Marine Le Pen

Marine Le Pen : « On a laissé sur notre territoire un fondamentalisme qui s’est organisé et qui s’est appuyé sur la complicité de nos dirigeants successifs »

Marine Le Pen, présidente du Front national et députée française au Parlement européen, était l’invitée politique de Sud Radio, ce mercredi 19 novembre. Elle est revenue sur l’identification d’un Français parmi les bourreaux possibles de Peter Kassig en Syrie, de même que sur ces filières « françaises » qui partent faire le Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot FN - Le Grand Journal Canal Plus 14 octobre 2013

Louis Aliot (FN) sur les révélations Fillon-Jouyet : « Cette affaire met en scène l’UMPS »

Tous les lundis à 8 h 30, metronews s’associe à France Bleu 107.1 pour interviewer un invité politique. Cette semaine, Louis Aliot, vice-président du Front national et député français au Parlement européen, a répondu aux questions de Sylvain Tronchet et de Vincent Michelon. « L’affaire Jouyet-Fillon rejaillit sur l’image… par francebleu1071 Lire l'intégralité de l'article

Marion Marechal Le Pen - Bourdin direct mai 2014

Marion Maréchal Le Pen (FN) veut la dissolution des groupes d’extrême gauche

Invitée à débattre sur France Info dans l’émission « L’interview politique » de Jean-François Achilli, Marion Maréchal – Le Pen, députée du Front National élue dans le Vaucluse, a critiqué sans détours la politique du ministre socialiste de l’Intérieur, après le drame de Sivens et a demandé à ce que les groupes Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen invitee TF1 120913

Une politique de l’emploi radicalement différente est une obligation économique et financière mais également morale

Ce texte de Marine Le Pen a été proposé au Figaro, au Monde, au Parisien et à La Tribune. Aucun de ces journaux n’a voulu le publier. Le chômage de masse coûte 100 milliards d’euros par an à l’État : plus que le déficit public ! Année après année, mois Lire l'intégralité de l'article

25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Marine Le Pen à Calais contre le « désespoir » de la population concernant l’immigration clandestine

Marine le Pen, la présidente du Front national, députée française au Parlement européen, était à Calais où elle est allée à la rencontre des populations françaises qui sont dans une situation de désespoir face à une immigration clandestine en pleine expansion alors que l’UMPS a toujours joué la politique de Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - depute FN Europeennes 2014 - Europe-1

Louis Aliot : « Le FN s’adresse aux Français, y compris ceux de confession musulmane »

Louis Aliot, vice-président du Front National, député français au Parlement européen, était l’invité de L’interview politique du week-end sur Europe 1. Il était interrogé par Maxime Switek sur l’actualité du moment et, notamment, sur le cas Maxence Buttey, cet élu FN converti à l’islam qui s’est vu suspendre de ses Lire l'intégralité de l'article

Archives mensuelles : décembre 2011

Réaction de Marine Le Pen aux vœux de Nicolas Sarkozy

Communiqué de Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle, Présidente du Front National

Les Français n’attendaient rien des vœux de Nicolas Sarkozy et ils n’ont pas été surpris.

Le président de la République n’a pas souhaité une bonne année à la France et aux Français, mais s’est souhaité une bonne campagne, en multipliant comme à l’accoutumée les déclarations d’intention et les formules électoralistes. Nicolas Sarkozy était plus que jamais dans l’incantation.

Usé par un mandat raté, Nicolas Sarkozy n’incarne plus l’espérance. Ce ne sont pas des mots qu’attendent les Français, ni un énième sommet pour l’emploi, ni évidemment la TVA sociale esquissée ce soir, mais de l’action, un changement de cap, radical et vigoureux.

Pour soulager tout de suite les Français, Nicolas Sarkozy aurait dû par exemple annoncer une baisse immédiate de la TIPP, alors que l’essence à la pompe n’a jamais été aussi cher. Baisse de la TIPP compensée par une surtaxation des énormes bénéfices des grandes compagnies pétrolières et gazières.

En outre, l’usage que, tout au long de ses vœux, Nicolas Sarkozy a fait du mot crise témoigne parfaitement de l’usage qui est fait de ce mot dans une opération d’enfumage général des responsabilités. La crise n’est pas une fatalité tombée du ciel, mais le produit des erreurs politiques de toute une génération, le mépris du peuple, supposé dépassé par la supra-nationalité européiste, le règne de l’argent roi, l’oubli de l’État, de tout souci d’un bien commun national pour le seul sauvetage des oligarchies bancaires. En un mot l’oubli de la France.

Face à ces vœux de renoncement et d’enfumage, Marine Le Pen est la candidate du bien commun français et des oubliés de la politique française.

Marine Le Pen adresse ses vœux 2012 à tous les Français

Marine Le Pen, Présidente du Front National et candidate pour la défense de la France et des Français à l’élection présidentielle de 2012, adresse ses vœux à tous les Français en métropole et en outre-mer.

Julien Rochedy (Les Jeunes avec Marine Le Pen) débat sur Europe 1 et Ma Chaîne Etudiante

Julien Rochedy porte-parole du FNJ (Front National de la Jeunesse) et président des Jeunes avec Marine et Bruno Julliard, chargé de l’éducation dans l’équipe de campagne de François Hollande, étaient invités à débattre sur Europe 1. Interrogés sur la désaffection des jeunes pour la politique, les deux représentants de la nouvelle génération politique ont fourni leur analyse sur la question.

Le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, a débattu face à Julien Rochedy, président des Jeunes avec Marine Le Pen.

à partir de 37mn

ASP : une maraude bien spéciale

Louis Aliot, le pasteur Blanchard et Stéphane lors de la maraude du 20 décembre

Par Tristan Josseaume, membre de l’ASP

Mardi 20 décembre 21 heures, le froid pique un peu. C’est la dernière maraude de l’année 2011.

La maraude de Noël : l’occasion pour l’ASP de distribuer aux exclus un peu plus que d’habitude. Jean-Pierre et Catherine ont pensé à un petit cadeau pour chacun. Mais là ne s’arrête pas la différence avec les tournées habituelles. Notre maraude a un petit ou plutôt un fort accent du midi. Ce soir là, notre quatrième comparse n’est autre que Louis Aliot. Oui, vous avez bien lu, Louis Aliot, le vice-président du Front National.

Nous sommes à quatre mois de l’élection présidentielle. Son emploi du temps est, personne n’en doute, millimétré. Et pourtant, il a trouvé le temps de passer une partie de la nuit aux côtés des plus démunis. Je ne connaissais pas personnellement Louis mais j’avoue quant même être surpris de le voir servir du café ou de la soupe à tous ces « marginaux ».

Rue de Rivoli

Aucun d’entre eux ne le reconnaît et cela n’a rien d’étonnant. Il s’acquitte avec humilité de la tâche que lui a confié le pasteur, comme un simple bénévole, un simple militant de base. Vous en connaissez beaucoup de dirigeants politiques de premier plan qui accompliraient ce genre de chose sans qu’ils puissent parader devant une nuée de micros et de caméras ? Eh bien, ce soir, le vice-président du Front National est là pour voir et écouter la parole des SDF, des laissés-pour-compte.

Dans la voiture, Jean-Pierre expose sa vision du service social et surtout dévoile tous ses nouveaux projets. Louis Aliot écoute et questionne. Peut-être une bonne occasion de faire encore progresser l’esprit social au sein du Front National ? Car, n’en doutons pas, le combat politique est indissociable du combat social. Quelques cafés et une poignée d’heures plus tard, nous nous séparons. J’ai le sentiment que cette maraude n’aura pas été tout à fait comme les autres. En somme, une maraude bien spéciale.

Bonne année et bonne santé à tous !

Source

———

Visualiser l’album de la maraude du 20 décembre 2011

Le prochain livre de Marine Le Pen Pour que vive la France sortira le 16 janvier 2012

Le 16 janvier prochain, le nouveau livre de Marine Le Pen Pour que vive la France où elle y expose son analyse de la société française, qui sera diffusé et distribué chez Hachette.

C’est son deuxième livre après A contre flots, son autobiographie, qui date de 2006 chez Grancher.

Prix de vente 15 euros, 200 pages environ.


Louis Aliot invité de « Bataille à l’écoute » sur Sud Radio face à une représentante de l’UMPS

Louis Aliot, vice-président du Front National en charge du Projet et Directeur opérationnel de la campagne de Marine Le Pen en charge du Pôle Rassemblement national, est l’invité de l’émission «Bataille à l’écoute» présentée par Gilles Tessier sur Sud Radio. Le thème du jour est : «2011, année de la crise. 2012, année de la loose ?»

Louis Aliot répond à l’euro-député, Marielle Sarnez : «Il est heureux de voir que le parti le plus européïste de France se rend compte que l’Europe a provoqué les délocalisations, la perte d’emplois, la désindustrialisation (…) Ce qu’il faut c’est réindustrialiser le pays, c’est donner les moyens aux PME et PMI car on l’oublie trop souvent, c’est elles qui sont le gisement d’emplois en France, il faut réguler les échanges et puis il faut mettre sur la table le problème de l’euro. Aujourd’hui de plus en plus de spécialistes disent que l’euro est un problème pour la compétitivité et la croissance économique».

Louis Aliot en profite pour rappeler aux auditeurs de Sud Radio que «les politiciens qui nous gouvernent, de droite et de gauche, ne tombent pas du ciel, ce ne sont pas martiens, ils ont été élus et, à un moment donné, le peuple doit se poser la question à force de mettre les mêmes de droite, de gauche, du centre. (…) Alors les Français ont un choix clair à la présidentielle : moi je pense que Marine Le Pen incarne ce choix et je crois qu’ils (les Français) sont prêts désormais, avec la crise, avec les mensonges qu’on nous répète depuis 20 ans, à faire le choix de la grande alternative politique.»

Flux audio compatible iPhone / smartphone / mobiles connectés

  

Protectionnisme intelligent / automobile : la Chine protège son industrie et ses emplois comme le propose Marine Le Pen

C’est désormais officiel depuis jeudi 29 décembre, les autorités chinoises viennent d’annoncer l’accentuation de mesures visant à favoriser, protéger et consolider par une politique de protectionnisme intelligent leur marché automobile et tous les emplois qui en découlent. Le but est clair pour la Chine : anticiper le ralentissement de l’économie et préserver «la nécessité d’un développement harmonieux de la construction automobile chinoise». La nouvelle directive chinoise entrera en vigueur le 30 janvier 2012.

Cette politique raisonnée est appliquée aujourd’hui aux États-Unis, au Brésil, au Canada, en Argentine dans plusieurs pays du monde ; c’est celle que propose aussi la candidate Marine Le Pen aux Français dans son programme pour l’élection présidentielle de 2012, une véritable politique constructive, visant à protéger son économie, son peuple, sa nation face à une concurrence ultra-mondialisée et ravageuse.

Nouvelle agression barbare dans le XVe arrondissement de Paris

Communiqué de Michel Thooris, conseiller à la Sécurité de Marine Le Pen

Une jeune femme de 29 ans a été violée et sauvagement poignardée par un homme alors qu’elle regagnait son domicile le 23 décembre vers 9 heures du matin dans le XVe arrondissement de Paris.

Son agresseur l’avait suivie jusque-là. Il a pénétré au domicile de sa victime où il a réussi à lui arracher son sac mais, rendu furieux par la résistance de la jeune femme, il s’est jeté sur elle, l’a violée et poignardée d’une vingtaine de coups de couteau avant de s’enfuir.

Transportée dans un état grave à l’hôpital, elle a toutefois pu raconter son agression avant de plonger dans le coma. Jeudi matin, son état ne s’était pas amélioré.

Devant l’incurie des pouvoirs publics, les criminels n’hésitent plus à passer à l’acte en plein jour et en pleine rue. Les voyous savent très bien qu’ils ne risquent plus rien sur le plan judiciaire en France, les prisons étant pleines et toutes les condamnations égales ou inférieures à deux ans d’emprisonnement ferme n’étant plus exécutées grâce à Michèle Alliot-Marie.

Il est tellement plus rentable d’appliquer la tolérance zéro en matière de stationnement automobile dans les grandes villes françaises plutôt que de lutter contre les gangs et les violeurs. Jour après jour, au fil de l’actualité, le bilan de Nicolas Sarkozy en matière de sécurité ne résiste pas à l’examen.

Aujourd’hui, c’est la vermine qui tient la rue et ce sont les braves gens qui sont passés au Karcher.

Le bal des faux-culs

Libres propos de Karim Ouchikh, conseiller à la Liberté d’expression de Marine Le Pen

A Paris, ils ne cessent de s’écharper. De l’Assemblée nationale au Sénat, dans la presse écrite comme sur les plateaux de télévision, partout où les Français peuvent être adroitement abusés, l’UMP, le Parti socialiste et son allié, Europe Écologie Les Verts nous jouent chaque jour le même spectacle désolant : celui d’une prétendue opposition frontale entre deux forces politiques, la droite et la gauche, qui se marqueraient partout à la culotte. Il se dit même que leurs prétendants respectifs à l’Elysée, de son actuel locataire, Nicolas Sarkozy, à François Hollande, en passant par l’inénarrable Eva Joly, seraient chacun porteur d’un projet pour la France, forcément exemplaire…

Mais à Bruxelles, la musique n’est pas la même. Sitôt que sont abordées les questions européennes, des amitiés occultes se nouent entre la droite et la gauche françaises. Dernier avatar en date de ces solidarités naturelles qui se forgent secrètement au sein des institutions bruxelloises, au Parlement européen plus qu’ailleurs : le Parti populaire européen, les sociaux-démocrates, les Verts, – auxquels appartiennent respectivement l’UMP, le Parti socialiste et EE-LV- ici associés aux libéraux, sont tombés d’accord, mercredi 28 décembre 2011, pour faire front commun dans la perspective de peser dans les débats sur le futur traité à Vingt-six.

Au menu de ce pacte idéologique que nos eurodéputés s’emploient à ne surtout pas ébruiter aux oreilles de nos compatriotes, tant ces questions sont jugées par tous déterminantes pour l’avenir de la France : infléchir la construction européenne vers davantage d’intégration, en intensifiant les transferts de souverainetés au dépens des Etats, et renforcer dans ce processus l’implication des institutions bruxelloises, en plaçant l’action de la Commission européenne au cœur d’un gouvernement économique de la zone euro.

Le Front National s’incline devant ces nouvelles victimes de trop et exprime toute sa solidarité et sa compassion à leurs familles

Communiqué de Jean-Yves Waquet, conseiller politique Défense de Marine Le Pen

L’annonce de la mort de deux sous-officiers du 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol a douloureusement endeuillé cette fin d’année, en portant à 78 le nombre de nos morts en Afghanistan. Le Front National s’incline devant ces nouvelles victimes de trop et exprime toute sa solidarité et sa compassion à leurs familles.

Nos soldats ont été tués dans des circonstances particulièrement tragiques puisqu’ils ont été lâchement assassinés par l’un de ceux avec lesquels ils étaient censés collaborer et pour lesquels ils agissaient en soutien.

Ce drame démontre s’il en était besoin la fragilité du plan de passation de suite à l’armée Afghane, et les risques courus par nos soldats qui ne feront qu’augmenter pendant le processus de transition.

Pour le Front National, il est donc nécessaire de réévaluer les conditions de notre retrait, en ne gardant comme facteur de choix essentiel que celui de  la sécurité de nos soldats qui ont déjà assez payé de leur sang notre présence en Afghanistan.

Encore deux militaires français tués en Afghanistan (actualisé)

Selon les premiers éléments fournis par la force d’occupation l’OTAN en Afghanistan (Isaf), deux légionnaires, appartenant au 2e Régiment étranger de génie (2e REG), ont été tués ce matin dans la province de Kapisa, au nord-est de Kaboul, une région très infiltrée par les taliban dans laquelle évolue une partie des forces françaises.

Ils s’installaient à un poste permanent de l’ANA (Armée nationale afghane), quand un soldat afghan a surgi et a ouvert le feu sur deux légionnaires avant d’être lui même neutralisé. Ils étaient en mission de soutien à l’armée afghane, quand le soldat afghan a délibérément tiré à bout portant sur les deux militaires français. Dans la journée, les taliban ont revendiqué cette attaque (voir ici).

L’un des deux légionnaires tué est l’adjudant-chef Mohammed  el-Gharrafi, 39 ans, marié et père de quatre enfants, qui a rejoint les rangs de la Légion étrangère, le 3 décembre 1992 (sa biographie est disponible ici). En revanche, conformément aux vœux de la famille du sergent également tué ce matin en Kapisa, aucun élément biographique le concernant ne sera rendu public.

Un tragique épisode qui pose une fois de plus le problème de la fiabilité de l’ANA. Pour l’armée française, cet énième épisode de la guerre en Afghanistan confirme que la situation est de plus en plus difficile.

Cela porte à 78 le nombre de soldats français tués en Afghanistan, pour rien.

Qu’ils reposent en paix !

Journal de bord de Jean-Marie Le Pen

Comme chaque semaine, Jean-Marie Le Pen répond aux questions de Marie d’Herbais et Julien Sanchez sur le site internet du Front National

Au sommaire de ce numéro

Forfaiture : un think tank proche de l’UMP propose de partager la dissuasion nucléaire avec l’Allemagne

Une fondation proche de l’UMP propose de partager la dissuasion nucléaire avec l’Allemagne, nous dévoile Jean-Dominique merchet, responsables des questions de défense à Marianne.

Dans un document récemment paru (que l’on peut lire intégralement en cliquant ici ), la Fondapol, un Think Tank proche de l’UMP, propose la création d’une « communauté franco-allemande » qui unirait nos deux pays dans une fédération très étroite. Cette France-Allemagne serait le noyau le plus intégré d’une Europe à géométrie variable. Ce projet se base sur l’idée que « les puissances de demain devront réunir trois attributs : une gouvernance solide et démocratique, des finances saines au service d’une économie de l’innovation et une capacité de défense globale ».

C’est ce dernier point qui est le plus développé dans les « 12 idées pour 2012″ et notamment le fait que « la France doit partager avec l’Allemagne sa force de dissuassion nucléaire ».

Les auteurs (qui souhaitent rester anonymes) de ce texte ne sont pas des ignorants : ils connaissent les réalités de l’Europe et notamment le peu de propension de l’Allemagne à s’engager dans cette voie : « En Allemagne, le nucléaire est vécu comme un risque et non comme une protection – chez nous, c’est l’inverse ! » écrivent-ils, tout en rappellant que l’Allemagne préfere la défense antimissile avec les Américains que le nucléaire avec les Français. Les auteurs reconnaissent que la main tendue par la France à ses partenaires européens pour une « dissuasion concertée » (selon le mot d’Alain Juppé en 1995) « n’a pas été saisie, en particulier par les Allemands. Ou, plus exactement, il n’y a pas encore eu d’accusé de réception de leur part. La porte restera-t-elle toujours fermée à cette idée de copropriété de fait? » s’interrogent-ils.

Lire la suite

SNCF : augmentation des tarifs et choix politiques

Communiqué de Gaël Nofri, conseiller aux Services publics de Marine Le Pen

L’annonce d’une énième augmentation des tarifs de la SNCF de plus de 3%, alors même que ceux-ci avaient déjà augmenté de 2,85% en 2011, ne peut que confirmer les légitimes inquiétudes des Français.

L’augmentation des tarifs de la SNCF, alors même que la société a accru ses bénéfices de près de 5% en 2011, témoigne en effet de l’absence tragique d’ambition du Gouvernement pour le transport ferroviaire français. Le choix de laisser les tarifs du train s’envoler, après avoir permis l’ouverture du rail à la concurrence, prouve, s’il en était encore besoin, qu’il n’existe aucune vision cohérente, aucune ambition nationale, en faveur d’une politique d’aménagement du territoire par les transports en commun.

Nous ne pouvons que regretter l’entêtement du Gouvernement dans une voie qui méprise la France rurale, entrave l’aménagement du pays et prive notre économie d’un de ses principaux atouts: la diversité et la richesse des territoires français. Le redressement de la France et de son économie passe inévitablement par l’affirmation de politiques nationales claires, celles-ci ne peuvent exister sans un État fort, un État stratège, s’appuyant sur des services publics de réseaux forts, cohérents et structurants. Cela suppose une rupture nette avec les politiques voulues, promues et mises en œuvre par l’UMP et le PS depuis plus de 20 ans, notamment avec les choix mondialistes et ultralibéraux portés par l’Europe de Bruxelles.

Seule Marine Le Pen porte, depuis toujours, un discours claire et cohérent et la matière : seule elle porte une rupture totale avec le système UMPS, seule elle a toujours refusé de céder aux dogmes de l’Europe de Bruxelles. Le Peuple Français, qui en 2005 avait déjà rejeté par référendum les choix de société que l’on tente aujourd’hui de lui faire payer, ne peut aujourd’hui que constater l’actuelle forfaiture de nos gouvernants: c’est la crise de leur credo que ceux-ci tentent de lui faire financer par les multiples augmentations de tarifs qui grèvent aujourd’hui son pouvoir d’achat.

Cadeau de fin d’année de l’Union européenne : le Père Noël est vraiment une ordure !

Communiqué de Guillaume Vouzellaud, conseiller politique de Marine Le Pen à la Chasse, président du Cercle national Chasse Pêche Nature Environnement

L’avant-veille de Noël, le Conseil d’État, sur injonction des « anti-chasse », vient d’interdire la chasse de l’oie jusqu’au 10 février. Mieux, obéissant servilement aux technocrates européens, il entend interdire purement et simplement la chasse aux anatidés et limicoles après le 31 janvier. Et dire que nos pères les chassaient jusqu’à la fin mars ! C’était notre tradition. Et cette coutume n’était pas « contra legem » au regard du droit naturel.

Aujourd’hui, les chasseurs doivent tirer les hases début novembre alors qu’elles sont très souvent pleines ! La Fédération nationale des Chasseurs demande le déplacement de cette période de chasse. Que nenni ! Les préfets aux ordres de Bruxelles s’agenouillent. Où est l’intérêt cynégétique ? Où est l’intérêt des amoureux de « Dame Nature ».

Le Conseil d’État s’est appuyé sur la directive européenne « oiseaux » (79/409) pour interdire la chasse à l’oie début février.

Marine Le Pen entend rétablir, pour la chasse également, les valeurs qui ont fondé notre société moderne. Liberté, Égalité, Fraternité, tels sont les principes sur lesquels elle entend s’appuyer et qui doivent aussi dicter les règles cynégétiques françaises. Les chasseurs français ne seront pas, en ce début du 21e siècle, les nouveaux serfs d’une Union européenne déracinée, hégémonique et totalitaire.

Les chasseurs français au côté de Marine ne céderont pas. C’est notre pays, les chasseurs en sont les paysans et les gardiens !