25 mai 2014 - declaration Marine Le Pen - Europeennes 2014

Marine Le Pen face aux défis de l’Etat islamique et des jihadistes « français »

Marine Le Pen, présidente du Front National et députée française au Parlement européen, s’en prend aux mesures liberticides contre Internet récemment votées dans l’indifférence générale par le Parlement sous prétexte de répression antiterroriste. Elle dénonce la politique de François Hollande qui a consisté à armer les jihadistes qu’il prétend combattre Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen RTL LCI Le Figaro 1

Marine Le Pen : « Nicolas Sarkozy ne peut pas avoir changé ! »

Marine Le Pen, présidente du Front National, était l’invitée du Grand Jury RTL/LCI/Le Figaro le 21 septembre 2014. Elle a commenté l’actualité du moment et, notamment, le retour médiatique de Nicolas Sarkozy, ex-président de la République battu en 2012 par François Hollande. Pour Marine Le Pen, il n’a pas changé Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Marine Le Pen : « La France [de Hollande] a une part de responsabilité dans le développement du califat à Bagdad »

Marine Le Pen, la présidente du Front National, s’est exprimée, aujourd’hui sur Europe 1, sur la décision de François Hollande de soutenir la coalition anti-État islamique, alors qu’il a tout fait, avec Barack Obama, pour contribuer au développement de cette gangrène. Elle a demandé de rompre les relations diplomatiques et Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot : en cas de victoire du FN, « l’Etat se mettrait au service de la nouvelle majorité »

Louis Aliot, vice-président du Front National, était l’invité de LCI ce matin. Il a affirmé que son parti était prêt à gouverner et a demandé un changement de mode de scrutin pour les législatives. Louis Alliot dit le FN « prêt » à gouverner sur WAT.tv Partager la publication "Louis Aliot : Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen

Marine Le Pen : « On ne peut pas trouver de solution en Ukraine sans la Russie »

La présidente du Front National, Marine Le Pen, est revenue sur la situation en Ukraine. Elle est pour que la Russie soit autour de la table des négociations, sans quoi, aucune solution ne sera envisageable. Elle accuse le gouvernement de Kiev de tuer des centaines de civils dans l’est de Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - La Preuve par 3

Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je gouvernerai et François Hollande commémorera »

Marine Le Pen, Présidente du Front National, était l’invitée de France Info hier. Elle a appelé à changer radicalement la politique en France et à mettre en œuvre celle que les Français attendent. Marine Le Pen : « En cas de cohabitation, je… par FranceInfo Partager la publication "Marine Le Pen Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

Explosion de l’immigration clandestine : l’impératif retour aux frontières nationales

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’explosion de l’immigration clandestine en France depuis le début de l’année, pointée dernièrement par un rapport de police particulièrement alarmant, confirme plus que jamais la nécessité vitale de rétablir de manière permanente nos frontières nationales, notamment par la sortie de la Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014

2017 : un sondage place Marine Le Pen en tête du premier tour

François Hollande comme Manuel Valls seraient tous les deux battus avec 17% des voix au premier tour… Si la présidentielle avait lieu dimanche prochain Marine Le Pen (26%) et Nicolas Sarkozy (25%) seraient au second tour, que ce soit face à François Hollande ou Manuel Valls, lesquels seraient tous les Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - 2014

Désastre en Libye : les graves erreurs de Nicolas Sarkozy et du PS

Communiqué de Marine Le Pen, Présidente du Front National L’appel en catastrophe lancé par les capitales européennes, enjoignant les ressortissants occidentaux à quitter de toute urgence la Libye, en proie à une nouvelle guerre civile, illustre l’échec total de la politique étrangère de la France dans cette région, et en Lire l'intégralité de l'article

24 deptutes FN Front national au Parlement europeen - Elections Europeennes 25 mai 2014

Le Front National se donne plus de temps pour constituer un groupe au Parlement européen

Communiqué du Front National Fidèles à nos valeurs et nos engagements politiques, et en accord avec nos alliés politiques des partis de la Liberté en Autriche et aux Pays-Bas, du Vlaams Belang flamand et de la Ligue du Nord en Italie, nous avons fait le choix de privilégier la qualité Lire l'intégralité de l'article

Encart Front National - Flamme - logo

Mon adversaire c’est la finance mais ma conseillère économique est une banquière de Wall Street…

Communiqué du Front National François Hollande, au meeting du Bourget trois mois avant l’élection présidentielle, avait annoncé aux Français que la finance était son ennemi : « Mon véritable adversaire n’a pas de nom, pas de visage, pas de parti, il ne présentera jamais sa candidature, il ne sera donc Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - FN 2014

Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé

Louis Aliot, vice-président du Front National et député français au Parlement européen est l’invité de Tirs croisés sur I-Télé, émission présentée par Laurence Ferrari. Partager la publication "Louis Aliot (FN) dans «Tirs croisés» sur I-Télé" FacebookTwitterGoogle+PinterestViadeoLinkedInDiggE-mail Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - Bruxelles 2014

Conférence de presse de Marine Le Pen à Bruxelles sur les alliances du FN au Parlement européen

Lors d’une conférence de presse à Bruxelles, la présidente du Front National et députée française au Parlement européen, Marine Le Pen s’exprime sur son projet de constituer prochainement un groupe. D’ici à juillet, Marine Le Pen espère annoncer la naissance d’un groupe d’eurodéputés qui défendent une autre Europe afin de Lire l'intégralité de l'article

Sénatoriales 2014 / Marine Le Pen : « Nous avons été capables de rassembler des voix des élus de terrain »

Marine Le Pen, présidente du Front National, commente les résultats des élections sénatoriales qui se sont déroulées ce dimanche et qui ont apportées au FN deux sénateurs.

« Nous avions 1 000 élus, donc 1 000 grands électeurs, qui sont effectivement Front National, Rassemblement Bleu Marine. Et nous avons réuni 4 000 électeurs »

Nantes (44) : le Front National rend hommage à Hervé Gourdel

A Nantes, l’hommage à Hervé Gourdel, ce guide de haute montagne assassiné cette semaine par des jihadistes en Algérie, devait être solennel, comme dans de nombreuses villes de France.

Ce vendredi soir, il n’en a rien été. Devant la mairie, la manifestation, initiée par un collectif de Nantais, a vite tourné au vinaigre. La faute au Front national selon les uns, la faute aux socialistes et aux communistes, selon le FN.

Parmi la petite centaine de personnes réunies, une vingtaine de militants du parti [de Marine Le Pen, note NPInfo] ont répondu présent. Ils ont accroché aux grilles de la mairie une banderole sur laquelle est écrit en blanc sur fond noir «Hommage à Hervé Gourdel nouvelle victime du terrorisme islamiste».

Lire la suite sur leparisien.fr

Louis Aliot inaugure les locaux du FN/RBM à Perpignan

Discours politique de Louis Aliot à l’occasion de l’inauguration des locaux du groupe RBM/FN

« Dans l’histoire de notre mouvement, une lucarne s’ouvre qui verra nos idées arriver aux affaires »

Un traitement de faveur pour ce groupe d’opposition de 12 élus au conseil municipal de Perpignan (9 au conseil communautaire PMCA) mené par Louis Aliot que ces confortables bureaux de l’Espace Méditerranée ? En fait un simple dû dont ont largement profité les oppositions successives aussi confidentielles soient-elles, c’est à présent au tour du FN/RBM d’être hébergé pour 6 ans dans des locaux payés par la Ville afin de représenter les quelque 44,88 % d’électeurs qui ont voté pour la liste « Perpignan ensemble » en mai dernier et qui a bien failli remporter la timbale. Le prix à payer mais surtout le simple exercice de la démocratie, dont l’un des principes fondateurs est bien de permettre la parole au peuple, fut-il opposant.

Lire la suite sur directsud.eu

Ukraine / Donbass : pas d’éloignement des troupes de la ligne de front

Mi-8 ukrainien abattu le 27 septembre à proximité de la ligne de front

Alors qu’officiellement la presse occidentale évoque des « éloignements » bilatéraux de troupes de la ligne de front, les affrontements s’intensifiaient sur l’aéroport de Donetsk et on notait même une poussée des FAN au Sud de l’agglomération. Nous sommes dans la désinformation la plus totale des médias occidentaux : la guerre se poursuit bel et bien et aucune des deux parties n’est disposée à faire des concessions à l’autre. Kiev profite de cette fausse trêve pour se réorganiser et prépare une nouvelle offensive. Le refus, aujourd’hui encore, de ses troupes encerclées de quitter la zone de l’aéroport grâce à un corridor sécurisé, proposé par les FAN, est l’illustration de ce refus d’apaisement du côté de la partie ukrainienne. Les observateurs de l’OSCE doivent intervenir d’ici peu dans « la zone tampon ». On se demande bien comment ils vont s’y prendre dans ces conditions…

Le 28 septembre, un nouveau charnier a été découvert près du village de Nyzhnya Krynka, à 15 km à l’Est de Donetsk, où les paramilitaires du 41e « bataillon » de la défense territoriale « Tchernihiv-2 », sur les ordres du lieutenant-colonel AV Drozdov, avait été positionné il y a une semaine (poche de Zhdanivka évacuée après accord de cessez-le-feu). L’unité avait fait sauter un pont routier important avant de rejoindre les lignes ukrainiennes vers Debaltseve. Le décompte des corps est en cours. L’enquête dira comment et quand ces personnes sont décédées.
Une affaire qui s’agrège à d’autres toutes aussi inquiétantes : comme ce témoignage en vidéo d’un combattant du « bataillon Donbass » de Semen Semenchenko, dont les effectifs se composaient essentiellement de repris de justice, d’activistes d’extrême droite (bandéristes néonazis) et de mercenaires avant leur éradication dans la poche d’Ilovaisk fin août. Cet homme témoigne du nettoyage ethnique entrepris par son unité répressive du bourg de Mykolaivka, juste à l’Est de Slaviansk, quelques jours après le retrait des forces de Strelkov. Un véritable carnage avec exécutions sommaires, pillages, saccages d’habitations etc. Ce que nous relations déjà à l’époque et qui vient confirmer que ces unités de la garde nationale ne sont finalement que des escadrons de la mort destinés à mener à bien une politique de nettoyage ethnique décidée en haut lieu à Kiev.

La situation ce matin

Au Nord de Lugansk, au niveau de la Siverskiy Donets, d’intenses combats se poursuivent en ce moment entre la milice et une avant-garde mécanisée des forces de Kiev. A l’Est de Permovaisk, dans le secteur le plus au Nord du dispositif républicain, une nouvelle petite poche d’encerclement vient de se créer. Il s’agit d’une colonne blindée qui s’est fait prendre au piège. La brigade « Prizrak » de Mozgovoi qui contrôle cette zone attend leur reddition.

Sur Debaltseve, la situation reste globalement inchangée. Ce matin, vers 4 heures des tirs d’artillerie se sont fait entendre après une nuit relativement calme. Des détachements de reconnaissance et de sabotage des FAN continuent de tester les défenses de cette poche.

Reportage de la télévision ukrainienne, il y a quelques jours. Depuis ces positions tenues par les forces de Kiev sont entre les mains des forces républicaines. On notera l’équipement individuel des troupes de la junte (garde nationale et 93e mécanisée) : casques polonais modèle 2005, viseurs Aimpoint israéliens sur les AK-74, gilets de combat US, etc.

Hier, après que le nouveau terminal ait été pris par les troupes républicaines, les forces de Kiev se sont renforcées au niveau de l’ancien terminal, refusant même un «corridor» offert par les FAN pour quitter les lieux sans pertes.
Des batteries D-30 (122 mm) des FAN ont pilonné une partie de la matinée les positions de l’armée ukrainienne sur la zone aéroportuaire, notamment une partie de la piste, la tour de contrôle et le village de Pesky (Sud-Ouest de l’aéroport) où se trouvent des batteries de mortiers de 120 des Ukrainiens.

Des tirs nourris qui ont été suivis d’une riposte dans la foulée des batteries d’artillerie ukrainienne, impliquant des salves de BM-27 Uragan (220 mm) sur les quartiers Nord et Ouest de l’agglomération.

Les combats vus du côté des positions républicaines. On notera à 2mn28 le T-72B1V.
Attention à 10mn25, images très dures !

Au Sud de Donetsk, le secteur de Volnovakha semble bouger ces dernières heures : on note une progression des FAN dans la partie Nord de l’agglomération. Volnovakha, plusieurs fois libérée et reprise, est un verrou essentiel pour les troupes ukrainiennes déployées à l’Est de l’autoroute H20 au niveau de Granitne face à Telmanove.
D’ailleurs, le commandement opérationnel à Kiev le sait : il vient de renforcer son artillerie au niveau de Mariupol. Et il n’est, là encore, pas disposé au moindre « éloignement de la ligne de front », n’en déplaise à l’AFP, Reuters et autre Associated Press.

Jean-Marie Le Pen est fier que ce soit en Provence que le redressement national se soit brillamment manifesté

JMLP-BBRCommuniqué de Jean-Marie Le Pen, président d’ honneur du Front National

Président d’honneur du Front National et président du groupe Front National au conseil régional de PACA, je suis particulièrement fier que ce soit en Provence que le redressement national indispensable à la France se soit brillamment manifesté.

Je donne rendez-vous à l’UMPS aux prochaines élections départementales et régionales de 2015.

Les résultats des élections sénatoriales dépassent nos espérances et illustrent la formidable dynamique du courant patriote

Marine Le Pen - 13h TF1 - Europeennes Mai 2014Communiqué de Marine Le Pen, présidente du Front National

Les résultats des élections sénatoriales dépassent nos espérances et illustrent la formidable dynamique du courant patriote.

Nous saluons l’élection historique de deux sénateurs Front National : David Rachline et Stéphane Ravier, que nous félicitons pour ce succès largement mérité.

Le Front National est désormais présent dans l’ensemble des assemblées de la République, ce qui sera perçu par nos compatriotes comme un symbole puissant d’espoir et de renouveau.

Dans les autres départements, nos listes recueillent un nombre de voix très supérieur au nombre de nos élus propres (jusqu’à 10 fois plus !), ce qui témoigne d’une capacité nouvelle à attirer des élus de proximité qui ne sont pas étiquetés Front National ou Rassemblement Bleu Marine.

Cette progression est d’autant plus spectaculaire que le mode de scrutin des sénatoriales ne permet pas de percevoir pleinement les dynamiques à l’œuvre dans notre pays.

Nous envisageons donc avec confiance et détermination les prochaines élections locales, départementales et régionales.

Comme tout au long de cette campagne des sénatoriales, nous continuerons de promouvoir la proximité, par la défense de la commune, du département et de l’Etat-Nation, au service de l’ensemble de nos compatriotes.

Marine Le Pen : « Si une guerre de civilisations se prépare, le rôle d’un responsable politique, c’est de l’empêcher »

Marine Le Pen, présidente du Front National, était l’invitée du Talk Orange-Le Figaro où elle a commenté l’intervention occidentale en Irak et en Syrie au prétexte de combattre l’Etat islamique. Elle a souligné le rôle trouble du Qatar, de l’Arabie saoudite, de la Turquie et même des Etats-Unis dans cette affaire.


Marine Le Pen : «S’allier au gouvernement… par lefigaro

Cyclisme / La Française Ferrand-Prévot championne du monde

Victorieuse samedi à Ponferrada (Espagne), la jeune Rémoise Pauline Ferrand-Prévot a offert à la France le record de succès dans la course en ligne féminine des Championnats du monde avec un 10e titre.

Depuis une chute dimanche dernier lors du chrono par équipes, Pauline Ferrand-Prévot avait mal aux côtes. Mais c’est bien elle qui a passé la ligne la première après avoir fait le sprint en tête d’un groupe d’une quinzaine de coureuses. La Rémoise a devancé d’un quart de roue l’Allemande Lisa Brennauer – championne du monde du contre-la-montre -, la Suédoise Emma Johansson et l’Italienne Giorgia Bronzini, double championne du monde en 2010 et 2011, après 127 km et 3h29’21 de course.
Cela faisait dix-neuf ans qu’une Française n’avait plus été sacrée championne du monde, depuis le doublé réalisé par Jeannie Longo et Catherine Marsal à Duitama, en Colombie, en 1995. Ce succès fait de la France le pays le plus titré dans la course en ligne féminine avec dix victoires depuis la première édition en 1958, une de plus que les Pays-Bas. Pauline Ferrand-Prévot succède à Geneviève Gambillon (1972, 1973), Josiane Bost (1977), la recordwoman Jeannie Longo (1985, 1987, 1989, 1995) et Catherine Marsal (1990).

A 22 ans seulement, la coureuse de l’équipe Rabowomen retrouve le maillot arc-en-ciel quatre ans après avoir été sacrée en juniors. «Évidemment c’est fantastique. J’ai eu une équipe formidable», confiait cette cycliste d’une polyvalence extrême puisqu’elle est championne de France en titre sur route – en ligne et du chrono -, en VTT et en cyclo-cross !

Source : lequipe.fr

Les Français perdent 1.500 € de pouvoir d’achat chaque année depuis cinq ans

Marie-Christine Arnautu FN Nice Municipales 2014Communiqué de Marie-Christine Arnautu, députée française au Parlement européen, vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales

Selon l’association 60 millions de consommateurs, le pouvoir d’achat des Français a baissé de 4% depuis 2009. Ce chiffre alarmant représente une réalité dramatique : les Français perdent 1.500 € de pouvoir d’achat chaque année depuis cinq ans.

Près de 9 millions de nos compatriotes vivent sous le seuil de pauvreté. Cette situation est d’autant plus inacceptable que la France redistribue toujours plus d’argent aux nouveaux arrivants, dont des immigrés clandestins entrés illégalement sur le territoire et donc délinquants. Le gouffre qu’est l’Aide médicale d’État (près d’1 milliard d’euros) par exemple n’émeut pas davantage l’UMP que le PS, l’attribution de logements sociaux sur le critère de l’urgence sociale et non de l’ancienneté, non plus.

Loin de prendre la mesure de cette réalité, les gouvernements successifs de Nicolas Sarkozy et de François Hollande continuent d’obéir aux injonctions des eurocrates de Bruxelles : toujours moins pour les nôtres, toujours plus pour les autres.

Conseiller de « manger 5 fruits et légumes par jour  » est un bien joli slogan mais qui aujourd’hui en a les moyens ?

Les divers plans d’austérité passés et à venir, la politique de préférence étrangère entraînent la France et les Français vers un suicide collectif que seuls le Front national et l’arrivée de Marine Le Pen aux responsabilités seront capables d’enrayer .

Ukraine / Donbass : la paix mort-née

La paix mort-née de Minsk n’empêche pas les combats très durs qui se poursuivent sur l’aéroport de Donetsk ces dernières 24 heures, alors que Kiev masse des troupes mécanisées au Nord-Ouest et au Nord-Est de la capitale du Donbass, comme pour y préparer un assaut d’ici peu de temps. Une « paix » qui n’empêche pas non plus la répression contre les opposants hostiles à la marche forcée en direction de l’Union européenne imposée par la junte putschiste depuis le mois de mars.

La République de Donetsk a décidé d’arrêter l’échange de prisonniers de guerre avec l’Ukraine en raison du fait que les transferts des forces de Kiev ne correspondent pas aux accords de Minsk : la junte libère de plus en plus de civils pris en otages, au lieu de miliciens faits prisonniers, et ces civils présentent des marques évidentes de sévices et de torture pour la plupart d’entre eux. Un phénomène inquiétant qui s’agrège à la découverte de charniers dans les zones abandonnées par les troupes ukrainiennes depuis quelques jours et qui ne sont pas sans rappeler les charniers découverts il y a quelques mois vers Slaviansk ou Kramatorsk, zones sous contrôle des forces ukrainiennes. Kiev avait alors accusé les indépendantistes de crimes, puis l’enquête avait été étouffée en haut lieu…

La situation dans la journée du 27 septembre

Combats dans la zone aéroportuaire

En première ligne avec les combattants d’un détachement de reconnaissance et de sabotage de la brigade « Kalmius » aux abords de l’aéroport de Donetsk

En dépit de l’accord sur le retrait des troupes au-delà de la ligne de contact, les forces ukrainiennes continuent de se regrouper au Nord-Ouest et Nord-Est de Donetsk. Déjà, environ 14.000 combattants, près de 200 chars et un très grand nombre de pièces d’artillerie s’accumulent dans ces secteurs, ce qui sous-entend que Kiev entend bien mener une attaque de grande envergure sur la ville d’ici quelques jours ou quelques semaines.

A 06h30, ce matin, les troupes ukrainiennes ont tenté de percer les défenses des FAN au niveau de l’aéroport de Donetsk. La milice a répondu : des pertes importantes sont à décompter du côté de la partie ukrainienne.
Ce soir, on signale qu’un bataillon de la brigade « Kalmius » progresse dans les ruines de la nouvelle aérogare de l’aéroport de Donetsk qui était en construction. Une progression rendue difficile en raison des destructions, des mines, des snipers et des retranchements mis en place par les défenseurs ukrainiens.

En fin de soirée, un nouveau pilonnage d’artillerie au moyen de mortiers de 120 et de BM-21 vient une fois de plus de toucher le quartier Kuibyshev à l’Ouest de Donetsk.

La riposte des FAN aux tirs ukrainiens

Encore un coup fatal pour les familles

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, députée française au Parlement européen, conseillère municipale de Nice, vice-présidente du Front National chargée des affaires sociales

Sous la pression de Bruxelles qui lui demande toujours plus d’austérité, le gouvernement Valls envisage de s’attaquer une nouvelle fois aux familles, mais cette fois par le biais des prestations sociales.

Il se murmure que le projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015 devrait geler les prestations familiales. Plus grave, il prévoirait de réduire le congé parental de 36 à 18 mois pour les mères… tout en l’augmentant de 6 à 18 mois pour les pères. Officiellement, cela engendrerait des économies au motif que les pères utilisent moins le congé parental que les mères…

En réalité, il s’agit d’une nouvelle étape de la course folle pour éliminer toute forme de différenciation des sexes, et donc d’affaiblir encore davantage la famille .
En égalisant la durée des congés parentaux, on considère que le rôle du père et de la mère est exactement le même auprès des nourrissons. Le gouvernement ne précise pas encore si les pères auront l’obligation d’allaiter pendant ce congé…

Pour Tahar Ben Jelloun, les islamistes « visent l’Europe »

L’écrivain marocain a commenté les rassemblements des musulmans de France un peu partout sur le territoire vendredi après-midi. Il tire la sonnette d’alarme sur ces forces terroristes qui veulent « démolir la démocratie ».

Pour rendre hommage à l’otage français décapité par les jihadistes de l’État islamique le 24 septembre, les musulmans de la capitale se sont donné rendez-vous vendredi devant la Mosquée de Paris pour protester contre les actes perpétrés par les terroristes en Syrie et en Irak. Parmi eux, se trouvait l’écrivain marocain Tahar Ben Jelloun, pour qui c’était « la moindre des choses » de rendre hommage à Hervé Gourdel. Pour lui, le Français « est devenu le symbole de l’innocence même massacrée par cette barbarie qui est étrangère à nos traditions et nos coutumes ».
Dans la lutte contre l’État islamique, ce n’est pas seulement la France mais tout le monde qui doit se mobiliser selon Tahar Ben Jelloun. « Heureusement que 5 pays musulmans, (Arabie saoudite, Émirats arabes unis, Jordanie, Qatar, Bahrein, ndlr) font partie de cette riposte, mais je pense depuis longtemps que les États du Golfe devraient rendre des comptes parce que ce sont eux qui ont commencé à financer des islamistes plus ou moins radicaux jusqu’à ce qu’ils se rendent compte que c’était très dangereux », poursuit-il.
Si la France ne bombarde pas l’Irak et la Syrie, l’écrivain soutient que les islamistes « arriveront chez nous », parce que « c’est leur projet », « ce sont des gens déterminés qui n’ont pas peur de la mort, du sang. Ils visent l’Europe », prévient-il. « Démolir la démocratie, ça les excite, les chrétiens et les juifs et évidemment les musulmans qui ne sont pas de leur bord », a-t-il conclu.

Source : rtl.fr

Nouveaux sacrifices en vue pour les familles

Alors qu’ils se sont engagés à baisser la dépense publique de 21 milliards d’euros en 2015, l’Élysée et le gouvernement rendent ce week-end leurs derniers arbitrages sur la « douloureuse » à présenter aux Français.

La copie sera dévoilée officiellement dès lundi après-midi par Christian Eckert, secrétaire d’État au Budget, Marisol Touraine, ministre de la Santé et des Affaires sociales, et Laurence Rossignol, secrétaire d’État chargée de la Famille, à la sortie de la commission des comptes de la Sécurité sociale. Soit dix jours d’avance sur le calendrier prévu. Objectif : maîtriser la communication et préparer les ménages à de nouveaux sacrifices.

« Ça va être dur pour tout le monde, glisse un proche de l’exécutif. Ces 21 milliards de dépenses en moins sont autant d’argent en moins. Les plus pauvres seront épargnés. » Mais les familles, elles, seront durement touchées.

Lire la suite sur leparisien.fr

Football : Ben Yedder choisit la France

Bouton NP INFO SPORTSA 24 ans, le Franco-Tunisien Wissam Ben Yedder fait partie des joueurs que Didier Deschamps pourrait appeler pour le prochain match amical de l’équipe de France face au Portugal, en octobre, et cette idée trotte clairement dans la tête du Toulousain, qui ne souhaite pas considérer la sélection tunisienne comme une option.

Parmi les buteurs en forme du championnat de France, on parle beaucoup du Marseillais André-Pierre Gignac. Mais dans son sillage, le Toulousain Wissam Ben Yedder, qui joue contre le PSG ce samedi, répond également présent, lui qui a déjà inscrit quatre buts cette saison, dans une formation tout de même moins offensive, moins dominatrice et moins ambitieuse que l’OM.

«Oui, je pense pouvoir jouer en équipe de France. Ce sera l’équipe de France et rien d’autre. Même si je venais à ne pas être appelé, je continuerais à travailler comme je le fais aujourd’hui, et j’espère qu’un jour ce sera mon moment. J’attendrai que ce soit mon moment », a déclaré dans L’Équipe un Wissam Ben Yedder qui, comme Gignac, mise sur l’absence du « Gunner » Olivier Giroud pour avoir sa chance chez les Bleus en vue de l’Euro 2016 qui, rappelons-le, se déroulera en France.

Source

Double jeu : les méandres de l’attitude trouble de la Turquie face aux Califoutraques islamiques

Le gouvernement turc s’apprête à autoriser les avions militaires américains à utiliser la base d’Incirlik, dans un but humanitaire et logistique uniquement, mais reste réticent à l’idée de participer à une opération militaire. Ankara soutient particulièrement le Front islamiste (réunion de plusieurs mouvements rebelles syriens) qui a des liens indirects avec l’Etat islamique.

Entretien avec Alain Rodier, directeur de recherche au sein du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R)

Question :  Au mieux décrite comme prudente, au pire comme ambiguë, la position de la Turquie a souvent fluctué. Quelle a été l’attitude de la Turquie depuis que l’Etat islamique existe et commet ses exactions ?

Alain Rodier : L’Etat islamique d’Irak et du Levant (EIIL) devenu aujourd’hui l’Etat islamique tout court (ou Daesh, ce qui veut dire la même chose en arabe mais avec un côté péjoratif) existe presque depuis le début de la rébellion syrienne.

En effet, ce sont des troupes de l’Etat Islamique d’Irak (EII) qui existaient 2006 (en Irak) qui ont pénétré dans le pays dès la fin 2011. Ses forces s’approvisionnaient alors principalement en Irak mais aussi en Turquie, au milieu des autres groupes rebelles. Il était alors fait aucune distinction entre les « modérés » et les « radicaux », le seul objectif était de faire tomber le régime de Bashar el-Assad, ce qui devait intervenir rapidement.