Louis Aliot - LCI - Le-Oui-Non

Louis Aliot sur Radio Classique : « Il ne tient qu’au Sénat de réveiller les institutions et de jouer son rôle »

Louis Aliot, vice-président du Front National, était l’invité de Patrick Poivre d’Arvor sur Radio Classique. Il a commenté l’actualité du moment et notamment les élections sénatoriales de dimanche qui ont permis au FN d’avoir deux sénateurs. La présidentielle de 2017 a aussi été évoquée. A l’heure actuelle, Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Marine Le Pen face aux défis de l’Etat islamique et des jihadistes « français »

Marine Le Pen, présidente du Front National et députée française au Parlement européen, s’en prend aux mesures liberticides contre Internet récemment votées dans l’indifférence générale par le Parlement sous prétexte de répression antiterroriste. Elle dénonce la politique de François Hollande qui a consisté à armer les jihadistes qu’il prétend combattre Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen RTL LCI Le Figaro 1

Marine Le Pen : « Nicolas Sarkozy ne peut pas avoir changé ! »

Marine Le Pen, présidente du Front National, était l’invitée du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro le 21 septembre 2014. Elle a commenté l’actualité du moment et, notamment, le retour médiatique de Nicolas Sarkozy, ex-président de la République battu en 2012 par François Hollande. Pour Marine Le Pen, il n’a pas changé Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Marine Le Pen : « La France [de Hollande] a une part de responsabilité dans le développement du califat à Bagdad »

Marine Le Pen, la présidente du Front National, s’est exprimée, aujourd’hui sur Europe 1, sur la décision de François Hollande de soutenir la coalition anti-État islamique, alors qu’il a tout fait, avec Barack Obama, pour contribuer au développement de cette gangrène. Elle a demandé de rompre les relations diplomatiques et Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot : en cas de victoire du FN, « l’Etat se mettrait au service de la nouvelle majorité »

Louis Aliot, vice-président du Front National, était l’invité de LCI ce matin. Il a affirmé que son parti était prêt à gouverner et a demandé un changement de mode de scrutin pour les législatives. Louis Alliot dit le FN « prêt » à gouverner sur WAT.tv Partager la publication "Louis Aliot : Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen

Marine Le Pen : « On ne peut pas trouver de solution en Ukraine sans la Russie »

La présidente du Front National, Marine Le Pen, est revenue sur la situation en Ukraine. Elle est pour que la Russie soit autour de la table des négociations, sans quoi, aucune solution ne sera envisageable. Elle accuse le gouvernement de Kiev de tuer des centaines de civils dans l’est de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - La Preuve par 3

Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je gouvernerai et François Hollande commémorera »

Marine Le Pen, Présidente du Front National, était l’invitée de France Info hier. Elle a appelé à changer radicalement la politique en France et à mettre en œuvre celle que les Français attendent. Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je… par FranceInfo Partager la publication "Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Explosion de l’immigration clandestine : l’impératif retour aux frontières nationales

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’explosion de l’immigration clandestine en France depuis le début de l’année, pointée dernièrement par un rapport de police particulièrement alarmant, confirme plus que jamais la nécessité vitale de rétablir de manière permanente nos frontières nationales, notamment par la sortie de la Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

2017 : un sondage place Marine Le Pen en tête du premier tour

François Hollande comme Manuel Valls seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour… Si la présidentielle avait lieu dimanche prochain Marine Le Pen (26%) et Nicolas Sarkozy (25%) seraient au second tour, que ce soit face à François Hollande ou Manuel Valls, lesquels seraient tous les Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 2014

Désastre en Libye : les graves erreurs de Nicolas Sarkozy et du PS

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’appel en catastrophe lancé par les capitales européennes, enjoignant les ressortissants occidentaux à quitter de toute urgence la Libye, en proie à une nouvelle guerre civile, illustre l’échec total de la politique étrangère de la France dans cette région, et en Lire l'intégralité de l'article

24 deptutes FN Front national au Parlement europeen - Elections Europeennes 25 mai 2014

Le Front National se donne plus de temps pour constituer un groupe au Parlement européen

Communiqué du Front National Fidèles à nos valeurs et nos engagements politiques, et en accord avec nos alliés politiques des partis de la Liberté en Autriche et aux Pays-Bas, du Vlaams Belang flamand et de la Ligue du Nord en Italie, nous avons fait le choix de privilégier la qualité Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

Mon adversaire c’est la finance mais ma conseillère économique est une banquière de Wall Street…

Communiqué du Front National François Hollande, au meeting du Bourget trois mois avant l’élection présidentielle, avait annoncé aux Français que la finance était son ennemi : « Mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - FN 2014

Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé

Louis Aliot, vice-président du Front National et député français au Parlement européen est l’invité de Tirs croisés sur I-Télé, émission présentée par Laurence Ferrari. Partager la publication "Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé" FacebookTwitterGoogle+PinterestViadeoLinkedInDiggE-mail Lire l'intégralité de l'article

Archives mots-clefs : Metz

Vosges : une détenue libérée après une erreur de fax !

Une mère de famille emprisonnée à Épinal a été remise en liberté jeudi à la suite d’une erreur de procédure judiciaire. L’avocat de cette détenue, soupçonnée d’avoir livré sa fille à un pédophile, n’a jamais reçu la convocation à un rendez-vous devant le juge des libertés.

Il y a trois semaines, France Info rapportait l’histoire de cet homme soupçonné de meurtre libéré en raison d’un manque d’encre dans un fax du parquet de Bobigny (Seine-Saint-Denis) ! Jeudi, l’histoire s’est répétée. Cette fois, cela se passe à Épinal dans les Vosges. Une femme qui est accusée d’avoir livré sa fille à un prédateur sexuel rencontré sur Internet à l’été 2012 (la fillette avait subi de graves tortures et avait dû être opérée au lendemain de son calvaire), a été remise en liberté après une erreur quasi similaire.
La jeune mère de famille est incarcérée depuis l’été 2012. Le juge des libertés de Metz devait se prononcer sur la prolongation de sa détention provisoire. Un débat contradictoire était planifié. Mais l’avocat de la jeune femme n’a jamais reçu de convocation à son cabinet. La faute à un numéro de fax erroné, apparemment.
L’avocat de la détenue a évidemment saisi la balle au bond. Me François-Xavier Koehl a ainsi obtenu la nullité de la prolongation de détention provisoire de la mère de famille soupçonnée. Il indique toutefois que même si sa cliente est dehors, elle répondra de ses actes. Pas question pour elle de chercher à échapper à la justice, promet son conseil.

Source : franceinfo.fr

Le maire PS d’Hayange embauche un nouveau directeur de cabinet aux frais du contribuable

Communiqué de Fabien Engelmann, membre du Bureau politique du Front National

Philippe David, maire d’Hayange espère faire oublier son bilan désastreux, en embauchant, aux frais du contribuable, un nouveau directeur de cabinet en la personne de Yoan Hadadi. Ce jeune socialiste habitant à Metz et converti à l’islam était notamment l’ancien directeur de campagne du candidat PS, Jean-Michel Toulouze à Metz II, aux dernières élections législatives.

Messieurs Toulouze et Hadadi avaient défendu l’idée d’un abattoir mobile, 100% halal, pour l’Aid-el-Kébir à Metz Borny. Quelle drôle de conception des lois de la République et de nos valeurs laïques !! Monsieur Hadadi, qui n’a jamais vécu dans la vallée de la Fensch, aura la lourde tâche de faire oublier à la population le bilan catastrophique de Philippe David et de sa majorité socialiste.

Comme il le dit lui-même dans le Républicain Lorrain du 28 octobre 2012 « il a dix-huit mois pour rassembler autour du premier magistrat ». Sa véritable mission semble être de s’occuper, non des intérêts de la ville, mais de contrer le Front National qui fait un excellent score dans la commune.

Philippe David et son nouveau directeur de cabinet prennent-ils les habitants d’Hayange pour des amnésiques ?

En attendant, combien va coûter aux contribuables, cette embauche alors que les finances de la ville sont au plus mal ? Encore une fois et ce depuis plus de quinze ans, Philippe David et sa majorité socialiste jouent les prestidigitateurs avec les impôts des Hayangeois.

Le Front National est plus que jamais déterminé à proposer une alternative à la population hayangeoise et présentera une liste républicaine de rassemblement des patriotes aux prochaines élections municipales en 2014.

Dieuze (57) : les parachutistes s’en vont, les clandestins arrivent

Communiqué du Front National de Moselle

Les demandeurs d’asile qui campent depuis des mois à Metz-Bellecroix sont en train d’être relogés. Les riverains qui subissent cette cohabitation forcée avec un bidonville croissant de jour en jour (40 arrivées par jour selon le maire de Metz Dominique Gros) vont obtenir un répit, de courte durée car le flot de clandestins n’est pas près de se tarir.

En revanche, les habitants des communes touchées par le redéploiement de ces clandestins commencent à s’inquiéter. Sur décision préfectorale, le campement de plusieurs centaines de personnes va être installé en divers lieux de Lorraine, entre autres à Dieuze. Les parachutistes s’en vont, les Kosovars arrivent… curieux retournement de l’histoire ! La tension monte dans la ville de Dieuze touchée par une double peine : le départ non compensé du prestigieux 13e RDP et l’arrivée dans les anciens logements militaires en plein centre-ville d’une population d’au moins 200 personnes qu’il va falloir prendre en charge socialement et scolariser. Comme dans les casernes de Montigny-les-Metz, où ont été imposées les familles issues du campement messin précédent. Une fois encore, incapable de résoudre ce problème à la source, le pouvoir dissémine les difficultés sur tout le territoire.

Le Front National de Moselle demande à M. Meddah, préfet de Moselle, d’opérer un véritable contrôle aux frontières pour démanteler les réseaux de passeurs, et d’accélérer le traitement des demandes d’asile pour faire le tri entre les « demandeurs d’allocations » venant profiter des largesses de notre système d’accueil, qui doivent être reconduits chez eux, et les réfugiés véritables.

Demandeurs d’asile à Metz : une situation intolérable

Communiqué de Françoise Grolet et Thierry Gourlot, conseillers régionaux FN de Lorraine

La Plateforme d’accueil des demandeurs d’asile de Metz a été transférée fin 2011 du quartier de la préfecture, vers Metz-Bellecroix, jugé plus adapté à l’affluence grandissante des clandestins demandeurs d’asile.

Rapidement, le campement sauvage se reformait, rendant le quotidien des riverains très difficile, comme précédemment au Pontiffroy. Le flux ne tarit pas, malgré les relogements organisés par les pouvoirs publics aux frais des contribuables (qui ne font qu’attirer de nouveaux candidats), et depuis l’été, c’est un véritable bidonville qui s’étale sous les fenêtres des habitants de Bellecroix.

Aujourd’hui 14 septembre, le Pôle asile de Bellecroix, submergé de dossiers à traiter (1.353 au 31 août), ferme ses portes. Le campement, lui, n’est pas près de fermer, ni les riverains de retrouver une vie normale. Qui peut croire que l’information va atteindre les réseaux des Balkans, et que les passeurs vont cesser de déposer leurs clients quotidiennement par dizaines rue de Stoxey à Bellecroix ? Et où va renaître cette fois le Pôle asile, quel quartier de Metz va supporter à son tour les nuisances collatérales ?

Cette situation n’étonnera que les naïfs. Elle témoigne de façon exemplaire de l’appel d’air irrésistible que constitue la politique d’immigration de l’UMPS.

Le sénateur UMP François Grosdidier devant la justice pour « détournement de biens publics » et « prise illégale d’intérêts »

Le sénateur-maire (UMP) de Woippy (Moselle), François Grosdidier, a été mis en examen jeudi pour « détournement de biens publics » et « prise illégale d’intérêts » par un juge d’instruction de Metz.

Entendu par le juge Vincent Lemonnier, François Grosdidier a été mis en examen dans le cadre d’une plainte déposée il y a huit ans par Laurence Burg, conseillère municipale d’opposition de Woippy.

Dans sa plainte, Mme Burg dénonce un « système » municipal de dépenses injustifiées et de « petits arrangements entre amis »: usage privé des voitures de service de la mairie, subventions allouées à des associations proches de certains adjoints, siège de la permanence parlementaire de M. Grosdidier dans les locaux de la mairie. Ce dernier a déclaré que les faits qui lui étaient reprochés étaient mineurs. Si ce n’est pas un aveu…

Le parlementaire a été également mis en cause récemment dans un autre dossier concernant un système illicite de captation des marchés publics. Monté par des entreprises de BTP en Lorraine et au Luxembourg, il aurait permis de détourner plusieurs millions d’euros. Dans ce dossier, le sénateur-maire a déposé plainte pour « dénonciation calomnieuse ».

Source

Présidentielle 2012 – Le corps d’un retraité de 89 ans retrouvé ligoté et bâillonné à son domicile

Communiqué de Michel Thooris, conseiller politique de Marine Le Pen chargé des questions de sécurité

Mercredi matin, le corps sans vie d’un retraité de 89 ans a été découvert à Montigny-lès-Metz. La victime, allongée sur son lit, était ligotée et bâillonnée. Son appartement, dans un grand désordre, a été semble-t-il fouillé. Un appel à témoin a été lancé par la police judiciaire de Metz.

Depuis l’arrivée au ministère de l’Intérieur de Nicolas Sarkozy il y a déjà dix ans, les violences sur personnes ne cessent d’augmenter. Les séquestrations de particuliers à domicile explosent partout en France. Cette nouvelle forme de criminalité s’accompagne souvent de tortures et d’actes de barbarie contre les victimes pour obtenir d’elles, ouverture de coffres et codes confidentiels de cartes bancaires.

L’insécurité en France n’est pas qu’un sentiment. Marine Le Pen, parce qu’elle est la seule à avoir le courage de dire la vérité aux Français, s’attaquera aux voyous et protégera nos compatriotes des hordes de barbares qui font désormais la loi sur le territoire de la République.

Une famille française en danger obligée de fuir Metz : il faut que la terreur change de camp !

Communiqué de Françoise Grolet, conseiller régional de Lorraine, candidate aux élections législatives à Metz III

Aujourd’hui, une famille a dû quitter en urgence la Patrotte, harcelée par les voyous de la cité.

Ce quartier de Metz, que les anciens habitants ont connu propre et paisible, est devenu au fil des années et de l’impéritie de nos gouvernants, une zone de non-droit, abandonnée par les autorités incapables de rétablir l’ordre et de protéger les habitants. À la Patrotte, une minorité de voyous dicte sa loi en toute impunité à une population paisible et travailleuse. Au point qu’il a fallu il y a un an abattre l’une des barres d’immeubles. La délinquance se concentre sur les autres, et les appartements vides se multiplient, augmentant la pression sur ceux qui restent. Ceux qui restent ? C’est-à-dire ceux qui n’ont pas le choix de déménager.

Pour cette famille résidant dans le quartier depuis plus de dix ans, le quotidien devenait de plus en plus difficile, en raison des trafics variés, voitures brûlées, habitants clandestins, incivilités permanentes. Depuis huit jours, où leur fille aînée a été agressée et aspergée d’allume-feu par des voyous, cette famille vit dans l’angoisse. Plus exactement, depuis le moment où les parents, brisant la loi du silence, ont déposé plainte à l’hôtel de police et que cinq individus ont été mis en garde à vue. Cinq jeunes majeurs, qui ont expliqué que la jeune fille de treize ans était coupable de les avoir provoqués ! Tous rapidement relâchés sauf un.

Cette nuit, les agresseurs sont revenus à la charge, cassant une vitre de l’appartement et cherchant à enfoncer la porte. Une fois les enfants mis en sécurité, les courageux parents sont revenus rassembler ce qu’ils pouvaient de leurs biens pour les mettre à l’abri. Les militants du Front National s’honorent d’avoir fraternellement secouru leurs compatriotes en les aidant à déménager, sous le regard de voisins consternés et des voyous menaçants (un parpaing lancé du haut de l’immeuble sur le camion de déménagement).

Françoise Grolet, conseiller régional, candidate aux élections législatives à Metz III, appelle les concitoyens de ces Français dignes et honnêtes à les soutenir de la meilleure façon qui soit : en apportant à la France l’espoir d’un avenir plus juste et plus sûr, avec Marine le Pen.

Non à la grande mosquée de Metz !

Communiqué  de Françoise Grolet et Thierry Gourlot, membres du Bureau politique du Front National, conseillers régionaux de Lorraine

Françoise Grolet et Thierry Gourlot, conseillers régionaux de Lorraine et membres du Bureau politique du Front National dénoncent le financement de la grande mosquée de Metz par les contribuables messins en violation de la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation des Églises et de l’État et du Concordat de 1802 maintenu en Alsace-Moselle qui ne s’applique pas à l’islam.

Non seulement la municipalité a créé sous son patronage l’UACM (Union des associations cultuelles et culturelles des musulmans de Metz (et celles des bouddhistes, c’est pour quand ?) mais elle accompagne (porte, serait plus juste) ce projet en lui offrant un terrain.

Après la mosquée de Woippy déjà financée par des fonds publics et d’une capacité de 3.000 places, est-il besoin d’une autre mosquée géante dans l’agglomération messine ? Où s’arrêteront la démesure de nos élus et leurs courbettes devant un certain électorat ?

En sus de la mosquée géante, on nous annonce la création d’une bibliothèque, d’une salle d’exposition, d’un atelier d’artisanat, de commerces…bref une enclave communautaire de type religieux contraire au vivre ensemble laïc et républicain.

Le FN s’opposera par tous les moyens légaux à cette construction communautariste avec les impôts des Messins et demande au maire de Metz de consulter les Messins par la voie d’un référendum afin qu’ils disent oui ou non à l’installation d’une « mosquée-cathédrale » en terre messine.

Flop de la semaine : Jean-Luc Mélenchon perd, Marine Le Pen gagne un point !

Dans l’émission « CQFD » diffusée samedi 21 janvier 2012 sur I>Télé, c’est Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche, qui s’empare de la palme d’or du plus grand flop de la violence verbale !

En effet, ce «petit garçon», à Metz lors d’un meeting, a injurié Marine Le Pen, la qualifiant de «baudruche, de chauve-souris, et de semi-démente» !

Marine Le Pen lui a répondu en prenant davantage de hauteur ce qui est d’ailleurs relevé de «plutôt bien» par le journaliste de I>Télé : «Ça c’est du cinéma. C’est un grand comédien Monsieur Mélenchon, il éructe, il menace, il insulte devant les caméras, mais hors caméra, c’est un homme charmant, affable, presqu’un petit garçon !»

2011 : les cambriolages repartent à la hausse dans le pays messin

Communiqué de Françoise Grolet, conseiller régional de Lorraine, membre du Bureau politique du Front National

Venant confirmer ce que vivent nos concitoyens depuis une demi année, à Metz et ses environs comme dans les campagnes, l’Observatoire de la délinquance annonce pour 2011 une nette augmentation des cambriolages en Moselle : presque 600 (+3,1%) habitations de plus ont été victimes d’effraction et de vol pendant l’année écoulée.

Autant de citoyens supplémentaires qui ont connu le choc de découvrir leur porte fracturée, leur intérieur bouleversé, des objets personnels disparus. Autant de citoyens supplémentaires pour qui l’insécurité n’est plus un « sentiment » minimisé par les responsables politiques, mais une réalité traumatisante.

Françoise Grolet, conseiller régional de Lorraine, membre du Bureau politique du Front National, dénonce l’hypocrisie du pouvoir sarkozyste qui met la pression sur les forces de l’ordre luttant sur le terrain avec des moyens notoirement insuffisants, tout en refusant toute communication sur l’insécurité avant la publication des statistiques du ministère de l’Intérieur le 25 janvier; il ne suffit pas de casser le thermomètre pour faire baisser la fièvre !

Pour augmenter les effectifs de la police et de la gendarmerie, pour donner à la justice les moyens d’agir, les mosellans ne pourront compter que sur Marine le Pen.

D’une résistance à l’autre

Communiqué de Thierry Gourlot, membre du Bureau politique, secrétaire départemental du Front National de Moselle

M. Jean Denis à l’occasion du meeting de Marine Le Pen le 11 décembre à Metz à rejoint son Comité National de Soutien.

Jean Denis est un homme discret, il est resté « homme de l’ombre » qu’il était pendant la guerre et à 93 ans, il n’a jamais cessé de lutter pour la France et je tiens à vous le présenter.

Incorporé le 1er avril 1939 au 161e puis au 162e Régiment d’Infanterie de Forteresse de Boulay (57) en août 1939.

Il est grièvement blessé par balle avec le lieutenant Raymond Mondon (futur ministre maire de Metz) le 17 juin 1940 au cours d’un combat de retardement. Prisonnier de guerre (hôpitaux en Allemagne à Völklingen, Ludwijshafen et Guben (aujourd’hui Gubin, en Pologne)
Rapatrié fin novembre 1940, en qualité de Grand invalide de guerre par la Suisse en Zone libre (hôpitaux militaires à Carpentras, Hyères, Marseille)
Réformé en juin 41, il est de retour à Metz en juillet 41.
En août 1941 : premiers passages de prisonniers de guerre. Organisation d’un réseau de « filiéristes’ (hébergeurs) et passage bénévole de plusieurs centaines d’évadés et de déserteurs de la Wehrmacht, jusqu’au 3 février 1943, date de sa première arrestation par la Geheimestaatspolizei (Gestapo ou police secrète d’Etat).
Il s’évade le 27 février 1943 du Palais de Justice de Metz, les menottes aux poignets.
Vendu et finalement repris le 15 avril 1943. Prisons successives à Briey, Nancy et Metz. Subit la torture à Metz, puis il est déporté à Schirmeck.
Est libéré au motif « faute de preuves » en août 1943, les allemands pensant mettre aussi plus rapidement la main sur la totalité du réseau.
Entre temps, et en raison de son ampleur, le réseau est appelé Réseau Navarre, lequel est reconnu par le Gouvernement du Général de Gaulle le 1 novembre 1943.

Campagne présidentielle – Discours de Marine Le Pen à Metz, le 11 décembre 2011

Intervention de Thierry Gourlot, conseiller au Dialogue social et discours de clôture de Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle de 2012, lors d’un meeting à Metz en Lorraine.

Mes chers compatriotes, de métropole et d’Outre-mer, mes chers amis,

Quel immense bonheur de vous voir aussi nombreux réunis malgré les voyous qui bloquent la circulation et qui, dans la France de Nicolas Sarkozy, ont tous les droits, nous voici réunis pour une cause qui nous arrache à l’individualisme ambiant, une belle cause, une cause supérieure, une cause qui nous rassemble dans nos cœurs et nos histoires : la France.

Car je suis venue ici pour vous parler de la France, et de son avenir.

Quand les journalistes et les commentateurs me demandent quel sera le thème principal de ma campagne, quand ils me demandent de quoi je compte parler : je ne peux que leur répondre la France.

Oui, je vais parler aux Français de la France ! En 2011, quand toutes les élites ont les yeux rivés sur l’Union européenne et les cours du CAC 40, voilà qui, étrangement, étonne ; voilà qui, indubitablement, dans le petit monde politicien, détonne.

Je vais donc parler aux Français de leur pays, de notre pays, parce qu’il est le grand oublié de cette campagne présidentielle. C’est pourtant, je l’ai toujours su, en parlant de la France que l’on accède à la vérité du peuple français.

Et sur cette terre de Lorraine, cette vieille terre française de Lorraine, tout le monde me comprend. Parce qu’ici, peut-être plus encore qu’ailleurs, on a la France au cœur. Ici, le patriotisme, l’amour de la patrie, est une valeur vivante, une réalité toujours ardente, une vérité insubmersible que le mépris des élites pour la nation et la France ne parviendront jamais à éteindre.

« Il n’y a que deux choses à faire avec un drapeau : ou le brandir à bout de bras ou le serrer avec passion contre son cœur ». Voici ce que disait Paul Claudel.

À l’époque où l’on ose se torcher avec le drapeau français, à l’époque où l’on tolère qu’il soit ici brûlé, et là remplacé par un drapeau étranger, relisons cette phrase, et saisissons-en le vibrant message.

Bleu Blanc Rouge, voilà trois couleurs qui nous parlent.

Discours de Marine Le Pen en direct de Metz dès 15h30

Pour son grand meeting à Metz, Marine Le Pen, candidate à l’élection présidentielle de 2012, prononcera un discours en direct dès 15h30.

Il sera retransmis sur le site officiel de la campagne Marine2012.com en partenariat avec Dailymotion, sur TF1 News et LCI.

Célébration de la Fête nationale algérienne à Metz : un intolérable faux pas

Communiqué de Françoise Grolet, conseiller régional de Lorraine, membre du Bureau politique du Front National

Vendredi 18 novembre 2011, dans la salle de l’Orangerie à Metz, le consul d’Algérie a célébré avec une centaine d’invités le 57e anniversaire de la révolution du 1er novembre 1954.

1er novembre 1954 en Algérie : le jeune instituteur Guy Monnerot, tout juste nommé dans un village des Aurès, est froidement assassiné dans un autobus, sa femme laissée pour morte. Trente attentats ensanglantent le territoire, et à 18h, un communiqué du FLN sur la radio du Caire proclame : « L’Algérie a engagé aujourd’hui une lutte grandiose pour la liberté et l’islam ».

57 ans plus tard, vient de paraître un livre choc : Un silence d’État de l’historien Jean-Jacques Jordi, chargé officiellement de dépouiller les archives confidentielles de la guerre d’Algérie. Des vérités occultées explosent à la figure du lecteur, comme ces 40 personnes séquestrées pour servir de donneur de sang aux combattants du FLN, dont des cadavres sont retrouvés exsangues le 21 avril 1962 à Oran, ou les multiples Européennes séquestrées dans les bordels du FLN surtout après le « cessez le feu » du 19 mars 1962. Ces crimes connus, cautionnés, voire organisés par le pouvoir algérien et l’État français, font voler en éclats le manichéisme mémoriel ambiant. « Jamais je n’aurais imaginé découvrir de tels faits » a reconnu Jean-Jacques Jordi.

La fête nationale algérienne commémore pour la France un effroyable désastre politique et humain. Sa célébration dans notre pays est inacceptable, dans le cadre prestigieux de l’Arsenal de Metz, en présence d’invités officiels au premier rang desquels le député UMP Marie-Jo Zimmerman.

En 2012 sera commémoré le 50e anniversaire de la fin de la guerre d’Algérie. En mémoire du martyre des Harkis abandonnés par la France, et traités de « collaborateurs » par le président algérien Bouteflika, en souvenir du calvaire des pieds-noirs chassés de leur terre natale, et au nom des milliers d’Européens enlevés après le 19 mars 1962 dont 4.000 n’ont jamais été retrouvés, la cérémonie provocatrice de Metz ne doit pas se reproduire. L’avenir ne peut se construire que sur la vérité : Marine Le Pen souligne dans son projet présidentiel cette nécessité, préalable au retour de saines relations avec notre voisin l’Algérie.

Lorraine : le Front National soutient la filière bovine

Communiqué de Jean-Luc Manoury, vice-président du groupe FN au Conseil régional de Lorraine

Jean-Luc Manoury, vice-président du groupe Front National, représentant les élus de son groupe, a participé avec Nathalie Repusseau, secrétaire départemental adjointe du FN 54 et petite fille d’agriculteurs, à l’inauguration officielle du salon international de l’élevage (Sinel Expo) et du village de l’agriculture ce vendredi 30 septembre à la Foire internationale de Metz.

Cet événement a pour objectif de faire découvrir au grand public le monde agricole de l’élevage. Cette quatrième édition sera marquée par la présence de plus de 350 animaux de races à viande et de races laitières sans oublier les ovins.

Le conseiller régional du Front National en a profité pour apporter son soutien à des manifestants de la filière équine. Cette dernière, comme il en avait fait l’écho dans un communiqué du 23 août 2011, va être pénalisée à partir du 1er janvier 2012.

En effet, les centres équestres devront payer une TVA à 19,6 % au lieu de 5,5 %.

Ce fut aussi l’occasion pour les participants de déguster avec grand plaisir les produits du terroir et notamment la traditionnelle soupe à la « queue de vache » que les anciens dont les retraites sont modestes, ont fait découvrir à ceux qui ne la connaissaient pas.