Marine Le Pen 2012 : « Des parrainages oui, mais difficilement »

Lu pour vous sur Sud-Ouest édition Charente

La fédération charentaise du parti fait face aux réticences des maires.

La secrétaire départementale du FN, M.-C. Cardoso, entourée par les cadres France Jamet et Guillaume Vouzellaud. photo c. levain

Le Front national en quête des 500 parrainages à l’heure de la présidentielle, éternel sujet de controverse. Chargée de solliciter ainsi les maires charentais au nom de Marine Le Pen, Marie-Christine Cardoso, secrétaire départementale du FN, a redit toutes les difficultés de l’entreprise au détour de la conférence de presse donnée dans une auberge de La Rochefoucauld, samedi soir.

Les militants du parti étaient conviés dans la foulée à un dîner-débat, animé par France Jamet et Guillaume Vouzellaud, tous deux cadres du parti en Languedoc-Roussillon et membres du bureau politique, chargés de prêcher la bonne parole de « Marine », comme ils l’appellent.

« Des pressions »

À cinq mois de la présidentielle, des promesses de signatures, « on en a, fort heureusement, mais difficilement », convient Guillaume Vouzellaud. Marie-Christine Cardoso se serait notamment entendu répondre : « Voyez, j’ai besoin d’une subvention pour mon terrain de foot, je suis soumis à des pressions. » Tenté, le maire en question n’a pas donné suite.

« Système anti-démocratique », « mécanisme de la peur » : il n’en faut guère plus à Guillaume Vouzellaud pour dénoncer « le système UMPS ». « Les maires ruraux sont tenus par leur Communauté de communes, leur Conseil général, leur Conseil régional… Ils sont comme des pauvres borgnes, obligés d’aller quémander leur subvention pour la place de l’Église. L’élu qui bosse pour l’intérêt général se retrouve face à des machines clientélistes. »

Et Guillaume Vouzellaud de réduire le parrainage à « un acte administratif » à défaut d’obtenir son anonymat. « La présentation d’un candidat par un maire n’est pas un engagement de sa part », relativise la secrétaire départementale.

Les militants charentais, eux, emboîtent le pas : s’ils étaient une petite vingtaine à patienter dans le hall de l’auberge avant même 19 heures, leur nombre aurait été « multiplié par 2,5 depuis le début de l’année », indique Marie-Christine Cardoso, tout en se refusant à en dire plus. « C’est une bonne fédération, loue Guillaume Vouzellaud. On a un maillage du territoire jusqu’au plus petit niveau départemental. »

D. B.

 

10 réponses à Marine Le Pen 2012 : « Des parrainages oui, mais difficilement »

  1. merlot dit :

    Bien, mais il y a une chose que j’ai du mal à comprendre. Quand Marine aura ses 500 signatures (et elle les aura ou cela risque de terminer en emettes et le gouvernement le sait tres bien…), il y a un tres forte probabilité qu elle soit elue presidente en 2012. Dons les subventions les paires ils les auront de toute façon… Parceque Marine élue les conseiller regionaux vont devoir ecouter…Ca va les changer… C’est bien pourquoi ils ont peur…

    Signaler un problème avec ce commentaire

  2. Bidule Chose dit :

    Marine Le Pen a vraiment du mérite quand on voit la haine de certains présentateurs, des assoces, de l’umps… ! Seul le peuple Français l’aime, mais ça suffira pour la faire élire au nez et à la barbe de la clique du fric !

    Signaler un problème avec ce commentaire

  3. dav dit :

    il faut faire des exemples, que certains maires déposent plainte contre ceux qui exercent des pressions.
    raz le bol de ces magouilles.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  4. teddy 57 dit :

    Et dire que nous sommes en démocratie,( foutaise…..)

    Signaler un problème avec ce commentaire

  5. vérité77 dit :

    Quelle arnaque anti-démocratique que ce système de 500 parrainages.
    20 % au moins de français pour Marine le Pen, cela peut faire 7 millions d électeurs pour protester contre l escroquerie républicaine.

    Signaler un problème avec ce commentaire

  6. Jean-Louis Martinez dit :

    Ce serait bien aussi que le FN publie, ou menace de publier, en son temps, la liste de ces nombreux Maires pas très courageux qui se cachent derrière une subvention !

    Les électeurs du FN pourraient ainsi s’en souvenir et voter en conséquence aux prochaines élections municipales.

    Je vois ma petite personne et ma famille (5 personnes) :
    -En l’absence de candidat du FN dans ma commune, nous avons toujours voté pour le candidat divers droit. Si demain nous savons, que ce même candidat a refusé sa signature à Marine, croyez-moi, aux prochaines municipales, nous irons TOUS à la pêche !

    Signaler un problème avec ce commentaire

  7. Suggestion dit :

    Est il possible d’enregistrer et filmer, avec son accord,
    un maire qui (visage masqué) expliquerait que dans
    la mesure où Marine représente beaucoup de gens en France,
    il souhaiterait lui accorder son parrainage mais
    qu’il ne peut pas le faire parce que le conseil général (ou autre instance) lui refuserait les subventions auxquelles
    il auraient droit ?
    L’idée étant de réunir des témoignages concrets.
    Cela aurait plus de poids…

    Signaler un problème avec ce commentaire

  8. did18 dit :

    Cette histoire de parrainages m’inquiète beaucoup…Quelqu’un peut-il me dire combien de signatures Marine a-t-elle ? Merci

    Signaler un problème avec ce commentaire

  9. Gus dit :

    idée :
    monter une association de défense des maires soumis à des pressions
    « ADMSP » en plus cet acronyme sonne bien à l’oreille

    Signaler un problème avec ce commentaire

  10. maleo dit :

    on as le droit de connaitre la liste des maires qui refusent leur parrainage par peur de subvention de la part de l’umps

    Signaler un problème avec ce commentaire

Laisser un commentaire