L’essentiel à savoir sur le démembrement SCPI

immobilier, SCPI, démembrement SCPI
immobilier, SCPI, démembrement SCPI

En cette rentrée patrimoniale, la SCPI s’inscrit comme le placement à ne pas manquer. Des rendements de 4 % brut, voire plus, des risques mutualisés et des placements initiaux modiques et qui ne vous obligent pas à signer un contrat de prêt auprès de la banque, la SCPI a tout pour plaire aux investisseurs. Et outre d’investir en SCPI classique, vous pouvez négocier plus d’avantages fiscaux en étudiant de près le démembrement SCPI.

Démembrement de SCPI : En quoi cela consiste ?

Il semble important de se rappeler que les SCPI sont des investissements locatifs dans la pierre papier. Et comme les SCPI classiques, les SCPI démembrées se basent sur ces mêmes fonctionnements.

Alors, avant de se lancer dans un démembrement de SCPI, il est essentiel de comprendre ce procédé. Il s’agit d’acheter un certain nombre de quotes-parts d’un bien pour en percevoir le loyer. Du moins, c’est ainsi dans la version classique.

Dans un démembrement SCPI, on sépare la nue-propriété de l’usufruit. Chaque partie du placement sera détenue par des investisseurs différents. Le démembrement durera plusieurs années, après quoi, deux solutions s’offrent aux détenteurs du titre : soit il cède son bien à l’usufruit et paiement des impôts en conséquence, soit il retrouve la propriété pleine et entière de sa SCPI. Dans les deux cas, il importe de souligner que le démembrement de SCPI est une prestation disponible dans toutes les sociétés civiles de placement immobilier. Néanmoins, il faut attendre 15 ans en moyenne pour y prétendre.

Les avantages du démembrement SCPI

Bien évidemment, la renommée de cet investissement jugé rentable, qu’est la SCPI démembrée, n’est pas due au fruit du hasard. C’est surtout à cause des différents avantages dont on peut bénéficier, en effet, le démembrement de la SCPI présente des atouts intéressants pour l’investisseur sur différents plans, à savoir :

  • La réduction des participations sociales : comme vous ne percevez pas le loyer du SCPI, vous ne serez pas soumis au payement des taxes sur ces revenus. Cette charge incombera à l’usufruitier.
  • Un investissement optimal : en ne vous engageant que sur une nue-propriété, vous pouvez vous permettre d’augmenter vos quotes-parts d’investissement sans payer plus cher.
  • Des risques minimaux : selon les sondages, la valeur d’une part de SCPI démembrée atteint les 70 % d’une SCPI classique. C’est beaucoup moins risqué que les placements à 100 % dans un même bien.
  • C’est un investissement sur le long terme : pour rentabiliser votre SCPI, vous devez le démembrer sur 5 ou 10 ans. Vous ne percevez pas de dividende entre temps, ce qui vous évitera de gaspiller de l’argent. Vous assurez mieux l’avenir de vos enfants.
  • Tous les avantages des SCPI classiques : Le SCPI démembré a des risques mutualisés, mais pas uniquement. La gestion des propriétés incombe tout de même à la société civile de placements immobiliers. Vous n’aurez pas à vous charger des doléances des locataires, ni vous assurer de leur confort et leur bien-être pour éviter la carence locative.
Sophie Delcourt

Sophie Delcourt

Voilà je me présente, Sophie Delcourt, après avoir hésité longtemps entre le monde de la finance et de l'Immobilier j'ai repris des études de journalisme pour me consacrer à ces deux sujets, je pratique donc la rédaction d'articles sur notre média presse.
Sophie Delcourt

Les derniers articles par Sophie Delcourt (tout voir)

NOS NOTES ...
Note
PARTAGER