Le Kbis, l’identité des professionnels

Entreprise, extrait Kbis, Kbis
Entreprise, extrait Kbis, Kbis

Face au nombre d’auto entrepreneurs qui se lancent dans la création de leur propre activité, la loi devient stricte. Il est désormais obligatoire pour les professionnels indépendants de détenir un Kbis ou extrait K. L’extrait Kbis n’est autre que la « carte d’identité » à jour d’une entreprise immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), sans cette carte, elle ne peut pas œuvrer librement. Les banques demandent souvent le Kbis aux auto-entrepreneurs lors de leur demande de financement. Demande qui risque de ne pas aboutir en l’absence de cette pièce. Il est ainsi clair qu’un extrait Kbis est important, et ne peut pas être négligé par aucune entreprise indépendante. Le point.

Bien connaître ce qu’est un extrait Kbis

Souvent demander dans le cadre d’une procédure administratif, un extrait Kbis est un document qui prouve l’existence juridique légale d’une entreprise. C’est une carte qui joue un rôle fondamental dans le bon fonctionnement de l’activité de l’entreprise. Délivré et certifié par le greffier, le Kbis est un must have pour une entreprise qui exerce dans le commerce. Sa demande peut être faite en ligne, sauf si votre entreprise se trouve dans la Moselle, ou en Alsace. Dans ces départements, il est obligatoire de passer par le tribunal d’instance ou de grande instance pour faire votre demande.

Un Kbis pour tous les professionnels est un document qui se renouvelle tous les 3 mois. Il faut donc veiller à ce que votre document en cours ne soit pas expiré.

A quoi sert un extrait Kbis ?

Un extrait Kbis est un document qui est utile dans plusieurs secteurs. Il permet de :

  • Répondre à un appel d’offre
  • Commander de l’équipement auprès des fournisseurs
  • Faire une demande de compte en banque professionnel
  • Signer un partenariat pour le développement de votre activité

En effet, c’est un document officiel qui contient des informations importantes concernant l’entreprise. Un extrait Kbis contient :

  • Le nom du greffe d’immatriculation
  • La raison sociale de l’entreprise
  • Le sigle
  • Le numéro d’identification
  • La forme juridique de l’entreprise
  • Le capital social
  • Le siège de l’entreprise
  • La durée de la société
  • La date de création de l’entreprise
  • Le code NAF
  • L’activité détaillée

Ce document donne aussi des informations sur le dirigeant de l’entreprise (sa fonction, son nom et prénom, sa date et lieu de naissance, sa nationalité, etc.)

Articlе Spоnsоrisé
NOS NOTES ...
Note
PARTAGER