Marine Le Pen - Les 4 verites 2013

Marine Le Pen : « L’hyper-austérité qui est imposée par l’Union européenne est dévastatrice ! »

Marine Le Pen, la présidente du Front national, est intervenue sur France 2 le 25 juin dans l’émission Télé Matin. Elle a commenté la hausse énorme du chômage dont les politiques de droite comme de gauche sont responsables et a demandé à ce que nos compatriotes des DOM-TOM soient inclus Lire l'intégralité de l'article

25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Espionnage américain : les autorités françaises se désintéressent de la France

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national La mollesse des réactions officielles françaises aux révélations de Wikileaks sur les écoutes des chefs d’Etat français est aussi navrante qu’inadmissible. Les autorités françaises, ainsi que l’ancien président Nicolas Sarkozy, ne semblent pas embarrassés par le fond de l’affaire mais par Lire l'intégralité de l'article

25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Réforme du collège : Marine Le Pen maintient la pression sur le couple Valls-Vallaud Belkacem

Dans cette vidéo, Marine Le Pen, la présidente du Front national, dénonce la réforme du collège portée par le ministre socialiste de l’Education nationale, dont le but est de «préparer l’école à la médiocrité pour tous». Marine Le Pen fustige à juste titre «la réforme portée par le couple Manuel Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Faux tract Mélenchon : Marine Le Pen relaxée en appel

La cour d’appel de Douai a relaxé Marine Le Pen ce mardi après-midi dans l’affaire du faux-tract attribué à Jean-Luc Mélenchon et diffusé lors de la campagne des élections législatives 2012 à Hénin-Beaumont et Montigny-en-Gohelle. La cour considère que la présidente du Front national n’est pas responsable ni de la Lire l'intégralité de l'article

l-apartheid selon valls - tu mets quelques blancs white blancos

Fichage à Béziers : quand Manuel Valls soutenait les statistiques ethniques

La gauche n’a pas de leçon à donner sur les statistiques ethniques, a lancé en substance Robert Ménard. En effet, Manuel Valls y était favorable, lorsqu’il était député. « Il y a 64,6% d’élèves de confession musulmane dans les écoles publiques de Béziers. » Avec cette phrase prononcée lors de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen 12-13 Dimanche - NationsPresse

Marine Le Pen : « Le Front national se présente devant ces élections régionales dans une position extrêmement positive »

Le 3 mai, Marine Le Pen, la présidente du Front national, était l’invitée de l’émission d’I-Télé « Le grande rendez-vous » où elle a commenté l’actualité du moment. Ont notamment été abordés : les perspectives électorales pour les régionales, la crédibilité renforcée du Front national au sein de l’opinion publique, les provocations Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Europe

Marine Le Pen : « L’hyper-austérité qui est imposée par l’Union européenne est dévastatrice ! »

Marine Le Pen - Les 4 verites 2013

Marine Le Pen, la présidente du Front national, est intervenue sur France 2 le 25 juin dans l’émission Télé Matin. Elle a commenté la hausse énorme du chômage dont les politiques de droite comme de gauche sont responsables et a demandé à ce que nos compatriotes des DOM-TOM soient inclus dans les chiffres du chômage. Elle a aussi dénoncé la politique d’hyper-austérité imposée par l’Union européenne et la préférence étrangère sur notre sol en matière d’emploi. Marine Le Pen a en outre affiché sa compréhension de la colère des chauffeurs de taxis qui luttent pour leur survie.


Marine Le Pen – 25 juin 2015 par hurraken75

Espionnage américain : les autorités françaises se désintéressent de la France

25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front national

La mollesse des réactions officielles françaises aux révélations de Wikileaks sur les écoutes des chefs d’Etat français est aussi navrante qu’inadmissible.

Les autorités françaises, ainsi que l’ancien président Nicolas Sarkozy, ne semblent pas embarrassés par le fond de l’affaire mais par le fait qu’elle soit maintenant connue de tous…Ainsi, le niveau de réaction est affligeant : comme en octobre 2013 lors des premières révélations sur la surveillance massive des Français par la NSA, Laurent Fabius se contente de convoquer l’ambassadeur américain. Comme en 2013, des indignations verbales fleurissent. Mais comme en 2013, rien de concret n’est décidé. Les principes de souveraineté nationale et d’indépendance française paraissent quantité négligeable aux yeux de dirigeants qui ont perdu le sens de la France et de son intérêt.

Cela témoigne aussi du niveau effrayant de soumission de la classe politique française aux États-Unis.

D’autres révélations faites hier soir par M. Assange sur TF1 incitent pourtant à des décisions fermes. Elles concernent l’espionnage économique massif auquel se livreraient les États-Unis contre l’industrie française et l’emploi. Ne pas réagir à cela démontrerait que le gouvernement accepte en réalité un affaiblissement majeur de notre capacité économique et donc de l’emploi. Toujours au nom de l’intérêt supérieur…des États-Unis !

Au moment où le chômage explose, il est plus que temps au contraire de marquer un signal fort de reconquête de notre souveraineté politique et économique en retirant immédiatement la France des discussions sur le Traité transatlantique.

Cannabis : l’efficacité thérapeutique de cette drogue serait limitée

cecile duflot cannabis fake sblesniper 600

Une équipe de chercheurs remet en cause les vertus thérapeutiques du cannabis, estimant par ailleurs que son efficacité, jugée limitée, diffère selon les affections.

L’efficacité thérapeutique du cannabis est limitée voire incertaine, selon les symptômes. C’est ce que révèle une étude américaine publiée mardi dans le Journal of the American Medical Association (JAMA) analysant les résultats de 79 essais cliniques. Menés sur 6 500 participants, l’analyse de ceux-ci suggère que ce psychotrope est lié à une amélioration variable des symptômes mais les chercheurs estiment qu’aucun de ces essais cliniques ne parvient à le démontrer statistiquement.

Une efficacité qui reste encore à prouver

Les effets du cannabis ne sont pas les mêmes selon les affections. Les auteurs ont constaté que les cannabinoïdes pourraient être bénéfiques pour traiter des douleurs neuropathiques chroniques et les spasmes provoqués par la sclérose en plaques. Mais les preuves diminuent quand il s’agit de constater une amélioration chez les cancéreux qui ont des nausées et des vomissements provoqués par la chimiothérapie ainsi que chez des personnes souffrant d’insomnie ou du syndrome de Tourette. Pire, pour l’anxiété et la dépression : aucune amélioration n’a été constatée.

Lire la suite sur ouest-france.fr

Le Vésinet (78) : des malfaiteurs de la mafia albanaise jugés pour 74 cambriolages

mafia albanaise

Des centaines de milliers d’euros dérobés en espèce ou en bijoux. Quatre Albanais, âgés de 22 à 37 ans, comparaissent, ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Versailles. Ils sont soupçonnés d’avoir cambriolé 74 personnes dans 50 communes de France et d’Ile-de-France en 2012 et 2013.

Parmi leurs victimes : Philippe Varin, l’ex-président de PSA, cambriolé deux fois en octobre et en novembre 2013 au Vésinet, pour un préjudice d’environ 85 000 €.

Leur façon de procéder était toujours la même. Un des malfaiteurs, installé au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), considéré comme le pivot de l’équipe, jouait le rôle du chauffeur. Il conduisait les casseurs à bord d’une Peugeot 206 CC ou d’une Mercedes C 220, achetées pour l’occasion sous de fausses identités. Ils passaient à l’action entre 18 heures et 21 heures, ouvraient les portes à l’aide d’un tournevis dans deux ou trois maisons dans une même ville, emportaient bijoux, argent et tous les objets de valeur avant de prendre la fuite. Leur butin était ensuite envoyé en Albanie.

Lire la suite sur leparisien.fr

Soutien à la mobilisation des maires de petites communes : les sacrifiés de la réforme territoriale !

FN Marianne

Communiqué du Front national

Le Front national apporte son entier soutien aux maires de petites communes, souvent rurales, mobilisés depuis plusieurs mois contre la réforme territoriale et qui manifestent ce jour à Paris.

Cette réforme d’inspiration européenne et soutenue par la Caste va précipiter la relégation des territoires ruraux, et même des périphéries urbaines éloignées, au rang des grands oubliés de la République.

Que ce soit par la fusion des régions et la concentration des services dans les futures capitales régionales, ou par l’intercommunalité à marche forcée, tout est fait pour favoriser l’hypermétropolisation de la France et son revers : la désertification des campagnes et des périphéries.

En outre, la loi NOTRe contient une multitude de dispositions réduisant toujours plus l’autonomie des petites communes, contraintes de remettre leurs compétences à des intercommunalités de plus en plus grosses. C’est ainsi que le seuil des EPCI va passer de 5.000 à 20.000 habitants, noyant évidemment la représentation et le poids politique des petites communes.

Le Front national rappelle son attachement aux échelons territoriaux de proximité que sont la commune et le département. Les régions, ramenées à leurs anciennes limites, doivent devenir des organes de coopération sans élus propres, plus simples et moins coûteux. Quant à l’Etat il a le devoir d’assurer sur tout le territoire la continuité du service public et un aménagement harmonieux des activités, dans le souci de préserver notre cohésion nationale, aujourd’hui gravement menacée par cette nouvelle réforme exigée par Bruxelles.

Euromondialisme : l’afflux massif d’immigrés inquiète Budapest

FN_explosion-immigration

La crise de l’invasion d’immigrés extra-européens dans l’Union européenne est devenue plus aigüe mercredi, avec les réticences de la Hongrie à appliquer un règlement de l’UE sur l’asile, alors que l’afflux de dizaines de milliers d’immigrés inquiète certains gouvernements.

« La barque est pleine », avait lancé mardi Zoltan Kovacs, le porte-parole du gouvernement hongrois, en annonçant que son pays suspendait sine die le texte dit « Dublin III », l’une des pierres angulaires de la politique commune envers les immigrés.

Il y a une semaine, le dirigeant conservateur hongrois Viktor Orban avait déjà annoncé qu’une clôture de 175 km de long serait érigée à la frontière serbo-hongroise.

C’est l’un des trois itinéraires privilégiés par les personnes qui fuient la guerre, avec la Méditerranée centrale en Italie et la Méditerranée de l’est en Grèce.

Chacun de ces parcours voit passer un tiers environ de ces immigrés arrivant d’Irak, de Syrie, d’Afghanistan et de plusieurs pays africains en proie à la violence. Mais selon le dernier bilan établi mardi par Frontex, c’est bien la route des Balkans qui connaît la plus forte augmentation depuis le début de l’année. Entre janvier et mai, plus de 50.000 immigrés y ont été repérés, soit une hausse vertigineuse de 880% par rapport à 2014.

Source : lepoint.fr

Espionnage US : Normal 1er réunit demain matin un Conseil de défense

Hollande Obama vadrouille

François Hollande réunit demain matin à l’Elysée un Conseil de défense pour « évaluer la nature » des informations du lanceur d’alerte Wikileaks sur l’espionnage par les Etats-Unis des trois derniers présidents français, a annoncé ce soir l’entourage du chef de l’Etat.

« Le président de la République a décidé de réunir mercredi matin à 9 heures un Conseil de défense pour évaluer la nature des informations diffusées par la presse ce soir et en tirer les conclusions utiles », a indiqué l’Elysée.

Les présidents François Hollande, Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac, ainsi que plusieurs ministres, hauts fonctionnaires, parlementaires ou diplomates, ont été écoutés directement ou par ricochet pendant près d’une décennie par les services secrets américains, selon des documents confidentiels de l’agence américaine NSA obtenus par WikiLeaks et publiés par les sites de Mediapart et Libération. Le document le plus récent date du 22 mai 2012, soit quelques jours après l’entrée en fonction de François Hollande. Il fait état de réunions secrètes destinées à discuter d’une éventuelle sortie de la Grèce de la zone euro.

Source : lefigaro.fr

Ukraine / Donbass : la junte de plus en plus divisée, le front de plus en plus sous pression

ukraine cimetière

Combien de temps reste-t-il à vivre au régime de Kiev ? On parle d’un an et demi, peut-être moins. La situation est catastrophique, non seulement du point de vue militaire, mais aussi et surtout au niveau économique et social. Partout, les contestations grondent, les Ukrainiens semblent comprendre très progressivement qu’ils ont été abusés par l’Union européenne et les Etats-Unis. Désormais, ils sont de plus en plus nombreux à chercher une solution de sortie à cette crise sans précédent. Malgré une pression militaire kiévienne croissante, la ligne de front ne bouge toujours pas. Les renforts acheminés, les unités mécanisées et les moyens d’artillerie déployés en masse ne laissent aucun doute quant aux intentions offensives du commandement ukrainien, mais le spectre d’Ilovaïsk reste prédominant dans les esprits. Aussi, il n’est pas certain que la troupe soit enchantée de monter à l’assaut des lignes républicaines…

Il faudra attendre le milieu de l’été, au plus tôt, avant de voir les militaires canadiens amorcer leur mission de formation en Ukraine, alors que les armements lourds et sophistiqués promis par Washington n’arrivent toujours pas et que l’Administration US semble de plus en plus réticente à les livrer de crainte qu’ils ne tombent entre les mains des Russes, comme le radar de contre-batterie de mortiers lourds capturé dans le chaudron de Debaltsevo en mars. Une réticence liée aussi à la situation d’un régime qui est de plus en plus fragile, divisé par des luttes internes, des purges et qui présente une incapacité totale à faire face à la situation alarmante dans laquelle il a mis le pays, un peu plus de 16 mois après le coup d’Etat du Maïdan.

L’honneur du général Kolomiyets

Le régime de Kiev a du souci à se faire. Outre les vagues de purges qui affectent ces derniers temps les services de sécurité, la garde nationale et même l’armée, voilà que l’ancien assistant du ministre de la Défense de l’Ukraine, le «major-général» (équivalent à un général de corps d’armée) Aleksandr Kolomiyets, est passé à la résistance, avec d’autres officiers, et a rejoint les forces armées de la République populaire de Donetsk ! L’officier général avait passé 19 ans à la tête de la région militaire de Donetsk. Autant dire qu’il s’agit d’une belle « prise » pour les forces de Nouvelle Russie.
Au préalable, le général Kolomiyets a pris soin de mettre sa famille à l’abri. Il assure que beaucoup de militaires ukrainiens cherchent à passer du côté des indépendantistes : « Le moral de l’armée ukrainienne est au plus bas, officiers et généraux se rendent compte du caractère criminel de la politique du pouvoir en place à Kiev et ne veulent pas combattre ».
Il n’est pourtant pas le premier officier supérieur à prendre fait et cause pour la Nouvelle Russie. Précédemment, l’ex-responsable des douanes à Lugansk, Oleg Tchernooussov, ainsi que les frères Alekseï et Yuri Mirochnitchenko, du Service de renseignement extérieur de l’Ukraine et de l’ambassade ukrainienne à Paris, avaient rejoints les séparatistes en raison de leur désaccord avec la politique de Kiev.

La situation sur le front du Donbass ce matin : cette carte illustre la pression des forces de Kiev (en bleu) sur la ligne de contact

Les Français doivent prendre conscience que les Etats-Unis ne sont pas un pays allié ou ami

6515-marine_lepen_3

Réaction de Marine Le Pen à la nouvelle affaire Wikileaks

Les révélations de Wikileaks sur l’espionnage des présidents de la République française par la NSA américaine depuis dix ans sont extrêmement graves.

Ces écoutes, qui s’ajoutent à celles déjà connues sur la vie privée de nos compatriotes, sont une menace directe pour notre indépendance nationale, la souveraineté de la France et sa sécurité.

La France doit réagir avec fermeté, et envoyer un signal fort en se retirant dès aujourd’hui des discussions en cours sur le funeste Traité Transatlantique. L’extraordinaire complaisance des autorités françaises vis-à-vis de ces méthodes doit prendre fin, après des années où ni Nicolas Sarkozy ni François Hollande, alors qu’ils ne pouvaient ignorer qu’ils étaient espionnés, n’ont bougé le petit doigt !

Les Français doivent prendre conscience que les Etats-Unis, à savoir ses gouvernements que nous distinguons clairement de son peuple, ne sont pas un pays allié ou ami. A ce titre, notre réintégration dans le commandement intégré de l’OTAN décidée par Nicolas Sarkozy, alors même que l’OTAN n’est qu’une excroissance américaine, apparaît comme une faute stratégique lourde sur laquelle il faudra revenir.

Les Etats-Unis sont une puissance hégémonique prête à tout pour accroître son emprise sur nos pays. Le constat n’est pas nouveau, mais il y eut des périodes de son histoire même récente où la France par son gouvernement se dressait face à cette dérive très grave pour nos libertés, notre indépendance et notre honneur. Cette affaire doit nous inciter à retrouver le sens de l’intérêt national.

Pour une gestion plus efficace de l’aide au développement

Marion Marechal Le Pen - Assemblee nationale

Question à l’Assemblée nationale : Marion Maréchal – Le Pen interroge M. le ministre des Affaires étrangères et du Développement international sur la politique d’aide au développement destinée à l’Afrique francophone

L’ambitieuse politique d’aide au développement (APD) dont s’est dotée la France a connu des évolutions ces dernières années qui ont impacté sur son leadership. Publié en avril, un rapport parlementaire portant sur la stabilité et le développement de l’Afrique francophone fait état d’une gestion illisible de l’aide publique française qui ne peut répondre aux objectifs fixés le 31 juillet 2013 par le Comité interministériel de la coopération internationale et du développement. En effet, il est constaté que seuls quatre Etats faisant partie de la liste des seize pays pauvres prioritaires d’Afrique subsaharienne sont présents parmi les vingt premiers récipiendaires de l’aide bilatérale. Ainsi, la majorité des Etats aidés sont des pays à revenu intermédiaire (PRI) à l’instar de la Chine, du Brésil ou de la Turquie, cette dernière ayant bénéficié d’un versement de 45 millions d’euros en 2013 par l’agence française du développement (AFD) dans le cadre de travaux de prolongement d’une ligne de métro à Istanbul.

La distorsion avec les enjeux géographiques français est aggravée par l’engagement progressif de notre pays vers le canal multilatéral (qui finance l’aide communautaire, les fonds et banques mondiaux) au détriment de l’aide bilatérale, cette dernière étant un outil souple et réactif permettant de conserver une visibilité de l’effort français, gage d’influence dans la sphère francophone et au sein des organes internationaux. Une telle réorientation ne permet pas à la France d’utiliser avec efficacité ses aides en matière de santé et d’éducation. Or, l’adaptation des aides sanitaires aux causes de mortalité contribuerait à la nécessaire transition démographique de l’Afrique francophone. Par ailleurs, une rationalisation de nos aides pour l’éducation de base contiendrait l’extension d’un « soft power wahhabite » s’infiltrant dans les sociétés musulmanes francophones via la culture et l’éducation.

C’est pourquoi elle sollicite le gouvernement afin de concentrer l’aide pour le développement sur le canal bilatéral. Par ailleurs, elle demande si l’Afrique francophone, épicentre des enjeux sanitaires, migratoires et culturels, ne devrait pas concentrer les efforts de l’APD en excluant les pays non francophones et à revenu intermédiaire. Elle souhaite savoir quels moyens sont apportés par l’Etat aux entreprises françaises qui contribuent à l’essor du marché de l’Afrique subsaharienne.

Bordeaux : une épicerie-librairie islamique sépare les hommes des femmes

halal-logo

Ce n’est pas un canular, et cette pratique discriminante ne sera pas poursuivie par les tribunaux de Taubira : une épicerie halal sur Bordeaux, qui fait aussi office de librairie, est désormais réservée certains jours aux femmes, d’autres aux hommes. Sans que cela ne chagrine le moins du monde la bienpensance…

Si pour l’instant la polémique se cantonne à Bordeaux, bonne ville d’Alain Juppé, elle pourrait rapidement enfler. Au micro de BFM-TV, le cogérant de ce commerce communautariste, Jean-Baptiste Michelon (sic), explique les raisons de l’interdiction de la mixité dans son échoppe halal.

« Ça s’adresse vraiment aux musulmans pratiquants. Un homme ne veut pas se retrouver seul avec une femme. Une femme qui viendra seule acheter ses livres ici ne voudra pas se retrouver seule avec un homme, surtout par respect si elle est mariée. Je ne pense pas que son mari accepterait ce genre de choses. »

Un ex-ambassadeur français à Moscou accuse Washington d’être à l’origine de la crise ukrainienne

US Ukraine

Ambassadeur de France à Moscou jusqu’en 2013, Jean de Gliniasty estime que les Européens auraient dû «donner» Sébastopol à la Crimée et juge que la Crimée a «toujours été russe».

Jean de Gliniasty est en colère, très en colère. Rencontré en marge du forum de Saint-Pétersbourg, l’ex-ambassadeur de France à Moscou, qui ne cache pas ses vues pro-russes, s’emporte contre les «erreurs» de la diplomatie européenne et française à l’égard du dossier ukrainien. «C’est cinq ans de travail qui ont été ruinés», regrette celui qui représenta les intérêts de la France à Moscou de mai 2009 à octobre 2013.
[…]
Durant ces cinq années, il s’est fait l’avocat infatigable des chefs d’entreprises françaises en Russie, qui l’appréciaient en retour
[…]
«Ce n’était pas compliqué», dit-il: «il fallait notamment donner Sébastopol à la Russie et garantir le statut de la langue russe en Crimée». Et l’avis de Kiev dans tout cela? «Mais la Crimée n’a jamais appartenu à l’Ukraine, elle a toujours été russe», s’emporte Jean de Gliniasty
[…]
Selon l’ex-diplomate, ce retour officiel de Sébastopol dans le giron russe aurait pu s’accomplir au plus tard à la fin du bail de location de la flotte russe de la mer Noire – stationnée dans le port de Crimée – bail qui devait théoriquement arriver à échéance en 2042. Ces projets qui auraient pu s’échafauder au moment où Moscou commençait à s’opposer à la signature d’un accord d’association de l’Union européenne avec l’Ukraine, ont été contrariés par l’ignorance de l’histoire, côté européen, et surtout par les actions des Américains, analyse Jean de Gliniasty. «On s’est mis dans la main des Américains», regrette le diplomate qui voit la main de Washington dans la rupture épisodique des cessez-le-feu, constatée dans le Donbass. Ce fut notamment le cas il y a deux semaines, l’Union européenne décidant dans la foulée de prolonger les sanctions contre la Russie jusqu’au mois de janvier 2016.

Selon l’ex ambassadeur, qui dénonce ces mesures de représailles, l’Ukraine resterait donc l’un des terrains de jeu favori de la diplomatie américaine, permettant de bloquer dans l’ancien espace soviétique, toute velléité d’impérialisme russe: c’est la fameuse doctrine Brzezinski qui inspirerait depuis trente ans la diplomatie américaine, y compris celle d’Obama, selon Jean de Gliniasty.
[…]
«Maintenant les gens ne se rendent pas compte qu’on risque d’aller vers la guerre. C’est une catastrophe», assène l’ex-diplomate qui depuis son départ du quai d’Orsay, a entamé une retraite active, celle de consultant.

Lire l’article en entier sur lefigaro.fr

Lobby bancaire en Europe : le passage en force contre la démocratie !

Bernard-Monot 2015

Communiqué de Bernard Monot, député français au Parlement européen, stratégiste économique du Front national

Le Conseil des ministres de l’Union européenne a présenté vendredi dernier à Bruxelles un nouveau projet pour la séparation des activités bancaires, repoussé il y a trois semaines grâce aux votes des députés euroréalistes (ENL). Officiellement, il s’agit d’isoler les activités à risque des dépôts des épargnants.

Alors que le Parlement, c’est à dire le représentant des peuples, est majoritairement contre ce texte en trompe-l’œil d’une séparation bancaire trop laxiste avec les banques privées, les ministres des gouvernements européens, eux, ont adopté un texte encore moins exigeant.

Filialisation des activités de trading pour compte propre au lieu de leur interdiction, exemption totale des banques britanniques, seuils d’application élevés, en bref, à peine une trentaine de banques devraient être concernées.

Le simulacre de loi Moscovici votée en 2013 en France impactait moins de 1% de l’activité des banques, la réglementation européenne en préparation ne devrait guère aller plus loin.

Le Front national réclame dans son programme de patriotisme économique une authentique loi de scission bancaire entre 3 catégories distinctes sans aucun lien capitalistique: banque de dépôts, établissement de crédits et banque de marchés.

La fin du schéma de « banque universelle », voulue par la loi Jacques Delors de 1984, est le seul moyen d’éviter, à terme, l’euthanasie des épargnants et des trésoreries d’entreprises prévue dans par les textes de l’union bancaire de 2014, pour renflouer les pertes de leurs banquiers spéculateurs sur les marchés mondiaux.

Région : les handicapés restent à quai !

France Jamet 2

Communiqué de France Jamet, membre du bureau politique du Front national, présidente du groupe FN en Languedoc-Roussillon

La loi du 11 février 2005 avait fixé un délai de dix ans pour rendre accessible tous les lieux accueillant du public, tous handicaps confondus. Pour les transports publics, cette date limite d’’accessibilité était fixée au 13 février 2015.

La région Languedoc-Roussillon s’’était d’ailleurs engagée en 2009 à respecter cette échéance lors de l’’élaboration de son schéma directeur régional d’’accessibilité.

10 ans après la loi sur le handicap, force est de constater l’échec de la politique d’’accessibilité universelle. Ainsi, depuis l’automne 2014, le gouvernement socialiste met en place de nombreuses conditions dérogatoires afin de rendre possible le non-respect de la loi de 2005 sans encourir d’’amende.

Pour rendre possible cette procrastination, il suffisait à la région Languedoc-Roussillon d’élaborer un schéma directeur d’’accessibilité avec un agenda d’’accessibilité programmé. Elle s’y refuse en brandissant l’argument fallacieux de la fusion (Et le CPER ?).

France Jamet et les élus du groupe FN tiennent à dénoncer ce renoncement de l’’exécutif régional socialiste en faveur de l’’accessibilité pour les handicapés car pour le Front national également, « accéder, c’’est exister » !

Ukraine / Donbass : attaque ukrainienne sur Marinka en préparation

Ukraine Donbass Donetsk FAN Nouvelle Russie Pyatnashka

Les chances du potentat de Kiev de se maintenir encore un peu au pouvoir pourraient n’avoisiner que 18 mois tout au plus. Le coup d’Etat du Maïdan a mené directement à une catastrophe sans précédent, la politique du régime « proeuropéen » est un échec cuisant. Le régime se meurt progressivement et, tel un animal blessé, il devient imprévisible. D’autant que les Etats-Unis semblent peu pressés de lui fournir de l’armement sophistiqué de crainte que celui-ci ne tombe entre les mains des Russes. Mais il faut que la ligne de front tienne encore afin de pouvoir relancer les sanctions économiques contre la Fédération de Russie cet été. Nous allons donc assister désormais à une série de provocations d’intensités plus ou moins fortes de la part des forces de Kiev. Cette offensive d’été dans le Donbass restera dans les annales militaires.

Plus de 10.000 soldats et paramilitaires ukrainiens ont déserté au cours de l’année écoulée : c’est l’état-major de Kiev qui vient de la reconnaître publiquement. Avec le déficit grandissant de conscrits, les quelque 100.000 combattants tués, blessés ou faits prisonniers depuis un an, l’armée du potentat de Kiev fait triste figure. Ce ne sont pas des armes qui manquent, mais des combattants motivés, bien formés, aguerris et surtout qui croient au combat qu’on leur impose. Or, il n’en n’est rien. Même le nouveau matériel répond aux abonnés absents : l’armée ukrainienne devait recevoir 200 nouveaux blindés « Dozor-B » en mars (photo), pour remplacer les BRDM-2, mais un seul modèle d’essai a été fabriqué… et il est tombé en panne.

Les pluies de ces derniers jours ont mis à mal les fameuses défenses ukrainiennes, tant vantées par la presse kiévienne. L’infranchissable « Ligne Poro » est à l’eau… ! Ci-dessous quelques vues édifiantes d’un Blok Post près de Krymskoe sur la Seversky Donets, au nord-ouest de Lugansk.