defile du 1 mai 2014 avec Marine Le Pen

Paris : défilé du 1er mai avec Marine Le Pen (FN-RBM)

Le défilé du 1er mai 2014 avec le Front National débutera à l’angle de la rue de Rivoli  – Place du Palais Royal à Paris à partir de 10h00. A l’issue du défilé, Marine Le Pen, Présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, fera un discours dès 12h00 Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Paris avril Europeennes 2014

Européennes 2014 : conférence de presse de Marine Le Pen à Paris pour le lancement de la campagne (vidéo)

A Paris, Marine Le Pen, Présidente du Front National, entouré de ces candidats têtes de liste à lancer le coup d’envoi de la campagne des élections européennes pour la Front National et le Rassemblement Bleu Marine, un scrutin qui aura lieu le 25 mai 2014. Voir notre article du 22 Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen lance un appel solennel aux francais contre le traite transatlantique

Traité transatlantique : Marine Le Pen lance un appel solennel aux Français

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du FN et du Rassemblement Bleu Marine (RBM), lance un appel solennel à tous les Français contre le Traité transatlantique, symbole du libre-échange intégral défendu par l’UMPS : « Mobilisez-vous en masse, dès aujourd’hui pour diffuser cette vidéo ! » Mes chers compatriotes, Je Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Christophe Barbier Europeennes 2014

Taxi / VTC – Marine Le Pen : « Je ne voudrais pas que l’on crée les conditions d’une concurrence déloyale ! »

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National (FN-RBM), était l’invitée de Bruce Toussaint et de Christophe Barbier sur I-Télé. Marine Le Pen réagit au sujet de la dérégulation des professions réglementées. « Nous n’avons plus le droit, comme pays libre, de nous organiser et de Lire l'intégralité de l'article

Restons Français - Nouvelle Calédonie 2014

Provinciales 2014 – « Restons Français » en Nouvelle-Calédonie !

Le 11 mai 2014 auront lieu les élections provinciales 2014 pour décider de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie face à la pression des indépendantistes UMPS ! Le Front National sera bien présent avec la liste « Restons Français, le Sud fait Front ! » Ce scrutin se déroulera dans les trois provinces de Nouvelle-Calédonie : province Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Elections Europeennes 2014 - NationsPresse

Marine Le Pen lance la campagne : « Oui à la France, non à Bruxelles ! »

A Paris, à la Maison des Centraliens, Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National et du RBM, a lancé la campagne pour les élections européennes du 25 mai 2014. Elle était accompagnée des 8 candidats têtes de liste : Pour la région Nord-Ouest avec Marine Lire l'intégralité de l'article

Hors zone euro, la Grande Bretagne se redresse plus vite

Hors zone euro, la Grande-Bretagne se redresse plus vite que la France !

Revue de presse. Hors de la zone euro et parfaitement souveraine, la Grande-Bretagne se redresse après la crise financière. Grâce à la mise en place d’une politique monétaire très accommodante, le gouvernement favorise en priorité le retour de la croissance économique, l’emploi des Anglais, le développement et l’activité des entreprises, Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

A Laguiole, c’est un morceau de notre patrimoine national que brade le gouvernement !

Communiqué du Front National Au prétexte que la loi censée protéger les artisans titulaires d’une indication géographique protégée n’est pas encore appliquée, le gouvernement abandonne le village de Laguiole, fleuron de la coutellerie française, à une succession de décisions ubuesques. Après avoir été dépossédé de son nom par une première Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - France 3

Européennes / FN / BNP – Droit de réponse de Marine Le Pen au Figaro

Mise en cause dans un article titré « Rencontre avec Nigel Farage, le Britannique qui veut faire sauter l’Europe » publié en page X de votre édition du 15 avril 2014 et dans sa version numérique http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/14/31001-20140414ARTFIG00287-rencontre-avec-nigel-farage-le-britannique-qui-veut-faire-sauter-l-europe.php, je vous prie et au besoin … en vertu des dispositions prévues par l’article 13 Lire l'intégralité de l'article

Archives mots-clefs : UMP

NKM et la transparence dans le logement social : paroles, paroles…

marion maréchal le penCommuniqué de Marion Maréchal – Le Pen, députée FN du Vaucluse

Candidate à la mairie de Paris pour l’UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet a proposé, dans un prétendu souci de transparence, de confier la présélection des attributions de logements sociaux à des jurys citoyens.

L’UMP découvre ainsi, après dix années au pouvoir, qu’il existe un grave problème d’opacité dans ces attributions, alimentant le clientélisme et l’incompréhension des candidats évincés.

Étrangement, alors que j’avais proposé à l’Assemblée de rendre publiques les commissions d’attribution, Madame Kosciusko-Morizet n’avait pas jugé bon de soutenir cette initiative en votant l’amendement.  Pas plus que le PS qui, par la voix d’Anne Hidalgo, a qualifié cette proposition de « populiste ».

Il est vrai que de nombreux élus socialistes ou UMP ont bénéficié, en dépit de confortables indemnités de fonction, de logements sociaux.  On se souvient également du sénateur-maire PS de Clamart, Philippe Kaltenbach, se faire filmer en acceptant des enveloppes en échange de promesses de logements sociaux.

En définitive, seul le Front National a une volonté réelle de rendre transparentes et équitables les procédures d’attribution dans le logement social.

Perpignan (PO) : Fabrice Thomas à nouveau condamné !

justiceDans l’affaire l’opposant au site Ouillade.eu et qui avait déjà vu sa condamnation en première instance au tribunal correctionnel de Perpignan « pour diffamation et injures publiques (…) », Fabrice Thomas, fondateur de sites Internet, vient d’être à nouveau recalé : l’affaire, pour laquelle Fabrice Thomas – sur les excellents conseils du, selon lui, « soi-disant grand spécialiste perpignanais de la diffamation », Me Jean Codognès… – avait interjeté appel à Montpellier, a été présentée à l’audience du 4 novembre 2013 (Fabrice Thomas n’étant ni présent ni représenté). Elle avait été mise en délibéré au 2 décembre dernier, puis prorogée au 9 décembre 2013.

Les magistrats ont tranché : avant d’interjeter appel, Fabrice Thomas aura dû s’acquitter de sa condamnation exécutoire en première instance – 5 000 € de dommages et intérêts et une amende de 1 500 € en application de l’article 700 du code de procédure civile (…) – aucun élément du dossier ne faisant apparaître que l’exécution serait de nature à entraîner des conséquences manifestement excessives ou qu’elle est impossible, il convient de faire droit à la demande formée par Ouillade.eu sur le fondement de l’article 526 du code de procédure civile.

Par conséquent, le conseiller de la cour d’appel de Montpellier (1re chambre, section D), statuant par ordonnance contradictoire et après en avoir délibéré, ordonne la radiation du rôle de l’affaire (rappelle que sur justification de l’exécution de la décision attaquée, l’affaire pourra être réinscrite au rôle de la cour, sauf si la péremption est constatée), et condamne Fabrice Thomas aux dépens.

Source : ouillade.eu

Nice : sur le podium des villes les plus dépensières

NationsPresse le mag - Interview exclusive de Marie-Christine Arnautu - Nice Bleu Marine

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales et candidate tête de la liste « Nice Bleu Marine »

Je constate sans surprise que les récentes études financières relatives aux finances de la ville de Nice et de la métropole parviennent aux mêmes conclusions que celles que je développe depuis plusieurs mois.

Il ressort notamment que la relative stabilité de l’endettement de la ville de Nice est un trompe-l’œil  du fait de l’augmentation stupéfiante de la dette de la Métropole Nice Côte d’Azur. Celle ci a été multipliée par 2,7 depuis l’arrivée aux affaires de Monsieur Estrosi.

Il ressort aussi que les très importantes augmentations des taux communaux d’imposition, votées en  2008, ont permis à la ville de se constituer certes, des revenus supplémentaires, mais pour autant, ceux-ci n’ont en rien amélioré la situation des finances publiques. N’ ont pas été anticipés non plus les futurs gels ni la diminution des dotations d’État. Il semblerait que mairie et métropole aient  mené grand train, avec notamment une augmentation importante des recrutements sur la métropole, sans compter le budget communication et publicité dont un audit spécifique pourrait seul nous révéler l’ampleur.

De toutes les erreurs de gestion faites par le maire et son équipe nous tirons un constat clair :  la dette de la ville n’a pas baissé, l’augmentation terrible de l’encourt de dette de la métropole a fait passer sa capacité de désendettement de 5,1 à 9,3 ans et enfin et surtout, le budget des ménages azuréens déjà mis à contribution par les heures d’impôts du mandat Estrosi, hérite dans le même temps d’une dette cumulée métropole + ville de 2.852 euros par habitant.

Je m’inquiète d’autant plus de ces chiffres, qu’aucun des grands travaux nécessaires à notre territoire n’ont été financés :  la ligne 2 enterrée du tramway, par exemple, chiffrée à 780 millions d’euros, représente à elle seule plus de 80 % d’une annuité du budget métropolitain.

Ceux qui connaissent l’histoire ne seront pas étonnés de ces chiffres : ceux qui siègent aujourd’hui au conseil municipal sont les mêmes que ceux qui à la fin des années 80 et au début des années 90 ont ruiné la ville de Nice, menaçant de la faire passer sous tutelle dès 1995.

J’alerte à nouveau les Niçois : les mêmes causes produisant toujours les mêmes conséquences une réélection de Christian Estrosi signifierait la poursuite de cette politique irresponsable, la poursuite de l’endettement et du non-financement des projets essentiels… et une nouvelle hausse d’impôts, sans doute à hauteur de 20 %.

Pour ma part,  je rappelle les engagements de la liste Nice Bleu Marine :

  • Nous n’augmenterons pas les taux d’imposition pesant déjà lourdement sur les budgets des ménages.
  • Nous y parviendrons  par une politique d’économie drastique, une politique réaliste et volontaire,
  • Nous diviserons par deux les budgets communication et réception,
  • Nous remettrons à plat le budget de la politique de la ville,
  • Nous mettrons un terme au financement des associations communautaristes,
  • Nous proposerons aux Niçois un référendum consultatif sur notre projet de ligne 2 du tramway en surface, ramenant son coût sous la barre des 300 millions d’euros.
  • L’économie réalisée sera alors de près de 900 euros par habitant…

Nice Bleu Marine : une flamme d’espoir dans le cœur des Niçois

Marie-Christine Arnautu FN Nice Municipales 2014Communiqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National et tête de la liste « Nice Bleu Marine » pour les élections municipales 2014

Un sondage Ifop, institut codirigé par Mme Parisot, ex-présidente du Medef, donne la liste Nice Bleu Marine à 17 %.

Christian Estrosi, commanditaire de ce sondage avec l’UMP, doit avoir pris conscience ce soir, que les 47 % annoncés pour sa liste, soutenue par le banc et l’arrière-banc de la droite centriste et du centre-droit, ne sont que mirages …

Quant au parti socialiste il peinerait à 18 % d intentions de vote cornaqué par EELV et le PRG…

Il est à noter que toutes les autres listes plafonneraient en dessous de 5 %…

La tendance est claire : bien que la campagne n’ait pas encore commencé, la liste Nice Bleu Marine s’inscrit de façon indiscutable dans le cœur des Niçois.

Il suffit maintenant d’espérer que les Rois mages apporteront dans leurs présents, le moment tant attendu par les électeurs niçois, du débat et de la confrontation des projets. Le temps des promesses non tenues du candidat-maire sortant ne peut être éternel.

Louis Aliot (FN) débat dans « Ça vous regarde » sur LCP

Louis Aliot debat sur LCP

Louis Aliot, vice-président du Front National chargé de la formation et des manifestations, candidat et tête de la liste « Perpignan Ensemble », participait à un débat dans l’émission « Ça vous regarde » sur LCP. Le thème de l’émission portait sur le racisme en France.

Véronique Genest : « Je hais le Front National, je hais les antisémites, je ne supporte pas ! Je suis prête à me lever et à prendre les armes moi ! »

Veronique Genest - Je hais le Front National, je hais les antisemistes

Véronique Genest, interprète de la série policière Julie Lescaut sur TF1 et supportrice en 2007 puis 2012 de la politique catastrophique entreprise par son mentor de l’UMP, Nicolas Sarkozy, était l’invitée de Chakib Lahssaini dans l’émission « C’est quoi ce boucan » qui a été diffusée ce samedi à 13h15 sur France 4.

Interrogée sur le fait qu’elle pourrait être proche des thèses du Front National, en raison de son positionnement sur l’islam, elle rétorque : « Je hais le Front National,  je hais les antisémites, je ne supporte pas, vous rigolez, je suis prête à me lever et à prendre les armes, moi ! Vous me connaissez pas, vraiment les gens ne me connaissent pas ! »

Lire l’article sur Télé-Loisirs

Il est intéressant de constater qu’une artiste bobo incite à la violence, à la haine en ces temps où la criminalité explose, véritable fléau dû à la politique UMPS !

Une réaction épidermique révélatrice de la bien-pensance qui vise à diviser encore et toujours les Français lorsqu’au même moment le Front National et le Rassemblement Bleu Marine défendent l’unité du peuple pour relever la France.

Voir la déclaration en vidéo

Affaire Cléré / Manipulation de Gamaches : le coup fourré de l’UMP avéré

Front National flammeCommuniqué de Steeve Briois, secrétaire général du Front National

« L’affaire » de Gamaches était donc bien une manipulation de l’UMP, c’est à présent avéré. Alors que les journalistes commençaient à émettre des doutes quand Arnaud Cléré disait « je ne suis pas capable de les identifier » au sujet des prétendus porteurs de tatouages nazis, nous avons retrouvé un message de l’affabulateur envoyé sur le compte Facebook de Laurent Brice, secrétaire départemental du Pas-de-Calais et organisateur de cette réunion qui s’est tenue à Hénin-Beaumont.

Dans le message en question, posté le lendemain, Cléré adresse ses remerciements et félicitations à Laurent Brice en ces termes : « Cher Laurent, bravo pour l’organisation de la réunion de ce dimanche, très heureux d’y avoir participé. Amitiés, Arnaud Cléré »

L’indignation soudaine de Cléré est donc clairement le produit d’un téléguidage de l’UMP. Arnaud Cléré n’a pu voir aucune croix gammée sur aucun bras que ce soit : tout cela n’est qu’une invention intégrale de sa part. Quand il dit qu’il a quitté aussitôt Hénin-Beaumont parce qu’il a été choqué, c’est encore du vent, son message de remerciement du lendemain le prouve.

Ce coup fumeux, quelques semaines après l’affaire Portheault, démontre une stratégie barbouzarde des dirigeants de l’UMP, prêts à toutes les magouilles et les manipulations pour enrayer notre ascension. Nous demandons aujourd’hui à tous les médias qui ont relayé ces deux affaires, sans jamais effectuer le moindre travail de vérification, ni prendre les moindres précautions, de respecter les règles déontologiques en évitant de se faire spontanément les petits télégraphistes des magouilles électoralistes de l’UMP ou du PS, partis aujourd’hui en perdition.

Ci-dessous, le message Facebook adressé par Arnaud Cléré à Laurent Brice, le lendemain de la réunion d’Hénin-Beaumont :

Clere Arnaud - Twitter - tweet - Laurent Brice FN

Marine Le Pen (FN / RBM) invitée de BFM Politique (vidéo intégrale)

Marine Le Pen BFM politique 241113

Marine Le Pen, Présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, est l’invitée de l’émission « BFM Politique » sur BFM-TV / RMC en partenariat avec le quotidien Le Point.

Dans la première partie de l’émission, Marine Le Pen répond aux questions d’Apolline de Malherbe (éditorialiste politique), puis d’Anna Cabana, journaliste à l’hebdomadaire Le Point. Dans un débat, Marine Le Pen fait face à Henri Guaino, député UMP des Yvelines. Enfin, dans la dernière partie de l’émission, elle participe à l’« After RMC » animée par Véronique Jacquier.

Version vidéo intégrale compatible avec tous les supports mobiles connectés

Louis Aliot (FN) sur LCI : « UMP, PS, la seule chose qu’ils savent gérer : c’est la faillite ! »

Louis Aliot, vice-président du Front National chargé des formations et des manifestations, est l’invité dans LCI Matin Weekend pour commenter la « revue de presse ».

Louis Aliot, chef de file de l'opposition nationale face à l'UMPS dans les Pyrénénes orientales. Il se présente sous les couleurs du Rassemblement Bleu Marine à Perpignan.Au sujet de l’augmentation de 16 % des plans sociaux en France à cause des politiques de l’UMP puis des socialistes du gouvernement de Jean-Marc Ayrault (PS), Louis Aliot réagit :

« Oui, ça pose deux problèmes : d’abord les effets d’annonce sur soi-disant la compétence de nos politiques et le savoir du gestionnaire, etc. ; ces gens-là, la seule chose qu’ils savent gérer : c’est la faillite !

Et les plans sociaux sont le résultat de leur mauvaise politique, à François Hollande et aux socialistes, mais aussi de Nicolas Sarkozy et de l’UMP. Ils sont coresponsables  de cette situation. »

Euro : Arnaud Montebourg sur la bonne voie

Marine-Le-Pen le vote utile c'est le Front National Rassemblement Bleu MarineCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Dans des propos rapportés par le journal Le Parisien, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg balaie la grossière et traditionnelle propagande de l’UMP et du PS qui cherche en toute circonstance à assimiler la dévaluation de la monnaie à un cataclysme ou au chaos.

Il dit en effet : « L’Europe est la seule région au monde qui, cinq ans après la crise financière, n’a pas retrouvé la croissance. L’euro est trop cher ! S’il y avait une baisse de 10 % du taux de change par rapport au dollar, nous augmenterions notre richesse nationale de 1,2 %, on créerait 150.000 emplois et on réduirait le déficit de 12 milliards. Et si l’euro baissait de 20 %, on comblerait le déficit extérieur, créerait 300.000 emplois et réduirait d’un tiers le déficit ! »

En ce sens, il donne raison aux analyses monétaires du Front National qui, à l’instar de nombreux économistes, voit dans l’euro cher une des principales causes de notre désindustrialisation, de la croissance nulle et du chômage de masse.
Arnaud Montebourg nous aide à ouvrir sereinement le débat sur l’euro, loin des caricatures habituelles d’un système arc-bouté sur l’existant et soucieux d’éviter toute discussion de fond.

Brignoles : interviews de Marine Le Pen et Marion Maréchal – Le Pen

Marine Le Pen RTL LCI Le Figaro 1

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et Marion Maréchal – Le Pen, députée FN du Vaucluse, se sont exprimées suite au très beau score obtenu par le candidat en lice, Laurent Lopez, en duel face à l’UMP à Brignoles dans le Var.

Interview de Marine Le Pen :

« Je pense que l’on peut enregistrer définitivement la disparition, la mort, du front républicain qui était totalement uni ce soir : PS, PC, UMP, UDI, Verts, MoDem. Eh bien même coalisés ainsi, ces mouvements ont subi une défaite et une défaite, il faut bien le dire, assez lourde si j’en crois les derniers résultats.

C’est donc une satisfaction et je pense que cela annonce probablement d’autres victoires aux élections municipales et probablement aussi aux élections européennes. (…) La priorité c’est organiser notre arrivée au pouvoir ! »

Interview de Marion Maréchal – Le Pen :

Marion Marechal Le Pen« On est extrêmement heureux parce que c’est une victoire pour les habitants de ce canton ; mais c’est aussi une victoire nationale, un symbole fort puisqu’une victoire politique, évidemment, sur le plan des idées et une victoire institutionnelle, parce que une fois de plus, aujourd’hui, saute aujourd’hui le verrou du scrutin majoritaire.

Voilà, nous avons des modes de scrutin en France qui ont tenté d’imposer le bipartisme depuis des années déjà. Or, aujourd’hui, seul sans alliance contre nature, comme le font l’UMP et le PS systématiquement, nous gagnons et nous gagnons dans un vote d’adhésion ; et donc en cela, bien évidemment, nous sommes très heureux. »

La victoire du FN à Brignoles, les patriotes contre le système !

Reportage du service journalistique de France 2, dimanche soir, au moment de la proclamation des résultats du second tour de l’élection cantonale partielle à Brignoles qui voyait  un duel FN / UMP. Réaction aussitôt de Marine Le Pen, présidente du Front National sur LCI et RTL.

« Tous les partis se sont coalisés lors de cette élection pour soutenir la candidate UMP et malgré cela en duel ! Eh bien, elle a perdu !

Je crois que c’est tout de même un élément relativement nouveau dans la séquence que l’on a pu vivre. »

Reportage à l’annonce de la victoire de Laurent Lopez (FN)

Election de Brignoles : analyse du scrutin par Marine Le Pen (FN)

Marine Le Pen - NationsPresse MagazineCommuniqué du Front National

L’élection partielle de Brignoles suscite de nombreux commentaires, de la part de politiques et d’observateurs.

Je souhaite face à la confusion ambiante apporter quelques éclairages sur la signification et la portée de ce scrutin.

  1. Un plafond de verre a sauté : c’est la première élection partielle depuis 2012 que le FN remporte, alors même qu’une pression politique et médiatique considérable s’est exercée sur les électeurs du canton, souvent sommés de faire barrage au FN. Cela prouve qu’en dépit d’un mode de scrutin injuste (le scrutin majoritaire à deux tours) que nous voulons voir remplacé partout par la proportionnelle, le FN parvient désormais à avoir des élus. Face aux agités de l’UMP et du PS qui ne parviennent plus à masquer leur affolement, les électeurs de Brignoles ont fait le choix hier d’une République apaisée.

Victoire du FN à Brignoles : réactions de Marine Le Pen, Marion Maréchal – Le Pen, Bruno Gollnish et Laurent Lopez

Laurent Lopez FN vainqueur de la cantonale partielle a Brignoles

Lors du second tour de l’élection cantonale partielle qui s’est déroulée dimanche à Brignoles, les citoyens locaux ont majoritairement apporté leur soutien à Laurent Lopez (FN) opposé à la candidate de l’UMP, Catherine Delzers,  soutenue par la pensée unique de gauche, verte, etc. Le front républicain a fait pschitt.

Dès l’annonce de cette victoire du Front National et de son nouveau conseiller général, plusieurs représentants et porte-parole du mouvement se sont exprimés dans les médias.

Revue de presse NationsPresse – Rétrospective de la soirée électorale en vidéos

Voir ou revoir et partager l’annonce de la victoire de Laurent Lopez, candidat du Front National, élu conseiller général de Brignoles lors du second tour de l’élection cantonale partielle.

Réaction de Laurent Lopez, conseiller général FN de Brignoles

Réaction de Bruno Gollnish, conseiller régional et président du groupe FN en Rhône-Alpes

Réaction de Marion Maréchal – Le Pen, députée Front National du Vaucluse

Michèle Alliot-Marie (UMP) suspectée de détournement de fonds à Saint-Jean-de-Luz !

D’après un article du Parisien paru ce jour, Michèle Alliot-Marie, ancienne ministre de la Justice sous l’ère Sarkozy, ainsi que son père, Bernard Marie, sont visés par une enquête judiciaire sur des mouvements de fonds suspects à Saint-Jean-de-Luz (Pyrénées-Atlantiques).

Extrait. Interrogé par le quotidien, le porte-parole de l’ex-garde des Sceaux, Florimont Olive, assure que, « connaissant l’honnêteté absolue de Michèle Alliot-Marie, cette enquête ne débouchera sur rien ». D’après le journal, une information judiciaire a été ouverte le 13 juin à Nanterre pour « abus de confiance » au préjudice de plusieurs associations locales, et confiée à trois juges d’instruction financiers.

Des montants suspects d’environ 200.000 euros

Lire la suite de l’article sur France TV Info

Note NPInfo : la loi nous oblige à respecter la présomption d’innocence, les commentaires seront modérés en ce sens.