Restons Français - Nouvelle Calédonie 2014

Provinciales 2014 – « Restons Français » en Nouvelle-Calédonie !

Le 11 mai 2014 auront lieu les élections provinciales 2014 pour décider de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie face à la pression des indépendantistes UMPS ! Le Front National sera bien présent avec la liste « Restons Français, le Sud fait Front ! » Ce scrutin se déroulera dans les trois provinces de Nouvelle-Calédonie : province Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Elections Europeennes 2014 - NationsPresse

Marine Le Pen lance la campagne : « Oui à la France, non à Bruxelles ! »

A Paris, à la Maison des Centraliens, Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National et du RBM, a lancé la campagne pour les élections européennes du 25 mai 2014. Elle était accompagnée des 8 candidats têtes de liste : Pour la région Nord-Ouest avec Marine Lire l'intégralité de l'article

Hors zone euro, la Grande Bretagne se redresse plus vite

Hors zone euro, la Grande-Bretagne se redresse plus vite que la France !

Revue de presse. Hors de la zone euro et parfaitement souveraine, la Grande-Bretagne se redresse après la crise financière. Grâce à la mise en place d’une politique monétaire très accommodante, le gouvernement favorise en priorité le retour de la croissance économique, l’emploi des Anglais, le développement et l’activité des entreprises, Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

A Laguiole, c’est un morceau de notre patrimoine national que brade le gouvernement !

Communiqué du Front National Au prétexte que la loi censée protéger les artisans titulaires d’une indication géographique protégée n’est pas encore appliquée, le gouvernement abandonne le village de Laguiole, fleuron de la coutellerie française, à une succession de décisions ubuesques. Après avoir été dépossédé de son nom par une première Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - France 3

Européennes / FN / BNP – Droit de réponse de Marine Le Pen au Figaro

Mise en cause dans un article titré « Rencontre avec Nigel Farage, le Britannique qui veut faire sauter l’Europe » publié en page X de votre édition du 15 avril 2014 et dans sa version numérique http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/14/31001-20140414ARTFIG00287-rencontre-avec-nigel-farage-le-britannique-qui-veut-faire-sauter-l-europe.php, je vous prie et au besoin … en vertu des dispositions prévues par l’article 13 Lire l'intégralité de l'article

Humiliation de la France su la scene europeenne - deficit public 2014

Objectif 3 % de déficits publics : Valls contredit Hollande !

Dans la revue de presse de ce matin diffusée sur la chaîne de l’économie, BFM Business, Laurent Mimouni relate le contorsionnisme adopté par le Premier ministre, Manuel Valls, pour essayer de s’en sortir vis-à-vis de l’Europe de Bruxelles : « Hier à Berlin raconte Le Figaro, Manuel Valls a été très clair, Lire l'intégralité de l'article

vacances - le budget des francais chute de 25 pourcent

Vacances : le budget des Français s’effondre de 25 % !

En plein marasme social dû à la politique d’austérité européenne mise en œuvre par le tandem socialiste Valls-Hollande, les Français sont obligés de réduire considérablement depuis plus de 3 ans leur budget alloué pour partir en vacances. Ils se serrent la ceinture et économisent. C’est Mondial Assistance, un assureur de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Europeennes 2014 - 25 mai 2014

Européennes 2014 – Marine Le Pen : « J’en appelle à la lucidité des Français ! »

Ce matin, Marine Le Pen, présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, était l’invitée de Guillaume Durand sur Radio Classique et LCI. Marine Le Pen a réagi en marge des élections européennes qui se dérouleront le 25 mai 2014 en France. « J’en appelle à la lucidité des Français !  Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Salut les terriens : Louis Aliot invité de Thierry Ardisson

Louis Aliot, vice-président du Front National chargé des manifestations et de la formation, est l’invité de Thierry Ardisson dans l’émission « Salut les terriens » sur Canal Plus. Salut les Terriens du 12/04/14 – Part. 2 Louis Aliot à partir de 7mn Partager la publication "Salut les terriens : Louis Aliot invité de Lire l'intégralité de l'article

Archives mots-clefs : Marie-Christine Arnautu

Nice Bleu Marine : « Nous avons besoin d’avoir le plus d’élus possibles pour porter la voix de tous les Niçois »

Revue de presse. Interview par 20minutes de Marie-Christine Arnautu, tête de liste « Nice Bleu Marine » qui est au second tour des élections municipales à Nice.

Extrait. Arrivée en deuxième position, au premier tour à Nice, « avec le meilleur score du FN depuis 1989 », la frontiste Marie-Christine Arnautu (15,6 %) compte encore grapiller des voix au second tour. Soutenue par Jean-Marie Le Pen, en visite mercredi à Nice, elle espère muscler les rangs de son opposition.

Quel bilan tirez-vous du 1er tour ?

Nous faisons le meilleur résultat du Front national depuis 1989 [Jacques Peyrat, alors candidat FN, avait récolté 18, 29 % des voix]. C’est à la hauteur de notre travail. Le fait que je sois la seule femme de la campagne a peut-être joué. La nationalisation du scrutin va encore s’amplifier au second tour.

Lire l’intégralité de l’interview sur le site 20minutes

2e tour des municipales à Nice : Marie-Christine Arnautu débat face à l’UMPS

Marie Christine Arnautu - Nice Bleu Marine - Elections municipales 2014 - second tour

Ce matin a eu lieu le débat de l’entre-deux-tours des élections municipales à Nice. La vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales et tête de la liste « Nice Bleu Marine », Marie-Christine Arnautu (FN) a débattu face à Christian Estrosi (UMP-UDI), Patrick Allemand (PS-EELV-PRG) et Olivier Bettati (DVD).

A Nice, Jean-Marie Le Pen félicite Marie-Christine Arnautu

Revue de presse. Le Président d’Honneur du Front National est revenu à Nice, pour la 4e fois depuis le début de la campagne des élections municipales, soutenir la liste « Nice Bleu Marine » conduite à sa tête par Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales. L’occasion aussi de régler ses comptes avec son ancien ami Jacques Peyrat.

« Elle n’a pas l’espoir fou de battre Monsieur Estrosi, mais je forme le vœu qu’elle gagne encore des voix. » Ce mercredi matin, dans le local de la rue Meyerbeer qui sert de permanence à Marie-Christine Arnautu en attendant de devenir celle de Jean-Marie Le Pen pour les élections européennes, le Président d’Honneur du Front National est revenu « féliciter » sa candidate.

Dimanche soir, la liste conduite par Marie-Christine Arnautu a fait mentir les sondages en se classant deuxième derrière Christian Estrosi, avec 15,6 % des suffrages, devant la liste de gauche emmenée par Patrick Allemand (15,25 %) et celle conduite par Olivier Bettati (10,13 %)…

Marie-Christine Arnautu : « Je serai conseillère municipale d’opposition et députée européenne, ce n’est pas incompatible. »

Lire la suite de l’article sur Metronews

Municipales à Nice : Marie-Christine Arnautu (FN/ RBM) au 2e tour face à Estrosi (UMP)

Marie Christine Arnautu debat face Chrisitian Estrosi

A Nice, la liste « Nice Bleu Marine » menée par Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National chargée des Affaires sociales, est arrivée en second position derrière le candidat sarkozyste Christian Estrosi.

Le candidat de la gauche socialiste a reculé à la 3e place et comme le titre le quotidien Nice Matin de ce jour : « Le PS niçois touche le fond. Il a connu dimanche soir, à l’heure des résultats du premier tour des municipales, un cauchemar. Son 21 avril 2002. »

Extrait. Ce n’est pas Le Pen qui élimine Jospin. Mais une parfaite inconnue [note NPInfo : à relativiser sérieusement !] – Marie-Christine Arnautu, pour la liste Front national – qui devance à Nice Patrick Allemand, leader de la liste du parti socialiste, premier vice-président du conseil régional et président de la fédération du PS des Alpes-Maritimes.

Marie Christine Arnautu - Nice Bleu Marine - Elections municipales 2014 - second tour

Revivre le débat du 1er tour avec Marie-Christine Arnautu sur France 3 Côte d’Azur face à l’ensemble de l’UMPS (de l’extrême  droite sarko-compatible à la gauche bobo)


Municipales à Nice : le grand débat par france3cotedazur

Nice Bleu Marine : « Dimanche prochain, donnez à cette nouvelle municipalité un groupe fort, indépendant et constructif ! »

NationsPresse le mag - Interview exclusive de Marie-Christine Arnautu - Nice Bleu Marine

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National, candidate tête de liste « Nice Bleu Marine »

Je remercie chaleureusement les 17.910 électeurs qui ont apporté leur confiance à la liste Nice Bleu Marine que je mène. Par leurs votes, les Niçoises et les Niçois l’ont placée en deuxième position devant le PS, avec 15,6 % des suffrages.

Avec 46 % d’abstention, le maire sortant apparait rejeté par un électeur sur quatre…

Je m’adresse aujourd’hui solennellement à ceux qui, tentés par le renoncement ou le fatalisme, se sont réfugiés dans l’abstention, à ceux qui souhaitent une véritable alternative au pouvoir en place, à ceux enfin qui se sont laissés abuser par des opposants de circonstance, alliés permanents du maire sortant pendant six ans.

Dimanche prochain, donnez votre voix à la démocratie, donnez à cette nouvelle municipalité un groupe fort, indépendant et constructif.

Votez pour la force du bon sens, pour la liste Nice Bleu Marine, soutenue par le Front National de Marine Le Pen.

Municipales 2014 – Grand meeting de Jean-Marie Le Pen à Nice

Jean-Marie Le Pen, Président d’Honneur du Front National, se rendra à Nice au Palais de l’Acropolis pour un grand meeting qui aura lieu le jeudi 20 mars à 19h00 au côté de Marie-Christine Arnautu, candidate et tête de la liste « Nice Bleu Marine » lors des élections municipales dont le premier tour aura lieu ce dimanche 23 mars.

meeting de Jean-Marie Le Pen avec Marie Christine Arnautu pour Nice Bleu Marine - Municipales 2014

A Nice, un vote est organisé sur TweetVote, exprimez-vous !

NationsPresse le mag - Interview exclusive de Marie-Christine Arnautu - Nice Bleu Marine

Le site TweetVote met en avant un sondage en ligne qui vise à recueillir l’intérêt des internautes au sujet des candidats en lice lors des élections municipales à Nice en mars 2014.

Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales est la candidate tête de la liste « Nice Bleu Marine ».

Vous pouvez voter en tweetant (Twitter) ou directement « Liker » (Facebook)

Cliquez ci-dessous pour voter !

Marie Christine Arnautu - Twitter - Facebook - Nice Bleu Marine 2014 - TweetVote

Christian Estrosi pour lequel le silence est l’expression la plus parfaite du mépris

Marie-Christine Arnautu FN Nice Municipales 2014Communiqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National, tête de liste « Nice Bleu Marine »

On le savait : le candidat maire sortant de Nice n’aime pas l’opposition.

Heureux pendant 6 ans d’un Patrick Allemand aphone, d’un Jacques Peyrat démissionnaire, et d’un Olivier Bettati complice, Christian Estrosi semble aujourd’hui fort marri de ma candidature .

Bien que je compatisse aux contrariétés que celle-ci provoque au tout puissant « maître et despote » de notre ville, qu’il me soit permis de lui rappeler que les débats pré-électoraux sont les outils essentiels de la démocratie.

Ils permettent aux citoyens de s’informer et de voter en toute connaissance de cause. Informer, c’est bien là tout le problème de Christian Estrosi. Car comment, pour lui, ne pas faire fuir l’électeur ?

En l’informant sur son bilan ? Difficile de justifier que la ville qui dépense le plus pour la sécurité soit aussi la plus criminogène de France, difficile de s’enorgueillir d’une augmentation de la dette à la métropole de 200 %.

En l’informant sur son projet ? À l’heure où le maire explique qu’il n’en a pas… que tout a été fait… qu’il n’y a plus d’argent…

À moins que, craignant à juste titre une schizophrénie galopante, Christian Estrosi ne redoute une confrontation publique avec lui-même : comment, en effet, arriver à concilier sans rougir, ce que dit et vote le député, vice-président de l’UMP à Paris, et ce que promet sans vergogne le même, quand il revêt son costume de maire à Nice ?

La seule véritable opposition face à lui, est bien la liste « Nice Bleu Marine » que je conduis : elle ne craint pas le débat, elle a un langage cohérent, elle a un projet réaliste et n’a qu’un seul objectif : l’intérêt des Niçois d’abord.

Les sondages et la vraie vie

NationsPresse le mag - Interview exclusive de Marie-Christine Arnautu - Nice Bleu Marine

Communiqué de Marie- Christine Arnautu, vice-présidente du Front National, tête de la liste Nice Bleu Marine lors des élections municipales en mars 2014

Le sondage Ipsos / Le Figaro, publié ce matin et effectué par téléphone auprès de 600 personnes, ne reflète en rien la réalité rencontrée quotidiennement sur le terrain.

Il en ressort que Christian Estrosi réaliserait un meilleur score qu’en 2008 et que Patrick Allemand retrouverait ses électeurs du précédent scrutin.
Ce sondage est bien loin de la « vraie vie »…

Depuis l’élection de l’actuel maire de Nice, le sentiment de déception à son égard n’a fait que s’accroitre.

Insécurité, augmentation des impôts et de la dette, préférence étrangère en matière de logement : tel est le bilan non exhaustif de sa mandature.

Quant à la gauche, elle subit inéluctablement les conséquences de la situation catastrophique dans laquelle l’élection de François Hollande a plongé notre pays.

N’en déplaise aux instituts de sondage, très nombreux sont les Niçoises et les Niçois à avoir compris que les seules alternatives à cette mauvaise gestion UMPS, sont bien le Front National et la candidature Rassemblement Bleu Marine que je représente à Nice.

Municipales 2014 — Marc Concas (PS) rejoint Olivier Bettati (UMP) : et Nice dans tout ça ?

Marie-Christine Arnautu FN Nice Municipales 2014Communiqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National, candidate tête de liste Nice Bleu Marine

Voulant donner un air de scoop à une annonce déjà bien réchauffée, Marc Concas, conseiller général PS, vient de confirmer son ralliement à la liste Olivier Bettati – Benoit Kandel, tous deux ex-adjoints UMP de Christian Estrosi.

Vexé de ne pas avoir été investi tête de liste par le PS, il rejoint donc une liste soutenue par le Modem et composée de personnes ayant mis 5 ans à se rendre compte que la politique menée par le candidat-maire sortant relevait de « l’inacceptable ».

Animée essentiellement par des querelles d’égos, des aigreurs et un esprit revanchard, cette liste est l’illustration parfaite de l’UMPS : oui aux ambitions et aux intérêts particuliers, non à l’intérêt général des Niçois.

Il apparaît désormais clairement que la seule véritable opposition, capable de rendre aux Niçoises et aux Niçois une ville plus sûre, plus prospère et plus belle, est bien la liste Nice Bleu Marine, soucieuse des intérêts de nos compatriotes d’abord.

Marie-Christine Arnautu appelle les Niçoises et les Niçois à rejoindre massivement son équipe afin de mettre enfin un coup d’arrêt à une politique politicienne inapte à leur proposer un cap fiable et crédible.

Nice Bleu Marine : Marie-Christine Arnautu (FN) adresse ses vœux aux Niçois

Marie-Christine Arnautu FN Nice Municipales 2014Mes chers compatriotes niçois,



C’est avec beaucoup de sincérité que j’espère pour vous, vos familles et vos proches une très belle année 2014.
Je l’espère et je le souhaite  aussi pour notre ville… 

Je ne m’appesantirai pas sur les erreurs du passé, sur la mauvaise gestion actuelle, ni sur les fautes de l’équipe sortante. Ce soir est un moment d’espoir que je veux résolument tourné vers l’avenir et vers notre redressement.



Celui-ci passe par un changement radical de politique : rendre à nos compatriotes leur sécurité, leur permettre  de construire et d’être maître de leur destin : voilà bien mon objectif et celui de la liste Nice Bleu Marine.

Leur rendre la première de leur liberté : la sécurité  physique. La rubrique « faits divers » des journaux, la réalité, vécue au quotidien, la peur qui demeure associée à bon nombre de quartiers de notre ville… : tout  prouve que les politiques prétendument sécuritaires menées par les uns et les autres, n’ont abouti qu’à des échecs retentissants.

Leur rendre la  sécurité économique aussi : garantir un emploi, le maintien du pouvoir d’achat et une fiscalité décente. 205 hausses ou créations de taxes nouvelles sous Nicolas Sarkozy, 83 nouvelles taxes depuis l’entrée en fonction de François Hollande, la désindustrialisation qui aboutit à la perte de 100.000 emplois par an en France : tel est le triste bilan  national de l’UMPS, asservie à l’Union européenne de Bruxelles.

Les municipales à Nice : un air de danse du balai …

NationsPresse le mag - Interview exclusive de Marie-Christine Arnautu - Nice Bleu Marine

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National, candidate tête de la liste « Nice Bleu Marine »

Drôle de climat à Nice : la liste « Nice réunie » de Jean Icart devient « Nice toute seule » après le départ de Jacques Peyrat … Mais, nul doute que monsieur Icart ira rejoindre la liste d’Olivier Betttati, celle du « Mariage pour tous », du moment que les revanches et les rancœurs personnelles soient au rendez-vous.

Reste celle de Christian Estrosi, liste de la dette, de l’ego, de la démesure, annonciatrice des augmentations d’impôts, des projets pharaoniques non financés et d’une gouvernance autoritaire, et la liste de Patrick Allemand, reflet de l’échec gouvernemental patent.

À cette danse du balai et des chaises musicales, on risque souvent de se retrouver assis par terre …

Marie-Christine Arnautu demande aux Niçoises et aux Niçois d’apporter en masse leurs suffrages à la liste « Nice Bleu Marine », seule liste d’espoir, de cohérence et de cohésion.

L’heure n’est pas aux alliances de circonstances entre meilleurs ennemis, mais à une alliance claire et solidaire avec le peuple de Nice, dans son intérêt d abord.

Pour que Nice ne devienne pas Marseille, « Nice Bleu Marine », une flamme d’espoir

Marie-Christine Arnautu FN Nice Municipales 2014Communiqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National, tête de la liste « Nice Bleu Marine »

Quatre policiers ont été blessés cette nuit dans le quartier Fabron de Nice. Comme d’habitude,  les 5 individus interpellés lors d’un cambriolage,  « étaient bien connus des services de police »…donc en clair récidivistes.

Marie-Christine Arnautu apporte tout son soutien aux policiers et les félicite pour leur courage. Elle  rappelle que le Front National souhaite de longue date que soit instaurée une présomption de légitime défense pour les forces de l’ordre.

En effet les voyous n’ont pas hésité à foncer sur les policiers avec leur voiture volée. Face au laxisme UMPS en matière de sécurité, nous réclamons que plus aucune prestation sociale ne  soit versée aux délinquants récidivistes, et que les sanctions à leur encontre soient sévèrement renforcées.

Nice Bleu Marine — Marie-Christine Arnautu (FN) et son équipe soutenues par la présence de Marion Maréchal – Le Pen

Nice Bleu Marine - Marie Christine Arnautu - Marion Marechal Le Pen - FN - RBM - Elections Municipales 2014 - 9

Samedi dernier avait lieu le meeting de la liste « Nice Bleu Marine » en vue des prochaines élections municipales en 2014. La candidate tête de la liste, Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales et toute son équipe locale étaient soutenues par Marion Maréchal – Le Pen, députée FN du Vaucluse.

Ce meeting a réuni 548 personnes très exactement à l’espace Acropolis, ce qui fut un véritable succès avec des retombées excellentes.

Marion Maréchal – Le Pen a été une oratrice exceptionnelle. Elle a démontré  l’urgence de récupérer notre souveraineté nationale. Marie-Christine Arnautu a, quant à elle, dénoncé le double langage du député-maire Christian Estrosi (UMP) qui dit blanc à Nice et noir à Paris !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nice : sur le podium des villes les plus dépensières

NationsPresse le mag - Interview exclusive de Marie-Christine Arnautu - Nice Bleu Marine

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales et candidate tête de la liste « Nice Bleu Marine »

Je constate sans surprise que les récentes études financières relatives aux finances de la ville de Nice et de la métropole parviennent aux mêmes conclusions que celles que je développe depuis plusieurs mois.

Il ressort notamment que la relative stabilité de l’endettement de la ville de Nice est un trompe-l’œil  du fait de l’augmentation stupéfiante de la dette de la Métropole Nice Côte d’Azur. Celle ci a été multipliée par 2,7 depuis l’arrivée aux affaires de Monsieur Estrosi.

Il ressort aussi que les très importantes augmentations des taux communaux d’imposition, votées en  2008, ont permis à la ville de se constituer certes, des revenus supplémentaires, mais pour autant, ceux-ci n’ont en rien amélioré la situation des finances publiques. N’ ont pas été anticipés non plus les futurs gels ni la diminution des dotations d’État. Il semblerait que mairie et métropole aient  mené grand train, avec notamment une augmentation importante des recrutements sur la métropole, sans compter le budget communication et publicité dont un audit spécifique pourrait seul nous révéler l’ampleur.

De toutes les erreurs de gestion faites par le maire et son équipe nous tirons un constat clair :  la dette de la ville n’a pas baissé, l’augmentation terrible de l’encourt de dette de la métropole a fait passer sa capacité de désendettement de 5,1 à 9,3 ans et enfin et surtout, le budget des ménages azuréens déjà mis à contribution par les heures d’impôts du mandat Estrosi, hérite dans le même temps d’une dette cumulée métropole + ville de 2.852 euros par habitant.

Je m’inquiète d’autant plus de ces chiffres, qu’aucun des grands travaux nécessaires à notre territoire n’ont été financés :  la ligne 2 enterrée du tramway, par exemple, chiffrée à 780 millions d’euros, représente à elle seule plus de 80 % d’une annuité du budget métropolitain.

Ceux qui connaissent l’histoire ne seront pas étonnés de ces chiffres : ceux qui siègent aujourd’hui au conseil municipal sont les mêmes que ceux qui à la fin des années 80 et au début des années 90 ont ruiné la ville de Nice, menaçant de la faire passer sous tutelle dès 1995.

J’alerte à nouveau les Niçois : les mêmes causes produisant toujours les mêmes conséquences une réélection de Christian Estrosi signifierait la poursuite de cette politique irresponsable, la poursuite de l’endettement et du non-financement des projets essentiels… et une nouvelle hausse d’impôts, sans doute à hauteur de 20 %.

Pour ma part,  je rappelle les engagements de la liste Nice Bleu Marine :

  • Nous n’augmenterons pas les taux d’imposition pesant déjà lourdement sur les budgets des ménages.
  • Nous y parviendrons  par une politique d’économie drastique, une politique réaliste et volontaire,
  • Nous diviserons par deux les budgets communication et réception,
  • Nous remettrons à plat le budget de la politique de la ville,
  • Nous mettrons un terme au financement des associations communautaristes,
  • Nous proposerons aux Niçois un référendum consultatif sur notre projet de ligne 2 du tramway en surface, ramenant son coût sous la barre des 300 millions d’euros.
  • L’économie réalisée sera alors de près de 900 euros par habitant…