Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Explosion de l’immigration clandestine : l’impératif retour aux frontières nationales

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’explosion de l’immigration clandestine en France depuis le début de l’année, pointée dernièrement par un rapport de police particulièrement alarmant, confirme plus que jamais la nécessité vitale de rétablir de manière permanente nos frontières nationales, notamment par la sortie de la Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

2017 : un sondage place Marine Le Pen en tête du premier tour

François Hollande comme Manuel Valls seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour… Si la présidentielle avait lieu dimanche prochain Marine Le Pen (26%) et Nicolas Sarkozy (25%) seraient au second tour, que ce soit face à François Hollande ou Manuel Valls, lesquels seraient tous les Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 2014

Désastre en Libye : les graves erreurs de Nicolas Sarkozy et du PS

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’appel en catastrophe lancé par les capitales européennes, enjoignant les ressortissants occidentaux à quitter de toute urgence la Libye, en proie à une nouvelle guerre civile, illustre l’échec total de la politique étrangère de la France dans cette région, et en Lire l'intégralité de l'article

24 deptutes FN Front national au Parlement europeen - Elections Europeennes 25 mai 2014

Le Front National se donne plus de temps pour constituer un groupe au Parlement européen

Communiqué du Front National Fidèles à nos valeurs et nos engagements politiques, et en accord avec nos alliés politiques des partis de la Liberté en Autriche et aux Pays-Bas, du Vlaams Belang flamand et de la Ligue du Nord en Italie, nous avons fait le choix de privilégier la qualité Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

Mon adversaire c’est la finance mais ma conseillère économique est une banquière de Wall Street…

Communiqué du Front National François Hollande, au meeting du Bourget trois mois avant l’élection présidentielle, avait annoncé aux Français que la finance était son ennemi : « Mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - FN 2014

Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé

Louis Aliot, vice-président du Front National et député français au Parlement européen est l’invité de Tirs croisés sur I-Télé, émission présentée par Laurence Ferrari. Partager la publication "Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé" FacebookTwitterGoogle+PinterestViadeoLinkedInDiggE-mail Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Bruxelles 2014

Conférence de presse de Marine Le Pen à Bruxelles sur les alliances du FN au Parlement européen

Lors d’une conférence de presse à Bruxelles, la présidente du Front National et députée française au Parlement européen, Marine Le Pen s’exprime sur son projet de constituer prochainement un groupe. D’ici à juillet, Marine Le Pen espère annoncer la naissance d’un groupe d’eurodéputés qui défendent une autre Europe afin de Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Européennes / Intervention de François Hollande — Louis Aliot : «Je l’ai trouvé nul !»

Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front National, était l’invité de Guillaume Durand sur Radio Classique, en partenariat avec LCI. Après l’intervention du président de la République qui a commenté les résultats des élections européennes en France, Louis Aliot a réagi  : «Je l’ai trouvé nul, Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen BFM politique 241113

Européennes 2014 : Marine Le Pen invitée de «Bourdin direct» sur BFM-TV

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National, était l’invitée de Jean-Jacques Bourdin dans «Bourdin direct» sur BFM-TV. Elle a fait part de sa réaction au lendemain de l’intervention enregistrée, diffusée en différé aux Français par François Hollande qui a commenté les résultats des élections Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen

Marine Le Pen réagit vivement à «l’erreur grossière» de l’agence Reuters !

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National A la suite d’une lourde erreur, l’agence Reuters a cru pouvoir indiquer que j’avais déclaré sur BFM-TV, envisager des alliances avec le Jobbik et l’Aube Dorée, j’ai déclaré exactement l’inverse, à la question posée par Jean-Jacques Bourdin : « Avec qui Lire l'intégralité de l'article

louis-aliot-sud-ouest-la-voix-est-libre-france3-lr-26-avril-2014

Européennes : réaction de Louis Aliot (FN) après l’intervention de François Hollande

Réaction de Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front National, après l’intervention du président de la République, François Hollande, qui a diffusé un message enregistré depuis l’Élysée à 20 heures hier soir pour commenter les résultats des élections européennes. Louis Aliot : «On l’a vu pendant Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot

Résultats des européennes : réaction de Louis Aliot (FN)

25 mai 2014 – Réaction de Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front National au soir des résultats des européennes en France sur le plateau de France 2 dédié à l’événement. Partager la publication "Résultats des européennes : réaction de Louis Aliot (FN)" FacebookTwitterGoogle+PinterestViadeoLinkedInDiggE-mail Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - depute FN Europeennes 2014 - Europe-1

Européennes / Louis Aliot (FN) : «Nous allons continuer à dialoguer avec les Français et nous implanter sur le territoire»

Interview de Louis Aliot, député français au Parlement européen et vice-président du Front National, dans «Europe 1 matin», une émission animée par Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1. «Tout est encore à faire (…) Nous allons continuer à faire ce que nous faisons : dialoguer avec les Français et nous implanter Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Littérature

Mission Le Pen : entrevue avec Thierry Légier

A l’occasion de la publication de son livre Mission Le Pen, Thierry Légier a accepté de répondre aux questions des Jeunes avec Marine.

Lire l’intégralité de l’interview

Polémique sur le livre de Marine Le Pen : réponse à Yvan Blot

Yvan Blot, haut fonctionnaire, ancien député européen de la droite nationale, ex-mégrétiste qui s’est rapproché de l’UMP, est l’auteur d’un texte dénigrant le dernier livre de Marine Le Pen, texte mis en ligne sur des sites ouvertement hostiles à la candidate du camp national. Pierre de Meuse lui répond par cette tribune libre.

Réponse à Yvan Blot – Tribune libre de Pierre de Meuse

Cher Yvan,

J’ai lu votre texte sur « Marine la Rouge » et je dois dire que je ne suis que très partiellement en phase avec vous sur ce sujet.

D’abord, sur le mondialisme ultralibéral, il ne me semble pas que le fait de le placer au premier rang de nos ennemis suppose de cesser de combattre l’immigration ou de considérer amicalement l’Islam radical et terroriste. Bien au contraire c’est le mondialisme ultralibéral qui approuve l’immigration de masse et s’oppose à toute tentative de la juguler. Voyez les déclarations faites régulièrement par Mme Parisot, M. Bébéar, M. Kessler qui mettent avec quelque raison sur le même plan la libre-circulation des personnes et des biens. Il en est de même avec l’Islam radical, instrumentalisé par les partisans de l’ordre mondial unilatéraliste en Syrie, solidaires de l’Arabie et du Qatar, et qui ont circonvenu l’unanimité de la presse, dans une médiatisation du mensonge telle qu’on n’en a jamais connu.

En revanche, votre observation sur l’Allemagne et la Suisse, qui n’ont pas connu la planification est justifiée, sauf que..la planification qui n’était pas nécessaire en Allemagne, l’était peut-être dans notre pays.
Plus loin, votre observation sur l’absence de « valeur ajoutée » paraît discutable et même injuste. Je me souviens encore du discours d’Olivier Pichon, qui n’est pas marxiste, que je sache, et qui faisait observer que le partage entre le capital et le travail avait été plus favorable au travail de 1945 à 1976, mais qu’à partir de cette date, la balance avait été brutalement ramenée en faveur du capital. Non pas tout le capital, nous disait-il, mais une petite partie, la plus mobile et financiarisée, qui confisquait la plus grande partie du surcroît. En somme, Marine ne conteste pas la notion de valeur ajoutée, mais les modalités de son partage, et je ne vois pas ce que vous lui reprochez.

D’une manière générale, il y a une attitude de votre part qui me paraît difficile à partager au sujet de Karl Marx, et c’est celle qui consiste à faire de sa pensée un bloc, de sorte qu’on ne peut le citer sans se faire traiter de marxiste. Or le marxisme une fois débarrassé de son hégélianisme et de son historicisme progressiste contient beaucoup d’observations intéressantes, pas fondamentalement différentes de celles faites à la même époque par La Tour du Pin, Le Play ou Bacconnier. La citation que vous reproduisez avec réprobation : « pour le capitaliste financier, le processus de production apparaît comme un simple médiateur inévitable, un mal nécessaire pour faire de l’argent » me paraît marquée au coin du bon sens. Je dois être marxiste sans le savoir.

Gare au gorille des Le Pen

Thierry Légier est le garde du corps de la candidate frontiste… Son nom est inconnu du grand public, mais son visage l’est moins. Son crâne chauve est systématiquement dans l’ombre de Marine Le Pen après avoir été, pendant vingt ans, dans celle de son père. Normal, Thierry Légier, 1,90 m et 97 kg, est le garde du corps de la candidate du FN. Dans son livre Mission Le Pen (éd. du Toucan), il revient sur deux décennies de coulisses avec Jean-Marie Le Pen. Il raconte comment «tout a commencé en 1992».

Cet ancien parachutiste du 3e RPIMA de Carcassonne, devenu barbouze –il a notamment opéré au Gabon– est invité par un adjoint de Paul Barril, ex-boss de l’antiterrorisme qui a créé une société de sécurité privée. Il lui propose de remplacer «Freddy, le bourreau de Béthune», ancienne star du catch et garde du corps vieillissant de Jean-Marie Le Pen. Thierry Légier hésite. «Au niveau professionnel, c’était marqué.»

Un Glock 26 pour remplacer son 357 Magnum

Mais accepte. Il faut dire que celui qui se définit comme «patriote» a milité au mouvement monarchiste Action française quand il avait 15-16 ans. Après, ce n’est que du bonheur. Thierry Légier raconte avec exaltation les meetings chahutés par les «gauchistes», les voyages «qui fleurent bon l’aventure et le danger», comme il les aime, en Irak pour aller serrer la pince à Saddam Hussein ou en Bosnie pour saluer Radovan Karadzic.

Lire la suite

Thierry Légier invité de LCI pour son livre Mission Le Pen

Thierry Légier, garde du corps de Jean-Marie Le Pen, puis de Marine Le Pen, était l’invité de LCI Matin pour son livre Mission Le Pen.

Le livre mérite bien cela

Communiqué de Gaël Nofri, Chargé de mission au Rassemblement national, conseiller aux Services publics de Marine Le Pen

Le choix du Gouvernement de porter le taux de TVA sur le livre à 7% alors même que de très nombreuses librairies souffrent aujourd’hui d’un contexte économique difficile, témoigne d’un dogmatisme et d’un certain mépris des réalités. En effet, les librairies indépendantes sont, dans bien des petites ou moyennes communes, l’une des rares activités économiques parvenant à subsister grâce, le plus souvent au dévouement et à l’abnégation de passionnés.

En augmentant le taux de TVA, le Gouvernement condamne à mort ces structures et réalise ainsi une très mauvaise affaire. C’est une erreur économique qui aboutira à la disparition de bien des structures, de bien des emplois. C’est une faute en terme d’aménagement du territoire, mais aussi de positionnement culturel. En effet, le livre tient une part spécifique dans la culture française ; il est l’objet du savoir, de la transmission ainsi que de la démocratisation de la culture. Il fut toujours à la pointe du combat pour la liberté : selon les mots de Bonaparte lui-même « Le mariage de Figaro c’est déjà la révolution en action ! »

Le fabuleux réseau de librairies qui fait vivre le livre au quotidien sur l’ensemble du territoire français est un trésor de notre patrimoine national qu’il est nécessaire et urgent de soutenir, de dynamiser. Si les circonstances budgétaires actuelles nous empêchent d’aligner notre fiscalité en la matière sur celle de l’Angleterre, qui pratique une TVA à 0%, il convient d’aligner le taux de TVA du livre sur celui de la Presse écrite qui bénéficie d’un régime à 2,1%. Cette mesure de bon sens, peu couteuse, permettra de donner une bulle d’air au monde du livre.

Ce que le Gouvernement semble hélas ne pas avoir compris c’est que le débat dépasse de loin la seule pérennité d’un secteur économique ou de quelques emplois spécifiques… plus encore même qu’une question culturelle ou qu’un choix de société c’est un enjeu de civilisation car : « Les livres sont la lumière de la civilisation »[1].

__________

[1] Benjamin Franklin

Thierry Légier dédicace son livre Mission Le Pen

Samedi 25 février, au siège du Front National à Nanterre (92), Thierry Légier, garde du corps de Jean-Marie Le Pen, puis de Marine Le Pen, dédicaçait son livre Mission Le Pen en présence du Président d’Honneur, Jean Marie Le Pen, et en compagnie d’une centaine d’invités .

Marine Le Pen : Pour que vive la France – A lire sans modération !

Marine Le Pen a la France chevillée au coeur. Dans son dernier livre, Pour que vive la France, la candidate à l’élection présidentielle revient sur ce qu’est véritablement le mondialisme et les méfaits qu’il engendre pour le peuple français, ce mondialisme tant vanté par nos élites et qui n’a rien d’humaniste.

Marine Le Pen, dans la première partie de son livre, dresse un portrait sans concession de la situation actuelle et explique tous les mécanismes qui ont amené la France, là ou elle est, surendettée et perdant sa souveraineté.

Mais ce livre n’est pas qu’un constat, Marine Le Pen explique sa vision de la France et ce qu’il faut faire pour sortir la nation de ce gouffre dans lequel l’ont plongé 40 ans de mauvais choix.

Comme Marine Le Pen l’écrit dans son ouvrage : « Démonter les rouages d’une machine à broyer les peuples, c’est le premier pas nécessaire d’un vrai changement et, j’ose le dire, d’une révolution, de la vraie révolution pacifique et démocratique que notre pays est en droit d’attendre« .

A lire sans modération !

Commander le livre : Cliquez ici

Thierry Légier raconte vingt ans au service de Jean-Marie Le Pen en tant que garde du corps

Dans son livre Mission Le Pen, Thierry Légier raconte vingt ans au service de Jean-Marie Le Pen en tant que garde du corps. L’ouvrage est disponible sur le site de la boutique du Front National

Le prochain livre de Marine Le Pen Pour que vive la France sortira le 16 janvier 2012

Le 16 janvier prochain, le nouveau livre de Marine Le Pen Pour que vive la France où elle y expose son analyse de la société française, qui sera diffusé et distribué chez Hachette.

C’est son deuxième livre après A contre flots, son autobiographie, qui date de 2006 chez Grancher.

Prix de vente 15 euros, 200 pages environ.


Culture et littérature : pour Marine Le Pen, c’est «fondamental» et «passionnant»

Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle de 2012, était l’invitée du journal de France 3 Provence Alpes lors de son déplacement hier à Marseille pour participer à un dîner sur la culture et la littérature. La candidate fait de la culture un sujet «fondamental» et «passionnant» :  «Il n’y a pas de raison qu’on ne puisse pas l’aborder pendant la campagne des présidentielles». Pour elle, il y a d’ailleurs «beaucoup de choses à dire, ce domaine là ne se porte pas bien non plus».

La candidate pour la défense du peuple français précise qu’elle ne vient pas souvent à Marseille mais qu’elle s’aperçoit que la vie s’y dégrade : «J’ai le sentiment que les choses vont de plus en plus mal, le sentiment d’insécurité ne cesse d’augmenter, la corruption s’est développée dans des proportions qui ont éclatées les dernières semaines et tout cela appauvrit la population de Marseille qui mérite mieux».

Le Camp des Saints : un ouvrage visionnaire !

Libres propos de Luc Margeride relative à la lecture du Camp des Saints de Jean Raspail – Édition Robert Laffont – (20,90€ pour la dernière édition sur Amazon)

Œuvre majeure de Jean Raspail, Le Camp des Saints fut écrit en 1973.

Ce livre, prophétique s’il en est, se fond aujourd’hui dans une actualité brûlante et terrifiante.

J’ai lu une première fois Le Camp des Saints dans les années ’90. À cette époque, je vivais entre le Paraguay et la Bolivie. Les Indiens Guaranis ne gênaient pas les Sud-Américains. Et pour cause : nous étions sur leurs terres… Mais quelle tristesse de toucher et sentir au quotidien cette décadence irréversible des Peuples amérindiens, issus des civilisations raffinées du Grand Inca et du peuple Maya ! Ce parallèle me fit réfléchir. Frémir, aussi. Le spectre d’une immigration massive envahissant ma propre Patrie (mot sacré qui signifie la « Terre de nos Pères ») ne me laissa pas insensible. Mais à cette époque, je ne me sentais pas directement concerné. Que d’aveuglement ! Quelle perte de temps…

Venons-en au livre. Le Camp des Saints est digne d’un grand thriller : dans le Delta du Gange, un million de miséreux (de la caste des « Intouchables » que leur propre Peuple a rejetée) prennent d’assaut de vieux cargos rouillés pour un dernier voyage, un voyage vers l’Europe, Éden inconsistant et prometteur magique du bonheur éternel. L’Occident vaguement inquiet de cette arrivée inopinée, est incapable de leur faire modifier leur route. Les bateaux s’échouent finalement sur la Côte d’Azur, sous l’œil impuissant du président de la République Française, face à la veulerie de la population, intoxiquée jusqu’à l’extrême par un droit de l’hommisme létal, aussi niais que pervers.

Tolkien nous inspire

Libres propos de Nicolas Reynès

Si on aborde l’œuvre de Tolkien, on est pris d’un vertige devant l’ampleur du légendaire qu’il nous a laissé. Rares sont les auteurs dans l’histoire des hommes, à plus forte raison à l’époque moderne, qui se sont montrés capables de produire une œuvre littéraire d’une telle intensité qu’elle en a bouleversé profondément ses contemporains et leurs descendants. Mais John Ronald Reuel Tolkien est digne de figurer parmi ces illustres conteurs qui ont élevé l’art du récit sur ses sommets les plus hauts. De son imagination allait jaillir, excusez du peu, l’histoire d’un monde, depuis sa création, à travers une mythologie s’étalant sur plusieurs millénaires. Ses qualités de philologue allaient lui permettre de construire – rien que ça – des langues complètes comme le quenyan, le sindarin ou le telerin.

Qu’il s’agisse d’un personnage, d’un lieu ou d’un événement, toucher au moindre élément de la fiction, alors qu’on ne pensait qu’entrouvrir une porte, voilà qu’un couloir s’étend à l’infini pour nous proposer des chemins vers les autres noms en rapport. Cet infini des chemins que le lecteur amateur ou exégète emprunte en tout sens, révèle à quel point entrer dans le légendaire tolkiennien n’est pas chose difficile, car c’est vouloir s’en extraire qui s’avère être une épreuve. Essayez donc de toucher à un personnage de l’œuvre et l’on plonge immédiatement dans une spirale d’autres éléments du récit qui lui sont intimement liés, au point de se convaincre que sans doute, Tolkien n’a rien laissé au hasard. Dans ses descriptions de la Terre du Milieu, Tolkien n’est jamais avare de détails, peut-être parce qu’après tout, il voyait, mieux que quiconque, ce monde extraordinaire qui a enchanté des générations de lecteurs. Le foisonnement de détails se vérifie à chaque page, d’une œuvre qui en compte des milliers, au travers desquelles tombent en cascade un millier d’histoires parallèles. Il a produit, le temps d’une vie humaine, un mythologie s’étalant sur plusieurs millénaires. Il a tracé la carte du continent fictif le plus célèbre au monde, la Terre du Milieu, dont l’évocation inspire, chez ceux qui l’ont exploré, la tornade de l’imagination au pouvoir. Une imagination inépuisable, une source d’inspiration jamais tarie, qui rend impossible toute tentative d’exhaustivité et qui invite plutôt à plonger dans ses eaux pures.

François Hollande l’imposteur !

En 1983 sort un livre De la reconquête écrit par un dénommé Caton, homme politique a priori de droite qui, suite à la défaite de 1981, règle ses comptes avec ses petits camarades du RPR… Quelques mois après la sortie du livre, les journalistes découvrent la véritable arnaque et l’identité dudit Caton qui se trouve être André Bercoff, journaliste de gauche à l’époque. Pour ne pas être reconnu par ses amis journalistes, Bercoff avait envoyé un de ses proches faire la promotion de son livre à sa place…

Regardez la vidéo qui suit et vous prendrez la mesure de l’arnaque de ce personnage qui, aujourd’hui, souhaite se présenter à la présidentielle de 2012 ! C’est en somme une histoire d’imposture !

Le système UMPS ou La République des mallettes vu par Pierre Péan

La République des mallettes, le livre-événement dans lequel Pierre Péan tente de brosser un portrait de la corruption politique en France sortira mercredi, trois jours après avoir suscité une première tempête avec des accusations visant Jacques Chirac et Dominique de Villepin (voir l’article de NPInfo ici)

Depuis l’affaire Elf jusqu’à Karachi, en passant par l’Angolagate, les contrats Miksa, Sawari II et celui des frégates de Taïwan, l’auteur dresse la carte d’une France politique minée par la corruption en revenant sur les principales affaires politico-financières de ces quinze dernières années.

En fil rouge, il tente de brosser le portrait d’Alexandre Djouhri, un jeune de Sarcelles, un temps proche d’Anthony Delon, devenu homme d’affaires influent.

Il décrit comme un « prince de l’ombre » cet ami de Dominique de Villepin, mais aussi de représentants éminents de l’entourage de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant et Bernard Squarcini, patron du renseignement intérieur français, selon Pierre Péan. L’avocat d’Alexandre Djouhri,

En filigrane, Pierre Péan évoque aussi la guerre sans merci que se livrent depuis quinze ans balladuriens et chiraquiens, en particulier les héritiers des deux hommes, Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin, avec notamment un retour sur Clearstream.

[…]

Pierre Péan dessine le rôle qu’ont pu jouer l’argent et ces « intermédiaires » qui évolueraient « dans les zones grises de l’Etat ». Il tente de trouver la trace de ces rétrocommissions illégales, si souvent évoquées mais si difficiles à démontrer.

Il revient aussi sur l’épisode de la libération des infirmières bulgares et sur le rôle du secrétaire général de l’Elysée Claude Guéant, en juillet 2007.

Mais la première tempête suscitée par l’ouvrage concerne la « Françafrique ».

Un des interlocuteurs de Pierre Péan, l’avocat Robert Bourgi, qui explique avoir rallié Nicolas Sarkozy après avoir été, selon lui, un « M. Afrique » officieux de Jacques Chirac, affirme dans le Journal du Dimanche avoir remis à l’ancien président et à Dominique de Villepin des fonds occultes versés par des chefs d’Etat africains. […]

En avertissement, il reconnaît n’avoir pu recueillir que « très peu de documents » sur Alexandre Djouhri. En menant l’enquête, « jamais je n’ai autant mesuré le fossé existant entre la vérité judiciaire (et médiatique) et la vérité tout court », dit-il.

« L’absence de preuves formelles transforme-t-elle pour autant la vérité en erreur? », interroge Pierre Péan. « Au lecteur de se faire sa propre opinion. »

Source

La République des mallettes – Enquête sur la principauté française de non-droit de Pierre Péan (Ed. Fayard).

Harry Potter ou de l’importance des mythes

Libres propos

Alors que sort cette semaine le dernier volet cinématographique des aventures du jeune Harry Potter, essayons d’en tirer la substantifique moelle.

J.K. Rowling a étudié le français, l’allemand et la littérature antique jusque dans nos universités.

Il apparaît clairement qu’elle s’est elle-même fait dépasser par son œuvre, la richesse de la culture dont elle fut empreinte et qui la guida dans son roman d’initiation, ayant largement pris le dessus, et c’est bien cette force venue du fin fond de nos âges qui nous touche et nous habite.

Dans son roman, la magie n’est qu’un prétexte, et une tradition.

Nous sommes dans le conte, nous sommes dans le mythe, qui ont sans doute traversé le temps parce qu’ils recèlent bien des vérités quand l‘Histoire est parfois beaucoup plus suspecte.

La légende arthurienne est bien présente, Dumbledore, c’est Merlin, c’est Gandalf, c’est Yoda, pas tout puissant, pas éternel, mais qui va aider le héros providentiel à prendre conscience de sa valeur et à forcer le destin; le sage, l’ancien qui va transmettre et qui fait découvrir, progressivement son identité, son héritage tragique et la responsabilité qui revient au jeune héros.