Quels sont les avantages d’un micro crédit ?

Micro crédit

Dans la recherche d’une prestation bancaire de qualité, et à la fois modique, aussi bien les professionnels que les simples particuliers se ruent actuellement vers les micro crédits. Les organismes qui proposent ce genre d’emprunt ne manquent pas en France. Et outre de proposer des crédits à taux minimes, ces derniers visent surtout un rééquilibre des chances faces aux prestations bancaires, même si vous êtes déjà une personne en chômage ou dans d’autres difficultés financières.

Un micro crédit est une offre à la portée de tout le monde

Les micro crédits font partit des petits crédits qui sont généralement conseillés pour les personnes en difficulté financière, et ayant besoin d’une aide auprès de la banque. Ce sont généralement des financements qui se négocient entre 300 et 5 000 euros en moyenne. Les taux d’intérêt varient entre 3.75 à 4 % pour des recouvrements qui s’étalent sur 6 à 36 mois selon le cas. On peut dire ainsi que ces genres de crédit ce sont des offres qui sont à la portée de tout le monde.

Les critères de sélection des sociétés de microcrédit ne sont pas trop élitistes comme ceux des banques classiques. Même en tant que chômeur, personnes aux revenus modestes et en étant en dehors des normes exigées par les banques, on peut prétendre à un micro crédit. Bien évidemment, ceci n’exclut pas les vérifications de solvabilité et de possibilité d’endettement.

Un micro crédit personnel pour tous les imprévus du quotidien

Contrairement aux idées reçues, les micro crédits sont des prêts personnels. À ce titre, les emprunteurs n’ont pas de justificatif à fournir aux conseillers pour y prétendre. Le budget accordé pourra servir pour tous les imprévus du quotidien : facture, projet d’investissement, projet personnel, voire même pour le développement d’une activité professionnelle, etc. Toutefois, force est de noter que seules les personnes physiques ont la possibilité de prétendre à un micro crédit. Les entreprises et les associations doivent désigner un représentant s’ils ont besoin de ce genre de financement. En tous les cas, les autoentrepreneurs peuvent aussi demander de l’aide au micro-crédit, sans avoir à spécifier l’utilisation de la capitale pour tel ou tel projet.

Pour prétendre à ce genre de crédit, vous devez fournir quelques justificatifs à votre organisme d’emprunt. On parle notamment de votre quittance de loyer, de vos avis d’impositions et des fiches payes les plus récentes. À cela s’ajoute bien évidemment la demande en elle-même.

Des conditions de remboursement très variées

Les sociétés de micro crédits proposent tout un panel de service, incluant notamment l’accompagnement de chaque emprunteur dans la réalisation de leur projet quel qu’il soit. Les conditions de remboursement de ce genre d’emprunt varient selon le cas. Tout est fait pour limiter les risques de surendettement aux emprunteurs.

Les délais de recouvrement de l’emprunt varient entre 6 et 36 mois. Il faut cependant demander un capital de 3 000 euros pour avoir un contrat de 3 ans. En outre, vous devez savoir que plus les remboursements s’étalent dans le temps, plus le crédit vous coutera cher.

Il est possible de demander un rééchelonnement des mensualités si besoin est. Les délais de grâce varient en fonction de la situation du demandeur et de l’ancienneté du contrat. Ce peut être un report d’un mois ou de 3 mois. Il faudra prendre rendez-vous avec son conseiller pour trouver la solution idéale en cas d’incapacité soudaine et temporaire de respecter les mensualités. Il importe cependant de souligner qu’à l’instar des crédits bancaires, les prêts octroyés par les sociétés de micro finance vous tiennent jusqu’à parfait remboursement.

Articlе Spоnsоrisé
NOS NOTES ...
Note
PARTAGER