decolonisation de la nouvelle caledonie accord de noumea - sarkozy hollande ump ps udi meme combat elections provinciales 2014

Nouvelle-Calédonie : l’Australie soutient la position du PS (et de l’UMP) pour « décoloniser » !

Sur sa page Facebook, la nouvelle ministre socialiste des outre-mer, George Pau-Langevin, a rencontré Julie Bishop, ministre des Affaires étrangères pour l’Australie. Elles ont abordé plusieurs sujets d’actualité dont celui sur la Nouvelle-Calédonie française avec un objectif commun qui est de procéder à la « décolonisation »* de ce territoire français ! George Lire l'intégralité de l'article

defile du 1 mai 2014 avec Marine Le Pen

Paris : défilé du 1er mai avec Marine Le Pen (FN-RBM)

Le défilé du 1er mai 2014 avec le Front National débutera à l’angle de la rue de Rivoli  – Place du Palais Royal à Paris à partir de 10 heures. A l’issue du défilé, Marine Le Pen, présidente du Front National et du Rassemblement Bleu Marine, fera un discours à Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Paris avril Europeennes 2014

Européennes 2014 : conférence de presse de Marine Le Pen à Paris pour le lancement de la campagne (vidéo)

A Paris, Marine Le Pen, présidente du Front National, entourée de ses candidats têtes de liste a lancé le coup d’envoi de la campagne des élections européennes pour le Front National et le Rassemblement Bleu Marine, un scrutin qui aura lieu le 25 mai 2014. Voir notre article du 22 Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen lance un appel solennel aux francais contre le traite transatlantique

Traité transatlantique : Marine Le Pen lance un appel solennel aux Français

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du FN et du Rassemblement Bleu Marine (RBM), lance un appel solennel à tous les Français contre le Traité transatlantique, symbole du libre-échange intégral défendu par l’UMPS : « Mobilisez-vous en masse, dès aujourd’hui pour diffuser cette vidéo ! » Mes chers compatriotes, Je Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Christophe Barbier Europeennes 2014

Taxi / VTC – Marine Le Pen : « Je ne voudrais pas que l’on crée les conditions d’une concurrence déloyale ! »

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National (FN-RBM), était l’invitée de Bruce Toussaint et de Christophe Barbier sur I-Télé. Marine Le Pen réagit au sujet de la dérégulation des professions réglementées. « Nous n’avons plus le droit, comme pays libre, de nous organiser et de Lire l'intégralité de l'article

Restons Français - Nouvelle Calédonie 2014

Provinciales 2014 – « Restons Français » en Nouvelle-Calédonie !

Le 11 mai 2014 auront lieu les élections provinciales 2014 pour décider de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie face à la pression des indépendantistes UMPS ! Le Front National sera bien présent avec la liste « Restons Français, le Sud fait Front ! » Ce scrutin se déroulera dans les trois provinces de Nouvelle-Calédonie : province Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Elections Europeennes 2014 - NationsPresse

Marine Le Pen lance la campagne : « Oui à la France, non à Bruxelles ! »

A Paris, à la Maison des Centraliens, Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National et du RBM, a lancé la campagne pour les élections européennes du 25 mai 2014. Elle était accompagnée des 8 candidats têtes de liste : Pour la région Nord-Ouest avec Marine Lire l'intégralité de l'article

Hors zone euro, la Grande Bretagne se redresse plus vite

Hors zone euro, la Grande-Bretagne se redresse plus vite que la France !

Revue de presse. Hors de la zone euro et parfaitement souveraine, la Grande-Bretagne se redresse après la crise financière. Grâce à la mise en place d’une politique monétaire très accommodante, le gouvernement favorise en priorité le retour de la croissance économique, l’emploi des Anglais, le développement et l’activité des entreprises, Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

A Laguiole, c’est un morceau de notre patrimoine national que brade le gouvernement !

Communiqué du Front National Au prétexte que la loi censée protéger les artisans titulaires d’une indication géographique protégée n’est pas encore appliquée, le gouvernement abandonne le village de Laguiole, fleuron de la coutellerie française, à une succession de décisions ubuesques. Après avoir été dépossédé de son nom par une première Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Logement

Hors zone euro, la Grande-Bretagne se redresse plus vite que la France !

Hors zone euro, la Grande Bretagne se redresse plus vite

Revue de presse. Hors de la zone euro et parfaitement souveraine, la Grande-Bretagne se redresse après la crise financière. Grâce à la mise en place d’une politique monétaire très accommodante, le gouvernement favorise en priorité le retour de la croissance économique, l’emploi des Anglais, le développement et l’activité des entreprises, contrairement à la France qui est embourbée dans la zone euro-austérité.

Le taux de chômage passe sous la barre de 7 %, c’est ce qu’avait fixé initialement la Banque d’Angleterre pour envisager un relèvement de ses taux d’intérêt.

Extraits. La BoE a depuis donné de nouvelles indications à ce sujet :

  • Le nombre de demandeurs d’emploi a également baissé plus que prévu à 1,142 million en mars, soit 30.400 de moins, son plus bas niveau depuis novembre 2008.
  • Quant à l’inflation sur un an, elle s’éloigne ainsi encore plus de l’objectif de la Banque d’Angleterre, confortant les anticipations d’un maintien de sa politique monétaire accommodante.
  • C’est aussi une bonne nouvelle pour le pouvoir d’achat des Britanniques puisque l’écart avec la croissance salariale moyenne est à son plus bas depuis avril 2010, selon l’ONS.
  • L’inflation au niveau des prix producteurs a de son côté reculé à 0,5 %, au plus bas depuis octobre 2009 également, alors que les économistes tablaient en moyenne sur +0,3 %.
  • Les prix immobiliers, de leur côté, ont augmenté de 9,1 % sur les 12 mois à février, après +6,8 % sur les 12 mois à janvier, soit leur plus forte hausse depuis juin 2010.
  • La Grande-Bretagne veut doper ses exportations afin de moins dépendre de la consommation des ménages pour sa croissance, dont la reprise a été particulièrement vive sur l’année écoulée.
  • La production manufacturière a progressé bien plus fortement que prévu en février, signe de la poursuite de la reprise au début 2014.
  • Sur les trois mois à février, la production tant manufacturière qu’industrielle est en hausse de 0,8 % par rapport aux trois mois précédents, selon l’ONS.
  • La bonne santé du marché immobilier est l’un des facteurs de la vive reprise de l’économie britannique.

Lire l’intégralité du compte rendu de Reuters

Le coût du logement, facteur de pauvreté en Ile-de-France

Sarkozy Hollande, la Precarite pour tous c'est maintenantLa grande pauvreté en Ile-de-France est en majeure partie due au coût du logement. C’est ce que démontre une étude parue mercredi.

Une étude réalisée par l’Institut d’aménagement et urbanisme d’Ile-de-France montre que 7 % (un peu plus de 300 000 ménages) de personnes disposant d’un logement en Ile-de-France, n’ont pas les revenus nécessaires pour faire face aux dépenses vitales de nourriture et d’habillement tout en assurant celles liées à l’habitation.
140 000 ménages logeant dans le parc privé ont du mal à trouver de quoi payer leur loyer mensuel moyen de 541 euros avec un revenu moyen de 826 €, démontre la même étude. 3 406 €, c’est le revenu moyen régional par ménage en France.
Dans le parc social, près de 126 000 ménages connaissent une situation similaire avec un « reste-à-vivre » de 414 € par mois. Un seuil considéré comme insuffisant pour se procurer assez de vêtements et de nourriture.
Le « reste-à-vivre » de ces ménages, malgré des aides au logement de 134 euros perçues par 54 % d’entre eux, les place loin en dessous du seuil de pauvreté de 589 euros, établi par Eurostat, la commission européenne des statistiques.
La pauvreté n’épargne pas les autres 79 000 ménages, bien qu’ils soient propriétaires de leur logement. Les charges et travaux d’entretien sont trop importants par rapport à leurs revenus. Pourtant 58 % d’entre eux ont fini de rembourser leurs emprunts.
En janvier, la Fondation Abbé Pierre a affirmé que les situations de mal-logement s’étaient encore aggravées en 2013, estimant à plus de 10 millions le nombre de personnes touchées par la crise du logement en France. La cause : « une hausse non régulée du coût du logement », avec des loyers qui ont augmenté de 55 % en 13 ans, laquelle s’ajoute à la situation sociale et économique, notamment au niveau de l’emploi, qui ne cesse de se détériorer.

Source : ouest-france.fr

Julia Plane : « On ne fait pas d’un âne un cheval de course… »

MeetingAliot

044Discours de Julia Plane lors du meeting avec Louis Aliot à Lunel le 16 mars 2014

Lunelloises, Lunellois, chers amis,

Bienvenue à vous tous, bienvenue à notre meeting, une semaine avant le premier tour de ce scrutin.

Je suis très heureuse d’accueillir aujourd’hui Louis Aliot, tête de liste aux élections européennes sur le grand Sud-Ouest, ici, dans la cité pescalune, capitale de la petite camargue, 4e ville du département de l’Hérault, ville de traditions, ville d’art et d’histoire, si magnifique et pourtant si oubliée et si méprisée par les pouvoirs publics et les élus de cette commune, de ce département et de cette région.

Je voudrais tout d’abord vous présenter l’ensemble des colistiers de Lunel Fait Front et remercier les têtes de listes présentes aujourd’hui qui se battent avec courage et détermination dans leurs communes respectives de l’Hérault.

Dès le mois de mai, je vous annonçais qu’il y aurait bien une liste FN à Lunel. Depuis, vous avez pu suivre notre campagne sur notre site lunelfaitfront ou sur Midi-Libre.

Alès : Andrée, 77 ans, est morte après trois mois passés dans sa voiture

Pendant qu’on s’occupe des quenelles et autres dieudonneries, on laisse mourir de froid une mamie de 77 ans dans sa voiture…
_________

Andrée, 77 ans, s’est éteinte dimanche matin suite à une insuffisance respiratoire. Depuis mi-octobre la famille, dans une situation inextricable, ne trouvait aucune solution à ses difficultés.

Andrée est morte. Après presque trois mois passés dans sa voiture avec ses deux fils et son chien, la dame de 77 ans n’aura pas survécu à l’hiver. L’ex-secrétaire médicale est décédée d’une insuffisance respiratoire, dimanche matin, sur le parking d’une zone artisanale alésienne.

« Honteux, inhumain de l’avoir laissée mourir ainsi »

« Malheureusement, c’est la suite tristement logique après de mauvaises conditions de vie subies depuis des mois, déplore Jean-Claude, l’ancien voisin d’Andrée, à Saint-Jean-de-Valériscle. On nous parle tout le temps de solidarité mais on n’agit pas. C’est honteux, inhumain de l’avoir laissée mourir ainsi. »

Lire la suite sur Midi Libre

Courbevoie (Hauts-de-Seine) : squatteurs immigrés dans les HLM

« Sept à huit » du 5 janvier 2014, magazine de l’information sur TF1 présenté par Harry Roselmack, se penche sur l’affaire des HLM de Courbevoie, dans les Hauts-de-Seine, où les squatteurs immigrés s’imposent grâce à des magouilles. Des cas que l’on retrouve ailleurs en France, comme à Montpellier (Hérault) et à Sarcelles (Val-d’Oise). Le reportage est en début d’émission.

Relogement de Roms à Lille : les graves effets de la justice UMPS

Front National flammeCommuniqué du Front National

La condamnation du préfet du Nord par le tribunal administratif de Lille à reloger sous 7 jours dix-sept familles roms est une illustration des dérives graves de la Justice UMPS qui crée, par ces décisions répétées, un véritable appel d’air à l’immigration massive.

A quelques jours de l’ouverture totale des frontières à la Roumanie et à la Bulgarie, ce signal promet des jours très sombres aux Français, ainsi qu’à l’administration qui se retrouve dans l’obligation légale d’accueillir, d’héberger et d’entretenir des populations dont la collectivité ne peut pourtant pas assumer la charge.

La France, qui compte déjà des millions de pauvres et des centaines de milliers de mal-logés et de sans-abris, ne peut pas ainsi en permanence donner la priorité aux étrangers avant d’avoir assurer le minimum vital à ses nationaux.

Les décisions nocives de la justice et des gouvernements UMPS, amplifiées par des normes européennes aberrantes, doivent cesser. Les moyens doivent être donnés aux préfets de renvoyer chez elles les populations étrangères illégalement installées sur notre territoire, ce qui suppose, une fois encore, de rompre avec le carcan européen actuel et de dénoncer les Traités qui nous ont ôté notre souveraineté territoriale.

Logements sociaux : donnons la priorité à l’ancienneté plutôt qu’à l’urgence

Marie Christine Arnautu - iTELECommuniqué de Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National, candidate et tête de la liste « Nice Bleu Marine »

Madame Estrosi-Sassone, en pleine communication électorale nous annonce l’opération de construction-réhabilitation-aménagement du quartier des Moulins, où résident quelque 12.000 habitants dans un parc immobilier totalement HLM. 210 millions d’euros vont donc être investis. Ne nous réjouissons pas trop vite !

En effet, « l’esprit village » tant vanté par Mme Estrosi-Sassone, est en réalité le terme vendeur pour signifier le maintien d’un quartier fermé sur lui-même,  davantage  du fait de son peuplement que de son urbanisme.

La seule  mise en avant du critère de l’urgence sociale provoque inévitablement la mise en place d’une priorité immigrée qui pénalise nos compatriotes, communautarise le peuplement de nos quartiers et condamne tout espoir d’assimilation.

La  liste « Nice Bleu Marine » prône au contraire la transparence d’attribution des logements sociaux et la priorité de l’ancienneté des demandes sur l’urgence sociale.

NKM et la transparence dans le logement social : paroles, paroles…

marion maréchal le penCommuniqué de Marion Maréchal – Le Pen, députée FN du Vaucluse

Candidate à la mairie de Paris pour l’UMP, Nathalie Kosciusko-Morizet a proposé, dans un prétendu souci de transparence, de confier la présélection des attributions de logements sociaux à des jurys citoyens.

L’UMP découvre ainsi, après dix années au pouvoir, qu’il existe un grave problème d’opacité dans ces attributions, alimentant le clientélisme et l’incompréhension des candidats évincés.

Étrangement, alors que j’avais proposé à l’Assemblée de rendre publiques les commissions d’attribution, Madame Kosciusko-Morizet n’avait pas jugé bon de soutenir cette initiative en votant l’amendement.  Pas plus que le PS qui, par la voix d’Anne Hidalgo, a qualifié cette proposition de « populiste ».

Il est vrai que de nombreux élus socialistes ou UMP ont bénéficié, en dépit de confortables indemnités de fonction, de logements sociaux.  On se souvient également du sénateur-maire PS de Clamart, Philippe Kaltenbach, se faire filmer en acceptant des enveloppes en échange de promesses de logements sociaux.

En définitive, seul le Front National a une volonté réelle de rendre transparentes et équitables les procédures d’attribution dans le logement social.

Logement social : une politique sans moyens au détriment des communes

Site de Marion Marechal Le Pen deputee FN du VaucluseQuestions écrites au gouvernement par Marion Maréchal – Le Pen députée Front National du Vaucluse, au sujet de la loi SRU

Question n° 50-00196  du 11/12/2013

Mme Marion Maréchal-Le Pen attire l’attention de Mme la ministre de l’Égalité des territoires et du Logement sur les conséquences de la loi N° 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains.

En application de cette loi, la commune de Pernes-les-Fontaines (84) a vendu, courant 2009, une parcelle à un bailleur social, Vaucluse Logement, afin d’y faire construire des logements sociaux.

Aujourd’hui, le bailleur social rétorque à la commune qu’il ne peut avancer dans les travaux faute de soutien financier de l’État. La commune continue, quant à elle, de payer la pénalité relative à ces logements manquants. Il lui est demandé quelles dispositions législatives elle envisage de mettre en œuvre pour mettre un terme à cette situation qui obère lourdement les finances publiques des nombreuses communes concernées.

Découvrir le site de Marion Maréchal – Le Pen

L’interminable liste des élus parisiens en logement social

umps officielC’est une histoire sans fin. Après deux têtes de liste de Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate UMP aux municipales à Paris, c’est au tour de cinq adjoints PS de la mairie d’être dans la tourmente après que le site d’information Mediapart a révélé qu’ils occupaient un logement social.

Depuis des années, la presse révèle régulièrement que des politiques, élus parisiens ou nationaux, bénéficient d’appartements de la régie immobilière de la Ville de Paris (RIVP) ou de Paris Habitat malgré des revenus parfois confortables et qui leur permettraient de se loger dans le parc privé. Un abus d’autant plus mal perçu que le prix du logement explose dans la capitale, où le parc social est notoirement insuffisant.

En 2011, on comptait 387 000 demandeurs de logements sociaux en Ile-de-France. Seuls 75 000 à 80 000, soit 20 % environ du total, en ont obtenu, dont 11 000 à 12 000 à Paris. En 2013, le nombre de demandes est monté à 500 000 dans la région parisienne.

Lire la suite sur lemonde.fr

Projet de loi ALUR : les libertés communales gravement menacées par le gouvernement

flamme-FNCommuniqué de Nicolas Bay, secrétaire général adjoint du Front National, directeur de la campagne des élections municipales (communes de plus de 1.000 habitants)

Dans son projet de loi ALUR (Accès au logement et urbanisme rénové), le gouvernement prévoit de réduire drastiquement les libertés communales en transférant aux intercommunalités (communautés d’agglomération et futures « métropoles ») l’élaboration des plans d’urbanisme, c’est-à-dire l’une des compétences communales essentielles : l’aménagement du territoire communal et la politique de logement. M. Laignel, vice-président (PS) de l’Association des maires de France, reconnaît lui-même que « certains veulent vassaliser les communes à l’intercommunalité et les transformer en coquille vide ».

Seuls les Français les plus riches et les plus âgés peuvent devenir propriétaires

Sarkozy Hollande, la Precarite pour tous c'est maintenantDevenir propriétaire est désormais un rêve presque inaccessible pour la grande majorité des Français. Selon l’étude annuelle réalisée par le courtier en ligne Empruntis.com que Le Parisien dévoile en exclusivité, un bien immobilier coûte en moyenne en France 220.387 €. Un montant vertigineux qui confirme que seuls les Français les plus aisés poussent aujourd’hui la porte des agences immobilières.

Un chiffre résume la situation : le revenu net moyen par foyer du candidat à la propriété s’établit en 2013 à 4 500 €, soit 800 € de plus qu’il y a neuf ans. Autant dire qu’il exclut de fait des millions de Français. Selon les derniers chiffres publiés par l’Insee (en 2010), moins de 20 % des foyers hexagonaux perçoivent plus de 4.467 € par mois, tous revenus confondus.

Plus inquiétant, si seuls les plus riches peuvent aujourd’hui s’offrir une maison ou un appartement, ce privilège est désormais réservé aux plus âgés. En neuf ans, l’âge moyen des acquéreurs a augmenté de trois ans, pour se fixer à 37 ans.

Dans Paris, les Roms bénéficieront de logements vacants et d’un village d’insertion

Wallerand de Saint JustCommuniqué de Wallerand de Saint-Just, candidat du Front National à la mairie de Paris

Sur proposition de Bertrand Delanoë, le conseil municipal de Paris vient d’adopter à main levée deux mesures que les Parisiens apprécieront :

- Des Roms vont, cet hiver, bénéficier, dans des immeubles parisiens, de « logements vacants » réquisitionnés par l’Etat.

- Une étude va être menée sur « l’opportunité de créer un village d’insertion dans Paris », probablement au Bois de Boulogne.

En outre, la ville de Paris souhaite que « la scolarisation des enfants vivant dans les campements parisiens soit une priorité dans tous les arrondissements de la ville. »

Les Parisiens qui attendent depuis des mois ou des années un logement dans notre capitale, comprennent désormais que les Roms et leurs familles sont prioritaires et ce aux frais du contribuable.

Wallerand de Saint-Just candidat du Front National-RBM à la mairie de Paris s’oppose totalement à ces décisions. Il proposera aux électeurs un tract d’information sur cette insupportable discrimination positive et sur cette politique irresponsable.

Fiscalité : la taxe foncière a augmenté de 21 % en cinq ans. Et ce n’est pas fini !

TaxesLa taxe foncière, que les propriétaires doivent payer avant le 15 octobre, constitue pour ces derniers une pilule de plus en plus amère à avaler. Et à la hausse des taux d’imposition s’est ajoutée celle des valeurs locatives constituant l’assiette de la taxe.

Selon l’observatoire des taxes foncières de l’Union nationale de la propriété immobilière (UNPI), qui compile les données diffusées sur le site Internet de l’administration fiscale (Impots.gouv.fr), sur 36.600 communes, dans la période 2007-2012, «  en moyenne la taxe foncière sur les propriétés bâties a augmenté de 21,17 % sur l’ensemble du territoire, soit deux fois et demi plus que l’inflation pendant cette période (estimée à 8,18 %). Le problème est que plusieurs petites augmentations (celle du département, celle de la commune, de l’intercommunalité, voire du syndicat de communes) entraînent une grosse augmentation  ».

Les taux d’imposition des départements, des communes ou groupements de communes, ont globalement augmenté de 10,73 % entre 2007 et 2012. Cela peut certes paraître raisonnable mais il faut également prendre en compte l’assiette des taux, c’est-à-dire la valeur locative. Celle-ci varie fortement selon les lieux (l’immobilier, donc la valeur locative, est plus cher à Paris qu’à la campagne… ) mais partout le mouvement a été le même : les valeurs locatives ont été revalorisées chaque année par la loi de finances pour tenir compte de l’inflation. «  Entre 2007 et 2012, les bases d’imposition ont ainsi été majorées automatiquement de 9,43 %  », précise l’association. D’où la hausse totale de 21 %.

Parmi les bénéficiaires de la taxe foncière, les départements ont en général davantage augmenté leurs taux (+ 13,30 %) que les communes ou groupements de communes (+ 8,34 %). Si on inclut la majoration de l’assiette d’imposition, les cotisations départementales de taxe foncière ont globalement augmentée de 24 %, contre 18,6 % pour la partie communale.

Mais ce n’est pas fini. Même actualisées selon l’inflation, les valeurs locatives sont aujourd’hui dépassées. L’énorme chantier de leur révision est en train d’être lancé. Il va intégrer notamment l’envolée des prix dans les périphéries urbaines jadis peu peuplées et aujourd’hui classées en zones tendues. Ce qui fait prédire à des observateurs une envolée, dans quelques années, à l’issue de la révision.

Source : lesechos.fr

La fuite des capitaux sur le marché de l’investissement locatif s’accélère !

Sarkozy-Hollande-LA FUITE DES CAPITAUX DANS L'INVESTISSEMENT LOCATIF-cest-maintenant

Décidément, la politique des socialistes consistant à vouloir inverser les « courbes » n’est pas chose facile. Il faut dire que les mesures gouvernementales entreprises depuis 2012 et celles de la gouvernance précédente vont à l’encontre même d’une reprise du secteur location et de l’investissement dans l’immobilier.

Comme le révèlent plusieurs spécialistes de l’immobilier présents au travers de leurs propres réseaux d’agence sur l’ensemble du territoire national, les capitaux consacrés à l’investissement locatif particuliers sont en chute libre depuis le début de l’année !

Le président du réseau Century 21, Laurent Vimont vient de publier des chiffres alarmants pour le 3e trimestre d’affilée. Il précise que la part des investisseurs particuliers dans l’immobilier ancien vient de chuter de près de 6 % :

« La vague est en train de se former (…) ils ont choisi pour certains de ne pas investir et pour les autres on voit un report d’acquisition vers les murs de boutiques dans Paris. On a observé au 3e trimestre une hausse de 18 % (…) et nous pensons que les premières victimes du dispositif Duflot qui inquiètent les propriétaires, et c’est parfaitement le cas dans les chiffres, seront les locataires car nous aurons déséquilibré avec moins d’appartements en location et des locataires qui seront sur le trottoir ! »