Louis Aliot FN - Le Grand Journal Canal Plus 14 octobre 2013

Louis Aliot : « Zemmour a toute ma sympathie face à la meute ! »

Dans un entretien au quotidien italien Corriere della Sera, Eric Zemmour a tenu, fin novembre, des propos sur les musulmans qui ont fait une nouvelle fois polémique. Scandale dans le scandale, le terme « déportation » retranscrit dans l’article mais non employé par l’essayiste, cristallise aujourd’hui les critiques. Les réactions du socialiste Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - La Preuve par 3

Marine Le Pen, personnalité politique de 2014 pour les Français

La présidente du Front national est la personnalité qui a le plus marqué l’année politique 2014, selon notre sondage OpinionWay. Marine Le Pen remporte également la palme de la meilleure opposante à François Hollande. Marine Le Pen termine l’année sur une énième bonne nouvelle. Après sa série de succès électoraux Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - europeennes 2014

Marine Le Pen : « Il faut sortir de l’OTAN ! »

Marine Le Pen, présidente du Front National, était l’invitée de Guillaume Durand sur Radio Classique et LCI. Il a été question de la triche de Nicolas Sarkozy lors de la dernière présidentielle, de l’affaire Bygmalion, du financement des partis politiques, du mode de scrutin antidémocratique, de l’OTAN (et des pays Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot :  » Le parti socialiste est à côté de la plaque, ils sont dans le déni de réalité »

Louis Aliot, vice-président du Front national, est l’Invité matin de RFI. Il commente au micro de Frédéric Rivière, l’actualité politique nationale marquée entre autres, par le meeting le mercredi 27 novembre, du parti socialiste contre la montée du racisme en France. «Les actes de racisme en France c’est 0,04% de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen sur NC 1ere 15032013

Marine Le Pen sur euronews : « Je prépare le grand basculement démocratique qui interviendra à la prochaine élection présidentielle »

Elle est présidente du Front National depuis 2011 et vient d’être réélue triomphalement avec 100% des suffrages exprimés lors du dernier congrès du FN à Lyon. Le Front National a obtenu le plus de sièges en France lors des dernières élections européennes et plus que jamais, 2017, Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen 12-13 Dimanche - NationsPresse

Marine Le Pen : « Nous nous battons pour gagner ! »

En direct de Lyon et à l’issue du discours de clôture du XVe Congrès du Front National, la présidente Marine Le Pen était l’invitée du 20H de France 2 présenté par Laurent Delahousse. Elle a notamment commenté le « bilan très lourd et très mauvais » de Nicolas Sarkozy et de François Lire l'intégralité de l'article

Installation d’un camp de nomades chemin du Fort, le FN nantais s’étonne de l’inaction de la mairie

FN-1er-parti

Communiqué du Front national de Loire-Atlantique

Depuis quelques semaines un camp de nomades s’est installé sur un terrain au bord de l’Erdre, chemin du Fort.

C’est dans ce petit coin de quiétude pour les familles nantaises qu’est toléré par la mairie un campement dont les voitures sont garées en zone interdite sur le chemin du Fort tandis que des carcasses de tous ordres jonchent le sol.

Le chemin du Fort était jusqu’alors emprunté par nombre de Nantais pour se promener en famille le week-end et pour profiter du parc floral de la Beaujoire, il leur faut désormais traverser un campement de nomades pour s’y rendre et le passage des poussettes est entravé par les véhicules/épaves stationnés là.

Le Front national de Nantes s’étonne de l’inaction de la municipalité qui, une fois de plus, ne fait pas appliquer la loi pour s’opposer à ces occupations illégales qui nuisent d’une manière extrêmement importante au bien être des Nantais.

Gard – Midi Libre : tract ou journal ?

Julien Sanchez

La municipalité FN de Beaucaire, dans son dernier magazine municipal, a publié un article pour dénoncer le comportement du journal local Midi Libre.

Propos diffamatoires, sous-traitement injuste des événements de la ville et de l’action de la municipalité, articles quasi systématiquement à charge… Julien Sanchez, maire Front national de Beaucaire (photo) et son équipe ont décidé de ne plus se laisser faire !

Découvrez ci-dessous ou en cliquant ici la page consacrée à Midi Libre dans le Beaucaire Mag’ de décembre.

Beaucaire-Magazine35web32

Handball / Championnat d’Europe : les Françaises terminent sur une bonne note

Bouton NP INFO SPORTS

Éliminée de la course aux demi-finales après la victoire du Monténégro dans l’après-midi, l’équipe de France a tout de même battu les Pays-Bas, mercredi soir (20-18). Elle termine 3e de son groupe et jouera donc un match pour la 5e place, vendredi.

A voir les mines déconfites des Françaises après la qualification du Monténégro pour les demi-finales, mercredi, il allait leur être difficile de se remobiliser, quelques heures plus tard. Car les Pays-Bas les attendaient pour un match à l’enjeu beaucoup moins excitant. Même si les Néerlandaises avaient encore une chance de se qualifier pour les demies (si elles gagnaient d’au moins dix buts), elles ont rapidement revu leurs objectifs à la baisse à cause d’un début de match poussif (1-1 après 8 minutes de jeu). Les Bleues, de leur côté, étaient visiblement encore groggy en première période. Maladroites et pas suffisamment concentrées sur les consignes d’Alain Portes, elles ont passé 11 minutes sans marquer. C’est surtout grâce à Amandine Leynaud qu’elles ont limité les dégâts (9-7 à la pause en faveur des Pays-Bas).
Le coup de gueule du coach dans le vestiaire a fait son effet puisque les Françaises ont égalisé, certes sur une double supériorité (9-9, 33e), puis ont enchaîné un 4-0 (11-9, 35e). Nina Kanto a ensuite creusé l’écart (17-14, 45e) et ses coéquipières sont restées devant jusqu’au bout (20-18).
Le tournoi n’est pas terminé pour les Bleues puisque le match pour la 5e place aura lieu vendredi, à Budapest, contre la Hongrie. Le vainqueur pourra disputer un tournoi de qualification olympique en vue des JO 2016 et tenter d’assurer sa qualification pour Rio au plus vite.

Source : lequipe.fr

Louis Aliot : « Zemmour a toute ma sympathie face à la meute ! »

Louis Aliot FN - Le Grand Journal Canal Plus 14 octobre 2013

Dans un entretien au quotidien italien Corriere della Sera, Eric Zemmour a tenu, fin novembre, des propos sur les musulmans qui ont fait une nouvelle fois polémique. Scandale dans le scandale, le terme « déportation » retranscrit dans l’article mais non employé par l’essayiste, cristallise aujourd’hui les critiques. Les réactions du socialiste hollandien Bernard Cazeneuve, de l’ultra-mondialiste Jacques Attali ou encore de Louis Aliot, vice-président du Front National et député français au Parlement européen.

La chasse au Zemmour est ouverte… Son livre fait mal au système. Tant mieux ! Il a toute ma sympathie face à la meute ! (Louis Aliot)


#tweetclash : #Zemmour : entre indignation et… par Lopinionfr

Trou de 11 milliards en 2018 : les déficits des régimes de retraite se résorberont quand le nombre d’emplois augmentera

Front National flamme

Communiqué du Front National

Le Figaro a obtenu deux jours avant sa sortie un rapport de la Cour des Comptes annonçant un trou de 11 Milliards d’euros des régimes de retraite, malgré la hausse de la durée de cotisation. Dans la logique statique et simpliste de l’UMPS, cela signifie donc qu’il faudra une fois encore reporter l’âge de départ à la retraite, faire cotiser un peu plus patrons ou salariés, baisser le niveau des retraites.

Cependant, ces mesures douloureuses pourraient être évitées. L’équilibre d’un système de retraite nécessite d’avoir un nombre de cotisants suffisants pour payer les retraites des plus âgés. Or, le nombre de personne en emplois et donc le nombre de cotisants est aujourd’hui le même qu’en 2008, six ans plus tôt. Les « baby-boomers » partant en retraite et l’espérance de vie s’allongeant, le système de retraite se déséquilibre chaque année d’avantage.

Notre système de retraite pourra s’équilibrer quand le modèle économique permettra de créer de nouveau de l’emploi (et donc des cotisations sociales) pour les 6 millions de chômeurs ou quasi chômeurs inscrits à Pole Emploi.

En cela, la solution d’attendre depuis 2008 que la croissance revienne comme par miracle n’a aucun sens. Il est nécessaire d’être courageux et de retrouver nos moyens de relance de l’économie que sont la monnaie nationale, un Etat stratège, un patriotisme économique et un protectionnisme intelligent. Sans cela, l’âge de départ à la retraite ne cessera d’être augmenté et les retraites seront sans cesse rognées.

Ukraine / Donbass : les troupes de Kiev continuent de se renforcer

Ukraine Donbass USA Democracy

Ce 17 décembre, jour anniversaire du colonel Igor Vsevolodovitch Girkin dit Strelkov, est aussi le 7e jour de la trêve. Un cessez-le-feu relativement respecté mais qui cache des préparatifs guerriers, surtout du côté des forces de la junte. Même si ce conflit a pris des apparences de guerre civile localisée, il s’agit bel et bien d’une guerre, certes pour l’heure relativement limitée et de faible intensité – officiellement 4.400 tués en 6 mois-, mais qui est appelée cependant à durer avec des risques évidents d’évolution touchant toute la partie orientale de l’Ukraine suivant un axe Kharkov, Dniepropetrovsk – Odessa, voire à s’étendre régionalement, à cause de l’implication de plus en plus évidente et insistante dans ce conflit de pays membres de l’Alliance atlantique et de l’Union européenne comme la Pologne et les Etats baltes.

On note, ces dernières 24 heures, dans la zone du Donbass contrôlée par Kiev, une activité moyenne de l’aviation ukrainienne pendant la journée : 3 ou 4 avions de transport (An-26) tout au plus. Peu en comparaison à ces derniers jours où on a pu apercevoir d’incessants ballets aériens, sur les principaux aéroports du pays, d’appareils arborant les couleurs américaines et de l’OTAN. Au cours des 4 derniers jours, pas moins de 32 avions de transport militaire ont déchargé sur ces aéroports des cargaisons impressionnantes de systèmes de détection, de drones, d’équipements individuels et collectifs pour fantassins, de blindés légers et même des pièces d’artillerie. D’autres informations font état de débarquements d’engins divers et de blindés, de même que des systèmes d’artillerie dans le port d’Odessa. A ce rythme, si on ajoute les matériels remis en conditions et réparés dans les ateliers ukrainiens, les véhicules et blindés sortant des chaînes de montage, les vieux stocks livrés par des pays membres de l’Alliance atlantique, on peut s’attendre, pour la première quinzaine de janvier, à ce que les forces ukrainiennes aient des capacités opérationnelles comparables à celles qu’elles d’avant le mois d’août.
Mais ce n’est pas gagné d’avance puisque la logistique de l’armée de Kiev présente des carences insoupçonnables. Ainsi, dernièrement dans la région d’Odessa, quelque104 tonnes de vivres d’une valeur de plus de 1,2 millions d’hryvnia, qui avaient été stockées dans un entrepôt militaire ont été découverts dans un état inutilisable. Une enquête préliminaire est en cours pour négligence.

Accrochages sporadiques et grandes manœuvres

La reprise du contrôle total de la bourgade de Trehizbenka, dans la journée d’hier, par les forces de Kiev leur a permis d’installer des batteries de mortiers lourds. Hier soir, vers 20h30 – 20h45 (heure locale), plusieurs tirs de ces batteries ont été observés contre les positions indépendantistes vers de Prishib (quelques kilomètres plus au sud-ouest). Violant les accords de cessez-le-feu, Kiev entend bien maintenir la pression sur les FAN au nord de Lugansk, espérant sans doute ainsi reconquérir le terrain perdu les semaines précédentes.

Élection présidentielle grecque : le totalitarisme européen montre son vrai visage !

Marine patriotes2

Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front National

A l’occasion de l’élection présidentielle grecque, dont le premier tour se déroule aujourd’hui, l’Union Européenne franchit une nouvelle étape dans sa dérive totalitaire, en donnant pour la première fois de son histoire une consigne de vote.

Sans surprise, la Commission européenne soutient Stavros Dimas, ancien commissaire et candidat officiel du gouvernement grec et des marchés financiers. L’objectif est de verrouiller toute possibilité de changement ou même de débat de fond sur le bien-fondé des politiques européennes d’austérité.

Marine Le Pen condamne fermement cette ingérence de la Commission européenne dans des élections nationales. Elle incite le peuple grec et ses représentants à chasser des urnes les candidats de l’Union européenne et des marchés, dont les résultats sont exécrables en tout domaine : chute du revenu moyen de 35% depuis 2009, explosion du chômage à 26%, précarisation du système de soins, aggravation continue de la dette publique à 174% du PIB.

Les Grecs et leurs représentants élus, ainsi que l’ensemble des peuples de l’Union européenne, ont intérêt à nourrir chaque jour davantage le débat sur l’austérité et l’euro et à défendre comme un trésor menacé leur démocratie nationale.

Assemblée nationale – Marion Maréchal – Le Pen défend la proportionnelle

Marion Marechal Le Pen - FN

Marion Maréchal – Le Pen, députée du Front National élue dans le Vaucluse, a défendu, devant le Premier ministre socialiste Manuel Valls, le principe démocratique et équitable de scrutin électoral à la proportionnelle. Avec un courage inégalé, Valls a refusé de lui répondre, préférant envoyer Cazeneuve en première ligne…

Fusion Lafarge/Holcim : le silence coupable du gouvernement français

FN-1er-parti

Communiqué du Front National

Après Alstom passé sous contrôle américain, c’est un autre grand fleuron industriel que notre pays est en passe de perdre, et ce dans l’indifférence totale du gouvernement français.

Dans cette fusion présentée par la presse comme « d’égal à égal », Lafarge fait en réalité l’objet d’une OPE du groupe suisse Holcim, dont la conséquence inévitable sera la fin de l’indépendance du groupe français et le redécoupage dangereux de ses activités.

En effet, la Commission européenne a conditionné son accord à la cession d’un nombre important d’actifs des deux groupes à travers toute l’Europe, et particulièrement en France où près de 200 sites sont concernés. Les menaces sur l’emploi sont donc réelles, surtout lorsque l’on sait que ces cessions sont souvent l’occasion de « dégraissages » importants voire de fermetures programmées. Au reste, comme pour bien marquer la fin de la domination française, c’est un patron allemand qui sera à la tête de la nouvelle entité.

Il est en outre piquant de constater que c’est un groupe hors Union européenne qui se retrouve une fois de plus en position de prédateur, signe de la faiblesse de notre espace économique.

Après le drame d’Arcelor et les déchirements consécutifs à la perte d’Alstom, le Front National exige une intervention de l’Etat pour bloquer cette fusion-absorption d’un des plus grands groupes industriels français, dont les activités représentent des centaines de milliers d’emplois.

Plus que jamais s’impose la nécessité d’un Etat-stratège, seul à même d’assurer l’indépendance des acteurs industriels français œuvrant dans les secteurs les plus stratégiques de l’économie.

Réforme de l’asile : les euro-socialistes ont encore frappé

Marion Marechal Le Pen FN et Gilbert Collard RBM

Communiqué de Marion Maréchal – Le Pen, député du Front National, et de Gilbert Collard, député du RBM

Mardi 16 décembre, Marion Maréchal-Le Pen et Gilbert Collard ont voté contre la réforme de l’asile.

Ce projet de loi est le pur produit de trois directives européennes transposées en droit français. Les socialistes ont pu défendre avec zèle une réforme qui passe à côté du problème majeur.

Aujourd’hui l’asile n’est plus le régime d’exception permettant aux persécutés de ce monde d’être accueillis chez nous mais une véritable filière d’immigration bis.

En effet, cette filière qui coute près d’un milliard d’euros par an aux contribuables, est totalement saturée. Les demandes ont crû de 86,5% en 6 ans pour atteindre le nombre de 66.000 demandeurs en 2013. 30.000 dossiers sont en attente et l’examen de la demande devant l’OFRPA et la CNDA dure deux ans en moyenne. Pire encore, bien que 80% des demandeurs soient déboutés, moins de 5% d’entre eux quittent effectivement le territoire. Autrement dit, l’immense majorité des recalés au droit d’asile reste en France.

L’objectif affiché de la réforme était de diminuer la durée de procédure. Pour autant, les socialistes ont multiplié les droits et alourdi la procédure laissant à craindre que l’effet produit soit exactement inverse. Ainsi le délai légal de dépôt d’une demande, une fois entré sur le territoire, est passé de 90 à 120 jours, le recours suspensif a été systématisé et l’aide juridictionnelle généralisée.

De plus, le gouvernement envoie un nouveau signal d’appel en élargissant le droit au regroupement familial.

Dans ces conditions, l’augmentation dérisoire des centres d’hébergement d’urgence sera immédiatement insuffisante.

Cette réforme idéologique, déconnectée des réalités d’un monde gangréné par la guerre et la faim, aura pour effet de fabriquer des clandestins, de décrédibiliser les décisions administratives et de saturer les structures consacrées à l’accueil des migrants. Le budget du programme « Asile », comprenant l’hébergement d’urgence, les CADA et l’allocation pour demandeurs va exploser si les déboutés et les fraudeurs ne sont pas expulsés sans délais après le rejet de leur demande.

Il est urgent de sortir du carcan européen pour retrouver la maitrise de notre politique migratoire et d’asile afin de la réserver aux véritables nécessiteux sous peine de voir notre système d’asile imploser.

Gard – Après la mosquée à Milhaud, le carré musulman… la braderie du village a commencé !

FN Marianne

Communiqué d’Isabel Durand-Martin, chef de file des élus FN au conseil municipal de Milhaud

Lors du dernier conseil municipal du 11 décembre 2014, le nouveau maire de Milhaud nous a démontré son manque total d’abnégation et l’appui au multiculturalisme qui gangrène la France.

Le maire a fait voter en conseil municipal la création d’un carré musulman dans le cimetière de la commune. Seuls les 3 élus du FN s’y sont fortement opposés, après une lecture pourtant claire sur le principe de neutralité des cimetières communaux.

Après la mosquée à Milhaud, le carré musulman… la braderie du village a commencé !

Illustration flagrante que la France courbe l’échine sous couvert d’une laïcité dont le nom est cuisiné à tous les modes et surtout à toutes les sauces des diverses étiquettes politiques de droite comme de gauche.

Seul le Front National peut encore quelque chose contre ce démembrement communal.

Ukraine / Donbass : Kiev veut reprendre les hostilités

Ukraine Donbass église orthodoxe

L’état-major général des forces armées de l’Ukraine a annoncé la fin imminente de la trêve, avec une éventuelle reprise des hostilités. La rotation des unités et les renforts acheminés dans le Donbass sont presque terminés pour les troupes ukrainiennes. C’était bien le sens de ce cessez-le-feu, comme nous le pressentions dès le départ. D’ailleurs, sur la partie nord du front du Donbass, la trêve n’existe pas.

C’est toujours le front nord qui présente des signes d’activité militaire, en dépit de la trêve : des tirs contre les positions des FAN ont été observés à Valuiskoe (est immédiat de Stanitsa Luganskaya) à partir de positions retranchées des forces de Kiev vers Kolesnikovka et Olkhovoe au nord-est. Du côté ukrainien, plusieurs batteries d’automoteurs de 152 mm 2S3 Akatsiya et de 122 mm 2S1 Gvozdika sont toujours actives sur le secteur Nord de la Seversky Donets de même que des automoteurs de 152 mm 2S19 MSTA-S, de la 55e brigade d’artillerie, et des batteries BM-21 Grad et BM-27 Uragan.
Bilan matériel, selon les premiers comptes-rendus de ces duels d’artillerie et des accrochages de la journée : les forces de Kiev ont perdu 2 mortiers automoteurs de 120 mm 2S9 Nona, 3 obusiers de 122 D-30, 7 mortiers divers, 2 Ural, 3 automoteurs de 152 Akatsiya ont été endommagés de même que deux chars (rappelons qu’une batterie complète compte 6 obusiers ou automoteurs d’artillerie). Les forces indépendantistes ont perdu 3 mortiers de 82 mm 2B9 Vasilek, 1 Ural et 1 BTR.

A l’ouest de Shachtye, les forces ukrainiennes ont repris totalement le contrôle de la bourgade de Trehizbenka, au nord de Slavyanoserbsk, alors que depuis des semaines ce secteur était aux mains des DRG républicains. Une petite agglomération qui permet aux Ukrainiens de sécuriser une partie du secteur ouest de Shachtye. En fin de journée, plusieurs pilonnages de l’artillerie ukrainienne étaient signalés vers Slavyanoserbsk.

Vers Nikishino, au sud de Debaltsevo, il semblerait qu’il y ait eu un accrochage assez important dans la journée des forces de Kiev contre des positions… ukrainiennes !

Hier, plus à l’ouest, des tirs d’artillerie pouvaient être entendus à la périphérie ouest de Donetsk.

Scène hallucinante : rotation ukrainienne sur la position que les forces de Kiev occupent encore au nouveau terminal de l’aéroport de Donetsk, sous le contrôle des éléments du bataillon « Sparta » et de Motorola.

République féodale d’Ukraine – Saison 1 Episode 2 : le « populicide » du Donbass

usa ue ukraine mort

Par Xavier Moreau, analyste géopolitique spécialiste de l’Europe centrale et de la Russie

«American Way of War»

Le parti de la guerre est en passe de l’emporter à Kiev. Les déclarations de Petro Porochenko sur les enfants du Donbass condamnés à vivre dans les caves doivent être remises dans la perspective de la triple pression de Washington, des chefs néonazis et du parti de la guerre menée par Iatsenouk. Le Président ukrainien cherche à éviter une offensive militaire, dont le résultat est loin d’être garanti. Il mène donc une « guerre américaine », qui cible non plus les FAN (forces armées de Nouvelles Russie), mais les populations civiles du Donbass (ici une famille exterminée sous les bombes ukrainiennes à Gorlovka, ici à Kirovsk). Nous assistons donc à une destruction systématique des infrastructures énergétiques, sanitaires ou tout simplement des habitations elles-mêmes.

Les Etats-Unis qui ne comptent sans doute pas aider les Kiéviens de manière décisive, tiennent cependant à ce que ces derniers se battent jusqu’au bout. Le voyage de Joe Biden avait donc un triple objectif :

. Vérifier que son fils s’épanouit dans son nouvel emploi au sein de la compagnie de gaz ukrainienne, « Burisma Holdings ».

. S’assurer que la guerre civile se prolonge le plus longtemps possible, en espérant qu’elle aboutisse à la destruction ou au départ des populations du Donbass.

. Faire accélérer la création d’un gouvernement de coalition, car tant que celui-ci ne sera pas nommé, l’aide internationale sera bloquée. Washington compte bien faire pression sur l’Union européenne pour financer la guerre civile ukrainienne.

Notons que l’aide militaire américaine létale pose un problème d’escalade militaire à Washington. Tant que celle-ci consiste à envoyer du vieux matériel soviétique, stationné dans les anciens pays du Pacte de Varsovie, cela pouvait se passer discrètement. En revanche, la livraison de système typiquement américain provoquera une réponse proportionnée de Moscou. Pour résumer, si Washington livre des « Javelin », les Russes livreront des « Kornet ». En signant un traité avec l’Abkhazie, Vladimir Poutine a montré aux Occidentaux que leurs menaces et le chantage n’avaient aucune chance d’influencer la politique du Kremlin.

En résumé, Kiev compte utiliser son artillerie pour empêcher les habitants de Nouvelle Russie de passer l’hiver tranquillement, espérant ainsi effrayer les populations de Slaviansk et Marioupol, qui souhaitent massivement rejoindre le nouvel Etat. D’un côté les habitants des villes occupées subissent les exactions quotidiennes des unités de représailles, de l’autre ils vivent dans la menace de se voir couper les vivres par Kiev, en cas d’adhésion à la Nouvelle Russie.

Lire la suite sur stratpol.com

« Il faut prendre de grandes mesures, il faut exterminer tous les hommes qui ont pris les armes, et frapper avec eux leurs pères, leurs femmes, leurs sœurs et leurs enfants. La Vendée doit n’être qu’un grand cimetière national »

Louis Marie Turreau, 9 avril 1794

Spéculations sur le rouble

Russie

Par Jacques Sapir, économiste

Le rouble a été durement attaqué hier, lundi, et a connu une nouvelle baisse importante. En réaction, la Banque centrale de Russie a monté son taux directeur de 10,5% par an à 17%. Cette réaction, dont on peut comprendre la logique, risque d’être insuffisante. Compte tenu de la nature des attaques spéculatives dont le rouble est l’objet, seul des mesures de contrôle des capitaux sont en mesure de ramener le calme sur le marché des changes.

Lire la suite sur RussEurope

Gilbert Collard : « On est en présence dans notre pays d’une cinquième colonne terroriste »

Gilbert Collard

Gilbert Collard, député du Rassemblement Bleu Marine élu dans le Gard, était l’invité politique de Sud Radio ce lundi 15 décembre 2014. Il a commenté l’actualité du moment et notamment le danger islamo-terroriste en France, le problème de la non-intégration de populations d’origine extra-européenne dans notre pays, le danger de l’islamisme en France, le musée de l’immigration inauguré par François le Normal dit Hollande, etc. Et cela face à l’arrogance insupportable de petits journalistes aux ordres de l’UMPS…