Marine Le Pen - Paris avril Europeennes 2014

Européennes 2014 : conférence de presse de Marine Le Pen à Paris pour le lancement de la campagne (vidéo)

A Paris, Marine Le Pen, Présidente du Front National, entouré de ces candidats têtes de liste à lancer le coup d’envoi de la campagne des élections européennes pour la Front National et le Rassemblement Bleu Marine, un scrutin qui aura lieu le 25 mai 2014. Voir notre article du 22 Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen lance un appel solennel aux francais contre le traite transatlantique

Traité transatlantique : Marine Le Pen lance un appel solennel aux Français

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du FN et du Rassemblement Bleu Marine (RBM), lance un appel solennel à tous les Français contre le Traité transatlantique, symbole du libre-échange intégral défendu par l’UMPS : « Mobilisez-vous en masse, dès aujourd’hui pour diffuser cette vidéo ! » Mes chers compatriotes, Je Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Christophe Barbier Europeennes 2014

Taxi / VTC – Marine Le Pen : « Je ne voudrais pas que l’on crée les conditions d’une concurrence déloyale ! »

Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National (FN-RBM), était l’invitée de Bruce Toussaint et de Christophe Barbier sur I-Télé. Marine Le Pen réagit au sujet de la dérégulation des professions réglementées. « Nous n’avons plus le droit, comme pays libre, de nous organiser et de Lire l'intégralité de l'article

Restons Français - Nouvelle Calédonie 2014

Provinciales 2014 – « Restons Français » en Nouvelle-Calédonie !

Le 11 mai 2014 auront lieu les élections provinciales 2014 pour décider de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie face à la pression des indépendantistes UMPS ! Le Front National sera bien présent avec la liste « Restons Français, le Sud fait Front ! » Ce scrutin se déroulera dans les trois provinces de Nouvelle-Calédonie : province Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Elections Europeennes 2014 - NationsPresse

Marine Le Pen lance la campagne : « Oui à la France, non à Bruxelles ! »

A Paris, à la Maison des Centraliens, Marine Le Pen, députée française au Parlement européen et présidente du Front National et du RBM, a lancé la campagne pour les élections européennes du 25 mai 2014. Elle était accompagnée des 8 candidats têtes de liste : Pour la région Nord-Ouest avec Marine Lire l'intégralité de l'article

Hors zone euro, la Grande Bretagne se redresse plus vite

Hors zone euro, la Grande-Bretagne se redresse plus vite que la France !

Revue de presse. Hors de la zone euro et parfaitement souveraine, la Grande-Bretagne se redresse après la crise financière. Grâce à la mise en place d’une politique monétaire très accommodante, le gouvernement favorise en priorité le retour de la croissance économique, l’emploi des Anglais, le développement et l’activité des entreprises, Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

A Laguiole, c’est un morceau de notre patrimoine national que brade le gouvernement !

Communiqué du Front National Au prétexte que la loi censée protéger les artisans titulaires d’une indication géographique protégée n’est pas encore appliquée, le gouvernement abandonne le village de Laguiole, fleuron de la coutellerie française, à une succession de décisions ubuesques. Après avoir été dépossédé de son nom par une première Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - France 3

Européennes / FN / BNP – Droit de réponse de Marine Le Pen au Figaro

Mise en cause dans un article titré « Rencontre avec Nigel Farage, le Britannique qui veut faire sauter l’Europe » publié en page X de votre édition du 15 avril 2014 et dans sa version numérique http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/04/14/31001-20140414ARTFIG00287-rencontre-avec-nigel-farage-le-britannique-qui-veut-faire-sauter-l-europe.php, je vous prie et au besoin … en vertu des dispositions prévues par l’article 13 Lire l'intégralité de l'article

Humiliation de la France su la scene europeenne - deficit public 2014

Objectif 3 % de déficits publics : Valls contredit Hollande !

Dans la revue de presse de ce matin diffusée sur la chaîne de l’économie, BFM Business, Laurent Mimouni relate le contorsionnisme adopté par le Premier ministre, Manuel Valls, pour essayer de s’en sortir vis-à-vis de l’Europe de Bruxelles : « Hier à Berlin raconte Le Figaro, Manuel Valls a été très clair, Lire l'intégralité de l'article

Archives catégories : Social

Recul du travail en intérim : un signe négatif pour l’emploi

po d'emploiEntre février 2013 et février 2014, l’emploi intérimaire a reculé de 2,4 %. Le secteur le plus touché est celui du bâtiment mais à l’inverse certaines professions souffrent d’une pénurie de main-d’œuvre.

Sur le front de l’emploi, tous les indicateurs virent au rouge. Alors que les chiffres du chômage se sont envolés pour le mois de février, ceux du travail en intérim ne sont pas bons. En un an, l’emploi intérimaire a reculé de 2,4 %, avance Prismemploi cité par France Info. L’organisation patronale qui regroupe les différentes agences d’intérim rappelle qu’en janvier, ce secteur avait déjà reculé de 2,7 % après une chute de 8,6 % sur l’ensemble de l’année 2013.
Le travail en intérim donne des indications sur les tendances à venir concernant l’emploi. De fait, il s’agit d’une variable d’ajustement pour les entreprises, si elles font face à des pics d’activité, elles vont d’abord embaucher du personnel en intérim avant de créer des emplois et à l’inverse en cas de coup dur, elles vont réduire en priorité le nombre d’intérimaires.
Le secteur le plus touché est celui du bâtiment et des travaux public avec une baisse de près de 10 % entre février 2013 et février 2014. Si l’hiver doux n’est pas la cause de ce moindre appel à de la main-d’œuvre extérieure, en revanche la proximité des municipales a peut être eu un impact sur les embauches d’intérimaires. De fait, peu avant les élections, les communes ont tendance à reporter les grands travaux. Les services, le commerce et les transports, sont aussi touchés par une baisse de l’emploi intérimaire. Paradoxalement, certains secteurs peinent toujours à recruter des intérimaires. C’est le cas de l’aéronautique où les soudeurs qualifiés se font rares.

Source : lefigaro.fr

Réaction à l’augmentation très forte du chômage

Front National flammeCommuniqué de Florian Philippot, vice-président du Front National

Les chiffres catastrophiques du chômage au mois de février (+0,9 %, soit 31 500 demandeurs d’emploi supplémentaires pour la seule catégorie A) confirment, mois après mois, l’effet désastreux de la politique économique du gouvernement socialiste, mise en œuvre avant lui par l’UMP.

Le refus obstiné de François Hollande de changer radicalement de politique économique est plus problématique que jamais.

L’austérité généralisée, le maintien à tout prix de la France dans la zone euro, le refus dogmatique du protectionnisme et de toute forme de patriotisme économique, condamnent la France à la récession et à l’augmentation continue du chômage.

Ces chiffres constituent bien sûr une raison supplémentaire de sanctionner sèchement, dimanche prochain, le gouvernement socialiste et ses supplétifs locaux.

En l’espèce, le vote FN/RBM porte seul l’espoir d’une action différente et plus efficace des maires pour favoriser le développement économique et l’emploi.

Rien néanmoins ne remplacera un changement radical de politique au niveau national, en vue d’abandonner cette folie de « l’eurostérité » qui détruit notre tissu économique et anémie nos territoires.

Le coût du logement, facteur de pauvreté en Ile-de-France

Sarkozy Hollande, la Precarite pour tous c'est maintenantLa grande pauvreté en Ile-de-France est en majeure partie due au coût du logement. C’est ce que démontre une étude parue mercredi.

Une étude réalisée par l’Institut d’aménagement et urbanisme d’Ile-de-France montre que 7 % (un peu plus de 300 000 ménages) de personnes disposant d’un logement en Ile-de-France, n’ont pas les revenus nécessaires pour faire face aux dépenses vitales de nourriture et d’habillement tout en assurant celles liées à l’habitation.
140 000 ménages logeant dans le parc privé ont du mal à trouver de quoi payer leur loyer mensuel moyen de 541 euros avec un revenu moyen de 826 €, démontre la même étude. 3 406 €, c’est le revenu moyen régional par ménage en France.
Dans le parc social, près de 126 000 ménages connaissent une situation similaire avec un « reste-à-vivre » de 414 € par mois. Un seuil considéré comme insuffisant pour se procurer assez de vêtements et de nourriture.
Le « reste-à-vivre » de ces ménages, malgré des aides au logement de 134 euros perçues par 54 % d’entre eux, les place loin en dessous du seuil de pauvreté de 589 euros, établi par Eurostat, la commission européenne des statistiques.
La pauvreté n’épargne pas les autres 79 000 ménages, bien qu’ils soient propriétaires de leur logement. Les charges et travaux d’entretien sont trop importants par rapport à leurs revenus. Pourtant 58 % d’entre eux ont fini de rembourser leurs emprunts.
En janvier, la Fondation Abbé Pierre a affirmé que les situations de mal-logement s’étaient encore aggravées en 2013, estimant à plus de 10 millions le nombre de personnes touchées par la crise du logement en France. La cause : « une hausse non régulée du coût du logement », avec des loyers qui ont augmenté de 55 % en 13 ans, laquelle s’ajoute à la situation sociale et économique, notamment au niveau de l’emploi, qui ne cesse de se détériorer.

Source : ouest-france.fr

A Nice, Jean-Marie Le Pen félicite Marie-Christine Arnautu

Revue de presse. Le Président d’Honneur du Front National est revenu à Nice, pour la 4e fois depuis le début de la campagne des élections municipales, soutenir la liste « Nice Bleu Marine » conduite à sa tête par Marie-Christine Arnautu, vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales. L’occasion aussi de régler ses comptes avec son ancien ami Jacques Peyrat.

« Elle n’a pas l’espoir fou de battre Monsieur Estrosi, mais je forme le vœu qu’elle gagne encore des voix. » Ce mercredi matin, dans le local de la rue Meyerbeer qui sert de permanence à Marie-Christine Arnautu en attendant de devenir celle de Jean-Marie Le Pen pour les élections européennes, le Président d’Honneur du Front National est revenu « féliciter » sa candidate.

Dimanche soir, la liste conduite par Marie-Christine Arnautu a fait mentir les sondages en se classant deuxième derrière Christian Estrosi, avec 15,6 % des suffrages, devant la liste de gauche emmenée par Patrick Allemand (15,25 %) et celle conduite par Olivier Bettati (10,13 %)…

Marie-Christine Arnautu : « Je serai conseillère municipale d’opposition et députée européenne, ce n’est pas incompatible. »

Lire la suite de l’article sur Metronews

Dépôt de bilan pour La Redoute ?

Priorite au chomageLes syndicats de La Redoute avaient jusqu’à ce vendredi 14 heures pour signer le protocole d’accord sur les mesures sociales accompagnant la reprise, faute de quoi les repreneurs menaçaient de saisir le tribunal de commerce. Le texte n’a pas été validé.

La Redoute est menacée de dépôt de bilan. Les deux repreneurs potentiels de l’entreprise, Nathalie Balla, actuelle directrice générale de l’entreprise, et Eric Courteille, directeur général de Redcats, avaient repoussé à 14 heures ce vendredi l’ultimatum fixé à jeudi soir aux syndicats pour signer le protocole d’accord sur les mesures sociales.
Nathalie Balla, à l’issue d’un comité d’entreprise qui portait sur un rapport d’expertise d’Apex, et rapidement suspendu, a annoncé que si aucun accord majoritaire n’intervenait de la part des partenaires sociaux d’ici à 14 heures, elle renoncerait à son projet de reprise et se rendrait au tribunal de commerce pour déclencher une alerte en raison des difficultés financières actuelles de l’entreprise, mettant à exécution la menace brandie depuis quelques jours.

Julia Plane : « On ne fait pas d’un âne un cheval de course… »

MeetingAliot

044Discours de Julia Plane lors du meeting avec Louis Aliot à Lunel le 16 mars 2014

Lunelloises, Lunellois, chers amis,

Bienvenue à vous tous, bienvenue à notre meeting, une semaine avant le premier tour de ce scrutin.

Je suis très heureuse d’accueillir aujourd’hui Louis Aliot, tête de liste aux élections européennes sur le grand Sud-Ouest, ici, dans la cité pescalune, capitale de la petite camargue, 4e ville du département de l’Hérault, ville de traditions, ville d’art et d’histoire, si magnifique et pourtant si oubliée et si méprisée par les pouvoirs publics et les élus de cette commune, de ce département et de cette région.

Je voudrais tout d’abord vous présenter l’ensemble des colistiers de Lunel Fait Front et remercier les têtes de listes présentes aujourd’hui qui se battent avec courage et détermination dans leurs communes respectives de l’Hérault.

Dès le mois de mai, je vous annonçais qu’il y aurait bien une liste FN à Lunel. Depuis, vous avez pu suivre notre campagne sur notre site lunelfaitfront ou sur Midi-Libre.

Jacques Bompard : « j’apporte mon soutien à Julia Plane… »

jacquers_bompard_afpCommuniqué de presse de Jacques Bompard, député-maire d’Orange

Les 23 et 30 mars prochains, les Lunellois auront leur destin entre leurs mains. Leur choix sera simple : soit élire un candidat du système, UMP ou PS, soit changer de cap et voter pour Lunel fait front.

Julia Plane est une candidate de très grande qualité, apte à rassembler la ville et surtout à la diriger dans le seul souci du bien commun. Elle est également la seule candidate à avoir la volonté de défendre nos traditions, notre culture, notre identité, la seule à pouvoir changer l’image de notre ville afin de refaire un Lunel dont nous soyons tous fiers.

Julia Plane s’est engagée sur trois priorités qui sont des nécessités absolues : rétablir la sécurité, baisser la fiscalité, relancer l’emploi. Tout cela est possible ! Aucune fatalité ne pèse sur Lunel. Ce que j’ai fait à Orange depuis 1995 démontre que là où il y a une équipe qui veut avancer, alors tout change !

J’apporte donc tout mon soutien à Julia Plane et à ses colistiers. Candidate honnête et courageuse, elle représente l’alternative dont Lunel a besoin. J’appelle tous les Lunellois à voter pour elle les dimanche 23 et 30 mars.

270.000 emplois en péril en France

Hollande l'autre pays du chômageL’an dernier, le nombre des défaillances d’entreprises a atteint des niveaux records comparables à ceux enregistrés au plus fort de la crise économique de 2009.

La neuvième édition du rapport annuel de Deloitte réalisé avec le cabinet Altares dresse un bilan des plus sombres : après une année noire en 2009, une amélioration en 2010 et une stabilisation en 2011, l’année 2013 a confirmé la tendance à l’accélération inquiétante des faillites déjà enregistrée en 2012.

Dans le détail, la France a connu 63 100 défaillances d’entreprises l’an dernier, un chiffre proche de celui de 2009 (63.700), qui mettent en péril 270 000 emplois. Si les procédures de traitement à l’amiable des difficultés est en forte hausse (+24 %), les tribunaux ont prononcé un nombre croissant de procédures de sauvegarde (+9 %) et de liquidations judiciaires.

Plus préoccupant encore : « Tous les secteurs d’activités et toutes les tailles d’entreprises sont touchées », indique le rapport. « Nul n’est épargné, y compris les entreprises de taille importante », souligne pour sa part Laurence Augoyard, directrice générale du cabinet Altarès.

Source : leparisien.fr

Soutien de l’ASP et de Jany Le Pen à Thierry Auriat candidat FN

Aux électeurs et électrices de Paray-Vieille-Poste (Essonne)

Cela fait plus de dix ans que je connais Thierry Auriat, cet authentique fils du peuple, qui est un militant exemplaire de la cause nationale. Homme de parole il a été un des tout premiers à m’aider lors de la création de notre association pour venir en aide aux plus défavorisés.

Il a mon total soutien pour les élections municipales, c’est la personne qu’il vous faut pour le renouveau de votre commune, il est au fait des réalités quotidiennes du terrain, et du vécu des administrés, il n’appartient aucunement aux réseaux de la clique des politiciens de métier, la proximité avec le peuple est sa plus grande qualité.

Faites le choix d’un maire à la fibre populaire. Contre la clique UMPS un seul recours : Thierry Auriat

Pasteur Blanchard

Président de l’Action sociale populaire

Aumônier d’Identité luthérienne

Chapelain de Madame Jany Le Pen

L’Algérie paiera-t-elle les frais d’hospitalisation de M. Bouteflika ?

Marion Marechal Le Pen - Assemblee nationaleQuestion écrite de Marion Maréchal – Le Pen, députée du Front National au ministre des Affaires sociales et de la Santé

Mme Marion Maréchal – Le Pen interroge Mme la ministre des Affaires sociales et de la Santé sur les frais d’hospitalisation de M. le président de la République algérienne Abdelaziz Bouteflika et des créances de l’État algérien auprès de la Sécurité sociale française.

M. Bouteflika a de nouveau été admis à l’hôpital du Val-de-Grâce du 13 au 17 janvier 2014 pour une visite de contrôle faisant suite à une première hospitalisation de 80 jours entre avril et juillet de l’année précédente. Dans le cadre d’une convention bilatérale de Sécurité sociale, la France reçoit des patients algériens dont les pathologies nécessitent des soins dans les services français. Nous déplorons que l’Algérie, bénéficiant pourtant d’une manne colossale provenant des réserves en gaz, ne développe pas un réseau de santé pour le confort de sa population, préférant se reposer sur le paiement de la dette coloniale, notre pays ayant été largement accusé et acculé à la repentance par M. Bouteflika. Ce système au bénéfice des Algériens vient creuser par millier le déficit de notre Sécurité sociale.

Baisse des impôts en… Italie

Matteo Renzi, le nouveau président du Conseil italien a dévoilé à la presse mercredi 12 mars son plan de relance économique qui passe par des réductions d’impôts en faveur des plus bas revenus mais également par une baisse de l’impôt sur les sociétés.

« Le financement est intégralement planifié », a assuré Matteo Renzi lors de sa première intervention devant la presse depuis sa prise de fonctions. Les travailleurs salariés, dont les impôts sont prélevés à la source en Italie, vont bénéficier dès le mois de mai d’une réduction fiscale oscillant entre 80 et 100 euros par mois si leur salaire est inférieur à 1 500 euros nets. Cette mesure concernera dix millions de travailleurs.

Afin de soutenir les PME, le gouvernement assure par ailleurs que l’État paiera ses dettes envers les entreprises privées, soit 66 milliards d’euros avant la fin du mois de juillet 2014. Il s’engage aussi à une réduction de 10 % de l’impôt régional sur la production, l’Irap. Autre promesse : un nouveau système de contrat de travail garantissant l’embauche sous CDI après trois ans de CDD doit être mis en place.

Source : rfi.fr

Villepin : un jour de travail pour toucher 100 000 € de retraite ?

L’ancien Premier ministre Dominique de Villepin aurait touché 100 000 euros grâce à un jour de travail, selon The Telegraph, bénéficiant ainsi d’un mécanisme de retraite propre au ministère des Affaires étrangères.

Cent mille euros. C’est la somme que toucherait Dominique de Villepin grâce une journée de travail dans le corps diplomatique après presque 20 ans d’absence. Cette somme correspondrait à sa retraite de haut fonctionnaire, dont il n’aurait pu bénéficier dans sa totalité sans ce jour supplémentaire, selon le quotidien The Telegraph qui a publié cette information mardi soir.

L’ancien Premier ministre de Jacques Chirac aurait effectué ce retour éclair en septembre dernier, s’ouvrant ainsi les droits pour toucher cette coquette somme. Selon le quotidien britannique, l’ex-Premier ministre aurait sollicité un arrangement avec le ministère des Affaires étrangères. Il aurait invoqué une erreur administrative qui justifierait cette requête.

Lire la suite sur leparisien.fr

Départ des jeunes Français à l’étranger : le pire désaveu possible pour la politique UMPS

Julien-Rochedy-300x270Communiqué de Julien Rochedy, directeur national du FNJ

Demain 12 mars va paraître une étude commandée par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris-Ile-de-France (CCIP) montrant que le mouvement d’expatriation, notamment des jeunes, est en très forte augmentation ces dernières années. Cette étude ne vient que confirmer ce que d’autres sondages montrent depuis déjà quelques années, à savoir que les jeunes Français, soucieux de leur avenir, sont de plus en plus nombreux à vouloir quitter leur pays.

Peut-être est-ce là la pire conséquence possible de la politique menée conjointement depuis 30 ans par la droite et la gauche, le pire désaveu. En effet, qu’y a-t-il de pire pour une nation que de voir ses forces vives souhaiter partir afin d’avoir des perspectives d’avenir que, pensent-ils, ils ne trouveront plus chez eux ?

Il est grand temps de changer de direction en France. A une politique du renoncement, de la soumission, de l’austérité et du découragement, il faut opposer une politique de fierté, de courage, d’audace et d’énergie ; en un mot : une politique patriotique, incarnée aujourd’hui par Marine Le Pen et le Front National, seuls capables de rendre à la jeunesse française des perspectives d’avenir dans son propre pays.

Double peine pour des millions de retraités

Marine Le Pen 2013 - 12Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National

Souvent bercés de fausses promesses électoralistes par l’UMP comme le PS, les retraités sont en train de prendre brutalement conscience de la réalité de la politique d’austérité imposée au nom de l’Europe par ces deux partis.

Des millions de retraités français vont en effet subir cette année une baisse marquée de leur pouvoir d’achat, résultat du report de six mois au 1er octobre de la revalorisation des pensions de base, et de l’absence d’augmentation des retraites complémentaires Agirc-Arrco le 1er avril, pour la première fois depuis une vingtaine d’années.

Les retraités du public sont eux aussi frappés par l’austérité.

Marine Le Pen demande comme mesure d’urgence aux conseils d’administration de l’Agirc et de l’Arrco de renoncer au gel des retraites complémentaires pour 2014.

Elle enjoint le gouvernement de rompre avec la folle politique d’austérité qui fait des ravages de plus en plus insupportables dans le corps économique et social.

L’équilibre des comptes de retraite, comme de l’ensemble des comptes sociaux, ne pourra être atteint qu’à la condition d’une relance de l’emploi, ce qui suppose de rompre avec le modèle économique actuel, de revenir à une monnaie nationale, de mettre en œuvre un protectionnisme intelligent à nos frontières et de pratiquer enfin une vraie politique de patriotisme économique.

Les retraites gelées pendant six mois

Sarkozy Hollande, la Precarite pour tous c'est maintenantQuinze millions de retraités vont être touchés. Leurs pensions de base ne seront pas revalorisés au 1er avril, comme d’habitude, mais au 1er octobre, selon Les Echos de ce mardi.

Ce gel de six mois devrait permettre d’économiser 800 millions d’euros, espère le gouvernement. Les pensions complémentaires Arrco et Argic des retraités du secteur privé stagneront également en 2014.
La faiblesse de l’inflation et un accord signé entre les organisations patronales et les syndicats gestionnaires de l’Agirc-Arrco sont les causes de ce gel, le but étant de redresser les comptes de ces deux régimes, pénalisés par la crise. Pour compenser une inflation plus basse que prévue, les retraites auraient dû baisser mais les partenaires sociaux ont tenu bon pour les empêcher de reculer, à défaut d’augmenter.
Cela aurait pourtant permis une économie de 550 millions d’euros pour l’année prochaine. Une question sera donc abordée lors des conseils d’administration : l’Agirc et l’Arrco pourront-ils récupérer cette somme à partir de 2015, si l’inflation remonte ? Cela voudrait dire que les retraités perdraient encore une fois du pouvoir d’achat. « Il n’est pas question de trancher ce débat aujourd’hui. Il devra faire l’objet d’une négociation entre partenaires sociaux en 2015 », a répondu Philippe Pihet, vice-président (FO) de l’Arrco.

Source : atlantico.fr