Carte grise : préférer la procédure dématérialisée

Carte grise en ligne
Carte grise en ligne

Faire sa démarche de carte grise en ligne c’est maintenant possible

Depuis le 6 Novembre 2017 et la mise en place des télé-procédures en ligne, les services d’immatriculation des préfectures et sous-préfectures ne reçoivent plus de public pour les diverses demandes portant sur la carte grise. Les démarches se font donc essentiellement en ligne désormais, une mesure qui facilite beaucoup la tâche aux usagers et qui s’applique jusque-là sans trop grandes difficultés. La carte grise en ligne, c’est définitivement la fin des longues files d’attente qui s’observent habituellement aux guichets des préfectures. Focus !

Une mesure des plus avantageuses

Avec le vent de modernisation qui souffle sur le service public du fait de la dématérialisation progressive des démarches administratives, le système de demande de certificat d’immatriculation en ligne s’est nettement simplifié. La dynamique était implantée depuis 2009 déjà avec le nouveau système d’immatriculation (SIV), pour en venir finalement à l’application de la nouvelle formule : la carte grise en ligne.

Ainsi, pour faire sa carte grise sur internet, deux options s’offrent au choix. Il y a la solution d’immatriculation de l’Etat, puis les prestataires agréés et habilités par le Ministère de l’intérieur à l’instar du centre de traitement de cartegrise.com. Cela dit, il existe bien des avantages à faire établir son titre en ligne :

  • Economie d’argent : plus de frais d’essence, de frais de parking, et plus besoin d’une demi-journée de congés pour faire son certificat d’immatriculation.
  • Gain de temps : il suffit de quelques clics pour faire parvenir sa demande au prestataire.
  • Souplesse de la procédure : quel que soit l’endroit où l’on se trouve, avec une connexion internet et les pièces nécessaires déjà scannées, la demande de carte grise peut se faire.

La procédure proprement dite

Pour se faire une idée précise des démarches de carte grise en ligne, considérons à titre illustratif la procédure proposée par le site cartegrise.com. Avant d’envoyer son dossier et de procéder au paiement du prix du certificat d’immatriculation, il faut d’abord accéder au calculateur de taxe fiscale qui s’y trouve. Le montant à débourser est donné par celui-ci, une fois que ses champs ont été convenablement remplis. En effet, plusieurs éléments entrent en ligne de compte pour ce calcul. Il y a entre autres :

  • l’âge et la puissance du véhicule,
  • le genre de véhicule et son énergie,
  • le lieu de résidence du titulaire.

Une fois le montant connu, les étapes qui suivent sont la commande de la carte grise, le paiement et l’envoi des pièces requises par courrier. Sur ce dernier détail, il est important de préciser que tous les documents nécessaires à l’établissement du titre (en savoir plus ici) doivent être envoyés avant que la demande ne soit traitée ; cela coule de source. A ce propos, lorsqu’il manque certaines pièces au dossier envoyé, le centre de traitement de carte grise.com notifie cela à l’intéressé afin que ce dernier fasse le complément, sans quoi aucune prestation ne peut être fournie.

Toutefois, lorsque le dossier est accepté, la procédure tire ainsi vers sa fin, car il ne reste dès lors plus que la réception de la carte grise. Déjà, sous 24h après réception du dossier par le centre de traitement, un certificat d’immatriculation provisoire est transmis par courrier électronique au demandeur, mais la réception d’un tel document dépend bien évidemment du type de demande adressé. Quant au titre original lui-même, il est expédié à domicile sous plis sécurisé quelques jours plus tard par l’imprimerie nationale. Voilà détaillée la marche à suivre pour faire sa carte grise en ligne, sur cartegrise.com en l’occurrence.

Faire sa démarche de carte grise, non seulement c’est maintenant possible sur la toile, mais c’est encore plus facile que d’ordinaire.

Alexandre Allansson

Alexandre Allansson

Alexandre Allansson, rédacteur en chef de notre média, je distille les sujets au quotidien, il m'arrive aussi de traiter des articles sur des sujets spécifiques comme la gestion de patrimoine ou encore la fiscalité.
Alexandre Allansson

Les derniers articles par Alexandre Allansson (tout voir)

PARTAGER