Le Front National en Nouvelle Caledonie manifeste pour rester dans la France contre les independantistes 24 avril 2015

Nouméa : plus de 10.000 patriotes manifestent pour la Calédonie française

Entre 8.000 et 10.000 personnes ont manifesté vendredi à Nouméa, pour le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France. Elles répondaient à l’appel lancé par plusieurs partis patriotes et anti-indépendantistes. 8.200 personnes selon les estimations du Haut-Commissariat – plus de 10.000 pour les organisateurs -, avaient répondu présentes à la Lire l'intégralité de l'article

Louis Aliot - France O - NationsPresse

Louis Aliot : « Sans Marine Le Pen, le Front national n’existerait plus »

Dans cette seconde partie de « Politique », Louis Aliot, député européen et vice-président du Front national, revient sur la crise qu’a traversée le FN. Selon lui : « Sans Jean-Marie Le Pen, le Front national n’existerait pas. Mais sans Marine Le Pen, le Front national n’existerait plus ». Partager la publication "Louis Aliot Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen invitee TF1 120913

Marine Le Pen : « Il faut tourner le dos à la politique d’austérité qui va s’accélérer ! »

Marine Le Pen, présidente du Front national, était l’invitée de la « La Preuve par 3 » sur Public Sénat, après les élections départementales qui traduisent un bouleversement politique avec la très forte poussée du FN et la confirmation de son enracinement local. Elle a aussi commenté l’inaction gouvernementale et Lire l'intégralité de l'article

Marine Le Pen - bleu marine

Marine Le Pen : « La fracture ne fait que s’élargir entre la classe politique et le peuple »

Marine Le Pen, présidente du Front national, était l’invitée, ce matin, d’I-Télé et de RTL où elle a commenté les résultats du second tour des élections départementales qui ont confirmé l’ancrage local de la principale formation politique de l’opposition qu’elle dirige. Elle a notamment dénoncé le mode de scrutin inique Lire l'intégralité de l'article

Le seul vote utile c'est Marine Le Pen

Marine Le Pen : « Nous faisons 360.000 voix de plus qu’aux européennes ! »

Marine Le Pen, présidente du Front national, était ce matin l’invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFM-TV et RMC. Elle a commenté les excellents scores du FN sur l’ensemble du territoire national à l’occasion du 1er tour des élections départementales ce dimanche. Elle a souligné que le « Front national est le Lire l'intégralité de l'article

Louis-Aliot-France Culture europeennes-2014

Louis Aliot : « Le parti socialiste est en échec grave »

Louis Aliot, vice-président du Front national et député français au Parlement européen, commentait hier soir les très bons résultats du premier tour des élections départementales. « Je constate que le PS est en échec grave et que Monsieur Valls devrait en tirer les conséquences, car il a mené une campagne absolument Lire l'intégralité de l'article

Putsch en Ukraine / Eurodéputé polonais : «Les snipers de la place Maïdan, c’était notre opération»

false flag

La vérité sur les snipers qui ont tiré sur la place Maïdan à Kiev en février 2014 éclate au grand jour grâce aux révélations d’un eurodéputé.

Le député au Parlement européen et candidat à l’élection présidentielle polonaise du 11 mai prochain Janusz Korwin-Mikke a déclaré que les snipers qui ont tiré sur la place Maïdan à Kiev en février 2014 avaient été entraînés en Pologne, rapporte Wiadomosci.

« Maïdan, c’est notre opération. Je siégeais au Parlement européen à côté du ministre estonien des Affaires étrangères Urmas Paet. Dans un entretien avec la chef de la diplomatie européenne de l’époque Catherine Ashton, ce dernier a reconnu que c’étaient nos hommes qui en réalité ont tiré sur la place Maïdan, et non ceux du président russe Vladimir Poutine ou de l’ancien chef de l’Etat ukrainien Viktor Yanukovitch », a raconté l’eurodéputé.

Et d’ajouter que 40 manifestants et 20 policiers avaient alors été tués pour provoquer les désordres.

« Nous le faisons pour gagner la bienveillance de Washington », a répondu le politicien, interrogé sur les mobiles de Varsovie.

Par ailleurs, M. Korwin-Mikke a dit qu’il voudrait voir une Ukraine indépendante, mais la plus faible possible.

Selon lui, les événements en cours en Ukraine sont une agression des Etats-Unis contre la Russie.

Dans son interview à Wirtualna Polska, le candidat à la présidence polonaise a reconnu: « Oui, c’était aussi notre opération. On entraînait les snipers en Pologne également (…) Enfin la vérité éclate au grand jour ».

Les troubles massifs en Ukraine de novembre 2013 à février 2014 ont fait des dizaines de morts parmi les protestataires et les policiers, ce qui s’est soldé par un changement de pouvoir et la destitution du président Viktor Yanukovitch. L’opposition s’est emparée du pouvoir dans le pays.

Source : sputniknews.com

Reportage de la télévision allemande sur cette affaire : vous ne risquez pas de voir en France ce type d’enquête…

Un attentat déjoué dimanche à Paris, des églises de Villejuif étaient visées

_djihad-cazeneuve

« Un attentat terroriste a été déjoué dimanche matin ». En convoquant un point presse imprévu, ce mercredi peu après 9h30, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve confirme les informations obtenues par M6 et RTL.

« Dimanche matin à Paris, la police a découvert un arsenal composé d’armes de guerre. Une documentation fournie a également été découverte, établissant sans ambiguïté que l’individu projetait la commission imminente d’un attentat. Le suspect a été immédiatement placé en garde à vue », a expliqué le ministre, précisant que l’homme visait « vraisemblablement une ou deux églises ».

Lire la suite sur leparisien.fr

Pacte Hitler-Staline : l’âne Fillon (UMP) récrit l’histoire !

ane

François Fillon, l’inénarrable ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, fils d’une prof d’histoire à l’université du Maine, a décidé de récrire une partie de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale sur… Twitter (depuis le tweet a disparu…) :

En 1940, nous n’avons pas hésité à nous allier à Staline pour vaincre le nazisme et nous avons eu raison de le faire.
— François Fillon (@FrancoisFillon) 21 avril 2015

En 1940, l’URSS était alliée d’Adolf Hitler et en France, le gouvernement Daladier avait, par décret, interdit toute activité au PCF, y compris sa diffusion de presse, mais sans interdire les députés communistes à l’Assemblée. Alors que la direction du PCF se planquait en France (Jacques Duclos passa toute la guerre dans un pavillon de la banlieue sud de Paris et Maurice Thorez déserta et se réfugia à Moscou), nombre de militants communistes sabotèrent les usines d’armement durant toute la « drôle de guerre » (septembre 1939-avril 1940) et ceux qui n’étaient pas d’accords avec la ligne du parti furent éliminés par l’OS, l’organisation spéciale. Au lendemain de l’armistice, les représentants du PCF clandestin firent des démarches auprès des autorités allemandes d’occupation afin de  pouvoir faire reparaître légalement L’Humanité. Sans suite.

Ce n’est que le 22 juin 1941, lorsque l’Allemagne lança l’opération Barbarossa et attaqua l’URSS de Staline, que ce pacte germano-soviétique prit fin et que le PCF entra officiellement en résistance.

L’Union européenne est la proie des lobbies !

Gilles Lebreton candidat euro circonscription Ouest election europeennes 2014

Communiqué de Gilles Lebreton, député français (FN) au Parlement européen

Deux ONG, les Amis de la Terre Europe et l’Observatoire de l’Europe industrielle, viennent de publier une enquête sur un groupe d’experts de la Commission de Bruxelles : le « réseau scientifique et technique européen pour l’extraction des hydrocarbures non conventionnels ». En clair, il s’agit d’un groupe de 74 experts chargés de réfléchir sur l’exploitation du gaz de schiste par fracturation hydraulique.

Sur les 74 experts, 14 travaillent pour la Commission et 60 sont supposés être indépendants. Or l’enquête révèle que « plus de 70% » de ces 60 experts, c’est-à-dire au moins 42 d’entre eux, ont « des liens financiers avec l’industrie de la fracturation hydraulique ».

Les dés sont donc pipés, et il ne faudra pas compter sur le Parlement européen pour redresser la barre car l’ONG Transparency International vient de le noter 37 sur 100 pour sa capacité de résistance à la corruption…

Et dire que pendant ce temps là, l’OLAF, l’organisme européen de lutte anti-fraude, enquête sur les eurodéputés FN ! Pour le détourner des vrais problèmes ?

 

Aymeric Chauprade : « On est dans une logique d’immigration de repeuplement, de remplacement de population »

Chauprade

Aymeric Chauprade, député français du Front national au Parlement européen, était l’invité de la matinale de LCP. Face aux représentants politico-médiatiques de l’UMPS, il a notamment commenté la vague migratoire qui s’échoue en ce moment sur les côtes de l’Italie et ses conséquences directes et indirectes. La phrase de François Hollande comparant le FN au PCF des années 70 a aussi été évoquée.


Aymeric Chauprade – 21 avril 2015 par hurraken75

Commémoration du centenaire du génocide des Arméniens et de tous les chrétiens en Turquie

mc_arnautu_europeennes_2014

Communiqué de Marie-Christine Arnautu, députée française au Parlement européen, vice-présidente du Front national, conseillère municipale et métropolitaine de Nice

Le 24 avril, nous commémorerons le centenaire du début du génocide des Arméniens et de tous les chrétiens, Syriaques, Assyro-chaldéens ou Grecs pontiques, en Turquie.

En deux ans, plus d’un million et demi d’Arméniens seront exterminés, soit les deux tiers de la population arménienne de l’Empire ottoman, avec des villages entiers rayés de la carte et des exactions abominables. Plus de 80.000 survivants arméniens ont alors trouvé refuge en France, et notamment à Nice dans la cité de La Madeleine. Ils sont aujourd’hui environ 5.000 à Nice.

Le refus de la Turquie de reconnaître ce génocide est une agression supplémentaire contre les peuples qui en ont été victimes comme si le massacre de leurs ancêtres n’avait jamais existé.

Le Front national a voté au Parlement européen en faveur d’une résolution demandant à la Turquie de reconnaître enfin ses crimes et approuve toute initiative allant dans ce sens.

Marie-Christine Arnautu fait part de son soutien à tous les Arméniens de France et notamment de Nice, mais aussi à toutes les communautés chrétiennes victimes de la barbarie turque entre 1915 et 1917, Syriaques, Assyro-chaldéens et Grecs pontiques.

Prime d’activité: la vraie-fausse annonce de Hollande

hollande rigole

Le chef de l’Etat avait annoncé dimanche que la prime d’activité, fusion du RSA-Activité et de la prime pour l’emploi, serait élargie à tous les Français. Sauf que les apprentis et les étudiants n’y auront en fait pas droit.

Étudiants et apprentis ne seront « pas éligibles » à la future prime d’activité, a tenu à préciser ce lundi le ministère du Travail, après l’annonce par François Hollande dimanche d’un élargissement de cette mesure qui doit entrer en vigueur au 1er janvier 2016.

« Je vais élargir » cette prime d’activité, qui « concerne tous les Français », avait déclaré le président sur Canal Plus, sans préciser si elle serait étendue aux apprentis et aux étudiants salariés, une mesure attendue.

Les étudiants qui travaillent en seront privés

« A ce stade, la prime d’activité sera ouverte à tous les actifs, dont les jeunes de 18 à 25 ans », mais « les étudiants ou les apprentis n’y seront pas éligibles », a pour sa part nuancé une source au ministère du Travail. Les étudiants exerçant des petits boulots pourront-ils y prétendre ? « Non », a-t-elle répondu.

Lire la suite sur bfmtv.com

Syrie : Bachar al-Assad accuse la France de soutenir les islamo-terroristes

Fabius Jihad bon boulot

Interviewé dans le 20 heures de France 2, lundi soir, le président syrien se défend notamment d’utiliser des armes chimiques et accuse la France de soutenir les terroristes.

Imperturbable. Alors que son pays est depuis quatre ans en proie à une rébellion armée et jihadiste, Bachar al-Assad a assuré à plusieurs reprises que la France soutenait les «terroristes» en Syrie. «Dès les premières semaines du conflit, des terroristes se sont infiltrés en Syrie avec l’appui d’Etats occidentaux et régionaux», a-t-il affirmé d’emblée alors que David Pujadas lui demandait qu’elle était sa responsabilité dans la guerre qui ravage son pays. Puis d’insister un peu plus tard au cours de l’entretien alors que le journaliste de France 2 lui demande s’il serait prêt à renouer le dialogue avec la France : «C’est vous qui avez aidé les terroristes (…) Comment peut-on avoir un dialogue avec un pays qui soutient les terroristes ? (…) Que le gouvernement français cesse son appui aux terroristes dans mon pays.»

Lire la suite sur lefigaro.fr

Ukraine / Donbass : Kiev prépare son offensive de printemps

Ukraine poubelles misère

L’Ukraine béhachélisée, c’est la misère. Plus qu’un slogan, c’est une réalité de tous les jours. L’illustration ci-contre n’est qu’un bien modeste exemple du quotidien de l’Ukrainien de base après le putsch « proeuropéen ». Et les pseudos « nationalistes » ukrainiens ne sont uniquement là que pour garantir la pérennité de cette misère, au service des mondialistes, des oligarques véreux et de l’empire étatsunien. L’Ukraine béhachélisée c’est aussi la guerre, les destructions, les civils pris pour cible, les pillages, les viols, le chaos généralisé au service des intérêts géostratégiques américains. Mais face à l’Ukraine béhachélisée, il y a le camp de la liberté, de la souveraineté et de l’indépendance : il y a la Nouvelle Russie qui se prépare à devoir encore subir une offensive d’ici peu.

L’objectif principal de Washington est de reprendre la guerre au moment où les pays de l’Union européenne devront revoter la prolongation ou pas des sanctions contre la Russie, fin juin – début juillet. C’est vraisemblablement là que l’offensive ukrainienne sera à son plus haut niveau d’intensité. D’autant que la reconduction des sanctions contre Moscou ne fait plus l’unanimité au sein de l’UE… Pour l’instant, nous ne sommes qu’au début d’une préparation d’attaque généralisée, avec des missions de reconnaissance, des accrochages destinés à tester le dispositif républicain, le renforcement progressif des moyens d’artillerie lourde, de la logistique et la prépositionnement de groupes tactiques mécanisés à des endroits clés, comme au nord-ouest de Lugansk ou vers Volnovakha – Granitnoe, entre Donetsk et Mariupol.

Le point géopolitique de Xavier Moreau. Juste un tout petit bémol : un Hummer militaire ne fait pas 3,5 tonnes mais au grand maximum selon les versions, 2,7 tonnes !

Aujourd’hui, 20 avril, au centre d’entrainement de Yavoriv (région de Lviv) des exercices militaires ukraino-américains « Fearless Guardian 2015» ont débuté. L’encadrement est assuré par des éléments américains de la 173e brigade aéroportée de l’US Army. Du côté ukrainien, des éléments du « régiment » néonazi « Azov », des unités spéciales « Jaguar » et « Omega » et des unités de la garde nationale de Kiev, de Kharkov, de Zaporozhye, d’Odessa, de Lviv, d’Ivano-Frankivsk et de Vinnitsa, participent à cet exercice majeur qui devrait durer plusieurs semaines. Qu’en sortira-t-il ? Vraisemblablement, juste de quoi faire durer la guerre plusieurs mois encore.

Le front sous tension

On signale toujours plus de renforts ukrainiens arrivés sur zone ou en approche du front du Donbass. Le 18 par exemple, on notait que des « colonnes importantes de matériels ukrainiens ont été observées à Vinnitsa progressant vers Dniepropetrovsk » (source : Erwan Castel présent sur place).

Section AGS-17 du « bataillon OUN » sur Peski tirant sur les positions républicaines

Un groupe de soudards de la compagnie 5-DUK (Praviy Sektor) arrive à l’ouest de Peski. En principe, ils devraient être intégrés dans une unité de l’armée ukrainienne.

Depuis 72 heures, les quartiers ouest de la banlieue de Donetsk (secteur de l’aéroport) et Spartak ont quasi constamment été sous le feu de l’artillerie lourde ukrainienne. Les forces de Nouvelle Russie sont désormais en état d’alerte, une partie des unités remisées à l’arrière depuis le cessez-le-feu sont de retour en première ligne.
Mais a priori le centre-ville de la capitale du Donbass reste calme.

Schéma de la situation sur l’aéroport

Quand le PCF s’opposait à l’immigration et à l’islamisation de la France… c’était hier !

flamby-changement-hollande

Le potentat de l’Elysée, François Hollande dit Le Normal, a hautement affirmé lors de son entretien télévisé que « Marine Le Pen parle comme un tract du PCF des années 70, avec une différence c’est que le PCF n’a jamais parlé et utilisé l’immigration ! » Ce qui est faux.

Cette compilation de vidéos de l’ époque le contredit. A noter que le PCF était déjà traité de « raciste » et de « pétainiste » à l’époque par la bien-pensance d’alors !

Stéphane Ravier (FN) : « Il faut organiser le retour de ces migrants dans leur pays d’origine »

Stéphane Ravier

Stéphane Ravier, sénateur-maire Front national du 7e secteur de Marseille, était l’invité de l’émission « Tous politiques » sur France Inter. Il était notamment interrogé sur l’intervention de François Hollande, président de la République, sur les prochaines élections régionales en PACA, sur l’immigration invasion qui menace notre pays et notre continent.


Stéphane Ravier : « Si ces migrants reviennent… par franceinter

Nicolas Sarkozy, pompier pyromane et hypocrite

Sarkozy avec lui ce n'est plus possible

C’est avec un culot sans nom que Nicolas Sarkozy, président de l’UMP et ancien locataire de l’Elysée, a plaidé dimanche, après un nouveau naufrage d’une embarcation de migrants en Méditerranée, pour une «véritable politique d’immigration» de l’Union européenne.

Marine le Pen, la présidente du Front national, a immédiatement réagi, en rappelant que la politique de l’ex-président de la République n’était pas étrangère à cette situation.

Drames en Méditerranée : pour une politique dissuasive d’immigration

fn flamme

Communiqué du Front national

La nouvelle du chavirage d’un navire transportant des clandestins au large de la Libye, entraînant la mort de plusieurs centaines de personnes, est un drame terrible et particulièrement bouleversant.

Cette tragédie doit à présent pousser les autorités françaises à prendre enfin leurs responsabilités.

Les chiffres de l’immigration clandestine au départ de Libye et à destination de l’Europe sont effrayants. Chaque jour, entre 500 et 1.000 personnes sont récupérées en mer Méditerranée, essentiellement par les autorités italiennes. Chaque jour, le bilan macabre de cette immigration illégale s’alourdit de dizaines voire de centaines de morts supplémentaires.

Ce sont là les conséquences directes de la faute stratégique impardonnable qu’a été l’intervention militaire en Libye en 2011, conduite par Nicolas Sarkozy et soutenue par François Hollande.

Pour éviter que la Méditerranée ne demeure ce grand cimetière, il est impératif de mettre en œuvre une politique dissuasive de lutte contre l’immigration. Cette politique dissuasive doit se jouer en deux endroits : en France tout d’abord, en coupant les pompes aspirantes de l’immigration que sont l’ensemble des aides matérielles et financières allouées aux clandestins ; en Méditerranée d’autre part, en aidant les autorités italiennes à reconduire systématiquement à leurs points d’origine les navires interceptés, et ainsi assécher les trafics organisés par des passeurs criminels.

Une telle politique suppose bien entendu une augmentation des moyens maritimes de surveillance et d’intervention, ainsi que la maîtrise de nos frontières pour empêcher qu’une fois en Italie les clandestins n’arrivent en France.

L’immigration massive bouscule nos pays, elle bouleverse nos comptes sociaux et transforme maintenant la Méditerranée en un vaste champ de morts. Cela fait des années que la Front national alerte sur ce nouveau péril en provenance de Libye, il est temps à présent de mettre en œuvre ses solutions.

Jadis attrayante pour les jihadistes, la Bosnie en « exporte » aujourd’hui

Bosnie armija BiH islam jihad

La Bosnie, qui attirait les jihadistes pendant la guerre des années 1990, fournit aujourd’hui des combattants pour des groupes islamistes en Syrie ou en Irak , un mouvement qui représente un défi sécuritaire pour les Balkans.

Des centaines de musulmans de Bosnie – communauté majoritaire (40%) et essentiellement modérée [ce qui est faux, note NPInfo] dans cette ex-république yougoslave de 3,8 millions d’habitants -, ont adopté une interprétation rigoriste de l’islam, inspirée par le wahhabisme saoudien, importée dans le pays par des étrangers et des organisations « humanitaires » au cours du conflit.

La plupart de ces combattants étrangers, qui épaulaient les forces musulmanes, ont quitté la Bosnie dans l’après-guerre. Mais le grain du radicalisme avait été semé. Vingt ans plus tard, les prêcheurs salafistes en Bosnie ne sont plus des étrangers, mais des ressortissants bosniens.

Lire la suite sur lepoint.fr

Les origines du « nationalisme » ukrainien

Ukraine_nationalisme_bandera

Qu’elles sont les origines exactes de ce « nationalisme » ukrainien, qu’elle est exactement l’idéologie revendiquée par les éléments les plus radicaux qui participent au pouvoir à Kiev depuis plus d’un an ? Dans cette vidéo édifiante, Xavier Moreau répond à cette question essentielle pour comprendre les racines profondes du conflit en Ukraine. Une mise au point nécessaire face aux flots de propagande occidentale et de désinformation qui abreuvent nos médias aux ordres.

Xavier Moreau, spécialiste de l’Europe centrale et de la Russie, est un analyste installé en Russie depuis 14 ans. Il est l’auteur de la Nouvelle Grande Russie et l’un des intervenants principaux du site d’analyses politico-stratégiques stratpol.com.