique migratoire élaboré pour la période allant jusqu’à 2015, trois à cinq millions d’étrangers travaillent en Russie sans permis officiel. D’après le responsable de la sécurité régionale de la capitale russe Vladimir Afanassiev, le nombre d’immigrés clandestins dans la région de Moscou s’élève à quelque 500.000 personnes.

Source : RIA Novosti

38.000 euros de subventions à des salles de shoot : le conseil de Paris vers un futur « bad trip »

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

La décision des élus du conseil de Paris de subventionner à hauteur de 38.000 euros une association qui aura la charge de salles de shoot est à l’évidence un très mauvais signal en matière de lutte contre la drogue.

Ça n’est pas en encourageant les toxicomanes dans leurs pratiques que l’on pourra les aider à sortir de leur dépendance, mais bel et bien en faisant la chasse aux dealers, dont les lieux de prédilection sont largement connus.

Enfin, si le Front National considère la lutte contre la drogue comme une priorité nationale, il estime contreproductif de ne la limiter qu’à des considérations sanitaires, alors que les trafics impliquent insécurité, économie parallèle et ghettoïsation de certains quartiers.

Par ailleurs, nous rappelons le rôle joué par les gouvernements successifs et des exécutifs locaux dans l’explosion de ce phénomène : l’ouverture des frontières et le laxisme ont laissé un boulevard aux trafiquants.

Prévention sanitaire, protection de nos frontières, réintégration des banlieues dans l’État de droit et traque des dealers : on n’endiguera pas la consommation de drogue tant que ces conditions n’auront pas été réunies.

Assemblée nationale / Commission des lois : intervention de Gilbert Collard sur la légitime défense policière

Mercredi 28 novembre, Gilbert Collard, député Rassemblement Bleu Marine de la 2e circonscription du Gard, est intervenu en commission des lois à propos de la légitime défense policière dans le cadre d’une discussion générale sur l’usage de la force armée.

Stéphane Ravier invité de France Bleu Provence

Cliquer sur l'image pour accéder à l'émission.

Stéphane Ravier, secrétaire départemental du FN des Bouches-du-Rhône, conseiller régional de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, membre du Bureau politique du Front National, est l’invité de David Aussillou sur France Bleu Provence.

Marine Le Pen moque la présence de Taubira en Corse

Interrogée par BFM-TV, Marine Le Pen a moqué hier la présence de Christiane Taubira en Corse après l’assassinat de Jacques Nacer. Pour la Présidente du Front National, le garde des Sceaux « ne peut être ministre de la fermeté et ministre de l’impunité » et d’ajouter : « Madame Taubira par toutes les propositions qui ont été les siennes, par toutes les réformes qu’elle a voulu mettre en œuvre, a présenté depuis 6 mois l’image de l’impunité, du ministre de la compréhension à l’égard des criminels et des délinquants. Il est tout à fait évident que sa présence en Corse ne va pas faire trembler grand monde ».

Florian Philippot invité sur LCI

Jeudi 15 novembre, Florian Philippot, vice-président du Front National, était l’invité politique de Julien Arnaud sur LCI.

Réaction de Steeve Briois au décès de Stéphane Gateau, policier lillois agressé le 11 novembre

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

Steeve Briois, secrétaire général du Front National et conseiller régional du Nord Pas-de-Calais, exprime ce jour sa peine et sa consternation suite à l’annonce du décès ce midi de Stéphane Gateau, fonctionnaire de police agressé dimanche dernier à Arras.

Cette nouvelle tragique vient rappeler que malgré sa réputation sereine, l’Arrageois n’est pas à l’abri de la délinquance et de la criminalité. Si la vidéo-surveillance a montré son utilité pour retrouver les auteurs de cet acte innommable, elle ne suffit pas à compenser l’absence de politique sécuritaire dissuasive pour les criminels et protectrice pour les citoyens, pas plus que la suppression massive de postes de police au cours des dernières années.

Steeve Briois adresse tout naturellement ses plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Stéphane Gateau, et espère la plus grande sévérité pour ses bourreaux.

Insécurité : derrière l’agitation, la triste réalité

Communiqué de Florian Philippot, vice-président du Front National

Les derniers chiffres de la délinquance faisant état d’une augmentation de 8% des atteintes aux biens et de 9% des violences contre les personnes traduisent l’impuissance de M. Valls à rétablir la sécurité dans notre pays. Davantage soucieux d’imiter le numéro permanent de l’agitation et de la « parole forte », cher à Nicolas Sarkozy, Manuel Valls en obtient les mêmes résultats catastrophiques.

La lutte contre la délinquance implique la mise en place de politiques courageuses : tolérance zéro, application stricte des peines et arrêt de l’immigration.

Nous proposons notamment la suspension des aides sociales pour les délinquants récidivistes condamnés à plus d’un an de prison. Tant que le gouvernement s’échinera, par pur dogmatisme, à refuser ces solutions, il ne parviendra pas à mettre fin à ce fléau de notre société qu’est l’insécurité, aggravée par un degré de violence de plus en plus inquiétant !

Cette violence, qui n’épargne plus les fonctionnaires de police les gendarmes eux-mêmes, doit faire l’objet d’une répression implacable.

Il est fondamental, pour la cohérence et l’efficacité de l’action publique, que les autorités politiques soutiennent sans faiblir l’action de ses agents dans l’exercice de leurs périlleuses missions, ce que le Front National a toujours fait et ne manquera jamais de faire.

Commerçant assassiné à Marseille : pendant que Gaudin et Valls bavardent, des innocents meurent sous les coups de barbares !

Communiqué de Stéphane Ravier, secrétaire départemental du Front National des Bouches-du-Rhône, conseiller des XIIIe et XIVe arrondissements de Marseille

Un commerçant d’une cinquantaine d’années est mort hier soir dans son magasin du quartier des Chutes Lavie, assassiné par une crapule qui n’a pas hésité à le poignarder à plusieurs reprises pour voler ce qui doit sans doute être, un maigre butin.

Ce quartier autrefois si tranquille, est devenu en l’espace de quelques années le lieu d’agressions violentes et barbares commis par ces « jeûnes » à qui la classe UMPS Gaudin en tête, trouve toujours des circonstances atténuantes pour tenter de justifier l’inacceptable.

Ce soir le sang a coulé, le sang d’un honnête homme, d’un innocent. Si tous les habitants du quartier comme l’ensemble des Marseillais attendent que le salaud qui est à l’origine de ce crime soit rapidement arrêté, Stéphane Ravier, secrétaire départemental du Front National et élu de quartier, exige que la classe politique, de gauche comme de droite, cesse de bavarder et regarde la réalité de la barbarie en face pour qu’enfin, toutes les mesures soient prises pour que ces drames ne se reproduisent plus !

La sécurité étant la première des libertés, seul le Front National est fermement décidé à éradiquer la voyoucratie de nos quartiers par l’application de la tolérance zéro !

L’ultra-violence contre les forces de l’ordre doit cesser immédiatement !

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Une fois encore, une fois de trop, un policier de la brigade anti-criminalité qui procédait à des contrôles d’identité dans une zone de non droit de Montpellier a été lynché par une bande de racailles.

Si ce policier a miraculeusement échappé à la mort, il s’est vu signifier une interruption temporaire de travail de 90 jours, durée exceptionnelle qui témoigne de la sauvagerie de l’agression.

Ce nouvel acte de barbarie contre les forces de l’ordre dans l’exercice de leur mission est inacceptable et intolérable dans un état de droit.

Depuis le début de l’année 2012, 3.756 policiers et 909 gendarmes ont été blessés, victimes d’agressions et de violences. Des chiffres dans la lignée de ceux déjà relevés en 2011.

L’UMP hier comme le PS aujourd’hui ont doublement failli, incapables d’assurer la sécurité des Français partout et en toutes circonstances, incapables de permettre aux forces de l’ordre de faire appliquer et respecter la loi républicaine partout et en toutes circonstances

La politique des déclarations incantatoires des ministres de l’Intérieur, qu’ils soient de droite ou de gauche n’a que trop duré.

L’exigence de sécurité que veut imposer Manuel Valls passe par une rupture radicale avec les méthodes utilisées.

Elle impose une détermination sans faille de l’État à mettre par tous les moyens hors d’état de nuire les délinquants.

Ce qui implique une réponse pénale à la hauteur des délits commis, la certitude de l’exécution des peines, l’abandon de toute culture de l’excuse, une lutte sans merci contre la récidive et la présomption de légitime défense pour les forces de l’ordre dans l’exercice de leur mission.

Policiers blessés à Nîmes : jusqu’à quand l’Etat tolèrera-t-il que ses représentants soient des cibles ?

Communiqué de Julien Sanchez, conseiller régional de Languedoc-Roussillon, délégué national du FN

Trois policiers de la BAC ont été blessés hier soir à Nîmes par un conducteur sans permis sous l’emprise du cannabis qui refusait de se soumettre à un contrôle.
Souffrant de contusions, de douleurs cervicales ou d’une entorse, ils ont été hospitalisés et se sont vus prescrire des ITT de 5 à 10 jours.

Cet incident insupportable s’ajoute à celui du 31 octobre lors duquel un agent de la police intercommunale du Pont du Gard a été traîné sur 50 mètres, à celui du 1er novembre à Bagnols-sur-Cèze lors duquel deux policiers municipaux avaient été blessés par un malfaiteur, etc.

La fédération Front National du Gard assure de son total soutien les policiers et gendarmes actuellement en service, qui travaillent dans des conditions indignes et sont de plus en plus souvent des cibles.

Julien Sanchez, conseiller régional et délégué national du FN, partage la demande des syndicats de requalifier en « tentative d’homicide volontaire » ces faits souvent qualifiés de « tentative d’homicide involontaire ».

Il rappelle que face au pipeau de l’UMP qui a eu 10 ans pour agir et face à l’angélisme de la gauche et de sa ministre de la Justice qui considèrent les délinquants comme des pauvres victimes de la société, seule Marine Le Pen avait inscrit dans son projet présidentiel les mesures d’urgence et de bon sens suivantes :

- Aggraver les peines pour les personnes coupables de violences verbales ou physiques contre un représentant de l’autorité de l’Etat et mettre en place une amende forfaitaire contraventionnelle de 1.500 euros pour les outrages à agents de la force publique.

- Mise en place d’une présomption de légitime défense pour les forces de l’ordre concernant l’exercice de leurs fonctions sur le modèle de la gendarmerie nationale. Les policiers et gendarmes sont trop souvent injustement attaqués et dénigrés en lieu et place des auteurs de méfaits

- Reconstitution en cinq ans des effectifs de police et de gendarmerie supprimés depuis 2005

Les moyens matériels de la police et de la gendarmerie (armes, véhicules, télécommunications…) doivent être améliorés. Il convient de stopper la fermeture des brigades de gendarmerie et des commissariats de police et de reconstituer en cinq ans les unités EGM et CRS dissoutes.

- Doubler les effectifs des brigades anti-criminalité. Mettre des policiers en civils dans la rue pour lutter contre l’insécurité et non contre le sentiment d’insécurité.

Chaque jour qui passe donne hélas raison aux analyses du Front National. Chacun gagnerait maintenant à ce que son programme soit mis en place.

Le Front National de Paris se mobilise contre l’insécurité dans le XVe arrondissement

Communiqué de la fédération du Front National de Paris

Suite à l’agression d’une dame âgée de 100 ans, dans le hall de son immeuble rue Vaugirard, le Front National de Paris s’est mobilisé pour apporter son soutien aux citoyens du XVe arrondissement plus que jamais menacés par l’insécurité grandissante.

Mercredi 31 octobre, plus de 1.500 tracts ont ainsi été distribués dans les boîtes aux lettres du XVe arrondissement, rue Vaugirard. Encouragés par un accueil chaleureux des citoyens, nos militants, passant devant le siège de l’UMP, ont retroussé leurs manches et sont entrés offrir un tract de bon sens aux responsables et élus locaux !

Face au laxisme du système UMPS, seuls Marine Le Pen et le Front National défendent le rétablissement d’une République irréprochable, et la mise en place de la tolérance zéro !

———

Contenu du tract :

Insécurité : le XVe arrondissement de Paris sous le choc

  • Jeudi 25 octobre 2012, plusieurs agresseurs ont attaqué une dame âgée de 100 ans, dans le hall de son immeuble, pour lui arracher ses bijoux.
  • Suite à ce fait de violences graves la victime aurait été sérieusement blessée et conduite à l’hôpital.
  • Un des agresseurs aurait été arrêté, mais connaissant le laxisme gouvernemental sur la sécurité et la justice en particulier, les Français savent que la sanction ne sera pas à la hauteur de cet acte de violence.

Braquage du Mac Donald’s de Forbach (57) : stop à la mollesse et à l’angélisme !

Communiqué de Florian Philippot, vice-président du Front National et ancien candidat aux législatives dans la 6e circonscription de Moselle

Le violent braquage du restaurant Mac Donald’s de Forbach hier soir démontre que la ville et ses alentours vivent désormais dans une insécurité permanente. Il n’est plus un endroit épargné par cette montée continue des violences et des tensions.

UMP et PS sont co-responsables de cette situation. D’abord parce que nous sortons de dix ans de gouvernement UMP qui n’ont fait qu’aggraver la situation par la réduction continue des effectifs de police et de gendarmerie et le laxisme comme ligne de conduite, au-delà de la communication. Voilà pourquoi ce parti est aujourd’hui totalement discrédité quand il promet encore monts et merveilles aux Français et aux Forbachois.

Le PS poursuit cette politique de délitement de l’ordre républicain. Comme député-maire socialiste de Forbach, Laurent Kalinowski a lourdement échoué à rétablir l’ordre et à obtenir de l’État des moyens supplémentaires. Son angélisme est chaque jour synonyme de reculades, et en évoquant le braquage du Mac Donald’s me sont revenus ces mots qu’il m’adressait récemment : « La méthode mise en place dans le quartier du Wiesberg en est un bon exemple et commence à porter ses fruits ». Les habitants apprécieront.

Lorsque des villes partent à la dérive, l’histoire contemporaine a montré qu’il n’y avait qu’une seule solution pour rétablir la République sur chaque mètre carré du territoire : la tolérance zéro et une action énergique pour chercher les armes et relancer une vraie politique du renseignement. La peur doit changer de camp. Les Forbachois et les Mosellans ont besoin de dynamisme et non de mollesse. Ils ont besoin d’un message de vérité et non de pommade qui endort.