defile du 1 mai 2014 avec Marine Le Pen

Paris : défilé du 1er mai avec Marine Le Pen (FN-RBM)

Le défilé du 1er mai 2014 avec le Front National débutera à l’angle de la rue de Rivoli  – Place du Palais Royal à Paris à partir de 10h00. A l’issue du défilé, Marine Le Pen, Présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, fera un discours dès 12h00 Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Paris avril Europeennes 2014

Européennes 2014 : conférence de presse de Marine Le Pen à Paris pour le lancement de la campagne (vidéo)

A Paris, Marine Le Pen, Présidente du Front National, entouré de ces candidats têtes de liste à lancer le coup d’envoi de la campagne des élections européennes pour la Front National et le Rassemblement Bleu Marine, un scrutin qui aura lieu le 25 mai 2014. Voir notre article du 22 Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen lance un appel solennel aux francais contre le traite transatlantique

Traité transatlantique : Marine Le Pen lance un appel solennel aux Français

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du FN et du Rassemblement Bleu Marine (RBM), lance un appel solennel à tous les Français contre le Traité transatlantique, symbole du libre-échange intégral défendu par l’UMPS : « Mobilisez-vous en masse, dès aujourd’hui pour diffuser cette vidéo ! » Mes chers compatriotes, Je Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Christophe Barbier Europeennes 2014

Taxi / VTC – Marine Le Pen : « Je ne voudrais pas que l’on crée les conditions d’une concurrence déloyale ! »

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National (FN-RBM), était l’invitée de Bruce Toussaint et de Christophe Barbier sur I-Télé. Marine Le Pen réagit au sujet de la dérégulation des professions réglementées. « Nous n’avons plus le droit, comme pays libre, de nous organiser et de Lire l'intégralité de l'article

Restons Français - Nouvelle Calédonie 2014

Provinciales 2014 – « Restons Français » en Nouvelle-Calédonie !

Le 11 mai 2014 auront lieu les élections provinciales 2014 pour décider de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie face à la pression des indépendantistes UMPS ! Le Front National sera bien présent avec la liste « Restons Français, le Sud fait Front ! » Ce scrutin se déroulera dans les trois provinces de Nouvelle-Calédonie : province Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Elections Europeennes 2014 - NationsPresse

Marine Le Pen lance la campagne : « Oui à la France, non à Bruxelles ! »

A Paris, à la Maison des Centraliens, Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National et du RBM, a lancé la campagne pour les élections européennes du 25 mai 2014. Elle était accompagnée des 8 candidats têtes de liste : Pour la région Nord-Ouest avec Marine Lire l'intégralité de l'article

Hors zone euro, la Grande Bretagne se redresse plus vite

Hors zone euro, la Grande-Bretagne se redresse plus vite que la France !

Revue de presse. Hors de la zone euro et parfaitement souveraine, la Grande-Bretagne se redresse après la crise financière. Grâce à la mise en place d’une politique monétaire très accommodante, le gouvernement favorise en priorité le retour de la croissance économique, l’emploi des Anglais, le développement et l’activité des entreprises, Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

A Laguiole, c’est un morceau de notre patrimoine national que brade le gouvernement !

Communiqué du Front National Au prétexte que la loi censée protéger les artisans titulaires d’une indication géographique protégée n’est pas encore appliquée, le gouvernement abandonne le village de Laguiole, fleuron de la coutellerie française, à une succession de décisions ubuesques. Après avoir été dépossédé de son nom par une première Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - France 3

Européennes / FN / BNP – Droit de réponse de Marine Le Pen au Figaro

Mise en cause dans un article titré « Rencontre avec Nigel Farage, le Britannique qui veut faire sauter l’Europe » publié en page X de votre édition du 15 avril 2014 et dans sa version numérique http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/14/31001-20140414ARTFIG00287-rencontre-avec-nigel-farage-le-britannique-qui-veut-faire-sauter-l-europe.php, je vous prie et au besoin … en vertu des dispositions prévues par l’article 13 Lire l'intégralité de l'article

Archives mots-clefs : socialistes

Marine Le Pen (FN) : « Les socialistes savent que le Front National est le seul mouvement d’opposition ! »

Marine Le Pen sourire

Marine Le Pen, Présidente du Front National, est l’invitée de Jérôme Chapuis sur RTL.

Elle commente l’actualité internationale et les récents événements d’insécurité qui surviennent quotidiennement en France face un gouvernement socialiste totalement en retrait de toutes actions, « les yeux grands fermés ! ».

« Ce qu’il faut c’est que les Français jugent ce gouvernement (PS / socialiste) comme l’ancien sur ce qu’il fait et non pas sur ce que disent tel ou tel de ces ministres ! »

  

Rumeur d’accord PS-FN en Vaucluse : entre fantasmes et règlements de comptes

Marion Marechal Le Pen 9Communiqué de Marion Maréchal-Le Pen, député FN élue dans le Vaucluse

Je constate que l’approche des municipales et la montée du Front National alimentent les sagas les plus improbables. J’ai découvert la rumeur d’une tractation FN-PS en Vaucluse hier par le journaliste de L’Express.

Je ne tiens pas à commenter ce qui s’apparente assez clairement à un règlement de comptes entre socialistes. Je vois bien néanmoins la manœuvre opérée qui tente de décrédibiliser mon élection et sous-entend que le Front National aurait gagné uniquement grâce au concours du PS.

Le jeu de la démocratie, préservé des alliances UMPS dans la 3e circonscription du Vaucluse, a permis aux Vauclusiens d’élire le député qu’ils ont majoritairement choisi et de voir enfin leurs idées représentées à l’Assemblée nationale.

Les véritables raisons de mon élection sont le rejet de M. Ferrand qui, pas plus que son parti l’UMP, n’a su répondre aux attentes des Français et, bien plus encore, le formidable espoir porté par l’alternative FN.

Je laisse donc à M. Désir, chef du Landernau socialiste, le soin de taper sur les doigts de ses troupes.

Conseil national du PS : les ministres pris à partie par des salariés de PSA

France 2013 Tous au chomage - Le change ment c'est maintenantJean-Marc Ayrault et les dirigeants socialistes, réunis samedi à Paris pour un Conseil national du PS, ont été confrontés à une nouvelle illustration de la crise qu’affronte le gouvernement, avec l’irruption dans la réunion d’une cinquantaine de salariés de l’usine PSA d’Aulnay, menacée de fermeture.

Le Premier ministre venait juste d’achever son discours lorsque une cinquantaine d’ouvriers de l’usine PSA sont entrés dans la salle en clamant « le changement, c’est maintenant ». M. Ayrault s’est éclipsé. Le Premier secrétaire du PS, Harlem Désir, a, lui, décidé de leur accorder la parole pendant une dizaine de minutes.
C’est le représentant CGT de l’usine, Jean-Pierre Mercier, qui s’est exprimé à la tribune, devant plusieurs ministres et le conseiller de François Hollande, Aquilino Morelle. « On est venu ici pour vous demander qu’on obtienne une bonne fois pour toutes ce médiateur, qui puisse mettre le poids du pouvoir politique, du gouvernement dans la balance », a déclaré le dirigeant syndical.

Prenant à partie les ministres présents, comme Stéphane Le Foll, François Lamy ou Najat Vallaud-Belkacem, le syndicaliste leur a lancé : « Vous avez vos menteurs, vos Cahuzac, nous on a M. (Philippe) Varin », le président de PSA, accusé de « mentir » aux ouvriers « depuis un an et demi ». Le ministre de l’Économie, Pierre Moscovici, a lui aussi été apostrophé.

Source : RTL.fr

Virgin / Amazon : Filippetti (PS) aux ordres de l’euro-mondialisme

Ah là, là, qu’ils ont la mémoire courte ces socialistes mondialistes qui défendent le libre-échange, la guerre économique, le tout-sans-frontière, la précarité de l’emploi pour tous, la changement à tout prix… C’est à cause de ce choix de soutenir cette politique mondialiste que la société Virgin Mégastore doit en partie fermer boutique et non à cause de certains acteurs de l’Internet comme le groupe Amazon, une société américaine qui s’est développée partout dans le monde et s’est implantée en Europe, créant plusieurs dizaines de milliers d’emplois, des surfaces de stockage afin de réduire les coûts et privilégier la rapidité ainsi que la proximité, participant directement à l’épanouissement d’une économie locale.

Alors pourquoi s’en prendre directement à une société qui gagne de l’argent avec un modèle d’affaires novateur ? Amazon est une entreprise qui respecte scrupuleusement, les lois, les règles de la concurrence en vigueur, toute la politique de la pensée unique mondialiste mise en place, sans état d’âme, par les gouvernements euro-mondialiste UMP et le PS à tour de rôle en France et dont l’objectif est de répondre en priorité aux exigences du monde de la finance. Lire la suite de l’article

Question écrite de Gilbert Collard sur la formation initiale nécessaire à l’entrée dans la profession d’orthophoniste

Gilbert Collard, député Rassemblement Bleu Marine de la 2e circonscription du Gard, a rédigé une question écrite (publiée au JO le 11 décembre) à l’attention de Marisol Touraine sur la formation initiale nécessaire à l’entrée dans la profession d’orthophoniste.

M. Gilbert Collard attire l’attention de Mme la ministre des Affaires sociales et de la Santé sur la formation initiale nécessaire à l’entrée dans la profession d’orthophoniste.

Par lettre du 10 février 2012, le député de la Corrèze, candidat élu depuis à la présidence de la République s’était engagé à porter le référentiel de compétences de cette profession au niveau Master. Les parlementaires socialistes s’étaient engagés le même jour à une reconnaissance au niveau Master 2.

Il souhaiterait connaître l’état d’avancement des textes relatifs à ces engagements.

Gilbert Collard invité des « 4 vérités » sur France 2

Gilbert Collard, député Rassemblement Bleu Marine de la 2e circonscription du Gard, est l’invité de Roland Sicard dans l’émission des «  4 vérités » sur France 2.

Après Valls, Bartolone continue dans le mélange des genres

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

Après la venue du ministre de l’Intérieur sur un marché des Hauts-de-Seine le week-end dernier pour soutenir un candidat socialiste à une législative partielle, celle programmée manifestement depuis quelques jours de M. Bartolone pour soutenir Philippe Kemel apparaît comme une curieuse concordance d’agendas : Bartolone a-t-il influé sur la décision du Conseil constitutionnel ou, pire encore, y-a-t-il participé ?

Si l’on ajoute à ça les commentaires indignes formulés aujourd’hui par Claude Bartolone sur les réactions légitimes de Marine Le Pen sur le rejet de son recours, il y a de quoi être inquiet quant à la conception que se font les socialistes de leurs fonctions.

On ne peut pas être investis, comme le sont Valls et Bartolone, des missions qui sont les leurs, et se comporter comme de vulgaires VRP du PS !

Perquisitions au siège du PS 62 : vers des révélations sur le système mafieux ?

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

Les perquisitions en cours au siège de la fédération Pas-de-Calais du Parti socialiste devraient permettre d’en savoir un peu plus sur les ramifications des systèmes occultes mis en place par Jean-Pierre Kucheida et Gérard Dalongeville, couverts par les instances locales et nationales du parti au pouvoir.

Steeve Briois, secrétaire général du Front National, conseiller régional du Nord Pas-de-Calais et conseiller municipal d’Hénin-Beaumont, se félicite de cette nouvelle étape dans cette enquête qui n’aurait peut-être jamais vu le jour si Steeve Briois et Marine Le Pen n’avaient pas mis en lumière les dérives des barons socialistes locaux.

Il met par ailleurs François Hollande directement en cause, ces potentats ayant agi durant les dix années pendant lesquelles il a dirigé le PS.

Logement social : une gauche aveugle et idéologue

Communiqué de Marion Maréchal-Le Pen, député de la 3e circonscription du Vaucluse et Gilbert Collard, député de la 2e circonscription du Gard

Aujourd’hui la gauche idéologue a encore frappé en relevant de manière inconsidérée à 25 % le seuil de logements sociaux devant exister dans l’intégralité des villes de plus de 3 500 habitants et en fixant à 10 % ce même seuil dans les villages entre 1.500 et 3.500 habitants.

Ces mesures parfaitement autoritaires font fi du principe de libre administration des collectivités territoriales, refusant de tenir compte du réservoir de foncier disponible pour chaque commune ou même de leur capacité financière souvent mal en point. Au lieu de mettre au pas les maires faisant preuve d’une véritable mauvaise volonté politique, le texte pénalise l’intégralité des élus en quintuplant l’amende en cas de non-respect des seuils.

Au risque de bouleverser l’équilibre social des communes, aucune politique d’accession à la propriété n’est menée, notamment pour les ménages modestes, ce qui favoriserait pourtant une mixité sociale par le haut.

Pour enrayer la pression de la demande, toujours plus forte en raison de flux migratoires continus, Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen ont demandé la mise en place d’une priorité nationale dans l’octroi des logements sociaux,1 proposition rejetée sans le moindre débat par la gauche.

Leur amendement sur la transparence des commissions d’attribution des logements sociaux subit le même sort.1

Face à si peu de considération pour les Français et un refus évident d’ouvrir les yeux sur les véritables causes de la crise du logement en France, Gilbert Collard et Marion Maréchal-Le Pen ont voté contre le projet de loi portant mobilisation du foncier en faveur du logement.2
———

1. Amendements déposés le 24 septembre par Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard visant à mettre en place la priorité nationale pour l’octroi des logements sociaux et à ouvrir au public les réunions de la commission d’attribution des logements sociaux.

2. Scrutin public sur l’ensemble du projet de loi relatif à la mobilisation du foncier public en faveur du logement et au renforcement des obligations de production de logement social

Expulsés de chez soi par la gauche !

Communiqué de Jean-Rémy Dumesnil, secrétaire du FN de la 2e circonscription du Nord et Éric Dillies, secrétaire départemental du FN de la fédération Nord-Flandre Lille-Métropole

Le maire socialiste d’Hellemmes, M. Marchand, n’a pas hésité un seul instant, sans le moindre remord, à faire appel aux CRS pour faire expulser les représentants de la Démocratie participative, qui s’opposent à l’installation d’un village d’accueil de Roms sur Hellemmes.

La gauche socialiste a montré une nouvelle fois son vrai visage : celui du mépris du peuple et de la démocratie. Monsieur Marchand, abusant de son pouvoir, a jeté une centaine de CRS sur les civils, avec la complicité de la préfecture qui, quelques jours auparavant, s’était abaissée lamentablement à protéger une manifestation de « sans-papiers » qui demandaient leur régularisation.

L’État d’un côté se fait complice de ceux qui bafouent le droit et n’hésitent pas à expulser ceux qui sont dans leur droit.

Il faut dire que M. Marchand, maire d’Hellemmes, n’a jamais été élu ! Il a été imposé par la gauche idéologique. C’est pourquoi, le Front National soutient le Collectif démocratique dans son action pour le respect du droit et des libertés du peuple français.

Les villes du bassin minier, éternelles oubliées de la gauche

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

Parce qu’il est incapable d’apporter des solutions aux problèmes que sont l’augmentation constante du chômage et la baisse régulière du pouvoir d’achat, le gouvernement Ayrault tente d’intoxiquer les Français en affirmant qu’il défend les communes les plus pauvres de France en amplifiant l’aide financière de la Dotation de développement urbain (DDU).

Cette affirmation est en vérité un énorme mensonge car les villes réellement les plus pauvres de France ne bénéficieront pas de la moindre aide de ce dispositif.

Alors que la ville d’Oignies nous a été présentée à plusieurs reprises comme l’une des villes les plus pauvres de France, elle ne fait pas partie des communes qui verront leur dotation financière augmenter. Hénin-Beaumont, Montigny-en-Gohelle ou Courcelles-lès-Lens, communes touchées de plein fouet par le chômage, ne bénéficieront pas, elles non plus, des largesses financières de l’État PS.

Que font les dirigeants locaux du Parti socialiste ? Pourquoi sont-ils silencieux, alors qu’ils n’ont cessé de se plaindre du désengagement de l’État lorsqu’ils étaient dans l’opposition ?

Le bassin minier et plus généralement le Nord Pas-de-Calais ont plus que jamais besoin d’aide. Ces terres de travail, d’efforts et de sacrifices ont été le fleuron d’une France prospère à l’industrie forte et au savoir-faire mondialement reconnu. Il est donc temps de cesser les politiques de la ville tape-à-l’œil, dispendieuses, communautaristes et électoralistes pour donner les moyens à cette région pleine de volonté et de talents de redevenir cette source de richesses nationales qu’elle fut autrefois.

La responsabilité de l’État est d’autant plus importante de par le défaut de surveillance qui a permis au système Dalongeville de pérenniser et de plonger Hénin-Beaumont dans une situation catastrophique, situation qui n’a pas encore donné lieu à des compensations financières.

Le maire PS d’Hayange embauche un nouveau directeur de cabinet aux frais du contribuable

Communiqué de Fabien Engelmann, membre du Bureau politique du Front National

Philippe David, maire d’Hayange espère faire oublier son bilan désastreux, en embauchant, aux frais du contribuable, un nouveau directeur de cabinet en la personne de Yoan Hadadi. Ce jeune socialiste habitant à Metz et converti à l’islam était notamment l’ancien directeur de campagne du candidat PS, Jean-Michel Toulouze à Metz II, aux dernières élections législatives.

Messieurs Toulouze et Hadadi avaient défendu l’idée d’un abattoir mobile, 100 % halal, pour l’Aid-el-Kébir à Metz Borny. Quelle drôle de conception des lois de la République et de nos valeurs laïques !! Monsieur Hadadi, qui n’a jamais vécu dans la vallée de la Fensch, aura la lourde tâche de faire oublier à la population le bilan catastrophique de Philippe David et de sa majorité socialiste.

Comme il le dit lui-même dans le Républicain Lorrain du 28 octobre 2012 « il a dix-huit mois pour rassembler autour du premier magistrat ». Sa véritable mission semble être de s’occuper, non des intérêts de la ville, mais de contrer le Front National qui fait un excellent score dans la commune.

Philippe David et son nouveau directeur de cabinet prennent-ils les habitants d’Hayange pour des amnésiques ?

En attendant, combien va coûter aux contribuables, cette embauche alors que les finances de la ville sont au plus mal ? Encore une fois et ce depuis plus de quinze ans, Philippe David et sa majorité socialiste jouent les prestidigitateurs avec les impôts des Hayangeois.

Le Front National est plus que jamais déterminé à proposer une alternative à la population hayangeoise et présentera une liste républicaine de rassemblement des patriotes aux prochaines élections municipales en 2014.

L’UMP aussi sectaire que le PS !

Communiqué de Louis Aliot, vice-président du Front National

Christian Jacob, président du groupe UMP à l’Assemblée, vient de demander l’exclusion de certains élus au prétexte que ceux-ci seraient favorables à des discussions avec le Front National.

Dans des termes de mépris qui montrent bien le véritable visage des dirigeants de l’UMP, M. Jacob menace des élus de la République qui souhaitent œuvrer à la fin du scandaleux cordon sanitaire hérité de l’ère Chirac, pour le plus grand bénéfice des socialistes et des communistes.

Le Front National réitère son appel aux patriotes de l’UMP de quitter cette formation dépassée, divisée et sectaire pour rejoindre Marine Le Pen dans son combat au service de l’intérêt national et des libertés locales.

Les élections municipales doivent être l’occasion de jeter les bases d’un vaste rassemblement où la défense des citoyens et de l’intérêt général l’emporteront sur les petits arrangements entre amis de droite et de gauche.

Renvoi en correctionnelle de Jean-Pierre Kucheida et de sa fille : le mélange des genres règne encore chez les socialistes

Communiqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

Le renvoi devant le tribunal correctionnel de Jean-Pierre Kucheida et de sa fille pour abus de biens sociaux est la promesse annoncée de nouvelles révélations sur le fonctionnement de l’une des plus illustres baronnies du Parti socialiste régional.

Steeve Briois, secrétaire général du Front National, conseiller régional du Nord Pas-de-Calais et conseiller municipal d’Hénin-Beaumont, fustige ces méthodes devenues monnaie courante consistant chez certains édiles à prendre les deniers de la collectivité pour leur bien propre.

Il estime par ailleurs que les soutiens indéfectibles de Kucheida, tels que Daniel Percheron, mais aussi les anciens dirigeants du parti, Martine Aubry et surtout l’actuel président de la République François Hollande, doivent s’expliquer sur leur silence et le soutien qu’ils ont apporté à Jean-Pierre Kucheida, comme à Gérard Dalongeville il y a quelques années.

Libertés numériques : les inquiétantes propositions de Terra Nova

Communiqué de Karim Ouchikh, conseiller à la Culture et à la Liberté d’expression

Terra Nova, « think tank » proche du Parti socialiste, a rendu public cette semaine son rapport pour doper l’économie numérique en France.

Parmi les 123 propositions avancées par cette fondation politique, – dont les idées alimenteront très probablement, durant ce quinquennat, les initiatives du gouvernement socialiste et de sa majorité parlementaire – une mesure se détache assurément et retient fortement l’attention, sous l’angle des libertés publiques : celle qui vise à accroître le pouvoir d’action de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) « en lui permettant de prononcer une amende représentant jusqu’à 10 % du chiffre d’affaires réalisé sur le territoire français ».

À bien la considérer, cette proposition inspire d’emblée une méfiance légitime, pour au moins deux raisons :

  • en envisageant « d’encadrer les usages qui sont faits de la technologie, et du progrès phénoménal que représente internet », sans autres précisions, Terra Nova propose d’accorder à cet organisme administratif un pouvoir d’autant plus démesuré que le cadre juridique de son exercice n’est nullement défini
  • en dotant la CNIL de la capacité exorbitante de sanctionner financièrement les usagers d’internet, Terra Nova déroge au principe général du droit français qui impose qu’une telle faculté ne puisse être dévolue qu’à une autorité judiciaire dont le mode de fonctionnement est le seul en effet à garantir le respect absolu des droits des citoyens.

En un mot comme en cent, en offrant à un organisme administratif au statut juridique aussi imprécis une capacité de sanction financière à ce point considérable, la proposition de Terra Nova porte en germe le risque d’une dérive liberticide manifeste.

Devant pareille menace à l’intégrité de nos libertés publiques, Marine Le Pen et le Rassemblement Bleu Marine invitent instamment le gouvernement de François Hollande à ne retenir des propositions de ce rapport inquiétant aucune des recommandations qui seraient de nature à porter atteinte aux libertés fondamentales des Français et notamment celle qui garantit à chacun de nos compatriotes l’exercice intangible de la liberté d’expression.