Louis Aliot FN - Le Grand Journal Canal Plus 14 octobre 2013

Louis Aliot : « Zemmour a toute ma sympathie face à la meute ! »

Dans un entretien au quotidien italien Corriere della Sera, Eric Zemmour a tenu, fin novembre, des propos sur les musulmans qui ont fait une nouvelle fois polémique. Scandale dans le scandale, le terme « déportation » retranscrit dans l’article mais non employé par l’essayiste, cristallise aujourd’hui les critiques. Les réactions du socialiste Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - La Preuve par 3

Marine Le Pen, personnalité politique de 2014 pour les Français

La présidente du Front national est la personnalité qui a le plus marqué l’année politique 2014, selon notre sondage OpinionWay. Marine Le Pen remporte également la palme de la meilleure opposante à François Hollande. Marine Le Pen termine l’année sur une énième bonne nouvelle. Après sa série de succès électoraux Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - europeennes 2014

Marine Le Pen : « Il faut sortir de l’OTAN ! »

Marine Le Pen, présidente du Front National, était l’invitée de Guillaume Durand sur Radio Classique et LCI. Il a été question de la triche de Nicolas Sarkozy lors de la dernière présidentielle, de l’affaire Bygmalion, du financement des partis politiques, du mode de scrutin antidémocratique, de l’OTAN (et des pays Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot :  » Le parti socialiste est à côté de la plaque, ils sont dans le déni de réalité »

Louis Aliot, vice-président du Front national, est l’Invité matin de RFI. Il commente au micro de Frédéric Rivière, l’actualité politique nationale marquée entre autres, par le meeting le mercredi 27 novembre, du parti socialiste contre la montée du racisme en France. «Les actes de racisme en France c’est 0,04% de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen sur NC 1ere 15032013

Marine Le Pen sur euronews : « Je prépare le grand basculement démocratique qui interviendra à la prochaine élection présidentielle »

Elle est présidente du Front National depuis 2011 et vient d’être réélue triomphalement avec 100% des suffrages exprimés lors du dernier congrès du FN à Lyon. Le Front National a obtenu le plus de sièges en France lors des dernières élections européennes et plus que jamais, 2017, Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen 12-13 Dimanche - NationsPresse

Marine Le Pen : « Nous nous battons pour gagner ! »

En direct de Lyon et à l’issue du discours de clôture du XVe Congrès du Front National, la présidente Marine Le Pen était l’invitée du 20H de France 2 présenté par Laurent Delahousse. Elle a notamment commenté le « bilan très lourd et très mauvais » de Nicolas Sarkozy et de François Lire l'intégralité de l'article

Archives mots-clefs : mur des cons

«Mur des cons» : la présidente du Syndicat de la magistrature déboutée

La présidente du Syndicat de la magistrature (SM, extrême gauche, ndlr), Françoise Martres, n’a pas réussi à stopper l’instruction menée sur son fameux «mur des cons». Elle avait demandé l’annulation de cette procédure.

«Plus rien n’empêche désormais que la procédure aille à son terme et que la responsable, en tant qu’éditrice, se retrouve en audience correctionnelle», indique Le Figaro. Françoise Martres se défendait en soulignant qu’elle n’avait pas voulu donner un caractère public à cet affichage.

L’hebdomadaire Valeurs Actuelles avait révélé en mars dernier que la présidente du Syndicat de la magistrature (classé à gauche) avait été mise en examen le 17 février à la suite de douze plaintes de personnalités mécontentes d’avoir été épinglées sur ce fameux panneau, détruit depuis. Le scandale avait éclaté le 24 avril 2013 quand le site Atlantico avait diffusé des images filmées dans le local syndical du Syndicat de la magistrature montrant plusieurs dizaines de photos de personnalités regroupées sous le titre «mur des cons».

Lire la suite sur leparisien.fr

Le mur de la honte

Wallerand de Saint JustCommuniqué de Wallerand de Saint-Just, avocat de Jean-Marie Le Pen et de Marine Le Pen

J’ai souvent demandé la récusation de magistrats quand je possédais la preuve qu’ils appartenaient au Syndicat de la magistrature, alors que cette appartenance est quasi secrète. La Cour de cassation a toujours répondu que le fait d’appartenir à ce syndicat ne suffisait pas, qu’il fallait la démonstration de manifestations hostiles du magistrat, en plus de celles de son syndicat (pourtant significatives…). Cette thèse ne peut plus tenir. Le scandale du « mur des cons » le démontre.

Toutefois, la surprise d’un certain nombre de responsables politiques est étonnante. Depuis la création de ce syndicat, on sait que ceux qui y appartiennent ne sont pas des magistrats mais des militants politiques particulièrement sectaires. Au surplus, lorsque l’on constate que, pour les magistrats membres du Syndicat de la magistrature, le sigle « Front National » est utilisé comme un signe d’infamie, on ne peut être que révolté.

En tout cas, les magistrats qui appartiennent à ce syndicat doivent le faire officiellement savoir et ils doivent s’interdire de siéger dans toutes les affaires qui peuvent intéresser ceux qu’ils appellent les cons… Et, il est vrai, que la question de la dissolution de ce syndicat se pose véritablement.