Restons Français - Nouvelle Calédonie 2014

Provinciales 2014 – « Restons Français » en Nouvelle-Calédonie !

Le 11 mai 2014 auront lieu les élections provinciales 2014 pour décider de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie face à la pression des indépendantistes UMPS ! Le Front National sera bien présent avec la liste « Restons Français, le Sud fait Front ! » Ce scrutin se déroulera dans les trois provinces de Nouvelle-Calédonie : province Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Elections Europeennes 2014 - NationsPresse

Marine Le Pen lance la campagne : « Oui à la France, non à Bruxelles ! »

A Paris, à la Maison des Centraliens, Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National et du RBM, a lancé la campagne pour les élections européennes du 25 mai 2014. Elle était accompagnée des 8 candidats têtes de liste : Pour la région Nord-Ouest avec Marine Lire l'intégralité de l'article

Hors zone euro, la Grande Bretagne se redresse plus vite

Hors zone euro, la Grande-Bretagne se redresse plus vite que la France !

Revue de presse. Hors de la zone euro et parfaitement souveraine, la Grande-Bretagne se redresse après la crise financière. Grâce à la mise en place d’une politique monétaire très accommodante, le gouvernement favorise en priorité le retour de la croissance économique, l’emploi des Anglais, le développement et l’activité des entreprises, Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

A Laguiole, c’est un morceau de notre patrimoine national que brade le gouvernement !

Communiqué du Front National Au prétexte que la loi censée protéger les artisans titulaires d’une indication géographique protégée n’est pas encore appliquée, le gouvernement abandonne le village de Laguiole, fleuron de la coutellerie française, à une succession de décisions ubuesques. Après avoir été dépossédé de son nom par une première Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - France 3

Européennes / FN / BNP – Droit de réponse de Marine Le Pen au Figaro

Mise en cause dans un article titré « Rencontre avec Nigel Farage, le Britannique qui veut faire sauter l’Europe » publié en page X de votre édition du 15 avril 2014 et dans sa version numérique http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/14/31001-20140414ARTFIG00287-rencontre-avec-nigel-farage-le-britannique-qui-veut-faire-sauter-l-europe.php, je vous prie et au besoin … en vertu des dispositions prévues par l’article 13 Lire l'intégralité de l'article

Humiliation de la France su la scene europeenne - deficit public 2014

Objectif 3 % de déficits publics : Valls contredit Hollande !

Dans la revue de presse de ce matin diffusée sur la chaîne de l’économie, BFM Business, Laurent Mimouni relate le contorsionnisme adopté par le Premier ministre, Manuel Valls, pour essayer de s’en sortir vis-à-vis de l’Europe de Bruxelles : « Hier à Berlin raconte Le Figaro, Manuel Valls a été très clair, Lire l'intégralité de l'article

vacances - le budget des francais chute de 25 pourcent

Vacances : le budget des Français s’effondre de 25 % !

En plein marasme social dû à la politique d’austérité européenne mise en œuvre par le tandem socialiste Valls-Hollande, les Français sont obligés de réduire considérablement depuis plus de 3 ans leur budget alloué pour partir en vacances. Ils se serrent la ceinture et économisent. C’est Mondial Assistance, un assureur de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Europeennes 2014 - 25 mai 2014

Européennes 2014 – Marine Le Pen : « J’en appelle à la lucidité des Français ! »

Ce matin, Marine Le Pen, présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, était l’invitée de Guillaume Durand sur Radio Classique et LCI. Marine Le Pen a réagi en marge des élections européennes qui se dérouleront le 25 mai 2014 en France. « J’en appelle à la lucidité des Français !  Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Salut les terriens : Louis Aliot invité de Thierry Ardisson

Louis Aliot, vice-président du Front National chargé des manifestations et de la formation, est l’invité de Thierry Ardisson dans l’émission « Salut les terriens » sur Canal Plus. Salut les Terriens du 12/04/14 – Part. 2 Louis Aliot à partir de 7mn Partager la publication "Salut les terriens : Louis Aliot invité de Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : FN – Front National

Provinciales 2014 – « Restons Français » en Nouvelle-Calédonie !

Restons Français - Nouvelle Calédonie 2014

Le 11 mai 2014 auront lieu les élections provinciales 2014 pour décider de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie face à la pression des indépendantistes UMPS ! Le Front National sera bien présent avec la liste « Restons Français, le Sud fait Front ! »

Stephane-Chipault responsable RBM Nouvelle Caledonie Francaise - elections provinciales 2014Ce scrutin se déroulera dans les trois provinces de Nouvelle-Calédonie : province du Nord, du Sud et des îles Loyauté. La participation est souvent plus forte qu’en métropole atteignant un taux de 76,4 % par exemple en 2004 !

Le Front National présente une liste dans la province du Sud intitulée : « Restons Français, le Sud fait Front ! » avec Bianca Hénin. Elle sera appuyée et soutenue par Stéphane Chipault, responsable du Rassemblement Bleu Marine (RBM) en Nouvelle-Calédonie.

Le FN et le RBM dénoncent avec force les absurdités du protocole de l’Accord de Nouméa qui déroge à la Constitution de la République française au seul bénéfice des indépendantistes.

Le FN et le RBM exigent 7 priorités :

  • Un audit politique, économique et social de l’Accord de Nouméa
  • La mise en place du premier référendum dès 2014
  • Le maintien des 4 compétences régaliennes à l’État français
  • La poursuite de la recherche pour un « drapeau commun » pour initier le remplacement du drapeau FLNKS
  • Le refus d’un nouvel accord unilatéral
  • La préparation avec les indépendantistes d’un statut politique stable et définitif (droit à la propriété privée pour les non-kanaks, libération de la démocratie esclave du gel du corps électoral…)

Cliquez ci-dessous pour agrandir le document Restons Français avec le Sud fait Front FN RBM - Elections provinciales 2014 - Nouvelle Calédonie Française 2

Marine Le Pen lance la campagne : « Oui à la France, non à Bruxelles ! »

Marine Le Pen - Elections Europeennes 2014 - NationsPresse

A Paris, à la Maison des Centraliens, Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National et du RBM, a lancé la campagne pour les élections européennes du 25 mai 2014.

Elle était accompagnée des 8 candidats têtes de liste :

Pour la région Nord-Ouest avec Marine Le Pen, à l’Est avec Florian Philippot, en Île-de-France avec Aymeric Chauprade, dans le Massif central-Centre avec Bernard Monot, à l’Ouest avec Gilles Lebreton, dans le Sud-Est avec Jean-Marie Le Pen, dans le Sud-Ouest avec Louis Aliot, et en outre-mer avec Marie-Luce Brasier-Clain

Reportage vidéo

La FIFA veut imposer le port du voile dans le football français

Front National  Flamme FNCommuniqué d’Eric Domard, conseiller aux sports de Marine Le Pen, membre du bureau politique du FN

Après avoir défendu envers et contre toute logique sportive et climatique la candidature du Qatar à l’organisation de la Coupe du monde 2022 et ce alors même qu’une vaste enquête vise les conditions d’attribution de la compétition à ce micro état islamiste, Joseph Blatter, président de la FIFA, veut imposer le port du voile dans le football français.

Rappelons que ce diktat religieux a été défendu par la Fédération asiatique de football dont le Qatar est un membre financièrement influent qui a obtenu gain de cause il y a quelques mois auprès de l’International Football Association Board (IFAB).

Pour Joseph Blatter, « l’International Football Association Board est le gardien de la loi du jeu et si les gardiens de la loi du jeu disent que les filles peuvent porter un voile, la Fédération française ne peut s’y opposer ».

Cette confusion des genres savamment opérée par le président de la FIFA ne trompera personne. L’IFAB fixe en effet les lois et règlements du jeu, elle n’a pas vocation à imposer des prescriptions religieuses ni à s’immiscer dans le champ extrasportif.

Auquel cas, comment la FIFA pourrait justifier qu’elle impose à la France d’autoriser le port du voile au nom de la lutte contre les discriminations et la liberté religieuse, mais accepte que la Fédération iranienne de football interdise aux femmes de se trouver dans les mêmes tribunes que des hommes dans les stades.

La France n’a pas à se plier aux exigences partisanes de M. Blatter et à cette ingérence du religieux dans le domaine sportif.

Le Front National rappelle son attachement inconditionnel à la neutralité religieuse et politique dans le sport en général et le football en particulier.

Il enjoint Mme Vallaud-Belkacem, ministre des Sports et des droits de la femme, de faire respecter la loi française et de faire appliquer en toute circonstance nos principes républicains.

L’école doit éduquer, pas endoctriner

Blanchard JCCommuniqué de Jean-Claude Blanchard, conseiller municipal de Saint-Nazaire, conseiller à la CARENE

J’apprends avec stupéfaction qu’au lycée expérimental de Saint-Nazaire, déjà tristement célèbre pour être l’un des plus mauvais lycées du pays avec 8 % de réussite au baccalauréat, étaient organisées ce vendredi la projection d’un film et la présentation d’un livre. Ces deux « œuvres » – je ne saurais dire – sont dédiées aux Groupes d’action révolutionnaires internationalistes (GARI). Ceux-ci, formations anarchistes d’extrême gauche actives durant les années 1970 contre le régime finissant de Franco, se sont faites connaître par leurs méthodes (voir l’article ici).

Quelles sont ces méthodes dont le lycée expérimental de Saint-Nazaire se fait l’apologue ? Il y a le financement par le biais de hold-up et de braquages de banques. Il y a les attentats à la voiture piégée et à la mitraillette, visant des ponts, véhicules, banques, gares, palais de justice, consulats, lieux de culte, compagnies aériennes, postes-frontières et sièges de journaux ; donc, de symboliques atteintes aux biens, aux personnes, aux institutions et jusqu’à la liberté même d’expression ! Il y a, encore, de fausses alertes à la bombe, et les vraies bombes qui explosent, blessant grièvement douze civils.

Voilà deux documents qui ne sont pas présentés à des étudiants en histoire ou en sciences politiques d’une vingtaine d’années, sous la forme contextualisée de sources historiques, sujettes à recherche et débat, par exemple dans le cadre de travaux dirigés. Non ! Ce sont de jeunes gens d’une quinzaine d’années qui en seront les destinataires, non seulement sans le recul critique mais en plus – c’est cadeau ! – le commentaire partial et passionné de Nathalie Bruneau, ancienne élue label gauche au conseil municipal, antifasciste assumée et dont le seul objectif pédagogique semble être la lutte contre le Front National en général et ses élus nazairiens en particulier.

Je rappelle – mais pourquoi faut-il le rappeler ?! – que l’école est un espace sanctuarisé. La neutralité de l’enseignement et des enseignants doit rester la norme. Aucune propagande ne saurait être tolérée, même dans un établissement « expérimental », a fortiori quand celle-ci promeut le terrorisme !

J’en référerai donc dès aujourd’hui tant à l’Inspection d’académie qu’au conseil régional et au conseil général.

Perpignan : Louis Aliot fait la procession de la Sanch et repart en campagne

Parmi la foule de pénitents, la procession de la Sanch de Perpignan a comporté cette année la présence voilée du chef de l’opposition municipale, Louis Aliot.

Le vice-président du Front National participait pour la première fois à la tradition hispanique du vendredi saint. Cet engagement stratégique est simultané à l’entrée en campagne pour les élections européennes, lors desquelles le compagnon de Marine Le Pen revendique son opposition à la charte européenne des langues régionales et exprime sa crainte de « balkanisation de la France »

Le candidat du Front National aux élections municipales de Perpignan, Louis Aliot, qui s’est offert près de 45 % des voix le 30 mars, repart en campagne. Cette fois-ci, sa ligne de mire est le scrutin européen du 25 mai, qu’il aborde avec les arguments « contre la charte européenne et la balkanisation de la France« , « tout ce qu’il faut savoir sur la fin de l’euro » et « exigeons nous aussi un référendum sur l’immigration », en référence à la consultation suisse du 9 février. Ostensiblement, la visée européenne du vice-président du FN penche nettement plus vers l’extrême droite et le populisme que le programme perpignanais. Rétrospectivement, elle met en lumière une stratégie centriste pour la conquête de l’hôtel de ville de la capitale du Roussillon, doublée d’un retour sur les fondamentaux du parti pour le vote communautaire.

Lire la suite

La fermeture de l’usine Seita à Carquefou, nouveau scandale européen

Logo Elections europeennes 2014Communiqué de Gilles Lebreton, tête de la liste Bleu Marine dans la circonscription Ouest

Le fabricant de cigarettes Seita, filiale du Britannique Imperial Tobacco, vient d’annoncer sa décision de fermer son usine de Carquefou, en Loire-Atlantique, et de supprimer 366 emplois. Il confirme simultanément son intention de créer 130 emplois en Pologne, État membre de l’’Union européenne où la main-d’œ’œuvre est moins chère.

C’est une nouvelle preuve de la véritable nature de l’’Union européenne, qui n’’est pas le beau rêve que nous vend l’’UMPS, mais l’’instrument d’’une mondialisation ultralibérale sans foi ni loi qui pratique le dumping social à outrance.

Le 25 mai, la liste Bleu Marine que j’ai l’’honneur de conduire, et que soutient le Front National, se présentera aux suffrages des électeurs de l’’Ouest pour défendre le peuple français contre l’’Union européenne.

Affaire Morelle : Gilbert Collard exige l’ouverture d’une information judiciaire

Gilbert CollardQuestions au gouvernement de Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine élu dans le Gard

M. Gilbert Collard interroge Mme la garde des Sceaux, ministre de la Justice, sur les suites qu’elle compte apporter aux révélations concernant un haut fonctionnaire membre de l’IGAS (Inspection générale des affaires sociales).

Ce haut responsable, conseiller à l’Élysée et porte-parole de la présidence de la République a en effet clairement reconnu avoir été rémunéré en 2007 et à concurrence de 12 500 euros par un laboratoire pharmaceutique danois, et ce afin de « faciliter » le remboursement de produits pharmaceutiques par la Sécurité sociale.

Il y a là un conflit d’intérêts qui est prévu et réprimé par l’article 432-12 du code pénal, et ce indépendamment de la loi du 11 octobre 2013 relative à la transparence de la vie publique qui est postérieure aux faits allégués.

En effet, bien que l’irrégularité date de 2007, le garde des Sceaux pourra diligenter des poursuites, et ce pour deux bonnes raisons. En premier lieu, les infractions occultes ou dissimulées ne se prescrivent qu’à dater de leur révélation, c’est-à-dire ici en avril 2014. En second lieu, contrairement à l’ancien délit d’ingérence, la prise illégale d’intérêts est devenue un délit continu, qui ne se prescrit qu’ à dater de la restitution intégrale des avantages irrégulièrement acquis.

M. Gilbert Collard souhaiterait donc savoir si, en tant que chef hiérarchique du parquet, le garde des Sceaux a d’ores et déjà ordonné l’ouverture d’une information judiciaire, pour un délit passible de cinq ans de prison et de 500 000 euros s’amende.

M. Gilbert Collard souhaiterait savoir en outre si la chancellerie, qui est désormais en possession du dossier, l’a d’ores et déjà transmis à la Direction générale de la fonction publique, afin qu’une procédure disciplinaire puisse être engagée sans délai.

Louis Aliot : « Une véritable réflexion sur le devenir territorial de la France est nécessaire »

louisCommuniqué du groupe des élus du Front National en Languedoc-Roussillon présidé par France Jamet

A l’occasion du conseil régional qui s’est déroulé ce vendredi 18 avril, les élus ont eu l’occasion d’intervenir pour débattre sur le projet de réforme administrative territoriale du gouvernement de Manuel Valls qui entend sacrifier la moitié des régions au profit d’une « landernisation » de notre territoire national, préjudiciable à nos libertés et à notre identité.

Louis Aliot, vice-président du Front National et conseiller régional, est intervenu pour le groupe FN. Il a aussitôt mis en cause des décisions prises de manière totalement arbitraire sur des critères purement économiques, sans regarder ce qu’il y a dans les territoires, notamment par rapport aux communes. « La commune est l’un des éléments des libertés individuelles en France depuis la Révolution », a-t-il rappelé. « Toucher aux communes, c’est toucher à l’âme même du territoire de la France, de la République française » a souligné Louis Aliot.

Au moment où tout le monde prône la proximité, les technocrates et les décideurs parisiens éloignent de plus en plus le pouvoir des citoyens.

Ce sera un combat à venir, a insisté l’élu des Pyrénées-Orientales : « Ce n’est pas parce que l’Allemagne a moins de communes, que la France devrait se mettre au diapason de l’Allemagne. Nous avons notre identité, nous avons notre histoire et j’espère bien qu’on défendra cet héritage-là, parce que sinon, à ce moment-là, on n’a qu’à transformer l’Europe en Europe de marchés financiers, notamment, enlever tout ce qui est identitaire et historique, et puis on ne parlera plus de rien ! »

Au demeurant, il y a nécessité de clarifier les compétences entre les échelons régionaux, départementaux et communaux.

Aussi, le groupe FN en Languedoc-Roussillon a affirmé sa volonté pour lancer une véritable réflexion sur le devenir territorial de la France, sur la décentralisation et sur la réforme de Manuel Valls.

Affaire Morelle : la République exemplaire attendra !

Front National flammeCommuniqué du Front National

L’affaire Aquilino Morelle témoigne de la profonde arnaque socialiste sur la République qui, enfin, devait devenir exemplaire. En réalité, chaque jour qui passe démontre que rien n’a changé, que l’État et les charges publiques continuent d’être utilisés par le pouvoir comme un moyen de promotion personnel, d’entretien et de recyclage des amis. Les mauvaises habitudes du clan Sarkozy ont manifestement déteint sur le clan Hollande.

François Hollande bien sûr doit se séparer rapidement de son conseiller Aquilino Morelle, soupçonné de conflits d’intérêts et manifestement grisé par les privilèges du pouvoir. Mais il aurait dû également veiller à ce que l’IGAS ne se transforme pas en matelas postélectoral pour Dominique Voynet…

Entre le pouvoir UMP et le pouvoir PS, entre Nicolas Sarkozy et François Hollande, l’immoralité publique et l’affaiblissement du sens de l’État sont d’autres points communs, avec lesquels les Français doivent rompre.

A Laguiole, c’est un morceau de notre patrimoine national que brade le gouvernement !

Encart Front National - Flamme - logo

Communiqué du Front National

Au prétexte que la loi censée protéger les artisans titulaires d’une indication géographique protégée n’est pas encore appliquée, le gouvernement abandonne le village de Laguiole, fleuron de la coutellerie française, à une succession de décisions ubuesques.

Après avoir été dépossédé de son nom par une première décision de justice qui a donné raison à l’affairiste sans scrupules qui avait déposé la marque Laguiole en 1993, le village vient d’être condamné à payer 100.000 euros à celui qui s’est contenté de spolier son nom pour importer des produits chinois.

Les ministres Arnaud Montebourg, chantre en carton pâte du made in France, et Valérie Fourneyron, se contentent de regretter « une situation regrettable ». Quant à Aurélie Filippetti, trop occupée à lutter contre des maires Front National démocratiquement élus, elle laisse filer sans broncher un morceau de notre patrimoine national.

Intervention de Marine Le Pen au Parlement européen

Intervention de Marine Le Pen, députée française au Parlement européen, sur le détachement de travailleurs effectué dans le cadre d’une prestation de services.

Cliquer ci-dessous

Marine Le Pen - Jean Marie Le Pen - Bruno Gollnisch

Annonces de Manuel Valls : cure d’austérité et violence sociale sans précédent, au nom de l’UE !

Logo Elections europeennes 2014Communiqué de Florian Philippot, vice-président du FN et directeur national de la campagne des européennes

Les annonces de Manuel Valls confirment une cure d’austérité sans précédent qui se traduit par une violence sociale de plus en plus insupportable, de surcroît sans efficacité économique.

En gérant la pénurie plutôt que de se défaire des diktats de Bruxelles pour relancer la croissance et l’emploi, le gouvernement accroît partout l’injustice et la pauvreté. Il prouve qu’il est le serviteur des marchés financiers et non le serviteur des Français.
Les fruits les plus pourris de cette politique d’austérité et de pénurie sont la poursuite du gel du point d’indice des fonctionnaires, la non-revalorisation des retraites de base et complémentaires, des prestations familiales, logement ou invalidité.

Des millions de Français vont subir en conséquence un effondrement de leur niveau de vie, parce que le gouvernement s’entête à obéir à l’Union européenne sur l’euro et la politique économique plutôt que de défendre l’intérêt général.

D’autres mesures d’austérité viendront compléter ce triste tableau après les européennes si ces élections ne désavouent pas très clairement les partis, UMP et PS en tête, qui préfèrent l’Union européenne à l’intérêt de la France !

SMIC au rabais : la prochaine étape de l’austérité qu’on impose à la France

Marine Le Pen - NationsPresse MagazineCommuniqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

L’offensive actuellement menée contre le SMIC, déjà relayée par le socialiste Pascal Lamy et le président du Medef Pierre Gattaz, s’inscrit dans le projet de l’Union européenne de libéraliser intégralement le marché du travail, quitte à précariser comme jamais les salariés.

A quelques semaines des élections européennes, le gouvernement dit s’y opposer mais les Français doivent savoir que ce projet scandaleux, et d’autres, ressurgira inévitablement après les élections si un signal très fort n’est pas envoyé dans les urnes. Baisser aujourd’hui le SMIC horaire pour les jeunes, c’est par exemple préparer le terrain pour faire demain la même chose chez les seniors, qui sont de plus en plus frappés par le chômage.

La lutte contre le chômage ne se fera pas en tirant tout le monde vers le bas, en détruisant notre modèle social, en cassant les ressorts de l’économie. Elle se gagnera en créant les conditions de la création de richesses en France, par une politique économique de réarmement de notre pays face à la mondialisation sauvage, et donc par un vrai changement de cap sur l’euro, le protectionnisme et le patriotisme économique.

Marine Le Pen s’opposera avec vigueur à tout projet de salaire inférieur au SMIC horaire. Elle appelle les Français à tourner la page de cette austérité insensée qui imprègne toute la politique de l’Union européenne, et donc du PS et de l’UMP.

Euro cher : le président de la BCE donne raison au Front National

Bernard MonotCommuniqué de Bernard Monot, stratégiste économique du Front National et tête de liste Bleu Marine aux élections européennes 2014 dans la circonscription Massif Central – Centre

En pleine campagne des élections européennes 2014, le président de la Banque centrale européenne, a curieusement admis à Washington que l’euro cher pénalisait la reprise économique et accroissait les risques de déflation de la zone euro. Il faut dire qu’en terminant la semaine dernière à pratiquement 1,39 euro/dollar, l’euro a augmenté de 54 % depuis sa naissance en 2002 ! Ce sujet est revenu au centre du débat politique tant l’euro cher pénalise toutes les entreprises françaises.

Il est désolant de voir toute cette classe politique UMPS impuissante qui après avoir dépossédé la France du franc, se réveille et s’érige aujourd’hui contre la politique de taux de change néfaste de la BCE.
Messieurs Moscovici, Valls, Montebourg, Sapin, Guaino, Chatel, Lemaire, etc. découvrent soudainement les méfaits de cet euro sur l’économie et l’emploi et font mine de s’élever contre Monsieur Mario Draghi ; ce que le FN dénonce depuis le début.

Comme toujours, beaucoup de bruit pour rien

flamme_fn_04-150x1503Communiqué du Front National

Un journal du soir, informé grâce à l’infraction de viol du secret de l’instruction, croit pouvoir impressionner en révélant qu’une information judiciaire a été ouverte contre X et croit pouvoir écrire que cette information concernerait le micro parti « Jeanne ».

Selon ce quotidien, le dossier a été initié par la Commission des comptes de campagne et porterait sur des prêts consentis à des candidats lors des dernières élections cantonales et législatives : on saura que tous les comptes de campagne de ces élections ont été approuvés par ladite commission qui n’a jamais posé la moindre question à propos de ces prêts.

Les dirigeants du Front National sont tout à fait sereins, ils savent qu’aucune irrégularité n’a été commise et que tout cela ne donnera rien.

Ils constatent simplement la persécution policière et judiciaire de ce pouvoir socialiste aux abois et cela à la veille d’élections qui marqueront sa défaite. Les Français ne seront pas dupes de ces méthodes indignes d’une véritable démocratie.