Le petit Ballon racheté par Vente-privee

L’un des plus gros commerçant de déstockage en ligne vient de mettre la main sur une Start-up qui commercialise du vin en ligne ; Le petit Ballon.

Vente-privee souhaite se lancer dans le marché du vin en ligne, et c’est pourquoi le leader du déstockage en ligne a racheté la start-up, le petit ballon, qui vend du vin (plus d’un million de bouteilles) par abonnement.
Le PDG, Jacques-Antoine Granjon, souhaite alors réinventer le commerce et l’expérience du shopping en ligne du vin.
Les quatre fondateurs de la start-up, qui compte plus de 60.000 abonnés ont réalisé un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros pour l’année 2016 avec plus d’un million de bouteilles commandées.

Ce qui fait la force de cette start-up, c’est l’utilisation d’un ton décomplexé et une manière de parler du vin très ludique. Ils ont aussi mis en place une classification des vins par goût et un algorithme qui permet de proposer des recommandations pour les internautes.
Cette dernière dispose de boutique physique sur paris, et grâce à leur site internet, il livre en Grande-Bretagne, en France et en Belgique.
Jacques-Antoine Granjon perçoit bien le potentiel de développement du commerce mêlant boutique physique et digitale.

Pour la start-up, Le petit Ballon, c’est du pain bénis, car elle profitera des installations de vente-privee qui expédie plus de 180 000 colis par jours et ce depuis ses treize entrepôts dispersés dans l’Union européenne. Cette dernière offrira alors à vente-privée une nouvelle innovation permettant de se diversifier et d’acquérir de nouvelles compétences avec une offre de vin bien plus large.
D’ailleurs, ce n’est pas nouveau pour le leader du déstockage puisqu’il vend déjà plus de 5 millions de bouteilles d’alcool par an. Ce marché-là a généré l’an dernier 120 millions d’euros de chiffres d’affaires sur un total de 3 milliards d’euros.

La force de vente-privée, c’est de repérer les talents !

 

Antoine Delagrange

Antoine Delagrange

Passionné par le journalisme et tout ce qui touche au secteur immobilier, j'ai décidé de recentrer ma carrière sur le Web pour vous informer via ce média.
Antoine Delagrange

Les derniers articles par Antoine Delagrange (tout voir)

PARTAGER