Marine Le Pen : « Si j’étais présidente… »

marine_le_pen_23Cet entretien figure dans le numéro de cette semaine de Paris-Match. Il a été réalisé par Mariana Grépinet.

Référendum sur la peine de mort, suppression du droit du sol, moratoire sur l’immigration, Marine Le Pen en pleine ascension dans les sondages, nous a détaillé ses projets si elle devenait chef de l’État. Tout un programme !

PM : Chef de l’État, quelles mesures prendriez vous immédiatement ?

MLP : Je fermerais les frontières. Je ferais un moratoire sur l’immigration. Puisque nous avons 5 millions de chômeurs, il n’y a aucune raison d’importer des chômeurs supplémentaires. Je mettrais en place une politique dissuasive d’immigration, c’est-à-dire que je lancerais un signal très clair aux étrangers. Nous n’avons plus les moyens de prendre en charge pour eux l’éducation,les soins, les allocations familiales…Je changerais le code de la nationalité pour supprimer le droit du sol. La nationalité française s’hérite ou se mérite. J’appliquerais aussi les lois en matière de déchéance de la nationalité. Ceux à qui nous avons eu la générosité d’accorder la nationalité française doivent pouvoir la perdre s’ils ne respectent aucune des règles de notre pays.

Je rétablirais ce que Nicolas Sarkozy a appelé fallacieusement « la double peine ». Un étranger qui a commis un crime ou un délit pourrait être renvoyé dans son pays.

François Fillon a récemment inauguré une mosquée à Argenteuil. Que feriez-vous ?

Il faut une laïcité ferme, saine et juste. Les mosquées ne doivent pas être financées avec des fonds publics. J’interdirais aussi les financements étrangers. Les lieux de culte doivent être financés par les fidèles.

Je chasserai de l’école toute revendication communautariste ou religieuse, et je bannirais ces revendications en inscrivant, dans la Constitution, que la République ne reconnaît aucune communauté.

Vous prôneriez un retour au protectionnisme…

J’appelle cela le patriotisme économique. Je suis pour une taxe aux frontières, qui financerait en partie les retraites et permettrait de lutter contre la concurrence déloyale que représente l’importation de produits issus de pays qui n’ont pas les mêmes charges ni les mêmes règles que nous.

Mais surtout, je ferais des économies. Il faut lutter contre la fraude sociale. Et puis, il y a le coût de l’immigration qui se chiffre en dizaines de milliards d’euros par an.

Que feriez-vous pour relancer la croissance ?

Il faut retrouver la maîtrise de notre monnaie. L’euro est condamné. Il faut mettre en place une « déprivatisation » de l’argent public et rétablir la Banque de France dans sa capacité de financer l’État. Une des choses qui nous ruine, c’est le recours aux emprunts auprès des marchés financiers internationaux.

Parmi les sympathisants frontistes, les ouvriers et employés vous plébiscitent. Que feriez-vous pour eux ?

Ils bénéficieront du rétablissement des frontières, puisque 64 % des emplois industriels ont disparu en dix ans à cause de la concurrence internationale.

Face à ceux que vous appelez les « banksters », quelles mesures mettriez-vous en place ?

Il faut taxer la spéculation, revenir à la finance à la française. L’entreprise doit pouvoir s’appuyer sur un capital qui ne soit pas spéculatif. Lorsque vous achèterez des actions, si vous les revendez le lendemain, vous paierez tellement d’impôts que ça n’aura plus d’intérêt. Plus vous conserverez longtemps vos actions, moins vous paierez d’impôts.

Que proposeriez-vous contre les violences dans les banlieues ?

Il faut revoir de fond en comble la politique contre l’insécurité.

Premièrement, on manque de places de prison, ce qui fait que notre système carcéral est une véritable honte. En attendant la construction de nouvelles prisons, je transformerais les hôpitaux et les casernes, que l’État est en train de vendre, en centres carcéraux, éventuellement ouverts.

Deuxièmement, je donnerais des instructions pour que les peines prononcées soient à la hauteur des méfaits commis. Il y a un effondrement de l’échelle des peines qui fait que la sanction n’est plus crainte. J’imposerais la perpétuité réelle et définitive, et organiserais un référendum sur la peine de mort.

Enfin, je protégerais la police et je lui donnerais des moyens pour remettre de l’ordre dans notre pays. Il faut aller dans les banlieues mettre les caïds hors de nuire. Je ferais voter la présomption de légitime défens pour les forces de police. Parce qu’un État dans lequel les policiers ne peuvent plus se défendre est un État qui n’a plus qu’à tirer l’échelle. Un État qui a peur est un État qui est mort.

 

42 réponses à Marine Le Pen : « Si j’étais présidente… »

  1. celeste dit :

    Pour les taxes aux frontières, Marine ferait mieux de s’inspirer du livre de Martinez « la mondialisation guérie » pour des droits de douanes bonnifiables, échangeables et remboursables.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  2. Je vote Marine Le Pen dit :

    Tout simplement mérveilleux, si tout ça est appliquer,ce sera déja bien!

    Signaler un problème avec ce commentaire

  3. chantal dit :

    bravo Marine, je suis persuadée que si elle est élue, elle tiendra ses engagements, elle au moins est honnête contrairement à celui qui nous « représente »

    Signaler un problème avec ce commentaire

  4. Maxou dit :

    « Il faut mettre en place une « déprivatisation » de l’argent public et rétablir la Banque de France dans sa capacité de financer l’État. Une des choses qui nous ruine, c’est le recours aux emprunts auprès des marchés financiers internationaux. »

    C’est LA question politique supreme, celle qui n’est jamais abordé par personne. L’unique raison de la dette c’est le non-auto-emprunt de l’état.

    Je suis content que Marine en touche un mot.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  5. alain de Lorraine dit :

    que du bon sens !!!! vas-y Marine, montre a ces collabos comment ont gouverne un pays avec fierté et dignité

    Signaler un problème avec ce commentaire

  6. bernard dit :

    déjà ça et rien que ça ! c’est notre sécurité sociale sauvée et aussi notre déficit stoppé

    Signaler un problème avec ce commentaire

  7. Dauvergne dit :

    Excellent!!!!mais je commence à craindre les dissensions internes(Marine /Bruno) et surtout les coups bas de l’UMPS dans les mois à venir avant la présidentielle.Si le FN ne passe pas cette fois-ci c’est fichu et comme le général Bigeard on pourra dire Adieu ma France.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  8. Marino dit :

    Marine,
    * dans le « PARIS-MATCH » de la semaine,
    * dans « l’EXPRESS » de la semaine.

    * lundi 5 juillet à 7h50 :
    Marine Le Pen etait l’invitée des 4 vérités sur France 2

    * mardi 6 juillet à 18h30 :
    Marine Le Pen etait l’invitée de BFM

    * jeudi 7 juillet à 20h35
    Marine Le Pen est sur LCI émission Oui-Non

    * vendredi 9 juillet à 13h :
    Marine Le Pen sera l’invitée des Grandes gueules sur RMC

    Il semblerait qu’elle est une politique incontournable …trés sollicitée

    ** Que du bonheur pour le FN ! (dit moribond)

    ** De quoi « affoler » toute la clique de Nicolas.

    *** Courage, Marine : ils vont comprendre que FN a un programme trés arrété.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  9. Docteur Patate dit :

    C’est tellement simple et évident que je me demande comment les gens de l’UMPS n’ont jamais songé à prendre ces mesures.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  10. alain dit :

    Très bien.Une seule remarque:dans le domaine des échanges commerciaux internationaux le système des droits de douane ciblés et remboursables à condition d’acheter des produits Français me parait plus juste et en mesure de maintenir voire de créer des emplois dans notre Pays.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  11. brichquin dit :

    BRAVO MARINE,

    avec vous depuis de nombreuses années, 100% d’accord sur la politique à mener si vous devenez Présidente, mais attention au pseudo « front républicain »

    Signaler un problème avec ce commentaire

  12. olivier dit :

    bon programme,c est le programme de toute évidence,d un ou d une candidat,candidate ,aux présidentielles qui aime son pays ,et son peuple,c est le programme du front national c est tout ,on ma souvent fait la réflexion ,oui mais le front national ne parle que d immigration et rien d autre!jusqu’à présent le front national était » un mouvement politique et non un « partis politique »,maintenant il prend réellement parti;il a perforé il est rentré dans la scène politique,ce qui va va obliger de plus en plus ,les chaines nationales a en parler, et de ce fait mettre de plus en plus les Français au courant,et il évident que les corrompus umps,lui on fait un boulevard,désolé mais ils ne peuvent s en prendre qu a eux même,quand j étais petit je disais « BIEN FAIT »maintenant c est aux citoyens Français de comprendre,faut pas non plus trop accuser les journalistes ,vous savez eux ils vont touts du coté que le vent tourne,d ailleurs voyant que le vent tourne vous l avez tous remarqué,ils sont pour certains comment dirais je!!!!plusSYMPA;c est drôle HEIN;que dire de plus l avenir nous le diras chers compatriotes,salut

    Signaler un problème avec ce commentaire

  13. Emeric dit :

    Il faut reconnaitre que le calendrier adopté par le FN est tout simplement parfait. Je m’explique :
    Le FN, pas par sa faute mais par l’ostracisme des médias, souffre habituellement d’un manque d’exposition au vu de l’ensemble des Français.
    Depuis les régionales et l’annonce du congrès de 2011, il ne se passe pas une semaine, et dernierement une journée sans qu’une intervention de Bruno et surtout de Marine ne soit reprise dans les médias.
    Il faut donc qu’ils continuent tous les 2 cette démonstration de véritable démocratie interne.
    A l’issue du congrès de 2011 il faudra que le perdant se range comme tous les militants derrière le nouveau président car les élections cantonales arriveront à grande vitesse (mars 2011) mais le FN aura l’avantage comparé par exemple aux régionales de 2010 d’avoir occupé les médias depuis un an.
    Ces cantonales seront probablement un grand succès pour le Front National avec malheureusement peu d’élu vu le cynique mode de scrutin. Mais un gros succès aux cantonales sera la confirmation qu’une divine surprise en 2012 est possible.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  14. STEF dit :

    À Dauvergne :

    Même si, par malheur, Marine ne passe pas en 2012, de toute façon, elle passera obligatoirement en 2017 tellement la France se sera dégradée avec l’UMPS.
    Donc, ‘faut pas baisser les bras, la victoire est certaine.
    Alors n’hésitons plus à nous engager pour soutenir le Front National.
    La France a besoin de gens courageux et d’esprits vaillants.
    Battons-nous pour le bonheur de nos enfants et pour l’honneur nos aïeux.

    LA FRANCE ET LES FRANÇAIS D’ABORD !
    SAUVONS NOTRE PATRIE !
    TOUS DERRIÈRE MARINE !

    Signaler un problème avec ce commentaire

  15. ArZent dit :

    Très bon « échantillon de programme », mais il faudrait éviter de trop en dévoiler, le nain élyséen pourrait s’en inspirer pour rédiger le sien pour 2012.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  16. Militant FN Allier dit :

    Vivement 2012. Mettons nous au travail tout de suite pour soutenir Marine !!!

    Signaler un problème avec ce commentaire

  17. ERRE dit :

    « Il faut mettre en place une « déprivatisation » de l’argent public et rétablir la Banque de France dans sa capacité de financer l’État. Une des choses qui nous ruine, c’est le recours aux emprunts auprès des marchés financiers internationaux. »
    MARINE a raison : c’est une loi du 3 janvier 1973, donc votée par la droite, qui a obligé l’Etat à emprunter sur les marchés financiers : loi Pompidou-Giscard d’Estaing par laquelle la Banque de France abandonne son rôle de service public.
    Article 25 : « Le Trésor public ne peut plus présenter de ses propres effets à l’escompte de la Banque de France. » Dès lors, sous prétexte de lutte anti-inflationniste, le recours au crédit productif public est interdit.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  18. jlm dit :

    Je cite : « Il faut taxer la spéculation, renir à la finance à la française. L’entreprise doit pouvoir s’appuyer sur un capital qui ne soit pas spéculatif. Lorsque vous achèterez des actions, si vous les revendez le lendemain, vous paierez tellement d’impôts que ça n’aura plus d’intérêt. Plus vous conserverez longtemps vos actions, moins vous paierez d’impôts. »

    Cela va dans le bon sens ; et je comprends ce désir d’un actionnariat non spéculatif. Mais cela me paraît assez inefficace. A moins qu’un détail ne m’échappe…

    Je m’explique :

    1) Les sociétés, les entreprises, les personnes morales, n’ont depuis longtemps plus de « nationalité » au sens où nous l’entendons. Il n’y a qu’à jeter un œil à leur organigramme, leurs succursales de par le monde pour s’en assurer.

    Peu importent la nationalité de leur dirigeant, le lieu d’installation de leur siège, ou leur origine historique, elles échappent par de subtils montages juridiques à une souveraineté unique et à l’impôt.

    A ce titre, je suis toujours estomaqué lorsque j’entends que telle ou telle entreprise qualifiée de française se réjouit de la signature d’un important contrat en Chine, alors même que le contrat en question sera exécuté grâce à de la main d’œuvre chinoise, par la filiale chinoise de l’entreprise en question, avec une fiscalité totalement étrangère à l’Hexagone.

    2) C’est d’autant plus vrai avec les sociétés cotées en bourse : leur capital n’est détenu que plus ou moins marginalement par des investisseurs franco-français.

    3) La mesure de Mme Le Pen n’aurait pour effet que de « pénaliser » les actionnaires français en les privant d’une souplesse de gestion que le reste du monde conserverait.

    Ainsi, une société détenue majoritairement par des actionnaires étrangers pourrait subir les mêmes attaques spéculatives qu’aujourd’hui, la « stabilité » de l’actionnariat français ne jouant alors qu’à la marge.

    Pire, d’éventuels effets pervers pourraient se manifester grâce (ou plutôt à cause) d’un actionnariat français « captif » (car incité à garder des titres sur le long terme), à la merci des fluctuations causées par des investisseurs étrangers ne s’embarrassant pas de ce type de contraintes.

    Bref, si je rejoins totalement Marine dans son souhait de juguler la spéculation en favorisant l’investissement de long terme, je crois qu’il faut approfondir la question et prendre des mesures peut-être plus efficaces – et plus radicales ! – que celles-ci.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  19. Dauvergne dit :

    À STEF
    Bien reçu.Je crains toutefois qu’en 2017 j’aurai fait mon dernier saut.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  20. Gene dit :

    Bravo madame Marine le Pen ce programme me convient très bien

    Signaler un problème avec ce commentaire

  21. KRIEGER-KAMPFER dit :

    Bon programme. Marine LE PEN aborde les sujets qui ne sont pas prononcés par nos élus UMPS, parce qu’ils les évitent, c’est brûlant. Mais ce sont des sujets qu’il faut régler avec fermeté : immigration, sécurité, la ruine du recours aux emprunts auprès des marchés financiers internationaux, le chômage, etc…. » Un redressement du pays ne peut être envisagé que par Marine LE PEN à la « barre ». Comme il est mentionné ci-dessus dans un autre commentaire : si elle ne passe pas en 2012 elle sera élue en 2017, car si les gauchos reprennent l’Elysée », aux prochaines élections la France sombrera. Mais néanmoins j’espère que Marine montera les marches du perron du palais de l’Elysée en 2012.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  22. Нижегородская dit :

    La déprivatisation de l’argent public ! Cette phrase à elle-seule, sans le reste du programme, est révolutionnaire. Marine Le pen est de pointure d’un Chavez.

    Malheureusement, le risque, c’est qu’on lui envoie des assassins, comme Kennedy (et Chavez aussi, mais ils ont échoué). Je pense que vous en êtes conscients.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  23. Нижегородская dit :

    Pour le reste du programme, si certains électeurs craignent que certaines mesures soient appliquées trop radicalement, qu’ils n’oublient pas qu’on restera en démocratie et que tout cela sera discuté, amendé, affiné, nuancé… Il n’ont rien à craindre ! N’ayez pas peur !

    Ils auront aussi la possibilité de voter non au rétablissement de la peine de mort, et leur vote sera respecté. A l’inverse de ce qui s’est passé avec le nabot et la trahison de traité de Lisbonne.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  24. golgot78 dit :

    bravo rien a rajouter vite 2012

    Signaler un problème avec ce commentaire

  25. Julie dit :

    Pleine de bon sens … et intègre !! Que demande le peuple ?

    Aujourd’hui Marine avec 20 % , demain avec 25 à 30 % et en 2012 elle rafle la mise haut la main. Marine nous fait rêver.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  26. Phil777 dit :

    Rien a redire, coherent et courageux.Pour la premiere fois de ma vie, je voterais FN aux presidentielles.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  27. Corso dit :

    On le sait, il ne faut pas croire à ce qu’impriment les journaux et surtout pas Paris-Match du Lagardère.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  28. saintpol dit :

    Un discours efficace plein de franchise et qui sera , je suis sur, appliqué . Mais attention maintenant que nous connaissons bien notre « président » il sera pret à tout pour faire capoter l’espoir des FRANCAIS . De plus hélas il n’y a pas que contre lui qu’il faut faire face ,Sarkosy ne fait depuis 3 ans qu’appliquer les lois de Bruxelles , il n’a aucun pouvoir… car, il n’est pas normal qu’un « président »laisse,sans réagir, la France se faire insulter comme c’est le cas (violence,drapeau brulée,insultes constantes aux français,provocations etc)Zarkosy est aux ordres de l’europe mondialiste et n’a plus aucune autorité concernant les décisions importantes envers notre nation . Nous sommes englués dans une Europe technocratique vouée à l’echec . Aussi,je pense que seul un mouvement de nationaux Européens sera capable de bouleverser ce dictat mais ,nous n’en sommes encore pas là hélas..

    Signaler un problème avec ce commentaire

  29. cambronne dit :

    d’etre tenace ca paye à la fin ensemble pour que le FN gagne en 2012 bravo madame marine le pen je reve de ce programme pour la france.
    vive le FN vive la france….

    Signaler un problème avec ce commentaire

  30. Sanpierro dit :

    Un de mes amis avait l’habitude de dire : « Avec des si, on découpe des planches » je n’ai pas encore bien compris pourquoi.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  31. Fred dit :

    tout à fait d’accord avec Marine ,cela depasse mes pensées venez travailler sur les chantiers (il ny a pas plus d’un tiers de Français)et on à plus la parole meme les chiottes sont Turc (pas de papier mais une bouteille!)
    aussi aux prochaines elections pour moi ce sera bleu Marine!

    Signaler un problème avec ce commentaire

  32. Domuz dit :

    Un aperçu de programme plutôt intéressant, ce qui serait encore plus intéressant c’est d’ouvrir un débat sur tous les points du programme du front national

    Par exemple, concernant ce que Marine appelle « le patriotisme économique » (ce qui reste du protectionnisme, même si on l’appelle autrement) il y a un risque de peser sur notre balance commerciale qui est déjà bien mal en point depuis quelques années (http://fr.wikipedia.org/wiki/Balance_commerciale) si certains « spécialistes » du protectionnisme (Chine, USA, etc…) prennent la décision de boycotter notre production en nous accusant de ne pas jouer le jeu du sacro-saint capitalisme et de bercer dans un protectionnisme abusé

    Une petite analyse:

    Ce qui pousse les entreprises à délocaliser sont les 3 dumping:
    - Le dumping fiscal: imposition et taxation plus faible dans d’autres pays, baisser l’imposition et la taxation équivaut a creuser encore plus la dette publique: impensable par les temps qui courent
    - Le dumping social: coût de la main d’œuvre moins élevé, loi sur le travail « allégées » (12h/jour, 6j/semaine, etc…), vouloir revoir notre politique sociale en profondeur dans un programme électorale: c’est un suicide politique
    - Le dumping environnemental: pas ou peu de contraintes écologiques dans certains pays, c’est sur ce point qu’il faut jouer: l’écologie est « à la mode » et personne n’osera combattre une politique écologique c’est donc une taxe écologique à l’importation qu’il faut appliquer en créant une sorte de « certification nationale d’entreprise respectant l’écologie » et taxer les importations des produits des entreprises n’ayant pas cette certification

    Nous savons tous que les plus gros pays importateurs en France sont aussi les plus gros pollueurs

    Signaler un problème avec ce commentaire

  33. locktat131 dit :

    Marine LE PEN veut déprivatiser l’argent et la dette publique ?

    Avec tous mon respect Mme LE PEN, vous n’avez pas peur de finir comme Kennedy ou peut-être plus tard comme Chavez ?

    Signaler un problème avec ce commentaire

  34. nicoletta dit :

    Si seulement l’appel de Marine pouvait être entendu comme celui du 18 Juin………………..
    Bravo marine

    Signaler un problème avec ce commentaire

  35. André dit :

    Un programme réaliste, difficile à mettre en oeuvre mais nécessaire. Il faut surtout rétablir la confiance que les Français ont perdu dans leurs institutions et regagner le respect auprès de ceux qui profitent et crachent sur notre pays.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  36. duperey dit :

    combien elle a raison, Marine !!!

    Signaler un problème avec ce commentaire

  37. minguet francisco dit :

    vivement 2012 que du bonheur

    Signaler un problème avec ce commentaire

  38. la russe dit :

    il faut taxer lourdement des multinationals qui utilisent l’images de la France pour vendre leurs produits « made in China »

    Signaler un problème avec ce commentaire

  39. ENRIQUE dit :

    bravo marine,

    c’est en 2012 qu’il faut agir c’est la derniere chance pour la france, oui la derniere !!!! et que les artistes restent a leur place si marine est au 2eme tour !!!! car ce ne sont pas eux qui prennent les transports en commun, qui vivent les agressions etc…. oui notre systeme judiciaire est nul !!!!! on prends trop de gants en france !!!!!

    vive 2012

    Signaler un problème avec ce commentaire

  40. alain74 dit :

    bravo marine la nouvelle Mariane !! aussi percutante que son pére avec plus de tact

    Signaler un problème avec ce commentaire

  41. jak dit :

    je suis d’accord avec marine mais pour revenir aux francs cela va couter combien.remettre le refaire tous les billets et pièces cela à un coup qui va chiffrer à combien,qui va payer

    Signaler un problème avec ce commentaire

  42. ville dit :

    Ca coule de source…. ce sont toutes les mesures qu’il manque à notre pays depuis trop longtemps, et en particulier ce qui concerne l’application des peines, les moyens d’agir de la police et le financement des étrangers et clandestins.

    Par contre, je suis un petit peu plus réservé sur le retour au franc; c’est sûr, on s’est bien faits bernés par le passage à l’euro, mais combien va coûter le retour à une monnaie nationale? c’est toute la question.

    Ceci dit, arrivé un moment il faut savoir se mouiller et dire stop une bonne fois pour toute à toutes les mesures loufoques prises par les gouvernements précédents, et voter pour une candidate différente, qui a de la gueule et qui je pense saura faire passer ses idée.

    Madame Le Pen, vous aurez ma voix l’année prochaine!

    Signaler un problème avec ce commentaire

Laisser un commentaire