Archives par auteur : Hugues Portal

Pour sauver l’euro, Macron défend la fuite en avant fédérale, antidémocratique et coûteuse!

Front National flamme

Communiqué du Front national

Emmanuel Macron avoue dans Le JDD aujourd’hui la réalité du projet de la Caste qui contrôle la zone euro : une fuite en avant perverse, par un budget commun, une dette commune, et même un parlement commun !

Cette fuite en avant fédéraliste est perverse parce que ses conséquences automatiques ne sont jamais exposées aux Français : encore moins de souveraineté et donc de démocratie dans nos nations, et des transferts massifs et obligatoires d’argent de pays comme la France vers les pays du Sud et de l’Est de l’Europe. Ces transferts financiers pourraient représenter plusieurs points de PIB chaque année, soit l’équivalent de dizaines de milliards d’euros payés par le contribuables français pour financer les lubies européistes du Système RPS.

Emmanuel Macron avoue que l’euro est une monnaie religieuse. Normalement la monnaie est mise au service de l’économie ; ici il nous est proposé l’inverse : mettre l’économie et tout un continent au service d’une monnaie, qui ne fonctionne pas mais qu’il faut sauver à tout prix dans un acte de foi malsain.

Marine Le Pen s’opposera de toutes ses forces à cette Europe fédérale antinationale et des transferts financiers massifs. Les fuites en avant idéologiques finissent toujours en catastrophes comme l’Histoire nous l’enseigne. Elle défend l’idée d’une coopération fructueuse entre des nations libres, souveraines et prospères, maîtrisant leur budget, leur monnaie et leurs frontières.

Université de printemps de Fils de France : l’UMP Hervé Mariton invité au côté d’un imam prônant le jihad

ump islam

Comme en 2013 et en 2014, cette année encore se tiendra l’Université de Printemps de Fils de France, les 13 et 14 juin. Sont entre autres invités des personnalités engagées au sein de La manif pour tous (LMPT) et Hervé Mariton, le très sarkozyste député de la Drôme, chargé de rédiger le programme de sa formation politique, et géopolitiquement proche des néocons US (qui soutiennent le jihad américano-compatible en Syrie).

Fils de France recevra, le député UMP Hervé Mariton aux cotés d’Hassan Iquioussen, un imam fondateur des Jeunes musulmans de France (JMF). Il y avait autrefois des « Jeunes musulmans » en Bosnie, liés à la confrérie d’Hassan al-Bana (Frères musulmans), les Mladi muslimani (Jeunes musulmans) de Bosnie dirigés par l’islamiste Alija Izetbegovic sous l’occupation allemande et qui avaient largement contribué au recrutement pour la division musulmane de la Waffen-SS « Handschar » (1943-1944). D’ailleurs Fils de France est très proche de l’imam Tareq Oubrou qui participa au soutien « humanitaire » des islamistes en Bosnie dans les années 1990. Mais on n’ose croire que les JMF aient un quelconque lien avec les Mladi muslimani…

« Nous ne sommes ni marocains ni algériens, nous sommes des musulmans […] C’est ça notre identité, c’est ça notre nationalité, c’est ça notre être, c’est ça le plus important. Tout le reste est secondaire ». Conférence de Hassan Iquioussen sur l’engagement en islam, à Saint-Louis de La Réunion le 14 janvier 2013.

Deux chefs jihadistes abattus par l’armée française au Mali

mali_ansar-dine

Le ministère de la Défense vient d’annoncer la mort de quatre « terroristes » dont deux des principaux chefs d’Al-qaida au Maghreb islamique (AQMI) et d’Ansar Dine, tués par l’armée française dans le nord du Mali. Un des chefs abattu, « Abdelkrim le Touareg », est lié à l’enlèvement et au meurtre des journalistes de RFI Ghislaine Dupont et Claude Verlon à Kidal, en 2013.

L’opération des forces spéciales a été menée dans la nuit du 17 au 18 mai, selon le ministère. « Quatre terroristes ont été tués au cours des combats », indique la Défense française dans un communiqué. « Parmi eux figurent Amada Ag Hama alias ‘Abdelkrim le Touareg’ et Ibrahim Ag Inawalen alias ‘Bana’, deux des principaux chefs d’Aqmi et d’Ansar Eddine ».

Lire la suite sur lefigaro.fr

Selon un communiqué diffusé par la DICOD, « dans la nuit du 17 au 18 mai, les forces spéciales françaises ont conduit une opération dans le Nord du Mali. Quatre terroristes ont été tués au cours des combats. Parmi eux figurent Amada Ag Hama alias « Abdelkrim le Touareg » et Ibrahim Ag Inawalen alias « Bana », deux des principaux chefs d’AQMI et d’Ansar Eddine.
Ces deux groupes sont responsables de nombreuses attaques terroristes contre les forces internationales, ainsi que d’exactions répétées à l’encontre des populations maliennes. »

« Cette opération, après celle ayant mis hors de combat Ahmed El Tilemsi, haut responsable du Mujao, porte un nouveau coup dur aux groupes armés terroristes sahéliens », conclut le communiqué.

Abdelkrim le Touareg avait revendiqué au nom de son organisation l’enlèvement et l’assassinat des reporters de RFI Ghislaine Dupont et Claude Verlon, le 2 novembre 2013.

Source

Quotas de migrants voulus par l’UE : derrière leur agitation médiatique, Valls et Sarkozy soumis à la politique d’immigration massive

Marine Le Pen

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national

Face à la demande de l’Union européenne d’instauration de « quotas » de migrants dans chaque pays membre, MM. Valls comme Sarkozy ont voulu donner le sentiment d’être en désaccord, pour des raisons médiatiques et électoralistes. En réalité, le fond de leur politique est plus immigrationniste que jamais : en étant intégralement soumis à l’Union européenne comme l’UMP et le PS le sont, ils ne peuvent que s’aplatir devant les ordres venus de Bruxelles.

Manuel Valls reste dans le flou, évoquant une répartition plus équitable des étrangers qui déferlent sur les côtes de l’Europe, et donc un nouvel alourdissement de la charge migratoire qui pèse déjà de tout son poids sur la France.

Nicolas Sarkozy pour sa part répète sa volonté d’un « Schengen 2″, c’est-à-dire se soumettre demain encore davantage à la politique du zéro-frontière et de l’immigration massive. Rester dans cette logique de l’Union européenne comme le demandent MM. Valls et Sarkozy, c’est en effet accepter une politique nécessairement immigrationniste, car l’immigration est dans l’ADN de l’Union européenne comme le rappelait récemment le commissaire européen Carlos Moedas selon lequel « l’immigration est essentielle à la croissance » et que nous devons par conséquent « ouvrir nos portes ».

En acceptant, en soutenant, en votant pour ce système européen, Valls comme Sarkozy, le PS comme l’UMP, sont complices de l’immigration anarchique, peu importe leurs discours devant les caméras de télévision. Seuls leurs bilans, accablants, valent quelque chose en la matière.

Marine Le Pen refuse catégoriquement toute idée de quotas de migrants et demande aux autorités françaises d’agir maintenant en toute urgence pour faire face à la déferlante migratoire : restauration immédiate de nos frontières nationales, reconduite systématique des bateaux de migrants vers les ports d’origine, gel de la politique de l’asile totalement encombrée, suppression des aides sociales destinées aux demandeurs d’asile et aux clandestins pour les dissuader de venir, reconduite à la frontière des clandestins déjà arrivés en France.

On rappellera enfin la responsabilité écrasante de Nicolas Sarkozy dans les drames actuels, en raison de l’intervention militaire qu’il a menée en 2011 en Libye au bénéfice des jihadistes et des passeurs qui profitent aujourd’hui du chaos sur place pour organiser l’immigration vers l’Europe et la France. Cette faute éternelle en Libye devrait pousser Nicolas Sarkozy à bien plus de modestie et l’inciter à une cure de silence.

Des factures du mariage de Jean-François Copé auraient été réglées par des prestataires de Bygmalion

copé baille

Des factures du mariage de l’ancien secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, ont été payées par des prestataires de Bygmalion, affirme jeudi 7 mai L’Obs. Les enquêteurs chargés du dossier des fausses factures lors de la campagne de Nicolas Sarkozy pour l’élection présidentielle de 2012 ont découvert ces documents chez l’entreprise prestataire, selon l’hebdomadaire.

Ces prestations pour le mariage de M. Copé représenteraient quelques milliers d’euros. Elles comprennent la réalisation d’une vidéo, la commande d’une arche et d’un rideau. Certaines n’auraient jamais été réglées aux fournisseurs. Elles auraient été coordonnées par Event & Cie, la filiale de Bygmalion qui a organisé tous les meetings de la campagne de 2012.

Lire la suite sur lemonde.fr

Équipements militaires : la priorité étrangère UMPS contre la priorité nationale du FN

Bernard Monot

Communiqué de Bernard Monot, député français au Parlement européen, stratégiste économique du Front national

La presse a annoncé hier que l’armée française aurait choisi, pour renouveler ses véhicules légers tout-terrain, un fournisseur américain contre les projets concurrents de Citroën ou Renault.

Il s’agirait d’une première tranche de 1.000 véhicules, mais le marché total avoisine les 5.000.

Une fois de plus, la logique d’un mondialisme sauvage défendu par l’UMPS l’emporte sur celle du bon sens patriotes qui voudrait que les marchés publics français privilégient d’abord l’industrie nationale.

Il ne faut donc pas que le gouvernement s’étonne que notre croissance économique et la création d’emplois restent atones.

Les États-Unis sont eux, en retour, bien plus protectionnistes, comme le montra en 2011 le marché des avions ravitailleurs, qui a finalement échappé à Airbus.

Le FN dénonce ces pratiques qui préfigurent le futur traité transatlantique USA/UE, qui se négocie en coulisses actuellement et sera ratifié d’ici fin 2015 dans les États-membres. Il ne fera que renforcer cette ouverture absurde et économiquement suicidaire alors même qu’il faudrait justement produire et acheter français.

Plus de 100 jeunes islamistes « français » tués au jihad

_djihad-cazeneuve

Les tout derniers morts sont deux adolescents de 12 et 14 ans, partis il y a deux ans avec leur mère. 1.600 personnes environ sont impliquées dans les filières jihadistes françaises [note NPInfo : chiffres officiels dont minimisés].

Le jihad est un voyage sans retour. La barre des 100 morts parmi les islamistes partis de France pour mener le jihad en Syrie et en Irak a été franchie, selon un décompte des services antiterroristes français. Parmi les derniers décès sur les 104 désormais identifiés figure celui de deux adolescents de 12 et 14 ans qui étaient partis il y a deux ans avec leur mère, une femme radicalisée originaire de la région de Toulouse, a précisé la source sans plus de détails sur leur identité.

Lire la suite sur lefigaro.fr

Scandale de l’INA : Agnès Saal n’a pas vraiment démissionné

gauche caviar

La présidente de l’INA, Agnès Saal, a présenté sa démission ce mardi après la révélation d’une facture colossale de taxi mais conserve son statut de fonctionnaire. Pour Eric Verhaeghe, cette affaire souligne l’impunité de la haute administration.

Après les révélations sur ses frais de taxi, Agnès Saal a jeté l’éponge. Elle quitte ses fonctions de l’Institut national de l’audiovisuel (INA). On en sort un peu frustré d’ailleurs, parce que la décision qu’elle a prise d’abandonner son poste nous prive peut-être d’autres révélations sur ses turpitudes.

Agnès Saal appartient à cette classe de petits marquis de gauche qui ont fait ou font carrière en se politisant et en rendant des services aux élus dans le sillage de qui ils s’inscrivent.

Lire la suite sur lefigaro.fr

Renault Trucks veut supprimer 591 postes en France

Hollande chomage pour tous gouvernement valls 2014

Renault Trucks SAS, filiale du groupe Volvo en France, veut supprimer 591 postes en restructurant son organisation commerciale au siège de la société basée à Saint-Priest (Rhône), a annoncé la direction, mardi 28 avril. L’objectif est d’augmenter son efficacité et de réduire ses coûts, précise-t-elle.

Le constructeur de poids lourds prévoit parallèlement la création de 79 postes, ramenant la perte nette à 512 emplois. « L’essentiel des postes supprimés se situerait dans les services administratifs de l’organisation commerciale » au siège de la société à Saint-Priest, détaille la direction.

Lire la suite sur francetvinfo.fr

Ce que cachent les 830.000 emplois à pourvoir en France d’ici à 2022

po d'emploi

Ces nouveaux postes sont essentiellement composés de remplacements et concernent des métiers peu recherchés.

Le rapport «Les métiers en 2022», présenté mardi par France Stratégie et dont Le Figaro s’est procuré une copie, prévoit que 830.000 nouveaux postes seront à pourvoir entre 2012 et 2022. Les trois métiers les plus porteurs? Les agents d’entretien, les aides à domicile et les enseignants, des jobs aujourd’hui peu prisés. Mais derrière ces gros volumes calculés par le think-tank du gouvernement, la réalité reste mitigée. Tout d’abord parce que 78 % de ces postes à pourvoir le seront en remplacement de départs à la retraite, et non grâce au dynamisme économique.

Source : lefigaro.fr

L’Union européenne autorise 19 OGM dont 11 de Monsanto

Monsanto2

Onze produits de la multinationale américaine figurent au nombre des OGM autorisés à l’importation et à la commercialisation.

L’Union européenne a autorisé vendredi 24 avril l’importation et la commercialisation de 19 OGM, deux jours après avoir proposé aux Etats membres une réforme leur permettant d’interdire leur utilisation sur leur territoire.

Onze produits de la multinationale américaine Monsanto figurent au nombre des OGM autorisés, a précisé la Commission européenne dans un communiqué.

Les neuf autres sont des produits de la firme américaine Dupont et des groupes allemands Bayer et BASF.

Dix-sept de ces OGM sont destinés à l’alimentation animale et humaine, deux sont des fleurs coupées.

Lire la suite sur challenges.fr

Drames en Méditerranée : pour une politique dissuasive d’immigration

fn flamme

Communiqué du Front national

La nouvelle du chavirage d’un navire transportant des clandestins au large de la Libye, entraînant la mort de plusieurs centaines de personnes, est un drame terrible et particulièrement bouleversant.

Cette tragédie doit à présent pousser les autorités françaises à prendre enfin leurs responsabilités.

Les chiffres de l’immigration clandestine au départ de Libye et à destination de l’Europe sont effrayants. Chaque jour, entre 500 et 1.000 personnes sont récupérées en mer Méditerranée, essentiellement par les autorités italiennes. Chaque jour, le bilan macabre de cette immigration illégale s’alourdit de dizaines voire de centaines de morts supplémentaires.

Ce sont là les conséquences directes de la faute stratégique impardonnable qu’a été l’intervention militaire en Libye en 2011, conduite par Nicolas Sarkozy et soutenue par François Hollande.

Pour éviter que la Méditerranée ne demeure ce grand cimetière, il est impératif de mettre en œuvre une politique dissuasive de lutte contre l’immigration. Cette politique dissuasive doit se jouer en deux endroits : en France tout d’abord, en coupant les pompes aspirantes de l’immigration que sont l’ensemble des aides matérielles et financières allouées aux clandestins ; en Méditerranée d’autre part, en aidant les autorités italiennes à reconduire systématiquement à leurs points d’origine les navires interceptés, et ainsi assécher les trafics organisés par des passeurs criminels.

Une telle politique suppose bien entendu une augmentation des moyens maritimes de surveillance et d’intervention, ainsi que la maîtrise de nos frontières pour empêcher qu’une fois en Italie les clandestins n’arrivent en France.

L’immigration massive bouscule nos pays, elle bouleverse nos comptes sociaux et transforme maintenant la Méditerranée en un vaste champ de morts. Cela fait des années que la Front national alerte sur ce nouveau péril en provenance de Libye, il est temps à présent de mettre en œuvre ses solutions.

Jihad en Syrie : au moins 1.500 « Français » sur 6.000 « Européens »

Fabius Jihad bon boulot

Selon la Commission européenne, il y aurait environ 1.500 « Français » sur les 5.000 à 6.000 volontaires « européens » partis en Syrie pour rejoindre les jihadistes (source).

 La Commissaire européenne à la justice estime que 1.450 « Français » sont partis en Syrie rejoindre les jihadistes qui luttent contre le régime de Bachar al-Assad. En tout, il y aurait 5.000 à 6.000 volontaires « européens », selon Vera Jourova, explique Le Figaro. Des chiffres qui pourraient être « fortement sous-évalués », selon la Tchèque Vera Jourova, qui confirme donc en partie les chiffres du rapport sénatorial publié mercredi 8 avril.

Lire la suite sur lexpress.fr

__________

Note NPInfo : il est bien évident qu’il s’agit de chiffres minimisés.

 

 

Emploi : ça sent le Sapin jusqu’en… 2016 ou plus tard !

emploi cercueil chomage sapin

L’inénarrable socialiste Michel Sapin avait prévu une reprise de l’emploi pour… 2013 !

__________

La prudence est plus que jamais la reine des vertus cette année, du côté de Bercy. Alors que la fameuse courbe du chômage, que François Hollande s’était promis d’inverser avant la fin 2013 (!), peine toujours à se stabiliser deux ans après, le ministre de l’Economie et des Finances Michel Sapin a confié aux Echos que l’économie ne recommencerait à créer des emplois qu’en 2016.

«Si la croissance prévue est au rendez-vous, l’économie devrait recréer des emplois de manière significative à partir de 2016 et en 2017. Dès lors, après une stabilisation fin 2015, le chômage devrait baisser en 2016 et en 2017», explique ainsi le ministre, qui livre les dernières prédictions macroéconomiques de son gouvernement : 1% de croissance en 2015, et 1,5% en 2016 et 2017.

Lire la suite sur leparisien.fr

Notre secteur naval stratégique est aussi menacé ! Défendons STX !

Chauprade

Communiqué d’Aymeric Chauprade, député français au Parlement européen, membre de la commission des affaires étrangères

Le 12 décembre dernier, le ministre des Finances, M. Michel Sapin, évoquait l’intérêt du chantier italien étatique Fincantieri pour STX-France, les anciens Chantiers de l’Atlantique. Depuis, plusieurs articles de presse – Les Echos, le site spécialisé mer & marine, etc – ont repris l’information. Si cet intérêt italien pour STX-France n’est en rien surprenant, en revanche, la réaction des pouvoirs publics français fait craindre un abandon pur et simple d’un joyau industriel français. Un abandon qui n’aurait rien de surprenant de la part d’un gouvernement socialiste : le secteur aéronautique a été bradé en 2000 lorsque le gouvernement Jospin a octroyé 50% du capital d’EADS alors que les Allemands – en quasi banqueroute – en demandaient seulement 30%; le secteur terrestre l’est depuis la loi Macron avec le projet Kant qui livrera Nexter aux appétits de Krauss-Maffei Wegmann avec les mêmes conséquences que pour EADS : opacité de la gouvernance, délocalisation et destruction des emplois et conduite des programmes désastreuse (voir l’A400M, le NH-90 et le Tigre); est-ce désormais le tour du secteur naval d’être livré aux Italiens de Fincantieri ou aux appétits d’un Daewoo ? Les déclarations de M. Sapin et les silences de l’administration de Bercy (APE, Trésor, Budget) le laissent penser.

Plus récemment, il est évoqué à mots couverts dans les milieux de la défense et les cercles industriels une possible alliance entre DCNS et Fincantieri soit disant afin d’éviter des concurrences sur les marchés français et export. Alliance censée faire passer cette opération pour un progrès de l’Europe de la Défense.

Pour le Front national, le choix stratégique est simple : STX-France doit redevenir les Chantiers de l’Atlantique, c’est-à-dire une société française à capitaux français, basée en France (Saint-Nazaire, Lanester) et concevoir des bâtiments en France. Les raisons en sont simples : STX France, outre son activité civile (croisières, offshore), est une entreprise stratégique : elle est un partenaire de la marine nationale non seulement pour ses BPC, mais également pour ses futurs programmes-clés : ravitailleurs (4 unités du programme FlotLog) et frégates de surveillance NG destinées à la protection de nos DOM-TOM; ses produits ont ensuite un impact sur notre diplomatie de défense. Le BPC est ainsi un enjeu des relations franco-russes et peut le devenir pour nos relations avec l’Inde (projet de 4 unités), le Brésil ( projet également de 4 unités), le Chili, la Malaisie, etc. Au-delà de l’outil industriel exceptionnel, STX-France est un actif de souveraineté pour notre marine et notre diplomatie de défense.

Le Front national estime que des solutions nationales existent pour préserver ce fleuron : reprise de STX France par un investisseur privé (comme le groupe Privinvest déjà actionnaire actif des CMN qui est candidat comme un article de presse l’a révélé) et alliance entre STX-CMN et DCNS sur le segment des bâtiments de surface (des intercepteurs aux BPC). Toute autre solution que nationale serait de la forfaiture pure et simple.